alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 13:52
A la Une
Le cadeau en or offert par Kaïs Saïed à Moncef Marzouki
05/11/2021 | 11:09
9 min
Le cadeau en or offert par Kaïs Saïed à Moncef Marzouki

 

Un mandat d’amener international a été émis hier, jeudi 4 novembre, contre l’ancien président Moncef Marzouki. Il est suspecté de traîtrise et de complot contre l’État et ce suite à sa déclaration mardi 12 octobre à France 24 où il dit être fier d’avoir œuvré à ce que le Sommet de la Francophonie ne se déroule pas en Tunisie. Quelques jours auparavant, lors d’une manifestation à Paris, l’ancien président a invité la France à s’immiscer dans les affaires intérieures tunisiennes en soutenant l’opposition tunisienne.

Les deux déclarations de Moncef Marzouki ont soulevé un véritable tollé en Tunisie. Un peu partout sur les réseaux sociaux, on le qualifiait de traître et de tous les noms d’oiseaux. Les médias n’ont pas du tout été cléments à son encontre et ont fortement critiqué ses invitations à l’ingérence étrangère et sa vilaine entreprise de saboter le Sommet de la francophonie.

Les attaques ont tellement été virulentes que Moncef Marzouki a dû fermer les commentaires sur sa page Facebook et renier ses propres propos. Il a ainsi multiplié les démentis sur sa propre page sur les réseaux sociaux et sur Al Jazeera, profitant du fait que l’animateur de la chaîne qatarie ne maitrise pas la langue française et ne cherche pas spécialement à le démentir en direct. Cette lâcheté de ne pas assumer ses traîtres déclarations n’a fait que multiplier les moqueries en Tunisie. Business News a bien évoqué ce buzz avec un article titré Moncef Marzouki, Pinocchio de la République.

Avec ce lynchage médiatique et sur les réseaux sociaux, l’histoire aurait pu s’arrêter là. Sauf que voilà, le président de la République Kaïs Saïed entend, lui aussi, participer au lynchage et punir son insolent prédécesseur.

Il décide ainsi, le 14 octobre, de le priver de son passeport diplomatique. Le 27 octobre, le ministère public annonce des poursuites judiciaires en bonne et due forme contre l’ancien président. Une plainte qui s’ajoute à celle déposée le 14 octobre par un groupe d’avocats. Ces recours ont abouti à ce mandat d’amener international émis hier.

 

Moncef Marzouki mérite-t-il toute cette considération et la mobilisation de la machine judiciaire, déjà débordée par des sujets mille fois plus importants ?

Alors qu’il était traité de traître et de menteur, il y a quelques jours à peine, Moncef Marzouki s’est transformé, depuis hier, en victime. L’ancien ministre Noomane Fehri a déclaré : « Je ne suis pas d’accord avec Moncef Marzouki, je ne l’ai jamais été. Mais le mandat d’arrêt international à son encontre, est un tournant extrêmement dangereux pour la Tunisie ! C’est, en plus une décision très stupide ». Le chef d’Attayar Ghazi Chaouachi estime que « le mandat d’amener émis pour avoir donné une opinion est un nouveau trou qui mène vers un tunnel bouché ». Un jeu de mots pour rappeler la dernière sortie présidentielle à propos du trou découvert à la Marsa et qu’il a présenté comme étant un tunnel menant vers la résidence de France dans l’objectif de commettre un acte criminel.

Le militant et ancien ministre Ahmed Néjib Chebbi s’est adressé pour sa part au juge d’instruction pour lui dire que ce mandat d’amener est une « honte pour le peuple et pour l’Etat. On ne peut pas émettre un mandat d’amener international contre un citoyen pour un délit d’opinion. Que dire alors si ce citoyen est un ancien président de la République et un de ses symboles qui a veillé à sa sûreté et l’a représentée dans les instances internationales. On sait, et le monde sait, que le mandat que vous avez émis est une exécution de l’ordre du président de la République émis lors d’un conseil ministériel qui a qualifié les propos de Marzouki de haute trahison. Ce qu’a dit Moncef Marzouki est une opinion avec laquelle on peut être ou ne pas être d’accord. Dans le monde moderne, on ne juge pas les gens pour leurs opinions et leurs positions politiques. Le mandat que vous avez émis n’aura aucun impact à part salir l’image de la justice tunisienne et atteindre sa crédibilité. La justice française a refusé, à deux reprises, d’extrader les ressortissants tunisiens Tahar Materi et Belhassen Trabelsi. La justice grecque a refusé d’extrader Slim Riahi considérant que les conditions d’une justice équitable ne sont pas réunies dans la magistrature tunisienne. Je vous demande, Monsieur le juge, de retirer ce mandat et de classer l’affaire pour préserver l’indépendance de la justice de l’ingérence du pouvoir exécutif afin de protéger les droits et les libertés des citoyens et l’image de la Tunisie à l’international ».

Ce genre de propos s’est multiplié hier et on ne compte pas le nombre d’opposants farouches de l’ancien président qui lui ont manifesté leur soutien, voire leur sympathie.

 

Ce que dit Ahmed Néjib Chebbi, et les autres, est très vrai. Le mandat d’amener est abusif et est contraire aux procédures classiques en la matière. Comme l’a rappelé Moncef Marzouki lui-même, dans une intervention sur Al Jazeera, il fallait d’abord convoquer le prévenu une première fois, puis une deuxième fois et c’est uniquement quand ce prévenu ne se présente pas aux convocations qu’on émet un mandat d’amener. Mieux, Interpol ne relaie jamais les mandats d’amener internationaux émis dans les affaires politiques (article 3 du statut d’Interpol), les requêtes abusives ou celles ne respectant pas les droits fondamentaux. L’affaire Marzouki tombe sous le coup de tous ces critères.

En clair, le mandat d’amener international émis hier contre l’ancien président n’aura aucun effet concret sur le terrain, à part ternir l’image de la Tunisie, de sa justice et de l’actuel président de la République.  

Paradoxalement, le premier à qui profite ce mandat, c’est Moncef Marzouki lui-même. Cela le met dans la position de victime de la politique répressive de Kaïs Saïed. Il a commencé à exploiter le cadeau dès hier en sortant « pleurnicher » sur Al Jazeera et rappeler son statut de victime de Bourguiba et de Ben Ali. Son parti Irada a émis un communiqué dénonçant Kaïs Saïed et la justice aux bottes.

Or, comme le répètent à l’envi plusieurs hommes politiques qui ont vécu les périodes de Bourguiba et de Ben Ali, Moncef Marzouki n’a jamais été réellement victime de ses deux prédécesseurs. Il a milité pour la démocratie et les libertés, certes, mais d’une manière très molle. Contrairement à ce qu’il répète tout le temps, il n’a jamais été fait prisonnier sous Ben Ali, à l’exception d’une très courte garde à vue. Quand la machine répressive de Ben Ali a commencé à tourner, Moncef Marzouki a rapidement fui le pays pour s’installer en France et y rester. Là bas, et à l’exception de quelques déclarations disparates, il n’a pas vraiment brillé par son militantisme aux côtés des opposants tunisiens.

Ce qui s’est passé sous Ben Ali, se répète de nouveau sous Kaïs Saïed. La machine répressive de l’actuel président a commencé à tourner, mais comme par hasard, Moncef Marzouki se trouve en France et refuse de rentrer en Tunisie. Il a bien participé, à Paris, à une ou deux manifestations et a bien donné des interviews à des médias internationaux, où il a été hostile contre le président. Sauf que voilà, il cherchait un positionnement politique pour l’après-Kaïs Saïed et ne défendait pas vraiment les libertés. Ainsi, il a brillé par un silence assourdissant quand des mandats de dépôt ont été émis contre d’anciens ministres. Il a parlé, en revanche, quand les mandats de dépôt ciblaient ses amis d’Al Karama ou le journaliste islamiste Ameur Ayed.

Opportuniste depuis toujours, Moncef Marzouki fait du militantisme à la carte là où il y a ses propres intérêts.

Il est bon de rappeler que durant les années 2011-2014, quand il était président de la République, il était parmi les personnes bruyantes pour participer à la chasse aux sorcières contre les figures de l’ancien régime de Ben Ali. A son époque, plusieurs hautes personnalités de l’Etat étaient emprisonnées, injustement et qui ont fini par être relâchées car la justice n’a rien trouvé contre eux.

Quand un juge a émis un mandat de dépôt contre un athée, il a déclaré publiquement qu’il vaut mieux qu’il reste en prison pour sa sécurité. Idem quand on a mis en prison les militantes de Femen ou encore quand les islamistes et les salafistes proches du pouvoir de l’époque, agressaient, en toute impunité, les militants du camp laïc et anti-islamiste. Ses proches, et lui-même, n’hésitaient pas à multiplier les recours judiciaires (y compris devant les juridictions militaires) pour faire taire l’opposition. Il était parmi les critiques les plus virulents de feu Béji Caïd Essebsi qu’il qualifiait (et qu’il qualifie encore) de symbole de la corruption et de la contre-révolution.

Quand la cabale était menée contre ses adversaires politiques, Moncef Marzouki brillait par son silence, voire sa complicité. Mais quand la cabale  est menée contre son propre camp, Moncef Marzouki devient soudain victime. Il excelle dans ce rôle.

 

Jusque là, Moncef Marzouki était totalement inaudible. On ne l’évoque que pour se moquer de lui ou dénoncer ses propos. Kaïs Saïed lui offre aujourd’hui de la légitimité et apporte de l’eau à son moulin. Kaïs Saïed répète les mêmes erreurs que Zine El Abidine Ben Ali et Habib Bourguiba en donnant du crédit et de la matière à des opposants opportunistes à la sélectivité affligeante. Sans Ben Ali, Marzouki n’aurait jamais eu cette notoriété. Il l’aurait ignoré, le peuple aurait rapidement su que le « docteur » est vide et n’a rien à offrir à la Tunisie et aux Tunisiens. Totalement écarté de la scène politique depuis 2014, peinant à obtenir 100.000 voix aux dernières élections, voilà que Kaïs Saïed lui offre un cadeau en or en 2021 pour revenir sur le devant de la scène politique avec un costume de victime taillé sur mesure.

Kaïs Saïed et Moncef Marzouki sont exactement de la même trempe. Avant d’être présidents, ils se présentaient comme intègres cherchant à en finir avec la corruption. Les deux se considèrent révolutionnaires prêts à en découdre avec le Système et l’establishment. Une fois à Carthage, ils font un virage de 180 degrés pour devenir répressifs incapables d’accepter la critique et l’avis contraire, notamment ceux de leurs prédécesseurs. Les deux « révolutionnaires » ont la faiblesse d’utiliser la machine judiciaire contre le camp adverse, les deux brillent par cette peur du prédécesseur et de son régime et les deux manipulent le peuple avec des propos révolutionnaires enflammés et trompeurs.  

Moncef Marzouki a été l’une des pires catastrophes de la Tunisie du XXIe siècle, mais elle a réussi à se débarrasser de lui. Pourvu qu’il ne revienne pas au pouvoir par cette fenêtre que lui a ouvert un Kaïs Saïed aussi dangereux et médiocre que lui.

 

Raouf Ben Hédi

 

 

 

05/11/2021 | 11:09
9 min
Suivez-nous
Commentaires
Saga
Wallah un cadeau en or
a posté le 06-11-2021 à 19:18
C'est ce que je n arrête pas de dire!
Tartour elkhwanjia ne mérite même pas qu on en parle et qu on s attarde sur son cas
Citoyen de Tunisie
C'est assumer ses déclarations
a posté le 06-11-2021 à 18:14
Marzouki ne s'est pas prononcer en un citoyen lambda mais en "ex-président" et ce qu'il avait déclaré est indigne d'un homme d'état.
Tout haut homme d'état doit tourner plus de 7 fois sa langue avant de parler et même 70 fois.
La Tunisie n'est plus la république bananière de 2012 et aujourd'hui à sa tête il y a un homme plein de nationalisme qui n'évoque pas de galette à partager.
Rayma
La traîtrise vient aussi par les preuves Algérienne de ses communications téléphoniques
a posté le 06-11-2021 à 15:00
Quand Mahdi Jemaa s'est déplacé en Algérie au lendemain de son investiture des preuves lui ont été fournies des communications téléphoniques via thouraya de notre cher président Moncef Marzouki avec des terroristes de chaanbi. Mahdi Jemaa a avalé la couleuvre ne pouvant pas dénoncer son président. Alors enquête pour enquête il faut dévoiler toutes les traîtrise et que le peuple découvre tous les dessous de table.
Ennaj
Marzouki, ben 3alyet les suivants
a posté le 06-11-2021 à 13:36
Tous des tartoours en puissance yet'3allmou fy lah7jêmê fy roouss ettwê'nsêê... Nous méritons les gouvernants pour qui la majorité inculte a voté... Mais ils faut bien apprendre quelque chose de nos bêtises
passant
Dictateur RISIBLE .
a posté le 06-11-2021 à 13:23
un dictateur qui bafoue la constitution, s'empare de tous les pouvoirs .... et qui se permet de lancer un MAI contre un démocrate, défenseur des droits, connu du monde entier ...
RISIBLE
Abir
Même s'il était "président", il doit payer ses conneries,une leçon aux autres
a posté le 06-11-2021 à 12:44
J'invite le président Bachar Elassad à porter plainte contre Marzougui et qui l'a conseille pour couper la relation avec la Syrie et par la suite envoyer nos enfants pour tuer des innocents !il n'est pas un zinzin mais il a de la haine au coeur comme tout le reste de Cpr contre elwatanyne Tunisiens! tout haut président, doit assumer ses conneries pendant qu'il touchait le 30 milles dinars par mois!
BI
Un Renard international avec un Naïf de la province !
a posté le 06-11-2021 à 12:15
-
Saturday
crimes & chatiment
a posté le 06-11-2021 à 10:33
Allah yarham waldih K.S., et c'est la moindre des choses pour ce minable et ce traitre.
Il est intervenu à deux reprises, sur el Jazira et ensuite sur F24, c'est pour dire qu'il est obstiné à, faire du mal au pays.
Quelqu'un qui ose parler comme il l'a fait de son pays, ne peut être traité que de traitre et d'opportuniste dans l'os.
J'éspère qu'il finira en prison.
Alors, n avant K.S. le patriote. tout finira par se stabiliser et les choses reprendront leur cours, "wma yabka fél oued kèn Hajrou"; et ce Nejib échabbi que j'ai entendu à la radio à maintes reprises, ainsi que son frere (avec toute la meute de loups qui crient soi-disant à la Démocratie et leurs la,guage de vendus), leur vrai problème c'est de retrouver une place au soleil (pour servir leurs intérêts qu'ils cachent bien), mais K.S. leur a coupé l'herbe sous les pieds, et j'éspère qu'on ne verra plus leurs gueules; place à la jeunesse et aux moins jeunes, les vrais patriotes.
Vive la Tunisie..."raghma adéi wal a3da!", on ytiendra le temps qu'il faudra, mais la corruption devra etre érradiquée, et ce sera que du bonheur pour le pays et les générations futures
Takilas takilas
Pour accueillir ce traître avéré démontre que cette pseudo chaîne Jazira est composée de traîtres et de vendus.
a posté le à 11:51
Pour accueillir ce traître avéré démontre que cette pseudo chaîne Jazira est composée de traîtres et de vendus.
C'est des provocateurs qui nont aucune dignité et aucun comportement civique et honorable pour prétendre dépendre du monde arabe qu'ils salissent par leurs haines et envie.
EL OUAFI
Il faut passer à autre chose !
a posté le 06-11-2021 à 08:23
C'est une péripétie parmi tant d'autres ,oublions cette malencontreuse affaire.
Les Nahdhaoui n'ont n'ont-ils pas fait pire que Marzouki ?
Les événements de la Mosquée Tahrir et la fuite de abou liedh,par ordre d'El Arayed et co.
Les vols des caisses de l'état, les coopérations avec des pays hostiles à notre système de gouvernance le financement électoral par ces mêmes pays pour une mainmise sur notre souveraineté ! Et tant d'autres .
Tous ces commanditaires sont actuellement libres, n'ont n'ont-ils pas commis des crimes envers le pays ?
Les bévues de Marzouki sont condamnables certes autant que le chef de la secte ?
Onze années de destruction méthodiquement planifiée, était-elle un crime ? Or les responsables de cette entreprise à quand restent-ils à l'abri d'une éventuelle convocation par la justice ?
Yassine Manai
EXCELLENCE K S , LA TUNISIE VOUS AIME
a posté le 06-11-2021 à 07:12
A l'attention de Monsieur le président K S, bientôt le démarrage d'une Nouvelle Génération de Femmes et Hommes d'Affaires pour vous soutenir. Nous voulons également assurer votre excellence de notre présence assidue à vos cotés dans les lourdes taches que vous assumez et la noble missions dont vous a chargé la Jeunesse Tunisienne.

Yassine Manai
URMAX
... "Le militant et ancien ministre Ahmed Néjib Chebbi s'est adressé pour sa part au juge d'instruction pour lui dire que ce mandat d'amener est une « honte pour le peuple et pour l'Etat. "
a posté le 06-11-2021 à 00:27
La ferme, Chebbi, tu n'y connais que dalle au code pénal qui, pourtant, est très clair :
Inciter l'ingérence étrangère , concerne directement la sécurité intérieure de l'Etat, ce qui, dans le code pénal, est très clairement punissable par la Loi
Boucles-la donc, lorsque tu ne maitrises pas un sujet ; c'est mieux que de dire des idioties et de passer, ensuite, pour un con.
Citoyen_H
BLABLABLA, BLABLABLA, BLABLABLA, BLA BLA BLA
a posté le 05-11-2021 à 23:03
Parlons peu, parlons bien

https://www.tunisie-secret.com/Moncef-Marzouki-n-est-pas-un-fou-mais-un-traitre-video_a1215.html


Alya
Peut être que cela sera mal vu mais
a posté le 05-11-2021 à 21:57
Oui peut être que cette condamnation sera mal vue mais uniquement sur le plan international surtout pour les pays incapables d avoir un interprète francophone. Mais en tunisie? Non l homme ne passera jamais pour un héros. Je pense qu il n y remettra jamais le pays. Et je suis sûre qu il a tout manigance encore pour bénéficier d un statut de refugie politique
zozo Zohra
Alya
a posté le à 22:21
Il n'a pas besoin, il a la nationalité française.

Bien à vous
Hedi Hakimi
Marzouki est un traître
a posté le 05-11-2021 à 20:49
Non, je ne pense nullement que le me le mandat d'amener lancer à l'encol'encontre de Moncefarzouki
Mourad
Marzouki mérite la potence
a posté le 05-11-2021 à 20:48
Ce n est qu un avertissement pour marzouki. Le deuxième pas c est le priver de ces 30000 d de salaire non mérité et le pas final est son jugement et sa condamnation à perpétuité ici en Tunisie meme.
Marzouki sait qu il risque gros en rentrant en Tunisie car c est ce qui l attend. Ce minable traître haï par tous ne vaut rien, absolument rien.
mansour
Dans un pays qui se respecte on laisse pas un vendu Tartour Marzouki
a posté le 05-11-2021 à 20:23
soutenu et financé par un pays étranger islamiste des freres musulmans Qatar-Erdogan,Joe Bidon et Soros qui se permet d'interférer dans la politique du pays et appeler en vain au soulèvement populaire pour renverser un Président élu Kais Said par la majorité des tunisiens aux élections et le 25 Juillet avec la promesse tenue de sauver la Tunisie après 11 années de pouvoir corrompu et au service du Qatar et Erdogan des islamistes freres musulmans d'Ennahdha-Rached Ghannouchi-Tartour Marzouki qui n'ont jamais servis pour le bien de la Tunisie
Maryem
Son oesophage est renverse
a posté le à 21:22
Vous avez parfaitement en quelques mots decrit le role de la troika et des ses traitres a la Nation...qui ont vendu le pays aux freres musulmans Erdogan et leur banque du Qatar....particulierement Moncef Marzouki ex president non elu mais a ete designe par la troika de Ghannouchi et Ben Jaafer..Kais Saied est un cadeau du ciel,l homme providentiel qui a ete elu par plus de 70% des tunisiens,qui a refuse les subventions de l Etat pour mener sa campagne electorale mais qui a pu convaincre ses electeurs avec beaucoup de sincerite et sans detours et qui a tenu ses engagements ....Marzouki n est qu un manipulateur corrompu jusqu a la moelle et pret a vendre sa mere pour se faire accepter...il a un besoin urgent d un sejour dans un asile psychiatrique ou de remettre son oesophage en place normale car il chie par la bouche et parle par son trou du cul ....Ce Tartour est tellement insignifiant qu il ne merite pas tous ces commentaires et ces article de presse bidons qui n ont meme pas la valeur d un papier hygienique
mansour
ENFIN? Une description du Tartour Marzouku
a posté le à 23:08
au vitriol, bravo
TunPat
Excellent Article
a posté le 05-11-2021 à 18:48
Hier j'ai dit m.... quelle connerie ce mandat d'amener international et je ne vais pas argumenter parce que RBH l'a fait si bien . Ma
JE DIS LA VERITE
Qu'il mette les pieds......
a posté le 05-11-2021 à 18:14
Qu'il mette les pieds en Tunisie, on verra ce qu'il va subir....

Dès sa descente de l'avion, il sera tout de suite arrêté sans ménagement, comme un vulgaire malfaiteur, menottes aux poignets et tout droit à la Mornaguia. Il sera cuisiné par la suite, par un juge d'instruction, incorruptible. La charge qu'a le parquet contre lui est lourde. Quelques années à l'ombre du jasmin, comme on dit. (TAHTIL YASMINE).....

Ce tartour, n'a pas encore compris que le pays est dans un tournant grave et toute atteinte à l'autorité de l'Etat, mène tout droit en taule.....

Je lui conseillerais de se taire et de se cacher en France....Peut être, s'il présente publiquement des excuses et jure de ne plus s'immiscer dans la politique, aurait il une chance, qu'on lui pardonne tout..?...
EL OUAFI
Un ressentiment !
a posté le 05-11-2021 à 17:26
Dans le monde moderne, on ne juge pas les gens pour leurs opinions , politiques, et on ne censure pas les gens pour leurs commentaires critiques envers des journalistes .
Tout en respectant les règles de déontologies !
jilani
L'essentiel est de lui enlever tous ses avantages
a posté le 05-11-2021 à 17:26
Une fois jugé même par contumace, tous ses avantages seront supprimés, et c'est le but recherché. BN cherche tjrs dans les pages des mafieux chebbi, chaouachi, rafik bouchlaka, dilou, mekki, ... Les tunisiens ont vomi ces personnes et il est temps de passer à autre chose de plus intéressant.
TunPat
@jilani
a posté le à 20:04
Il aurait été plus subtil de geler tous les avantages de Marzougui y compris sa paye ( qu'il ne mérite pas d'ailleurs ) et ne me dites pas que ce n'est pas possible ou que ce n'est pas légal , aprés tout KS a gelé le Parlement alors que l'Article 80 spécifie clairement , sans aucune ambiguïté , que le Parlement reste en cession ouverte ......,

Alors quand on prend ses aises avec la légalité à un niveau aussi elevé que le gel du parlement , vous imaginez un peu que le reste est de la rigolade .

Mais revitaliser Marzougui avec une connerie pareille ( mandat d'amener international ) relève de la niaiserie , de l'amateurisme et de l'incompétence et renforcera l'idée que la Tunisie est entrain de virer vers l'autoritarisme pur et dur ( our ne pas dire dictature ) loin des valeurs et normes démocratiques reconnues , aux yeux de nos nos partenaires usuels et notamment l'Europe notre premier et essentiel partenaire commercial ( 73% de nos exportations et 53% de nos importations ) , ce qui pourrait influer négativement sur nos relations commerciales et financières avec l'Europe à un moment où notre pays approche de la banqueroute .

Par ailleurs , traiter de mafieu notamment Chebbi est trés déplacé . Lorsque Chebbi luttait contre le régime de Ben Ali beaucoup fermaient leurs gueules dont moi même , et Chebbi n'a jamais été un voleur , alors svp de la décence .
Bob
Chebbi, Bouchlaka, dilou et les autres
a posté le à 17:44
Il ne reste pas grand monde!
Raad
CENSURE...
a posté le 05-11-2021 à 17:14
Décidément RBH n'aime pas les critiques, mais il aime bien critiqué autrui.
Merci BN c'est la 2e censure en l'espace de 5 jours à propos des éditoriale de RBH.
Bravo ....
Bob
Docteur Mabuse
a posté le 05-11-2021 à 16:51
Il n'y a pas d'inquiétude à se faire, Marzouki est grillé pour l'éternité. Il n'y aura pas une deuxième «présidence accidentelle». D'autre part, Kaïs Saïed ne lui a fait aucun cadeau, il a fait ce que le devoir lui dicte de faire: demander à la justice de poursuivre toute personne qui porte atteinte à l'intégrité et l'honneur du pays... avec circonstances aggravantes. Le docteur Moncef Mabuse est passible d'une peine de prison prévue par le code pénal. Courageux mais pas téméraire, il va rester à l'étranger et continuer à se lamenter, comme il est dit dans cet article, il excelle dans le rôle de victime. C'est sa nature et sa seule «qualité».
hourcq
Bon article....
a posté le 05-11-2021 à 16:47
...et surtout bonne conclusion.Il est évident que pour celui qui connaît les règlements européens en matière de réfugié politique, Moncef Marzouki ne sera jamais extradé pour délit d'opinion. Ce mandat d'arrêt international est de la poudre aux yeux pour éviter d'affronter les vrais problèmes du peuple tunisien: chômage, insécurité, baisse du pouvoir d'achat et misère qui s'étend. C'est là-dessus qu'on attend K.S et son gouvernement et pas sur des règlements de compte qui n'intéressent personne. Moncef Marzouki est un personnage insignifiant. Laissons-le encore se discréditer par ses déclarations. Son bilan globalement négatif, lorsqu'il était président, non-élu par le peuple, le discrédite déjà suffisamment.
On est en droit de s'interroger aussi sur l'indépendance de la Justice en Tunisie qui vire de bord en fonction de qui est au pouvoir. Malheureusement, le Président K.S n'est pas près de prendre le chemin de la démocratie dont la séparation des pouvoirs est la règle de base.
Pas de parlement élu, des décrets et non des lois, des nominations au gré du prince, des décisions arbitraires, voilà la réalité. Et ce n'est pas en voyant des complots et des traîtres partout qu'on fera avancer le pays. Espérons que la Tunisie n'est pas tombée de Charybde en Scylla c'est à dire du pire au pire encore.
BI
Pour ceux qui ne connaissent pas MMM !
a posté le 05-11-2021 à 15:08
L'ancien président Moncef Marzouki au Parlement européen de Strasbourg
https://www.dailymotion.com/video/xxbqzw
Angel
Beurkkkkkkk
a posté le à 20:48
Marzouki sans cravate.... le protocole en noeud papillon et blanc!!!
Quand au discours, hypocrite au maximum!!!
A la poubelle!!!
Lectrice
Pas grave
a posté le 05-11-2021 à 14:45
Ce n'est pas une question de liberte d'expression. Ce type continue de comploter contre la Tunisie. Alors qu'il n'y remette plus les pieds.
Adil
Cinéma
a posté le 05-11-2021 à 13:53
C'est du pur cinéma pour la consommation du chaab yourid. Probable excès de zèle d'un conseiller ou d'un juge qui doivent savoir qu'un tel mandat, si vraiment il est lancé, va faire rire tout Interpol.A se demander si on ne veut pas ridiculiser le pays et ses autorités.
Du reste, Marzouki comme beaucoup d'autres, étaient salués, applaudis comme des héros quand ils suppliaient les capitales européennes et américaines d'intervenir en Tunisie contre Ben Ali et étaient pareillement conspués comme traîtres à la nation par les gouvernements et tous les médias de l'époque. On oublie vite et on n'apprend rien.
Citoyen_H
CHANGER DE MOQUETTE
a posté le à 15:23
"et étaient pareillement conspués comme traîtres à la nation par les gouvernements et tous les médias de l'époque".

Ils l'ont toujours été et ils le seront toujours, si ce n'est encore, 10.000 fois plus.
Un médiocre harki traitre charognard affamé demeurera à jamais, un traitre, tout comme les férid khriji, abbou, laarayédh, jbéli, bhiri, dilou, zitoun et tout le reste de la merde, qui a réduit le pays

"étaient salués, applaudis comme des héros ".

Encore une, comme ça, et on se met à table !!!!
hahahahaha, hahahaha, hahahaha....................................................haha !
Je préfère rester poli en m'abstenant de commenter cette aberration !!!



Fehri
Oui, quel cadeau!
a posté le 05-11-2021 à 13:51
Le président est tombé dans le piège. Poursuivre ce tartour en justice est très maladroit.
AR
Le Judas et le néant
a posté le 05-11-2021 à 13:43
Bien que ces mesures contre cet insignifiant étaient presque une demande populaire, ils étaient inutiles, des proportions surdimensionnés pour un loubard qui a déjà signé sa propre suicide. Il a perdu toute crédibilité et ne possède plus d'identité. Il cherche en vain de s'affirmer auprès de la chaîne de la honte Eljazira, connue par ses nocives propagandes et son soutien inconditionnel à l'obscurantisme, la cause de la démocratie en Tunisie c'est le dernier de ses soucis.
Mais ce que je vous reproche Mr Ben Hédi, c'est de chercher à renforcer votre argumentation en en citant le discours de ce vieux plouc Najibouallah !
Ce que je n'arrive pas à saisir, ces attributions généreuses de B.N : militant, politicien...
Militer pour une cause, c'est avoir avant tout des idées claires
une ligne droite et des prises de position fixes et inchangées contre vents et marées.
Il suffit de revoir l'historique de Najibouallah pour se rendre à l'évidence, son discours varie selon les circonstances et la tournure des évènements, et éviter de déclarer ouvertement son opposition aux manigances de la secte, sauf lors de l'investiture du Tartour où il a manifesté son mécontentement dans une intervention au parlement .
Après ça, il a alterné les échecs.
Najibouallah n'a jamais été droit dans ses bottes, pendant ces dernières années il n'a fait aucune reproche à la secte et le banditisme de ses sbires, alors qu'il s'est brusquement réveillé pour condamner le coup d'état !
C'est dans son droit de se présenter comme opposant au président mais pas aux dépens du combat principal : celui contre l'extrémisme.
takilas
La maire de Tunis à promis de gagner beaucoup d'argent par les stationnements à tunisis.
a posté le 05-11-2021 à 13:39
Les mascarades de la maire de Tunis continuent.
Avec cet acharnement sauvage à ceux qui viennent en visite médicale à la zone urbaine nord.
Toutefois c'est un gardien non autorisé qui empoche l'argent des véhicules des gens qui stationnent alors que les possibilités de stationnement sont possibles.
Ceci étant, les réfractaires qui stationnent n'importe comment sont passibles de contravention ou de remorquage payés par les agents homologués; pareillement aux berges du lac.
Une débandade à Tunis à cause de cette maire qui n'a fait depuis sa nomination douteuse à Tunis que d'acheter des véhicules de remorquage par centaines et des sabots de blocage des roues par milliers.
Des maires nommés pour permettre l'octroi les terrains de construction à Tunis et de recruter les partisans de nahdha (sudistes et sans niveau d'instruction) dans les ministères et les sociétés publiques à Tunis.
Une maffia qui qui étalent ses tentacules à Tunis sans se rendre utile que par chercher des conflits et des querelles.
Hatem
Dr Moncef Marzouki
a posté le 05-11-2021 à 13:19
Immensément honnête, intelligent et intègre, un vrai démocrate, quelqu'un qui est simple et de très terre à terre comparé à un charlatan fou et immensément médiocre, soit disant "professeur" de droit issu d'un des pires réseaux d'éducation sur terre.
zozo Zohra
Hatem
a posté le à 14:10
Vous faites parti de cette categoriecdes gens impressionnée par des titres.

Une anecdote

Je discutait un jour avec un tunisien, Il me sortait, il y a un Monsieur qu'ils sont entrain de le descendre. Un docteur, un grand avocat, inieme années après le bac. Je l'avais écouté avec les yeux qui allaient sortir de leur orbite. J'avais compris, vous savez de qui il parlait de Makhlouf.
Excellent

Après on peut être très intelligent dans un domaine et complètement quiche dans un autre.
zozo Zohra
Correction
a posté le à 14:30
Je discutais
cvalero
au nom de la liberté d'opinion on se permet tout
a posté le 05-11-2021 à 13:18
non c'est pas une liberté d'opinion c'est une incitation au grabuge et et perturbation de l'ordre public et qui vient de la part d'un citoyen ca s'appelle traitrise
Tartarin de Marrakech
Tarascon.
a posté le 05-11-2021 à 13:00
Combien d'électeurs ont voté pour Tartour?
La Loi
Haibet Eddawla
a posté le 05-11-2021 à 12:43
Ce mandat d'amener est juste, il faut mettre un terme à ces agissements,
J'ai lu que il a commencé à torpiller la prochaine réunion avec le Japon et d'autres pays du monde... ( TICAD)
Maintenant qu'il est muselé, il ne peut faire qu'un trou dans l'eau.
Il faut que cette série s'arrête....
Lui il vit en France avec toute sa famille, M'dhamnin saha lihoum....
MFH
Erreur du Président et alors !
a posté le 05-11-2021 à 12:25
Les erreurs diplomatiques sont fréquentes et sont même l'apanage de présidents les plus influents du monde.
K S est tombé dans l'erreur, c'est un fait, mais ce n'est pas la fin du monde. On cherche à faire tomber KS par tous les moyens, mais, à chaque fois, c'est l'effet contraire qui se produit. Les loosers Chebbi, ou Ghasi le Chaouch, peuvent aboyer à satiété, même haut et fort s'ils le souhaitent , çelà ne change rien à la donne. Les intentions et les scores sont connus d'avance. La situation est telle que K.S n'a d'autres choix que de poursuivre la même démarche. Il sait pertinemment qu'associer les islamistes et leurs amis au pouvoir, c'est creuser sa propre tombe et celle du pays en même temps. Il n'y a pas 36000 solutions. La liberté oui, mais pas au prix de détruire complètement le pays.
dalil
des traitrises en continu
a posté le 05-11-2021 à 12:24
le seul média qu'affectionne depuis toujours l'ancien président non élu, el jazira est déjà une traitrise en soi. Etre surement rémunéré pour insulter son pays est en elle meme, une misère intellectuelle.
nazou de la chameliere
Ah non le facho
a posté le 05-11-2021 à 12:18
Est pire que Marzouki !!!Marzouki n'est pas fasciste !!
Pourtant je ne suis pas Marzoukiste .
D'ailleurs il fallait protesté quand le facho a délivré un opposant algérien à L'Algérie !!!
Marzouki ne risque rien, personne ne va l'extrader !!
Sauf le facho ,qui sera encore plus ridicule !!!
Pour le terme "trou " pour le tunnel, je crois en être à l'origine .
Et j'en suis fière mais fière mais fière :))))))!!!
ourwa
@ nazou de la chameliere
a posté le à 14:00
Vous avez toujours ce style poétique, comme d'habitude, nazou... Et comme vous êtes très pudique, telle qu'on vous connait et que parfois il faut vous lire entre les lignes, j'apprécie particulièrement votre dernières phrase :" Pour le terme "trou " pour le tunnel, je crois en être à l'origine .
Et j'en suis fière mais fière mais fière :))))))!!! " (sic) Eh bien, c'est du propre ?!... A ce stade de votre vie aventureuse, on se demande toujours qu'est-ce qui vous a empêchée de rejoindre vos Frères ( au sens figuré du terme et non propre, car la morale condamne l'inceste), frères tunisiens de votre secte accueillis par les islamo-fascistes d'Irak et de Syrie...
nazou de la chameliere
Hourwette
a posté le à 14:37
Moi j'ai l'esprit poétique.
Et vous ,en bon Tunisien ,l'esprit dans la culotte !!!
ourwa
@ nazou de la chameliere
a posté le à 16:30
En plus d'être islamo-fasciste, vous êtes aussi une nonne d'allah...à l'instar de Rabiâa al-adaouia, symbolisée par 4 doigts affichés par vos collègues islamo-fascistes de Tunisie et d'Egypte ? vous les honorez par paquets de 4 ?
Ks
C'est ça
a posté le à 13:16
Juste ton nom si tu es aussi courageux et que tu sais tout '?'
dalil
n'insultons pas l'avenir
a posté le 05-11-2021 à 12:17
'Moncef Marzouki a été l'une des pires catastrophes de la Tunisie du XXIe siècle, mais elle a réussi à se débarrasser de lui. Pourvu qu'il ne revienne pas au pouvoir par cette fenêtre que lui a ouvert un Kaïs Saïed aussi dangereux et médiocre que lui'.
une conclusion d'article, trés vraie pour l'ancien et trés méprisante pour l'actuel. Laissons le temps au temps et n'insultons pas l'avenir.

Zba
Marzouki est un traitre
a posté le 05-11-2021 à 12:16
Qui ne sait pas encore que marzouki est un pion et un espion qatari. Il mérite un jugement équitable lui et ghanouchi
Zenobie
Une très courte garde à vue ?
a posté le 05-11-2021 à 12:09
Votre haine de MMM vous fait écrire n'importe quoi: il n'aurait subi qu'une très courte garde à vue du temps de Ben Ali ? Il a été emprisonné de mars à juillet 1994, à l'isolement (il ne voyait que ses gardiens et n'a pu recevoir que très peu de visites de sa famille), sans aucun motif, sans compter 5 années sans passeport (c'est Chirac qui a oeuvré fin 2001 pour qu'il puisse quitter la Tunisie et venir en France occuper le poste de santé publique que ses collègues avaient débloqué pour lui), une maison entourée par la police et ses visiteurs suivis de façon systématique (j'en ai moi-même fait les frais en novembre 2006), lui-même suivi systématiquement dans la rue par des policiers, etc... Tout ceci, ce n'est rien du tout ?
BI
@Zenobie : Merci pour votre commentaire.
a posté le à 12:48
Par rapport au putschiste (ex-employé et militant du RCD selon Abir Moussi) c'est comme la terre et le ciel !
De nombreux membres de ce forum devraient avoir honte et se cacher lorsqu'il s'agit de porter un jugement sur M. l'ex-président MMM.

Lèkin Kol Wa7id Wa Aslou !
MFH
Il n'a jamais été capable.
a posté le à 12:40
Il a eu sa chance et c'était un échec total ! C'était même catastrophique. Que veut-il de plus ?
Fnima
Excellente nouvelle
a posté le 05-11-2021 à 12:05
Ya Marzougui, vous président par défaut et par erreur, iezzi bla bhama. Vous avez fait assez de dégâts durant votre présidence. Il vous faut un peu d'ombre car le soleil ne vous a pas bonifié. Rentrez au pays tout le monde vous attend !
takilas
Donc on suppose que ce fou aliéné n'étaitait pas malade avant 2011 ?!
a posté le 05-11-2021 à 11:50
Or, ce type ramené par ghanouchi est un détraqué qui sera tôt ou tard interné, par sa femme ou son entourage, dans un hôpital psyschiatrique à l'étranger certainement.
Lors de son séjour sa thérapie consistera à lui enlever qu'il était Président de la République et qu'il s'agissait en fait que d'un jeu organisé par ghanouchi et par nahdha pour l'amuser comme si il a été emmène à "dahdah" le ménage se trouvant au berges du lac à Tunis, et si cela lui déplaît il n'y a qu'à l'envoyer au parc de Walt Disney à Paris où il sera près de chez lu et lui faire oublier qu'il est tunisien ce traître.
Abject
@takilas: Commentaire abject!
a posté le à 12:26
Ce n'est vraiment pas digne d´un Tunisien!

Commentaire abject!
Commentaire abject!
Commentaire abject!
zozo Zohra
Ce clown
a posté le 05-11-2021 à 11:39
Cette ubuesque personnage psycho narcissique, n'a aucune éducation. Le linge sale se lave en famille Messieurs. Cet homme irrespectueux des valeurs de la république qui l'avait nourrit et instruit,
Il ne l'a pas respecté. Il a craché son venin par jalousie, c'est un malade.
Il doit apprendre à respecter la république.
De quel cadeau parlez vous de ce poison que les circonstances pourris l'avaient largué sur le peuple tunisien.
Maji hata chay.

Le pire drame dans cette société tunisienne, celui qui y arrive un peu dans sa vie, il devient le pharaon. Vous lui donnez le doigt, il veut la main entière. Or qu'ils sont zéro pointu, aucune valeur à ajouter à la république que du poison
Abject
@zozo Zohra : Commentaire abject!
a posté le à 12:25
Ce n'est vraiment pas digne d´un Tunisien!

Commentaire abject!
Commentaire abject!
Commentaire abject!
zozo Zohra
Objection votre honneur
a posté le à 12:57
Ah ces personnes ubuesques sont dignes d'un tunisien.
De la quelle dignité parlez vous ? La dignité de ce clown ?mais je rêve !!! Sortez de votre cocon et rejoignez le monde digne de la république.

Si c'était passé en France wallah il se serait écorché vif par toute la classe politique tous comme un seul homme

Ya hasra
BOBBY
tout cela c'est du bidon...entre temps ailleurs une bataille se poursuit..
a posté le 05-11-2021 à 11:28
tout cela c'est du bidon...entre temps, ailleurs, une bataille se poursuit pour stopper la politique vaccinale expérimentale tout azimut des globalistes enjeu de santé publique..
sur le site evax.tn , et c'est criminel, la rubrique "effets secondaires" est bloquée depuis toujours, c'est une honte , elle affiche toujours "Cette page ne fonctionne pasvigilance.evax.tn n'a envoyé aucune donnée. ERR_EMPTY_RESPONSE", vous journalistes expliquez moi cela et comment cela se fait que personne ne l'a relevé jusqu'à maintenant?
alors que cela bouge en occident face à cette mascarade, qui va bientôt s'effondrer.
..
h
Bourguibiste nationaliste
MARZOUKI EST UN TRA'?TRE
a posté le 05-11-2021 à 11:21
Marzouki est un traître. Il a appelé à des sanctions contre la Tunisie. Il a donc travaillé et travaille contre les intérêts de la Tunisie. Ces déclarations et ses appels au boycott de la Tunisie ne sont pas des opinions mais sont un délit. C'est la moindre des choses que de le poursuivre pour trahison.