alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 23:00
A la Une
Tunisie : les limites du régime présidentiel vers lequel se dirige Kaïs Saïed
10/09/2021 | 11:04
9 min
Tunisie : les limites du régime présidentiel vers lequel se dirige Kaïs Saïed

 

Plus d’un mois et demi depuis que le président de la République a annoncé ses mesures historiques de limoger le chef du gouvernement et de suspendre le parlement. Sans parlement, sans gouvernement et sans feuille de route, les Tunisiens et les partenaires internationaux du pays s’impatientent. Kaïs Saïed a dépassé les limites qu’il s’est lui-même fixé et on ne voit toujours pas de fumée blanche sortir du palais de Carthage. C’est pour très bientôt, promet son conseiller Walid Hajjem, hier sur la chaîne britanno-émiratie Sky News Arabia, qui affirme dans la foulée que l’on se dirige vers un changement de régime politique pour passer du régime parlementaire au régime présidentiel. Qu’en est-il et quelles sont les limites de cette politique ?

 

Depuis son accession au pouvoir, en 2019,  le président Kaïs Saïed oppose un mépris affligeant à la presse nationale et aux canaux classiques de communication. Les grandes décisions sont annoncées via Facebook et les bribes d’informations sont distillées à travers des médias étrangers.

Ainsi, c’est par le biais de Sky News Arabia (en plus des pages Facebook inféodées au président) que les journalistes tunisiens ont appris que Kaïs Saïed se dirige vers un régime présidentiel pour remplacer le régime parlementaire actuel. C’est également à travers des sources médiatiques étrangères que l’on a appris que cette décision, ainsi que celle du nouveau gouvernement, seraient annoncées entre le dimanche 12 et le lundi 13 septembre. D’après ces sources, on se dirigerait vers un gouvernement présidé par Marouane Abassi, actuel gouverneur de la Banque centrale de Tunisie. Faute de confirmation officielle, on ne peut pas s’étaler davantage sur le sujet.

La seule chose de confirmée qu’on a, à ce jour, est la déclaration de M. Hajjem qui parle d’un régime présidentiel.

Si cette information s’officialise, le président de la République violerait clairement la constitution, une nouvelle fois.

Malgré ses dénégations répétées, Kaïs Saïed a bien violé le 25 juillet l’article 80 de la Constitution qui mentionne, sans ambiguïté, « En cas de péril imminent menaçant l’intégrité nationale, la sécurité ou l’indépendance du pays et entravant le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le Président de la République peut prendre les mesures qu’impose l’état d’exception, après consultation du Chef du Gouvernement, du Président de l’Assemblée des représentants du peuple et après en avoir informé le Président de la Cour constitutionnelle. (…) Durant cette période, l’Assemblée des représentants du peuple est considérée en état de session permanente. Dans cette situation, le Président de la République ne peut dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple et il ne peut être présenté de motion de censure contre le Gouvernement.

 

Le président de la République n’a pas précisé quel était le péril imminent qui a justifié son appel à l’article 80, n’a pas consulté le président du parlement et n’a pas informé le président de la cour constitutionnelle, puisque celle-ci n’existe même pas. Bien que l’article 80 dispose que l’assemblée doit être considérée en état de session permanente, celle-ci a été gelée et s’apprêterait à être dissoute, si l’on en croit les rumeurs propagées par les fans du palais de Carthage. Et bien qu’il ne doit y avoir aucune motion de censure contre le gouvernement, le président de ce gouvernement a été limogé ce qui signifie, selon l’article 98 de la constitution, la démission de tout le gouvernement. En limogeant le chef du gouvernement, le président de la République a estimé que celui-ci est responsable devant lui,  alors que le chef du gouvernement n’est responsable que devant l’assemblée, selon l’article 95 de la constitution.

 

Après toutes ces violations de la constitution, balayées par un président dans le déni total, Kaïs Saïed s’apprête à violer un autre paquet d’articles de la constitution.

En effet, et au cas où les propos de Walid Hajjem sur Sky News sont officialisés, le président de la République se trouve obligé de transgresser la constitution ou, pire encore, de la suspendre totalement. Nonobstant le fait qu’il a juré à maintes reprises de ne jamais violer cette constitution, Kaïs Saïed est obligé de se parjurer s’il tient à changer le régime politique de la Tunisie.

Dans ce cas, le président va violer clairement l’article 144 de la constitution qui dispose : que « Toute initiative de révision de la Constitution est soumise, par le Président de l’Assemblée des représentants du peuple, à la Cour constitutionnelle, pour dire que la révision ne concerne pas ce qui, d’après les termes de la présente Constitution, ne peut faire l’objet de révision.

L’Assemblée des représentants du peuple examine l’initiative de la révision en vue d’approuver à la majorité absolue le principe de la révision. La révision de la Constitution est adoptée à la majorité des deux tiers des membres de l’Assemblée des représentants du peuple. Le Président de la République peut, après approbation des deux tiers des membres de l’Assemblée, soumettre la révision au référendum; la révision est alors adoptée à la majorité des votants. »

En cherchant à changer le régime, sans passer par l’assemblée, le président de la République violerait donc cette constitution. 

Quand bien même il soumettrait son projet à un référendum, le passage par l’Assemblée et par la cour constitutionnelle, sont obligatoires. Le fait que la première soit gelée et que la seconde n’existe pas ne devraient pas, dans une démocratie qui se respecte, justifier la violation de la constitution.

 

On s’en doute bien, le président de la République ne va pas trop se gêner. Il a bien violé la constitution une première fois, et il a été fortement applaudi par le peuple et pas vraiment contré par les partenaires internationaux. Rien ne l’empêche donc de violer cette même constitution une seconde fois, voire de la suspendre tout court. La question devient caduque et on est obligés de passer à l’après. Que va faire le président avec ce régime présidentiel, si jamais son projet de nouvelle constitution est approuvé par le référendum ?

De ce que l’on conclut de ses différentes interventions, le président de la République aimerait gouverner le pays tout seul, comme l’ont fait avant lui Bourguiba et Ben Ali et comme est gouvernée actuellement la France.

 

Sauf que dans le cas d’espèce, ces présidents ont toujours eu une majorité parlementaire. Ce qui n’est pas le cas de Kaïs Saïed qui n’a même pas de parti. Que va-t-il se passer si jamais, après des élections législatives anticipées, c’est le PDL de Abir Moussi, par exemple, qui remporte le scrutin ? Si on va avoir une majorité parlementaire portant des couleurs différentes de celles de la présidence, le pays deviendrait, en quelques semaines, ingouvernable de nouveau.

A moins que le président ne crée un parti portant ses couleurs, ce qui serait un autre parjure. Dans ce cas, il faudrait que ce parti hypothétique gagne les législatives ce qui n’est pas vraiment assuré puisque les sondages placent ce parti à la troisième position derrière le PDL et Ennahdha.

En clair, et pour bien exposer la situation à venir, si jamais le président de la République modifie la constitution, si jamais celle-ci est approuvée et si jamais il crée un parti, il n’est pas sûr que ce parti réussisse les élections. Kaïs Saïed va donc être président à Carthage et va être obligé de nommer à la Kasbah une personne désignée par le parti vainqueur aux élections. Pourquoi obligé ? Parce que c’est le b.a.-ba de la démocratie et que le président se doit de respecter la volonté du peuple qui est allé aux urnes.

Il y a une autre hypothèse que le président peut retenir dans son régime présidentiel. Il n’a pas caché, durant sa campagne électorale, et après, qu’il voulait une démocratie participative avec des élus locaux lesquels élisent des délégués régionaux, lesquels élisent des délégués nationaux. Il s’agit là d’une autre forme de l’assemblée, mais le principe reste le même. Nonobstant le fait que les élus locaux (et même régionaux et nationaux) peuvent être des voyous identiques à ceux qu’on voit actuellement sur les réseaux sociaux insulter toute voix critiquant le président, on revient à une assemblée de 217 députés nationaux. Que l’on fasse des élections directes nationales ou indirectes via les localités et les régions, il n’y a rien qui garantit au président que l’assemblée nationale ne soit pas dominée par le PDL et les islamistes. Que ce soit sous un régime présidentiel ou parlementaire, Kaïs Saïed n’a aucune assurance qu’il va pouvoir gouverner seul sans opposition face à lui. A moins qu’il cherche à tuer cette opposition, comme l’ont fait avant lui Bourguiba et Ben Ali, ce qui signifie, une nouvelle fois, la mort de la démocratie.

 

Tout cela sans parler de la constitution et de la partie qui va la rédiger pour officialiser le nouveau régime que Kaïs Saïed entend mettre en place. Cette constitution sera-t-elle rédigée par une assemblée constituante représentant toutes les couleurs de la population, comme en 2011-2014, ou bien par un comité d’experts ?

Dans le premier cas, on sait déjà où cela va mener quand on se remémore toutes les batailles et tous les conflits durant cette période noire du pays. Les conflits entre les députés de la Constituante de 2011-2014 ont abouti à une constitution aux textes contradictoires et qui n’a pas du tout servi les intérêts du peuple comme les Tunisiens ont pu le constater, à leurs dépends, durant la période 2014-2021.

Dans le second cas, il est fort à craindre que les « experts » chargés de la rédaction de la constitution soient parmi les constitutionnalistes laudateurs du président dont la compétence réelle et efficace est fortement mise en doute par leurs propres pairs, déjà, mais aussi par plusieurs observateurs de la vie publique tunisienne. Exit les Ben Achour et les Laghmani et bienvenue à Zakraoui and co.

Ces « experts » rédigeront-ils une constitution laïque et respectueuse des droits et des libertés ou bien une constitution conservatrice inspirée de la chariâa ? Quand on sait que le président est plutôt conservateur défenseur de certaines lois islamiques, il est fort à craindre que la IIIème République soit moins progressiste que la IIème.  

 

Les propos de Walid Hajjem ne présagent donc rien de bon dans ce qui va arriver dans le pays dans les prochains jours.

Si les Tunisiens et leurs partenaires internationaux souhaitent fortement qu’il y ait, au plus vite, un nouveau gouvernement dirigé par une véritable compétence (et Marouane Abassi en est une), il est fort à craindre que la période à venir va annoncer la mort pure et simple de l’expérience démocratique tunisienne si le président de la République avance dans la voie du changement de la constitution et du régime.

Cette voie va sortir Kaïs Saïed de l’impasse actuelle, certes, mais elle va le placer (et les Tunisiens avec) dans une impasse encore plus sombre.

 

Raouf Ben Hédi

10/09/2021 | 11:04
9 min
Suivez-nous
Commentaires
'?lu de la république française
Mr le président, soyez vigilant les islamistes sont malins et dangereux
a posté le 12-09-2021 à 19:54
Mr le président tenez bon , si vous faites marche arrière et vous ne changez pas la constitution la chute sera fatale pour vous et pour le peuple tunisien. Les islamistes ont fait une constitution à leur convenance ( pour se protéger eux-mêmes d'abord) mais ils n'ont jamais pensé pour protéger la Tunisie et son peuple. Je trouve le geste de Abir Moussi pour dissoudre l'assemblée Nationale Tunisienne est extraordinaire pour le peuple tunisien, soyez à son écoute, c'est la seule femme qui pourra désinfecter la Tunisie des islamistes et des traîtres
EL OUAFI
Forza Bien fait BN l'Absurdité, et le Déni !
a posté le 11-09-2021 à 15:18
((Faites attention Elouafi a ce que vous écrivez, vous pouvez vous man'?uvrer dans une situation difficile, ))
Je ne déroge en rien ce qui a été écrit, et pour cause une décennie et nous sommes dans le Pétrin jusqu'au coup, et l'assassinant politique, légalisé par les maitres voleurs qui se sont accaparés du pouvoir par l'achat des plus démunis et financements étrangers.
ILS veulent gouverner, par toutes autres combines !
L'Alliance avec Klebes tounes en est la preuve qui nous est resté en travers la gorge, sans scrupules, ceux-là qui nous ont fait mordre la poussière et misère indescriptible, pour ces enfants plongés dans le froid, le dénuement primaire, la misère qui déchire les entrailles, et pendant ce temps-là nos pseudos gouvernants qui craignent Allah, dilapident l'argent du peuple, fêtes, Mariages extravagances de toutes sortes, voitures de luxes et j'en passe.
Moi, EL OUAFI je suis estomaqué, par cet indigne de cette clique de travestis,
Le Pays de Molière, rousseau, Hugo, et pasteur et tant d'autres qui ont laissé une histoire glorieuse, une '?popée de savoir, et de connaissance, et nous avec le bref décollage de Bourguiba, des '?nes, des Bourricots, se sont emparés de ce petit bout de Gâteau (ma chère patrie) ils l'ont disloqué'?'!
Vivement que la providence et le miséricordieux Allah le tout puissant les a fait trébucher cette bande de malfrats.
Le Messi Kais Saied avec l'aide de Dieu, cette Mauvaise graine disparaitra de nos cultures !
Et mes petits enfants et mes petits arrières enfants retrouveront leur sérénité et la joie de vivre dans leur pays bien aimé'?'!
J'y songerai quand je serais sous terre ! (Manai)
P S : Que devrions-nous leur réserver comme châtiment ces cupides affamés ?
Nos amis Français, qu'avaient-ils Faits ? Je vous laisse deviner et je chanterai la Marseillaise de chez-nous qu'un. . . . s. . '?' . . . Nos. . . si

In Vino
Evidence
a posté le 11-09-2021 à 14:05
Cet article, qui ne partage pas l'avis de Kaes Saied prouve que ce dernier n'est pas un dictateur. Alors sérieusement laissez le travailler et parlez nous des autres ( comme votre ami Youssef Chahed)
Zarathustra
@Mr. Le Président de la République, Billahi faites vite s.v.p. ce référendum pour en finir avec ce discours du choix de régime politique qui est devenu fatiguant.
a posté le 11-09-2021 à 13:28
Mais comprenez enfin que personne ne peut imposer au peuple tunisien quoi que ce soit. Et même le Président de la république ne fait que proposer un régime politique présidentiel, mais il est très intelligent de l'imposer sans demander l'avis des Tunisiens.

Comment se collecte l'avis des Tunisiens? oui par un référendum où il s'agira d'une révision constitutionnelle... --> tout le reste c'est du bavardage inutile...

Si la majorité du peuple vote pour un régime politique parlementaire, la minorité qui est contre devrait l'accepter et inversement ( Si la majorité du peuple vote pour un régime politique présidentiel, la minorité qui est contre devrait l'accepter aussi)












































































































Toujours les mêmes qui discutent sur BN
EL OUAFI
@ @ Zarathustraa
a posté le à 15:26
EL OUAFI@ Zarathustraa posté le à 21:44Bonsoir Zarathustra , c'est le bon sens, qui l'emporte, je fais mon mea-culpa, je retire, ce qui a été écrit.
Mes excuses, je me suis embarqué, par l'énervement de tous ces cupides. Enrôlée dans le club de Nabil Karoui, une jeunesse obsédée par le gain facile, ça me procure un désarroi et frustration ! Et je me pausais la question comment en étions arrivé à cela ?
Merci du conseil. Cordialement.(Manai)
Zarathustra
@EL OUAFI
a posté le à 18:52
Cher @EL OUAFI, vous avez mon estime et ça ne change pas très vite
Très Cordialement
'?lu de la république française
Mr Abel châtré, qui cautionne les attentats islamistes surtout en Europe
a posté le 11-09-2021 à 13:21
Mr Abel châtré, le président Kaïs Saïed est un homme honnête, il a sauvé la Tunisie et son peuple, vous défendez les traîtres . Mr le visiteur des mosquées de monde selon vos dires , je ne vous accuse pas , mes chers -ères compatriotes lisez sous le titre :
Les islamistes veulent destituer Kaïs Saïed , mes compatriotes ont compris vous avez plusieurs pseudos , j'assume ma responsabilité , un menteur pour un jour, un traître pour toujours, c'est le juif et l'éboueur de la république française française, qui défend son pays d'origine la Tunisie, il y a une grande différence entre nous deux, je commence par la politesse, je n'ai jamais insulté quelqu'un , mais par contre vous vous connaissez une chose les insultes et le non respect de votre adversaire, vous ne savez pas les critiques sont constructives pour les personnes intelligentes, mais pour les non intelligents vous avez que la haine dans vos veines , les attentats, les assassinats etc
Abel Chater
La seule solution qui en reste pour la Tunisie, c'est la démission du président Kaïs Saïed lui-même, avant d'être destitué par le parlement ou par l'armée tunisienne.
a posté le 11-09-2021 à 11:06
Le monde entier constate que la Tunisie fonce directement au mur. Tous les pays amis et tous les créanciers de la Tunisie, appellent à mettre fin à ce brouillard politique, qui devient de plus en plus épais jusqu'à l'invisibilité totale, surtout après la déclaration irresponsable du Conseiller Hajjème, où il prétend vouloir s'emparer du pays, par un autre régime présidentiel impossible à réaliser après la Révolution tunisienne du 14 janvier 2011. Et notre président Kaïs Saïed, nous parle encore, qu'il n'est pas un écolier, pour que les autres pays lui montrent comment diriger la Tunisie.
Y a-t-il encore plus arrogant jusqu'à la perdition totale de toutes ses facultés mentales, comme ce qu'on vit maintenant en Tunisie!!!
Juste
il ne faut jamais mentir un où l'autre on se fait piéger tout seul
a posté le 11-09-2021 à 08:44
At = Abel Chater , votre réponse c'est de la M? Kaïs Saied est un homme honnête, la vraie dictature c'est à l'assemblée Nationale Tunisienne sous ghannouchi, le monde entier appelle l'assemblée Nationale Tunisienne ( le cirque à tunis) si vous voulez rire regardez l'assemblée Nationale Tunisienne sous la responsabilité des traîtres Ghannouchi et ses amis , je suis très très bien placé pour vous dire que Abel Chater a plusieurs pseudos , je peux vous dire que la visite de l'ambassadeur de France en Tunisie à businessnews pour des raisons concernant certains commentaires qui sont menaçants pour la sécurité de l'Europe, Mr Abel Chater l'admirateur de Adolf Hitler selon vos écrits noir sur blanc,l'avenir nous le dira.Merci Mr L'ambassadeur de France
'?lu de la république française
à l'attention d'abel Chater le visiteur des mosquées de monde selon vos dires
a posté le 11-09-2021 à 05:56
@ Abel châtré, si vous êtes un vrai wattanis , il faut pas utiliser plusieurs pseudos sur le même e-mail . Mr le visiteur des mosquées de monde selon vos dires, j'espère la visite de Mr l'ambassadeur de France en Tunisie à businessnews se n'est pas pour rien les coordonnées de chacun sont connus , Mr Abel châtré, le peuple tunisien a mis 10 ans sous la dictature de ghannouchi et ses amis, je fais le parie avec n'importe qui Abir Moussi aura sera majoritaire à l'assemblée Nationale tunisienne, merci Abir Moussi, vous avez découvert le vrai visage des Nahdhaouis et leurs amis. Je vous demande une seule soyez auprès du peuple tunisien le seul arme sans fusil
Tunisien
Si ma tante en avait, on l'aurait appelé mon oncle
a posté le 10-09-2021 à 21:45
Avec des si on irait très loin. Je crois savoir que BN est dédié aux nouvelles du jour et non pour lire des divagations d'apparenté aux islamistes. Il s'imagine que ces derniers vont avoir une place dans les prochaines élections. Ils auront un score à l'image des résultats de leurs acolytes au Maroc...
Warrior
comparer l'incomparable ...........
a posté le à 10:41
grave erreur: il n'y a jamais eu d'élections libres chez le despote M6.
GROW UP !!!
Ali
@warrior le fils de harki
a posté le à 10:50
Ah bon ? Et les centaines de tweets des ambassades americaines, australiennes, francaises, italienne, allemande et ce sans compter la presence de 4500 observateurs du monde entier.

Tout ca cest de la science fiction ? Eh bein, il est Fort M6.

Occupe toi de ton pays d'incapables, c'est mieux.
Wissem
L'analphabéte
a posté le à 21:00
Le seul pays d'incapables c'est le tiens. Tes députés ne sont que des marionnettes. Les principaux pouvoirs sont aux mains de ton roi...
Abir de Gabès
Trop de masturbation constitutionnelle : "KS a violé la constitution, il violerait la constitution"...
a posté le 10-09-2021 à 21:45
Mais au fait, ça ne vous a pas gêné que les islamistes ont violé le peuple, 10 ans durant ?

Et si le PDL remportait les législatives, il y aurait une cohabitation comme on en a connu en France à deux reprises. Car, le PDL n'a pas la mentalité ni la culture des maudits islamistes, KS non plus.

Djikistra
Hhhhhhhh
a posté le à 11:06
On te le répète ton pdl le rcd et ses déchets n'auront plus jamais le pouvoir dans ce pays...
Ton pdl et la secte ce sont les deux faces d'une même pièce...
Oublie !!!vous êtes à 5% et vous y demeurer éternellement.....
Meil
votre Abir Moussi est la député de la médiocrité
a posté le à 10:21
Pourquoi votre Abir Moussi refuse de porter une plainte contre ses agresseurs islamistes à l'ARP? Elle encourage ainsi ses agresseurs à tabasser d'autres femmes dans l'impunité.

@Madame Abir Moussi: commencez d'abord par dénoncer vos agresseurs islamistes, envoyez d'abord vos agresseurs islamistes derrière les barreaux avant de faire trop de bruit pour rien.

@Madame Abir Moussi: vous voulez interdire l'islamisme en Tunisie, par contre vous refusez de porter une plainte contre vos agresseurs islamistes à l'ARP. çà va dans la tête?

@Les fans de Madame Abir Moussi, comment pouvez vous soutenir une pareille député qui devrait donner l'exemple. Elle se fait tabasser par des islamistes et elle refuse de porter plainte contre eux. Je suis désolé de le dire, mais cette femme est vraiment excentrique et blim, blim, blim dans la tête

Il faut être tombé sur la tête afin de voter pour une nana qui se fait tabasser par des islamistes et elle refuse de porter plainte contre eux.
Forza
Bien fait BN
a posté le 10-09-2021 à 21:14
Il fallait vraiment le supprimer ce dernier commentaire de la honte d'Elouafi, un tel degré de haine et d'incitation à la violence ne peut pas être admis et publier.
Faites attention Elouafi a ce que vous écrivez, vous pouvez vous man'?uvrer dans une situation difficile, lisez sous ce lien et réfléchissez avant de commenter.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32575
Warrior
ici c'est pas la France zammourisée .........
a posté le à 10:44
ERREUR. on est pas sous les lois liberticides imposées à la France zammourisée , eg. loi Gayssot.
Jamila
@Mr. Raouf Ben Hédi
a posté le 10-09-2021 à 20:22
@Mr. Raouf Ben Hédi, avez vous par hasard une recette du couscous du Cap Bon Tunisien bien piquant et aux sardines, mes enfants sont vraiment fatigués des macaronis?
Hatem
Désespérant
a posté le 10-09-2021 à 19:50
Il vient de découvrir que la corruption est dans les gènes de la populace. Il continue donc sur sa lancée de fuir en avant et essayer des choses rien que pour pour gagner du temps.
JUSTE
Les lecteurs et les lectrices de BN sont saturés de vos commentaires
a posté le 10-09-2021 à 19:37
@ Abel Chater, Sedan, Waterloo, Warrior 4 pseudos pour une seule et même personne; voila la franchise des traitres. Les lecteurs et lectrices sont saturés de vos propos haineux et de vos critiques. pour qui vous prenez vous pour donner des leçons a tout le monde. Leçon de vocabulaire, des Journalistes trop jeunes, il n y a que l Allemagne qui a de bon journaliste, ensuite les propos nauséabonds sur la France, sur Macron, il me semble pourtant que la France aide la Tunisie. Bien sûr, vous l adorateur de Adolf Hitl,er vous cautionnez les attentats vous avez visité toutes les mosquées du monde, vous insultez et manqué de respect envers l Elu de la République Française et après vous vous permettez de donner des leçons aux autres Que cela vous plaise ou non en France démocratie et laicité existent mais vous vous n êtes rien.
Pollution
Bouff(a)nerie
a posté le à 14:50
At, Abel Chater, Sedan, Waterloo, Warrior semble(nt) s'amuser, ... mais qu'il(s) se rassure(nt), ... no comment ...

Passons plutôt à la lecture des autres contributions.
AT
Sorry cher @JUSTE !
a posté le à 20:18
vous dites: ".. mais vous n'êtes rien"

mais ce n'est pas vrai de tout!

Nous avons bien une Dictature naissante en version 3.0
AB1
Une idée: Un système tribal ?
a posté le 10-09-2021 à 19:37
Cher Président, pourquoi nous rendons-nous la vie difficile. Nous, les Tunisiens, faisons toujours une exception dans le monde arabe, c'est pourquoi nous laissons de côté ces systèmes parlementaire et présidial de coté et faisons revivre notre système traditionnel BeniHilèl : Un système tribal..

Ghannouchi peut vous donner plus d'informations à ce sujet, car il est vraiment très fort en la matière!

Un système tribal houè El7èl

Vive notre un système tribal !
Soussi
Lenteur
a posté le 10-09-2021 à 18:45
Mr Le President
Votre lenteur est entrain de tuer le 25 juillet
Tous les Tunisiens attendent votre programme et votre CDG
Warrior
aux calendes grècques ....
a posté le à 10:46
25/7 a déjà tué la démocratie.
Soussi
Retour
a posté le 10-09-2021 à 18:22
Nous Esperons que le President ne fera pas la faute de l ancien President Mr Beji Caid Essebsi en mettant la main dans la main avec Mr Ghannouchi les rumeurs commencent a circuler
Peut etre sympstisants commence a lancer des bobards Esperons qui sont seulement des bobards
Warrior
islam bashing .... no pasaran.
a posté le à 10:47
dans un pays musulman, Nahdha sera toujours un grand parti, car c'est le peuple musulman qui décide.
que çà te plaise ou non.
Bechir
Que cachent le noir et le sombre ?
a posté le 10-09-2021 à 17:15
Après l'arbitraire, l'irrationnel, l'incohérent qui sont devenus courants dans la scène politique voilà que le noir et le sombre, refont surface chez l'un de nos journalistes.

Je vise particulièrement les prévisions de "mort pure et simple de la démocratie" et " impasse encore plus sombre" qui égayent la conclusion de l'article qui ne propose aucun idée donnant de l'espoir au lecteur.

Par quelle logique, l'auteur est-il arrivé à ces prévisions parachutées, précoces et obscures. L'article ne nous éclaire pas sans dire qu'il comporte d'autres suppositions injustifiées ainsi que des failles de raisonnement. Plus important, le projet du Président n'a pas encore été communiqué.

En réalité, le noir et le sombre servent à cacher tout ou presque et en premier lieu la vérité indéniable. Aussi, ils servent à semer la peur et le désespoir, ce qui pourrait émaner d'un intérêt particulier à voir le changement actuel échouer.

Que le Président de la République est ou non respecté la Constitution, que les changements envisagés respectent la meilleure constitution du monde ou non ne devraient nous cacher la situation catastrophique à laquelle le pays est arrivé après dix ans d'apprentissage de la démocratie et plus de 6 ans de la dite constitution.

Cette fameuse constitution n'a t-elle pas été mise en une impasse sombre par la non formation d'une Cour Constitutionnelle.

Le changement était inéluctable, le temps est au sauvetage.

Ceux qui militent et défendent les droits de l'homme et le progrès devrait continuer à le faire de manière plus solidaire sous le Président Kais Saied ou autre. Nous somme tous concernés par cette obligation. Il y va de notre futur et de celui du pays.

retraité
une constitution concoctée par les islamistes
a posté le 10-09-2021 à 17:07
la constitution actuelle concoctée par les islamistes et approuvée par elle et ses allies de la constituante qui n'existent plus d'ailleurs sans consultation du peuple par référendum n'est plus une constitution durable et légale c'est 'est le peuple souverain qui décide ce que lui convient . le chef de l'Etat élu au suffrage universel à une majorité confortable propose une nouvelle constitution et une nouvelle loi électorale et un nouveau système électoral qui ne seront légales qui si le peuple (les électeurs ) les approuvent à la majorité simple rien ne sera changé qu'après l'approbation du peuple et aucun expert ne peut pas les modifier sans l'accord du peuple la constitution du Royaume Unie est la plus vieille la constitution américaine de l'indépendance en 1780 est toujours la même par exemple deux mandats présidentiels de 4 ans chacun maximum la constitution française adoptée par le peuple de la cinquième république en 1958 est toujours valable malgré quelques changements mineurs opérés par référendum populaire ou par le congrès (chambre des députés et sénat ) à la majorité absolue pourquoi les islamistes et certains partis politiques ont peur du changement ou modification de la constitution 2014 parce que ils savent très bien qu'ils vont perdre leurs privilèges acquis depuis 10 ans, l'exemple marocain de week-end est édifiant est édifiant les islamistes marocains avec 10 années de pouvoir sont balayés par les électeurs marocains le chef d'ennahdha doit se résigner plutôt de faire appel aux puissances étrangères pour garder son pouvoir il doit rajeunir son parti qui participera avec à la rédaction d'une nouvelle constitution efficace et adaptée à notre pays et il doit se retirer et laisser la jeune garde moderniste et compétente pour adapter leur parti à la Tunisie moderne démocratique progressiste ou les tunisiens sont heureux dans leur pays .
Forza
Mosaique Mekki, génial
a posté le 10-09-2021 à 16:33
https://www.youtube.com/watch?v=1Brblah4cPQ
mansour
La justice indépendante du 25 Juiiet
a posté le 10-09-2021 à 15:49
tirera par ses oreilles d'âne de ton asile politique+les islamistes freres musulmans salafistes en France de Macron le collabo des islamistes jusqu'à a Mornaguia ou à Tébessa pour te faire manger le foin en compagnie de Nabil et Ghazi Karoui
Rida
@Observateur
a posté le 10-09-2021 à 15:35
@Observayeur

Vous avez écrit en citant Ibn Kouldoun : "sans justice aucune civilisation émerge " le reste c'est du blabla. Il ne suffit pas que cela soit dit mais comment mettre en place une société juste ?
Et c'est cela le plus difficile à réaliser car dans toutes les sociétés, les intérêts des uns et des autres divergent et cela crée des conflits

Platon 300 ans avant J.C dans son livre la république il a posé et répondu à des questions essentielles sur la gouvernance d'une société :
Qu'est-ce qu'un régime juste ? Quelle doit-être son organisation ?
Qui doit gouverner ?
Et puis plus de 2000 ans après ces questions restent toujours d'actualité et le débat reste ouvert dans toutes les sociétés.
Jupiter
@takilas
a posté le 10-09-2021 à 15:07
Va te soigné et commence par ton a***puisque tu pense avec ca nous attendons quand est ce que seront jugé et ont trouve toutes cette richesse ce sont sue des mensonges par des traîtres rcdiste comme vous le 25 juillet c'est le prolongement de la révolution et la date du début de la vrais fin des racines des rcdists qui ont volé le pays depuis 65 ans
EL OUAFI
La constitution de 2014 est inadéquate.
a posté le 10-09-2021 à 14:59
le Président de la République peut prendre les mesures qu'impose l'état d'exception, après consultation du Chef du Gouvernement, du Président de l'Assemblée des représentants du peuple et après en avoir informé le Président de la Cour constitutionnelle.)
Vous multipliez le terme de violation, et des supputations nombreuses, des idées et leurs contradictions, et même des futures élections législatives qui donneraient le PDL& Ennahda vainqueurs, prédisant le sombre imbroglio,pour Kais Saied, pour pouvoir résoudre l'inconstitutionnalité de la constitution de 2014 vous proposiez une solution et ses méfaits, un blocage certain !
Comment pouvions nous sortir de ces contradictions ? Mr R B H
Le plus plausible et d'après votre long message, mettre en doute les initiatives de Mr Kais Saied, vous multipliez les démarches pour venir à votre médiocre famille d'islamistes, vous semez la confusion une partialité patente à la secte, une action pour déstabiliser le rationnel et saper l'effort patriotique du président, contrer l'esprit de responsabilité et nous pousser dans le désarroi et le trouble.
Votre action est vouée à un échec certain, question de temps qui nous le démontrera.
Il ne serait pas aussi long que précédemment servi par vos sympathisants. (Manai)
takilas
Les chats attendent à la porte
a posté le 10-09-2021 à 14:20
Pour tenter de se faufiler afin de trouver, comme à leurs habitudes, l'occasion de de s'accaparer de la nourriture ( et de l'argent) du peuple tunisien et de pouvoir continuer à mener le train de vie royal comme depuis 2011 et de mettre main basse sur les rouages de l'état tunisien, surtout les administrations concentrées, volontairement, à Tunis, et de garder les ressources naturelles de la Tunisie sous leur égide et à leurs profits personnels, tout en utilisant une partie de ces butins et de cet héritage pour corrompre des votants naïfs, appâtés et soudoyés lors des législatives et de municipales et servir ainsi nahdha pour que ses menbres s'enrichissent davantage et vin'vent en nababs dans de luxueuses demeures à Paris ou nouvellement construites à Tunis le tout avec l'argent du peuple tunisien et les biens propres à l'état tunisien dont, à titre d'exemple, les terres domaniales qu'ils s'approprient selon les ordres et les vétos de ghanouchi ( l'inculte qui n'a jamais été dans aucune école) qu'il ose déclarer dans ses discours caricaturaux.
VERITE
La violation flagrante de la constitution
a posté le 10-09-2021 à 13:58
La violation de la Constitution reste une infraction pénale et sera sévèrement punie, n'est-ce pas ?
A l'avenir, lui et son entourage devront s'habiller très chaudement devant les tribunaux !

Mabrouk 3liehem !
Observateur
De la speculation ni plus ni rien
a posté le 10-09-2021 à 13:52
Cet article est vide ce sens, voir même plein de contradiction. D'un cote il dit "Les conflits entre les députés de la Constituante de 2011-2014 ont abouti à une constitution aux textes contradictoires et qui n'a pas du tout servi les intérêts du peuple comme les Tunisiens ont pu le constater", et de l'autre côté il semble vouloir dire que le président doit respecter une constitution qui s'auto conredit. Du journalisme de la propagande voilà ce que cet article.

Et puis il nous bombarde avec les ben Achour. Qu'ont-ils apporté ces pseudo intellectuel gauchiste. Rien. Pire encore, ils ont apporté Ennahdha et l'assemblée constituante.

La Tunisie a besoin de justice, tout le reste c'est de blabla a la francaise. Lisez bien ce qui est écrit sur la statue d'Ibn Khaldoun a la capitale: Sans justice aucune civilisation emerge. La démocratie est une résultante de la justice qui vient dans le file du temps et non par magie. La magie apporte Elgassass et Ben Toumia.
Momo
Test
a posté le 10-09-2021 à 13:25
A mort votre démocratie des plateaux nous voulons un régime AUTORIAIRE même s il n est pas éclairé nous l accepteron avec joie et à la poubelle vos chamades a la TV alors que peuple se consumme à petit feu
kadour-el-24
Freudian psychology
a posté le à 15:05
When Lindsey first meets Slevin she says, "According to Columbo, there are three things to look for at a crime scene--What's there now that wasn't there before, what was there before that isn't there now, and what's been moved."

And Then There Were None is a mystery novel by the English writer Agatha Christie, described by her as the most difficult of her books to write.

You used capital letters to highlight what can only be described as of a "capital interest" to you. That is one way to look at it, another way is in the definition of the term "capital".

Capital is a broad term that can describe any thing that confers value or benefit to its owner.

But there is more to what can only be described as your "freudian slip"

You took the time to emphasize the word YOU choose to HIGHLIGHT. We can safely claim that one is less enclined to make a spelling mistake if one has made an effort to highlight a term for the sole purpose of standing out.

So after all your troubles, you wrote:

AUTORIAIRE

Auto-D-errière.

Are you familiar with the difference between an authoritative and authoritarian parent ?

The first one is the secret recipe for success. The second is the secret recipe for disaster.

Do you know why some leaders are called: fathers of the nation ?

Momo ?

Bummer as Americans would say ! The pun is not intended.

Test: could the pun be intended ?

Warrior
@ kadour ............
a posté le à 10:50
nice post. keep up.
Hedi
Comprehensible
a posté le 10-09-2021 à 13:02
A lire un tel discours qui reflete le militantisme engage et partisan anti Kaeies Saied, sous couvert d un pseudo travail journalistique, on comprend mieux pourquoi Kaeies Saeid n attache pas beaucoup d attention a la presse nationale, non professionnelle et non serieuse. Il devra continuer a se distancer de cette presse jusqu a ce qu elle devienne mature et cesse de defendre les interets de lobbys qui la finance, et qui ont peur des mesures futures de Kaeies, mais que le peuple soutient a fond..
mansour
Ce qui tourmente et fait souffrir Raouf Ben Hédi :
a posté le 10-09-2021 à 13:00
Pourquoi le courage patriotique de Madame Abir Moussi et du Président Kais Said a plutôt gagné que perdu et a fait triompher la Tunisie et les tunisiens le 25 Juillet !
naif
Lahass
a posté le à 14:49
patriotisme, triomphe, courage,... ça rime avec gros tirage à condition que l'on ajoute battage et que l'on retranche 10% de courtage!
Qu'est-ce qu'on va encore subir de ces nouveaux choôba, lijane tansiq, ligène ahya, tansikiyette qui pullulent dès qu'une dictature s'installe?
Qu'à gagné le peuple après le coup d'état du 25 juillet? Moins de corruption? baisse des prix? baisse du chômage? baisse de l'inflation?
Attends encore quelques semaines et tu verras quel triomphe vous réservera le peuple.
mansour
Surement que @naif
a posté le à 15:32
est par nature un lâche islamiste frere musulman qui est incapable d'assumer le bilan des années destructrice de corruption et impunité du pouvoir islamiste des freres musulmans freres musulmans salafistes d'Ennahdha-Rached Ghannouchi-Seifedine Makhlouf-Al Karama-Marzouki-Qalb Tounes et autres alliés d'Ennahdha quand le peuple demande des comptes et fait confiance à nos héros et sauveurs du 25 Juillet pour retablir la légalité et la liberté
naif
lahass #2
a posté le à 17:18
mais qui a noyé la Tunisie dans la corruption? C'est Ben Ali, ton idole et celui de Abir. Et tu viens ici reprocher à Ennahdha de ne pas avoir été assez ferme avec cette corruption!?
La seule chose qu'Ennahdha doit assumer c'est de ne pas avoir installer les potences pour ces sanguinaires et corrompus du RCD. Ces minables ne méritent aucune clémence.
Quand aux "héros sauveurs" qui viennent sur le dos des tanks on les retrouve malheureusement partout en Afrique. Le peuple n'aura que ses yeux pour pleurer devant la corruption des dictatures militaires, et il ne pourra même pas se plaindre ou gémir.
Les journalistes aussi savent que le temps où ils excellaient à insulter Ennahdha et tous les gouvernants est bientôt terminé. Plus de post, plus de forum plus de rebtrée d'argent. NB devrait se trouver un autre projet ou rebaptiser ce journal "L'Action News".
Sherlock Homss
Faut pas trop tirer sur la corde...
a posté le 10-09-2021 à 12:46
Vous savez quoi ?
Si ça continue comme ça, l'armée nationale, la "grande muette" comme on dit, qui doit en avoir absolument marre d'être en état d'urgence permanent depuis environ une décennie, juge que la population commence sérieusement à s'impatienter et change radicalement son opinion sur Kais Said, de favorable à défavorable (l'opinion publique pouvant tourner casaque en quelque temps) et que le péril imminent d'un soulèvement populaire, de mouvement sociaux incontrôlables "menacent l'intégrité nationale, la sécurité ou l'indépendance du pays et entrave le fonctionnement régulier des pouvoirs publics", l'armée pourra prendre les "mesures qu'impose l'état d'exception", et prendre le pouvoir sans que personne ne puisse lui reprocher quoi que ce soit, bien au contraire, vu que c'est la seule institution qui demeure très populaire dans le pays.
Car, elle pourra le faire sans avoir à consulter le Chef du Gouvernement (vu qu'il y en a pas) , le Président de l'Assemblée (il est "gelé"), les représentants du peuple (il sont également "gelés") et et sans avoir l'obligation d'en informer le Président de la Cour constitutionnelle, vu qu'elle n'existe pas...
Voilà le scénario possible si l'on tergiverse trop...
Rzouga
@RBH
a posté le 10-09-2021 à 12:37
Est-il permis de douter de votre probité sans se faire censurer ? J'ai lu beaucoup de vos interventions et elles vont toujours dans le même sens ! Vous savez cher monsieur qu'il existe une fonction d'état S que l'on désigne par le terme "Entropie". Cette fonction permet d'estimer l'état de "désordre" d'un système ! Plus la variation de l'entropie est importante et plus le système est instable et désordonné. Plus sa valeur s'approche zéro et plus le système est "stable" et "ordonné". Beaucoup d'individus trouvent leur bonheur dans l'augmentation de cette entropie. C'est même le seul environnement dans lequel ils peuvent croître et prospérer ! La Constitution de 2014 accroît l'entropie et l'état de désordre du système ; par conséquent, tous les opportunistes et tous les magouilleurs y trouvent leur compte ont tout intérêt à ce que cette infâme Constitution de 2014 soit maintenue ! Le peuple honnête veut que cette Constitution soit un mauvais souvenir que nos enfants et petits-enfants retiendront comme le plus grand désastre que la Tunisie moderne ait connu !!! Donc trêve de verbiages et d'analyses saugrenues ! La Constitution de 2014 est bel et bien morte ! Vive la troisième république tunisienne de régime présidentiel !!!
MH
Tunisia is an enthalpic driven system
a posté le à 14:50
Bonjour Rzouga, je ne suis pas d'accord avec votre raisonnement, mais pas du tout. Le système est contrôlé par une contribution enthalpique forte, représentée par la constitution de 2014 bien équilibrée, qui dépasse de loin la contribution entropique même si je vous l'accorde il y a pas mal encre de désordre en Tunisie. Le problème n'est pas dans le système politique, mais dans les hommes, incompétents, corrompus ou les deux à la fois. On a connu les corrompus, maintenant on a les incompétents (KS et sa tribus). Ce qu'il nous faut ce sont des gens honnêtes mais surtout compétents. Chercher la défaillance dans la thermodynamique est trop léger.
salutation
Bouda
Qu'est ce que tu as contre KS ?
a posté le 10-09-2021 à 12:31
Constitution...Loi...article....violation....Bla bla bla bla.... Tout ceci ne vaut RIEN devant la volonté du peuple...
Cesarios
seul un référendum des voix du.................................
a posté le 10-09-2021 à 12:31
Si le président a pu gelé le parlement , et a pu rejeté un chef du gouvernement en appliquant un certain article du destour selon sa lecture personnelle, et selon la demande de la majorité du peuple grandement constatée et acquiescer, d'où alors, il ne pourra que faire retourner le pouvoir et donner la voix au peuple et cette ARP n'a plus rien à dire et même exister, actuellement ,seul un référendum qui doit être décidé à organiser dans les meilleurs possibles délais par le président de la REPUBLIQUE concernant le régime politique à choisir et la loi électorale à adopter , et de cette manière, on ne pourra accuser n'importe quelle personnalité ou quel parti politique les a imposé, c'est l'urne de ce référendum des voix des électeurs et des électrices qui sera une fois pour toute appliqué, l'essentiel est de le garantir la transparence, un contrôle efficace, sans falsifications et sans aucun dépassement ou errements, et c'est la justice qui doit expressément juger et appliquer son verdict sans aucune hésitation
Jamila
@Mr. Raouf Ben Hédi
a posté le 10-09-2021 à 12:09
@Mr. Raouf Ben Hédi, avez vous par hasard une recette du couscous du Cap Bon Tunisien bien piquant et aux sardines, mes enfants sont vraiment fatigués des macaronis?


zozo Zohra
Ha ha
a posté le à 12:49
Excellent
MOKNI TAOUFIK
Limités du régime presidentiel
a posté le 10-09-2021 à 12:04
L'action de Ms KS est , jusqu'ici , moralement nécessaire bien que moyennement constitutionnelle. Tout le reste , dans cet article, n'est que pure spéculation .
Forza
Bien sûr sur une chaine émiratie
a posté le 10-09-2021 à 11:44
Elles ont préparé le terrain et les 'nôtres' attendent les instructions d'abu dhabi et ils vont obéir et ils ne vont rien recevoir en contrepartie, taamin fil assal min ................. Bien sûr sur une chaine émiratie
Sinon il viole la constitution depuis les premières semaines de sa 'présidence'. S'il annule la constitution sur la base de laquelle il a été élu, il perdra sa légitimité.
Pour maintenir la légitimité, il doit passer par le parlement et la cour constitutionnelle pour n'importe quelle modification de la constitution de 2014. Ceux qui lui conseillent de foncer contre la constitution fragilisent sa position et il risque de voir l'étranger aussi commencer à parler de coup d'état une foi la constitution est déclarée caduque, jusqu'à maintenant ils maintiennent avec lui chaarit mouawiya.
Rzouga
@Forza
a posté le à 14:09
Eh les frérots ! Vous vous souvenez comment vous nous narguiez à l'époque avec "MOUTOU BI GHAYDHIKOM" !!!! Vous chantiez hein ? Et bien dansez maintenant !!!!
Warrior
le Franalphabétisme .... où çà mène .....
a posté le 10-09-2021 à 11:41
..."Ces « experts » rédigeront-ils une constitution laïque "
la "laicité" un concept franco français n'est mème pas appliquée en france: dimanche, Noel, 1/1, paques ... c'est de la religion chrétienne, non ?
le RU la plus ancienne démocratie, n'est pas laique !! à Westminster on peut venir enturbanné, voilée ... no problem.
vous copiez la France comme moutons écervelés.
la France, votre malheur !!
STOP SHEEPING !!!
Aghir
!!!!!!
a posté le à 13:38
Vous savez qu'il existe des psychologues pour soigner les maux dont vous souffrez. Votre obsession de la France est psychotique et votre manque d'objectivité pathétique!
pit
La démocratie est morte, vive la démocratie!
a posté le 10-09-2021 à 11:38
10 ans que les nahdhaouis et assimilés n'en font qu'à leur tête et violent toutes les règles sous couvert de soi-disant démocratie. Résultat, un peuple affamé et un pays en faillite.
Laissons à KS l'opportunité et une chance, si petite soit-elle, de remettre le pays sur une route moins désastreuse.
Je ne pense pas qu'un paysage politique débarrassé des islamistes et des crapules en tout genre signifie la mort de la démocratie ! Bien au contraire.
SAM53
BIEN DIT
a posté le à 18:05
BRAVO PIT
BIEN
@Pit: vous êtes vraiment optimiste!
a posté le à 14:34
Vous dites: "..moins désastreuse."

Malheureusement, il ne faut vraiment pas être prophète pour dire que notre future sera désastreux sur tous les plans..
Lecteur
Analyse décousue
a posté le 10-09-2021 à 11:37
Analyse de la situation sans aucune vision pour la Tunisie de demain. Au diable les "autres" et leur démocratie. On pourra facilement redresser nos finances et notre économie. Juste un peu d'effort de la part de tout le monde et un peu moins de corruption surtout dans les entreprises et institutions publiques. On ne va pas laisser tomber la Tunisie après 2000 ans d'efforts et de sacrifices. Rappelez-vous de la fameuse phrase de Bourguiba: " Je suis un Jughartha qui a réussi". Pas question de laisser tomber l'?tat Tunisien après tant d'invasions, colonisations, et humiliations. Assez, assez, Never Again.

Dhief
Corrompu!
a posté le à 12:37
Vous venez de dire " un peu moins de corruption". Cela sous-entend que vous laissez maintenir une partie de la corruption. Pour nous, la corruption doit être rasée en vue de restituer la richesse au peuple. Vous ne vous rendez pas compte de la misère et de forte inégalité qui règnent la Tunisie!!!!
Lecteur
Un peu moins de corruption
a posté le à 16:17
"la corruption" est une forme de graisse pour faire marcher la machine économique. C'est une forme d'incitation pour maximiser l'effort et réguler les marchés. La corruption devient un cancer mortel lorsque il devient un mode de gouvernance. La corruption existe à de degré divers dans tous les pays de l'OCDE. La corruption et le marché noir sont deux mécanismes de coordination qui régulent les transactions dans les pays câblés par des lois et procédures rigides.
Better to leave it here.
N/A
Que veut BN alors?
a posté le 10-09-2021 à 11:34
Non mais que veut BN dans ce cas?

Le pays est devenu ingouvernable. Faut-il passer par l'ARP et attendre Sidi Chikh pour décider du sort de cet amendement? Il est clair que la seule solution est malheureusement de suspendre la constitution et passer à un réferendum. Pourquoi a-t-on besoin d'une majorité de deux tiers (quasi impossible à obtenir) pour demander au peuple de décider de son sort? This constitution was just tailored to make sure everyone has a say except the people itself.

patriote
apprendre à écouter
a posté le 10-09-2021 à 11:29
Dans les pays émergents, le régime présidentiel ne peut aboutir qu'à l'installation d'une dictature basée sur les discours populistes.
Même si l'intègrité la droiture et le patriotisme de KS ne sont pas à prouver, un entourage quelconque ou rêveur peut nous mener là où il ne faut pas !
Il est impératif d'instaurer un débat démocratique avant tout changement des institutions et notre président devrait apprendre à échanger et à écouter tout le monde avant de prendre des décisions.
Tunisino
Le débat!
a posté le à 14:48
Le volet technique est nettement plus important aux tunisiens que le volet politique, ainsi les tunisiens simples préfèrent intuitivement la dictature pour dire qu'ils veulent une gestion efficace du pays. Il faut commencer par installer un gouvernement capable et neutre pour gérer le quotidien des tunisiens afin d'empêcher la Tunisie de couler, ensuite que le débat soit mené! Mais quel débat, un débat littéraire pour ériger un régime mort-né ou à courte durée de vie, ou un débat technique pour ériger un régime capable de rendre la Tunisie un pays développé en quelques dizaines d'années? Les littéraires doivent se rétracter pour donner aux scientifiques l'occasion pour faire leur travail!
Comme d'hab
Tunisino
a posté le à 15:57
Le pseudo analyste et vrai charlatan scientifique Tunisino fait de l'ombre au @patriote félicité ci-dessous par Aghir...
L'amertume est tenace chez les charlatans!
Tunisino
@Comme d'hab
a posté le à 17:13
Aucune crédibilité tant que vous ne discutez pas les idées. Discutez les idées permettra de vous enrichir et d'enrichir, l'essentiel sont les vrais intérêts des tunisiens, du présent et du futur.
Aghir
Merci
a posté le à 13:42
et bravo pour votre analyse éclairée! Ca nous change des commentaires obsessionnels de l'Occident....
AB1
L'exemple de Ben Ali devrait constituer un précédent
a posté le à 13:11
@patriote: Bonjour!
"un entourage quelconque ou rêveur peut nous mener là où il ne faut pas !"

Eine 7èjjémè Laila Ben Ali a bien suffit pour faire d´un président timide "élu" aussi par le peuple - qui a normalement peur de sa propre ombre - un des plus sanguinaires dispotes de Tunisie, n´est-ce pas vrai ?