alexametrics
vendredi 22 octobre 2021
Heure de Tunis : 17:56
Chroniques
Kaïs Saïed a été décevant, il n’y a pas d’autre putschiste dans la réserve ?
Par Nizar Bahloul
06/09/2021 | 16:59
8 min
Kaïs Saïed a été décevant, il n’y a pas d’autre putschiste dans la réserve ?

 

J+43 depuis que le président Kaïs Saïed a annoncé ses décisions historiques de limoger le chef du gouvernement, de geler le parlement et de faire lever l’immunité des députés.

Quarante-trois jours après, on n’a toujours pas de parlement, on n’a toujours pas de gouvernement et on ne sait toujours pas où l’on va. On a des personnalités assignées à résidence et d’autres interdites de voyage, sans qu’elles ne sachent pourquoi. En revanche, on aurait des gens qui auraient dérobé des centaines de millions de dinars et qui jouissent toujours de leur liberté totale. Va comprendre la logique qui sied, depuis 43 jours, dans ce pays. La logique de Kaïs Saïed que personne ne comprend.

D’ailleurs, à dire vrai, on comprend très peu de choses depuis 43 jours.

Restons factuels et tentons de résoudre le problème d’une manière rationnelle. Commençons par ce que l’on sait. On sait que le président est sincère et intègre et que le peuple le soutient à plus de 90%. On sait que le peuple ne supporte pas que les journalistes et les chroniqueurs le critiquent. Chaque fois qu’un média ou qu’un chroniqueur ose épingler le président, il est tout de suite voué aux gémonies. Toute ma solidarité avec Haythem Mekki qui, à cause de ses chroniques sur Mosaïque FM, est lynché quotidiennement par la meute. Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. On sait aussi que l’on n’a pas de gouvernement, que l’on n’a pas préparé la loi de finances complémentaires et que l’on n’a aucune idée sur la loi de finances 2022. On sait que le futur chef du gouvernement va devoir liquider le retard de ces 43 jours avant même de commencer son travail. Ça n’en a pas l’air, mais c’est un sacré boulot. On sait enfin que sans l’armée et sans les forces de sécurité, le président n’aurait jamais pu faire ce qu’il avait fait.

 

De tout ce qui précède, il y a une conclusion à tirer : le peuple (ou les jamahir comme dirait sieur Mekki) se moque éperdument des affaires de l’Etat, l’essentiel pour lui est qu’il ait un capitaine qu’il croit capable de mener la barque. Et c’est là le piège. Le peuple croit sérieusement et sincèrement que Kaïs Saïed est capable de sauver le pays, lui qui nous a sauvé de la racaille politique d’avant le 25-Juillet. Sauf que plusieurs politiciens, chroniqueurs et analystes politiques croient le contraire et jugent sur pièces. Pour ces derniers, dont je fais partie, on croit sincèrement que Kaïs Saïed est en train de faillir et de perdre un temps très précieux. Ses décisions du 25-Juillet sont contraires à la Constitution, mais on aurait pu les accepter si elles étaient accompagnées par la désignation d’un gouvernement efficace et d’une feuille de route. Quarante-trois jours après, il n’y a rien qui pointe à l’horizon et c’est notre rôle de tirer la sonnette d’alarme, c’est notre rôle de dire attention, la Tunisie va prendre le chemin du Liban, de dire que si l’on ne trouve pas de quoi payer les salaires, on va devoir faire fonctionner la planche à billets et subir l’inflation qui s’ensuit, que si l’on ne trouve pas de quoi payer nos dettes extérieures, on va devoir épargner nos devises et réduire nos approvisionnements en médicaments, en énergie (avec des coupures d’électricité de quelques heures par jour) et différents autres produits de première nécessité qu’on importait.

Quand nous disons cela, les aficionados de Kaïs Saïed nous insultent, nous accusent d’être à la solde des lobbys corrompus, nous taxent de pessimistes et d'idiots et nous invitent à cesser de critiquer le président et de lui mettre la pression.

 

Il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et si ce peuple (ou jamahir) qui applaudit Kaïs Saïed avait raison et que nous, chroniqueurs, analystes politiques et journalistes (autoproclamés têtes bien pensantes) avions tort ?

Pourquoi s’entêter à croire que nous détenons la science infuse face à un peuple qui nous dit, du matin au soir, que nous avons tort de critiquer Kaïs Saïed ?

Pour pondre leurs analyses de la situation tunisienne, les journalistes et les chroniqueurs (qui se respectent, respectent leur profession et respectent leur public) ont suivi des milliers d’heures d’émissions politiques spécialisées dans différents pays (généralement la France, les USA, l’Italie, le Royaume-Uni), ont lu des centaines de livres d’Histoire et d’ouvrages politiques et ont lu des milliers d’articles journalistiques rédigés par les plus grandes plumes internationales. Ces journalistes et chroniqueurs ont également régulièrement, pour ne pas dire quotidiennement, des rencontres avec le petit peuple (femme de ménage, gardien, garçons de café…), des fonctionnaires, de hauts fonctionnaires, d’anciens ministres, d’actuels ministres, des chefs d’entreprises, des investisseurs tunisiens et étrangers, des diplomates et des ambassadeurs. C’est à partir de toutes ces rencontres en off et à partir de tout son bagage cumulé au fil des années, que le chroniqueur et le journaliste pondent leurs analyses. Si un journaliste/analyste ne possède pas tout ce bagage et n’a pas ce carnet d’adresse entretenu, c’est qu’il est un usurpateur qui finira, tôt ou tard, par être démasqué.

Dire que tel journaliste est à la solde de tel lobby et que tel chroniqueur est payé pour critiquer le président est prétentieux, réducteur, insultant et idiot.

N’empêche, il est évident qu’il y a un gap qui sépare les jamahir de ces analystes qui croient tout savoir. Ayons un peu de modestie et apprenons à écouter !

 

Nous autres, journalistes et analystes, n’avons cessé, depuis la révolution de 2011, de chanter les louanges de la démocratie. De la démocratie à l’occidentale qui impose le choix des urnes. Il se trouve cependant que nous n’avons jamais demandé au peuple (les jamahir) ce qu’il veut vraiment. L’a-t-on interrogé s’il veut vraiment de cette démocratie à l’occidentale ? Quand on l’a vu sortir klaxonner le 25 juillet au soir pour applaudir le gel des travaux de l’assemblée, théoriquement élue par le peuple, il y a de quoi s’interroger. Ce peuple sorti le 25 juillet est-il le même qui est allé aux urnes en 2011, 2014, 2018 et 2019 ?

Pour répondre à la question, revenons aux chiffres qui ont toujours le mérite d’être têtus.

En 2011, le taux d’abstention a été de 48,03%. Aux législatives de 2014, il a été de 31,64%. Au second tour de la présidentielle 2014, il a été de 39,91%. Aux municipales de 2018, l’abstention a été de 64,35%. Aux législatives 2019, elle a été de 58,3%. A la présidentielle de 2019, l’abstention a été de 51,02% au premier tour et de 43,2% au second tour. De ces chiffres, en dents de scie, on conclut que près de la moitié du peuple (et parfois plus de la moitié) n’a rien à faire de la démocratie. Ces chiffres atteignent carrément des seuils soviétiques après l’approbation des mesures du 25-Juillet.

La question de la démocratie a été éludée en 2011, mais aussi en 2014 avec une Constitution votée dans le sang et la sueur par une Constituante composée de plusieurs élus des plus méprisables dont certains étaient carrément accusés de terrorisme. Nos politiciens ont considéré tous seuls que le peuple veut cette démocratie. Personne n’a interrogé ce peuple (les jamahir) sur ce qu’il veut vraiment. Et si le peuple voulait autre chose que cette démocratie occidentale ? Et si le peuple voulait un président fort et intègre ? Un second Bourguiba ? Un Ben Ali sans sa famille ? Un Vladimir Poutine de nationalité tunisienne ? Et s’il voulait une démocratie à la chinoise ou à la russe ?

 

Allons dans ce sens populaire et contre le sens de l’Histoire. En tant que Tunisiens, nous sommes libres de choisir le modèle qui nous sied le mieux. Après tout, nous sommes méditerranéens de culture arabo-musulmane et nous n’avons pas à suivre un modèle scandinave de culture judéo-chrétienne. Force est de rappeler qu’il n’existe aucun pays arabe qui a adopté ce modèle démocratique occidental. A chaque pays ses us et coutumes, choisissons donc un président fort à la tête de l’État, capable de sauver le pays, quitte à violer quelques lois et quelques libertés.

Ce président peut-il être Kaïs Saïed ? La réponse est négative, car Kaïs Saïed vient de perdre 43 précieux jours durant lesquels il aurait pu former un gouvernement, dresser un plan de route, attraper les islamistes véreux, arrêter les mafieux et corrompus et assainir la justice. De tout cela, Kaïs Saïed n’a rien fait. Durant 43 jours, il n’a fait que pomper de l’air et nous offrir des paroles. Il s’agit là de faits indéniables et têtus. On nous dit « laissez-lui le temps », mais il faut savoir qu’on lui en a laissé énormément et qu’il n’y a plus de temps à perdre.

 

Ce que les aficionados ne voient pas, et ce que nous analystes voyons, c’est que l’on va payer très cher ces 43 jours et cette absence de gouvernement. Les effets ne se ressentent pas maintenant, ils se ressentiront dans deux-trois mois. Le danger libanais nous guette, la faim nous menace. Ici et là j’entends dire que nos pays frères et amis ne nous laisseront pas tomber. Il n’y a rien de plus faux, car le Liban aussi s’est dit ça. Il était pourtant rassuré de par sa position stratégique frontalière avec Israël. Ceux qui pensent que la France, les USA et les Émirats vont venir injecter des milliards en Tunisie pour la sauver se mettent le doigt dans l’œil.

Ce que les aficionados ne voient pas, et ce que nous analystes voyons, c’est que Kaïs Saïed ne fait pas de différence entre millions et milliards, entre PIB et budget et entre inflation et croissance. Notre président considère certains hommes d’affaires comme mafieux et certains voyous comme de pauvres gens. Notre président ne donne aucune valeur au temps, alors que le temps est la chose la plus précieuse que nous avons, car c’est la seule ressource qu’on ne peut jamais rattraper.

A défaut de pouvoir ressusciter Bourguiba, à défaut d’avoir un Poutine dans une réserve, et vu que Kaïs Saïed est loin d’être l’homme de la situation, les jamahir doivent s’apprêter à déchanter, ce n’est pas pour tout de suite qu’on aura en Tunisie un despote à la fois éclairé, sauveteur et apporteur de miracles. Ce qu’ils ne voient pas aujourd’hui, ils le subiront de toute façon plus tard.

Que faire ? C’est simple. Quand on n’a pas de Bourguiba ni de Poutine parmi sa population, il faut prendre la seule et unique voie qui reste et qui a montré ses preuves ailleurs dans le monde : la démocratie à l’occidentale. C'est-à-dire des élections anticipées pour en finir avec cette situation d’exception. Nous n’avons juste pas le choix.

 

Par Nizar Bahloul
06/09/2021 | 16:59
8 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
GARA mohamed
Absence
a posté le 28-09-2021 à 12:06
Bonjour
à ce jour du 28 Septembre ; vous n'avez écris aucune chronique alors que beaucoup de chose se sont passe ; on est impatient de vous lire ....
Julien
REMERCIEMENTS
a posté le 14-09-2021 à 16:59
C'est toujours un plaisir de vous lire M NB.
DIEHK
BN ou NB J'espère que tu lis mes com !!!
a posté le 10-09-2021 à 16:33
Alors, votre Bourrin Borrell l'a dans l'os !
Vous pensez qu'avec vos insinuations, vos articles et votre rencontra vec le "parot"
Disons plus poliment notre ambassadeur en Tunisie que vous êtes arrivés à vos buts ?
Nada, nothing, Walou....
Tu as toujours misé sur les tocards de la merdo et nous voilà bien avancé en reculant!!
Ceci pour vous dire, BN critique "TOUS" ceux qui veulent 1 intervention étrangère dans notre politique,
Mais le + grave C que nos TOP médias les reçoivent sur leurs lieux de travail, j'ajoute tous les articles publiés insinuant que Kais n'est pas à la hauteur de la tâche ?
Et maintenant vous vous trouvez dans un merdier qui coûtera cher à tout le monde !
Pourtant, je vous ai fait comprendre qu'il y a des problème entourant les actions de la présidence durant cette période qui sont sacrées et si les médias n'ont pas fait la part des chose d'une manière réfléchie, alors ces médias payeront le prix tout bêtement...
Ce ne sont que des constatations et tous ceux qui ont comploté contre la Tunisie payeront le prix d'1 façon ou d'1 autre et c'est simple.
Il ne suffit pas de publier les com , il faut les décoder et je l'ai répété plusieurs fois


zozo Zohra
DIEHK
a posté le à 11:26
Merci beaucoup pour votre lucidité.
Je n'osais pas faire ces réflexions qui sont d'une importance inestimable, vue mon petit niveau intellectuel
Alya
Je ne comprend plus BN
a posté le 08-09-2021 à 13:49
BN ne relate même plus les opérations de lutte contre la corruption douane, dépôts de contrebande. Etc qui enfin ont lieu depuis le 25 juillet.. nous sommes obligés d aller sur d autres sites . Et apparemment ça chauffe bien pour plusieurs députés d autres partis Je ne fais pas l apologie d ennahdha? Mais je pense que la secte était plus intelligente et plus fines que ces bandits de bas étage qui sont entres dans des partis théoriquement elitistes
zozo Zohra
@Alya
a posté le à 23:13
Bonjour Alya
Nahda ne sont pas plus malins. Sauf que Monsieur le Président ne peut pas s'attaquer pour l'instant , parce qu'il pourrait mettre le pays en danger (il ya une force étrangère derrière)
A chaque chose en son temps

Ca s'appelle la raison d'état
La raison d'Etat est un principe d'action politique selon lequel l'intérêt ou la sauvegarde de l'Etat prime toutes les autres considérations, notamment les normes de l'organisation sociale, y compris celles de la morale et du droit. Ainsi, la raison d'Etat est invoquée par les gouvernants pour justifier une action illégale ou inconstitutionnelle au nom de l'intérêt public. Elle s'oppose aux notions de droit et d'Etat de droit

Mike Kim Tounsi Fakhour
L'essentiel est ailleurs : Changer d'abord et urgemment le code électoral législatif
a posté le 08-09-2021 à 12:45
Article trop long, confus, creux, langue de bois, biaisé, bref à côté de la plaque :
On s'en fiche d'un chef de gouvernement. Il y a des ministères régaliens qui gèrent, mieux qu'avant le 25 juillet, les affaires courantes.
On s'en fiche d'un parlement de racaille, une honte.
On s'en fiche de Bourguiba et Poutine. On ne veut pas de za'im. On veut un peuple souverain, bien représenté.
Pour cela, il faut absolument changer le code électoral :
Le régime en Tunisie est essentiellement parlementaire, avec des prérogatives limitées à la présidence de la république (défense nationale, diplomatie'?'), prérogatives que KS respecte. C'est un régime moderne et il n'est pas mauvais. Mais il est un peu fragile et pas très stable (voir la 4ème république en France). Il a besoin d'ajustements.
Actuellement, il y a un problème au parlement : des partis plus ou moins représentatifs, pas très honnêtes, dont aucun ne fonctionne (en interne) de façon démocratique, font ce qu'ils veulent'?' Et il devient nécessaire et urgent de limiter le rôle des partis dans le fonctionnement de cette assemblée.
Donc, le constat est clair : le scrutin législatif actuel (proportionnelle au plus fort reste) est inadapté.
Pour balayer cette racaille et la faire dégager par la petite porte, il suffit d'adopter un scrutin législatif plurinominal, majoritaire, à trois tours.
Espérons qu'un référendum, assez proche de la part de KS, pour un amendement de la constitution (pas pour changer le régime) le permettra.
De plus, ce mode de scrutin garantit, in fine, au bout du 3ème tour, que les candidats élus soient tous élus par une majorité d'électeurs. Ce qui est un des buts ultimes de toute élection. Et cela permettra de vraiment renouveler l'ARP.
N'importe qui peut faire facilement des simulations et il le constatera aisément.
Djikistra
Du blablabla
a posté le 08-09-2021 à 09:17
Mr bahloul,le peuple dans son immense majorité est patient et attendra le temps qu'il faut pour aider le président à nous débarrasser de cette secte maléfique et certainement de tous les traîtres dans ce pays..
Le rcd et ses déchets , les magistrats et avocats corrompus,les journaleux corrompus et tous les déchets dans les médias, 99% des hommes politiques ,les hommes d'affaires corrompus....etc...
Vous vous excitez tout seul ...
Détendez vous Mr, reprenez une bière avec l'ambassadeur de France ça ira beaucoup mieux pour vous..
Tounsi
Barcha
a posté le 07-09-2021 à 17:49
Ya si nizar wallahi rak tehki barcha.
Article trop long ya khouya yaatik essaha malla jehd indek.
vladimir
'Mal nommer les choses"
a posté le 07-09-2021 à 16:44
'Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde.'?'. C'était bien un coup d'état, et le président aurait du le nommer ainsi, et mettre tout le monde devant le fait accompli. Il aurait pu immidiatement, dessoudre le parlement, installer un gouvernement provisoire, garantir la continuité de l'état et sauvegarde de l'économie nationale. L'organisation d'élection législative anticipée deviendrait secondaire.
A vouloir prétendre une constitutionnalité qui n'est pas confirmée, il s'est ligoté les mains tout seul, et il a bloqué le pays avec, et a donné la possibilité aux puissances mondiales de lui dicter des règles, qu'il va devoir et appliquer malgré lui.
De deux choses l'une, soit on est démocrate, et on doit jouer le jeu, soit on ne l'est pas, et il faut l'assumer.
Zarathustra
@Mr. Nizar Bahloul
a posté le 07-09-2021 à 14:51
Vous osez dénigrer le Président de la République injustement,
vous osez laisser vos commentateurs dénigrer le Président de la République injustement et le traiter de tous les sales mots,
par contre vous ne laissez pas passer certains commentaires qui vous critiquent en tant que "journaliste".

Heureusement que votre influence est très limitée... hhhh, les quelques commentateurs et visiteurs de votre forum...

Tunisino
Une remarque
a posté le à 15:35
Zarathustra, il faut plutôt discuter les idées et non pas les personnes, président ou journaliste. NB a exposé ses idées avec des arguments, pouvez-vous le faire de la même manière, pour montrer qu'il a tort? Les partisans du président, des partis, et des politiques en général, ont plutôt à comprendre que leurs idoles ne sont pas des saints, le soutien critique est le meilleur, en fonction des résultats, pour se désolidariser d'eux en tout dérapage. Bien à vous.
Zarathustra
@Tunisino
a posté le à 20:56
je suis d'accord avec ce que vous dites, mais Mr. Nizar Bahloul ne laisse pas passer mon commentaire par ce que je l'ai critiqué...

Mr. Nizar Bahloul a attrapé la folie des grandeurs avec ses "ce que nous analystes voyons", "ce que nous analystes voyons", "ce que nous analystes voyons" ....


Mr. Nizar Bahloul doit se mettre en tête que Business News TN n'est pas le seul journal web en Tunisie...

Bonne soirée


Borhéne
Cela pourait etre vous, moi ou un proche
a posté le 07-09-2021 à 13:08
"Quarante-trois jours après, on n'a toujours pas de parlement, on n'a toujours pas de gouvernement et on ne sait toujours pas où l'on va. On a des personnalités assignées à résidence et d'autres interdites de voyage, sans qu'elles ne sachent pourquoi. " Cela pourait etre vous, moi, un frere, un membre de la famille. Vraiment, l'aspege est tres présent.
Tunisino
Deux remarques
a posté le 07-09-2021 à 12:35
1. le peuple (ou les jamahir comme dirait sieur Mekki) se moque éperdument des affaires de l'Etat, l'essentiel pour lui est qu'il ait un capitaine qu'il croit capable de mener la barque: Plutôt un capitaine efficace qui arrive à bien gérer le pays, dans le présent et pour le futur.
2. C'est-à-dire des élections anticipées pour en finir avec cette situation d'exception: il faut en finir avec la république chaotique des idéologues, sinon on risque de voir la même scène se reproduire.
Les mots clés pour une Tunisie meilleure sont: Centrisme, Patriotisme, et Compétence. La troisième république est à bâtir par des vraies compétences, pour qu'elle vive une centaine d'années au moins, afin de permettre a la Tunisie de devenir un pays développé.
Tunisio
Repondre
a posté le à 14:15
La troisième république est à bâtir par des vraies compétences surtout bien éduqués (civisme et savoir vivre)'?'
Mêmepaspeur
@ Tunisio
a posté le à 18:24
Mon commentaire de 16:05 s'adressait au "tunisino mekhyeb zino". . .
J'espère que vous l'aurez compris ?
MPP.
Tunisino
Ahla MPP
a posté le à 20:31
C'est Tunisio, une imitation, et non pas Tunisino. Cependant, il dit vrai, la bonne éducation est une bonne chose. A bientôt.
Mêmepaspeur
makhyeb zino
a posté le à 16:05
"civisme et savoir vivre"

Et malheureusement pour vous, vous ne possédez ni l'un ni l'autre !
Vous n'irez donc pas très loin dans la vie. . .
Et si vous êtes plus près de la fin que du commencement, vous avez déjà raté le train. . .
MPP.
Soufiene
Ya Nabil
a posté le 07-09-2021 à 10:54
Ce journal a soutenu Nabile Karoui pendant les élections, donc taisez-vous.
riri
Ben ali bis?
a posté le à 12:10
Qui tes vous pour dire à un journal d'opinion de se taire? Ben Ali?
Rzouga
@riri
a posté le à 12:50
Je vous retourne la question : "Qui êtes-vous pour vous en mêler ?" Soufiène a le droit de lui demander de se taire et Nizar Bahloul de continuer de parler (ou plutôt d'écrire). Vous avez compris que "taisez-vous" est une figure de style et en aucun cas un ordre ! Alors moi je vous dis : "Abstenez-vous !" et ce n'est pas un ordre mais une tournure de style. Efhemt khouya la3ziz ?
zozo Zohra
riri
a posté le à 12:50
Orkod orkod fi tibnek
Cassius
@Si Nizar
a posté le 07-09-2021 à 10:28
Votre analyse de la situation est très claire ; tellement claire que l'on a deux types de commentaires qui s'opposent chez les lecteurs : Ceux qui soutiennent le président et ceux qui l'accablent. On voit nettement que ceux qui accablent le président et défendent votre point de vue sont des nahdhaouis notoires qui sévissent en masse et en permanence sur les réseaux sociaux ! Je vous laisse le soin d'en tirer les conclusions !
Cassius Loin de Clay et de la Vérité !
TEAM-TONIC
a posté le à 13:19
La plupart de ceux qui s'opposent à votre Fou de Président dans cette phase sont Anti-Ennahdha à 100% comme je le suis.

Il suffit juste de lire leurs arguments....

"Lis" Dieu a dit !
riri
on refait les même erreurs donc
a posté le à 12:11
conclusion: qu'on va encore jeter le bébé avec l'eau du bain comme on le fait toujours en Tunisie?
Que entre choisir entre la peste ou le cholera, certain refusent de se faire avoir par ce genre de choix qui nous a déja donner ben ali?
DIEHK
Si NB : Tu as raté 1 occasion de ......
a posté le 07-09-2021 à 10:10
Si NB : Tu as raté 1 occasion de rester neutre en faisant ton travail correctement.
En t'alliant avec le lobby qui manoeuvre tout et son contraire en Tunisie, tu t'es tiré 2 balles dans les 2 pieds et je ne te dirai pas pourquoi parce que tu le sais mieux que moi!
Tu ne connais pas la puissance du vrai "Etat Profond" et tu le sauras bientôt ?
Comment ?
Je ne le dirai pas non plus, je te fais passer 1 message!
Parce qu'être, soutenir le Robocop n'est pas la vraie question, la vraie C que nous combattons dans le vrai sens des valeurs de notre Tunisie Séculaire et non Zislamiste occasionnellement ou RCD (Zislamiste) et tu maîtrises très très bien tous ces paramètres pour en être où tu es avec BN!!!
Je pense que tu l'apprendras commercialement parlant que les lobby C fini en Tunisie et peut être pour t... aussi.
La puissance de l'?tat profond personne n'arrivera jamais à manipuer les vrais NATIONALISTES Tunisiens...
Le temps ?
Le Temps est la locomotive qui nous mène à une certaine gare où l'on ne donne pas de billet de retour.
Le temps tue l'erreur et fait vivre la vérité.
Le temps s'en va sans regrets, il ne s'en va jamais seul.
Le temps enveloppe tout dans les ténèbres de l'oubli.
Have a nice day !!!






Petit x
Tout est dit
a posté le 07-09-2021 à 09:55
Il n'y a rien à ajouter, tout est dit sur les risques que fait courir K.Saied au pays par son incompétence criarde surtout en matière d'économie et finances pour ne pas dire son incompétence dans l'absolu, d'autant plus qu'il n'est pas entouré de conseillers chevronnés dans ces domaines.

Personnellement je n'ai pas arrêté de soulever la plupart de ces questions dans mes différents commentaires sur ce site tout en précisant que je soutiens K.Saied dans ce qu'il a entrepris le 25 juillet 2021 en éjectant de la scène les Khouanjias et les corrompus qui gravitent autour d'eux, depuis 11 ans et qui n'ont fait que descendre le pays en enfer.

Sauf que voilà, K.Saied s'est avéré incompétent, sans que ce soit une surprise pour moi puisque je me suis abstenu au second tour de présidentielle entre lui et le mafieux actuellement en fuite, pour présider à la destinée d'un pays au bord de la faillite.

Pire encore il est tombé, avec ses discours quotidiens débiles, dans un populisme mortel pour le pays; croyant être un homme intègre et propre (ce qui est vrai) suffit pour gérer un pays pauvre comme la Tunisie.

Bravo Si Nizar pour cet article où tout est dit quoique disent vos détracteurs qui soutiennent aveuglément K.Saied.

Mais, l'histoire va bien attester de tout cela et la Tunisie tombera dans le trou comme le Liban jamais K.Saied ne se rattrape pas dans les jours qui viennent.
Mehdi
Dommage Mr Bahloul
a posté le 07-09-2021 à 08:55
D'après l'article de Mr NB, nous étions mieux avant le 25 juillet.
D'après l'article de Mr NB, les 43 jours perdus en attentisme par le Président KS vont coûter cher au pays. On verra bien.
Si je lis entre les lignes, je comprends que le pays était sur la bonne voie et que KS a mis la machine en rade par ses décisions du 25 juillet.
Pendant 11 ans, nous avons eu 3 Présidents.
FMB a été un président intérimaire qui a fait acte de présence pour meubler l'espace Carthage.
MM a été le pire président que la Tunisie a connu et il est responsable de l'hégémonie nahdhouiste actuelle. Il fait déshonneur au Palais de Carthage.
BCE n'a pas travaillé plus de 3 heures par jour , n'a pas honoré ses promesses et a été victime de son fiston.
KS est le seul à avoir cassé la machine nahdhouiste.
Certes, le temps ne joue pas en sa faveur mais depuis son arrivée au pouvoir, on lui a reproché son inertie et aujourd'hui on l'accuse de mener le pays vers l'inconnu.
Parceque avec Ennahdha, le pays allait vers un futur meilleur et radieux.
Mr Bahloul n'apprécie pas le Président et ça se voit.
Son analyse bien écrite va dans un seul sens: c'était mieux hier et sera l'inconnu demain.
Dommage.
Mêmepaspeur
@ Mehdi
a posté le à 13:10
Tout à fait d'accord avec votre analyse. . .
Vous dites justement que "Mr Bahloul n'apprécie pas le Président et ça se voit.". . . c'est parce qu'après avoir soutenu "Karoui" avec le fiasco que l'on sait, NB et BN ont fait comme les mouches, ils ont changé d'âne et soutiennent maintenant un champion de rechange, qu'ils s'évertuent encore à taire le nom. . .qui ne reste encore mystérieux que pour les béotiens et les anti-KS. . .
MPP.
pit
Arrête ton char !
a posté le 07-09-2021 à 08:31
En 2010 la Belgique a survécu sans gouvernement pendant 194 jours et les Belges sont restés 16 mois pour réformer leur Etat et finalement constituer un gouvernement ... il n'y a eu ni émeutes, ni guerre civile, ni ingérence américaine et la Belgique se porte comme un charme.
L'Irlande du nord est restée, quant à elle, 3 ans sans gouvernement.
Nous n'en sommes qu'à 43 jours et vous chialez déjà comme une fillette, sans, la moindre idée, non plus, pour faire avancer le schmilblick!
Débarrassons nous de la racaille corrompue et traitons les institutions vérolées, selon la volonté du peuple, nous aviserons ensuite ! A bon entendeur
riri
sérieusement vous comparer à la Belgique?
a posté le à 12:15
Ok ok, la belgique = pays riche, pas de problème de dettes a rembourser, politique monétaire faite par la Banque centrale Européenne, politique budgétaire saine car en excédent depuis des années, institutions en place, ministère de la justice et de l'intérieur propre et qui font leur travail, constitution respectée, cadre législatif belge et européen en place, cours de justice européenne, cours constitutionnelle en place, monarchie en place, quoi d'autre encore lol

vous osez vraiment comparer les deux situations? vous allez déchanter vite...

Alya
Exact mehdi exact pit.
a posté le à 10:48
Merci d avoir rappelle le cas de la Belgique et de l Irlande. Oui NB a présenté KS comme un un brasseur de vent a la rechercherche de malfrats hypothétique. Et pourtant , nous avons du concret et du hardware. 2 karoui arretes comme 2 bandits harangue, des députés arretes pour crime contre l exploitation du phosphate , véritable grenier de notre pays, les rats d el karama en fuite, des juges et procureur suspendus...
100% D'ACCORD AVEC CET ARTICLE
TEAM-TONIC
a posté le 07-09-2021 à 08:08
Je pourrai peut être dire ce que Nizar ne pourrait pas dire dans son article....

Il faut descendre dans la rue, et faire comprendre à l'Armée Tunisienne et à leur Fou de Président que nous ne sommes pas l'Algérie, et que nous refusons un régime à la Bouteflika en attendant les supposées élections à venir.

Ils jouent le temps. Il ne faut pas leur laisser le temps.

On doit revenir immédiatement à la Consititution.
Mêmepaspeur
team atonique
a posté le à 13:17
"Il faut descendre dans la rue"

Commencez. . . et on vous suit !
Mais couard comme vous êtes, vous n'êtes capable que de vociférer vainement. . ..
Vous n'êtes finalement qu'un pauvre bougre "atonique" !
MPP.
Mohamed Tahar Allagui
Très bien
a posté le 07-09-2021 à 07:53
Très logique.
Ce président ne sait rien et nous mène à une faillite..
zozo Zohra
Mahssoub
a posté le à 08:39
La ma hakouch, comme si que vous n'étiez pas en faillite et plus que la faillite morale et sociale. Ytayah saad elaar.
ADIL
"normal"
a posté le 07-09-2021 à 01:50
Hamdoulillah! les évidences qui, enfin, enfin s'imposent. "Sans l'armée et les forces de sécurité, Kais Said n'aurait jamais pu faire ce qu 'il a fait". L' armée n'a donc pas fait de coup d'état mais l'a juste permis ou aidé. Les exégètes continueront à dire que ce n'est pas la même chose ! Et, Alhamdoulillah, même s'il a fallu beaucoup, beaucoup de temps et beaucoup d'échecs pour qu'enfin les réalités imposent les premières vérités. Le ver était dans la démocratie dès la constituante, '?uvre d'un quarteron d'islamistes et de gauchistes qui ont fait croire qu'ils étaient LE peuple et qui ont poussé la tromperie jusqu'à faire adopter une constitution ni fait ni à faire par la même constituante sans référendum, sans que LE peuple dise ce qu 'il en pense. Les fautes, la triche politique, finissent toujours par être payées. Saïd, produit de cette même constitution et de cette même démocratie, les portent par son coup, au point ultime de leur inanité. Nous nous sommes crus à la hauteur pour inventer une nouvelle roue politique et nous avons créé un monstrueux système qui a détruit, sans pouvoir remplacer par quoi que ce soit, ce que des générations ont construit depuis l'indépendance. Tout n'était pas beau, mais on avait au moins construit. Consolons-nous avec le mieux vaut tard que jamais et essayons, avant qu 'il ne soit vraiment trop tard, d' aller vite à un référendum pour une nouvelle constitution "normale" (et surtout pas "la meilleure du monde") et de nouvelles élections avec une nouvelle loi electorale pour couper court aux élucubrations des jamahiristes saidiens et aux fictions des 80 et 90%.La démocratie et la volonté populaire ne sortent que d'urnes bien cadenassées, d'aucune manifestation de rue si importante soit-elle, d'aucun sondage si professionnel soit-il. Les " Jamahir" qui applaudissent un " sauveteur" qui a fait le vide autour de lui grâce à "l'armée et aux forces de sécurité" sont l'antinomie même de la démocratie.
Mêmepaspeur
La meilleure réponse. . .
a posté le 06-09-2021 à 23:02
. . . c'est celle de Abid Briki, que je vous invite à écouter attentivement, cela remettra peut-être les idées de certains dans le droit chemin ?
MPP.

https://www.youtube.com/watch?v=wKm6PCI-fi4
'?lu de la république française
Vous verrez bientôt le peuple tunisien fera justice lui même
a posté le 06-09-2021 à 22:37
Mr bahloul , pouvez-vous me dire qui a mis la Tunisie dans cette situation, d'après mes informations la Tunisie depuis son indépendance , pour la première fois se trouve dans cette situation, je parle économiquement, on n'a bien vu la démocratie des islamistes les terrorismes , les attentats, , les 5300 djihadistes qui sont partis en Syrie, en Irak, en Afghanistan , Mr vous verrez bientôt la haine en Tunisie à cause des traîtres de la république Tunisienne edahrou entre nous
Dr. Jamel Tazarki
Améliorer d'abord notre constitution et notre loi électorale
a posté le 06-09-2021 à 22:09
Je voudrais rajouter qu'il faudrait d'abord améliorer notre constitution et notre loi électorale avant de faire une élection législative anticipée.
Dr. Jamel Tazarki
L'auto-victimisation de Mr. Nizar Bahloul
a posté le 06-09-2021 à 21:43
Introduction: oui je suis de l'avis de Mr. Bahloul qu'il nous faudrait "une élection législative anticipée pour en finir avec cette situation d'exception. Nous n'avons juste pas le choix"

J'analyse dans la suite l'article de Mr. Bahloul:
a) Auto-victimisation de la part de Mr. Bahloul--> les pauvres journalistes sont victimes de l'idiotie de la presque totalité du peuple- tunisien :))

b) Arrogance de la part de Mr. Bahloul de tenir seul la vérité et 90% du peuple tunisien ont tord --> L'arrogance, c'est le vice de celui qui croit que les autres ne comprennent rien...

c) Mr. Nizar Bahloul part de prémisses extrêmement mal construites (une charabia) afin d'aboutir à une conclusion évidente / vraie: "une élection législative anticipée pour en finir avec cette situation d'exception. Nous n'avons juste pas le choix"
-->
Oui Mr. Bahloul, je suis de votre avis qu'il nous faut "une élection législative anticipée pour en finir avec cette situation d'exception. Nous n'avons juste pas le choix" --> par contre vos prémisses de plusieurs pages n'ont rien avoir avec votre conclusion.

Mr. Bahloul, vous avez écrit du n'importe quoi sur quelques dizaines de lignes afin d'aboutir à une conclusion vraie --> et ainsi vous avez conclu que vos prémisses sont vraies /justes --> Mr. Bahloul, il vous manque la pensée formelle.

Il faut comprendre/accepter que la conclusion peut être vraie avec des prémisses à la con --> et c'est ce que vous avez fait dans l'article ci-dessus --> vous avez écrit du n'importe-quoi sur plusieurs pages afin d'aboutir à une conclusion évidente pour la majorité des Tunisiens....

Mr. Bahloul, vous avez répété plusieurs fois dans l'Article ci-dessus: "ce que nous analystes voyons", "ce que nous analystes voyons", "ce que nous analystes voyons" --> mais enfin, Mr. Bahloul, c'est quoi cette arrogance. Il n'y a pas que vous qui est capable d'analyse socio-politique et -économique --> nous avons aussi des compétences qui pourraient dépasser les votre...


Très Cordialement

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

Andra Day - Rise Up
https://www.youtube.com/watch?v=FBuIBaDSOa4
Rationnel
Critique trop sévère de Kais Saied
a posté le 06-09-2021 à 20:37
Kais Saied a réussi a vaincre le plus grand défi qui confrontait le pays. Par chance ou par mérite il a réussi a réduire la pandémie du Covid, après le 25 juillet plusieurs pays ont offerts des millions de doses de vaccins a la Tunisie et des millions de citoyens sont vaccines. On est loin des jours ou le nombre de morts dépassait les 200.
On a eu des gouvernement et des chefs de gouvernements depuis 10 ans et ceci n'a fait qu'aggraver la crise. Un gouvernement ne va rien résoudre.
La fameuse feuille de route tracée par Essebsi et Ghannouchi était la source de plusieurs problèmes pour le pays.
Le Liban n'est pas la Tunisie et vice-versa. La crise du Liban est due a une escroquerie a grand échelle par le cartel de banquiers, une Ponzi scheme. Les banques ont offerts des taux d'intérêts alléchant pour es comptes en devises, ce qui a attire les épargnes de la diaspora libanaise. Le Liban avait une dette qui dépassé les 170% du PIB et n'exportait quasiment rien et importait la majorité de ses besoins alimentaire, ce qui n'est pas le cas de la Tunisie.
KS a encore la chance de réussir et le futur du pays dépend de ses décisions.
Il faut dépasser la pandémie du Covid pour que l'activité économique et le tourisme redémarrent.
Il faut réduire le pouvoir des éléments nuisibles qui bloquent la productions des phosphates pour que la productions des phosphates redémarre, ce que KS et la justice ont commence a faire. De même pour le pétrole et le gaz.
Il fat réduire le pouvoir des banques et les taux d'intérêts ce que KS essaye de faire.
Une feuille de route ne va rien accomplir tant que le système ne favorise pas une Economie juste et saine et sert seulement les intérêts d'une minorité de monopolistes et spéculateurs.
TunPat
Rabbi Yoster
a posté le 06-09-2021 à 20:33
Si les pieds nickelés qui nous dirigent ne se reprennent pas et vite , il est évident que cela finira mal , très mal même !
hassine
message au president
a posté le 06-09-2021 à 20:17
lui le défenseur des pauvres et affames est il possible que notre président passe une commande d'un ou deux ou bateau d'huile s a fera un grand plaisir pour le peuple
Mohamed Ettounsi
Une élection présidentielle anticipée
a posté le 06-09-2021 à 20:05
C'est sérieux, il faut organiser, le plus rapidement possible, une élection présidentielle anticipée qui sera l'occasion pour les candidats d'expliquer comment sortir de la crise et comment réformer le pays.

Y'a t'il une autre solution ?
Abir de Gabès
Et surtout comment se débarrasser le pays de l'islam politique
a posté le à 22:08
qui l'a ruiné ?
Gg
LA question!
a posté le 06-09-2021 à 19:54
Vous posez la bonne question:
"la démocratie à l'occidentale qui impose le choix des urnes. Il se trouve cependant que nous n'avons jamais demandé au peuple (les jamahir) ce qu'il veut vraiment. L'a-t-on interrogé s'il veut vraiment de cette démocratie à l'occidentale ?"
En effet, je me pose la même question depuis un bon moment!

Pour le reste, tout à fait d'accord avec vous. Trente jours, c'était 30, pas 43. La confiance des institutions, qui détiennent la plus grosse part de la dette, fout le camp. Et ce n'est pas de l'ingérence de leur part que demander comment la Tunisie compte faire.
La finance, comme la nature, a horreur du vide, il faut un gouvernement!

En résumé, un bon article de bon journaliste, comme on aime en lire, merci :)
Mêmepaspeur
@ Gg
a posté le à 13:24
"un bon article de bon journaliste, comme on aime en lire, merci"

En deux mots, vous vous contentez de "redites" et de "lieux communs". . . à tous les anti-KS. . .
Mais vous arrivez quand-même à trouver quelque saveur dans la fadeur. . . ce qui dénote chez vous une certaine abdication de la pensée critique.
MPP.
Alya
Avec tous mes respects
a posté le 06-09-2021 à 19:52
En 10 ans, nous n avons jamais vu , a l instar des media occidentaux, une seule investigation complète sur la corruption est il normal, qu aucun média tunisien n ait pu devoile le cas tristement célèbre de Lotfi Ali Depuis 10 ans, nous n avons que des journalistes intellectuels !!!!!!Et pourtant , comme vous dites, nos analystes font du terrain , connaissent tout et nous servent des tirades à l occidentale
A4
Foot
a posté le 06-09-2021 à 18:37
C'est la finale.
90 ème minute et l'équipe adverse mène 1 à 0.
KS obtient un pénalty. Il n'y a pas de VAR et on n'est pas sûr de la véracité de ce pénalty. Mais le fait est là: l'arbitre l'a sifflé.
KS prend possession de la balle. Personne n'y a droit ! C'est "SON" pénalty !!!
Le public est déchaîné . . . pas tout le public. Certaines mauvaises langues disent qu'il va lamentablement rater son tir vu qu'il n'a jamais marqué de pénalty auparavant. JAMAIS ! Oui JAMAIS !!!
Le public attend. Le public s'impatiente. KS prend tout son temps. Faut-il mettre la balle à gauche, à droite, en haut, en bas ou fermer les yeux et tirer le plus fort possible avec la pointe du gros orteil ?
Najib
Commentaire
a posté le 06-09-2021 à 18:25
Vous avez tout dit mais omis de dire l'essentiel:
Si la fain et la faillite nous guette comme vous le dites ce n'est pas à cause de KS mais à cause de politiciens corrompus durant 10 ans .La faillite d'une économie est une accumulation
de mauvais choix sur des années.Vous devez l'avoir lu dans les nombreux livres que vous lisez.
Quant à KS qui n'a rien fait en 43 jours c'est faux .Provenant de vous ,un homme instruit,c'est inadmissible.Il a fait beaucoup de choses ,il a arrêté le processus de dégénérescence de l'appareil de l'état et le pays du chaos.Entammer la lutte contre la corruption économique et politique .J'ai toujours voulu être un homme bien instruit mais aujourd'hui voyant la décadence de notre élite je ne regrette plus rien.
Soussi
Fautif
a posté le 06-09-2021 à 18:19
Ya Si Nizar
Il vaut mieux ecrire sur les problemes qui ont pousse le President pour 25 juillet
Mr Kaies il est entrain de prendre son temps pour mieux faire
43 jours d attente devant 10 ans Je vous le choix de trouver l adjectif qu il faut
Mr Nizar Soyez du cote des Tunisiens et non du cote des partis
Attendons de voir ce que le President va faire dans les prochains jours
hassine
nous sommes avec lui mais mais
a posté le à 20:13
enlever vos lunettes de soleil et voyez claire, nous sommes avec lui mais qu est ce qui attends de passer aux choses sérieuses, aucun dossier fiable n a été présenter a la justice pour que le peuple soit satisfait, 43 jours il nous souffle le feu et le froid et ne me dites pas laisser lui le temps désolé il a eu pratiquement deux ans, de puis un ans il ne cesse de nous parlers des voleurs, corrompus, pilleurs ..... et il n a aucun dossiers sous la main " excuse moi ", je crois qu il n a rien de sérieux sous la main "'***'" alors attendons.
tunisien
....
a posté le à 19:33
A ce rythme le président ne va rien faire les jours a venir concernant un chef de gouvernement ; peut être qu'il n'a pas trouvé la personne adéquate et dans ce cas qu'il nous le dise
retraité
votre conclusion n'est pas la solution
a posté le 06-09-2021 à 17:55
tout ce que vous avez écrit est correcte sauf votre proposition conclusion la démocratie à l'occidentale avec la constitution la loi électorale et la loi des partis politiques ne ramènent pas la prospérité au pays et à son peuple , il faut d'abord un gouvernement compétent apolitique intègre et courageux qui met le pays au travail propose les réformes nécessaire et mène une guerre impitoyable contre la contrebande la spéculation et la corruption avec une feuille de route acceptée par les instances financières internationales entre temps le président préside une commission ad hoc pour pomper une nouvelle constitution une loi électorale et des partis politiques avec un scrutin majoritaire et non proportionnelle et proposer le tout au peuple par référendum pour acceptation ou refus et une presse indépendante et non soumise aux politiciens et aux financiers la démocratie occidentale rime avec le bien être et la richesse du peuple et du pays et non un pays ruiné qui traverse la plus grave crise de son histoire en 10 ans de gouvernance des islamistes et leurs differents alliés on a besoin d'un autre visionnaire Bourguiba et un bon gestionnaire Nouira qui a redressé l'économie du pays après la malheureuse expérience socialiste des années 65-69 .
Abir
@BN,quel courage
a posté le 06-09-2021 à 17:50
Il n'y a pas loin qu'hier, je me suis dis: BN à son plan,il met un pied chez les kwanjias et un pied chez les jamahirias,mais aujourd'hui, je trouve, inchallah, que je me trempe! Kais Said préside par procuration,les vrais personnes qui président,sont nawfel et linnine, Kais ne fait qu'appliquer leur directive! C'est deux là ont la même mentalité que les kwanjias ou peut être à 90% ! Ce qu'on a vu le 3 septembre comme violence morale avec les femmes Bourguibistes et j'en fais une, c'est à vomir et montre que celui qui a le pouvoir,manque à fond le respect de la femme et de ses droits en liberté
Louwajli Hèl
Un parlement contre un tank en Tunisie !
a posté le 06-09-2021 à 17:34
Quelqu´un peut nous expliquer ce phenomène ici ? .. pourquoi nos honorables députés ne font pas le chemin du travail tous les jours pour briser cette interdiction d'entrée dans l'ARP ou ils croient / pensent qu'un tel char va tirer sur les députés ?
Au moins, nous dévons montrer à tout le monde, que nous n'abandonnons pas notre travail sans nous battre.
Ainsi, aprés dix ans, le monde verra qu'il y a de vrais Démocrates dans le pays et qui sont prêts à défier paisiblement un char, également par le biais de site-ins .
Même les syndicats font tout leur possible pour imposer leurs démandes. Ces représentants sont élus par le peuple pour défendre les intérêts du peuple et de la démocratie. Ce que nous avons vu ici jusque là, ressemble plus à une bande de traîtres à la démocratie : Encaisser et ne pas travailler!
Les vrais Démocrates se rendrons à l'ARP, TOUS les jours, montrent qu'ils sont TOUS solidaires pour défendre paisiblement la Democratie et disposés à se rendre au lieu de travail (ARP): les médias - également internationaux - devraient percevoir et s´en rendre compte et rapporter : Un parlement contre un tank en Tunisie !
Un appel urgent de joindre le travail à l´ARP est dû, messieurs et dames les députés !
Par votre passivité et nonchalence, vous rendez la destruction de la démocratie tunisienne beaucoup trop facile pour les ennemis de la Democratie.

Un parlement contre un tank en Tunisie !
Un parlement contre un tank en Tunisie !
Un parlement contre un tank en Tunisie !

Là 3èchè fi Tounis Màn Khanèhè !
Là 3èchè fi Tounis Màn Khanèhè !
Là 3èchè fi Tounis Màn Khanèhè !
déja-vu
peuple cherche
a posté le 06-09-2021 à 17:25
Depuis 2010, le peuple cherche ce dont on l'a dépourvu.
Le retour à une vie tranquille. Un Un homme ou une femme à poigne qui siffle la fin de cette masquarade ignoble de démocratie au lablabi. Trop de gas sans apport nutritionnel conséquent.
Ils sortirons chaque fois par milliers crier les louanges de celui qui leur semblera ressembler à ce sauveur.

Au prochain, j'ose suggérer la canne de Bourguiba. ou la coiffure de Ben Ali. héhéhé..
zozo Zohra
Absolument
a posté le à 17:47
La tranquillité
Khobz we mee et la tranquillité
zozo Zohra
Monsieur la Tunisie est déjà plus que Liban
a posté le 06-09-2021 à 17:16
Pour l'anecdote
En ce moment, j'ai des papiers à faire notamment le livret de famille que je devrais faire depuis des années à cause de changement de nom de famille.
Ma s'?ur avait fait le changement avant 2011 aucun problème. Moi c'est ma hantise tout ce qui est administratif en Tunisie surtout.
- Je vais à la mairie où je suis domiciliée
Après 2 h de queue : "ah non Madame faut que vous alliez à une autre ville"
OK j'y vais 1h de queue : "ah non madame il faut que vous alliez à la grande mairie de Nabeul"
Me voilà partie à la grande mairie de Nabeul. J'arrive le château magnifique ah ah 2h30 de queue à cause de panne d'ordinateur sans arrêt (un bâtiment d'une valeur inestimable et pas de matériel chercher l'erreur) mon tour arrive : "ah non madame, il vous que vous alliez au service immigration"
Rebelote à Tunis après une très très grosse galère pour trouver ce service derrière la grande mairie de tunis à la kasba. Mon dieu la surprise, bien sûr tout est en marbre mais alors la saleté wallah la 1er fois que je vois un bâtiment étatique dans cet état, des bouteilles, boîtes youplait, des boîtes de cigarettes, des papiers... je suis où aux HLM de Sevran
Pas de lumière j'avais la trouille. Je monte 2 étages : "c'est pourquoi" Madame, je montre mes papiers : "ah non il faut monter encore 2 étages" tout ca pas de lumière rien Une petite lumière du jour.
J'arrive au service, j'attends un peu
C'est mon tour, je montre mes papiers "ah non Madame pas ici il faudrait que vous alliez tribunal."

J'ai craqué, j'ai pleuré, je viens d'arriver chez moi. Tout ca en une semaine dernier jour aujourd'hui

Alors en fin de compte j'aurais du écouter peut-être ce Monsieur d'une des mairies qui m'avait proposait de payer quelqu'un pour me les faire.
Je préfère le jeter à la poubelle
Merci la Tunisie.

Voyez-vous la corruption partout






Alya
Magnifique zozo
a posté le à 21:18
J ai adoré votre récit a la quête d une prestation administrative en tunisie. Vous avez comme moi relevé la beauté de cette mairie de nabeul construite au temps de benali et tout l argent que a du coûte
? Why? Depuis la révolution, nous continuons a voir émerger de très belles constructions administratives dignes de palais vous m auriez comprise?
zozo Zohra
Désolée
a posté le à 22:49
Beaucoup de fautes,
mes jambes en compote, sur les nerfs d'être renvoyée de ville en ville et de service en service dans mon récit j'ai loupé une étape la mairie de bir chalouf wallahi wallahi
J'avais fait la connaissance d'au moins de 6 mairies. Ravie
Tout ca pour rien.
zozo Zohra
Absolument
a posté le à 21:55
ALYA mon amie
Terrible
Zozo Zohra
Correction
a posté le à 18:50
m'avait proposé
Fares
Let him succeed on his own or fail on his own
a posté le 06-09-2021 à 17:13
KS a choisi d'être la seule personne sur le front depuis le 25 juillet. S'il réussi à sortir le pays de sa crise économique tout seul, alors tant mieux pour lui et pour les 12 millions d'âmes qui dépendent de lui. Par contre, s'il échoue, alors il devra assumer à 100% la responsabilité de cet échec. Nous serons fixés dans quelques mois ou peut-être dans les prochaines semaines car l'économie n'attendra pas KS. J'espère qu'il réussira.

Le peuple tunisien est très imprévisible et a une humeur très volatile. Ceux qui sont sortis le soir du 25 juillet exprimer leur soutien à KS, sortiraient, en cas d'échec, pour réclamer le départ de KS. Donc rien n'est acquis.
VERITE
Let him succeed on his own or fail on his own ?
a posté le à 17:38
et qui doit payer pour les dommages - déjà énormes- causés et à venir, M. @Fares ?
Fares
Il y a eu tellement de casse
a posté le à 18:11
Le pays a été tellement pillé pendant les dix dernières années que la question de savoir qui va payer ne se pose même plus. Les générations futures règleraient l'ardoise qui est déjà très salée.

Quelques mois de plus ou de moins, quelle différence? La résilience semble être la route à suivre. KS ne veux pas se fixer un échéancier, mais il y en a un comme même qui est imposé par la situation économique de la Tunisie. Wait and see.
Mêmepaspeur
Trop long pensum
a posté le 06-09-2021 à 17:09
"La logique de Kaïs Saïed que personne ne comprend"

Cette seule phrase résume assez la lettre et l'esprit du pensum auquel s'apprête à en subir l'inanité le simple et néanmoins honnête lecteur de passage . . .qui ne sait déjà que trop à qui il a affaire. . .
C'est d'ailleurs un peu une règle chez les hypocrites d'affirmer que "personne ne comprend" quand on n'est pas apte soi-même à comprendre quoi que ce soit tout en faisant mine d'avoir été le seul à comprendre. . .
Mais rien ne fait à l'affaire . . quand la plume louvoie et que la logique merdoie, quand la pensée est controuvée et que la réalité est contournée,
on aura beau faire en s'agitant dans le bocal comme un beau diable de hanneton à courte vie, on n'a pas grand chance d'amuser la galerie plus que le temps de le dire. . .
Si on plus, cet honnête lecteur devrait être avisé de mettre sous cloche ses observations sur les enflures, les lourdeurs et les ampoulées diverses et avariées. . . où est donc le plaisir, ma bonne dame ?
Nonobstant ce que je viens de cracher comme venin, j'veux bien prendre RDV à la fin de l'année pour mettre les aigris et les frustrés devant leurs écrits fielleux de mauvais augures, rien que pour jouir un instant de les voir tout ébaubis dans le désarroi et le désappointement. . .
MPP.
salahtataouine
c est 7 ans M@bahloul et non 43 jours
a posté le 06-09-2021 à 17:00
Malgré vos "lectures" et vos "rencontres" vous avez la memoire courte pas moi !!! en 2014 vous aviez applaudi BCS paix a son ame qui a permis à la nakhba d etre partout et vous nous disiez la meme chose ...j etais clair meme si je ne suis ni journaliste ni un analyste mais un simple travailleur immigré qui voyait clair et qui aime ce pays !!
vous nous dites que """En revanche, on aurait des gens qui auraient dérobé des centaines de millions de dinars et qui jouissent toujours de leur liberté totale."""" là vous me faites rire que fait un journaliste ...circulez y a rien a voir !!! par contre pour nous faire peur avec le coronacircus vous etiez champion à part quelques papiers de M Lassaâd M'SAHLI
Pour ce qui est du president ca ne me fait ni chaud ni froid des gueux sont à la derive ils payent ce qu ils ont semé ........
BOUSS KHOUK
NOUS AUTRES JOURNALISTES ET ANALYSTES
a posté le 06-09-2021 à 16:18
Merci PATRON , de ne pas parler aux noms de touts les journalistes et analystes ! ça fait Désordre . Parlez uniquement de vous car ça n'engage que vous et votre journal .
Sk
N
a posté le 06-09-2021 à 16:06
Porter aux nues ?




BN : Merci d'avoir attiré notre attention