alexametrics
vendredi 19 juillet 2024
Heure de Tunis : 00:06
A la Une
Seïfeddine Makhlouf, un lionceau dans la cage
08/07/2024 | 12:00
8 min
Seïfeddine Makhlouf, un lionceau dans la cage

 

L’ancien député islamiste radical s’est pavané pendant des années, vendant l’image d’un lion qui n’a peur de rien, ni de personne. Son grand courage présumé a soudainement disparu face aux orages de la vie politique tunisienne.  Il a été attrapé jeudi dernier en Algérie où il s’est rendu clandestinement.

 

De toutes les personnalités politiques tunisiennes d’avant le 25 juillet 2021, Seïfeddine Makhlouf est assurément celui qui faisait le plus de bruit. Pas un jour ne passe sans que l’on parle de lui. En mal généralement.

Candidat malheureux à la présidentielle de 2019 (8e, 4,37%, 147.351 voix), le président de la coalition islamiste radicale Al Karama a en revanche réussi haut la main les législatives de la même année, validant ainsi son entrée au parlement.

Le show peut commencer, Al Karama assure le spectacle avec une brochette de députés clivants, haineux, hargneux et grossiers se comportant comme s’ils étaient au-dessus des lois.

Quand il n’était pas sur terrain à Sfax pour injurier des syndicalistes, s’en prendre aux dirigeants d’un hôpital ou s’attaquer au gouverneur de sa région, Mohamed Affes lançait sous l’hémicycle des accusations d’apostasie à tout-va, épinglait les médias impies et vantait les hypothétiques mérites de la chariâa. Idem pour Ridha Jaouadi dont seuls le coran et la sunna ont grâce à ses yeux. Rached Khiari (aujourd’hui en prison) animait, pour sa part, les réseaux sociaux en les alimentant d’intox et d’accusations les plus infâmantes à l’encontre des adversaires politiques, le président de la République en tête. Abdellatif Aloui, le poète du groupe, oscillait entre l’instagrammeur qui filmait en live tout et n’importe quoi et l’auto-promo dessinant son parti comme celui le plus aimé des Tunisiens. Il a même pondu un poème pour expliquer par a+b pourquoi les Tunisiens l’adulent.

Se présentant comme les plus pieux des politiciens tunisiens, les députés d’Al Karama se croyaient aussi les plus intelligents et les plus avisés. La devise de leur parti, « état de conscience » et le surnom « lions » qu’ils se sont donnés à eux-mêmes, reflètent à merveille leur mythomanie. Aux syndicalistes, ils promettent la prison et aux médias ils promettent le déshonneur.

Peu importe qu’ils se soient ridiculisés plus d’une fois, comme lorsque Nidhal Saoudi proposait une escale d’un quart d’heure à Tabarka pour les vols internationaux de Tunisair ou quand Seïfeddine Makhlouf présentait une fiole de complément alimentaire comme étant le remède miracle contre le coronavirus, les députés d’Al Karama se pavanaient encore et toujours. Naturellement, toutes les plaintes déposées à leur encontre étaient classées sans suite ou dormaient dans les tiroirs de l’ancien procureur de la République (aujourd’hui en prison) Béchir Akremi.

 

Cette brochette monochrome avait pour chef d’orchestre Seïfeddine Makhlouf. Ils étaient des lions, il était LE Lion. Le roi de la jungle. Plus que tous ses pairs réunis, il ne ratait pas une occasion pour s’en prendre à l’opposition, aux médias, au président de la République et aux autorités dès lors qu’il y a une décision qui lui déplait. Le plus souvent hautain, méprisant et injurieux, il était systématiquement agressif. « Tu vas signer la loi de gré ou de force », criait-il un jour à l’adresse de Kaïs Saïed, tout en frappant son micro de force, depuis son siège à l’assemblée. « Descends et viens me voir ici », défiait-il un autre jour le procureur de Sidi Bouzid qui a décidé de fermer une école coranique clandestine à Regueb et de soumettre ses élèves à des tests pour révéler les agressions sexuelles qu’ils ont subies. Médias et journalistes étaient sa cible favorite et avaient droit, quasi-quotidiennement, aux intox infâmantes, aux provocations et aux injures, parfois très tôt le matin.

Les forces de l’ordre n’étaient pas en reste et étaient une autre cible privilégiée de Seïfeddine Makhlouf. Quand la garde présidentielle chargée de la sécurité du parlement a refusé l’accès à un membre du parti, classé dangereux, le député s’est immédiatement déplacé pour les injurier, afin de forcer l’entrée à son camarade. Accompagné de ses pairs députés, le tout filmé en direct, il a réussi son exercice grâce à la complicité du président du parlement Rached Ghannouchi et son chef de cabinet Habib Khedher.

Quand la police des frontières a refusé la sortie du territoire à une sympathisante du parti interdite de voyage par décision administrative, il s’est déplacé avec ses collègues députés et leurs caméras, pour faire le show à l’aéroport Tunis-Carthage, tentant en vain par ses gesticulations et ses cris de la faire voyager de force.

L’adversaire préféré de Seïfeddine Makhlouf n’est cependant ni le président de la République, ni les médias, ni la police. L’adversaire préféré de l’islamiste radical est sa double collègue avocate et députée Abir Moussi, présidente du PDL.

Régulièrement, elle a droit à ses provocations, ses injures odieuses et ses crachats diffusés directement à la télévision. Ne réussissant pas à l’atteindre verbalement, il est passé à l’intimidation physique, dans une salle du parlement, puis à l’agression physique avec un coup de pied sur son derrière le 30 juin 2021, sous l’hémicycle en pleine plénière en direct à la télévision.

Ce n’était pas l’unique agression physique dont fait preuve à l’ARP un membre d’Al Karama à l’encontre d’un député, il y a eu précédemment Anouar Bachahed, Samia Abbou et Amel Saïdi. Le sang de M. Bechahed a coulé et ceci n’a provoqué que rires et moqueries des députés d’Al Karama à commencer par M. Makhlouf qui, depuis, le traite par le sobriquet « l’égratigné ».

 

Tout ce manège, tous ces incidents, tous ces abus se faisaient avec la complicité passive de Rached Ghannouchi et de la justice. L’opinion publique regardait avec désespoir et colère. Dans un sondage paru début juillet 2021, 67% des Tunisiens affirment ne pas faire confiance à Seïfeddine Makhlouf et 81% ne pas faire confiance à Rached Ghannouchi.

N’en pouvant plus de tous ces abus et dépassements de la loi, Kaïs Saïed réagit le 25 juillet 2021 en plaçant un véhicule de l’armée devant l’assemblée et en gelant ses travaux avant de la dissoudre quelques mois plus tard. Plus d’une fois, le président de la République a évoqué le sang ayant coulé à l’assemblée et les abus impunis observés pour justifier son acte. Sans Al Karama, sans Rached Ghannouchi, Kaïs Saïed n’aurait pas pu justifier son coup de force et les Tunisiens ne l’auraient pas applaudi ce jour-là. Al Karama et Seïfeddine Makhlouf sont, en grande partie, responsables de la mort de la démocratie tunisienne et de ce qui arrive aujourd’hui dans le pays.

Au lendemain du coup de force présidentiel, Seïfeddine Makhlouf, ainsi que les islamistes, pensaient pouvoir compter sur leur soi-disant large popularité et s’attendaient à une présence massive de leurs adhérents et leurs sympathisants devant les véhicules de l’armée placés à la façade du parlement. Ils étaient déçus, leur popularité était factice et ne se voyait que sur les réseaux sociaux. Au Bardo, il n’y avait quasiment personne ce 26 juillet 2021. Seïfeddine Makhlouf était abattu. Même ses collègues députés du parti n’étaient pas là. Le prolixe Khiari a pris la poudre d’escampette (avant d’être attrapé un an plus tard) et le paon Aloui s’est emmuré chez lui jurant ses grands dieux, sur Facebook, de quitter la politique. Face à l’épreuve réelle du courage, les lions se sont avérés en carton, le lion s’est retrouvé seul.

 

Rattrapé par les affaires judiciaires dormantes et la véritable chasse aux sorcières populiste lancée par Kaïs Saïed, Seïfeddine Makhlouf est condamné à de la prison ferme en 2022 puis en 2023. Il purge entièrement une première peine de sept mois de prison. 

À sa sortie de prison, il fait profil bas. Très bas. Il n’est plus présent dans les médias, il ne poste plus rien sur Facebook et il ne parle plus de politique. Il ne veut plus être lion, son courage quand il était au pouvoir a soudainement disparu. Le coucher n’a servi à rien, ses affaires judiciaires suivaient quand même leur lent cours. Il a été de nouveau condamné à de la prison ferme. Il multiplie les recours pour échapper à sa peine, mais vraisemblablement il n’a pas obtenu gain de cause. Sachant qu’une nouvelle incarcération est devenue inévitable, ne pouvant pas partir à l’étranger par les voies normales, puisqu’il est interdit de voyage, il est parti clandestinement vers l’Algérie.

Auparavant, il a envoyé son épouse et ses deux enfants à Doha. Jeudi dernier, depuis l’aéroport de Annaba, il s’apprêtait à rejoindre sa famille. Mal lui en a pris, la police des frontières algérienne l’a arrêté. Surement parce que ne figurait pas sur son passeport le cachet d’entrée en Algérie. Le lion est dans la cage.

La suite ? Très probablement, les autorités tunisiennes vont demander son extradition. Les autorités algériennes le remettront-elles comme elles ont remis, par le passé, le sécuritaire Lazhar Loungou ou le laisseront-elles partir après un court séjour en prison, comme elles ont libéré l’ancien candidat à la présidentielle Nabil Karoui et son frère député Ghazi ? Malin celui qui donnera la réponse. Au vu des relations étroites et très amicales entre les présidents tunisien et algérien, il est certain qu’il y aura extradition si Kaïs Saïed le veut. Faut-il qu’il le veuille vraiment cependant.

 

Raouf Ben Hédi

Crédit photo : Wassim Jdidi


08/07/2024 | 12:00
8 min
Suivez-nous
Commentaires
Gg
Incroyable!
a posté le 13-07-2024 à 14:52
Le récit de l'horreur islamiste qui a déferlé sur ce pays et l'a détruit soulève encore la colère et le soutien des fanatiques de ce forum!
Il faudrait tous les expulser en Afghanistan...!
hans
un minable d islamite
a posté le 11-07-2024 à 12:09
un profiteur il a fait le sale boulot à la place du diable ghaniychi qu il créve en prison sale islamiste
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
Les chiens enragés aboient la caravane passe
a posté le 10-07-2024 à 20:01
Je n'ai jamais demandé aux vendus à mes commentaires, personnellement je ne fais pas attention à leurs commentaires, ses individus sont payés par instalongo pour chasser les vrais patriotes tunisiens et tunisiennes, les chiens aboient la caravane passe
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
Les vendus -es aux caniveaux
a posté le 10-07-2024 à 13:05
Je ne réponds jamais aux traîtres, nous n'avons jamais eu le même valeur, je n'ai jamais demandé aux vendus, aux islamistes et aux traîtres à lire mes commentaires, le peuple français pendant les moments difficiles a bien réagi , les politiciens ont pensé à l'intérêt général avant l'intérêt personnel, il ne faut jamais mélanger les torchons avec les serviettes, je citerai jamais les pseudos des traîtres pour ne pas salir mes mains, je sais la jalousie chez les islamistes est une maladie contagieuse, bravo Mr Kaïs Saïed, bravo la justice tunisienne a commencé à nettoyer et désinfecter le pays des islamistes, des traîtres, des voleurs , des corrompus et des cupides, les caniches de ce forum aux caniveaux , je voudrais bien que Businessnews desinfecte son journal électronique des impolis et mal élevé comme l'individu à plusieurs pseudos de ce forum
ASSIL iRRiF est coriace
juan
personne ne t'a insulté
a posté le à 19:15
tu utilises une langue que tu maitrises pas.
Raouf
Defoulrment
a posté le 09-07-2024 à 15:49
Et après ? Du défoulement sur le dos Seif !!! Quel article !!! De la haine pur comme toujours .
J.trad
Sourat Ennisaa verset 67
a posté le 09-07-2024 à 13:34
Allah' ya 9oul ( a lam takon ardhou'Allahi wasi3atan fatouhajirou fiihaa ?! ) Dieu refuse l'excuse de ceux qui restent sous la domination injuste .il leurs reproche d,être restés sous la domination des gouvernements despotes qui érigent des lois civiles contraignantes et qui ne tiennent pas compte de la loi Divine .
J.trad
Alayset ardhou'Allahi wasi3atan ?!
a posté le 09-07-2024 à 12:25
Dieu , permet à ceux qui veulent quitter leur pays pour se réfugier dans un autre pays ,à la recherche de sécurité , ce qui veut dire que les lois qui empèchent un citoyen de fuir l'injustice ne sont pas justes , la loi Divine est transcendante ,
momo
Il est profondément lâches.
a posté le 09-07-2024 à 12:16
Le qualifier de lion, c'est lui faire trop d'honneur, un lion peux devenir roi, un voyou reste toujours un voyou, un imbécile demeure toujours un imbécile.
Ce M° est un islamiste radical et cette race d'homme ne peuvent pas changer, un voyou peut changer selon son intérêt, un voyou d'islamiste ne change jamais, c'est dans l'essence de leurs croyance, il sont suffisant, fermé et surtout profondément lâche.
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
pour les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles, des traîtres, des islamistes, des voleurs, des trafiquants, des corrompus et des marchands de religion et surtout les jaloux
a posté le 09-07-2024 à 11:11
Je ne réponds jamais aux individus qui se cachent derrière plusieurs pseudos, je n'ai pas de temps à perdre, je dis haut et fort ce que les autres pensent trop bas, je dis bravo à Mr Kaïs Saïed et la justice tunisienne a commencé à nettoyer et désinfecter le pays des traîtres, des corrompus, des vendus, des menteurs et des marchands de religion, pour les jaloux je vous demande de faire autant, j'ai de l'espoir pour que Mr Kaïs, il va réussir à remettre le pays sur pieds en 2026 pas avant, on verra qui aura raison assil iRRiF luid ETTABOUNA où les islamistes et les traîtres du peuple tunisien, je ne veux raconter des mensonges au peuple tunisien comme ils ont fait les Nahdhaouis et les traîtres du peuple tunisien, je suis humble, je n'insulte jamais personne malgré les insultes et la haine des islamistes et des traîtres envers ma personne, je peux leur dire la vengeance est un plat qui se mange froid, je pense que Mr Kaïs Saïed, il est entrain de faire la même chose que moi, je m'adresse aux islamistes et aux traîtres du peuple tunisien le mensonge ne sert à rien et la vérité est une qualité, petit à petit l'oiseau fera son nid
juan
personne ne t'a insulté .... tu ne supportes pas la critique. la france t'a lavé la cervelle ....
a posté le à 12:16
perroquet, tu viens nous répèter ce que ta france islamophobe sioniste zammourisée,
dès que tu tournes le dos, la frnace se moque de toi: il a renié ses propres origines. peut-on lui faire confiance et l'élire
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
Tu as démoli ta propre carrière, tu pourras dire merci à ghannouchien et aux Nahdhaouis
a posté le 09-07-2024 à 08:56
Mr Seif Eddine markhouf, tu as sali la délégation de Souassi, j'ai honoré l'image de la délégation de Souassi, tu as régné la délégation de Souassi, je suis fier d'irrif tunisien, je n'oublierais jamais d'où je viens, j'ai honte pour toi, ghannouchien a démoli ta carrière, tu es passé à côté la réussite maintenant tu es entrain de payer pour les Nahdhaouis à leurs têtes ghannouchien le plus grand menteur et traître du peuple tunisien, Seif Eddine markhouf, il faut toujours garder la tête froide, je te signale que j'ai eu l'occasion de rencontrer madame Jacques Chirac Rahimahou ALLAH après j'ai rencontré Mr Jacques Chirac, je suis resté humble, il y'aura certainement des islamistes et des traîtres de ce forum, ils vont me traiter à tout les noms, ils peuvent regarder mon interview le 13 février 2022 sur Facebook à Paris et sur 216 TV, ils verront par eux-mêmes la vérité, un petit rappel aux islamistes, le nombre des insultes sont 10 insultes, juif, harki, éboueur SDF, con ,Mytho etc
juan
à l'islamophobe tabbouné, riffé , wannabe élu de la république du rifff ....
a posté le à 12:05
tout ce que t'as appris en france: la haine de islam et musulman.
çà me rappelle un type, qui déverse sa haine sur islam. sur youtube. ses initiales: JB.
lamentable !!
Salafiste
@ BN
a posté le à 10:23
Arrêtez de diaboliser tous ceux qui sont proches de la tendance islamique.
Avec votre haine et votre mépris de l'islam, avec votre soumission totale aux anciens colonisateur, vous ne faites que vous ridiculiser davantage.
Mais au faite, quel est votre idéal politique pour diriger notre pays ? Abir ? Macron ? Netanyahou ?
Soyer courageux et objectif et orientez-nous.
Salafiste
@ancien élu....
a posté le à 10:16
Pour l'amour d'Allah, de Jéhovah, de Jésus...et Nancy Ajrem, arrêtez de vous présenter comme ancien élu de la république....., arrêtez votre arrogance à deux sous, car vous êtes de plus en plus ridicule, un indigène de la république insignifiant.
Descendez sur terre et contentez-vous de Razer les murs .....de votre république
Agatacriztiz
Assez de ce nuisible
a posté le 09-07-2024 à 08:48
"lionceau"? Chat de gouttière plutôt qui s'est nourri aux poubelles d'Ennahda pour exister.
Dès son extradition d'Algérie, que l'on jette ce nuisible en tôle pour le restant de ses jours, pour le bien du pays et de l'assainissement de son atmosphère...
Tounsi Tounsi
La purge de la Justice était donc bien nécessaire
a posté le 09-07-2024 à 07:44
Les éléments du Ministère de la Justice complice de ces abus ont donc bien mérité la purge initiée par KS.

Merci KS de nous avoir débarrassé de ces factieux, complices de la médiocrité qui se sentaient au-dessus des lois.

'? la lecture de cet article, on comprend mieux le ménage fait dans la Justice. Les fonctionnaires qui ne remplissaient pas leur mission ont logiquement été écartés, et que cela serve de leçon aux autres. La probité est un devoir.

Enfin, ces islamistes se sont servis du système démocratique pour imposer leurs visions rétrogrades, violentes et crasses. Leurs actes parlent pour eux et je suis encore choqué par la clémence de la justice dont ils ont bénéficié.
Momo
Seif
a posté le 09-07-2024 à 05:35
Le lion seif le restera pour toujours malgré sa diabolisation l'intelligence exige l'inclinaison devant la tempête
Un Vraie journaliste doit être neutre diffuse l'information sans faire des jugements de valeur pour être crédible
Tounsi Tounsi
Un lion ça ? Une hyène lui ressemble davantage
a posté le à 17:39
Il se diabolise tout seul, les vidéos sont claires. Son attitude est ignoble et injustifiable. Et ce n'est point un jugement de valeur mais un constat.
AYADI
Les lions ne fuieraient jamais
a posté le 09-07-2024 à 05:18
Plutôt un chien et lâche,le chien dès que tu lances une pierre il s'enfuit, c'est un escroc rappelez de la femme et les 100 milles dinars pour défendre son fils a Quatar.Ghanouchi à fait de lui un hors la loi ,il voit en lui son enfance, hélas l'histoire ne pardonne pas et Dieu est omniprésent. La Tunisie avait souffert des députés d el karama une meute de voyous obsédée par une anarchie spirituelle.cette pissait sur leurs pieds tout en croyant que la pluie tombe.
Nahor
Un protegè du Qatar et un employé bien remuneré de l'agenda djihadiste de l'OTAN
a posté le 09-07-2024 à 01:39
Dans son long et détaillé réquisitoire sur Saif Makhlouf, le journaliste oublie le "voyage spécial" à Genêve du sulfureux et violent deputé islamiste. Mission spéciale qui demandait un PASSEPORT DIPLOMATIQUE lui fourni par le chef d' Ennasha, Rached Khriji-Ghannouchi, juste pour "participer à une conférence d'une organisation contre la torture". Charlatanisme oblige, il s'agissait d'un prétexte BIDON (Makhlouf pouvait obtenir facilement un visa en simple voyageur), le parti-vitrine des ikhwans avait certainement besoin des "liquidités" passant par la plateforme financière de Genêve, où le Qatar faisait d'habitude ses trafics pour financer la mouvance djihado-terroriste en Libye dans un agenda commun avec l'OTAN, l'administration Obama-Clinton pourrie d'hypocrisies et scandales à la faveur d'al-Qaeda et "le gouverneur" terroriste de Tripoli Belhadj... Personne, et encore moins Raouf ben Hédi, devrait OUBLIER ou faire oublier cette INFAMIE, au nom de l' "intervention humanitaire" pour lyncher le guide Mouammar Kadhafi, disloquer toute une nation, l'occuper par des milices mercenaires et barbares, et mposer aux libyens le "GENOCIDE" (terme à la mode uniquement pour la "cause palestinienne") de 80000 civils, femmes, enfants et vieillards dans les grandes villes libyennes sous les bombes au phosfore, à fragmentation, et même à l'URANIUM APPAUVRI, par "courtoisie" de l'OTAN... Grand cadeau pour le peuple libyen et un pays cassé depuis 12 ans!

N.G.M. -activiste indépendant pour les Droits humains en Afrique
W
Hhhhh
a posté le 09-07-2024 à 00:15
Une hyène c'est beaucoup mieux
W
Bravo bn
a posté le 09-07-2024 à 00:07
BN je vous félicite pour cet article de publireportgae, wallah zayed, des mercenaires ....
kamel
Titre
a posté le 08-07-2024 à 23:05
Le titre est trompeau. de quel lionceau vous parlez vous dire le contraire j espère. cet homme est un racaille diplômé
EL OUAFFY Y
Oh c'est très triste
a posté le 08-07-2024 à 22:38
Par mes respects nos réalisations se résument en un mot c est que les prisons c est très graves se ce dit se sont des conflits qui pourront répercutés sur la vie de la société Comme en dit ( El FITNA achadou mina El katle ) Pourquoi dramatiser les choses On tous les cas Seifeddine Makhlouf est un Tunisien comme il est libre de s exprimer sans peur car il a rien commis et même il n' a pas penser de déposer sa candidate pour les prochains élections présidentielles personne ne pourra l interdire D exercer son droit de s exprimer librement car la Tunisie ce n' est pas un bien de quiconque et si oui celui qui a son acte il a qu a le présenter mais hélas Serfedine a été détesté parce que toute simplement est un homme frant qui dit la vérité on dit que des fois la vérité blaisse .
Lotfi
Sem
a posté le 08-07-2024 à 21:39
Des laches islamistes qui ont profité de la bonté des tunisiens mais ne connaissent pas la culture de ce pays tolérant mais ne se laisse pas faire quand on touche leurs vies. Bin vent à ces cafards.
EL OUAFFY Y
Les Islamistes de politique.
a posté le à 09:04
@ A Lotfi :Avant tous les islamistes sont des Tunisiens je te conseille de faire de faire la distinction il y a des Islamistes qui se cachent derrière L islame pour des fins personnelles et il y a des vrais Islamistes qui ne s approchent jamais de la politique car il savent que la politique ce n' est rien que de Tahramiette basé sur la machivelie .En tous les cas personne ne pourra stop quiconque de pratiquer la politique dans le pays L essentielle être à la disposition du peuple sacrifier pour l intérêt de son peuple sans être l'égoïste monopoliser le régime pour ces intérêts personnel et jetter en prison celui qui décide de présenter sa candidature aux prochaines élections sans motif valable il n' y a que la confection des dossiers vertiellement pour tromper L opinion publique . Vraiment le seul président qui avait sacrifié pour son peuple c est bien le fils de Hammamet Ben Ali le Souwahly qui a quitté le pouvoir sans qu il laisse d obstacle ni spectatrice c est l exemple c'est rare un président quittait le pouvoir pour L intérêt de son peuple .
Mohamed
Raison d'ETAT
a posté le 08-07-2024 à 20:12

Par naiveté ,SEM a transgressé par défiance des limites bien tracées ( Président , Justice , Aéroport, Armée , Police ....) et s'est trouvé sur le chemin du rouleau compresseur de l' ETAT . S'il se trouve aplati une première fois , il le sera toujours à chaque fois qu'il se relève ( se mettre debout) et le rouleau compresseur de l'ETAT est toujours prêt pour repasser de nouveau non pour aplatir mais pour laminer . Vous pouvez dire à SEM Adios Amigo ( de point de vu politique bien évidement).La photo illustre bien ce que je viens d'écrire : Le 26 Juillet , SEM désabusé n'a pas daigné s'approcher d'une limite fatidique à ne pas franchir qui est le blindé militaire de l'autre côté de la cloture
Karim
On ne veux pas oublié
a posté le 08-07-2024 à 20:03
Bravo pour BN qui retrace le circuit de certains personnes et certain groupes de personnes
durant la décennie noir...
Faut-il garder le souvenir? oui bien sûre
Faut-il le rappeler de temps en temps? Oui avec un Grand O
SALIM
IL SERA EXTRADé.ET VOICI POURQUOI:
a posté le 08-07-2024 à 18:41
SALIM a écrit sur l'article de R.B.H Présidentielle 2024- Quelles chances pour Mondher Zenaidi ? 05/07/2024 | 12:04

SALIM

OUBLIONS CETTE 'candidature' VIRTUELLE MORT-NEE ET ARRETONS D'EN PARLER.
a posté le 07-07-2024 à 10:34

Et s'il lui faut un article, programmez le dans la rubrique de SADA AL MAHAKEM.
Par exemple, la décision de la cour d'accusation du 22 mai2024. Y A t il un recours en cassation. Y a t il un jugement par CONTUMACE. Y a t il un mandat d'amener international.
Et par la meme occasion un article dans la meme rubrique sur S.E.M. Pourquoi il a été arreté en Algerie. Comment il a pu quitter le territoire malgré une interdiction. J'ai entendu son collegue , l'avocat de NAHDHA MOKHTAR JEMAI qui a déclaré sur la chaine AL ARABI que la cour de cassation a confirmé le jugement de la cour d'appel militaire il y a quelques jours.

Et BRAVO R.B.H , immediatement ,il ecrit un article sur S.E.M. Mais il n' a pas évoqué DEUX LOURDES CONDAMNATIONS EN APPEL en juin 2023:

1-La première ,par le tribunal militaire , intentée par un magistrat ( affaire du couloir) , que la cour de cassation vient de confirmer ,et vous comprenez pourquoi il a quitté la Tunisie.............

2-La deuxieme ,connue sous par l'affaire de l'école de RGUEB, dans la quelle il a été condamné en appel à 20 mois de prison en juin 2023.Et l'affaire est en cassation.

RECAPITULONS : il y a une CONDAMNATION DEFINITIVE, donc du point de vue JUDICIAIRE , il est .............(et non innocent jusqu'à ........).ET IL YA UNE CONVENTION ENTRE LA TUNISIE ET L'ALGERIE POUR LA LIVRAISON DES ...............

SALIM
PRECISION
a posté le à 19:05
Normalement, il ne sera extradé qu'aprés son jugement en Algerie pour entrée illégale et purger sa peine . Quant au cas de KAROUI ,ils ont été jugés et condamnés en ALGERIE. ils ont purgé leur peine et ont été interdits de quitter l'Algerie, mais ils se sont enfuis. Mais ça ne se repete pas pour.........
Nahor
Que vous êtes naïf !
a posté le à 01:51
La racaille islamo-djihadiste en question est bel et bien un PROTEG'? de Doha et un agent de liaison/coordination entre la MAFIA IKHWAN et l'OTAN par la plateforme financière de Genêve. Il détient beaucoup de secrets de la PIEUVRE islamiste et ATLANTISTE. Un procès mediatisé serait fatal à la course présidentielle assurée à Saïed (comme en 2019) par les mêmes complicités internationales à
SALIM
TU EST SI NAIF QUE TU UTILISES UN PSEUDONYME A CONNATATION SIONISTE.
a posté le à 13:09
Et de quel procés mediatisé tu parles YA GHABI YA JAHEL.S.E.M serait extradé ,non pour un procès (médiatisé!!!!) mais pour purger une condamnation DEFINITIVE suite à une décision de la cour de CASSATION, et une deuxieme de 20 mois de prison emanant de la cour d'appel ,et en cours d'examen en cassation.
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
il faut publier des photos récente
a posté le 08-07-2024 à 18:00
Mr le journaliste est une ancienne photo, cette photo a été déjà publié quand Seif Eddine avait des problèmes avec la justice quand il a voulu sortir une femme affichée S , il a mit la zizanie à l'aéroport international tunis Carthage, Mr le journaliste je vous demande de regarder vos archives
juan
Mr ancien élu du riff français ...
a posté le à 19:23
donne nous une photo récente, si tu en as ...
Guide de tourisme
Pas d'insultes aux animaux
a posté le 08-07-2024 à 16:58
Et définir ce moins que rien lionceau en est une !
Même raton, est trop et carrément déplacé pour cet énergumène.
BOUSS. KHOUK
merkhouf
a posté le 08-07-2024 à 16:54
Fil mindef , que nos voisins Algériens , le livre bien aux autorités tunisiennes , l'oiseau nous doit pas mal de choses , et le minimum est le pour et le comment de son BANDITISME durant quelques années
mohamed
Les manipulés de l'assemblé
a posté le 08-07-2024 à 15:19
Dans cet article, l'auteur a oublié Halima qui ricanait sur son siège de député et doit être très amusée par le show de ses compères la bande Al karama,entrepreneur de sale besogne .
CITOYEN
MR MAKHLOUF
a posté le 08-07-2024 à 14:51
B.N : ce personnage mérite t'il un si long article ?
Le Baron
ceux qui mettent en cage leurs lions vont se faire bouffer par les hyènes
a posté le 08-07-2024 à 14:47
l'histoire se répète ,et prouvera encore que ceux qui se réjouissent aujourd'hui du sort de Mr Makhlouf dont le seul crime est d'être un homme dans un pays de fiotes empêché de rejoindre sa famille a Doha sans aucune raison et sans qu'il n est aucune procédure judiciaire a son encontre finiront par subir le même sort et seront a la merci de la justice de Bhiri...
eshmoun
verdict céleste
a posté le à 17:59
quand les chiottes parlent de "fiotes".... non mais ... "ah çà ira çà ira çà ira les aristos on les aura" comme les ignobles lionceaux de pacotille...;qu'ils aillent faire leurs minables facéties derrière le grilles du zoo qui leurs convient si senior
Abir
Bien sûr c'est un crétin !
a posté le 08-07-2024 à 14:02
Il a craché sur la soupe ce crétin ! Grâce à BEN ALI Allah Yarhmou, ce crétin: sa circoncision était gratuite !
juan
BN et son islamophobie rampante
a posté le 08-07-2024 à 13:55
on n'arrete pas de lire le mot: islmiste, qui n'a aucun sens en terre de islam.
çà s'appelle BLASPHEME.
Larry
@juan
a posté le à 15:57
ISLAMISTOPHOBIE ...

C'est le terme qui te correspond le mieux...
Tu es, toi même le blasphème de l'islam...
(et ne viens pas encore me rabâcher tes histoires de sioniste ou d'Isra-hell)
Change ton disque rayé !....
juan
n'appelle personne par ton nom
a posté le à 16:35
ici, on n'est pas en isra-HELL
Wissem
Le "chez nous là bas"
a posté le à 06:48
Et toi le "chez nous là bas" de France, garde tes pseudo débat franco-français avec ton terme "islamophobie" ici c'est la Tunisie. Tu veut qu'ont les appels comment ? Je te rappel que c'est la traduction d'un mot arabe. Eux même s'auto appel comme ça.
Jilani
Un lionceau, plutôt un chacal
a posté le 08-07-2024 à 13:49
Un ancien indicateur du rcd et peut être sous la direction de Abir, un lèche botte du gourou et des frères karoui, un type qui ne fait pas honneur à son metier, mais vu la bassesse des avocats qu'on avait vu comme belhaj dilou chaouachi ... Ceci n'est pas étonnant de cet ordre des avocats devenu plutôt l'ordre des opportunistes et mafaieux.
Abir
La phrase clés !
a posté le 08-07-2024 à 12:35
Il est certain qu'il y aura extradition si ks le veut. Faut-il qu'il le veuille vraiment cependant !
The Mirror
Seifeddine Makhlouf, un CLOCHARD au service du mafieux Ghannouchi
a posté le 08-07-2024 à 12:19
Je ne partage pas les idées du journaliste Raouf Bel Hedi, mais, je respecte en lui sa liberté de parole et son approche à donner aux autres la même liberté de parole. RBH parle aux gens et écoute les gens.

Cela dit, lorsque RBH prend sa plume pour consacrer tout un article aux éloges de l'hors-la loi Makhlouf, je dois conclure que ce journaliste est à court d'idées en ce moment.
EL OUAFI
'?videmment monsieur !
a posté le à 15:05
Il est à court d'idées, il faisait l'éloge des opposants à Kais Saïed, pour remplir le journal de niaiseries et des informations futiles, qui n'intéresse personne, un provocateur,l'historique de vaut rien tous les tunisiens l'ont vécu, nous remettre ça sur la table, rien de glorieux ni pour l'un ni l'autre.
juan
pas d'insulte, STP
a posté le à 13:57
¨tu exprimer tes opinions mais sans insulte.