alexametrics
mardi 19 octobre 2021
Heure de Tunis : 14:03
A la Une
Rached Ghannouchi prépare la succession de Hichem Mechichi
17/02/2021 | 10:13 , mis à jour à 16:00
5 min
Rached Ghannouchi prépare la succession de Hichem Mechichi

 

La crise politique actuelle perdure et rien, dans l’état actuel de la situation, ne présage de sa fin. Plus de trois semaines après le vote de confiance du gouvernement Mechichi II, les onze nouveaux ministres n’ont toujours pas prêté serment.

Le chef du gouvernement est braqué dans sa position, il refuse de limoger les quatre ministres suspectés, d’après le président de la République, de corruption et de conflit d’intérêt.

Le président de la République est braqué lui aussi dans sa position, il refuse d’être témoin d’un parjure.

Plusieurs solutions sont mises sur la table et on en trouve parmi les plus fantaisistes. D’après le député Mustapha Ben Ahmed, on songerait à ce que les ministres prêtent serment à la mosquée Zitouna ou au mausolée Sidi Mehrez !

Pendant ce temps-là, et en parallèle de cette crise politique qui touche les deux têtes de l’exécutif, une motion de censure est en train de se préparer contre le président du parlement et président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi.

Ce dernier prend cette histoire très au sérieux et c’est sa hantise. Il sait qu’il est détesté et il ne fait aucune confiance à ses députés qu’il sait capables de le déloger.

Loin de tout le tohu bohu, il est en train de réfléchir à une solution qui résoudrait tous les problèmes à la fois. Il est en train de la préparer loin de son parti, le temps de la peaufiner. Il en a parlé déjà avec plusieurs responsables de partis et son idée commence à faire son chemin et à s’ébruiter. Une fois cette solution mûrie, il va l’exposer au camp adverse de son parti puis d’une manière officielle à tous les autres partis. Il compte, dans la foulée, mettre Kaïs Saïed au pied du mur puisque, dans sa tête, le président de la République ne saurait refuser une solution approuvée par une majorité parlementaire.

 

Concrètement, Rached Ghannouchi entend actionner l’article 97 de la Constitution. Celui-ci dispose de ce qui suit : « Une motion de censure peut être votée contre le Gouvernement, suite à une demande motivée, présentée au Président de l’Assemblée des représentants du peuple par au moins le tiers de ses membres.

La motion de censure ne peut être votée qu’à l’expiration d’un délai de quinze jours à compter de son dépôt auprès de la présidence de l’Assemblée.

Le retrait de confiance au Gouvernement requiert l’approbation de la majorité absolue des membres de l’Assemblée et la présentation d'un candidat en remplacement du Chef du Gouvernement dont la candidature doit être approuvée lors du même vote et que le Président de la République charge de former un Gouvernement, conformément aux dispositions de l’article 89 ».

 

Rached Ghannouchi doit donc résoudre trois points en même temps : réunir 73 signatures pour le dépôt de la motion de censure, trouver le candidat successeur à Hichem Mechichi puisque ce candidat doit être présenté et approuvé le jour même du vote de la motion de censure, puis trouver 109 voix pour approuver la motion de censure et approuver le nom du candidat successeur.

Le premier point est facile à remplir. Le deuxième point est au stade de la réflexion et, d’après l’entourage de Ghannouchi qui est en train de vendre l’idée aux autres partis, il n’y a pas beaucoup de candidats au portillon. Ce qu’il propose, c’est que ce candidat soit proposé par Qalb Tounes. Trois noms sont chuchotés. Hichem Mechichi qui succèderait à lui-même. Kaïs Saïed sera ainsi mis au pied du mur et ne pourra plus refuser la prestation de serment de tout un gouvernement fraîchement approuvé par le Parlement.

Les deux autres noms ont le mérite d’être consensuels et d’avoir été déjà approuvés par les partis, à savoir  Fadhel Abdelkefi et Hakim Ben Hammouda. Rien, à ce stade ne dit que MM. Abdelkéfi et Ben Hammouda vont accepter la proposition et  il n’y a absolument rien d’officiel ou de définitif à cet instant.

Pour résoudre le troisième point et réunir les 109 voix, Rached Ghannouchi entend créer une sorte de large ceinture parlementaire autour de ce nouveau gouvernement. Il propose la stabilité et le sauvetage du pays et va proposer une série de portefeuilles à tous les blocs parlementaires qui acceptent de le soutenir et voter le jour de la motion de censure/vote de confiance. Dans la foulée, Rached Ghannouchi n’entend pas humilier Hichem Mechichi si l’option de sa reconduction n’est pas retenue. Il lui a prouvé sa loyauté dans son bras de fer contre Kaïs Saïed et Ghannouchi entend le placer à la tête du ministère de l’Intérieur, d’un autre ministère régalien ou d’une ambassade importante.

 

A ce jour, ce plan est en train d’être peaufiné et on n’a pas idée de tous ses recoins. Un chef du gouvernement consensuel accepté par plus de 109 députés, ce n’est pas une tâche facile, mais ce n’est pas une tâche impossible non plus surtout si le candidat est consensuel comme Abdelkefi ou Ben Hammouda qui ont le mérite d’avoir été tous les deux proposés par les partis il y a un an avant que Kaïs Saïed ne parachute le nom d’Elyes Fakhfakh puis celui de Hichem Mechichi.

Quoi qu’il en soit et quel que soit le nom, Rached Ghannouchi réussit, avec son idée, plusieurs coups à la fois. Il reprend la main sur le gouvernement d’une manière officielle et définitive, il isole le président de la République et il sauve sa peau menacée d’une motion de censure. Ce plan, s’il est approuvé par la ceinture parlementaire que Ghannouchi est en train de former, verra le jour à partir du 1er mars, dead line fixé par le président du parlement. Si, à cette date, le conflit entre Kaïs Saïed et Hichem Mechichi n’est pas résolu, il fait déposer la motion de censure contre le gouvernement.

R.B.H

17/02/2021 | 10:13 , mis à jour à 16:00
5 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
A__Zut !
Motion de censure: une "révolution" pour revenir à la case de départ ?__Errata.
a posté le 19-02-2021 à 19:54
Il n'est décidément pas facile, même en se relisant deux fois, d'assurer un "zéro faute" (pas d'erreur, pas de lacune) dans un long commentaire sur l'écran d'un smartphone.

Suffira-t-il, comme excuse, de faire appel à l'adage arabe disant: « l'erreur c'est, quand il y en a une, de ne pas la corriger » (*) ?

Il y en a eu trois, en fait; toutes au même point 3 du commentaire.
Ainsi fallait-il y écrire/lire:

* En son paragraphe 4:
« Même la mention, SUR SA CARTE DE VISITE ET SON C.V., d' "ancien Chef de Gouvernement" ne sera pas glorieuse dans les conditions d'un tel départ. »

* En son paragraphe 5:
« Ennahdha, quant à elle, aura consolidé sa bonne réputation de voracité et de promptitude à se délester (...) » (au lieu de: et de SA promptitude).

* En son paragraphe 6, dernière phrase, enfin:
« Ou que leur tentation de rehausser leur C.V. de LA MENTION de cette fonction ne soit irrésistible. »
________
(*) Trad. libre de [ Al Khata' Houwa An Yakouna Hounaka Khata' Wala Touslihou-Hou].(A__Zut !)
A__Zut !
Motion de censure: une "révolution" pour revenir à la case de départ ?
a posté le 19-02-2021 à 17:23
1__Si Méchichi démissionne, la désignation d'un nouveau candidat à la fonction de Chef de Gouvernement reviendra au Président de la République (article 98 de la Constitution).

2__S'il est amené, par choix ou non, à faire l'objet d'une motion de censure factice (*) de la part de ses nouveaux amis de la Troïka 2, Méchichi ne pourra certainement pas "se succéder à lui-même", l'article 97 de la Constitution requérant en cas de motion de censure "la présentation d'un candidat EN REMPLACEMENT DU CHEF DU GOUVERNEMENT, dont la candidature doit être approuvée lors du même vote."

Pourrait-il dès lors se contenter d'un poste ministériel (fût-il le portefeuille de l'Intérieur) ou diplomatique ? Serait-il, à ce titre, (encore) éligible à la nouvelle prestation de serment qui serait alors requise (car la motion de censure aura fait de lui, entre-temps, un simple citoyen) ? Voire !

3__Le nouveau candidat choisi par l'ARP pour remplacer Méchichi lors du "même vote" de la motion de censure contre ce dernier a bien intérêt à n'être l'objet d'aucune suspicion __de même qu'aucun.e membre composant son équipe__, afin d'éviter de se retrouver dans la logique de l'actuelle crise politique.

L'on aura remarqué que nos organes constitués auront ainsi fait un tour (une "révolution", pourrait-on dire) pour se retrouver exactement au même point de départ et face à la même exigence: l'«éligibilité» du profil à la prestation de serment
constitutionnel !

Entre-temps, Méchichi se sera fait "harakiri" dans une tentative désespérée de "sauver" quatre candidats-ministres et/ou de jouer au bras de fer d'Ennahdha pour forcer la main du Président de la République et le "remettre à sa place" de "Président symbolique" ayant osé contrer cette "source du pouvoir" que serait l'ARP !

Même la mention d'ancien Chef de Gouvernement ne sera pas glorieuse, dans les conditions d'un tel départ.

Ennahdha, quant à elle, aura consolidé sa bonne réputation de voracité et de sa promptitude à se délester de ses partenaires dès qu'ils lui deviennent inutiles ou encombrants (c'est la politique, dira-t-on; même si elle est pratiquée par "Ceux-qui-Craignent-Dieu").

Cela n'est finalement pas très motivant pour de nouveaux candidats à la fonction de Chef du Gouvernement __à moins qu'il ne s'agisse d'adeptes du "ça n'arrive qu'aux autres". Ou que leur tentation de rehausser leur C.V. de cette fonction ne leur soit irrésistible.

4__Au vu de ce qui précède, et à moins de nouveaux développements, ne serait-il pas plus "raisonnable" (ou, en langage troïkiste, moins "dommageable") de "remanier le remaniement" ?

D'autant que le vote de confiance du 16 janvier dernier a valeur permissive, non constitutive. Il n'interdit pas une révision. Sa liste n'a pas été proposée par le Président de la République comme lors de la formation du Gouvernement Kakhfakh.
_____________________
(*) On ne voit pas par quoi Ennahdha pourrait bien sérieusement motiver l'exposition de Méchichi à une motion de censure si l'on considère ces faits:
a) le Chef de Gouvernement n'a pas changé de "programme" depuis le vote de confiance obtenu, le 1er septembre dernier, pour la composition initiale de son Gouvernement.

Les limogeages qu'il a depuis opéré étaient entendus, pour ne pas dire suggérés.

Le remaniement objet de l'actuelle crise était notoirement convenu avec la dite majorité lors même du vote de "confiance"(sic) précité.

Enfin, la dite majorité impute publiquement, et dans toutes les déclinaisons, la responsabilité du blocage du dit remaniement au seul Président de la République, non à Méchichi.

b) Ennahdha n'a cessé d'encenser le Chef du Gouvernement Méchichi, qu'elle avait fini, avec ses coalisés Qalb Younès et Al-Karama, par intégrer dans son "giron" après la consommation de sa mésentente avec le Palais de Carthage __précisément à cause de cette amorce d'une politisation de son "Gouvernement indépendant" en faveur de la Troïka 2 qu'elle conduit.

Lui sachant gré d'avoir engagé le remaniement ministériel convenu, elle a ostensiblement soutenu tous les profils constitutifs de ce remaniement.

Ennahdha était allée même jusqu'à déclarer que sa "jeunesse" descendrait dans la rue pour aider les forces du ministère de l'Intérieur __dont le Chef du Gouvernement assure l'intérim__ à "protéger les biens publics et privés" des manifestants nocturnes __dont certains éléments s'étaient adonnés à des actes de pillage.

Plus récemment encore, Ennahdha a également projeté de demander à ses troupes de descendre dans la rue, cette fois pour manifester "pacifiquement" (selon A. Harouni, président du "Conseil de la Choura" d'Ennahdha) son soutien au Chef du Gouvernement et "à la légitimité", et contre le blocage du remaniement ministériel. En prenant soin, cependant, de ne pas fixer de date.

Tous ces éléments tendraient plutôt à souligner le caractère factice d'une motion de censure du Gouvernement Méchichi.
Koura
Cour Constitutionnelle
a posté le 19-02-2021 à 09:03
"Cour Constitutionnelle":
Si le Quartet Prix Nobel de la Paix veut jouer un rôle efficace ,son rôle tient en deux mots:
Cour Constitutionnelle.
En 2013,ils avaient rempli leur rôle en veillant à ce que la constitution soit écrite dans les plus brefs délais;
En ce début d'année 2021,ils pourront inciter les pouvoirs en place à ce que cette même Constitution soit appliquée dans les plus brefs délais avec la mise en place de cette Cour Constitutionnelle,ou commission d'ARBITRAGE;
Ainsi,ils seront à la hauteur de leur prix Nobel de la paix;
Quant aux pourfendeurs de la mise en place de cette Cour,ne les écoutez pas,ce sont les ennemis de la Tunisie,mèyhébbouch el mlih li Tounés,ils méritent d'être pendus haut et court pour Haute trahison.
Meymi Daoud
Le gourou exécute une mission point barre.
a posté le 18-02-2021 à 20:22
On a l' impression de voir en ce gourou un homme surdoué, qui excelle dans les jeux strategiques mais la réalité actuelle est toute autre. Les ruses , les stratagèmes ... il devient trop faible (visiblement Parkinson avance) pour les calculs politiques. Cependant c' est la marionnette qui préside ennahdha jusqu'à nouvel ordre, c'est un fidele vassal ; si les maîtres du monde (qui font les calculs géostratégiques ) auront encore envie de poursuivre le projet des frerots dans le Maghreb on le remplacera par un autre acteur plus "frais" sinon on froisse le papier et on passe à autre chose. .
AR
Kabous
a posté le 18-02-2021 à 10:41
Pourquoi Mechichi a trahi K.S ?
C'est évident Mr EL OUAFI !
Mechichi, rancunier, a agi par vengeance. Rappelez vous, il a été humilité pas le Président en public, considérant qu'il n'y aurait pas d'entente, aussi R.G a sauté sur l'occasion pour le récupérer, le dompter et en faire une marionnette.
Mechichi a tablé sur l'apport du parlement et ainsi tourner le dos au Président sans se soucier de créer un blocage puisqu'il a reçu toutes les promesses de R.G et ses pions de le soutenir.
Mechichi calculateur mais inconscient.
Pour revenir à l'article de B.N, il prépare la succession du CDG, je pense c'est exagéré de considérer R.G comme le centre du monde et que c'est lui et lui seul de tirer toutes les ficelles.
Une surdimension injustifié.
On lui attribue tout les pouvoirs, les médias sont devenus paranos.
Rien que par l'usure et les divisions son parti a perdu de sa verve sans bien-sûr perdre sa capacité de nuisance, très improbable de sortir indemne.
Le Président tiens tête et c'est de bonne augure, Essebsi a fait beaucoup de concessions à l'époque et a laissé les choses traîner c'est pas le cas pour K.S, l'homme ne laisse rien passer.
The Mirror
@ El Ouafi: la raison d'une trahison
a posté le 18-02-2021 à 10:35
Kais Said a sorti Mechichi de l'anonymat, en l'associant dans un premier temps à son staff du Palais de Carthage comme Conseiller, puis en le nommant (indirectement) ministre de l'Intérieur et enfin en le désignant Chef de Gouvernement.
Mechichi, comme tous les Chefs de Gouvernement qui l'ont précédé, a trouvé sur sa route un "Fassek" nommé Ghannouchi. Ce Ghannouchi a la trahison dans les veines. Il a surement promis la lune au petit naïf Mechichi.
Tout se passait comme avant et Mechichi et Ghannouchi étaient tous les deux au septième ciel, jusqu'au jour où, un certain Kais Said est venu renverser la table et dire NON à cette association de malfaiteurs, en refusant la prestation de serment des ministres du remaniement de la corruption.
Le Président Kais Said, que Ghannouchi qualifiait de Président symbolique, a su bloquer tout le système mafieux dirigé Ghannouchi. Kais Said, c'est comme disait Homère : « Un petit rocher peut retenir une puissante vague ».

VOICI L'URGENCE ABSOLUE DU MOMENT :

Tout reste possible pour rectifier le tir à partir du Parlement : les députés d'Honneur doivent récolter les 109 signatures pour destituer Rached Ghannouchi de la président de l'ARP. Ce faisant, le Parlement reviendra à sa mission législative et la Tunisie aura mis hors état de nuire le mafieux numéro un, Rached Ghannouchi.
Sans cour constitutionnelle l'état ne peut fonctionner. Sauf par des méthodes mafieuses.
Sans cour constitutionnelle il y´a un blockage total.
a posté le 18-02-2021 à 08:47
Dans ce cas précis, juridiquement le parlement n'a pas le droit de tirer la confiance du nouveau gouvernement. Ce dernier n'a pas eu la chance d'exercer ses fonctions et sa politique à cause d´un blockage causé par le président de la République et causé par le manque d'une cour constitutionnelle. à cause du parlement qui n'a pas réussi depuis des années de fournir les quatre noms la cour constitutionnelle est bloquée. La cour constitutionnelle n'existe pas par blockage causé par le parlement. Ergo, le parlement devient une partie de ce problème juridique que seule la cour constitutionnelle peut le résoudre. à la place de monsieur Mechichi je n'irai plus au parlement jusqu'à ce que lui-même fasse son travail.
Curieux
Tiens!
a posté le à 17:53
Monsieur "blockage" l'anglais, vous êtes le dernier recours pour saboter la volonté du peuple tunisien quand vous avez épuisé tous les autres moyens pour faire passer vos voleurs !!
votre texte nous vient tout droit de Londres avec vos " blockage, tirer la confiance, réussir de fournir" mais le meilleur c'est votre "Ergo".. Ha! Ha! Ha!...
Koura
Excellent
a posté le à 09:24
Oui,HM chef de gouvernement dispose d'atouts qu'il peut utiliser comme l'a fait en son temps Ali Lâarayedh qui avait exigé que l'ANC fasse la Constitution avant de présenter la démission de son gouvernement;
Hichem Méchichi peut en faire de même,continuer à gouverner en exigeant de l'ARP la mise en place de cette Cour afin de pouvoir statuer dans l'immédiat en validant ou pas le remaniement,qui je le rappelle,a été voté par environ les 2/3 des députés pour la quasi-majorité des 11 ministres proposés;
A un certain moment,lorsqu'on prétend vouloir diriger l'Etat,il s'agit d'être cohérent.
Oui
Mais
a posté le à 17:34
Le peuple vous dit

NON ! NOUS NE VOULONS PLUS ETRE GOUVERNES PAR LES 2/3 DE DEPUTES CORROMPUS QUI ONT VALIDE UN GOUVERNEMENT CORROMPU AVEC 4 MINISTRES CORROMPUS QUI S'ACCROCHENT AU POUVOIR !

Vous voulez imposer votre corruption au peuple par la force d'une cour corrompue, pour continuer à le voler et le faire souffrir de cette misère qui le tue, plutôt que d'écouter le seul président honnête que ce peuple a élu à majorité écrasante, et vous fait face et vous oblige à redistribuer les richesses au peuples ?
Koura
Ultimatum
a posté le à 10:12
HM pourrait d'ailleurs s'entendre avec KS sur un point:
Adresser un ultimatum commun à l'ARP:
"Si dans les 48 heures,vous ne fournissez pas les 4 membres de la Cour Constitutionnelle dont la désignation vous revient de Droit,eh bien ils seront remplacés par d'autres choisis par le CSM et la présidence de la république";
A un certain moment,il faut savoir secouer le cocotier.
@Ultimatum
Vous êtes sûr
a posté le à 18:05
que ce procédé est conforme au Droit ?...Si jamais l'ARP tiens à son droit de 4 élus et conteste en attaquant votre cour pour infraction aux règles de droit, justement !!
EL OUAFI
Question
a posté le 17-02-2021 à 22:55
Qui peut répondre ?
Pour qu'elles raisons Michichi a tourné la veste ,a trahi Kais Saeid ? Merci.
(Manai )
Gaddour
Parlons peu et bien
a posté le 17-02-2021 à 22:35
Si Mechichi démissionne ça veut dire qu'il est sous l'influence de l'aile droite du PDL qui a été centriste au début de la révolution puis a abandonné ses objectifs lors de du départ de Moncef Marzoughi. Mais RG lui tient par la barbichette les défenseurs de Nabil Karoui à savoir le courant moderniste de Tayar Tounsi qui a abandonné Abir moussi après Kasbah 2, sauf que si on croit les déclarations de Mohsen Trabelsi seul l'article 582 alinéa c de la constitution permet a KS de refuser la nomination de ministres qui n'ont pas eu le 1/56 em du nombre de votants à l'ARP, et ça KS fait semblant de ne pas le savoir pour laisser le parlement le temps de déigner le porte parole qui lui ne va pas fouiner dans la constitution. Donc si on résume laissons qualb tounes se réformer et fusionner avec l'aile gauche d'el watad et une fois fait, la situation sera plus claire pour nos députés qui réclamerons le Qorum nécessaire pour une réunion tripartite avec qalb tounes , mejlesse el choura et tahya tounes avec l'aval bien sur de Mechichi et des ministres qui n'ont pas encore prété serment sauf si KS oppose son véto
aldo
==== A TOUS ====
a posté le 17-02-2021 à 21:53
un nouveau lecteur vient d'arrivé sur BN avec le pseudo Aldo , il ne s'agit pas de la même personne ==== aldo ==== VEUILLEZ A NE PAS CONFONDRE , merci .
expert
un gouro étonnant ant
a posté le 17-02-2021 à 21:51
bienque je ne le supporte pas il faut l avouer ce gouro est bien plus malin que l on croie. chapeau bas pource gouro que j avsis cru qu il etait cuit le 25 juillet
AAA
Cher @Soussi . Bonjour !
a posté le 17-02-2021 à 18:31
Les Saiida Sassi remplacent les neurones qui manquent avec l'âge, cher @Soussi.

A 80 ans, vous êtes heureux lorsque vous vous souvenez de votre prise quotidienne de médicaments, sans parler des réformes dans votre parti.

Il est trop tard, tout comme Bourguiba, Ben Ali ou BCE, la sénilité et le manque de neurones qualititif que quantitatif, ne le permettent tout simplement plus: "on dit en tunisien" Fètou Ettrinou! "

Et sob7én rabbi !
Un homme de 80 ans croit fermement qu'il peut tout mieux faire et au pire il s'imagine qu'il est irremplaçable (syndrome nordafricain, probablement d´etiologie virale)!
'?lu de la république française
Je ne perds pas mon temps avec les islamistes
a posté le 17-02-2021 à 18:20
Mon commentaire je m adresse à Abir je ne m adresse pas aux islamistes ni aux fanatiques pour l'association l'avenir nous le dira
Tunisien
C'est machiavélique...
a posté le 17-02-2021 à 18:06
Le renard n'a pas besoin de réfléchir trop longtemps pour pondre des idées machiavéliques. Il est capable de les sortir même des narines.
L'originalité, est qu'il prend tout le monde pour des imbéciles et pas uniquement le peuple... surtout que ça ne lui coûte rien de partager le gâteau avec qui le soutien.
Zakafuna
Magouillera celui qui..
a posté le 17-02-2021 à 17:54
Possible, a condition que les nouveaux ministres sont propres, honnetes et integres, et sans aucun soupcon de conflit
d interets ou de corruption., car
l incorruptible Kaeies Saeid, que Ghannouchi enrage de ne pouvoir magouiller, ne laissera aucun ministre passer a la Zakafuna.. Que Ghannouchi continue son machiavelisme de bas etage autant qu il veut,
, le gardien anti-corruption Kaeies, ne laissera pas faire,
donc magouillera qui magouillera le dernier.
Soussi
Changement
a posté le 17-02-2021 à 17:42
Ya Si Rached
Il faut penser a votre remplacant dans votre parti avant tout sinon
Ennahdha va etre eparpiller et disparaitre ceux qui sont autour de vous sont des Saiida Sassi le temps de feu Bourguiba
Reveillez vous et pensez a votre succession avant qu il ne soit trop tard
Normalement Ennahdha pour vous ce qui compte le plus
Ce qui veut tout perd tout
'?lu de la république française
Les islamistes ne veulent pas avancer et ils empêchent le progrès
a posté le 17-02-2021 à 17:01
Un compatriote a une compatriote ne répond pas vous avez qu'à lire la haine qu'il y a envers moi mais tout ça me donne plus de popularité dans la ville où je suis élu il y a même une association qui vient de naître parce que beaucoup de personnes ignorent la loi de la république française
Lotfi
Non
a posté le à 17:56
Mon chéri je suis un homme et non une femme ou une drag Queen '?lu de la république juste pour rire pour moi tu resteras Serge le Mytho le personnage de Jonathan Cohen quand à l'association ça le rappelle un sketch de Serge le Mytho en bas de sa cité trop MDR
Abidi
Youssef
a posté le 17-02-2021 à 16:50
Sauf qu'il y a un petit problème avec les deux ministres (défense et affaires extérieures)
Alya
Je viens de verifier
a posté le 17-02-2021 à 16:30
Youssef chahed a bien été proposé par cette et non par le parlement quand le dit parlement a renversé le gvt essid . Donc si ghannouchi renverse le gvt Mechichi, c est encore Ks qui propose un chef de gvt
Forza
Ce n'est pas correct
a posté le à 19:39
Si Mr. Mechichi démissionne, la balle retourne à Kais Saied. Cependant si c'est la majorité qui retire la confiance du gouvernement, la balle revient au premier parti de l'ARP, c.à.d. Ennahdha dans notre cas. Concernant feu BCE, ceci ne faisait pas de différence car il avait la majorité au parlement à travers Nidaa. Ce n'est pas le cas de Kais Saied. Il a le Tayyar et Echaab mais ils n'ont pas suffisamment de députés.
C'était déjà une Manoeuvre de Kais Saied et Fakhfakh l'autre fois. Plusieurs analystes disent que la motion contre le gouvernement Fakhfakh précédait la démission mais le parlement et Ennahdha ne voulaient pas alors escalader. Le résultat de leur réponse molle a la man'?uvre de Saied pour garder le contrôle sur la nomination est encore plus du durcissement de sa part. Le parlement ne doit pas fuir de la confrontation avec Saied pour barrer la route a un pouvoir absolu de la présidence.
Angel
machiavélisme du gourou
a posté le 17-02-2021 à 16:26
Que les députés qui ont préparé la motion de destitution du gourou se dépèchent!
Le machiavélisme du gourou est sans pareil et il y ades millions qui circulent sous la table pour contrer cette destitution.
Il faut empècher le gourou de mettre son plan à exécution!
Mechichi doit être démissionné mais ce n'est pas à l'ARP de proposer le chef de gvt! cela reste une prérogative de KS et il ne laissera certainement pas faire!
Si l'ARP vote une motion de censure contre Mechichi, tout le gvt est dissout et KS pourra alors dissoudre l'ARP!

La re-nomination de Mechichi est impensable, il a perdu toute crédibilité
Abdelkefi n'est pas compétent pour être chef de gvt, et il est trop proche de la nahdha! Même blanchi, son affaire en justice reste une tache et n'est pas si propre qu'on veut nous le faire croire!
Hakim Ben Hammouda semble plus compétent mais je ne sais rien de ses liens politiques donc je m'abstiens d'avoir un avis sur lui
Alya
Svp éclairez moi
a posté le 17-02-2021 à 16:23
Si j ai bien compris. L arp a le droit de retirer sa confiance au chef du gvt. Je suis jusqu a la. Qui mais qui doit proposer par la suite un nouveau chef du gvt ? Le président ou l arp Comment ça s est passe pour essid Puis la nomination de chahed?
Patriote
Le Satan de la Tunisie n'arretra jamais ses magaouilles
a posté le 17-02-2021 à 16:17
10 ans que le Satan de la Tunisie fait des magouilles, négocie et conclut des sales marchés au dépend du pays et de l'état...10 ans que le Satan de la Tunisie a totalement pourris la vie politique en Tunisie et détruisant toute crédibilité des scrutins électoraux ....10 ans que les Tunisiens votent et trouvent toujours le Satan de la Tunisie au pouvoir quelque soit le résultat des scrutins....La classe politique tunisienne est tellement faible pourrie corrompue sans le moindre patriotisme qu'ils se font manipuler toujours et pendant 10 ans par le même Satan de la Tunisie Allah yehlkou
Tunisino
A ceux
a posté le 17-02-2021 à 16:15
A ceux qui défendent aveuglement KS ou RG, il vaut mieux défendre la Tunisie. La Tunisie est ruiné, on vient juste de perdre une vingtaine d'années de développement, 10 années de destruction et 10 années pour revenir aux indices de 2010, juste parce que nos politiciens sont des catastrophes.
Abir
Correction
a posté le 17-02-2021 à 16:15
Occupez vous à compter mes fautes,
Frankofob
ma ymechichi
a posté le 17-02-2021 à 15:56
et attend les ordres de ses maitres de France ...
Be zen
Frankofob
a posté le à 17:50
Frankofob, je ne sais pas, paranoïaque et borné, sans aucun doute.
'?lu de la république française
J ai honte pour vous
a posté le 17-02-2021 à 15:39
Mr j ai honte pour vous les 2 vous avez combiné pour les nominations des ministres au dos du président de la république pourquoi y'a Ghannouchi tout ces magouilles Dieu vous observe et l'intérêt du peuple tunisien ?
Lotfi
Chut
a posté le à 17:04
Brabbi tais toi l'élu de mes deux l'heure est grave pour la Nation stop tes conneries Serge le Mytho
Abir
@the Mirror, tozzz
a posté le 17-02-2021 à 15:37
Mon but est atteint,vous avez compris mes pensées et la vérité envers l'homme de "2700" élus que nous ne les avons pas remarqués devent les bureaux des votes à part les déclarations douteuses de baffoun le bafoué ! Voilà, votre président qui un problème pour le pays et ce ne pas la solution! Vous serez content ,si le criminel et le président de l'appareil secret guenichi deviendra franchement le chef de votre pays?! Parce que votre président "edarouche" ne sait pas comment faire fonctionner un Etat! Occupez vous à conter mes fautes, bon courage
hannibal
terroriste
a posté le 17-02-2021 à 15:25
Cette crapule de ghanouchi doit être neutraliser par tous les moyens pour sauver notre pays.
Hannibal
un voleur de pseudo
a posté le à 21:25
Tiens un autre hannibal se manifeste ...ce n est pas l original....BN ne doit pas accepter l utilisation multiple d un pseudo par des intervenants differents...ce n est pas correct
BI
@Forza: Bonjour !
a posté le 17-02-2021 à 14:59
Faut-il être ignorant et aveugle pour savoir que le Kais Saied, n'a pas la capacité d'offrir quoi que ce soit au pays. Comme BCE, il nous tiendra occupés avec des mesquineries et créera une confusion totale dans le pays.

Und wer sowas nicht sieht oder sehen will, den kann man mit besten willen nicht helfen, liebe @Forza!
Forza
La performance de BCE supérieure et de loin
a posté le à 08:35
Feu BCE a beaucoup aidé la Tunisie, c'est grâce à lui que nous avons évité une guerre civile. C'est quelqu'un qui est venu d'un parti autoritaire et qui a su se transformer en démocrate malgré son haut âge. C'est aussi un vrai homme d'état qui sait se poser des limites et malgré ses différends avec Echahed, il n'a pas bloqué l'état, c'est la différence entre lui et un populiste comme Saied.
Kais Saied lui était un khobsiste sous le régime de Ben Ali. Il n'a jamais milité et ne s'ait jamais engagé mais il a eu une chance d'or avec la révolution. C'est peut-être l'amour des tunisiens de l'histoire fabriquée (pour ne pas vivre le présent) qui l'a catapulté dans la présidence. Complètement d'accord avec vous, Kais Saied n'a rien à apporter au pays, au contraire mais sa popularité ne va pas durer.
Giselle
Capacité de Kais Saied
a posté le à 18:35
@ BI (@Forza: Bonjour !
Warum und für wen schreiben Sie in deutsch und noch dazu falsch.
"Und wer sowas nicht sieht oder sehen will, "--"dem kann man mit bestem Willen nicht helfen" ..............
Richtiger wäre auch gewesen: "Und wer so etwas nicht sieht.........anstelle von "sowas" !
Forza
@Gisella - Ce n'est pas un concours de dictée ou d'orthographe
a posté le à 08:40
On fait tous des fautes et il y'a plusieurs commentateurs sur ce site qui maitrisent l'allemand. Lassen Sie BI in Ruhe. Er hat das Recht sich auszudrücken, wie er es für richtig hält.
The Mirror
@ Abir: Multiple de 3
a posté le 17-02-2021 à 14:47
Chère lectrice,
J'ai dénombré 300 erreurs dans votre texte de 3 lignes en format A3.
Avec ce texte d'une médiocrité hors normes, vous insultez le Président Kais Said, élu par 3 million de tunisiens.
D'où mon titre « Multiple de 3 ».
Ombrax
Un plan cousu main
a posté le 17-02-2021 à 14:32
Limpide comme l'eau de roche. Ce plan a l'avantage de contenter toute la racaille de l'ARP.
Inutile de dire que c'est surtout un plan fomenté contre le peuple et contre le pays.
Monia
naturellement,
a posté le à 16:08
quoi de mieux pour le gourou d'assurer "paisiblement" sa longévité à la tête de la basse-cour par la voie constitutionnelle ainsi façonnée intentionnellement...
BA
Ghannouchi du matin au soir ; MAIS POURQUOI?
a posté le 17-02-2021 à 14:25
Sur le plan économique, les "pieux" d'Ennahdha ne jouent pratiquement aucun rôle dans le pays. ce sont les memes 6 familles qui dominent presque toute l'économie nationale - depuis 1956 grâce aux autorisations des dictateurs - et sont aussi encore plus puissantes qu´ après 2011, ou est-ce que je me trompe ?

Pourquoi tous cet acharnement et opposition farouche (sport national) à un parti qui est économiquement insignifiant et inoffensif ?

Il n'est pas étonnant que les membres d´Ennahdha soient pieux et possèdent une mentalité moyenageuse. Nos parents sont tout aussi pieux et conservateurs jusqu´à l´os, vous ne trouvez pas ?

Sans aucun doute, Ennahdha nous survivra tous, malheureusement.
Il suffit de parler aux Tunisiens pour savoir à quel point ils sont conservateurs et "pieux" : il n'y a pas de déclaration dans leur dire sans 9addir rabbin, iN Chèè Allah, 9odrot rabbin...

A titre d´ exemple: BCG (Bourguibiste apparemment) l´a déclaré spontanement "ce n´est qu´une ´femme" Mahi illè Mra !
Abir
Suite @Kaïs et ses caprices
a posté le 17-02-2021 à 14:22
En présence d'un président que ne connait de la présidence que le nom, et une partie de peuple qui l'a rendu le plus capricieux et dictateur de monde,on a jamais vu un responsable d'Etat de cette catastrophe, et comme on dit: rasou kber par les flatteurs bidons, le type n'a rien fait de concret pour ce pays et les lèches gueules, les inconscients le tiennent en sondages alors que cet homme est venue pratiquer ses écritures des années obscures en plus le temps fou que ça lui prends sur le compte de ce pauvre peuple, tout ça donne les imaginations et les rêves les plus fous à la peste au président de l'appareil secret à les appliquer
Gg
Encore lui?!
a posté le 17-02-2021 à 14:11
Quand allez vous enfin vous débarrasser de Ghannouchi?
C'est encore lui qui décide
Vous ne sortirez pas du trou tant qu'il sera là...
Bab ezzira
Avec les mêmes ingrédients on prépare toujours la même sauce.
a posté le 17-02-2021 à 13:59
Avec les mêmes ingrédients on prépare toujours la même sauce.
Ce qu'ignore le peuple des 3000 ans de civilisation (Ibn Khaldoun doit bien rigoler en ce moment dans sa tombe) c'est les raisons pour les quelles la mayonnaise ne prend plus depuis 2011 et même avant. On essaye d'ajouter de l'huile puis des '?ufs puis de l'huile mais le résultat est toujours de plus en plus catastrophique.
Si on vous donne un piment deux omates et un ognon, ne rêvez pas d'une rotis de veau ou d'un coq au vin blanc, et meme si on vous ajoute du merguez le mieu qu'on peu vous preparer une petite Ojja aux merguez sans gout ni odeur (car il manque l'ail l'harissa et autres condiments )
Le peuple des 3000 ans de civilisation et l'occident qui commandite et cautionne la traitrise des batards s'attendent toujours à la résurection du miracle Tunsien avec les mêmes ingrédient de 2011 et même avant. Ce couple Batard Islamo-anarchiste au quel on confie la destinée de ma chere et unique patrie la TUNISIE.
Un couple batard aux origines convictions, doctrines et idéologies diamétralement opposés mais aux mêmes objectifs partagés communs LA DESTRUCTION DES FONDEMENTS DE LA REPUBLIQUE TUNISIENNE.
Une haine qui nourrit ce couple batard contre la Tunisie et son peuple des 3000ans de civilisation depuis les années 70 et qui se poursuit actuellement entre la Kasbah et le bardo du côté des frérots du diable et Carthage du côté des anarchistes gauchistes.
Ca nous rappelle le conflit sanglant entre ce couple batard dans les années 80 sur les bancs du campus universitaire lorsque Mohamed Mzali favorisait l'ascension des frérots du diable pour contrer la gauche et les communistes Tunisiens. Il ignorait à l'époque qu'il créa deux diables à la place d'un.
Aujourd'hui on prend en otage le peuple des 3000 ans de civilisation, la république et ses institutions dans des conflits d'adolescents qui refusent de grandir ni de revoir leurs convictions figés sur les doctrines islamistes de 1400 ans ou stalinistes léniniste du début du siècle dernier.
Inutile d'espérer une solution émanant de ce couple batard islamo-anarchistes car avec les mêmes ingrédients on reproduit la même sauce dégueulasse. Le calvaire du peuple des 3000 ans de civilisation risque de perdurer dans le temps et comme dit notre adage Tunisien bien de chez nous : Yestannaou fell 3assel men Z**(autocensure) el Farzazou : Espérer le miel du cul de la guêpe
SVP Lisez Ibn Khaldoun il a tout expliqué dans ses écrits.
adolescent
Cher Bab azzira, Bonjour !
a posté le à 14:48
Vous dites: "des conflits d'adolescents" ce serait bien !

Mais c´est comme amen dans une mosquée, ils mordront l'herbe et verront - dans 10 au plus tard - les radis d'en bas : c´est plutôt des conflits d´irrécupérables seniles.
Hannibal
une hyene au bout du rouleau
a posté le 17-02-2021 à 13:58
Quand il sent le danger qui le menace,Ghannouchi declenche le processus de la diplomatie preventive et d acrobatie souriante pour sauver sa tete....Manipulateur par excellence ,il fera croire qu il est en train de chercher un compromis...mais ses fleches restent toujours dirigees vers Carthage et Kais Saied....car Ghannouchi n a qu un seul projet:c est le pouvoir absolu et sans partage ou plutot par procuration avec ses marionnettes....Plusieurs croient que Ghannouchi est en train d utiliser ses dernieres cartouches.....Ses menaces et ses pressions s essoufflent et perdent leurs effets......La Tunisie ne se porterait que mieux sans lui
Mohamed khemiri
la SOLUTION
a posté le 17-02-2021 à 13:57
toute solution qui offre une perspectivede:
-de changer rapidement ,avec ce foutu parlement ma constitution,les instances qui ont sont issues,les lois brocantes actuelles. ...y compris el hassana des deputes 'avec une nvelle majorité,'
-qui donne à KS la possibilité de choisir aussi les ministres de la justice et l'intérieur ,
- qui stabilise l'exécutif pour sauver le pays de la banqueroute,
-sui stoppé la pagaille ugtetiste et les fermetures des moyens de production,
J'adhère
The Mirror
Nous sommes le 5 Rajab Al Assam et les traîtres Ghannouchi et Mechichi sont encore là
a posté le 17-02-2021 à 13:55
Balayons-les.
Forza
C'est la fuite en avant
a posté le 17-02-2021 à 13:36
Il faut résoudre le problème car rien n'empêchera Kais Saied de jouer le même jeu avec un prochain gouvernement. Il faut trancher une fois pour toute sur cette question, installer la cour constitutionnelle pour qu'elle prend le rôle de l'arbitre.
Un chef de gouvernement comme Abdelkefi fera beaucoup de bien au pays. Avec Mr. Kouli et Mr. Ben Misbah, ils peuvent former un trio solide pour entrer en competition avec le Maroc, la Turquie et l'Egypte mais il faut d'abord installer la cour constitutionnelle car Mr. Mechichi n'a commis aucune faute pour être viré.
Be zen
Machiavel
a posté le 17-02-2021 à 13:11
Toujours égal à lui même !

La SEULE solution à adopter qui donnerait un semblant d'espoir pour nos concitoyens et notre pays est le départ de cet intru en compagnie de toute sa secte.

D E G A G E Z !

J'appelle TOUS les tunisiens de descendre dans la rue.
Carthage Libre
Ce khwenji est une insulte à l'intelligence humaine. Ma7laha fik ya cha3b tounes de laisser un ex-Terroriste faire ce qu'il veut de toi.
a posté le 17-02-2021 à 13:08
Bien sur que nos petits-enfants nous cracheront à la gueule pour avoir laisser ce type, ex-MTI et fomenteurs de plusieurs attentats sur le sol tunisien, qui a presque réussi un coup d'Etat sanglant le 8 novembre 1987, et qui s'est dirige nos vies, nos âmes depuis 10 ans.

J'attends avec IMPATIENCE que Abir Moussi prenne le pouvoir et désinfecte la Tunisie de toute cette pourriture islamiste ; ça sera un jour de fête.
takilas
Disparaissez les dicnx !
a posté le 17-02-2021 à 12:54
Mieux vaut pour vous les deux et pour les tunisiens.
Simple lectrice
C'est un très mauvais article
a posté le 17-02-2021 à 12:53
L'Article ci-dessus est égal à une diarrhée matinale de la main .
Abir
Puisque le vent est de son côté
a posté le 17-02-2021 à 12:40
Si non, comment un président d'un appareil secret, un commanditaire de plusieurs assassinas, un suspect de plusieurs empoisonnements, un destructeur de tout un pays et un traitre de la nation,après tout ces crimes, il se trouve non seulement libre mais en haut du perchoir de parlement et manipule tout les fils politiques, au lieu qu'il soit enfermer en taule à vie si ce ne pas pendu! Tout ça parce que nos politiciens sont des crabes et des corrompus à l'exception de quelques watanynes
Petit x
Sans H.HAMMAMI&Co. B.ACHOUR, Dâa-Tounes, Kaleb-Tounes, Le GOUROU n'aurait jamais pu foutre le bordel...
a posté le 17-02-2021 à 12:37
Le GOUROU, détesté par plus de 85% des Tunisiens, continue a narguer tout le monde et à enfoncer le peuple dans le bourbier économique et social dans lequel il s'est enlisé tout en profitant des dispositions de la maudite Constitution de 2014; taillée sur mesure pour qu'il s'installe dans la durée avec sa secte aux commandes du pays.

Vous savez qui a, à l'origine, permis à Ghannouchi de se hisser au perchoir du Parlement et aux Khouanjia's de s'installer confortablement à l'ARP ?
Eh bien, c'est HAMMA HAMMAMI et ses camarades qui ont mobilisé, à la place de la Casbah, une certaine après-midi en 2011, des pauvres lycées et étudiants excités qui ont scandé à tue-tête qu'ils voulaient la promulgation d'une nouvelle constitution, sans toutefois comprendre grande chose à ce qu'ils étaient entrain de faire.
La suite vous la connaissez, un pouvoir à l'agonie a cédé sans la moindre condition et Iadh Ben ACHOUR, Président de la Commission (au nom d'1 Km de mots) avec la complicité de la Gauche entière, bêtes comme ils sont, se sont fait rouler dans la farine à l'occasion du Petit Déstour, par les Khouanjia's avec l'histoire de la règle des proportionnelles et des restes pour les élections des membres de l'ANC. Ce qui a été d'ailleurs repris intégralement dans la loi électorale après la promulgation du fameux Grand Déstour qui ressemble plutôt à un champ de mine islamiste qu'à autre chose.

Résultat: HAMMA HAMMAMI et sa confrérie de Gauche croyant être plus intelligent que tout le monde et croyant dur comme fer qu'ils allaient prendre haut la main le pouvoir se sont mis les doigts dans les yeux, avec le système électoral qu'ils ont défendu becs et ongles et n'ont finalement étaient que les farces de la dinde en offrant le pouvoir sur un plateau d'or aux Khouanjia's. Regardez maintenant ce que représentent les gauchots dans le paysage politique du pays; du 0.000 ...... !

Enfin, Dâa-Tounes et Kalb-Tounes ont achevé le reste....

Samira Chaibi
C'est vrai
a posté le à 13:32
Vous avez bien résumé la situation. Ce gourou essaie de rattraper les 20 ans d exil en se venaient des tunisiens . Et ça se dit musulman. Kharreb el bled. Où sont les patriotes politiciens c'est à croire qu ils les hypnotisent. Allah y baaadou aala Tounes kif Rabbi baad smey aala ardh. Amine
SidiBou
Programmation de l'echec
a posté le 17-02-2021 à 12:20
Tout ce que manipule Ghannouchi est contre le pays, rien de simple, rien de solide et rien qui aide le pays de sortir de son marasme que lui et ses consorts sont les pourvoyeurs de ces difficultés. L'incompétence, l'intrigue et le satanisme sont les caractéristiques de ce diable
Ghannouchi.
Toute personne ou parti qui se coalise avec lui, par avance, est voué à l'échec .
A4
Morale de l'histoire:
a posté le 17-02-2021 à 12:05
Même les chiens les plus dociles et les plus fidèles finissent par être piqués par leurs maîtres !!!
takilas
Bravo auxnationalistes et patriotes égyptiens !
a posté le 17-02-2021 à 11:56
D'avoir su se débarrasser de ces destructeurs qui ont eu des idées malveillantes à vouloir coloniser en interne le pays, mais que les tunisiens peinent encore à trouver les solutions idoines pour sauver la Tunisie de ces malfaiteurs et gangsters; qui sont devenus d3s milliardaires avec l'argent confisqué à la Tunisie et aux tunisiens.
takilas
Un illettré et un ignorant qi devient décideur.
a posté le 17-02-2021 à 11:43
Pauvre Tunisie d'être arrivée à un stade de médiocrité jamais connu durant quinze siècles de labeur continuel et de réalisations qui donnent leurs fruits et leur efficience jusqu'à ce jour, pour que viennent de londres en intrus ces sauvages intègrent ma société civile et citadine.
Incroyable !
Et après on s'étonne comme l'économie tunisienne s'est dégradée aussi vertigineusement pour qu'elle soit hypothéquée par toutes les banques mondiales.
DARK VADOR
De gré où de force
a posté le 17-02-2021 à 11:43
Monsieur le président débarrassez nous de ces imams déguisés en costumes funéraires, ne plus faire confiance aux islamistes frères musulmans, avec leur double discours attendent le feu vert pour accomplir leur méfait, n oublié jamais leur démocratie qui ce résume, où nous où le chaos, leur vrai allié sont à la frontière libyenne, tous les djihadistes ces supplétifs des turcs et qatariens et leurs donneurs d d'ordre qui est l amérique le grand Satan
mansour
Le pays est enlisé dans ce simulacre de démocratie parlementaire islamiste
a posté le 17-02-2021 à 11:30
imposé par les islamistes freres musulmans salafistes Rached Ghannouchi-Ennahdha et ses alliés au pouvoir depuis 10 années de pouvoir absolu et de catastrophes sans fin
Tunisino
Le traître
a posté le 17-02-2021 à 11:22
Ghannouchi joue toujours pour son compte, il veut juste dominer le pouvoir, les intérêts des tunisiens sont toujours sur la marge. Un traître diabolique qui a bousillé la vie politique, dégage.
The Mirror
Ghannouchi et Mechichi, sauvez-vous
a posté le 17-02-2021 à 11:10
En deux mots:
Pour les tunisiens, tout ce qui pourra e venir de Ghannouchi et de sa marionnette Mechichi est systématiquement rejeté. Les tunisiens ne supportent même pas voir les photos de ces deux traîtres.
Conclusion: Ghannouchi et Mechichi doivent disparaître de la scène politique immédiatement avant qu'il soit trop tard.
Koura
Cour Constitutionnelle
a posté le 17-02-2021 à 11:04
Qu'il se grouille plutôt à achever le processus institutionnel avec la mise en place de cette Cour Constitutionnelle au lieu de chercher à nous EMBROUILLER !!!
Eclairage
Vous êtes dans le faux :
a posté le à 13:13
L'EMBROUILLE c'est la Cour Bâclée à la solde des corrompus islamoaffairistes, que vous voulez imposer urgemment au peuple sans attendre "l'assainissement" de l'ARP et du CSM.
Koura
Cour Constitutionnelle,aujourd'hui avant demain
a posté le à 08:51
Il n'y a pas de sursis qui tienne:
"Il a précisé que les projets de loi en question seront soumis en plénière dès la fin des dispositions exceptionnelles liées à l'épidémie du Covid-19."

Mais c'est quoi cette histoire?
Un avion cloué au tarmac avec ses passagers durant 7 ans à cause de deux passagers absents?
Débrouillez-vous à l'ARP,c'est aujourd'hui avant demain,assez de nous embrouiller sinon la présidence de la république et le Conseil supérieur de la Magistrature se feront un plaisir de remplacer ces deux là par un cinquième venant du CSM et un cinquième venant de la présidence de la république.
Lectrice
Tout a fait!
a posté le à 14:36
A les entendre une cour constitutionnelle "neutre" constituee sous l'egide des islamistes et autres nullards de l'ARP va arranger tous nos problemes. Ca serait plutot la fin de la Tunisie, a jamais.
Koura
Cour constitutionnelle,aujourd'hui avant demain.
a posté le à 08:53
@Lectrice,puisque vous aimez lire,relisez le chapitre relatif aux douze membres de cette Cour:
4 présidence de la république,4 CSM et 4 de l'ARP.
Oui
Mais
a posté le à 00:01
Donc cour islamiste puisque seuls 4 sont de la présidence.
@RBH spécialiste de la manipulation
stop à la démagogie
a posté le 17-02-2021 à 10:52
C'est torchon que tu écris tous les jours ne sont pas digne d'un journal sérieux.
C'est partial et orienté.
1/ Ben Ahmed a rajouté Sidi Mehrez . La proposition des députés ( pas un ) c'etait la mosquée Zitouna.
Cette proposition a été faite aussi par des avocats et des juristes .
Mettre un point d'exclamation après cette phrase est de l'ignorance pure et dure .
En effet , énormément de situations dans les lois tunisiennes en cas de conflit préconisent le serment dans la mosquée .
2/ Ghannouchi ni Ennahdha ni ses députés ( 48 noyau dur et encore) ne peuvent se permettre de déposer une Motion de défiance contre ce gouvernement.
En effet , tous les autres blocs solidaires que du Gouvernement pas d'Ennahdha sont contre ( QT , Nacefi , Charfeddine) .

Tu écris tout cela pour noyer le poisson : tous les regards sont braqués sur Saied et sa scène avec son chef de protocole ( scène pathétique enlevée du site de la présidence) , tu veux la détourner vers Ghannouchi.
Tout le monde sait que Ennahdha et Ghannouchi sont en grande partie de la situation catastrophique du pays mais également Saïed .

Tu es une manipulatrice à deux balles .

Le danger en Tunisie vient en priorité de Saied , Ghannouchi et UGTT .

Il faut savoir faire un vrai constat et juste pour pouvoir faire le changement.
takilas
Des intrus.
a posté le à 12:00
De quel mosqueesde Sidi Leur a et Zitouna parlent-ils dont ils n'ont jamais connus ?
Lotfi
Magouilles
a posté le 17-02-2021 à 10:24
Magouille d'un looser islamiste le pays s'enfonce dans la crise aussi bien sanitaire qu'économique et le frère musulman cherche à sauver sa tête et celle de sa secte à tout prix il est capable de brûler ce Pays pour garder la mainmise de son parti sur le pays la faute à qui ? '? ce peuple de khobziste qui ne bouge pas un peuple de veaux Ils ont voté pour la secte eh bien qu'ils assument
takilas
Non ! Ils ont considérés comme des esclaves.
a posté le à 12:15
Ils les ont soudoyé et puis, lors troïka et avec le banditisme de troïka ( nahdha), ils ont été recrutés par centaines de milliers dans la fonction publique et à Tunis ; car il faut que cela soit à Tunis pour leur servir tant au sud qu'à Tunis et ce pour les élections qui etaient manipulées et pleines de manigances et d'argent sale.