alexametrics
mardi 19 octobre 2021
Heure de Tunis : 12:20
Chroniques
La fin tragique qui attend Seïf Makhlouf and co
Par Nizar Bahloul
05/07/2021 | 16:59
9 min
La fin tragique qui attend Seïf Makhlouf and co

 

« Nous sommes en guerre ! Nous avons perdu le combat à cause d’un ensemble de mesures mais nous gagnerons la guerre ! », a déclaré le chef de l’Etat Kaïs Saïed dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 juillet lors d’une réunion d’urgence avec les cadres sécuritaires et militaires. Pourquoi une réunion si tardive le week-end sur un grave problème qui traine depuis des semaines ?

Qu’est-ce que ça signifie de publier un communiqué à deux heures du matin ? Est-il normal de maintenir les services en alerte à cette heure impossible du week-end ? Pourquoi cette réunion ne s’est pas tenue en milieu de semaine ? Si tu ne réussis pas à exécuter ton travail aux heures ordinaires au point d’être obligé de réunir des généraux à une heure si tardive le week-end, c’est que tu es un incapable. Le président de la République a des caprices qu’on a du mal à comprendre, en dépit de toute la bonne volonté qu’on pourrait employer.

Lors de cette réunion, le chef de l’Etat a déclaré : « Les chiffres sont alarmants et la Tunisie se place deuxième au niveau mondial en nombre de décès ». Ceci est faux, comme cela a été vérifié par BN Check.

Pourquoi le président de la République profère-t-il des contre-vérités ? A quoi cela rime-t-il d’envoyer des messages trompeurs et alarmants ? A-t-il une idée de l’impact de telles contre-vérités sur le tourisme, l’investissement, le moral ? Le président de la République a des réflexions qu’on a vraiment du mal à comprendre !

Avec les cadres sécuritaires et militaires, Kaïs Saïed a affirmé « assumer la responsabilité, tel le soldat sur le front, sans calculs politiques, sans mise en scène et sans action sur les chaines de TV de la part de ceux qui se fichent de l’intérêt des citoyens et ne s’intéressent qu’à leurs propres intérêts ».

C’est pourtant ce même président qui se refuse encore à se faire vacciner. Ce même président qui a obligé le chef du gouvernement à alléger la durée du couvre-feu en avril dernier, contre l’avis même du comité scientifique. Ce même président qui a multiplié les rencontres et les sorties sans masque et sans respecter la distanciation. Ce même président qui a refusé la prestation de serment du nouveau ministre de la Santé désigné par le chef du gouvernement !

Monsieur le président, oui, nous sommes en guerre. Mais dans cette guerre, vous n’êtes qu’un soldat indiscipliné et déserteur ! Mzarti en tunisien. 

 

A l’actualité cette semaine, nous n’avons rien de nouveau concernant l’enfant de quinze ans dénudé par la police, lors d’affrontements entre la police et des manifestants de Sidi Hassine. On vous avait bien dit que l’affaire allait être étouffée. Vingt-cinq jours après, on a étouffé l’histoire, les policiers agresseurs ne sont pas en prison, on ne connait pas leurs noms et on ignore tout de la procédure engagée à leur encontre.

Dans la rubrique des bonnes nouvelles, on signale la libération du blogueur Slim Jebali après près d’un mois en prison et on enregistre les belles victoires à Wimbledon de notre championne nationale de tennis Ons Jabeur qui a atteint les ¼ de finale.

Le fait majeur de l’actualité de la semaine devrait être cette conférence de presse organisée par le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi. On y apprend notamment que quelque 6268 affaires terroristes auraient été étouffées par l’ancien procureur Béchir Akremi. On y apprend aussi que l’on a étouffé le rapport de l’inspection générale du ministère de la Justice, du lien de cause à effet entre ce dossier brûlant et le limogeage de l’ancien ministre de la Justice Mohamed Boussetta. Bref, les révélations étaient explosives. Encore plus explosif, le contenu du rapport de l’inspection générale qui va être dévoilé, petit à petit dès la semaine prochaine. Pourquoi ce dévoilement par épisodes et non en bloc ? « Parce qu’ils vont tout faire pour banaliser l’histoire et opérer des diversions pour que l’opinion publique ne s’intéresse pas au sujet », nous déclare un membre du comité.

Notre interlocuteur ne croit pas si bien dire, car de diversion il y aura et ce l’après-midi même de la conférence de presse.

A l’assemblée, ce jour-là, le député indépendant Sahbi Smara, ex Karama et ex mercenaire de l’ancien régime, se lève de son siège pour agresser physiquement la députée et présidente du PDL Abir Moussi. Quelques moments plus tard, le député islamiste radical d’Al Karama Seïf Eddine Makhlouf lui assène un coup de pied.

C’était suffisant pour que l’on ne parle plus des révélations affligeantes relatives à l’ancien procureur Béchir Akremi et que l’on s’intéresse à cette double agression sauvage. La diversion a réussi, on remet à plus tard les 6268 dossiers de terrorisme étouffés et on s’occupe des sauvages. Vous conviendrez volontiers qu’un homme qui frappe une femme est un sauvage, n’est-ce pas ?

 

Qui sont ces sauvages ? Ce sont des députés hors la loi qui surfent sur la vague révolutionnaire pour exister politiquement. En dépit des poursuites judiciaires à leur encontre, ils s’autoproclament honnêtes, sincères, pieux, intègres, révolutionnaires, propres. Tous ceux qui ne leur ressemblent pas sont (au choix) des mécréants, des antirévolutionnaires, des poubelles, des corrompus et des vendus.

Ils sont fiers d’être machos, ils adorent jouer aux victimes et n’hésitent pas à salir les gens et les qualifier d’idiots.

Ils ont été élus avec 169.000 voix et ont à peine 4% de popularité, mais ils croient dur comme fer que le peuple est à leurs côtés et remettent en doute, systématiquement, les chiffres des instituts de sondage.

Ils sont dénoncés par les principales organisations nationales et internationales les plus prestigieuses (UGTT, Utica, LTDH, SNJT, RSF, ATFD…), mais ils les considèrent comme de simples échoppes corrompues et aigries. Dans la sphère politico-médiatique (exception faite d’Ennahdha), il y a une sorte d’unanimité contre eux, mais peu importe ils sont tous vendus et corrompus.

En bref, ils sont dans un déni total, ils mentent et ils croient à leur mensonge.

 

Ce groupement de sauvages s’appelle Coalition de la dignité, Al Karama, composé d’islamistes radicaux, de repris de justice et d’anciens membres de l’ancien régime reconvertis dans le révolutionnisme à deux balles.

Ils appliquent à merveille la devise : « plus c’est gros, mieux ça passe » et leurs fans s’abreuvent de leurs belles paroles sans tiquer.

Sahbi Smara, par exemple, était un mercenaire de l’ancien régime.

Yosri Dali était un ancien flic (dans le mauvais sens du terme) de l’ancien régime.

Halima Hammami était une des journalistes les plus zélées de l’ancien régime. Quand elle a rejoint Al Karama, elle s’est empressée de mettre le hijab affirmant que c’est sur injonction du prophète dans un rêve.

Avant les élections, ils injuriaient matin, midi et soir, Nabil Karoui et son parti Qalb Tounes, qu’ils qualifiaient de corrompu et de mafieux. Pour des questions de politique politicienne, ils sont devenus les meilleurs défenseurs de Nabil Karoui après les élections.

Avant les élections, ils ne parlaient que de sel et de pétrole dérobé par les puissances internationales. Après les élections, le seul puits de pétrole découvert par Seïf Eddine Makhlouf se trouve sur Google Map et s’avère être de l’eau et des algues.

A l’assemblée, le même Makhlouf présente un flacon comme étant un remède miracle contre le Covid. Vérification faite, il s’avère être un banal complément alimentaire.

Alors qu’il est député, Seïf Eddine Makhlouf n’hésite pas à recevoir quelque 100.000 dinars de frais d’avocat pour défendre un Tunisien au Qatar accusé de meurtre. Verdict ? Peine capitale. Pour justifier le montant grossier de ses honoraires, il déclare que l’argent a été dépensé en billets d’avion, séjours à l’hôtel, pizza et Coca.

Pour défendre les suspects de terrorisme, les élus d’Al Karama sont souvent aux premiers rangs. On les a vus à l’aéroport essayer d’intimider de simples agents de la police des frontières qui ont empêché une suspecte de terrorisme de voyager ou encore aux portes de l’assemblée pour forcer (avec succès) l’entrée d’un autre suspect. Cela a coûté son poste au chef de cabinet de Rached Ghannouchi, Habib Khedher, mais peu importe, les élus d’Al Karama continuent toujours de croire qu’ils ont raison envers et contre tous et à abreuver leur public de leurs mensonges, grâce à cette devise « Plus c’est gros, mieux ça passe ».

 

En dépit des condamnations judiciaires, en dépit des scandales, en dépit des dénonciations, les élus d’Al Karama demeurent dans le déni. Cela ne vous rappelle rien ?

L’ancien régime, à ses heures sombres, était aussi dans le déni quand il était dénoncé par les médias internationaux et les ONG. On connait la fin de ceux qui refusent de se remettre en doute.

Il y a deux devises que les élus d’Al Karama ignorent. « Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps » (Abraham Lincoln). L’autre devise est arabe « Si elle avait perduré pour l’autre, elle n’aurait jamais échu chez toi ».

Les Trabelsi et l’ancienne famille de Ben Ali se considéraient, eux aussi, Dieux tous puissants. Ils ont fini par tomber.

De même, les élus d’Al Karama et leur protecteur Rached Ghannouchi (le plus impopulaire actuellement) finiront un jour par tomber. Ils échappent actuellement à la justice et ne répondent pas aux convocations du parquet, mais ils finiront par rendre des comptes, un jour ou l’autre. Au mieux, ils finiront comme Ben Ali, réfugiés à l’étranger.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’Histoire. Toute l’Histoire, aussi bien en Tunisie (toute récente) qu’à l’étranger. On ne peut pas échapper indéfiniment à la loi et à la vindicte populaire.

Seïf Eddine Makhlouf and co ont beau se prendre pour le messie, ils ont beau agresser verbalement et physiquement leurs adversaires, ils ont beau injurier journalistes, sondeurs, syndicalistes et ONG, ils ont beau mentir à leur public, ils ont beau échapper au fisc et aux convocations judiciaires, ils ont beau croire que les 4% de popularité et leurs 169.000 électeurs représentent le peuple, ils ont beau être dans le déni, ils finiront, par tomber. Ils finiront dans la même cellule que Imed Trabelsi qui, lui aussi, se prenait un jour pour le messie et se croyait intouchable. C’est la loi de la nature, c’est l’injonction classique de l’Histoire.

Par Nizar Bahloul
05/07/2021 | 16:59
9 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Tounsi inquiet
Aveugle celui qui feint de ne pqs voir
a posté le 06-07-2021 à 23:57
Il faut reconnaitre malheureusement que la chambre des députés sensée être le temple de la Démocratie est devenue l'annexe du siège d'Ennahda.
Ce mouvement qui tient a son appartenance religieuse et profite de la quasi absence de l executif rengoncé dans ses querelles, pour faire main basse sur l'Etat.
La Tunisie est en grave danger parce que Ghannouchi et son groupe sont décidés à accaparer le pouvoir ptetextant une majorité confortable au parlement et profitant de la Démocratie pour la détruire.
Je ne suis nullement pour l exclusion de l'opposition mais les discours d'Enahdha font froid au dos.
J 'ai peur pour mon pays qui souffre d'absence d'autorité .La Loi n est pas appliquee.Dans un pays qui se respecte, les moins que rien qui ont violenté physiquement mme Abir Moussi ont accomplis une mission d'intimidation et donné un avant gout de la violence qui attend le pays.
Ennahda veut faire peur a ceux qui refusent qu elle s'approprie la religion pour en faire des surencheres politiques.
Je crains pour la stabilité de mon pays et sa sécuritè comme je crois les révélations du president k.s relatives à un complot le visant personnellement.
J' espère que la justice fera la lumiere sur ces accusations qui me semblent plausibles au vu de la lourde atmosphère qui règne et de la violence verbale utilise6e contre le President de la République sous la coupole du Parlement.
Je pense aussi aux récentes menaces proférées publiquement par des proches de RG et je n oublie pas celles de celui qui proférait publiquement ses menaces d'utilisation de cent mille miliciens..
L'air devient de plus en plus irrespirable dans notre pays .
Le Président de la Republique est le protecteur de la constituation et les millions de tunisiens qui l'ont élus attendent de lui qu'il utilise les prèrogatives que lui permet la constition et qui sont larges lorsqu il s'agit de la sécurité nationale.
Il y'a péril en la demeure et N.B et ses confreres de la scène médiatique partagent une part de responsabilité dans ce qui arrive au pays endeuillé par plus de quinze mille morts suite à la mauvaise gestion des suites de la pandémie.
Les médias ont en dix ans fabriqué de fausses copies d'apprentis politiciens .
Le jugement de lHistoire sera impitoyable.
Angel
HHHH je suis blacklistée sur BN
a posté le 06-07-2021 à 15:16
Nizar Bahloul n'aime guerre les critiques
Mes post sont blacklistés sur BN!!!
Courage!!!
takilas
D'ailleurs ils vont s'étonner du réalisme de votre écrit
a posté le 06-07-2021 à 15:09
Et comment vous n'avez pas eu peur d'eux ces bandits, n'est-ce comme cela que certains avaient peur auparavant dont eux-mêmes ces doubles-faces et dont leur chef mafieux prétendait que Dieu existe en haut et Ben Ali sur la terre ferme. 7
Ennaj
Nizar Bahloul voit juste
a posté le 06-07-2021 à 14:45
L'Histoire ne pardonne JAMAIS.... C'est devenu l'évidence de ce siècle. Bahloul a raison et son histoire bien ficelée. Vous méritez honnêtement un grand "bravo"
pit
OUI mais QUAND ?
a posté le 06-07-2021 à 13:57
En attendant leur FIN TRAGIQUE, le peuple tunisien endure UNE FAIM TRAGIQUE alors que ces moins que rien, engraissent à vue d'oeil et s'en mettent plein les fouilles !!!
Soussi
Who is next
a posté le 06-07-2021 à 09:58
Fin tragique mon oeil
Ils vont avoir
Plein les poches
Soutient du Sheikh
Et tout va rentrer dans l oubliette comme tous les autres dossiers
Vive le bazardistan Tunisien
Mike Kim
Oui, leur fin est proche
a posté le 06-07-2021 à 09:47
Et les différents sondages le confirment.
Cet article est un fourre-tout facile et comme souvent plus ou moins biaisé.
@BN : Prenez un sujet marquant de la semaine et dissertez le suffisamment, bien et sans biais. Quitte à écrire plusieurs articles.
Merci
Ahmed
Pouvez nous dire vos projections pour la fin tragique de Ghanouchi?
a posté le 06-07-2021 à 07:47
Va t il s'enfuir?
Va t il en prison ?
Va t il en enfer?
Zarathustra
Non à la Résignation
a posté le 06-07-2021 à 07:25
Comprenez enfin que Madame Abir Moussi n'a jamais agressé qui que ce soit physiquement. Elle est la seule sur 12 Millions de Tunisiens qui lutte verbalement (haut et fort) contre l'abus du pouvoir d'une bande de sauvages. Le clan RG a déjà vendu la Tunisie avec la complicité de Kalb Tounes inconditionnellement au Qatar.

@Mr. Nizar: votre article est un appel à la capitulation et à la Résignation. Les Allemands ont eu leur Immanuel Kant avec les lumières de sa raison, par contre nous avons notre Nizar Bahloul qui appelle à la Résignation et la capitulation.

"Allez tunisiens, savourez le bonheur de la capitulation, de la défaite et de la Résignation et soyez sûr que le temps guérit toutes les blessures et prendra sa revanche", voilà ce que propagent inconsciemment certains de nos journalistes :((

Mr. Nizar Bahloul est un journaliste très courageux, par contre il a un coté fataliste qu'il transmet inconsciemment dans ses articles.

A.
@M. Nizar Bahloul: Tout va bien de votre côté? Vous avez osé critiqué le gourou
a posté le 06-07-2021 à 03:43
M. Bahloul finit son article par "De même, les élus d'Al Karama et leur protecteur Rached Ghannouchi (le plus impopulaire actuellement) finiront un jour par tomber. "

M. Bahloul comment qu'elle mouche vous a piqué pour dénoncer le gourou dans la dernière phrase de l'article. Comment avez-vous osez faire ca?
Voyons, c'est le gourou de la secte, vous avez pris l'habitude de le protéger en évitant de parler de lui et aujourd'hui dans cet article vous le traitez de le plus impopulaire.
Est-ce que tout va bien de votre côté M. bahloul? RBH ne vous a pas contacté pour corriger l'article et enlever cette phrase?

'?videmment, comprenez M. Bahloul que ce que je viens d'écrire est un commentaire satirique.
Libre à vous de soutenir qui vous voulez, mais je pense que plusieurs pensent que businessnews est un journal électronique progressistes loin de la secte alors à vous de voir de quel côté svous voulez être... On ne peut pas être neutre, la neutralité est la complicité avec la secte.
lambda
BN n'a jamais été neutre
a posté le à 10:15
Businessnews n'a jamais été neutre et a rappelé à plusieurs reprises sa position anti khwenjiyas et anti ghannouchi. Tous leurs articles attestent de cela. Il n'y a pas plussieurs médias qui affirment ça, la majorité se prévaut de soi disant neutralité. Je ne vois qu'IFM et BN faire cela.
A.
Il faut lire entre les lignes
a posté le à 16:20
Dire tous les articles l'attestent n'est pas correct.
Businessnews n'a pas une ligne éditoriale claire. Dans certains articles ils protègent la secte en évitant de parler d'elle. Par exemple dans cet article, c'est une attaque frontale à al karama mais réellement al karam c'est la branche radical de la secte. C'est comme dans le temps du RCD, il y avait les partis du RCD. M. Bahloul, s'attaque à al karama pour ne pas s'attaquer à la secte. Le gourou ne condamne pas al karama. et à chaque fois, il essaye de les placer sur le meme pied que le PDL. Est-ce que M. Bahloul parle de ca? Pas vraiment, il effleure le sujet sans plus. Il est clair que businessnews soit il a peur de quelque chose ou il éviter de s'attirer la foudre de la secte. Est-ce que businessnews peut etre le washington post ou le newyork post tunisien qui s'attaquent aux gros sujets, je ne le pense pas pour le moment. du moins pas avec des articles à la RBH et le fameux porte chapeau et le pont qui s'écroule.
rayma
Leurs commanditaires auront aussi le même sort
a posté le 06-07-2021 à 01:39
Mais ils ne tomberont pas facilement mais ils tomberont au prix de beaucoup de soulèvements et perturbations jusqu'à la fin de leur dernier mercenaire.
Kol
UGTT
a posté le 06-07-2021 à 00:05
Quand est ce que l'UGTT va lancer la deuxième révolution? Je ne sais pas ce que le syndicat attend
Trop c'est trop!
Il faut faire tomber ce régime comme on a fait tomber Ben Ali!
L'UGTT doit sonner le glas!!!
AR
La bonne adresse
a posté le 05-07-2021 à 21:48
La bonne adresse pour le refuge des mouches qui bourdonnent, c'est à l'autre côté de la rive, chez Capital News, ou c'est au quatrième étage de Monplaisir, il y'a tout le matériel qui faut pour que les mouches exercent leur talon de bourdonnement, en plus c'est bien payé.
Forza
Les courants extrémistes
a posté le 05-07-2021 à 21:46
ont toujours conjoncture lors des crises économiques et sociales. Ces courants vont régresser avec l'amélioration de la situation. Je parle ici aussi bien de Karama de Makhlouf que du PDL de Moussi. L'autre jour BN a publié un article avec une photos de députés qui se croient en dessus de la loi tel Makjlouf, Smara et Jaziri. La photo de Abir Moussi manquait cependant sur cette photo de groupe pourtant elle est autant violente que Makhlouf et Smara.
CABiste
Si Bahloul
a posté le 05-07-2021 à 21:17
Et la fin tragique de ABIR MOUSSI ?
'?a sera comme ZABA ou pire ! Le fascisme ne dure pas et trouvera dans la grande poubelle de l'histoire !
Asie
Abir vaincra
a posté le à 14:52
Fin des khouans oui mais pas abir qui vaincra le terrorisme rabi yosterha inchallah bande de bons à rien
Zarathustra
La vérité que Si Nizar refuse de dénoncer
a posté le 05-07-2021 à 21:17
la faute n'est pas à RG et son clan, non la faute est à Nabil Karoui qui a trahi ses électeurs en s'alignant avec les islamistes et en plaçant RG à la présidence de l'ARP

tout le malheur de la Tunisie est causé par une trahison électorale de la part de Nabil Karoui. Nous avons cru en sa sincérité, j'ai fait 600 Km afin d'aller voter pour son parti, sa femme nous a dupé avec ses discours manipulateurs...

Je résume: l'Article de Mr. Nizar est plutôt un appel à la résignation et la capitulation sans aucun effort de recherche des vraies causalités. Pourquoi nous sommes dans la merde socio-économique, juridique et politique? La réponse est évidente, la Tunisie est victime d'une trahison électorale.... tour le reste n'est que du bavardage inutile...

Que faire afin que cette situation ne se répété plus, la réponse est évidente: tous ceux qui ont des problèmes avec la justice, tous ceux qui ont des problèmes avec le fisc, tous ceux qui font appel à la haine et à la discrimination (etc., etc., etc.) ne devraient pas avoir le droit de se porter candidats aux prochaines élections législatives et présidentielles.

@Si Nizar: on ne veut pas de la Résignation, non il faudrait plutôt chercher les vraies causalités et proposer des solutions.

Bonne soirée à tout le monde
FETHI EL MEKKI
Cricri C'est Bientot Fini !!
a posté le 05-07-2021 à 20:46
Tres belle conclusion !!! On va s'amuser et c'est pour BIENTOT !!!
Mardouss
Honnêteté intellectuelle !
a posté le 05-07-2021 à 20:25
Si tous les journaliste respectaient la déontologie de leur métier, s'ils ne retournent pas leurs vestes selon leurs petits intérêts personnels, s'ils ne disent aux Tunisiens que la stricte vérité sans la détourner aux profits des lobbys et des politiciens véreux alors la Tunisie s'en sortira !
Alya
Inchallah
a posté le 05-07-2021 à 20:16
Votre article est plein d espoir merci. Oui la roue tourne toujours . Mais qu elle tourne vite et qu elle nous debarasse de cette pourriture
Abir de Gabès
"La fin tragique qui attend Seïf Makhlouf and co" sans oublier, surtout, Ennahdha
a posté le 05-07-2021 à 20:12
leur maison mère, si je puis dire.

Sans Ennahdha, frères musulmans, Al Karama n'existerait pas.
Abir de Gabès
Mr Bahloul, oui ils finiront par tomber ces islamistes destructeurs (Ennahdha, Al Karama,...)
a posté le 05-07-2021 à 19:58
Mais quand ? Personne ne le sait et j'ai bien que cela durera des décennies.
A mins que KS nous fasse l'agréable surprise et les déloger avec l'aide de l'armée pour haute trahison.
Du moins, je l'espère.
Gg
Faut taper fort...
a posté le 05-07-2021 à 19:37
S'ils récidivent, il faut les priver de cantine.
M'enfin quoi!
Djo
Et bouchlaka
a posté le 05-07-2021 à 19:29
Pourquoi vous ne publiez plus les pensées journalières de Bouchlake ?
Es ce un mauvais payeur ?

Les Seïf Eddine Makhlouf and co ne sont t ils pas les amis de vos amis ? les KK ?
ANTIRELIGIONS
C'EST TRISTE
a posté le 05-07-2021 à 19:25
C'est tristement marrant cet article est ni plus ni moins que des poupées russes, le pire est tout le monde le sait et tout le monde est au courant que le pays est dans les griffes d'une bande de hyènes voraces dans la peau de humains sans foi ni loi qui ne cherchent qu'a s'enrichir au détriment du pauvre peuple et comme d'habitude les médias sont au service du plus fort parce qu'ils sont incapables de dénoncer ce malheur/
Amaricano
Non mt bahloul
a posté le 05-07-2021 à 18:42
Avec tous les voyous terroristes,les islamistes, les corrompus et les usurpateurs malhonnêtes à l'ARP.
Avec tous les pseudos journalistes qui sont payés pas l'argent sale et taché du sang du minuscule pays Qatar pour propager des contre-vérités
Avec trois minables présidents faibles et méchants.
Et un peuple laissé à son sort dans la pauvreté et seul face à la mort.
Donc, c'est avec tristesse et beaucoup de larmes que le pays va tomber
nazou de la chameliere
Punaiiise !!!
a posté le 05-07-2021 à 18:37
Je ne sais pas se qu'il fume le H-chille !
Mais il devrait changer de fournisseur !!
Mdrr !!!
Et c'est quoi cette dépression generale ?
cavaliero
non BN ta vision manque le mot "INCHALLAH"
a posté le 05-07-2021 à 17:43
fallait il encore attendre l'histoire pour que ces criminels soient punis et combien va durer cette "histoire" un siècle vous nous racontez une histoire dans l'histoire
non il faut pousser tout le monde à réécrire cette lugubre histoire et vivre dans le présent et non dans l'histoire
l'histoire est un genre d'oubliettes c'est la politique de ces bandits qui classaient leurs faits dans l'histoire
AR
Les sauvages ont leur milieu naturel, ne peuvent donc pas perdurer dans la saine société
a posté le 05-07-2021 à 17:10
'?difiant l'article, ça résume tous les idées qui se bousculent dans la tête, mais entassés et à la fois éparpillés.
Je ne possède ce talent de les mettre en ordre et en faire une opinion solidement argumentée
Le meilleur avenir qui se profile c'est celui de la démocratie désinfectée, assainie, nettoyée pour espérer à un monde meilleur.
Pour Le Président, bien que je n'ai pas voté pour lui, ni pour personne d'ailleurs, je ne suis pas non plus un fervent défenseur, je continue à croire, malgré ses multiples maladresses, ne constitue pas un danger pour la démocratie, le moment venu, il sera obligé de s'aligner dans la juste direction, il n'aura pas le choix.
Pour l'instant, nous avons d'autres chats à fouetter.
Citoyen
d'ici là
a posté le 05-07-2021 à 17:09
Votre analyse est pertinente......mais d'ici là combien de casse ils vont faire....combien de gâchis ils vont nous faire subir......à quel coût vont ils quitter ce paysage politique devenu sombre, pleins de dégouts et mépris
Jilani
Oui, l'être humain ne tire jamais les bons leçons
a posté le 05-07-2021 à 17:05
Il se croit tjrs plus intelligent, j'espère vivre et voir Ghannouchi dans une cellule de 4 m2 pour les assassinats qu'il a commis depuis les années 80 et pour la destruction de ce pays lui et ses acolytes et opportunistes. Qd à KS il aura le même sort que kaddafi et finira par devoiler sa démagogie et son égoïsme
Achille
Vous rêvez !
a posté le 05-07-2021 à 17:04
Ils ne vont pas tomber, parce que tout d'abord ce n'est pas la vindicte populaire qui a fait tomber les Trablelsi. Mais plutot l'opération printemps arabes. Une opération de guerre d'envergure déployé sur tout un réseau de pays arabo musulmans, dont lequel ont périe la Syrie, l'Irak, la Libye et ont été mis en danger la pérennité et l'avenir du reste des pays arabo musulmans.

Ensuite ils ne vont pas tomber car derrière eux se trouve les démocrates americains tueurs de peuples, les plus grands psychopathes de la terre, a leur tête actuellement un mercenaire de carrière sénile qui deux fois sur deux croit qu'il n'est pas Président en appelant sa vice présidente Kamala Harris Mrs Président (Madame la Présidente).

Avec eux, Erdogan le terroriste déguisé en Président de la Turquie, mentor ou élevé on ne sait pas de Rached Ghanouchi un autre *** déguisé en homme politique.

***

Vous rêvez si vous croyez qu'ils vont tomber par la vindicte populaire, d'un peuple soumis qui ne bouge pas, et démuni par cette guerre d'usure qui a su le maintenir, qui a su l'attaché a coup d'illusion tout en lui prenant presque tout. Prochainement il n'aura plus rien donc inutile de compter sur lui. Même la culture necessaire et l'identité vitale pour un soulèvement ne sont pas présent, au contraire avec une télé poubelle qui fournit des Awled Moufida, et des Foudo9, et des racailles en veux tu en voila, mixé a des séries turques et le nile sat, ça sera la mort cérébrale annoncé avant la mort physique d'ici quelques années.

L'Afghanistan était un pays libre, avec des jolies filles en jupes qui allaient étudier en marchant dans des ruelles jonché de jardins fleuris, ce n'est pas de l'imagination, l'Afghanistan était ainsi.
Et il est tombé, un jour, il a été colonisé par ces mêmes qui nous colonisent aujourd'hui, eux et leurs patrons du Big Mac. de l'Oncle Sam psychopathe de la guerre qui a foudroyé les peuples du monde et non pas de l'Amerique du rêve americain que nous aimons et qui a contribué a construire le monde.
L'Afghanistan comme l'Irak aujourd'hui une terre NO MAN'S LAND.
Comme la Syrie, comme le Liban, comme partout, comme l'Afrique noir au mains du djihadisme.
Ces régions sont foutus.
Le seul espoir réside en le peuple syrien qui a combattu, qui a tenu bon, lui et son Président Bachar el Assad, avec le sauvetage venu de la Russie espoir de l'humanité.

Ces tueurs, ces criminels acharnés, qui détruisent des peuples et des régions logés a Washington sont trop puissant pour que le peuple tunisien presque foutu puisse les dégager de la, vous rêvez donc, non seulement vous rêvez mais vous délirez gravement ! Et ils n'ont ni conscience ni morale ni rien du tout, eux et leurs mercenaires affiliés et envoyés ! et vous vous trompez en disant qu'ils sont dans le déni, car ils ne savent ni ne veulent même savoir c'est quoi le sens contraire. Ils sont ici pour la guerre, la mort, et la dévastation, leur but c'est de transformer vos vies en cauchemar, de vous envoyez en enfer sur terre, de le créé devant vos yeux et de vous dire vivez dedans maintenant pour ensuite vous finir s'ils ne vous ont pas fini dés le départ.

La solution est simple, elle s'appelle la Russie et la Chine.
La Russie pour virer les psychopathes americains et leur merceneriat établie ici sous le nom de islamistes sachant qu'ils ont combattu Dieu et le prophète lui meme, ce nom n'est qu'une supercherie.
Et la Chine pour le sauvetage économique et le développement en temps record.

Si vous voulez vous unir a eux, dés demain, le problème sera réglé.
Vous ne voulez pas, dans ce cas marcher, continuez a marcher jusqu'a atteindre le désert avec un panneau inscrit dessus «ici c'est la fin et vous ne pouvez plus revenir.»
La Tunisie disparaîtra, et vous serez citoyen du nouveau no man's land de l'Afrique du Nord ex empire de Carthage qui a été rasé définitivement désormais.
MFH
Ni bon, ni mauvais.
a posté le 05-07-2021 à 16:53
Rien n'est dit à propos de la relation entre ce que Mr Nizar désigne de "groupement de sauvages", qui est la "coalition Karama" et le moteur qui les fait marcher selon la nature des circonstances , qui n'est autre que Ghannouchi ou le diable en personne !!!
Fares
The Saturday night show
a posté le 05-07-2021 à 16:46
Bah il n'y avait rien d'intéressant à la télé ce soir là , donc Saïd en bon président qui est très proche de son peuple a décidé d'offrir à la populace une comédie improvisée.

Tout est un show pour Saïd. Je me demandais pourquoi une réunion un Samedi soir surtout que le discours était d'une platitude légendaire et que absolument rien n'est sorti de ce conseil. Mais, il s'agissait de faire croire au peuple que le Président de la république ou devrais-je dire le Nabbar de la république travaille même un Samedi soir. C'était juste un spectacle.

Nous sommes en guerre et nous allons gagne cette guerre, avec quoi? Avec du b..ss linguistique?
Abidi
Conseiller
a posté le 05-07-2021 à 16:22
Calmez vous on va proposer au président de vous prendre comme conseillé et comme cela il demanderont votre avis sur tous et comme disait ma grand-mère la gueule ne cesse de beugler et le c.... reste sans bouger
Abir
Analyse raisonnable
a posté le 05-07-2021 à 16:19
Rien à ajouter@BN vous avez décrit la situation comme elle est et le président et ses caprices déplacées, en arrivant aux minables radicaux sauvages criminels matloufs et les autres