alexametrics
lundi 10 mai 2021
Heure de Tunis : 20:33
A la Une
Kaïs Saïed adresse une correspondance à Hichem Mechichi
15/02/2021 | 18:03
2 min
Kaïs Saïed adresse une correspondance à Hichem Mechichi

Le président de la République a adressé un manuscrit, ce lundi 15 février 2021, au chef du gouvernement Hichem Mechichi à propos des aspects juridiques du remaniement ministériel, notamment, en ce qui concerne certaines dispositions de la Constitution.


 

 

Cet écrit contient un rappel d’une série de principes selon lesquels le pouvoir politique en Tunisie doit, nécessairement, exprimer la volonté réelle du peuple.

 

Le chef de l’Etat a souligné que la prestation de serment n’est pas une question de mesures protocolaires ou fondamentales, mais qu’il s’agit d’un engagement envers le fond du serment et de ses impacts, non seulement dans la vie mais aussi....le jour du jugement dernier.

 

Si Kaïs Saïed prend bien soin de calligraphier sa correspondance à Hichem Mechichi, son contenu n'apporte rien de nouveau que ce qu'il a déjà dit et répété par le passé. Le chef de l'Etat ne s'explique pas, en effet, dans son courrier, sur les soupçons de corruption et de conflits d'intérêt pesant, selon lui, contre les nouveaux ministres.

"Vous êtes sans ignorer les noms des ministres visés. Je vous avais déjà informé des faits qui leur sont reprochés, d'après un rapport de l'instance de lutte contre la corruption. Vous non plus ne pouvez ignorer ces faits et avez, tout comme moi, tous les détails",peut-on lire notamment dans cette lettre manuscrite.

 

S.H

15/02/2021 | 18:03
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Une autre lettre est à rédiger pour l'histoire.
a posté le 16-02-2021 à 21:40
Une lettre qui comporte les noms des commanditaires des assassinats de ;
- Du martyr Chokri Belaid;
- Du martyr Mohamed Brahmi;
-Du martyr Lotfi Naguedh;
- Du martyr Socrate Cherni;
- Des martyrs gardes présidentiels ;
- Des martyrs militaires à Chambi et la demeure Ben Jeddou;
- Des martyrs de Salloum;
- Du martyr Ben Mrad;
- De plusieurs autres assassinés dont à Soliman et Ban Souika...
Langue française
@BN
a posté le 16-02-2021 à 15:57
@BN, Un manuscrit (du latin manu scriptus) est, littéralement, un texte « écrit à la main », or dans cet article, il s'agit d'une lettre uniquement signée à la main et non rédigée à la main, en témoigne le style de police du logiciel d'ordinateur sur lequel elle a été rédigée (style calligraphique koufi andalou).

Merci de corriger en employant les termes "lettre" ou "correspondance" plus appropriés.
Rached Mahbouli
Grosse erreur
a posté le à 23:01
Merci de rappeler à BN la grosse erreur qui a trompé beaucoup de lecteurs dont j'ai fait partie.
En effet, croyant qu'il s'agit bien d'une lettre manuscrite, certains ont maudit l'auteur de perdre autant de temps à l'écrire, et d'autres ont admiré la calligraphie très soignée, allant jusqu'à évoquer la possibilité de soumettre la lettre à une étude graphologique susceptible de nous renseigner utilement sur la personnalité de l'expéditeur!
abouali
Vrai manuscrit
a posté le à 17:20
Il me semble que c'est bien le cas. Une vidéo de la présidence le montre en train de l'écrire, de tremper la plume et même de sécher l'encre au buvard. Le Président s'est déjà plus d'une fois livré à cet exercice qu'il affectionne particulièrement.
Bien à vous.
Demonstration
Non, c'est faux.
a posté le à 16:10
Ladite vidéo est manipulatrice car le montage de l'unique séquence où on le voit écrire est fait pour faire croire et induire en erreur !... observez bien :

1/ En réalité, vous ne voyez que KS en train de signer en bas de page à l'encre bleue, et à aucun moment en train d'écrire la lettre, déjà rédigée sur ordinateur à l'encre noire.

2/ En zoomant sur l'image de ladite lettre, en remarque bien la trame de fond grisâtre du logiciel de traitement de texte utilisé pour sa rédaction.



Nephentes
@abouali
a posté le 16-02-2021 à 13:02
il fait transmettre votre commentaire aux centaines de milliers de miséreux aux quatre coins de la république

ces Creve la faim vont être tellement dégoutes éc'?ures que du coup ils vont oublier leur faim

merci pour vos efforts
abouali
@Nephentes : une ironie malvenue
a posté le à 14:20
Je le sais, c'est un avis qui va à contre courant de la curée. Mais c'est le mien, car je soutiens tout ce qui pourrait apporter un peu d'honnêteté dans ce monde où l'immoralité et la duplicité sont la règle ! Pour le reste, ce ne sont guère les manoeuvres des frères et de leurs acolytes qui vont donner de quoi manger aux miséreux dont vous parlez.
Merci à vous de vos efforts pour ironiser sur les commentaires des autres. Vous faites certainement partie de cette multitude qui n'a de respect que pour ses propres avis. Pour ma part, mes précédents écrits prouvent que je ne cire les bottes de personne. Mon seul et unique camp est cette Tunisie meurtrie par tant d'indélicatesse, d'improbité, de fourberie et de forfaitures. N'y ajoutez pas de l'inconvenance !
abouali
De la fidélité aux principes.
a posté le 16-02-2021 à 11:06
Au delà de son caractère spectaculaire et inédit, cette missive recèle des vérités et rappelle des principes, certes largement ressassés tout au long des interventions du Président, mais qu'il était salutaire de remettre en mémoire, car apparemment largement perdus de vue par les gouvernants d'hier et d'aujourd'hui. Des préceptes moraux qui glorifient l'éthique, le respect des valeurs et la fidélité au serment et à la parole donnée. Des concepts qui apparaissent aujourd'hui désuets, en tout cas largement bafoués par la classe politique et piétinés par les élus.
L'on apprend surtout que la question du conflit d'intérêt ou de soupçons de corruption qui entache les nouvelles nominations, n'est pas l'unique cause du raidissement de l'hôte de Carthage. C'est tout le processus du "remaniement" qui est remis, constitutionnellement et déontologiquement, en cause. Sans l'évoquer directement, cet écrit dénonce, entre les lignes (et surtout par l'évocation de quelques versets coraniques qui vont dans ce sens), la "trahison" de Mechichi, et exprime par la même occasion, la déception et la frustration de KS devant la félonie de celui qu'il avait choisi et en qui il a placé sa confiance !
Une phrase a retenu mon attention : c'est l'affirmation que "certains veulent nous faire croire que nous sommes en phase de transition démocratique, alors qu'en fait, nous passons de l'hégémonie d'un parti unique à celle d'une coalition corrompue". Une évidence que nous avons souligné à maintes reprises, et qui, évoquée par le Chef de l'Etat, prend une toute autre dimension. Celle du rejet et de la condamnation d'une partitocratie basée, comme chez nous, sur une alliance contre-nature, de courants antinomiques et franchement opposés. Seul objectif : accaparer le pouvoir et avoir la mainmise sur tous les rouages de l'Etat, du législatif jusqu'à l'exécutif. L'intérêt de la Nation est occulté au profit d'une domination arrogante et intrusive, dans l'action parlementaire et surtout dans la formation du gouvernement et sa gestion des affaires publiques ! D'une certaine manière, le principe de la séparation des pouvoirs est dans ce cas largement perverti, puisqu'une "minorité majoritaire" les détient tous.
A l'évidence, la crise que nous vivons souligne l'urgente nécessité d'une réflexion approfondie sur le rééquilibrage des forces en présence et sur l'instauration d'un régime qui redresserait les lourdes imperfections de la Constitution actuelle. Sans tomber bien entendu dans les excès de la prééminence, et de la dictature, d'un pouvoir sur l'autre, ni dans les incertitudes, et les périls, d'une solution issue directement d'une utopie totalement aventureuse !
Beaucoup se sont gaussés de ce pamphlet, qualifié "d'un autre âge" tant par la forme que par le contenu. Il pose malgré tout des problèmes de fond qu'il conviendrait de prendre en considération, ainsi que des aspects qui touchent à la moralisation de l'action politique, et qui mériteraient d'être médités. Malgré son caractère pédant et pompeux, j'y vois personnellement l'expression de la pensée et de la vision que porte et que défend son auteur, marquées par la constance et la continuité depuis son élection. Contrairement à de nombreux acteurs de la scène politique, qui, par leurs changements constants de caps, ont fini par ressembler à des girouettes actionnées par des vents parfois capricieux.
Il mérite en cela toute mon estime.
Rached Mahbouli
Je confirme
a posté le à 23:24
Merci pour ce commentaire intelligent et judicieux. Je suis tout à fait d'accord avec vous, sauf sur "le caractère pédant et pompeux". Car, " le style, c'est l'homme", dit-on. C'est à dire que l'auteur cherche ici à imprimer solennité et autorité à son discours censé être à la hauteur de sa fonction.
Dommage que votre identité se trouve caché par un pseudonyme.
abouali
@Rached Mahbouli
a posté le à 09:45
Bonjour,
Merci pour votre réaction. Je suis également d'accord avec vous sur "la solennité et l'autorité" recherchées par l'auteur. Beaucoup y ont vu une théâtralité excessive, qui confine au ridicule. Pour ma part, cela ne me dérange aucunement, (c'est en effet "le style de l'homme") même si je le note sans m'y attarder. L'important est le message, et la portée des propos et des éléments exposés. Ce que certains n'ont guère retenu, en se limitant à l'habillage.
Je termine par cette affirmation de Victor Hugo : " Il y a entre ce que vous nommez forme et ce que vous nommez fond identité absolue, l'une étant l'extérieur de l'autre, la forme étant le fond, rendu visible."
Remerciements renouvelés.
Bonne journée.
AMICAR RWY
LE MOI DE EL-ASSAM-MONTH
a posté le 16-02-2021 à 11:06
EL ASSAM BOKROM 1442
meme ZAGAFONA il est mort

Mansour Lahyani
La petite correspondance bat les records du ridicule !
a posté le 16-02-2021 à 11:05
Ca me rappelle mes huit ans, lorsque j'échangeais des messages mortels avec ma soeur : "Je ne te doneré pa mon chocola", à quoi elle répondait immédiatement : "Faché a mor"... Les messages de Saied et de Mechichi sont certes plus consistants, et bien plus déterminants pour ma pauvre Tunisie, mais ils sont tout autant ridicules, et privés du parfum de l'innocence : on est tenté d'offrir à l'un et à l'autre unabonnement au TGM pour faciliter leur rencontre en une réunion décisive, et leur permettre de vider enfin leur différend... Ca ferait gagner du temps à tout le monde, bien que le résultat ne soit pas garanti : rien ne permet de penser que Mechichi soit expert dans le déchiffrage de la langue coufique, même si précieusement - et ridiculement - calligraphiée ! Un message verbal ne serrait pas plus efficace : qui pourrait comprendre l'auguste message, scandé d'une voix méticuleusement sépulcrale ?
A4
Surprise sur prise ...
a posté le à 12:23
C'est du "koufi" comme calligraphie ?
Je pensais que c'était du "za9afouna" !
Merci Si Mansour pour cet éclaircissement.
Tunisino
La faillite
a posté le 16-02-2021 à 09:40
Les intérêts personnels ont envahit les intérêts publics pour en finir avec une république avec trois présidents nuls, et un peuple qui applaudit la descente vers l'enfer. Ghannouchi a fait venir KS et KS a fait venir Mechichi, des bêtes qui recrutent des bêtes juste pour s'en servir, à quand le tunnel!
A4
Limite
a posté le 16-02-2021 à 09:11
Il aurait dû se limiter à la calligraphie !!!
Koura
Cour Constitutionnelle
a posté le 16-02-2021 à 08:53
Si quelque chose devait mobiliser les Tunisiens et les inciter à descendre dans la rue, c'est bien pour inciter les 3 pouvoirs à achever le processus institutionnel en mettant en place dans les plus brefs délais cette Cour Constitutionnelle, seule instance à même de nous faire sortir de cette crise en jouant son rôle d'ARBITRE;
Peut-être que des milliers de citoyens patriotes issus de la Société civile, portant des pancartes ayant pour slogan: COUR CONSTITUTIONNELLE URGENT seraient une action d'envergure afin de faire bouger les choses.
Forza
Il a passé beaucoup de temps à écrire une lettre qui n'apporte rien
a posté le 16-02-2021 à 07:59
Et il utilisé dans beaucoup de phrases non polies envers le chef du gouvernement. Il insulte carrément le CDG dans la dernière phrase. Cette forme de « wassalamou ala man itbaa alhoudaa' est insultante car elle déclare indirectement Mr. Mechichi comme égaré, plus c'est une phrase qui a été utilisée dans l'histoire pour saluer des gens non musulmans.
Indigné
Nous sommes devenue source de moquerie
a posté le 16-02-2021 à 03:11
Je vis a l'étranger, et hier, je discute avec un gars et lui dit que je suis Tunisien, et qu'est ce qu'il me répond: "Ah c'est vous qui avait fait la révolution et fait fuir le dictateur?", je lui répond avec fierté que oui et la il me dit: "Mais je comprend pas, pourquoi d'un coté vous dites que vous donner la parole aux jeunes, que vous préparer leur avenir, mais que d'un autre coté vous choisissez toujours des président vieux et probablement sénile, on entend plus rien de bon venant de chez vous?"
A ce moment on aimerait bien répondre et se défendre, mais quand tu vois les gamineries entre hauts responsables, la gestion de la pandémie, le fait que nous devons mendier pour avoir quelques doses de vaccin, que le mot made in tunisien ne se trouve que dans les rares bouteilles d'huiles d'olives qu'on trouve ici dans les épicerie, tu te dis vaut mieux se taire et ne plus parler de son pays d'origine car les dirigeants nous foute la honte partout et encore plus ce président.
C'est un peu comme dans les masqués, on demande généralement gentillement aux imams d'utiliser un langage proche du peuple incluant ceux qui savent lire et ceux qui ne savent pas, ceux qui maîtrisent parfaitement l'arabe, de ce qui ne la maîtrisent pas...
Qu'on le veuille ou pas, oui le président de la république parle trais bien arabe mais d'un autre coté qu'on le veuille ou pas, oui plus des 3/4 de la population ne comprennent rien de ce qu'il dit (re-visualisez son discours du 20 mars vous allez rire ... ou pleurer).
C'est triste mais le peuple ne sers plus a rien, mis à part à légitimiser le pouvoir en place en leur répétant que voter est un devoir citoyen ... OUI, mais voter pour qui? on ne nous apprend pas a reconnaître les charlatans, on ne nous apprend pas a demander des comptes, on nous apprend pas a dire stop.
C'était mon partage du début de semaine, la prochaine fois qu'on me dis d'où je suis, je ferais l'impasse sur mes origines, car avec tout le respect que je dois aux hommes et femmes qui ont bâti se pays, aux hommes et femmes impuissant fassent a des vieux dirigeants malhonnête, ça m'évitera d'avoir honte
Abel Chater
J'aime beaucoup cet homme de principe. Il a beaucoup de temps à perdre pour embellir l'écorce, sans vouloir perdre une seule minute de réflexion, pour l'état de la pulpe.
a posté le 16-02-2021 à 02:24
Le monde entier est en guerre mondiale contre le coronavirus. La crise économique mondiale fait des ravages dans les pays les plus riches de ce monde. Les révoltes populaires en France, en Holland, en Angleterre et même aux USA, ébranlent tout ce système capitaliste sauvage des juifs et des impérialistes de ce monde. Le bitcoin coûte déjà 131.000,- dinars (cent trente-et-un mille dinars). Le dollar américain sera bientôt moins cher que leur papier hygiénique. Des pays de loin plus riches que nous, comme l'Irak, le Liban, le Yémen, la Syrie et l'Egypte, se trouvent au bord de la famine.
Et notre cher président de la République Kaïs Saïed, bloque le remaniement ministériel et sabote le travail du gouvernement tunisien, tout en s'amusant à visiter les Souks, et le centre-ville de Tunis la capitale à l'avenue de la Révolution tunisienne (ex avenue Bourguiba), jusqu'au fond des cités populaires et leurs Mosquées. L'homme semble s'ennuyer jusqu'aux narines, dans son poste de président de la République. Il paraît qu'il ait regretté ce changement inattendu et non préparé ni rêvé, de changer la chaleur humaine sincère et simple de son milieu populaire à la Mnihla, par un milieu d'hypocrites politiques, sans foi ni loi de la sorte des Abbou et compagnie. D'ailleurs, il l'explicite clairement dans cette lettre à Hichem Méchichi, lorsqu'il lui dit :"Vous êtes sans ignorer les noms des ministres visés. Je vous avais déjà informé des faits qui leur sont reprochés, d'après un rapport de l'instance de lutte contre la corruption. Vous non plus ne pouvez ignorer ces faits et avez, tout comme moi, tous les détails".
Le président Kaïs Saïed, explique à Hichem Méchichi, qu'il n'arrive pas à comprendre toute cette malhonnêteté et toute cette fourberie trompeuse, dont il fait preuve par la nomination de ministres, malgré sa connaissance du rapport de l'instance de lutte contre la corruption à leur sujet.
Kaïs Saïed, est vraiment de l'honnêteté d'un Ange. Un don de Dieu notre Créateur Allah le Tout Puissant, qu'on doit protéger dans les normes du possible. Un vrai Haroun Errachid tunisien, dont on a toujours rêvé. Sauf que les temps ont changé. Maintenant, le décadent, voleur, alcoolique, homosexuel, hypocrite, traître, menteur, francisé, corrompu et Harki des ennemis de l'Islam, c'est lui que les sondages de «allo, allo, allo», le haussent virtuellement.
Donc, Hichem Méchichi a tous les droits de décider ce que bon lui semble, dans le cadre de ses prérogatives de chef du gouvernement. Mais néanmoins, il n'a pas le droit au manque de parole et à la trahison des serpents, ni envers ses deux partenaires à la présidence de la République et à la présidence du parlement ARP, ni même envers son staff ministériel. Le président Kaïs Saïed, n'est pas de culture ni d'éducation à mentir. C'est Hichèm Méchichi qui ment et qui trahit sa propre parole et ses propres promesses envers Kaïs Saïed, en concordance avec les règles primordiales pour toute confiance requise, dans n'importe quelle collaboration dans ce monde.
La seule solution qui reste à la portée de tout le monde, c'est d'organiser un entretien entre le président Kaïs Saïed et le premier ministre Hichem Méchichi. Ils doivent parler en tête-à-tête sans le moindre intermédiaire, afin que cette tempête nettoie l'air empesté entre les deux hommes. Un malentendu entre deux amis, attisé par les intrigues des deux pieuvres politiques, Samia et Mohamed Abbou. Ce couple de malheur, qui attise le feu et fait semblant de vouloir l'éteindre.
Allah yostir Tounes.
A.
sahha likoum tlaana ahna il koura
a posté le 16-02-2021 à 01:35
Wallah sahha likoum ye mollusque gourou, mchichi et kaisoun.
C'Est nous les imbéciles. Kawwartou binna ou bil chaab sahha likoum. Je ne peux rien vous dire plus que ca.
Ben ali ma kawwarch bina kima kawwartou bina intouma. sahha likoum. ou nistehlou ahna jibneha lil rwehna.
Tounsi
@takilas
a posté le 15-02-2021 à 23:38
Vous affirmez que Saïd est un président exemplaire susceptible de mener le pays vers un avenir meilleur, j'aimerais bien que vous nous citiez une seule chose positive que votre président a faite durant 15 mois d'exercice de pouvoir, de mon côté je vous citerai beaucoup de défaillances de sa part. Quant aux jeunes " instruits et compétents " comme vous le prétendez, ils n'ont que la....dans la cervelle.
Ennaj
KS CALLIGRAPHE
a posté le 15-02-2021 à 22:56
Il a raté sa vocation artistique... Un concurrent à Hédi Turky... Calligraphe....
Lectrice
Let's be real
a posté le 15-02-2021 à 22:55
Saied avec pour programme "el chaabou youridh" n'aurait jamais du devenir president. Il n'a ni la carrure, ni la competence, ni l'experience pour faire face aux nombreux defis de la Tunisie. Avec lui on va droit dans le mur. La preuve, il a nomme la girouette incompetente et pleine de suffisance nommee Mechichi.
23442227
mechichi and kais
a posté le 15-02-2021 à 22:49
Mr le president , mechichi est le nouveau cartoon prefere de gannouchou tom et jerry ne font plus rire ,
aloulou
reponse
a posté le 15-02-2021 à 22:32
ya si kais ti7lib fi 7aleb mak3our arrajil si7ri boujalgha ataw yal3ab bih wakif ya9lak minnou ataw ijib BOZO akhir
mizaaa
TRAHISON
a posté le 15-02-2021 à 21:52
Indépendamment du comment s'exprime ou du comment écrit le Président de la République dans la langue officielle du pays, l'essentiel reste que le fameux MECHICHI, pourtant chargé par le président lui-même former un gouvernement pour diriger le pays a fait une démonstration sans équivoque aucune de trahison. Il a trahi l'homme qui a été élu avec 72% des suffrages, l'homme qui lui a fait confiance au profit de Ghanouchi qui ne semble épargner aucun effort pour mener ce qui reste du pays vers le désastre total. C'est révoltant. On reste là pour ce soir.
takilas
Un Président exemplaire.
a posté le 15-02-2021 à 21:48
Rarement on a vu dans les temps contemporains et connu à travers l'histoire, un Président aussi exemplaire comme Kais Saied qui peut mener la Tunisie, avec les contributions des jeunes tunisiens instruits et compétents, vers un avenir meilleur, mais sous réserve de se débarrasser d'une secte, appelée nahdha, venue à l'improviste de Londres en 2011, composée de saboteurs et d'opportunistes qui nont aucune dignité et aucun sens du nationalisme; une catastrophe de blocage à la bonne marche de La Tunisie qui a été pourtant mise sur les rails en 1956 par Feu Bourguiba.
ELSA
JE SUIS DE VOTRE AVIS
a posté le à 08:13
mais surement pas à notre époque, ç ' aurait marché 1000 ans à l'arrière ; à notre ère, il n'y connait rien à la politique ni à la diplomatie , aucune compétence ni expérience, complètement à côté de la plaque il l'a confirmé lui même qu'il vivait sur une autre planète. la seule qui nous sortira de ce bourbier "ABIR MOUSSI".
Eclairage
Et donc, comme dirait l'autre...
a posté le 15-02-2021 à 21:20
Ce *** de Mechichi nous montait depuis le début : il savait très bien qui sont les 4 concernés et il a continué à semer le trouble en prétendant haut et fort qu'il ne les connais pas et qu'il n'en a pas été informé ! On en a la confirmation claire et nette, maintenant !
Nephentes
Clown epistolaire
a posté le 15-02-2021 à 20:55
Je reve
Les gens crevent de faim par centaines de milliers

demain matin beaucoup de gosses de Thala Sejnane Sbeitla Kesra Bargou iront a l'ecole pieds et mains geles

Beaucoup auront faim et froid

des dizaines de milliers de peres de famille n'arrivent plus a nourrir leurs enfants

Et monsieur l'assistant fait de la prose ; il fait caca sans le savoir comme Mr Mechichi

est ce que le mot "honte "t avoir un sens pour ces clowns irresponsables
Lectrice
Oui
a posté le à 03:10
Tout a fait d'accord!
Djikistra
Kaiess Saïd t'emmerde
a posté le à 22:51
Le président kaiess Saïd t'emmerde guignol....
Je pense que tu fais parti soit de la secte maléfique soit des déchets du rcd....
Nous peuple nous faisons confiance à Kaiess Saïd et nous le soutenons contre tous ces malfrats....
Tu parles des gens qui ont faim à sbitla et ailleurs...
Est ce la faute du président kaiess Saïd bouffon?
Tes amis de la secte et du rcd ont pris le pouvoir depuis 2011 et ils ont démoli méthodiquement ce pays sur tous les plans...
Clientélisme,vol des deniers publics, magouilles de tout genre , traîtrise...etc....
Enfin pour finir kaiess Saïd vous pi*** à la raie...tous
Covid
Est-ce la forme neuro- psychiatrique ?
a posté le 15-02-2021 à 20:46
Une exclusion définitive du Covid-19 semble être indiquée par un test PCR, lequel doit être répétée dans les 5 jours, juste après le premier test.

On ne sait jamais, la prophylaxie et la prudence sont de rigueur ici !
DHEJ
Calligraphie
a posté le 15-02-2021 à 20:41
Il faut demander conseil aux grands calligraphes chinois !

La plume, l'habilité, la patience et la sagesse.


La correspondance du Président de la République au Chef du Gouvernement entre la forme et le fond.


Hélas la conclusion est ratée:

Le serment constitutionnel prêté par Mechichi n'a pas été respecté


ROBOCOP qui a alimenté le tableau de bord de Gouvernance du chef de l'Exécutif , a-t-il des suites judiciaires contre Mechichi une fois ce dernier reconnaît avoir manqué à son serment d'investiture ?


C'??est triste
Il manque le messager avec son cheval ou le pigeon
a posté le 15-02-2021 à 20:39
Vous voulez une preuve de cette pathologie, vous l'avez .
Il manque juste une phrase à la fin : Aslam , Taslam .
Le cameraman de la présidence n'a pas trouvé un cheval blanc et son messager avec son déguisement.
Loool et c'est triste en même temps.

TAISEZ VOUS !
Ne dites plus jamais Saied President .
Djikistra
Le président vous emmerde bande de faces de rats
a posté le à 22:54
Si tu fermais ton clapet mongol.....c'est peut-être mieux ..
Keiess Saïd t'emmerde bouffon
Tounsi
Mais...je rêve
a posté le 15-02-2021 à 20:32
Abstraction faite du ridicule, quant à la forme et le fond, cet écrit, qui n'apporte rien de nouveau, et dont l'auteur est sûrement dérangé au point de se prendre pour un Sultan.
On constate néanmoins que Saïd refuse de donner la liste des ministres faisant, selon lui, l'objet du suspicion de corruption pour la simple raison qu'il craint de faire l'objet de poursuites judiciaires pour diffamation si jamais il annonçait le nom de ces personnes w
SELLAMI MOHIEDDINE
Vous n'avez rien compris
a posté le 15-02-2021 à 20:31
Cette histoire de remaniements est entièrement orchestrée par Mr Ghannouchi. Comment?
Souvenez-vous: C'est Ghannouchi qui a voulu ce remaniement.
Il s'est servi de Mechichi pour éliminer les ministres places par K. Said.
Il a utilise Mechichi pour que celui-ci ne prenne pas l'avis de K. Said.
La réaction de K.Said est de ne pas recevoir le serment des nouveaux ministres.
Il a ainsi préparé la querelle entre Said et Mechichi.
Il a demande a Mechichi de tenir tète a K.Said.
Il a en fin fait nommer par Mechichi des ministres par intérim et de limoger 5 ministres pour contourner K. Said.
Voila ce qu'est Ghannouchi, voila ce qu'est Mechichi. Le premier ne pense qu'aux manigances,
et il n'a cure du pays, le second n'est qu'une marionnette entre les mains du premier. K. Said est out dans ce jeu.
Pauvre Tunisie

observator
Vis à vis de l'international
a posté le 15-02-2021 à 20:08
Ce problème politique impacte notre image à l'international surtout que les institutions financières preteuses attendent de nous une certaine stabilité et une certaine cohérence entre les différentes institutions politiques du pays.
Bientôt la notation de notre pays va être publiée et j'espère que notre pays de ne va pas être rétrogradée.
Car dans ce cas il sera encore plus difficile de faire appel au marché financier international et surtout à quel coût nous allons obtenir ces financements.

Mr le président quand vous dites que cette histoire de serment n'impacte pas le fonctionnement du gouvernement, je vous réponds que cela peut nous coûter très cher surtout aux pauvres tunisiens.
Skander OUNAIES
Hélas nous serons dégradés !!!!!!
a posté le à 20:56
cher "observator",
je lis votre comment et vous confirme hélas ,que la note du pays sera dégradée : c'est pour moi une certitude mathématique !!!
En outre, je crains que l'appréciation négative ne soit de 2 crans ,ce qui nous rapprocherait des pays à "risque de défaut " ,c'est à dire ayant des difficultés à rembourser leurs dettes (publique et externe, qui sont explosives ),et nous fermerait pratiquement les possibilités d'accès au marché financier international !!! Est ce que les députés "élus du peuple " comprennent cette tragédie, ainsi que ceux qui croient diriger le pays ,et qui ne font que brasser du vent
Professeur Skander Ounaies
ourwa
L'être ou pas l'être...
a posté le 15-02-2021 à 19:43
Rien à dire, on reste baba devant l'immense culture graphique et linguistique du squatteur de Carthage, or Mechichi serait-il capable de comprendre cette prose présidentielle, on s'en doute, car ce président du Conseil très restreint ( deux porte-feuilles, ou 2 porte-monnaie par ministre) laisse songeur... Mechichi serait-il " analphabète", comme l'a chuchoté R.B.H. dans son article ?...
Art pour art et ce n'est ni du cochon ni du lard, mais de l'essence de nullar binoclard, K.S. aurait du rédiger sa missive pour le chaouch de la Kasbah en vers classiques, style anté-islamique, à la manière d'Al-Chanfari; Mechichi comprendrait aisément, lui qui est très féru d'éloges et de poésie bien moulée...C'est quand même malheureux pour le pays de supporter si longtemps un président de Conseil incapable ( selon certains; oh les mauvaises langues!) et un président de la République, qui ne serait même pas tunisien ( toujours selon les mauvaises langues) car ne parlant pas l'arabe tunisien; l'incompréhension semble totale entre Mechichi et K.S.... Enfin, au stade où nous sommes, Mechichi va-t-il finir par virer l'ensemble de ses ministres et assumer dans la foulée l'ensemble des porte-feuilles ministériels? Il en est bien capable, vous savez ! car le bonhomme est un véritable bourreau du travail et comme il est issu de l'ENA, lucide et a-politique, il ne ferait nullement appel pour l'aider, ni aux officines islamo-fascistes de nhdha et d'al-karama, ni aux klebs tounes, vous verrez !
Une hypothèse : rigide comme l'est une cosse de caroube de 10 ans, K.S. n'est-il pas entrain de pousser le bouchon constitutionnel un peu plus loin dans la jugeote délabrée de Mechichi pour enfin arriver à la décision trop attendue, le virer ? A moins qu'il songe à dissoudre l'ARP ! Chiche alors !
C'??est honteux
Le monde se moque de nous .
a posté le 15-02-2021 à 19:40
C'est honteux, c'est inadmissible d'ecrire une lettre de la sorte .
C'est choquant.
Imaginez le monde qui nous regarde.
J'ai vraiment honte
HEM KEBIR
9allou chid Hèmmik 9bèl mè Ijiek èfsid Minnou!
a posté le 15-02-2021 à 19:38
Alors cher Nahdhaoui, restez avec Hèmmkom Ennhdha, Khir mè Ijikoum Ibn Saadoun et consorte... en fait, Mà fèmma fill hém mè tekhtèr !

Tous puisent leurs connaissances directement du Moyen '?ge et dans la version originale!
Allô quoi , nous n'??avons plus de Président
Quelle mascarade !!!
a posté le 15-02-2021 à 19:37
C'est un cauchemar !
Quelle message aux jeunes qui sont à l'époque du digital, des réseaux sociaux....
C'est vraiment une descente aux mille enfers.
Le cameraman sous ordre nous montre la lettre comme si c'était un chef d'?uvre !
Nous sommes devenus la risée du monde entier !
observator
Mr le Président
a posté le 15-02-2021 à 19:35
Je vous signale qu'un ministre intérimaire ou provisoire ne travaille pas de la même façon qu'un ministre confirmé.
Le premier sachant qu'il est sur le départ donc son travail va surtout consister à gérer les affaires courantes. Il sera moins enclin à anticiper à prendre des décisions à long terme....il est dans une position de fin de mission...il est plutôt dans une situation statique.
Or un ministre confirmé dans la durée peut prendre des décisions stratégiques à long terme qu'il peut lui-même réaliser et suivre. Il est dans une situation dynamique .
Donc affirmer que le retard pris suite à cette histoire de serment toujours en attente par les nouveaux ministres n'impacte pas le rendement du gouvernement est inexacte.
Si j ai bien compris votre lettre en Arabe....
Je ne suis pas professeur de droit constitutionnel mais j'ai fait ma carrière dans les entreprises essentiellement et je parle donc de ce que j'ai vécu.
L'instabilité même partielle au sein d'un service, d'un département donc d'une entreprise voir encore d'un gouvernement peut impacter négativement son rendement.
Et même gravement si elle peut faire rater des opportunités qui ne se répètent pas.
Observateur
Said est intimement convaincu que c'est un prophète
a posté le 15-02-2021 à 19:24
Toutes les lignes rouges ont été dépassées !
Les tunisiens sont consternés !
L'histoire retiendra cette lettre manuscrite qui est une preuve de gabegie au sommet de l'etat .
Cette mascarade doit s'arrêter.
Asile psychiatrique
Stop : nous sommes chez les fous / nous sommes en 2021
a posté le 15-02-2021 à 19:19
C'est quoi ce bordel ?
Réveillez vous nous sommes en 2021 , Saïed écrit avec sa plume et sèche avec un buvard !
C'est pathologique !
Il faut exiger un bilan de santé !
BBaya
Nous sommes dans un état civile ou othmanique?
a posté le 15-02-2021 à 19:14
En dirait nous sommes dans le monde othmanique et son Soltan !
Il semble que les tunisiens ont été très influencé et infecté par la série Harim Soltan!
WAS
Fatwat Ejjem3è : ..le jour du jugement dernier ?!
a posté le 15-02-2021 à 18:59
Même les pires des obscurantistes d'Ennahdha n´osent pas aussi pieusement parler et argumenter "..le jour du jugement dernier".
Partout où l'on regarde autour, on ne trouve et on ne sent que le Moyen Age: Au lieu de la Peste, nous avons Corona à MUTATIONS rapides!

Est-il censé être le président d'une nouvelle démocratie moderne? nous sommes entre Abouhouraira 9al et Omar ibn Alkhattab. Malheureusement, Il ne faut plus s'attendre à des espoirs dans ce pays!

Comme imam d´un petit mosqué pas loin de 7ei Ettathamon oui, à part ca ..
abdel58
ridicule
a posté le 15-02-2021 à 18:58
je me demande quel intérêt a écrire avec cette plume et avec cette police d'un autre âge?
Notre président ferait mieux de parler un langage accessible a une majorité de tunisiens et à écrire avec une police plus lisible, là ça frise le ridicule.
Forza
kharif yalli tkharif
a posté le 15-02-2021 à 18:54
.
BI
Ich möchte liebe sagen
a posté le à 20:24
Karkir ya Korkar!
66 Nimmèlà dakhlou lèk Alghar !
L exilé
Une correspondance au ton d un prêche
a posté le 15-02-2021 à 18:37
Je ne sais pas si le texte de la lettre est celle d un chef d' Etat à caractère civil comme le stipule la constitution. Le dernier paragraphe n est autre qu'un prêche d un imam ou une correspondance d un calife du moyen âge. Le président a l air de prendre un main plaisir à remonter les bretelles au chef du gouvernement. Notre pays va très mal. Ceux qui nous gouvernent en reflète bien l image. Le pays est à l image du chien qui tourne en rond tentant d attraper sa propre queue (like a dog chasing its own tail)
Welles
Pathétique
a posté le 15-02-2021 à 18:24
La guerre des tranchées continue et le pays souffre. Cette mise en scène est digne d'un scénario d'un film d'histoire.
Heureusement que le ridicule ne tue pas
saida kacem
Sommes-nous dans un cauchemar?
a posté le à 19:55
Je dirais plutôt: malheureusement, le ridicule ne tue pas.