alexametrics
dimanche 21 avril 2024
Heure de Tunis : 08:55
A la Une
La presse égyptienne qualifie la visite de Kaïs Saïed de « historique »
11/04/2021 | 15:50 , mis à jour à 18:40
3 min
La presse égyptienne qualifie la visite de Kaïs Saïed de « historique »

 

La visite égyptienne de Kaïs Saïed en Egypte, du 9 au 11 avril courant, a été qualifiée de « historique » et de « véritable tournant » dans les relations entre les deux pays, d'après une partie de la presse égyptienne.

Alors qu’il avait l’habitude d’émettre des avis très critiques au sujet de la Tunisie, le journaliste égyptien et présentateur TV à succès Amr Adib s’est félicité de la visite du chef de l’Etat tunisien en Egypte.

« Nous sommes très heureux d’accueillir le président tunisien », a déclaré Amr Adib qui anime l’une des émissions TV les plus regardées d’Egypte. « Cette visite a un gout particulier à la veille de Ramadan de cet homme qui adore l’histoire et les vestiges de la culture musulmane », a-t-il dit dans son émission Al Hikeya sur MBC Masr.

Celui qui avait longtemps critiqué la Tunisie du temps de l’ancien président, le pro-Morsi, Moncef Marzoui a déclaré : « Ce développement de la relation entre la Tunisie est l’Egypte est une surprise pour moi. De l’eau a coulé sous les ponts, toutes les brumes ont été dissipées. Aujourd’hui, l’Egypte accueille chaleureusement et avec beaucoup de joie le président tunisien, comme si rien ne s’était passé. La Tunisie et l’Egypte sont de nouveau frères, alors qu’il y avait un grand problème qui les séparait et qui s’appelle la Libye. Je dis aujourd’hui au président tunisien bienvenue dans votre deuxième pays ! ».

 

 

Un point de vue partagé par une grande partie de la presse égyptienne. Le rédacteur en chef du journal Al Ahram, Achraf Abou al-Hawl, a déclaré sur Sky News que Kaïs Saïed a aujourd’hui « inscri son nom dans le cœur des Egyptiens. Sa position claire et évidente en faveur des droits légitimes de l'Egypte dans le conflit du barrage de la Renaissance a fait que cet homme est au sommet de sa popularité chez les Egyptiens ».

« L’homme est venu en Egypte avec beaucoup d’amour. Il a visité les vestiges de la culture égyptienne et s’est entretenu avec Abdelfattah Al Sissi comme s’il était lui-même égyptien [….] Il a aussi prouvé que la diplomatie est entre ses mains et non celles de Rached Ghannouchi », a-t-il ajouté.

 

 

De son coté, le journal Al Masry Al Yawm titre : « Les Frères musulmans dans un coma profond après la visite de Kaïs Saïed en Egypte », en citant les déclarations de Karim Kamel, président de l’Union des coptes pour la nation. « Cette visite tord le cou des ennemis de la nation et permettra de rétablir la communication et de consolider la coopération bilatérale entre les deux pays aux niveaux sécuritaire et économique. Il s’agit d’un nouveau départ pour les relations séculaires fraternelles et exceptionnelles entre les deux pays ».

 

Parmi les points essentiels abordés lors de l’entrevue Al Sissi-Saïed, d’après le porte-parole de la présidence égyptienne, le dossier libyen, la lutte contre les groupuscules radicaux et la discorde - entre le Soudan, l'Ethiopie et l'Egypte - autour du barrage de la Renaissance [ndlr Ennahdha]. L'Egypte consièrant ce barrage comme une menace pour son approvisionnement en eau. 

 

S.T

11/04/2021 | 15:50 , mis à jour à 18:40
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Presse égyptienne dites-vous !!!
a posté le 12-04-2021 à 21:23
Vous vous rappelez de la presse tunisienne lors du putsch de Ben Ali contre Bourguiba du 7 novembre 1987?
Eh bien, c'était l'honnêteté de la trahison et du détournement de vestes, en comparaison avec la lâcheté, la malhonnêteté et la criminalité de l'information de la presse égyptienne.
J'ai connu le journaliste égyptien Mustapha Bakri, pour l'avoir rencontré trois ou quatre fois, lorsqu'il était le haut-parleur du panarabisme et du Nassérisme. Je lui regarde ces dernières années ses singeries sur YouTube, il est impossible d'imaginer le caméléonisme dont il est capable de pratiquer. D'un respectable journaliste arabe, il s'est transformé en le plus criminel du journalisme mensonger et intrigant du monde entier. Heureusement que le coronavirus nous a fait changer d'habitudes, car je ne pourrai jamais plus lui serrer la main, à ce criminel médiatique, qui trahit la moindre règle de l'éthique du journalisme. Un Mafieux parmi les autres Mafieux médiatiques d'Egypte sans foi ni loi, ni honneur, ni pudeur.
Au moins chez nous en Tunisie, nos mauvais journalistes mentent et désinforment en rougissant de honte et en souffrant du manque de crédibilité, que leur témoignent les Tunisiens. En Egypte, leurs journalistes mentent et intriguent, tout en se sentant les héros de leurs scènes médiatiques, suivant la devise : «mens, crie, hurle et soutiens la dictature», afin qu'on te considère trop proche du dictateur lui-même. A la destitution du Saffah Sissi, ils feront la même chose avec son successeur, sans la moindre honte ni le moindre honneur.
Celui qui prend la presse égyptienne au sérieux, doit être revêt d'une camisole de force.
GIPFEL
This is the summit!
a posté le 12-04-2021 à 20:19
Il bloque notre pays depuis 1 ans et demi et va - par manque d´invitations - et se jette très vite aus bras du premier venu (essaffè7):
Pour moi c'est une Trahison du siècle inimaginable et un coup impardonnable dans le dos des peuples palestinien, tunisien et égyptien...
Comment avons-nous pu choisir un tel Monstre ? énigmatique !

Comprend qui peut, comprend qui veut!
FRAGE
Pouvez-vous imaginer ?
a posté le 12-04-2021 à 19:21
qu'un certain général égyptien, Essissi, puisse aller se promener dans la vieille ville de Tunis?

Pas moi ?
Citoyen_H
A TOUT CEUX QUI NE SE REMETTENT PAS DE LEUR DIARRHéE
a posté le 12-04-2021 à 17:59
je vous conseille de manger beaucoup de riz, avec de l'Imodium ou de Diastrolib en appui tactique

Bien joué, Mr Saied.





Bitte
Regardez bien la Photo, Sobhèn Rabbi!
a posté le 12-04-2021 à 15:44
Nous tunisiens, nous sommes vraiment spécialistes dans la Momification des Présidents VIVANTS et c´est depuis des decennis .. et ce n'était pas ce que les Egyptiens maîtrisaient vraiment?
BBaya
C'est un scandale pour moi
a posté le 12-04-2021 à 11:37
Le fait d'avoir réaliser des visites médiatisés aux souks de l'Egypte et les monuments Egyptiens c'est un message aux touristes Français, Anglais, Allemand et Russes "La Tunisie est foutu par la corona, regardez l'egypte est un beau pays! venez nombreux en Egyptes cet été!"
Quelle catastrophe ce Président! du jamais vu! un président qui fait une compagne pour un pays concurrent!
C'est quoi cette m**** qu'on a eu!
Où sont les patriotes pour stopper cette stupidité!
takilas
@ BBaya
a posté le à 22:17
à ton avis il faut qu'il les insulte ou les néglige.
C'est la mentalité hypocrite des khwanjias.
bbaya
il nous a ramené quoi de l'?gypte
a posté le 12-04-2021 à 09:51
Voyage de noce? payé par le contribuable ?
Il nous a ramené quoi? 3 jours avec son staff pour?
Pauvre Tunisien il s'est habitué à applaudir n'importe quoi!
Carthage Libre
L'AI (Artifial Intelligence) de notre Robocop EVOLUE : C'est bien ça.
a posté le 11-04-2021 à 23:23
Azimov, le créateur des robots, l'a bien dit "Une AI commence bête et méchante, bizarre, raconte n'importe quoi, mais évolue et s'adapte avec le temps".

J'espère que notre Saied a un implant qui sait apprendre, évoluer : pour l'instant, 5 sur 5 : ça évolue bien les gars!

Robocop est sur la bonne voie.
Soyez vigilant! Mechichi et Kais sont des vrais tunisiens. Ghannouchi est un inconnu (très étrange).
Il n'y´a plus de printemps. Il faut être réaliste.
a posté le 11-04-2021 à 21:18
Kais Said a raison. Les islamistes, en particulier les nahdhaouistes, plutôt Ghannouchi et son petit entourage, ne sont ni propres ni honnêtes avec les signataires de 2005. Tout ce qu'il se comprend comme au moins partiellement Tunisien doit libérer la Tunisie de ce Ghannouchi. Oui, des Européens et des connaisseurs de l'Iran m´ont averti depuis 2011 que se rêve pourrait finir mal. Je suis pour Essisi et contre Mousi, puique Mousi était democratiqument et diplomatiquement très debile. Mousi était un grand danger pour l'?gypte et pour la région et même pour les turcs ;-) (pour ceux qui ne connaissent pas les turcs). Si vous voulez rester démocrates, cherchez les vrais démocrates, mais cherchez ceux qui aiment la Tunisie telle qu´elle est.
takilas
Sur les traces de Bourguiba.
a posté le 11-04-2021 à 20:55
Quand in faisait que la Tunisie est génératrice d'hommes et de femmes illustres.
Imaginez un peu si cette visite avait été effectuée par un inculte et un ignorant comme l'arnaqueur et le massacreur.
D'ailleurs c'est une supposition impossible à croire vu que cela aurait tourné à la mascarade.
Et il s'accroche becs et ongles ce dupeur.
Ntc
Ennahdha ennemi commun
a posté le 11-04-2021 à 20:31
Désormais Ennahdha est un ennemi commun, eux le barrage éthiopien et nous (sauf une minorité) le parti politique. Que le destin nous aide à nous en débarrasser....
Fares
Nul n'est prophète dans son pays
a posté le 11-04-2021 à 19:47
Malla, tlaa minnou si Kais. Espérons qu'il rentrera avec une stratégie pour nous débarrasser de la pourriture islamiste.
Mariem
Une rencontre historique avec Oum Eddounnia
a posté le 11-04-2021 à 17:53
La visite du president kais Saied au Caire a ete une excellente decisions pleine de sens politique,economique culturel et strategique...Reste a esperer que Le couple Kais Saied /Abir Moussi suivent le meme projet...Les deux leaders peuvent emmener autour d eux tous les indecis en plus de leurs symparhisants..ce sera un veritable ras de maree contre les freres musulmans et leurs succursales Qualb Tounes et El Karama......Abir Moussi ne doit en aucun cas commettre l erreur fatale de vouloir mener son combat politique en solo comme elle le fait actuellement...Elle ne croit pas aux sondages c est son affaire ..mais elle doit etre realiste...Kais Saied est le leader le plus populaire en Tunisie avec des idees bien claires ,parce qu il n y a rien a lui reprocher....On a eu Beji Caied Essebsi et sa "grande experience en politique de plusieurs decennies"avec son slogan prefere " mafhoum Eddaoula "...A quoi nous a t elle servi..? A nous vendre corps et bien aux freres musulmans de Ghannouchi par le contrat de Paris,en contre partie d un fauteuil au Palais de Carthage...malgre les avertissement de Omar S Habou,que personne n a pris au serieux et pourtant les evenements lui ont donnes parfaitement raison....
Le peuple Tunisien et la Tunisie,apres Bourguiba,Allah Yarhamou,sont restes orphelins et livres aux opportunistes et aux lobbyistes profiteurs sans lois ni foi,jusqu a l election de Kais Saied.Naturellement Bourguiba et Kais Saied ne sont comparables que pour l amour qu ils portent a leur Patrie,leur honnetete,leur sincerite,leur proprete morale et materielle,avec le meme projet pour la Tunisie et pour le peuple Tunisien....Kais Saied est absolument et nous en sommes persuades ,un produit de la culture Bourguibienne mais absolument un patriote profondement democrate et c est ce qui fait de lui l Homme des circonstances et de la conjoncture actuelle extremement dangeureuses complexes et compliquee que nous vivons avec une constitution batarde qui n a encouragee que le chaos politique et la faillite generale.. ....Inchallah Romdhankoum Mabrouk
takilas
@ Mariem
a posté le à 21:11
La question n'est pas là.
On ne doit pas tomber dans l'erreur de Youssef Chahed et d'autres qui se reconnaîtront.
Forza
Pour eux oui même si historique est exagérée
a posté le 11-04-2021 à 16:57
La Tunisie de Saied va suivre toujours leurs décisions et positions comme l'a déclaré Saied. Nous n'avons plus nos propres positions en fonction de nos intérêts. Ils ont obtenu un support pour leur conflit avec l'Ethiopie sur l'eau et enfin ils vont pouvoir exporter plus de pommes de terre périmées. Le parlement doit inviter Saied pour qu'il s'explique sur ses positions et sa définition de l'indépendance du pays.
Une visite qui normalement ne devrait pas être dans les priorités de la Tunisie.

1- Pour booster les exports, il fallait visiter l'Europe, l'Afrique sub-saharienne et la Libye
2- Pour booster les investissements industriels, il fallait visiter l'Europe, le Japon et les Etats-Unis
3- Pour trouver des financements, il fallait visiter les Etats-Unis, l'Europe, le Japon et les pays du golfe
4- Pour l'emploi, il fallait visiter la Libye
5- Pour le tourisme, il fallait visiter l'Algérie et la Russie
6- Pour les vaccins, il fallait visiter l'Allemagne, la Belgique, la Grande Bretagne et les Etats-Unis

Rien de cela n'intéresse Kais Saied. Bref, je ne détecte aucun intérêt pour la Tunisie de cette visite de trois jours en Egypte sauf bien sur la guerre personnelle de Saied contre Ennahdha pour qu'il gouverne comme un empereur. Même si historique est exagérée
Saied pour expliquer pourquoi il est allé en Egypte, dit qu'il faut lire l'histoire pour comprendre. S'il a bien lu l'histoire et Ibn Khaldoun, il aurait compris que les beni hillels qui ont détruit la Tunisie ont été envoyés par l'Egypte. Il est allé se balader dans la rue d'Elmoez (lidin illah alfatemi). Il croit alors visiter une figure tunisienne alors que les fatimides n'ont rien de tunisien et c'est pour cela qu'ils ont quitté Mahdia pour le Caire une fois ils sont devenus puissants (avec l'aide des naïfs amazighs de koutama), fnar sidi bousaid ma yidwi kan al barrani.
Azad
Retour au bercail
a posté le à 18:17
Nos décisions étaient entre les mains de la Turquie et du Qatar,Aujourd'hui K.S prend la destinée de la Tunisie en tant que prèsident et la retirer des mains du gourou qui a isolé le pays par rapport à plus de 6 états du monde arabe et tout ça pour réaliser son projet machiavéliqué.Retour à la source.