alexametrics
samedi 27 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:44
Dernières news
Brahim Bouderbala persiste : L’assignation à résidence de Chawki Tabib est une violation de la loi
03/09/2021 | 10:01
2 min
Brahim Bouderbala persiste : L’assignation à résidence de Chawki Tabib est une violation de la loi

 

Le bâtonnier des avocats, Brahim Bouderbala a été présent, ce vendredi 3 septembre 2021 sur Shems FM, pour revenir sur sa rencontre avec le président de la République, Kaïs Saïed, notamment, en ce qui concerne les accusations de corruption visant un avocat et la fortune qu’il aurait amassée en contrepartie de services rendus d’une manière douteuse.

 

Dans un premier temps, le bâtonnier des avocats a assuré que l’objet principal de la rencontre concernait les violences policières enregistrées à l’avenue Habib Bourguiba. « Dans ce contexte, le chef de l’Etat nous a fait part de son refus de tout acte de violence et de son engagement à respecter les droits et les libertés, notamment, après le 25-juillet ».

 

Revenant sur l’assignation à résidence de l’ancien bâtonnier Chawki Tabib, M. Bouderbala a considéré que cette mesure était contraire à la loi, dans la mesure où il n’y avait aucune décision écrite, encore moins une motivation justifiant cette prise de décision.

 

Brahim Bouderbala a indiqué que l’ordre des avocats se doit de protéger les droits de ses affiliés, notamment, en ce qui concerne le respect des procédures.

 

Interrogé à propos des accusations proférées du chef de l’Etat à propos de la fortune amassée par un avocat en contrepartie de services rendus, M. Bouderbala a assuré qu’il ne peut se prononcer sur la question sans consultation préalable du dossier. « C’est pour cela que nous appelons à l’accélération de l’examen du dossier en le soumettant à la justice. Le président de la République détient un rapport, mais nous ne pouvons le consulter pour le moment. Certes que l’ordre des avocats défend ses affiliés au niveau de l’application des procédures, mais il ne peut cautionner la corruption et les dépassements ».

 

S.H

 

03/09/2021 | 10:01
2 min
Suivez-nous
Commentaires
AR
Pauvre loi !!!
a posté le 04-09-2021 à 21:40
Une vague sans précédent d'indignations, de contestations, de leçons de droit après le 25 Juillet !
Tous ces deffenseurs, on dirait qu'ils sont nés après le 25 Juillet, ou ils étaient en berne, ou vivaient ils dans une autre planète lointaine et ils viennent de débarquer pour constater : tiens ! La loi n'est malheureusement pas appliquée !
Bonjour Mr Bouderbala ! Bienvenue sur la planète terre.
Je vous offre un café pour l'occasion si vous êtes mal réveillé ?
Sinon, vous et vos semblables, vous étiez où quand des vermines, des malfrats et des bandits ont défilé l'autorité et pissé sur la dite loi ?
On est concerné par la loi selon les circonstances et la tête du client ?

Alya
Je ne comprend rien a leur corporatisme
a posté le 03-09-2021 à 19:10
Son collègue est assigne à domicile pour une raison probablelement en rapport avec son ancienne fonction de président de l instance de lutte contre la corruption . Un confrere est de même assigne à domicile en rapport une ancienne fonction de ministre . Le conseil de l ordre et les syndicats ne nous pas demande ce genre de corporatisme . Des enquêtes sont en cours et point c est tout.
Tunisien
Deux poids deux mesures
a posté le 03-09-2021 à 18:31
Il est inadmissible de donner la parole à un corporatiste. Doit on considérer que l'assignation à résidence d'un avocat soir contraire à la loi et que lorsque cela touche un autre personnage, on se la tut ?
Pour ce qui est du bâtonnier il aurait dû prêter plus d'attention à ses élus (avocats) lorsqu'ils se se sont fait agresser par des pseudo confrères à l'ARP, plutôt que de s'occuper d'un bras cassé
Bab ezzira
Corporatisme et lobbying mafieux :
a posté le 03-09-2021 à 13:41
Ce monsieur a perdu à mes yeux toute crédibilité lorsqu'il a soutenu corps et ame un avocat qui prétend être agressé par des policiers à l'avenue Bourguiba quelques mois au par avant. Une video qui circulait sur la toile démontre le contraire. C'est l'avocat qui agressait les policiers qui le suppliaient gentiment de garder ses nerfs.
Contrarié et ridiculisé par cette vidéo ce monsieur nous a promis de faire une enquête pour determiner les responsabilités qu'on attend toujours l'issu. Mais chez les ânes parlant ces créatures écervelées facilement manipulables sans mémoires ENQUETE est synonyme de RAS :Circulez rien à voir.
Voilà qu'il revient aujourd'hui pour défendre corps et ame un autre avocat inculpé de corruption.
Ca me rappelle ces 3orbens Klebs qui applique l'adage « onser akhaka dhalimen aw madhloumen »
Traduction defend ton frere qu'il soit juste ou injuste, ou l'autre adage Zouffri « Odhreb w emba3ed nefhmou lahkaya » traduction mot à mot :frappe avant et apres on comprendra l'histoire.
Pfff c'est ce corporatisme, ce syndicalisme, ces lobbyistes ces instances dites constitutionnelles comme l'IVD L'Inluc de cet avocat qui représentent UN CANCER qui range ce pays et comme l'a dit Feu Gaddafi « MEN ANTOM »
Soussi
Defendre le Tunisien
a posté le 03-09-2021 à 10:47
Mr Bouderbala
Ou est passe l argent de la dette Tunisienne plus de 100 millards?
Il faut defendre le Tunisien endette jusqu au cou
Mr Tabib a eu une chance pour faire son travail et il ne l a pas fait