alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 16:11
Dernières news
Rached Ghannouchi au « Figaro » : la Tunisie est une oasis de paix dans un environnement en feu
26/04/2022 | 10:31
1 min
Rached Ghannouchi au « Figaro » : la Tunisie est une oasis de paix dans un environnement en feu


Dans un entretien accordé au « Figaro » et paru dans son édition du lundi 25 avril 2022, le leader du mouvement islamiste Ennahdha et président de l’Assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi, est revenu sur la crise politique en Tunisie. 
 
« Nous avons soutenu des gouvernements sans forcément y participer. Ces gouvernements auraient dû avoir plus d'audace et mener des réformes parfois difficiles, comme celle des entreprises publiques ou encore la rationalisation des subventions aux produits de première nécessité. Nous partageons une partie de la responsabilité de ces échecs, mais il faut aussi reconnaître que nous avons été un facteur de stabilité au Parlement. La Tunisie est une oasis de paix dans un environnement en feu. Regardez la Libye voisine ! », a-t-il déclaré. 
 
 
Commentant les évènements depuis le 25-Juillet, il a évoqué la plénière exceptionnelle du 30 mars suite à laquelle le Parlement a été dissout par le président de la République. « L'objectif était de ramener le président à ses prérogatives constitutionnelles. La Constitution ne lui donne pas le pouvoir suprajudiciaire, supraexécutif et supralégislatif. Nous voulions faire avorter le coup d'État », a-t-il indiqué soulignant : « Le 25 juillet, nous (Ennahdha, Ndlr) étions quasiment les seuls à parler de coup d'État. Aujourd'hui, plus personne ne doute. Le coup d'État est impopulaire sur les scènes nationale et internationale ». 
 
Faire marche arrière n’est, cependant, pas possible selon le leader islamiste. « Il propose donc l'organisation d'élections législatives et d'une élection présidentielle dans les six mois à venir, avec un 'retour du Parlement' pour des missions définies, comme l'élaboration de la loi électorale et la nomination des membres de la Cour constitutionnelle », lit-on dans le Figaro. 
 
 

N.J. 

26/04/2022 | 10:31
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ali
Le feu c'est bien lui.
a posté le 26-04-2022 à 22:09
C'est vrai que la Tunisie est une oisis de paix,mais depuis que vous avez mis les pieds dans notre paisible pays vous autres extrémistes ,nihiliste il est en feu. D'ailleurs vous n'êtes pas de ceux qui ont la moindre estime de la patrie. Vous êtes de ceux qui croient plutôt à la nation soit disant musulmane dirigée par un sultan et non par un calife comme vous le prétendez. Le califat a d'ailleurs disparu avec Moawia qui a intronisé son fils Yazid comme roi . Ainsi le pouvoir est devenu un héritage qui se transmet de père en fils. Quant au calife il est désigné par la choura. Alors cessez votré manège. Vous n'êtes q'un hypocrite vous n'avez cessé de louer les bienfaits de la démocratie de la quelle vous séparent des années lumières. Vous . Ce n'est pas vous qui disiez en recevant un groupe de taqfiristes:ceux la me rappellent ma jeunesse et il sont porteurs d'un projet culturel? Encore ce n'est pas vous qui avez predit la somalisaton a notre beau pays. Nous n'avons pas la mémoire courte m Ghannouchi. Et on n'est pas en droit d'oublier tout le mal que vous nous avez fait.
Ancien '?lu de la république française
un chien-loup est bien dressé mieux que vous et vos amis, aujourd'hui ils sont revenus en France après avoir détruit le pays économiquement, ils ont la belle vie en france ainsi que leurs familles
a posté le 26-04-2022 à 17:35
ghannouchi a la haine envers certains pays surtout la France, je me souviens , il faisait des reproches à BOURGUIBA Rahimahou ALLAH parce qu'il était proche de la france, malgré ça les autorités de ce pays, ils l'ont emprisonné pour défendre le peuple tunisien et l'indépendance de la Tunisie, aujourd'hui l'autre traître est bien content d'accorder des interviews à un journal français pour critiquer la situation actuelle en Tunisie, il est tombé dans le piège tout seul comme un bleu, il est bête plus qu'un âne, certains où certaines journalistes françaises et français , ils sont très malins, ils prêchent le faux pour savoir le vrai , ya ghannouchien vous avez de la chance la justice en Tunisie est injuste, si vous étiez en france vous serez derrière les barreaux ainsi que vos amis les islamistes et les traîtres, je souhaiterais une seule chose que le peuple tunisien fasse justice lui même
Ghannouchi
a reçu aujourd'hui...
a posté le 26-04-2022 à 14:53
Ghannouchi vient de se réveiller ce matin du 26 avril 2022 sur une bonne nouvelle, à savoir les résultats du sondage d'opinions de sigma conseils : Kais Saied jouit de la confiance de 64% des Tunisiens, tant dis que Ghannouchi est la personne la plus détestée et haïe par 89% du peuple tunisien. Cette tête d'échec et de misère n'a pas honte et ose encore parler en public. Pauvre type !!!
Mansour Lahyani
Il aurait dû ajouter : "mais je n'ai pas perdu tout espoir !" !
a posté le 26-04-2022 à 14:25
Une oasis de paix dans un environnement en feu ? Attendez un peu que je m'y mette plus sérieusement : vous ne saurez pas reconnaître l'oasis de son environnement !
AN
une oasis , mais pour combien de temps encore ?
a posté le 26-04-2022 à 14:13
Et si la crise politique et la situation économique continuent ainsi, ces feux ne pourront plus nous épargner.

Rabbi Yoster !
Dark vador
Un bras d honneur
a posté le 26-04-2022 à 12:44
De la part des tunisiens qui détestent la secte des frères musulmans, plus jamais les fanfaronnade du sultan de pacotille qui c est pris pour le président, dorénavant vous êtes monsieur tout le monde et attendez les futures convocation devant le tribunal militaire
retraité
c'est un menteur
a posté le 26-04-2022 à 12:23
il a toujours dirigé le pays avec des differents alliés subalternes ou le terrorisme a fleuri dans le pays et l'instabilité politique avec une instabilité gouvernementale qui a appauvri le pays et sa population surtout l'ARP dissoute dirigée par lui même et ses adjoints dociles qui a eu un rendement nul et qui a donné une image négative de désolation ou l'agression verbale et physique est le lot quotidien entre ses membres le peuple ne veut plus de sa démocratie politique qui a engendré la plus grave crise économique financière sociale sanitaire sécuritaire sociétale et politique de son histoire , les citoyens sont à bout de souffle et ce dirigeant islamiste ses collaborateurs et ses alliés profiteurs n'ont plus la cote dans les sondages d'opinion qui se succèdent et se ressemblent , une démocratie politique sans developpement économique et social et un avenir radieux pour sa jeunesse et une sécurité alimentaire et une protection de la population et du pays de la délinquance de la contrebande , des terroristes et des migrants clandestins subsahariens et autres dont notre pauvre pays ne peut pas les supporter ça ne passe pas un jour sans qu'il y a une tentative
d'émigration clandestine vers les cotes italiennes des migrants étrangers et des tunisiens fuyant la misère de leur pays en risquant leurs vies pour l'eldorado européen nous n'en voulons pas de cette démocratie on verra les résultats des prochaines élections anticipées de fin d'année .
Tounsia
Parlez donc au passé
a posté le 26-04-2022 à 12:05
La Tunisie ETAIT une oasis de paix. Et le feu à été allumé il y a 10 ans .
Abir
toi et tes semblables sont les responsables de feu
a posté le 26-04-2022 à 11:57
7ta yjik weld walla plutôt ben omha ywa tchouf bien le vrai feu ! Barra ched sebha wa eterkina wa sker 3lina ton clapet ! Les obscurantistes, ne respectent jamais ni l'Etat ni la république et ce que vie notre pays actuellement
veritas
Oasis des criminels islamistes.
a posté le 26-04-2022 à 11:56
plus personnes ne croient à ses mensonges il peut continuer son cirque éternellement il a de la chance qu'il est toujours défendu par ses pairs us autrement et logiquement il doit finir ses jours en prison pour tout les crimes qu'il a commis contre le pays et contre les tunisiens.
SBL
Cette interview est arrangée et probablement payée
a posté le 26-04-2022 à 11:44
Le figaro a été payé pour accorder au gourou Ghannouchi cette parodie d'interview dans laquelle il n'y a que des questions qui arrangent Ennahdha.
Je ne vois pas d'interview, mais une ou deux questions qui arrangent Ennahdha
Une interview, c'est un ensemble de questions qui interrogent l'interviewé.
Dans le cas de Ghannouchi, il y a une ou deux questions, posées en connivence avec le gourou pour saper les décisions du Président KS, sans essayer de rappeler à Ennahdha leur catastrophique gouvernance pendant 11 ans.
Vous appelez cela une interview ? Moi, je la considère comme un questionnaire arrangé pour redorer le blason et l'image de Ghannouchi et sa secte.
Tunisino
Le nul
a posté le 26-04-2022 à 11:40
Il est toujours dans la philosophie imbécile, c'est un bête qui pense que danser permet de camoufler son incompétence flagrante et sa méchanceté illimitée. Le nul, il a fait perdre aux tunisiens une vingtaine d'années de développement et il trouve encore l'audace de se montrer. L'histoire retiendra certainement son rôle destructeur, il n'a rien fait de bien pour la Tunisie, il ne veut qu'appliquer son projet politique malade peu importe les dégâts, et ceci depuis les années 80. Pire, il a fait monté à la présidence un type aussi malade que lui, et il a continuer à le provoquer jusqu'à sa révolte, pour détruire d'avantage la pays. Les tunisiens sont-ils aussi mauvais pour mériter ce sort imbécile? Une révolution contre une république patriote pour corriger ses erreurs à tous les nivaux, s'est transformée en un cauchemar catastrophiquement cauchemardesque, où des irresponsables, des opportunistes, et des traitres, dénués de toute compétence, ont joué et continuent à jouer avec le présent et le futur des tunisiens. Qu'elle est la différence entre Zelenski, le président ukrainien, un comédien bête qui n'a cessé de provoquer la Russie sans avoir les moyens de se défendre pour faire vivre 44 millions d'ukrainiens un cauchemar cauchemardesque inutilement, et Ghannouchi ou Saied? Ils se ressemblent certainement, au mois dans l'irresponsabilité!
Agatacriztiz
Comme par hasard...
a posté le 26-04-2022 à 11:01
Le Figaro, torchon de la droite et l'extrême droite française, n'a trouvé, comme par hasard, que Ghannouchi pour lui accorder un interview, lui donnant ainsi plus d'importance qu'il le mérite, ou bien, comme le corbeau de la fable, en le flattant pour qu'il lâche son fromage fétide.
Mais ne nous trompons pas, les nostalgiques des "indigènes" de l'époque coloniale, que les islamistes, véreux et versatiles par définition, représentent bien aux yeux de cette même droite et extrême droite, sont toujours courtisés, en dépit de la haine que leur vouent au fond, les racistes et xénophobes, principalement et surtout en cette période de préparation d'élections législatives.
Après ils retourneront, comme toujours, à être cantonnés à leur rôles de "bouc émissaires" de tout les maux qu'engendreraient les ressortissants musulmans vivant sur le sol français.
Vendu, comme toujours, Ghannouchi, à été "monnayer" les voix des adhérents aux associations islamistes qui pullulent en France contre un éventuel appui à ses théories retrogrades dévastatrices qui polluent notre espace politique, social et culturel, ici en Tunisie.
Moncef
Le président incarne l'état
a posté le 26-04-2022 à 10:59
Cet individu ne comprend absolument rien à ce que c'est l'état et il mélange tout pour manipuler des ignorants et servir un agenda qui attaque et atteint la sûreté et la souveraineté de l'état.

Le 25 juillet il n'y a absolument pas eu de coup d'état.

Le président de la république et l'incarnation même de l'état et par son action a pris des décisions visant à protéger l'état d'un péril éminent.

Parler de coup d'état c'est juste de la pure propagande et de la manipulation car le président de la république incarne l'état et il a la légitimité et la liberté de prendre les décisions qu'il juge nécessaire pour protéger l'état.

Les propos de cet individu n'ont d'emprise que sur des ignorants et des idiots utiles.

Par ces propos il travaille à saper la légitimité politique du président rien de plus et rien que pour cela il ne devrait même pas être autorisé à ce type d'interview.

Il y y'a une différence entre le combat démocratique sur les questions liés à la politique intérieure et l'acharnement à combattre la légitimité institutionnelle et la souveraineté de l'état d'autant plus avec des états étrangers ou avec leurs organes médiatiques
zozo Zohra
Quelle honte
a posté le 26-04-2022 à 10:47
"Le figaro" !!!!!
Super glue