alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 16:10
A la Une
Racisme : vers quoi nous mènent les néonazis tunisiens ?
02/03/2023 | 16:08
8 min
Racisme : vers quoi nous mènent les néonazis tunisiens ?


Les déclarations du chef de l’Etat, Kaïs Saïed au sujet des migrants subsahariens et d’un éventuel complot menaçant l’identité arabo-musulmane ont été fortement critiquées. Plusieurs experts, militants et acteurs de la scène politique ont mis en garde contre les répercussions de ce discours haineux et de la montée du courant fasciste et d’extrême droite en Tunisie. Les multiples agressions visant les subsahariens et les décisions de certains pays de rapatrier leurs concitoyens viennent confirmer ces inquiétudes.


Contre toute attente, le chef de l’Etat, Kaïs Saïed avait tenu, à la date du 21 février 2023, une réunion du conseil de sécurité nationale consacrée aux « mesures urgentes qui devraient être prises pour traiter le phénomène de l’afflux d’un grand nombre de migrants irréguliers subsahariens en Tunisie ». La question de la situation des migrants en Tunisie fait rage depuis plusieurs semaines. Un parti nationaliste avait entamé une campagne raciste et xénophobe incitant à expulser les migrants subsahariens afin de mettre fin à ce qui serait un projet de colonisation de la Tunisie. Une très mauvaise réplique de la triste théorie du grand remplacement.

Les déclarations xénophobes du président de la République et des leaders de ce parti ont fait sortir le racisme ancré en nous. Plusieurs agressions verbales et physiques ont été signalées durant les dernières semaines. Les victimes étaient toutes des afro-descendantes. Bien évidemment, le racisme n’épargne personne ! Des Tunisiens ont été confondus avec des migrants subsahariens. Certains ont été insultés, tabassés ou même conduits au poste de police. Les Tunisiens se sont malheureusement illustrés à travers leurs actes primitifs et synonymes d’un obscurantisme sans précédent. Nos autorités nationales sont même allées jusqu’à interdire l’accès à certains services, au travail et au logement aux migrants en situation irrégulière. L’application de ces mesures, en réalité, a porté sur l'intégralité des migrants. L’extrémisme et le racisme n’épargnent personne. La question de la situation irrégulière des migrants n’est qu’un simple prétexte pour les nationalistes.


Face à cette situation catastrophique, la communauté subsaharienne n’a pu que lancer des cris de détresse et de colère. Une grande partie des étudiants a choisi de boycotter les cours non pas pour exprimer son mécontentement, mais de peur de se faire agresser dans la rue. Les activités les plus simples et accessibles pour un être humain sont devenues un véritable calvaire pour les migrants. Les citoyens guidés et encouragés par des néonazis procèdent à des raids visant leurs domiciles tandis que les chauffeurs de taxi sont devenus des contrôleurs de papiers. C’est ce qu’avait rapporté une Tunisienne sur son profil Facebook. Un chauffeur de taxi lui avait demandé de présenter son passeport lorsqu’elle a embarqué dans son véhicule. En lui précisant qu’elle était Tunisienne, il lui a répondu : « Ah, tu es des nôtres ! ». Une réponse ridicule et pourtant révélatrice de la part d’un individu qui joue au policier sans qu’on ne lui ait rien demandé.

L’absence de réaction de la part des autorités tunisiennes et l’entêtement du chef de l’État dans sa théorie du complot contre la Tunisie ont poussé la Commission de l'Union africaine à réagir. Son président, Moussa Faki Mahamat, avait condamné, dans un communiqué du 24 février 2023, les déclarations choquantes des autorités tunisiennes et avait exprimé les préoccupations de l'organisation à ce sujet. Il a rappelé que tout pays devrait traiter les migrants avec dignité et s'abstenir des discours haineux et raciste. Les chambres de commerce tuniso-ivoirienne et tuniso-sénégalaise ont, aussi, exprimé leur inquiétude quant à la situation des communautés subsahariennes en Tunisie. Elles ont déploré les agissements contraires à la loi et touchant les relations fraternelles les liant à la Tunisie.


De son côté, le fraîchement nommé ministre des Affaires étrangères, Nabil Ammar, a essayé de sauver la face et de rattraper le coup en s'entretenant avec les ambassadeurs des pays africains. Il a même publié une photo avec l'intégralité des ambassadeurs main dans la main et arborant un grand sourire. Néanmoins, les tentatives de rafistolage de ce dernier n'auront aucun impact, notamment à cause du mutisme des autorités tunisiennes et de l'absence de mesures concrètes visant à protéger les migrants et les réfugiés. Les agressions et actes racistes continuent en plus de la complicité des autorités nationales ont poussé certains pays à envisager le rapatriement de leurs concitoyens.

La République de Guinée a, ainsi, mis en place un pont aérien avec la Tunisie afin de permettre l’évacuation rapide des Guinéens. Pour rappel, ce genre de mesures est généralement pris dans les zones de conflits et parfois dans les zones touchées par des catastrophes naturelles. La Guinée a organisé un premier vol de rapatriement. Les photos de l’arrivée des passagers à Conakry, capitale de la République de Guinée, sont tout simplement attristantes. On y voit une foule enlaçant le président du pays et affirmant se sentir enfin en sécurité. Le communiqué publié à ce sujet par les autorités guinéennes évoque des traumatismes, de la tristesse, une fuite de la Tunisie, une urgence et une situation anormale et inacceptable. La Côte d’Ivoire a, elle aussi, annoncé qu’un vol de rapatriement sera mis en place afin de permettre aux Ivoiriens de rentrer chez eux. Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly, a indiqué dans un discours du 1er mars 2023, que ces compatriotes vivaient une situation difficile. La compagnie nationale ivoirienne a été mise en mission pour procéder à ce rapatriement.


Le ministre des Affaires étrangères, Nabil Ammar a, encore une fois, tenté de rattraper le coup en s'entretenant avec son homologue ivoirienne Kandia Kamissoko Camara afin de la rassurer et de lui indiquer que la Tunisie prenait toutes les mesures nécessaires pour protéger les étrangers qui y résident. Un entretien téléphonique qui ne servira sûrement à rien vu l’absence concrète de ces mesures. Personne n’a été arrêté et aucune poursuite n’a été engagée en vertu de la loi organique n° 2018-50 du 23 octobre 2018, relative à l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale. Pire, les affirmations du ministre des Affaires étrangères se heurtent directement aux affirmations de celui de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine. Ce dernier a affirmé, à l’occasion de la tenue du Conseil des ministres de l'Intérieur arabes à la date du 1er mars 2023, que la Tunisie faisait face à des attaques et à des critiques injustifiées au sujet de la position adoptée concernant les migrants irréguliers. Il a assuré qu'il s'agissait d'une question relevant de la souveraineté du pays. Il a même évoqué des menaces sécuritaires en raison de la hausse du nombre de migrants irréguliers cherchant à atteindre l'espace européen.

En plus de cela, plusieurs Tunisiens participants à des foires et à des forums internationaux et régionaux nous affirment que les résidents de pays subsahariens critiquent fortement l’attitude des fascistes en liberté sur le territoire tunisien et l’absence de réaction de la part des autorités nationales. Certains envisagent de lancer une chasse aux Tunisiens. D’autres évoquent un boycott de produits. On rapporte que les commerçants de Conakry, en République de Guinée, ont suspendu l’achat et l’importation de produits tunisiens.

Comme plusieurs autres pays du continent, la République de Guinée et la Côte d’Ivoire représentent des partenaires politiques et économiques importants pour la Tunisie. La dégradation des relations diplomatiques et économiques avec le reste du continent impactera considérablement la situation du pays. L’absence de réaction face aux agressions et l’accroissement des décisions de rapatriement pourraient nous pousser à faire une croix sur cette belle image que projetait la Tunisie à l’échelle régionale et internationale. Nous serions, ainsi, aux yeux de toutes et tous, un peuple raciste guidé par des fascistes et menaçant l’unité africaine. La Tunisie qui souffre déjà de la gravité de la situation politique et de l’instabilité économique ne peut pas se permettre de perdre ce qui lui reste de soutien et de partenariat. Le pouvoir en place devrait mettre fin à ce triste épisode de l’histoire et revenir aux fondamentaux : L’importance de collaborer avec les pays africains et le renforcement et le maintien de l’image de la Tunisie comme étant une nation pacifique pouvant accueillir n’importe quelle personne quelles que soient ses origines, sa race, sa langue ou ses convictions. Nous devons rapidement barrer la route à ces nénnoazis qui nous mènent vers l'inconnu et l'obscurité !


Sofiene Ghoubantini

02/03/2023 | 16:08
8 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Med
Med
a posté le 05-03-2023 à 09:34
L'article ne décrit pas la situation tel qu'elle est, mais il politisé pour faire croire que nos confrères Africain son traité de cette façon, tandis qu'ils sont traité ge étalement sans aucun impacte avec la décision de respecter la loi en vigueur. Donc cessez d'impliquer la politique dans la presse. Soyez apolitique.
Léon
Attention aux dérives!
a posté le 04-03-2023 à 13:52
Attention aux dérives racistes; et j'appelle les deux bords à la raison. J'insiste: Les deux BORDS. Nos frères africains ne doivent pas se tromper de cible. Il y a actuellement des personnes étrangères à la Tunisie (certainement pas des africains), qui manipulent l'information pour faire monter la mousse, un peu comme lors la révolution des traitres en 2011.
Le "mot" du chef de l'état tunisien est certainement malheureux, mais attention! Je ne suis ni un partisan, ni un un adepte de KS, mais je tiens à ce que vous sachiez tous que KS n'est pas raciste. La Tunisie n'a jamais eu de président raciste, que ce soit avant ou après la catastrophe du 14 janvier.
Ce qui se passe au Maroc (et même en Algérie) pour nos frères africains est bien plus intense que ce qui se passe en Tunisie. Sauf que la société civile tunisienne, forte depuis Bourguiba, férue de Libertés, d'égalité et de démocratie, a condamné sur les réseaux sociaux les propos de KS; propos qui ont certainement dépassé sa pensée.
Votre ami Léon (l'Africain) étant aux aguets contre tout acte satanique d'une Cabale qui veut gérer le monde, va vous dire pourquoi KS aurait mieux fait de préciser sa pensée, en mettant à l'index les vrais responsables et non pas les innocents. Il n'y a aucun plan qui vise un remplacement de population en Tunisie (c'est ridicule). Par contre, il est clair qu'il en existe un qui vise à altérer la cohésion entre le Maghreb l'Afrique subsaharienne.
Depuis la défaite de l'armée atlantiste en Ukraine, armée qui a pris le peuple ukrainien en otage, tous les moyens sont bons pour déstabiliser la Russie dans les autres contrées du monde.
En effet, la sympathie que les peuples africains (dont ceux du Maghreb) témoignent à la Russie, dérange la Cabale. Cette dernière s'emploie à déplacer la guerre voulue par l'Otan du territoire ukrainien au territoire africain car la guerre en Ukraine est perdue.
La Cabale sait pourquoi la sauce médiatique n'a pas pris malgré les aboiements incessants d'une LCI, porte parole du pire des crimes, et de quelques autres mainstream atlantistes. Tout ce beau monde évoluant contre les intérêts des peuples qui hébergent ces médias. Cependant, la bataille de Bakhmout, conjuguée à l'insurrection de l'armée ukrainienne ont apaisé les déblatérations incessantes des journalistes véreux de LCI, aujourd'hui mis à l'index pour avoir affamé les français dans une guerre criminelle qui ne concerne en aucun cas les populations de l'Europe occidentale, mais plutôt les USA et l'ukrainien Biden (ne pas confondre avec Bouden, mais plutôt avec Boudin).
La Cabale ne lâche jamais. Elle veut séparer dans un premier temps entre sub-sahariens et sur-sahariens pour altérer la cohésion qui les a rendu unanimes contre l'agresseur américain. Nos frères africains, toutes religions confondues, ont TOUS condamné les agressions américaines qui ont fait 2 millions de morts civils en Irak. En effet, la cabale veut leur expliquer que les arabes ne les aiment pas. Histoire qu'ils lâchent leurs alliés russes et chinois, au profit de l'OTAN.
Séparer pour régner! Arabes et africains, cela commençait à faire beaucoup pour les atlantistes. Mais ils oublient qu'il y a aussi les asiatiques et les peuples européens Libres qui sont contre cette cabale.
Frères africains, ne vous trompez pas! La couleur de peau n'a jamais été un problème chez nous. Le pays du plus grand diplomate noir-africain, Son Excellence Feu Béchir El Gueblaoui, ou encore Taieb Sahbani, qu'ils reposent en paix; et bien sûr de Tahar Fellous, qu'il repose en paix aussi. Cet Homme d'état, chef de la résistance contre la Cabale en 2011, mieux connu chez les internautes par son pseudo "John Wayne".
Sachez, chers Amis africains, que l'hostilité marocaine récente aux politiques de l'OTAN et les recherches de KS pour dévoiler les dessous du 14 janvier, dessous qui les dérangent, ne sont pas pour rien dans cette montée en puissance des hostilités, certainement télécommandées, entre africains et maghrébins.

NE VOUS LAISSEZ PAS AVOIR ! RESTONS UNIS !
Ce message s'adresse aussi bien aux chefs d'états qu'aux populations.

Léon (l'Africain), Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Sael
Réaction
a posté le 03-03-2023 à 20:49
La veille technique de traiter n'importe qui de nazi/neonazi.

KS n'est pas un nazi/neonazi, cela dit, son insistence sur l'identité arabe des tunisiens (je doute fortement de la conotation raciale dans son utilisation du terme arabe mais cela reste inquiétant étant donné la montée du supremacisme arabe en Tunisie) couplé à la religion musulmane peut porter à confusion puisque cela a quelques ressemblances avec le nazisme (race aérienne + chrétienté).

Cela dit, ses propos étaient franchement ridicules. Il aurait dû préciser (ou insister) qu'il était question des migrants illégaux. Deuxièmement, s'il connaissait l'histoire de la Tunisie et de l'Afrique, il aurait su qu'il ne s'agit pas d'une menace à l'identité arabo-musulmane, mais plutôt, du retour des pratiques du temps de la colonisation et de l'esclavage. Des subsahariens capturant d'autres subsahariens, pour les vendres a d'autres subsahariens, ainsi qu'aux Occidentaux et aux Nord Africains musulmans. Sachant que les Nord Africains musulmans revendaient aux Occidentaux. La seule chose qui manque pour que l'histoire se répète c'est les razzias des côtes occidentales par les musulmans dans le but de voler des biens et des personnes pour les revendre aux musulmans principalement. Quoi que, on pourrait argumenter que les paysans espagnoles qui partent au Maroc pour travailler ainsi que les occidentaux et tunisiens mixtes persécutés en Afrique, au Proche et Moyen Orient sont l'équivalent moderne et la pièce manquante. Troisièmement, ce n'est pas l'objectif de changer la démographie de la Tunisie, mais de recreer les guerres tribales qui existaient dans le passé, du temps de l'esclavage et de la colonisation, et qui opposait les tribus nomades (subsahariens) aux tribus pastorales/semi-nomade (maghrébins du Sud).

La ou je suis d'accord avec KS, c'est le fait qu'il y a bel et bien un plan, et que beaucoup se cachent derrière des discours humanistes, droit de l'hommiste, et d'anti-racisme. On remerciera les idiots utiles qui soutiennent les associations, les organisations gouvernementales et non-gourvernementales, ainsi que les partis politiques qui savent très bien de quoi il s'agit. Ces idiots ont besoin de soutenir de grandes belles causes pour se prétendre moralement et socialement supérieur. Vive le progrès et l'avant-gardisme ! Hhh
Sael
Réaction
a posté le à 10:47
Je n'ai pas vu de commentaire pro-nazi ou de posts Facebook pro-nazi, cela dit, cela ne m'étonnerai pas que des idiots se mettent à soutenir Hitler et le nazisme. Il faut condamner ces personnes, comme il faut condamner les suprémacistes arabes et amazigh, ainsi que les islamistes affilié au terrorisme, à la contrebande et à la traite de personnes, de drogues et autre. De la même manière qu'il faut condamner ceux qui font le travail de la police à la place de la police. Je ne serais pas étonné si ce sont majoritairement des jeunes trolls insouciants qui commentent la majorité des posts. Et je ne serais pas étonné si des personnes sont payées pour créer l'impression qu'il existe réellement des néonazis et des extrémistes de droite en Tunisie.

Cela dit, mettre dans le même sac les extrémistes de droite, les soutiens de KS et les néonazis, est d'une stupidité, d'une ignorance, et d'une malhonnêteté. Moussa Faki Mahamat ainsi que les chambres de commerces devraient se concentrer sur les causes de la migration, plus particulièrement la migration clandestine, et de révéler certains faits qui sont bien documentés (corruption, terrorisme, conflits tribaux, rapports nord-sud, nouvelles géopolitique pour contrer la montée en puissance de la Chine'?'et cetera). A l'auteur de l'article, je dirai qu'il faut arrêtez votre hypocrisie. Vous parlez 'd'unité africaine' alors qu'il n'y a pas une Afrique, mais des Afriques. Vos propos sont les mêmes que les défenseurs des droits de l'homme utilisent. Il ne faut pas oublier que le taux de chômage en Tunisie est considérable et que l'exploitation de la misère des autres est une honte que vous devriez fustigés si vous vous souciez réellement des droits des hommes et des libertés. De plus, la migration illégale coûte de l'argent au contribuable.
youssef
Mensonge .
a posté le 03-03-2023 à 12:31
il n'y a pas de néonazis en Tunisie
il n'a jamais eu de néonazis en Tunisie
il y aura peut-être , un jour ! si vous continuer à crier au loup !!!
l'auteur de ce constat catastrophiste ne mesure pas la portée du fait d'être traité de nazi , ces propos calomnieux portent atteinte à tout un peuple .
Pour s'opposer au pouvoir , il y a de quoi faire , sans arriver à cet abomination !
Samira
Denis
a posté le à 18:56
Aucun Nazi qu'il est nazi, aucune canaille n'admettera qu'elle est une canaille. La saison touristique sera bonne cette année au pays des fachistes. Bientôt les européens vont commencer à planifier leurs vacances et disons que le pays du fachiste ne sera pas leur premier choix. Rester entre vous les bougnouls.
Zovirax
Nazisme et Islamisme
a posté le à 17:18
Desole de vous contredire mais la grande majorite des tunisiens sont nazis. Pas tous bien sur mais la grande majorite. Tout d'abord la majorite est extremement antisemite pour des raisons completement irrationnelles et stupides. L'antisemitisme est tres fortement ancre dans les genes du tunisien moyen que malheureusement nos anciens compatriotes juifs ont presque tous quitte ce Pays miserable car leur securite n'y etais plus garantie. Puis une grande partie des tunisiens sont adeptes d'une ideologie nihiliste et violente tres proche ideologiquement du Nazisme = l'Islamisme. En effet connais bien l'alliance sacree existante entre Hitler et les islamistes durant la 2eme guerre mondiale. Conclusion : le noir ( tunisien ou pas ) sera toujors considere comme un esclave en Tunise ou ailleurs chez nos voisins bougnoules. Je vous parle ici de la realite sur le terrain que je connais bien et pas de la theorie mondialiste des Bisounours.
Nephentes
Oui mais il y a des bougnouls qui se prennent pour les défenseurs de la race aryenne
a posté le à 14:55
Partis comme on est a déconner peut qu'on verra d'içi peu déambuler a Tunis
des bandes de jb**.ra bien zargon déambuler a Tunis svastika au bras cheveux soigneusement oxygénés peau blanchie et lentilles bleu acier
Brini
Propos alarmistes
a posté le 03-03-2023 à 11:54
1 - les propos du président n'ont rien à voir avec le racisme. Si vous voulez les qualifier de raciste c'est vitre affaire
2 - le président à demandé d'appliquer la loi sur les migrant irréguliers. Tous les pays du monde font pareil.
3 - le président à bien expliqué et justifié ses propos . Donc il n'y a pas eu de silence et de rattrapage fait par le M.A.E
4 - "le danger du complot" est bien réel. Vous consultez la note d'information d'oxfam " le véritable intérêt commun" octobre 2020.
5 - ce que les gens et les institutions pensent de la tunisie c'est leur affaire et c'est plus de l'alarmisme L'intérêt national est sacré.
6 - Soyons patriotes avant d'être des éternels opposants rien que pour être des opposants destructeurs.
Akram
K
a posté le à 14:34
Les propos du PR sont bel et bien catastrophiques et relève de l'irresponsabilité politique de bas niveau, ne serait-ce qu'en matière de communication...Il est chef de l'Etat je vous rappel, de surcroît d'un pays en train de quémander à gauche à droite, en plein marasme sociale et économique. Vous croyez que les africains noirs vont s'amuser à jouer les victimes et pleurnicher ? Le retour de bâton on va se la prendre. Il suffit d'une petite étincelle. Très dangereux ce qu'il a fait. On avait nul besoin de cela et d'un discours pareil. Récupérer et instrumentaliser à tout les niveaux y compris dans les milieux africanismes (l'appel aux lynchages et vengeance anti-unisien, ça y va en ce moment dans leurs RS). C'est ça le résultat ? Vous croyez que la Tunisie peut se remettre de ça ?
Au mieux, cela pouvait tout simplement se régler à l'echelle des politiques publiques.
Zaf
Honte
a posté le 03-03-2023 à 11:47
Quand on lit les commentaires de tunisiens qui se considèrent descendants de la race arienne on a d'abord encore de vomir.
Puis on a envie de rire devant tant d'ignorance.
Les Tunisiens immigrés en Europe sont mieux acceptés que les noirs en Tunisie.
Je projetais de venir visiter la Tunisie mais finalement jamais je ne mettrais les pieds dans un pays gangréné par le racisme est surtout par la stupidité.
Le monde se moque de vous et c'est bien mérité.
#boycottTunazie
Nephentes
Humour de second troisieme et nieme degré
a posté le à 15:00
L'humour est la politesse du désespoir

L'humour au second degré est un type d'humour particulier, qui exige de la part de celui qui l'utilise une certaine finesse d'esprit. (Je suis fin et mon esprit avec)

Ce type d'humour passe par une interprétation, une seconde lecture du sens premier qu'une phrase semble avoir. Il implique de comprendre que la personne qui pratique le second degré a autre chose en tête que ce qu'elle dit de manière claire, qu'elle donne un autre sens à sa phrase, décalé par rapport à son sens initial.

L'humour au second degré est donc un exercice délicat, car il n'est pas toujours compris ; il est souvent autoparodique ou autoréférentiel, dans l'autodérision.
Lol
Honte à vous
a posté le 03-03-2023 à 10:13
'?a y est tous les africains en parlent. La Tunisie est devenu le méchant du continent pour le plus grand plaisir de nos concurrents dans la région.
Le pire dans tout ça c'est la réaction raciste de la population et la récupération médiatique en Tunisie et ailleurs qui amplifie d'avantage cette histoire.
Comment arrêter la tentation raciste et rééduquer les tunisiens ça n'intéresse personne.
Continuez a vous déchirer et a vous autosaboter pour satisfaire vos égos et vos petits intérêts. On ne récupère facilement ce qui a été perdu...
Hamrouni
point de vue
a posté le 03-03-2023 à 08:31
Il y a un problème qui touche tous les pays Africains , y compris la Tunisie . Au lieu de s'attaquer
au coeur de ce problème avec le sérieux nécessaire , on est entrain de dépenser beaucoup d'énergie aux sentiments qu'il peut susciter .
Avec bientôt 2 milliards d'habitants , une menace de sécheresse et de désertification , manque de vision politique à moyen et long terme et un taux de natalité des plus élevé auquel il faudrait s'atteler à maitriser en urgence , l'Afrique constitue une bombe à retardement qui peut lui exploser à la figure .
NAILI
La honte!
a posté le 03-03-2023 à 06:51
Toute cette vague de racisme a bien été un révélateur du niveau réel tout à fait lamentable des perceptions des tunisiens vis à vis des étrangers. Un peuple inculte et ignare! J'ai toujours pensé que derrière le sourire affiché d'un enfant portant du jasmin, publicité bien connue pour afficher une Tunisie accueillante et bienveillante, n'était que façade. Je n'y ai jamais cru. La plupart des tunisiens sont racistes. Honni soit qui a déclenché tout cette m.......!
Chraibi
Le mal est fait
a posté le 02-03-2023 à 21:43
Malgre les declarations fallacieuses et alambiquees (n'a-t-il pas dit qu'il ne feait pas des excuses?)du nouveau ministre des affaires etrangeres, le mal est fait la tunisie et les tunisiens sont eclabousses par un president impuissant et totalement incompétent. Ce megalomane esseulé a fini par isoler la Tunisie et rompre ses liens avec pratiquement tous les pays.
MFH
Il faut distinguer.
a posté le 02-03-2023 à 21:13
Arrêtons de mélanger les genres. Des visiteurs entrés régulièrement au pays (passeports, et à travers des frontières reconnues) sont les bienvenus. Les autres entrés clandestinement, on n'a pas à les accepter.
riri
n'importe quoi
a posté le à 17:10
Quand on invite les étudiants de toute l'Afrique venir chez nous, et qu'on met 11 mois au minimum pour leur donner des papiers en règles et qu'on leur impose amende et prison parce que le MI leur donne des papiers très en retards'?' on se tait de honte normalement. Nos étudiants en Europe ne sont heureusement pas traité comme cela !
J'ai honte d'être tunisien.
Zarzoumia
Triste
a posté le 02-03-2023 à 21:02
Il a ouvert la boîte de pandore. Il a convoqué tous ces bas instincts pour semer la zizanie. Il a levé le couvercle sur la triste réalité de certains tunisiens et il a fait sienne une des théories les plus horribles. Le jasmin sent la puanteur d'un président irresponsable qui a souillé l'histoire du pays. Les stigmates seront indélébiles mais il n'a que faire de cette Tunisie qui veut mettre sous sa chape de plomb. Il nous traîne inexorablement vers le chaos.
Il faut barrer la route aux néonazis et surtout à ce président.
Nephentes
Encore un article tendancieux
a posté le 02-03-2023 à 20:12
BN SVP cessez de dénigrer les Patriotes Tunisiens

Comme si nous étions une bande bougnouls et non les dignes successeurs de Leif Erikson

En tant que descendants directs des Aryens Scandinaves pourquoi nous dénier le droit a préserver la pureté de notre Race

Les Patriotes Tunisiens ne proclament pas la supériorité de leur Race ; ils veulent tout simplement préserver la continuité de la Race Aryenne et particulièrement le patrimoine Viking dont ils sont les fiers et remarquables représentants

BN quel mal y a t-il donc a cela ?
AMMAR BEZZOUIR
Dans son manifeste "Idéalisme pratique", Kalergi écrivait en 1925 :
a posté le 02-03-2023 à 20:04
L'homme du futur lointain sera métis.
Les races et les castes actuelles seront victimes du dépassement croissant de l'espace, du temps et des préjugés.
La race eurasienne-négroïde du futur, semblable extérieurement à l'ancienne '?gypte, remplacera la diversité des peuples par une diversité des personnalités.
takilas
La méchanceté avec d'autres tactiques.
a posté le 02-03-2023 à 19:59
Une hypocrisie de sous-estime et de négligence pour un pays supposésouverai..
Est-ce que quelques responsables européens veulent destiner la Tunisie aux migrants subsahaiens ? Et ce vu que ces migrants peuvent être éventuellement gênants pour l'Europe en général qui ne peut, de sa part, accepter ces migrants.
Il est ainsi logique que la Tunisie prenne position, pour défendre, territoire menacé déjà de surpeuplement, d'autant plus que le pays tunisien n'a ni lespace ni les moyens matériels pour prendre en charge cette immense migration sauvage et irrégulière, contrairement à ce que pensent ces responsables en question qui ne cherchent apparemment qu'à provoquer, étonnement, des embrouilles et des difficultés socio-économiques à la Tunisie.
C'est pour cette raison que le peuple tunisien, déjà en difficulté financière, refuse de valider cette injustice criarde au nom de principes des libertés montées toutes pièces.
Forza
C'est son courant politique
a posté le 02-03-2023 à 19:59
Les partis proches de Saied sont adaptes de l'idéologie de l'arabisme (Baath, Naceuristes etc.). Leur idéologie de la suprématie des Arabes et de leur culture est comparable au fascisme et nazisme en Europe et en Amerique. Certains d'entre eux vont hurler que ce n'est pas vrai mais la réalité est autre.
Bachar avec son Baath en Syrie arabise les villes kurdes, maintinrent des centaines de milliers de kurdes syriens sans nationalité, Saddam à bombardé les Kurdes avec les armes chimiques, prés de nous Guedaffi refusait les noms amazighs et changeait lui aussi les noms des régions, djabal ghari au lieu de djabal nefousa etc.
tounsi
Tunisie jacobine et ethnocide
a posté le à 21:44
la Tunisie de Bourguiba a fait pire que kaddafi concernant les amazighs, kadhafi est un nain a coté, ça ne m'étonnerait pas que Saied s'en prenne dans un avenir proche a ce peuple qui se réduit de plus en plus en Tunisie...
Alya
Le tunisien est foncièrement raciste
a posté le 02-03-2023 à 19:08
Depuis pour années années, le tunisien a montré son racisme. Depuis ses enfants inscrits dans les écoles françaises et qui traitaient leurs camarades africains de nègres, jusqu'à la caissière du supermarché etc...
FALLAG
OUi, Mme @Alya
a posté le à 19:34
Et ce racisme tunisien est très bien ancré dans toutes les souches de la société : Connaissez-vous un seul cas de famille qui a accepté aisement le mariage de son fils ou sa fille avec un noir tunisien pour ne pas dire étranger ?
Alya
Une seule exception
a posté le à 21:05
Une famille ou la fille medecin à epouse un medecin de l Afrique de l ouest . Les parents adorent leur gendre et leurs petits enfants sinon ; j ai rencontré d autres tunisiennes mariées à des Mauritanie etc.. leurs mères n aimaient même pas leurs enfants
Tunisino
Le populisme
a posté le 02-03-2023 à 18:04
Le populisme a ramené un président nul en Ukraine, il a fini par démolir son pays, en plus des dégâts divers qu'il a causé, qui ont même touché la Tunisie! La faute est à qui, à la population simple et innocente qui a été arnaquée ou au président irresponsable qui s'est permis de se présenter à la présidence sans avoir l'intelligence et la formation nécessaires pour servir sa patrie? La démocratie ne doit pas être sans rails, sinon les bêtes et les traitres, accèdent au pouvoir, pour démolir un pays et ruiner ses citoyens.
Oscar
N'importe quoi
a posté le à 10:47
Le vaillant président ukrainien nous a fait découvert que l'armée Russe est bidon .
Celà fait plus d'un an ,que l'armée Russe s'embourbe sans résultats
Tunisino
Je ne parle pas
a posté le à 11:24
Je ne parle pas de la Russie, je parle de l'Ukraine.
Forza
Vos mélanges là les choses
a posté le à 20:02
Le président ukranian défend son pays contre une invasion étrangère et une expansion impérialiste de la Russie.
Tunisino
Avant de défendre
a posté le à 11:30
Avant de défendre, il faut éviter la guerre si vous êtes incapable de vous défendre, une histoire de se projeter dans le futur! La Russie n'a pas trop demandé de l'Ukraine, mais le nul Zelensky a voulu faire plaisir aux américains, qui ont voulu une guerre pour affaiblir l'Europe, lui vendre des armes, et affaiblir la Russie. Les choses sont beaucoup plus profondes qu'elles semblent!
EL OUAFI
Effectivement
a posté le à 08:05
Ce président nul,a détruit son pays, pour faire plaisir au américains, qui cherchaient depuis comment affaiblir la Russie, les affronter frontalement, trop risqué ( armes nucléaires l'autosatisfaction destruction) Zelinski idiot s'est fait embobiner par les USA, il a détruit son pays, résultat du populisme.
Kais Saïed est mal conseillé, aucune stratégie, vision et conséquence des discours mal ficelés, une opposition acharnée, désespérée, qui jette toutes ses forces ,déformant les propos tenus par le président, discours qui a jeter l'anathème sur son propre auteur irréfléchi.
Abir
Il faut appliquer la loi , mais pas en abuser
a posté le 02-03-2023 à 17:15
Je dois dire à Tout et toute les patriotes, dans tout les pays de monde le racisme existe par des minorités mais chez nous et ce qui fait mal au coeur , quand le racisme se pratique entre les Tunisiens et quand le sexisme est devenu une conduite ! Donc, les patriotes doivent combattre le racisme entre citoyens et aussi s'occuper de danger du phénomène obscur 7ezb eta5rib l'étranger et l'obscur! Nous nous sommes pas des racistes avec les étrangers mais entre nous oui! L'Etat doit appliquer la loi et rien que la loi et pas en abuser et la rendre une vengeance pour emmerder l'autrui !
ridha
les mots
a posté le 02-03-2023 à 17:09
RIEN ne peut rattraper cela ! ce qui est dit est dit, il reste de l'assumer.
Même les excuses ne serviront à rien.
FALLAG
L'idéal nazi ?
a posté le 02-03-2023 à 17:08
Comment les nazis tunisiens imaginent-ils la race aryenne ?

Ils doivent être aussi minces que l'émir, blonds comme Hitler et aussi grands que Göbbels !
A4
La cerise sur le gâteau !
a posté le 02-03-2023 à 17:01
Et en plus, il est raciste !!!

NOIR
Ecrit par A4 - Tunis, le 24 Février 2023

Je suis noir, ça me fait de la peine
De voir ce sot au coeur plein de haine

Si je suis noir, c'est bien de honte
Face aux puanteurs qui remontent

Oui, je suis noir de ces noires idées
De ce facho au crâne évidé

Je suis noir et durement triste
Face à ce guignol populiste

Je suis noir et ce n'est que de rage
Face au vomi polluant Carthage
Larry
Un Mea Culpa du Président ?
a posté le 02-03-2023 à 16:56
IMPOSSIBLE...

L'ego de ce dernier est beaucoup trop surdimensionné. Même pas une excuse officielle de la Présidence... si lui ne veut pas l'ouvrir !....

Monsieur je sais tout... sur tout... qui croit avoir raison sur tout et surtout....
MAIS SURTOUT..... QUI NE CONNA'?T RIEN.... SUR TOUT !

Je vous le dis.... nous sommes bien mal barré avec un tel alien...