alexametrics
Dernières news

Des Tunisiens rapatriés sèment le chaos et refusent l’isolement obligatoire

Temps de lecture : 1 min
Des Tunisiens rapatriés sèment le chaos et refusent l’isolement obligatoire

 

Plusieurs vidéos en direct ont circulé, ce vendredi 20 mars 2020, sur les réseaux montrant des Tunisiens rapatriés qui refusent de se soumettre aux mesures d’isolement obligatoire imposées par l’Etat tunisien pour prévenir la propagation de coronavirus Covid-19.

 

Des altercations ont eu lieu avec les forces de l’ordre. Les rapatriés ont catégoriquement refusé de rejoindre les bus qui leur ont été dédiés pour les mettre en quarantaine durant les 14 jours requis, usant même de provocation en toussant.

 

Dans ce contexte, une source sécuritaire a assuré dans une déclaration accordée à Business News que 291 personnes rapatriées aujourd’hui, de Genève, d’Italie et de Francfort, ont refusé de se soumettre à l’isolement obligatoire. « L’Etat leur a réservé des bus pour les emmener dans des établissements dédiés, mais ils ont protesté contre cette mesure, ils ont même refusé les examens médicaux alors que certains d’entre eux présentent des symptômes de la maladie, notamment, de la fièvre. Certains ont tenté de s’échapper et d’autres assurent qu’ils préfèrent l’auto-isolement chez eux ».

 

Cela dit, nous avons appris qu’après les tensions enregistrées, la situation a été maitrisée, notamment suite à l'intrevention d'une unité militaire. Les rapatriés seront transférés dans un hôtel à Bab Saâdoun pour y passer la période d’isolement.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (34)

Commenter

Franco tunisiznne
| 24-03-2020 07:22
Le problème n'est pas le rapatriement des tunisiens
Le problème est l'humain
Pour les tunisiens vivants en Tunisie qui étaient en déplacement à l'étranger.... Il n'y a avait aucune autre solution que leur rapatriement
Où voulez vous qu'ils soient restés à l'étranger dans cette situation de guerre
Mais le confinement est obligatoire pour éviter la propagande du virus dans le pays
Les tunisiens résidents à l'étranger et voulant rejoindre leur famille ou leur villa
Il fallait être intransigeant NON NON NON
RESTEZ CHEZ VOUS
C'est le mot d'ordre partout
LES ALG'?RIENS ont refusé de faire monter dans les avions toutes personnes non résidente en Algérie
Je suis confinée avec mes enfants à Paris dans un appartement depuis 2 semaines
J'aurais préféré être dans ma maison avec 1 hectares de terrain
J'aurais préféré être auprès de ma mère alzheimeur
Mais je reste confiné pour éviter de me contaminer ou propager le virus
TUNISIENNES. TUNISIENS RESTEZ CHEZ VOUS

DHEJ
| 21-03-2020 20:58
Un article ignoré même par ROBOCOP et sa conseillère que dire de ces compatriotes!

Professeur de droit
| 21-03-2020 20:08
Et si les décideurs, eux-mêmes, étaient issus du "2 tiers" ? il semble que c'est le cas, depuis 2011, et Ceci explique, sans doute, cela.

Professeur de droit
| 21-03-2020 20:03
Je confirme. Tout à fait :
Des connard illettrés, néant de culture et d'éducation, égoistes (je dirais primitifs), et stupide à l'extreme...
Si toute la France (et toute l'Europe) leur parlait ainsi, il y a longtemps qu'ils auraient fait quelques (minces) pas en avant. Parce qu'ils tiennent à rester en Europe. Le drame c'est qu'on fait exactement le contraire.

Barg-ellil
| 21-03-2020 18:23
Pour parer à la propagation de la rage , on n' hésitait pas à abattre les chiens enragés . Ces gens, dotés pourtant d'une cervelle, ne valent pas mieux que les chiens

Amor Bouzouar
| 21-03-2020 18:15
Attendons la suite qui sera donnée par le gouvernement et la justbice.
A défaut d'une réponse suite appropriée la Tunisie sera une république bannière ..... Et son gouvernement aussi (je reste poli).

zvonka
| 21-03-2020 15:09
sur les 700, le taux d'infection de 7% est déjà désastreux. soit 49 cas qui pourraient de décupler sur 14 jours à 500. On joue avec la santé des tunisiens si on respecte pas le confinement; déjà les taxi qui les ont transporté ou leurs amis et parents sont à risque et ils doivent se confiner. c'est un malheur.

Alya
| 21-03-2020 13:54
Le rapatriement ne devait concerner que les voyageurs résidents en Tunisie.. alors la si la population émigrée rentre pour fuir la guigne de l Europe!!!!!!! Quel civisme

rz
| 21-03-2020 13:52
La solution est déjà donnée par la Chine mais les solutions présentées par les pays démocratiques on voit les resultats: plus de victimes, plus d'anarchie et piétinement de la loi.

La vérité
| 21-03-2020 13:34
Faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles. Cet article est un tissu de mensonge. Les tunisiens rapatriés n'ont pas dénigré le confinement, par contre à leur arrivée, aucun lieux de confinement leur a été proposé par manque d'organisation ! Il est normal que suite à cela des tension se sont installés !

A lire aussi

Une réunion s'est tenue ce mercredi

21/10/2020 21:45
0

Ce projet de loi a été retiré pour révision afin de préserver les intérêts du secteur et des

21/10/2020 19:51
1

Selon le bilan du ministère de la Santé

21/10/2020 19:09
0