alexametrics
Dernières news

Tunisie - Kaïs Saïed annonce le confinement total

Temps de lecture : 2 min
Tunisie - Kaïs Saïed annonce le confinement total

Le président de la République, Kaïs Saïed a annoncé, ce vendredi 20 mars 2020, une série de mesures complémentaires pour prévenir la propagation du coronavirus Covd-19 à la suite de la réunion du conseil de sécurité nationale. Ces mesures, qui seront détaillées ultérieurement par la présidence du gouvernement, comprennent notamment le confinement total du pays.

 

Le président de la République a indiqué qu’il n’y a pas de raison de paniquer et qu’il est nécessaire de se fier aux informations fournies par les experts. « Toute l’humanité est en guerre contre cette pandémie, pas seulement la Tunisie ».


Kaïs Saïed a indiqué que le confinement total signifie que la majorité des Tunisiens devront rester chez eux et ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité, et ce, en dehors de l'horaire du couvre-feu (de 18h à 6h). 

 

Il a également ajouté que les déplacements entre les villes seront interdits sauf les cas urgents et justifiés. « L’Etat va assurer les services vitaux, en terme de sécurité, de santé et de nourriture. Ces services vont continuer. Et à cette occasion, je tiens à remercier tous le personnel qui veille à assurer ces services ».


Le chef de l’Etat a aussi indiqué que les petites surfaces commerciales poursuivront l’approvisionnement des citoyens en produits alimentaires afin d’éviter les grands rassemblements. Il a ajouté que « le ministère public est appelé à prendre les mesures nécessaires contre la monopolisation, pour sanctionner tous ceux qui profitent de cette crise pour s’enrichir ». 

 

« Il a été aussi décidé de fermer les grandes zones industrielles. Outre les mesures d’auto-isolement. Et dans ce contexte, je tiens à remercier les propriétaires des hôtels qui se sont proposés pour accueillir les personnes par cette mesure. D’ailleurs, tout l’élan de solidarité observé durant cette période est à saluer » a déclaré Kaïs Saïed.

 

Au final, le président de la République a souligné que la gestion de cette crise doit prendre une dimension internationale, mettant l’accent sur la nécessité de l’intervention de nations unies pour agir contre cette menace qui guette toute l’humanité.


Le détail des mesures liées au confinement sera donné ultérieurement par la présidence du gouvernement qui expliquera aux Tunisiens quels seront les services opérationnels durant cette période. 

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (51)

Commenter

Fathi
| 22-03-2020 18:10
Je pense que Monsieur le President gagnerait à lire autrement ses discours ou les écrire autrement . dans un discours on commence par l'essentiel , soit les nouvelles mesures puis nous pouvons détailler ou étoffer.

takilas
| 21-03-2020 14:17
La meilleure langue arabe dialectale qui se rapproche de "littéraire " arabe, est indiscutablement celle tunisienne.
Bien entendu si les mots francoohone sont retirés et ce commme parlé par les précédentes générations plus lointaines.
Ceci est logique puisque le Coran est appris depuisdes sieclespartus les enfants sans exception.
Donc il n'y a, logiquement, aucune difficulté en Tunisie de comprendre les discours arabophones.
Pour l'anecdote, plusieurs tunisiens les deux bacs ( ministère et mission) à la fois.
Toutefois, ceci nest pas etonnant actuellement, vu l'illettrisme qui tend à réapparaître depuis2012, et ce après la période fasrte de Bourguiba.
D'ailleurs cela cela devient risible et trop évident partout dans toutes les sociétés et les administratins de Tunis, et ce surtout avec les recrutés par centaines de milliers des sudistes partisans de nahdha.

hichem hafsia
| 21-03-2020 13:59
je vous conseille de mener un printemps arabe contre le coronavirus vous et les révolutions,vous etes des amis conclusion M le président on va souffrir durant 5 ans sous votre gouvernance allah yarhmek ya bajbouj

Dr. Jamel Tazarki
| 21-03-2020 13:41
"Les '?tats-Unis approuvent un médicament antipaludique conventionnel comme médicament contre les maladies à coronavirus. Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi à la Maison Blanche que l'agence pharmaceutique FDA avait approuvé la chloroquine, un médicament fabriqué par le groupe allemand Bayer, pour le traitement des patients souffrant de coronavirus. Le médicament devrait bientôt être délivré sur ordonnance.", voir le lien suivant:
https://www.manager-magazin.de/unternehmen/artikel/chloroquin-usa-lassen-malaria-mittel-von-bayer-gegen-corona-zu-a-1305581.html

@Mr. Kais Saied, mon conseil est évident: il faut absolument permettre la distribution sur ordonnance de la chloroquine. Certes, le surdosage induit notamment des troubles cardiovasculaires graves mais avec la bonne dose et certain âge (probablement < 45 ans), le risque est pratiquement nul.

voir les liens:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chloroquine

http://www.inchem.org/documents/pims/pharm/chloroqu.htm#SectionTitle:1.120Substance


Normalement la Tunisie devrait avoir tous les ingrédients actifs du Chloroquine en stock afin que nos préparateurs pharmaceutiques puissent le produire dans nos laboratoires. En effet, la Chloroquine est très efficace contre le Malaria qui pourrait resurgir à tout moment en Tunisie à cause des saletés qui nous entourent et la pollution environnementale extrême...

Malheureusement, on a préféré gaspiller des milliards d'euros afin de creuser partout des "trous" dans le sol pour faire jaillir quelques m3 de méthane ou dans la construction d'une voiture à la con purement tunisienne, etc., etc., etc.

Alors qu'il aurait fallu investir dans des projets / domaines d'innovation comme la biologie moléculaire et les télécommunications...

Fazit: certains de ceux qui nous ont gouvernés et nous gouvernent encore ont cette idée absurde d'une source inépuisable de méthane qui nous rapporterait des milliards et des milliards et d'une voiture du peuple (Volkswagen) pour chaque citoyen tunisien afin qu'il savoure sa vie sans bouger le petit doigt...
===>
Et ainsi nous creusons et nous creusons et nous creusons partout des "trous" dans le sol et dans notre mer afin de faire jaillir quelques m3 de méthane :((

On a ruiné l'environnent et la mer de mon village à cause de la recherche abusive de méthane et du pétrole. Et certaines de nos banques ont injecté des milliards dans le creusage abusif et idiot des "trous" non rentables dans notre mer méditerranéenne. Et ne me demandez pas ainsi pourquoi certaines de nos banques sont en faillites et pourquoi notre pays est dans un impasse socio-économique...

Oui, nous sommes capables de faire sortir notre pays de l'impasse socio-économique et du sous-développement par nos propres moyens. Il faut seulement reconnaître à temps le changement de paradigme (plutôt de l'énergie renouvelable) et arrêter de creuser partout des "trous" dans le sol dans l'espoir de financer un jour notre paresse mentale et physique.

Il est temps que l'on développe la biologie moléculaire en Tunisie afin que l'on puisse produire nos propres tests de diagnostics et afin de satisfaire aussi certains de nos besoins en produits pharmaceutiques...

Pourquoi un centre national de la recherche nucléaire qui nous coûte des millions et des millions (et peut-être même des milliards) alors que l'on devrait investir plutôt dans le domaine pharmaceutique et des télécommunications?


Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

PS: malheureusement, aucun de nos politiciens n'a parlé un jour de la protection environnementale...

Justinia
| 21-03-2020 13:21
Pourquoi ce Président "s'acharne-t-il" à parler une langue,l'arabe littéraire,tout en sachant qu'un million 746 mille Tunisiens sont analphabètes et qui ne comprennent pas ce qu'il dit et demandent qu'on ait pitié d'eux.
Comment expliquer au Président que la langue maternelle des gens c'est un dialecte d'origine arabo-berbère.
D'autre part pourquoi tout ce cafouillage.Couvre-feu et confinement...
Comme le disait si bien Emile de Girardin:Gouverner c'est prévoir."Ne rien prévoir,ce n'est pas gouverner,c'est courir à sa perte".
S'acharner:définition:Persévérer dans une action.Persécuter,poursuivre avec hostilité quelqu'un.

Zohra
| 21-03-2020 12:43
Quelle tristesse, vous m'avez fait rire, malgré le saignement de mon coeur. On a ce qu'on mérite
Allah maak ya tounes

Tunisino
| 21-03-2020 11:30
1. Coronavirus n'est pas tunisien, il s'est introduit à travers des tunisiens et des étrangers, très limités en nombre.
2. Le plus dangereux est la vitesse de propagation qui dépasse tout système de santé.
3. Il ne touche pas les enfants, ce qui renforce les soupçons qu'il s'agit d'un virus human-made et non nature-made. La Tunisie n'est pas particulièrement visée. Dans ce cas, les pays visées sont pour le moment au nombre de 6, 3 en Asie (Chine, Iran, Korê) et 3 en Europe (Italie, France, Espagne), soit comme cible, soit comme camouflage. Quelqu'un essaye de tester quelque chose, punir quelqu'un, réduire le nombre des personnes âgées, ou installer un nouvel équilibre.
4. La solution la moins coûteuse et la plus fiable est la prévention (Eviter les rassemblements, Eviter les contacts, Eviter de toucher le visage sans laver les mains, La distance de 1 m ou plus, s'approvisionner en douceur).
5. Le nombre officiel de cas est fonction du nombre de tests, en augmentant le nombre de tests le nombre de cas serait plus important.
6. La manière la plus raisonnable pour gérer cette crise est:
Etape 1. Sensibiliser les citoyens et les professionnels scientifiquement sans beaucoup les effrayer pour ne pas causer du panic et adapter le marché à un approvisionnement optimal.
Etape 2. Décourager les rassemblements, en particulier interdire la circulation de 10 heures (20:00-06:00), réduire le temps de travail à 35 heures (sens unique), arrêter les cours, mettre le système de santé en alerte, et confinement contrôlé des infectés.
Etape 3. Confinement partiel des citoyens de 14 jours pour séparer les infectés des sains afin que le pays revienne à son rythme normal de vie.
Etape 4. Recenser les dégâts, saisir les leçons, adoucir les conséquences.
7. C'est une situation de guerre, qui demande beaucoup de création puisqu'on ne croit pas dans la planification stratégique et dans les compétences. Coronavirus ne touche uniquement les personnes mais aussi les affaires, dans un pays à genoux. Il est important de mobiliser tous les citoyens en réveillant le sens de patriotisme à travers une compagne médiatique intelligente qui rend tout citoyen un soldat qui accomplisse son devoir en se protégeant.
8. Une bande sur le bras est symbolique pour que le citoyen annonce son implication dans cette guerre, mais nos politiciens ne sont bons que pour gagner des élections. Ils sont heureusement dans l'obligation de nous servir, par peur de soulèvements. Cependant, ce pays va certainement souffrir de toute mauvaise gestion.

Jimmy
| 21-03-2020 11:21
De savoir comment il parle chez lui, avec sa femme quand il veut manger, boire,**** et avec ses enfants ? est-ce qu'il utilise toujours le même langage et la même intonation avec une voix d'outre tombe ?

Léon
| 21-03-2020 11:17
Monsieur le Président,
Je vous envoie un avis circonstancié du scientifique que je suis, et qui présente l'une des plus grandes singularités en Tunisie: Etre un Haut diplômé grâce à l'instruction bourguibienne, et haut fonctionnaire d'état en France dans l'une des plus illustres places scientifiques du monde et qui, ne s'est pas aligné aux bienpensants en applaudissant une révolution dont on a vu le triste résultat aujourd'hui.

Quand la vie de mes concitoyens est en danger, je ne peux faire autrement que laisser de côté tous mes à-priori et ma résistance contre l'occupant qui manipule les tunisiens, depuis le plus simple citoyen, jusqu'aux plus hauts décideurs, et procurer mes conseils à ceux que je combattrai avec la plus grande fermeté, une fois ce mal qui guette notre pays passé.

Monsieur le Président; alors qu'aucune alternative à la chloroquine n'est aujourd'hui disponible, certains chefs d'états de pays dits "développés" préfèrent voir mourir leurs citoyens plutôt que de mettre en péril un éventuel vaccin qui ferait des bénéfices énormes aux laboratoires pharmaceutiques et qui, de surcroit, seraient produit par un laboratoire israélien (sachez monsieur le président, que je ne suis pas antisémite, mais anti-Finances qui dictent leur loi à l'humanité).
Je ne comprends pas par quelle logique, une thérapie qui a certainement été utilisée (du moins confirmée) en Chine, et qui a l'aval d'un grand virologue français, non sorti des cercles parisiens suffisants et prétentieux, et qui, aussi bien en laboratoire que sur le terrain, a fait ses preuves, n'est pas encore utilisée, alors qu'elle n'a pas d'effets secondaires significatifs, et qu'il n'y a aucune alternative concurrente actuellement.
Au mieux, elle guérit 75% des personnes comme elle le prétend, au pire elle permet d'étaler le pic de la pandémie afin de ne pas saturer les lits d'hôpitaux.
Si vous voulez mon avis, monsieur le Président, c'est tout simplement parce qu'elle ne coute que 20 cts d'euros par jour aux patients. S'il y a une seule organisation criminelle dans ce monde, c'est bien Monsanto et les laboratoires pharmaceutiques.
Si le coronavirus démarre en Tunisie, n'attendez pas qu'en France les dirigeants décident de le mettre en application. Ayez le courage de prendre la décision, et de tirer la chasse sur tous ceux qui s'emploient à tuer leurs propres populations sous prétexte que l'on ne peut faire confiance à la Chine (qui a réussi là où ils ont échoué), et à un virologue marseillais à l'accent marseillais peu "sérieux" pour endiguer à lui seul une pandémie.
Prenez la décision monsieur le président. Vous serez protégé par deux choses: Les observations chinoises et le Dr Raoult.
Vous serez surtout protégé par le bon sens qui dicte aux gens que lorsqu'il n'y a pas d'alternative, on donne ce qu'il y a en attendant mieux. A savoir une thérapie qui a quand même donné des satisfactions (17 patients sur 24 complètement guéris en 6 jours, soit 75%, contre 10% sans traitement).
Je ne dis pas que cela marchera, mais cela pourrait marcher, alors que si l'on ne fait rien, on ne peut que perdre.
Allez-y monsieur le Président. Trump l'a demandé et il a raison. Alors n'hésitez pas.
Si d'ici-là un autre traitement tombe, c'est tant mieux. Vous aurez quand même sauvé quelques vies.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Banana Republic
| 21-03-2020 11:08
Banana Republic with so many bhayem and 1 bghal

A lire aussi

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a accordé une interview spéciale, ce dimanche 25

25/10/2020 21:46
1

lui demandant d’abandonner son immunité

25/10/2020 21:23
1

Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les

25/10/2020 20:04
10

es tentatives de manipulation et de banalisation de l’affaire

25/10/2020 19:06
2