alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 13:39
Dernières news
Protestations nocturnes : douze jeunes placés en garde à vue
23/10/2022 | 16:40
1 min
Protestations nocturnes : douze jeunes placés en garde à vue

 

Neuf personnes ont été placées en garde à vue, dimanche 23 octobre 2022, pour association de malfaiteurs après une nuit de protestations et d’affrontements avec les forces de l’ordre à la cité Ennour à Kasserine.

 

D’autre part, le ministère public près le Tribunal de première instance de La Manouba a ordonné la mise en garde à vue de trois jeunes pour des actes de trouble et la libération de quatre mineurs arrêtés pour avoir bloqué les routes à Tebourba et incendié les pneus.

 

Ces derniers jours, plusieurs quartiers, dont Tebourba, Douar Hicher et Ettadhamen, ont été le théâtre de protestations nocturnes et d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Rapellons, également, que le ministère de l'Intérieur avait indiqué, le 20 octobre que le frère d’un ancien candidat à la présidentielle de 2014 et trois autres personnes ont été arrêtés et placés en garde à vue. 

Ceux-ci sont suspectés d’avoir soudoyé quelques habitants de Kasserine pour semer le trouble dans la région et sont accusés d’association de malfaiteurs et d’attentat contre la sûreté intérieure de l’État ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien. 

 

S. H

23/10/2022 | 16:40
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
AR
Pour les plus démunis de cette terre, le système judiciaire n'est qu'une apparence dépourvue de réalité.
a posté le 23-10-2022 à 19:41
N'est-il pas temps de se pencher sur le sujet autrement ?
Ces quartiers populaires, considérés comme un fardeau, un surplus de la société, une frange d'humains indésirable, refoulée, pointée du doigt, fief de la délinquance, des hors-la-loi , oubliée par tous les systèmes, marginalisée par tous les pouvoirs.
N'est-il pas temps d'accorder un peu d'attention à ces citoyens de ce pays ?
N'est-il pas temps d'avoir une approche plus sociale, plus éducative, plus humaine ?
C'est qui le con qui a élaboré les plans pour construire ces cités ?
Avec cette conception inhumaine ? Des petites constructions collées les unes aux autres, des petites ruelles et le moindre confort quasiment absent ?
Et jusqu'à quand on va continuer à ignorer cette bombe à retardement ?
De Kabaria, cité Hélal, Guerrich, Saïda, Mallassine , Somrane, Ettayarane, Ezzouhour, Zahrouni
Sidi Hassine, Jayara, cité Ettadhamen... Une population qui souffre, sans espoir, sans horizons, sans secours ?
On se contente de constater, annoncer les mauvaises nouvelles, condamner et dénigrer ?
Pourtant, il suffit de faire un petit effort, y penser autrement.
GZ
@AR
a posté le à 21:59
Bonjour AR.
Bravo et merci pour votre com.
Vous semblez commettre la réalité du terrain mieux que quiconque. Merci pour les sans voix humiliés et oubliés.
La stupide politique répressive est parfois est parfois l'étincelle qui fait partir la déflagration.
Au plaisir.
GZ
Correction
a posté le à 04:59
Lire connaître et non commettre. Toujours se relire. Ne jamais faire confiance à un phone peu smart.
L'occasion de dire à @AR, bon cru comme j'aime, que là où il voit une poudrière, les thuriféraires, par leur fumée aveuglés, n'y voient que manipulation et main secrète.
Il ne vous a pas échappé qu'il y a peu, pour des faits similaires, trois jeunes furent condamnés à trois années d'emprisonnement ferme. Trois longues années dans un quatre étoiles de ce pays...la justice rend parfois des ces délibérés lunaires.
Si on voulait entretenir le foyer, on ne s'y prendrait pas autrement. Même s'il ne faut pas faire montre d'un angélisme béat...trois longues années, c'est stupidement excessif.
Toujours surveiller. Toujours punir. Ne jamais se poser les bonnes questions.
Bien à vous.
AR
@ GZ, bonjour
a posté le à 11:06
Merci cher ami pour votre chaleureux com.
Et comme vous pouvez constater, on est aussi confronté au mur de l'incompréhension.
Un projet d'une nouvelle ligne ferroviaire traverse ces cités, longeant la périphérie d'Essabkha, ce projet important, qui coûte des milliards ( j'ai oublié le montant ) , pour desservir bon nombre de ces régions. Si on a consacré 0,1% pour l'aménagement et le développement de ces zones ( une somme dérisoire ) ce ne serait pas de la charité et l'impact serait plus que bénéfique.
Bonne semaine et bien à vous pareillement.
Gg
Mais que font...
a posté le 23-10-2022 à 18:26
...tous ces jeunes toutes les nuits à harceler la police?
Ils ne travaillent pas, ne vont pas à l'école durant la journée?
Et les parents ne disent rien, ils s'en foutent ?
Tout simplement
ILS VEULENT ETRE
a posté le à 22:13
des fonctionnaires, payés à ne rien glander, tout comme les deux cent mille recrutés lors de la brouette party.
Par la suite, pour rester dans le mouv, entreprendre des grèves pour maintenir la forme de fainéants nés !

Gisela
Protestations nocturnes
a posté le à 09:08
B R A V O ! Bien dits !