alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 16:43
BN TV
Présidence : Si l’article 80 est la solution à la crise, Kaïs Saïed n’hésitera pas à l’appliquer
25/05/2021 | 09:22
2 min
Présidence : Si l’article 80 est la solution à la crise, Kaïs Saïed n’hésitera pas à l’appliquer
L'attaché diplomatique du bureau présidentiel, Walid Hajjam, a été l’invité de Hamza Belloumi dans la Matinale du mardi 25 mai 2021 sur les ondes de Shems FM. Il a réagi au document fuité retraçant un présumé putsch présidentiel. 
 
Le journal britannique Middle East Eye a publié, dimanche, un document présenté comme étant une correspondance top secrète adressée le 13 mai à la cheffe de cabinet présidentiel Nadia Akacha, évoquant les modalités et différentes étapes à suivre par le président de la République pour activer l’article 80 de la Constitution tunisienne.  
 
Le présumé plan de putsch de la présidence consiste, notamment, en la séquestration au palais de Carthage du chef du gouvernement et du président du Parlement, entre autres, après leur convocation pour une réunion du Conseil de la sécurité nationale, ainsi que l’arrestation de plusieurs hommes d’affaires et politiciens.
 
Niant l’existence du document, Walid Hajjam a noté la surprise de la présidence de la République par le contenu dudit document et l’emballement qui a accompagné sa diffusion. 
 
 
Empruntant le jargon des séries télévisées, il a considéré ce document – qui, selon ses dires, ne correspond pas aux formalités administratives tunisiennes – un premier épisode d’une sitcom de plusieurs saisons. 
 
Revenant sur le contenu du document, l'attaché du département diplomatique du bureau présidentiel a soutenu que sa diffusion n’était qu’une opération visant la présidence de la République et la Tunisie. 
 
« Comment peut-on parler de putsch alors que le président de la République a raflé trois millions de voix ?! », a-t-il souligné. 
 
Au sujet de l’activation de l’article 80 de la Constitution, il a rappelé que, de par son statut, le chef de l’Etat était tenu de protéger ce texte assurant que si cet article était la solution à la crise, Kaïs Saïed n’hésiterait pas à l’appliquer. 
 
« On ne peut exiger du président de la République de respecter la Constitution puis lui réclamer de faire comme si l’article 80 n’existait pas », a-t-il martelé avant de préciser que ce scénario n’avait jamais été évoqué à Carthage. 
 
Sans accuser une partie en particulier d’être derrière la diffusion de ce document, Walid Hajjam a laissé entendre que les éléments à l’origine de cette campagne étaient bien connus. 

 

N.J. 

25/05/2021 | 09:22
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisino
Ce que veulent les puissances étrangères
a posté le 26-05-2021 à 18:18
Ce que veulent les puissances étrangères, petites, moyennes, ou grandes, qui s'intéressent à ce pays, est que la Tunisie reste dans une situation intermédiaire, pas trop faible pour constituer une menace et pas trop forte pour constituer une concurrence. C'est comme une municipalité qui donne une autorisation de construction de R+1, 2, 3, ou 4 (Rez de chaussée+i Etages), ainsi le bénéficiaire a droit à quelques étages, sans compter le rez de jardin et le sous sol, qui peut être lui-même de quelques étages. Sauf qu'en Tunisie, et faute de compétence, on n'a jamais su terminer un rez de chaussée solide qui permet d'aller vers les autres étages, pour permettre, avec le développement, à la Tunisie de devenir une petite puissance, et petit à petit une grande puissance.
AB
Cher @Nephentes: Anglosaxon versus European en Tunisie?
a posté le 26-05-2021 à 16:11
Un plan vient du lobby franco-européen et les anglo-américains ont exposé le plan, et ce qui est caché est encore plus..

Les services secrets français se battent pour leurs anciens colonies d´Afrique du Nord, mais les Anglo-Saxons veulent lui contester cela: Bref tout le monde se bat avec tout les moyens pour un endroit sûr sous le soleil nord-africain et bien sur la Libye..

A suivre..
Nephentes
Seniet el oorben
a posté le 26-05-2021 à 13:58
Ou fantasia chez les ploucs

Cette affaire est minable et indécente. Est ce pour cela qu'elle déclenche autant de passions dans notre beau pays ?

Le document est faux. L' art80 a été mis en avant, en long et en large, par Abbou et consorts il y a trois mois

C'est de l'enfantillage répugnant des entourloupes de bédouins débiles. Penser que ce sont des 'hauts' fonctionnaires qui sont les auteurs de cette 'fuite' sensationnelle me fait gerber.

Carthage Libre
Remarquez mes amis, TOUTE la smalla puante islamiste est de sorti sur ce forum
a posté le 26-05-2021 à 10:52
Et c'est une preuve, comme au temps de Ben Ali, qu'ils sont en...FIN DE REGNE.
Jupiter
Juste une petite comparaison
a posté le 26-05-2021 à 09:06
Le pib de la tunisie ca ve dire la production de tout le peuple tunisien et de 40 milliards de dollars par années la Grèce le pays pauvre de l'Europe sont peuple qui est de 10 millions d'habitants produit 200 milliards de dollars ni pétrole ni gas ni phosphate la Belgique 12 millions d'habitants sont peuple produit pour 540 milliards de dollars meme chose ni pétrole ni gas ni phosphate rien et notre grand peuple tunisien croit au miracle et au mensonge des un et des autres que nous sommes un pays riches pauvre peuple du Tiers-Monde
Faraon
la FRance, votre malheur
a posté le à 13:48
on peut ajouter S'pore : $ 100 k/h, mieux que la France !!!
tous ces pays n'ont pas été colonisés par la France.
That's it.
Forza
Je ne pense pas que Saied va activer l'article 80
a posté le 26-05-2021 à 06:06
Il est dans une situation confortable. Le peuple rend le gouvernement et les partis surtout Ennahdha responsable de la situation. Une fois, Saied active cet article, il devient responsable devant le peuple mais il n'a pas de solutions. A partir du jour il monte activement dans le pouvoir exécutif, les demandes des chômeurs, d'augmentations de salaires, de maitrise des prix etc. s'orienteront sur lui. Dans une situation de crise, ce n'est pas facile à gérer et surtout pas pour une personne de théorie, ses discours en arabe littéraire ne peuvent créer des jobs.
Plus grave pour la Tunisie es le diagnostic simpliste de Saied et des partis qui les supportent Chaab, Tayyar. Pour tout ce monde, la Tunisie est riche et elle ne souffre que de corruption. La vérité est que la Tunisie est pauvre et son problème est la mentalité d'assisté, la faible compétitivité, la lourdeur de la bureaucratie, la force exagérée des syndicats, l'économie de rente. La Tunisie a besoin d'investissements et d'investissements étrangers pour s'en sortir mais des investissements qui ne viendront pas avec le refus du travail, les demandes exagérées et l'atmosphère contre les entreprises.
Houcine
L'indignité et l'abjection.
a posté le 26-05-2021 à 05:43
Il semble que rien ne peut égaler en vilenies et en abjection le discours assez univoque des islamistes et leurs suivants.
Ils parlent de Constitution lorsqu'ils sont les premiers à enfreindre les règles, piétiner les droits des gens.
La justice de ce pays a perdu tout crédit depuis qu'elle est infestée de leurs pions.
On arrête pour délit d'opinion, poursuit une personne et l'incarcère à raison de son orientation sexuelle, on s'indigne avec facilité lorsqu'un propos virulent leur est adressé, eux qui insultent, menacent, ordonnent de poursuivre ou de libérer comme si l'Etat était leur bien.
Ils ont installé à la tête de l'ARP un malfaisant, avec complices achetés, ce qui souillé l'image de ce lieu et jette le discrédit sur ses membres et sape l'un des fondements de ce qui devrait être l'Etat de droit.
Ils ont organisé des coups pour forcer la main de la justice, et continuent pour fabriquer des obligés tel le cas du fameux Karoui, hier peu compatible, devenu l'adjudant de la secte et faiseur de président. Il croupit en taule, sans doute dans des conditions confortables, jusqu'au jour où une main charitable l'en expurgera. On peut imaginer laquelle, puisque Ghannouchi lui trouve des vertus et le croit innocent.
Faut-il en rire ?
Le voyou en chef parle d'innocence.
Les mots ont perdu leur sens.
Le coup de l'aéroport resté sans suite, les faux dossiers dont on menace toute velléité de résistance qui éclot chez tel personnage connu.
Le népotisme, avec l'ensemble de la famille élargie Ghannouchi et alliés installés aux postes de décision, ce qui donne de la force à la petite et sans importance Ksiksi pour insulter députées et jouer la grande dame.
On doit mentionner toutes les sommes d'argent dont ont bénéficié ces hordes de nu-pieds devenus riches du jour au lendemain par un coup de passe-passe où ils étaient les bénéficiaires et les décideurs des sommes allouées en "réparation".
Enfin, tout le monde sait qu'ils organisé et exécuté les deux assassinats qui est une première en ce pays dit "démocratique" sans que l'on sache ni qui, ni comment officiellement afin que nul ne soit inquiété.
Ceux qui s'inquiètent sont les vrais démocrates. Mais, ceux-ci sont insultés et assimilés sans preuve aucune à la dictature.
Il faudrait un jour faire la somme de tous les méfaits et crimes commis par ces charlatans dont le seul mérite aura été d'avoir saisi l'opportunité et pris le pouvoir que d'autres ont rendu prenable.
Ils ont le sens du moment, du kairos, parce que calculateurs, menteurs, opportunistes. Tout ce que la politique peut recèle de négatif.
Alors, oui, ils sont fascistes comme Mussolini organisant la marche sur Rome.
Oui, ils sont fascistes comme Hitler qui parvint au pouvoir par un coup et grâce à la faiblesse ou la reddition facile du camp d'en face.
Dans un cas comme dans l'autre, on sait où ces tristes personnages ont conduit leurs pays.
Nos islamistes crient aux ex-Rcd dès qu'on s'oppose à leurs tripatouillages.
Mais, tous les mensonges et tous les vols ne seront pas oubliés. On ne change pas la réalité par décret, et le mensonge le plus fin n'est jamais en mesure d'égaler la vérité.
Prenons date.
Abel Chater
Voilà ce que ce fameux article 80 de la Constitution, permettrait au putschiste Kaïs Saïed, de faire.
a posté le 25-05-2021 à 18:14
L'article 80 précise :
« en cas de péril imminent menaçant l'intégrité nationale, la sécurité ou l'indépendance du pays et entravant le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le président de la République peut prendre les mesures qu'impose l'état d'exception, après consultation du chef du gouvernement, du président de l'Assemblée des représentants du peuple et après en avoir informé le président de la Cour constitutionnelle. Il annonce ces mesures dans un message au peuple".
D'abord, de quels périls parlent-ils, du moment que la Tunisie s'en sorte avec cette crise économique mondiale liée à la pandémie covid-19, parmi les meilleurs pays de ce monde. Ni famine, ni manque de nourriture ou de pain, d'essence de diesel ou de gaz. Des dizaines de milliers sur les listes d'attente pour l'acquisition de voitures automobiles neuves. Le prix de l'immobilier augmente. Les grands chantiers infrastructuraux de l'Etat se réalisent l'un après l'autre. Les magasins étouffent de toutes gammes de produits jusqu'au luxe du luxe.
De quel péril nous parlent-ils ces putschistes Samia et Mohamed Abbou en coopération avec la Zalèma moussi et la Maîtresse de l'ancien ambassadeur français, Maya Gsouri, hormis de leur propre péril d'ennemis de la Révolution tunisienne!!!
Donc, il n'y a rien du tout, même dans cet article 80 de la Constitution tunisienne, qui autorise au président Kaïs Saïed de faire ou d'entreprendre, sans l'accord du Premier ministre et du président de l'ARP. Les piéger et les enfermer dans le palais de Carthage pour les obliger à lui signer ses décisions putschistes malgré eux, à l'image de ce qu'il a fait avec l'ancien premier ministre Elyes Fakhfakh, pour l'obliger à signer sa démission, ne l'aide en rien du tout. Ni notre armée nationale, parraine de notre Révolution du 14 janvier 2011, ne le permettra, ni les millions d'adeptes d'Ennahdha ou les jeunes tunisiens ne permettront plus jamais le retour de la Tunisie à la dictature, au despotisme et à la torture.
Celui qui pense réussir un putsch contre la démocratie tunisienne, doit aller se faire soigner dans un asyle psychiatrique.
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire. Vive la Révolution tunisienne.
Soussi
La constitution
a posté le 25-05-2021 à 16:40
Question pour tout les parlementaires
Qui a ecrit la meilleure constitution du monde?
Qui est le fautif?
Ce n est pas de cette facon que la Tunisie va avancer
Reveillez vous avant qu il ne soit trop tard

takilas
Est effectivement la seule solution
a posté le 25-05-2021 à 16:20
Cela a été dit et redit en 2014 et 2019, mais n'eût été les bourdes de quelques étourdis, la situation aurait pu être déjantée aisément.
Maintenant, il ne faut plus refaire la même bévue pour que nahdha continue à engendrer proroger les catatrophes causees a la tinisie et ce vu que cette secte insiste à se cramponner insoucieusement au pouvoir et de garder soit leurs richesses pécuniaires acquises durant la dernière décennie, ainsi que les allégements octroyés à leurs partisans (et concitoyens d'une même région), et dont ces faveurs irrégulières ont été en grande partie la cause de la dégradation économique de la Tunisie qui ont nécessité par la même occasion le énormes prêts quémandés auprès des banques mondiales et le FMI.
Yezzi il y en a marre, et puis cette hémorragie ne s'arrêtera jamais d'autant plus qu'il n'existe aucun garrot pour l'arrêter.
nazou de la chameliere
Si l'article 80
a posté le 25-05-2021 à 15:42
'?tait la sortie de crise .KS l'aurait appliqué !!!
Le problème avec cet amateur, C'est qu'il est pétrifié !!!
Il ne recule pas
Il n'avance pas
Il est en suspens
Et le pays avec !!
Il est incapable de trouver une sortie de crise !!!
Il s'est foutu dans une merde ,sans avoir prevu un plan B un plan C , et toutes les lettres de l'alphabet s'il le faut !!!

Connards d'amateurs de propreté. Qui sont a l'origine de ce merdier !!
Jupiter
@jamaa3at choaaba les ta7
a posté le 25-05-2021 à 15:05
Vos commentaires ca représentent vraiment votre niveau qui ne dépasse pas un troupeau de bétail qui a toujours vécues avec laasa et qui adore laasaa puisque vous etes des bgars
Tunisino
Correction: 1869
a posté le 25-05-2021 à 13:40
Wikipedia: Le pays connaît toutefois peu à peu de graves difficultés financières, en raison de la politique RUINEUSE des beys, de la hausse des impôts, et d'interférences étrangères dans l'économie. Tous ces facteurs contraignent le gouvernement à déclarer la banqueroute en 1869 et à créer une commission financière internationale anglo-franco-italienne. La régence apparaît vite comme un enjeu stratégique de première importance de par la situation géographique du pays, à la charnière des bassins occidental et oriental de la Méditerranée. La Tunisie fait donc l'objet des convoitises rivales de la France et de l'Italie. Les consuls français et italien tentent de profiter des difficultés financières du bey, la France comptant sur la neutralité de l'Angleterre (peu désireuse de voir l'Italie prendre le contrôle de la route du canal de Suez) et bénéficiant des calculs de Bismarck, qui souhaite la détourner de la question de l'Alsace-Lorraine.
takilas
Les beys ont ramené des fortunes colossales en Tunisie
a posté le à 16:33
Ainsi que les deys en Algérie.
D'ailleurs c'est pour cela que ces deux familles rockefelleriennes ont été accueillies avec les honneurs respectivement en Tunisie et en Algérie et ont été de même à l'origine paradoxalementles premiers à préconiser une république, à contrario du royaume du Maroc, mais cela n'arrangeait pas les français, et ce surtout en Algérie avec la présence confirmée des pieds rouges.
Autrement, les français ont jaloux, comme depuis toujours du Maghreb en général et se supposaient prioritaires pour acquérir un imaginaire butin de la précédente dynastie ottomane...
Mais les deux guerres mondiales ont entraîné des conséquences complètement inattendueset dont ces conséquences se sont répercutées jusqu'à ce jour avec les implications de traîtres et de mercenaires surtout les "affamés " au nom de l'islam.
ourwa
@ Tunisino (bis)
a posté le à 14:58
" Correction: 1869" ( sic)
On se rattrape comme on peut, Tunisino... " Correction", corrigez-vous... ça peut être le cas, effectivement, mais quand "vous vous trompez", concernant une date, à propos de 3 chiffres sur 4, nos sourires peuvent éclater en rires tonitruant... Comment dit-on en arabe " Parfois une excuse peut être pire d'une faute !"...C'est que vous faites, en nous accablant avec un chapitre entier de Wikipedia, copié-collé. Bravo l'artiste !
Tunisino
@ourwa (bis)
a posté le à 15:48
Il semble que vous ne cherchez pas uniquement à me corriger! De toute façon, ce qui compte est de ne pas induire les lecteurs en erreur. Par ailleurs, la date que vous venez d'avancer dans votre première réaction (1881) à 14:27, n'était pas bonne, pour confirmer que tout humain peut se tromper, même ceux qui prétendent être des experts! Cependant, le paragraphe emprunté de Wikipedia (la référence a été bien notée) a pour but d'apporter des explications. Finalement, l'objectif n'est pas littéraire comme vous l'avez déformé, mais technique, on peut subir une nouvelle colonisation si la république ruineuse continue!
ourwa
@ Tunisino ter
a posté le à 22:38
"Par ailleurs, la date que vous venez d'avancer dans votre première réaction (1881) à 14:27, n'était pas bonne" sic
Vous êtes incorrigible, prouvez-le, donc, que "...(1881) à 14:27, n'était pas bonne". L'une des causes, farfelues, de l'imposition du protectorat par la France, était les dettes tunisiennes auprès de la France ( pour répondre à votre date de 1789...). D'autres "raisons" s'y rajoutent:
--- La supposée collaboration de tribus tunisiennes avec celles algériennes dans la lutte armée contre la puissance coloniale française, l'Algérie était une colonie française depuis 1830
--- La pression de l'Italie à éjecter la France de ses prétentions coloniales en Tunisie, afin de prendre sa place; à cette date, 1881, la présence italienne, en termes de présence de ressortissants italiens était largement majoritaire, écrasante par rapport à celle des Français. Sans parler de la présence maltaise...
--- Enfin, car jamais 2 sans trois, l'Angleterre était aussi dans les rangs des vautours lorgnant sur le gâteau tunisien, chaque vautour le voulant pour lui tout seul. Ce fut la France.
A propos de la France, toujours, le bombardement du village de Sakiet Sidi Youssef en 1958 par l'aviation française allait déjà dans le même sens et avait cette raison : le soutien armée et logistique de la Tunisie, indépendante, au FLN algérien.
Vous n'avez rien corrigé, la preuve, malgré votre post du25/05 à 15:16. Vous êtes ignorant et votre mauvaise foi, à ce propos, bat des records désolants...
Tunisino
@ourwa
a posté le à 15:45
Nous sommes tous des ignorants, on connait beaucoup de choses et on ignore beaucoup d'autres! Mes salutations à vos amis, Yes, Fatma, Compteur, Correcteur, et les autres!
ourwa
@ Tunisino " hara"
a posté le à 16:35
" Nous sommes tous des ignorants, on connait beaucoup de choses et on ignore beaucoup d'autres..." (sic). VOUS êtes un ignorant et vous ne cessez pas de masquer votre ignorance avec des " précisions" farfelues...ce qui aggrave votre cas. Alors votre mot " Nous sommes tous des ignorants" dénote de votre part une malhonnêteté évidente et une mauvaise foi établie...De quel droit embrigadez-vous tout le monde dans votre ignorance ?
Quant à " Yes, Fatma, Compteur, Correcteur, et les autres!", ce ne sont pas mes amis, si l'envie vous prend de les saluer, adressez-vous donc directement à eux !...à moins qu'en plus d'être ignorant vous êtes d'une timidité maladive, au point de me prendre pour votre larbin ?
Abel Chater
Ces putschistes sont malades, car il n'y a pas un seul seul article de la Constitution tunisienne, où le président de la République pourrait agir seul, sans l'aval du premier ministre et du président du parlement ARP.
a posté le 25-05-2021 à 13:26
Quel article de la Constitution tunisienne, permet-il à cet arriviste retraité de la Mnihla, de séquestrer "enfermer" ou "emprisonner", le premier ministre et le président du parlement ARP, chez lui dans le palais présidentiel du peuple, parce qu'ils ne veulent pas se soumettre à ses ordres despotiques?
Quel article 80 ou 800 ou 8000 de la Constitution tunisienne, donnerait-il le moindre pouvoir personnellement dictatorial au président Kaïs Saïed, qu'il pourrait mettre en exécution sans l'accord du Premier ministre et des députés du peuple à l'ARP, surtout de les destituer et de les enfermer, pour s'emparer du pouvoir à la tête de notre régime parlementaire!!!
Et surtout cette "vérité mensongère" des trois millions de Tunisiens, qui ont voté pour l'inconnu arriviste sans le moindre passé ni la moindre expérience politiques, le retraité de l'enseignement supérieur, Kaïs Saïed. Alors que tout le monde le sait à 100 %, que plus des trois quarts des Tunisiens ne firent que voter contre l'escroc Nabil Karoui, sans avoir pensé le moindre à l'incognito Kaïs Saïed. Et c'est ce qui m'arriva à moi-même.
Qu'on imagine un tant soit peu, l'inconnu Kaïs Saïed en concurrence électorale avec Ahmed Najib Chabbi ou même contre Mahdi Jomaâ. Il serait aujourd'hui assis sur la terrasse d'un café de la Mnihla sans le moindre garde de corps ni la moindre caméra médiatique, non pas à jouer au Pharaon "manitou suprême de toutes les forces armées de la Tunisie". Des forces armées de la République tunisienne, qui finiront tôt ou tard par lui garder sa prison de putschiste.
Que les coqs de bruyère béni-oui-oui autour du président Kaïs Saïed, abusent de son état psychique et qu'ils jouent davantage avec le feu. Ils seront les premiers perdants, sans le moindre doute
Famous Corona
...
a posté le 25-05-2021 à 13:18
Maintenant, par cette maladroite, mais évidente manoeuvre, khriji est fixé sur les intentions de Kaïs Saïed et peut, du moins temporairement, dormir sur ses deux oreilles, car l'application de l'article -80 de la constitution n'est pas sur la table !
Famous Corona
Cela saute aux yeux !!!
a posté le 25-05-2021 à 13:07
Ce document est par évidence, un pur produit Ennahdha et représente une initiative par anticipation, pour sonder une éventuelle planification d'une quelconque tentative d'application de l'article-80 de la constitution par la présidence de la république ! C'est on ne peut plus amateur et maladroit de la part de Ghannouchi, qui ne fait qu'accumuler les bourdes, qui mettent de plus en plus en doute ses capacités mentales !
Carthage Libre
Les islamistes fachistes Terroristes en PANIQUE.
a posté le 25-05-2021 à 12:21
Ils ne savent plus où donner la tête : un coup ils "créent" un "parti" pour contrecarrer Abir Moussi, un autre coup (avec l'aide de Qatar, TOUJOUrs et ENCORE Qatar, Qatar par ci, Qatar par là avec ses khwenjias) en "divulgant" un faux document auprès d'une de leurs innombrables organisations basées à Londres.

Séquestrer Mechichi et Khriji au Palais Hhhhhhhhhhhhh Mauvais scénario écrit par un mauvais comédien "sit-com" khwenji.

Mais qui va les croire ces islamistes en fin de parcours! PERSONNE, sauf les bgars comme eux.

Les Khwenjias, après avoir tué, assassiné, fait couler le sang, voler, islamisé, construit des milliers de mosquées et écoles coraniques, bouzillé notre pays, notre économie et notre société, sentent que leur FIN est là, très proche ; ces coups bas sont ceux d'esprits malades qui veulent s'accrocher au pouvoir coûte que coûte.
Abject
Les islamistes fachistes Terroristes en PANIQUE.
a posté le à 16:24
Ce @Carthage Libre nomme les Nahthaouis de *** ?

Je le dénoncerais donc immédiatement - et à juste titre - au parquet pour diffamation.
Il est temps de purger ce forum de ces commentaires vicieux et répréhensibles pour la Tunisie.

Ce commentaire est abject.

PS : Je ne suis absolument pas en faveur de Khwanjia et ne voterai jamais pour elle.
Carthage Libre
Comme je disais, tu dois être un de ces BGARS.
a posté le à 10:49
Ya khwenji ya massekh ; t'inquiète, tes amis nahdhaouis, fils de Hassan Al Banna et du Terroriste Sayd Qutb (que tu considères comme étant un "philosophe" toi), qui ont donné naissance à Al Qaida et à Daech, sont des TERRORISTES et tous les tunisiens le savent.

Ceci dit, on le dit tous les jours, sous notre vrai nom, et on a AUCUNE peur des Terroristes Khwenjias tes copains. On a pas eu peur de Ben Ali, tu crois qu'on va avoir peur de tes copains khwenjias? Même si je suis d'accord avec toi pour dire que les khwenjias sont de très loin plus dangereux que Ben Ali, puisqu'ils manient les couteaux/épée/kalashnikov/semtex à merveille!
Tunisino
Le scenario 1789
a posté le 25-05-2021 à 12:01
Et voilà, on converge de plus en plus vers le scenario de l'an 1789, où la Tunisie était incapable de payer ses dettes et où certains étaient prêts à la coloniser. Ce n'est plus un soulèvement qui guette le pays, mais une colonisation. Entretemps, la république chaotique des idéologues continue son chemin, l'essentiel est le pouvoir, tous les autres aspects peuvent attendre. Le seul responsable de la situation après 2019 est Ghannouchi, il a détruit les trois présidences, en plus de tout le mal qui l'a fait à l'administration et à l'économie depuis 2011.
ourwa
@ Tunisino
a posté le à 14:27
Vous dites :" Et voilà, on converge de plus en plus vers le scenario de l'an 1789, où la Tunisie était incapable de payer ses dettes et où certains étaient prêts à la coloniser", sic. 1789 est la date où la Révolution française a éclaté...et qui a duré à peu près un siècle, pour qu'enfin le pays se débrasse définitivement de la monarchie et accède à la démocratie dans un régime républicain. Vous confondez 1789 et 1881, cette dernière date étant celle où le bey Sadok Bey et les représentants de la France avaient signé à Ksar Saïd le traité instituant le protectorat français. Entre 1789 et 1881 il y a à peu près un siècle, autrement dit, sans vous fâcher, vos connaissances en ce qui concerne l'Histoire de votre pays révèlent un siècle de retard... Révisez cela, ne serait-ce que pour vous éviter les sourires des lecteurs de BN...
Tunisino
@ourwa
a posté le à 15:16
Merci. Vous avez totalement raison. Je viens de corriger cela à 13:40.
Jupiter
L'article 80 oui pourquoi pas
a posté le 25-05-2021 à 11:47
En cas de péril imminent menaçant les institutions de la nation et la sécurité et l'indépendance du pays et entravant le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le Président de la République peut prendre les mesures nécessitées par cette situation exceptionnelle, après consultation du Chef du gouvernement et du Président de l'Assemblée des représentants du peuple et après en avoir informé le président de la cour constitutionnelle. Il annonce les mesures dans un communiqué au peuple.

Ces mesures doivent avoir pour objectif de garantir le retour dans les plus brefs délais à un fonctionnement régulier des pouvoirs publics. Durant toute cette période, l'Assemblée des représentants du peuple est considérée en état de réunion permanente. Dans ce cas, le Président de la République ne peut dissoudre l'Assemblée des représentants du peuple et il ne peut être présenté de motion de censure contre le gouvernement.

A tout moment, trente jours après l'entrée en vigueur de ces mesures, et à la demande du Président de l'Assemblée des représentants du peuple ou de trente membres de ladite Assemblée, la Cour constitutionnelle est saisie en vue de vérifier si la situation exceptionnelle persiste. La décision de la Cour est prononcée publiquement dans un délai ne dépassant pas quinze jours.

Ces mesures cessent d'avoir effet dès que prennent fin les circonstances qui les ont engendrées. Le Président de la République adresse un message au peuple à ce sujet.
El Capo
Glucose
a posté le 25-05-2021 à 11:21
Pourquoi a t il besoin d'un attaché diplomatique ce c.... de Président ?!?

Est ce que la présidence de la république eest une entité indépendante du pays qui, pour parler au nom de Roi des rois pour sa peuplade , a besoin de le faire au travers d'un diplomate ?!?
Angel
origine
a posté le 25-05-2021 à 11:11
https://www.researchmedia.org/top-secret-tunisie-coupetat-factcheking-fr/#_ftnref3
Mauvaise FOI
Mauvaise Foi
a posté le 25-05-2021 à 09:55
Qui a violé la Constitution?
Qui a nommé EF ,Mr 0.001% le moins populaire de ceux proposés par l'ARP?
Qui a décidé de ne pas valider le remaniement voté par l'ARP?
Qui n'a pas encore répondu sur la Cour Constitutionnelle malgré les dépassements de délais?
Qui à son retour de chez l'impératour Sissi et sans doute conseillé par celui-ci décide de se proclamer chef suprême de toutes les forces armées, militaires et civiles?
Si les députés en avaient et si HM en avait lui-aussi et pour tous ces dépassements allant nous mener vers une autocratie, ils feraient tout simplement ceci:
1) Faire passer le remaniement même sans prestation de serment.
2) Voter pour les membres de la Cour Constitutionnelle même incomplète.
3) Ignorer la présidence de la république et tout ce qui provient de cette institution comme dans son temps, l'ANC a été mise sous curatelle.

Mén fom él bir ouèllè mén Kâaou!
une personne
l'application de la constitution
a posté le 25-05-2021 à 09:36
comment peut il applique l'art 80 de la constitution sachant qu'il doit informer la cour constitutionnel ? etant donné qu'il applique la constituion a la lettre , comment peut t'il l'appliqué