alexametrics
samedi 17 avril 2021
Heure de Tunis : 11:32
Dernières news
Sousse : tentatives de hold-up et heurts entre la police et des casseurs
16/01/2021 | 21:56
1 min
Sousse : tentatives de hold-up et heurts entre la police et des casseurs
Des jeunes habitants du gouvernorat de Sousse ont tenté, dans la nuit de samedi 16 janvier 2021, de cambrioler plusieurs commerces et une banque dans différents quartiers.
 

Les forces de l’ordre déployées ont réussi à mettre en échec ces actes de vandalisme simultanés et ont procédé à plusieurs arrestations en particulier dans la ville de Sousse et El Kalâa El Kobra.  

 

Une source sécuritaire bien informée a précisé, à Business News, que des armes blanches et des cocktails Molotov avaient été saisis durant cette opération.  

 

Ces protestations doublées d’actes de vandalisme se poursuivent depuis jeudi 14 janvier dans plusieurs gouvernorats de la Tunisie.  

 

N.J. 

16/01/2021 | 21:56
1 min
Suivez-nous
Commentaires
DARK VADOR
Les vrais révolutionnaires
a posté le 17-01-2021 à 13:08
Monastire vous avez parfaitement raison, la police protègent les nahadaoui, qui font pire que Ben Ali, les haut cadres de la sois disant police roulent ostentatoires pour les frères musulmans, tous ces pseudo politiciens qui se sont mis plein les poches, ils faut les juger pour haute trahison
Abir
Prendreles armes contre l'Etat, des casseurs, des voleurs finisseront par les indemniser
a posté le 17-01-2021 à 12:27
C'est à ces semblables qui vont aller les indemnisations! Kalou "martyres" à l'ecception de quelques uns
takilas
La Tunisie un jouet entre les mains de gosses écervelés.
a posté le 17-01-2021 à 12:18
C'est devenu en fin de compte le pays des
"Heurts et malheurs"; qui l'aurait prédit ?
Rayma
Quand les responsables pillent le pays en toute impunité
a posté le 17-01-2021 à 11:53
Le peuple se comporte de la même façon que ses responsables....ils pillent eux aussi l'exemple vient d'en haut!!!
Monastir
...
a posté le 17-01-2021 à 10:26
Ces mêmes pilleurs étaient qualifiés de révolutionnaires en 2011...
Avec un parlement de bandits , un président de ce même parlement terroriste et un président de la République autiste et populiste , faut pas s'attendre à autre chose.
Pourquoi les forces de sécurité n'arrêtent elles pas les voyous en cols blancs du parlement au lieu de s'en prendre au peuple affamés et pillés par ces derniers ?
Il faut dégager la nouvelle racaille au pouvoir , brûle la constitution de pacotille et vive une nouvelle république.
GZ
Le vrai hold il est ailleurs
a posté le 17-01-2021 à 09:38
Selon une confidence faite à l'AFP sous couvert d'anonymat par un responsable de la présidence tunisienne, reprise par " le Temps " de Genève et d'autres médias européens, " le Conseil Fédéral Suisse a annoncé que le gel administratif d'une partie des avoirs du clan Ben Ali prendrait fin le 19 janvier à minuit. Cela nous a été notifié via les canaux diplomatiques ... Bien qu'on soit en contact quotidien avec les autorités suisses et malgré leur compréhension, il sera difficile de faire quelque chose d'ici mardi ".
Le Temps précise que le Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE ) a donné aux nouvelles autorités tunisiennes le temps nécessaire pour mettre en place une coopération judiciaire avec la Suisse. ... Durant l'année écoulée , les autorités tunisiennes ont été sensibilisées à plusieurs reprises et à plusieurs niveaux de l'expiration prochaine du blocage administratif ".
Toujours d'après le quotidien genevois, Béji Caïd Essebsi n'était pas enclin à traquer les argentiers de Ben Ali préférant plutôt accorder des amnisties .
320 millions de Dollars , soit 265 millions d'Euros ou 868 640 000 Dinars tunisiens. Et il ne s'agit que d'une partie des avoirs que le clan a fait transiter par la place financière de Genève, c'est ce qu'indique l ' ONG suisse Public Eye. C'est le magot que récupéreront l'ancienne " Régente de Carthage" , son frère ainsi que 30 à 50 personnes du clan.
Le temps de la justice n'est certes pas celui des médias ni de l'actualité. Pour autant force est de constater que dix ans et dix gouvernements après, dans un pays où on condamne à la sauvette et à tour de bras , un " voleur " de deux boîtes de thon à six mois ferme , une blogueuse pour " Sourate Corona " à la même peine avec sursis , force est de constater que dans cette affaire nous avons donné beaucoup de temps au temps pour ne pas dire fait montre de mauvaise volonté sinon d'inconsequence voire complicité blâmables . A croire que les nouvelles autorités ne sont nullement intéressées par l'idée de récupérer ces fonds.
Bourguiba, déposé par " l'homme des casernes " a donné sa vie à son pays et s'est éteint sans le sou.
Les kleptomanes de rapines gavés vont, en théorie et selon toute vraisemblance mettre la main sur le magot. La Suisse est un Etat de droit . Elle devra, à son corps défendant et la mort dans l'âme, sous peine de poursuites judiciaires qu'elle perdra assurément, restituer les avoirs bloqués réévalués au jour de la main levée , à qui de " non droit " , on ne pas être plus Tunisien que les Tunisiens.
Le clan va pouvoir " se la couler douce à Miami ", les doigts des pieds en éventail et siroter quelques cocktails aux frais de la généreuse fille Tunisie peu regardante à la dépense. Qu'a-t-elle donc à faire de 320 millions de Dollars. Tout y va pour le meilleur des mondes, tous les compteurs sont au vert foncé; les comptes débordent; la population est vaccinée; il se dit même que des doses de vaccin , on en a en surnuméraire, de quoi vacciner le voisinage.
Il est des pays où des têtes tombent pour bien moins que cela .



GZ
Rectif
a posté le à 12:12
Lire en titre , " le vrai hold-up est ailleurs ". La fenêtre laissée au titre ne favorise guère la relecture et partant , la correction . Merci à BN de faire quelque-chose .
Hounga
Organisation
a posté le 17-01-2021 à 06:37
Des bandes bien organisées qui bien sûr n'ont pas agit seules. A savoir qui sont les partis politiques derrière ces vandales. Ce qui est sûr concernant Sousse , ceux ne sont pas des locaux. C'est pareil pour toutes les grandes villes. Et 'est encore au mois de Janvier si nous remontons l'histoire de la Tunisie depuis 1978.
Léon
Pepuis quand dites-vous?
a posté le 17-01-2021 à 06:13
Nous voilà aujourd'hui en train de qualifier de vandalisme ce qui fut qualifié d'héroïsme en 2011. et qui a fini par détruire le pays prospère que l'on était. C'est vraiment le monde à l'envers. Alors qu'en 2011 il n'y a pas de faim, bien au contraire, on qualifiait de héros ceux qui, par la main tendue de l'oncle Sam, allaient installer en Tunisie la décadence et la faim de manière durable.
Lors du dixième anniversaire de la maudire révolution du printemps atlantiste, Léon vous expliquait comme d'habitude le pourquoi du confinement de quatre jours, faisant d'un 14 janvier, jour sensé être une fête de cloportes et de vendus, le premier jour d'un confinement qui ressemble plutôt à un enterrement et un jour de tristesse. Ehhh oui, j'espère que vous l'avez compris aujourd'hui.
Voilà que des affamés qui n'ont plus rien à manger, originaires de diverses villes de la Tunisie, venus s'installer à Sousse du temps de la Tunisie heureuse pour travailler dans le secteur du tourisme, secteur qui donnait à manger à tout un pays, se ruent sur les magasins pour se nourrir. Ceux-là on ne les traite pas de héros, mais de vandales. Sous le silence des médias "démocrates", la Tunisie se soulève depuis le 12 janvier dernier. Une omerta totale car, cette fois-ci, un tel soulèvement ne fait plus l'affaire de la Cabale, ces décideurs atlantistes qui nomment vos dirigeants et font vos révolutions via les médias et traitres locaux à leur solde.
Pas un mot! Il serait gênant pour les criminels, jasminologues étrangers, qui s'accrochent à la Tunisie pour expliquer à leurs peuples que leur entreprise a réussi dans notre pays, d'expliquer la Tunisie crève de faim aujourd'hui. Ils préfèrent continuer à vanter leur parti pris pour nos "révolutions" et leurs interventions, parfois armées contre les dirigeants arabes et à leur tête le valeureux Ben Ali, Leader du Non contre la première guerre du Golfe, pierre angulaire de tous les malheurs qui allaient nous arriver plus tard.
Tunisiens, votre ramassis d'intellectuels bienpensants ne valent que dalle. Des imbéciles sans aucune vision. Ils pullulent et nuisent à une Tunisie où le premier souci est de nourrir les habitants; première des dignités humaines, alors qu'ils nous arrosent de discours sur la "démocratie" à laquelle ils n'ont bien sûr rien compris.
Pendant qu'ils combattent, souvent sans s'en rendre compte, au profit des atlantistes qu'ils insultent jour et nuit, le pays coule par leurs sales mains.
Il fallait écouter Léon au lieu de jouer aux lâches qui font mine de ne pas savoir quelle main les nourri. Omkom la7nina le FMI. Léon vous avait prévenu que le jour où Dieu leur donnerait de quoi s'occuper, ils vous laisseront tomber comme leur dernière chaussette. Mais vos intellectuels sont des traitres et Léon est un vrai Patriote: S'il n'en restait qu'un seul, ce serait Moi.
Alors arrêter de nommer des Gvnts inutiles et qui ne décident en réalité de rien; des Gvnts sans aucune compétence, chose que vous confondez avec "diplôme". Un poste de ministre dans la Tunisie actuelle ne vaut même pas un poste de commis vaguemestre dans la Tunisie de Ben Ali. Mais les imbéciles-à-diplômes, aussi pompeux et prestigieux soient-ils, mettront des décennies à le comprendre. Plus ils ont étudié, plus ils sont devenus bornés et bêtes.
Je me demande si les intervenants qui ne comprenaient pas jusqu'en 2014 en quoi le verset 112 de la sourate des abeilles que je cite depuis 2011 pouvait-il concerner la Tunisie, commencent à le comprendre aujourd'hui. L'âne du belvédère aurait peut-être fini par comprendre; mais pas les hauts diplômés de mxxxx.
Je vous le dis et redis; votre salut passe par les vrais hommes d'état et il en existe très peu: Friaa à leur tête, mais aussi Braham, M.Haddad, N.Jouini, T.Hadhri et quelques autres. Et votre serviteur bien sûr, car la première chose qui peut sauver un pays est la vision juste. Et de la vision, j'en ai eu. Je vous avais donné TOUTES les erreurs à éviter depuis le départ et vous ai conté leurs conséquences, lorsque vous me traitiez de tout, mais cela n'a pas loupé, vous êtes tombés en plein dedans. Si vous mettez trois années en moyenne à voir vos mauvais choix, vous mettrez trois décennies à comprendre ce qui arrive à votre pays, à savoir une colonisation 2.0 en bonne et due forme.
Que Dieu me préserve la gouvernance d'imbéciles car, manquant un peu de calme, je pourrai passer aux mains. Et un traitre, quelque soit son statut, doit se lever de bonne heure pour impressionner le disciple du Col Ferchichi en Patriotisme que je suis.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya,
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.