alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 09:09
A la Une
Mohsen Dali : Le parquet n'a pas encore saisi l’enveloppe "empoisonnée" !
28/01/2021 | 20:13
2 min
Mohsen Dali : Le parquet n'a pas encore saisi l’enveloppe

 

Le responsable de l'unité d'information et de communication et substitut du procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali est intervenu, ce soir du jeudi 28 janvier 2021, sur la chaîne Attessia assurant que le parquet a appris la tentative d’empoisonnement du président de la République sur les réseaux sociaux et qu’il s’est saisi, lui-même, de l’affaire.

 

Mohsen Dali a ajouté : « Aucune partie ne nous a alerté de l’affaire, ni la présidence de la République, ni les services sécuritaires. Pourtant, il ne s’agit pas d’une simple affaire ou d’une affaire anodine. C’est une affaire touchant la sécurité nationale et la vie du président de la République. C’est un crime passible de la peine de mort ».

 

Dans son intervention, il a ajouté que le parquet n’a toujours pas reçu l’enveloppe en question, assurant qu’il y a des procédures judiciaires à respecter et que le parquet ne peut traiter l’affaire tant qu’il n’a pas saisi l’enveloppe. « Nous ne savons pas à qui a été confiée cette enveloppe. Peu importe la partie à qui elle a été confiée, elle doit travailler en collaboration et sous la supervision du ministère public. Seul le ministère public est habilité à émettre un rapport officiel ».

 

Rappelons que l’affaire du courrier empoisonné a été ébruitée, hier, sur les réseaux sociaux, et ce n’est qu’en fin de cet après-midi que la présidence de la République a émis sa version officielle des faits, soulignant qu’elle n’a pas voulu en parler avant de peur de perturber l’opinion publique. Les services de la présidence évoquent la réception d’un courrier suspect ouvert par la cheffe de cabinet Nadia Akacha. Cette dernière s’est évanouie en l’ouvrant et a pratiquement perdu la vue. L’enveloppe a été passée à la déchiqueteuse, avant d’être soumise aux services sécuritaires. Nadia Akacha a été transférée à l’hôpital militaire pour un éventuel diagnostic à propos du malaise survenu.

 

S.H

28/01/2021 | 20:13
2 min
Suivez-nous
Commentaires
veritas
@Baya
a posté le 29-01-2021 à 14:28
https://www.tuniscope.com/article/222200/actualites/politique/jallad-131010
veritas
@Mh-Mr ténèbre...
a posté le 29-01-2021 à 11:29
La Gendarmerie nationale dépend de l'armée ...c'est des militaires sans oublier les tribunaux militaires...l'?gypte doit vous jalouser par ce qu'elle a une armée digne de ce nom et patriote ....c'est ça qui vous fait mal .
Forza
roman digne de Moustapha Lotfi Almanfaloutii
a posté le 29-01-2021 à 11:16
.
mtz
choubhet
a posté le 29-01-2021 à 11:10
famma choubhet dharf chébh massmoum a causé choubhet hatta chay
aldo
==== DE PEUR QU'ELLE S'ENVOLE et PLUS DE TRACE ====
a posté le 29-01-2021 à 10:36
cette enveloppe déchiqueté au tribunal ------- vaut mieux prendre ses précautions --------- on a bien vu d'autres documents et dossiers disparaître du tribunal non ?
MH
L'armée à l'égyptienne !!!
a posté le 29-01-2021 à 08:59
Il y a des lumières sur ce site qui pensent que l'armée sait diriger une enquête policière. '?a n'existe qu'en Egypte, où l'armée sait tout faire, la boulangerie, la plomberie, l'immobilier, l'industrie et j'en passe et même la politique, ça va de soit. Non, monsieur. L'armée ne sert qu'à une seule chose, le maniement des armes pour défendre le pays.
veritas
@Baya
a posté le 29-01-2021 à 08:54
Je n'ai pas assisté à l'ouverture de l'enveloppe pour déduire ce que vous avez pu déduire pour noyer le poisson ...si vous avez assisté à l'ouverture de l'enveloppe suspecte ou bien vous êtes en liaison avec l'expéditeur ça c'est autre chose ...
aldo
==== YA SI DALI !! ça va bien ?
a posté le 29-01-2021 à 01:00
TAWWA HAKA YA MAALIM !!!
Hannibal Barca
Actors, where is la preuve ?
a posté le 29-01-2021 à 00:12
You really believe this nonsense ? So she openend the envelop and instantly she didnt feel ok, but had the time to put the envelop in the paper schredder ? Hahahahaha please Bussinesnews improve your journalistic investigation. Your task is to inform the people. Go talk to people like JALEL BRICK the only one that talks sense.
takilas
Pour l'argent et le pouvoir...
a posté le 28-01-2021 à 22:44
...Ces incultes, ignorants et incompétents nahdha, sont capables de tout même d'assassiner ; les assassinats ne sont pas à ce jour élucidés c'est parce quils sont camouflés. Par qui ?
La réponse est connue bien sûr.
bbaya
si c'est vraiment un poisson toute l'équipe de sécurité est déjà en état très grave
a posté le 28-01-2021 à 22:21
@veritas: tu sais le danger mais tu ne sais pas c'est quoi un danger!
un coli empoisonné ouvert dans un hôtel il faut l'evacuer et s'attendre à une 100ene de cas en réanimation! mais en tunisie on se balade avec un courrier déchiré entre les mains des sécuritaires comme si un bouquet de fleur!
pauvre tunisiens! le niveau intellectuel est sous zéro!
veritas
L'armée doit diligenter l'enquête .
a posté le 28-01-2021 à 21:07
Ce qui vient de se passer est très grave ...comment se fait il que des poisons puissent circuler ou se trouver illégalement dans le pays ...l'armée doit ouvrir une enquête pour démasquer les parties ou les protagonistes qui puissent détenir du poison qu'ils pourront utiliser durant des évènements (manifestations ou autres ) pour tuer des milliers de personnes en quelques minutes ...si la procédure n'aboutira pas et sera classée sans suite bonjour les dégâts dans les prochaines semaines et les prochains mois .celui qui détient de la cyanure ou autres poisons ne peut pas être un individu il ne peut s'agir que d'une organisation terroriste bien définie à la solde des parties bien précise .
takilas
@ Veritas exact !
a posté le à 22:57
Et les armes qui sont cachées depuis la dictature de troïka jusqu'à ce jour ?
Est-ce qu'il y a des initiatives pour connaître les cachettes préconisées par ces gangsters depuis leur sinécure à Londres depuis 2006 jusqu'à 2011 pour qu'ils se rabattent en intrus sur la Tunisie en apprenant qu'il y a un printemps arabe et puis un butin à se partager entre eux ; d'ailleurs chose faite puisque nahdha sont devenus des milliardaires rien qu'en quelques mois et de s'acheter et construire de belles demeures soit à Tunis (en plus construites dans leur région du sud), et à Paris dont ils ont vécu royalement depuis les années quatre-vingts et ce jusqu'à ce jour où résident royalement permanence leurs enfants qui ne connaissent ni famine ni grève d'interruption des études ni des difficultés soit pour aller à l'école ou d'être englouti dans des regards sans tampons.
En somme, la belle vie pour les grands et les petirs de nahdha. Quoi ?