alexametrics
mardi 25 juin 2024
Heure de Tunis : 15:21
Dernières news
Ministère de l’Intérieur : l'assaillant de Djerba a été neutralisé en 112 secondes
11/05/2023 | 16:35
3 min
Ministère de l’Intérieur : l'assaillant de Djerba a été neutralisé en 112 secondes

 

Le ministère de l’Intérieur a tenu un point de presse, jeudi 11 mai 2023, pour revenir sur les circonstances de l’attentat de Djerba opéré dans la soirée du mardi 9 mai 2023, aux alentours de la synagogue de la Ghriba.

Avant le démarrage, le responsable de communication au sein du ministère de l’Intérieur, Faker Bouzghaya a précisé aux journalistes présents pour la couverture qu’il s’agissait d’un point de presse et qu’il ne leur était pas possible de poser des questions.

Le ministre de l’Intérieur, Kamel Feki a salué les efforts des forces armées, des forces de sécurité ainsi que des unités de la protection civile, pour leur résistance face à cette attaque lâche. « Je suis très fier des héros de la Tunisie, pour leur performance inédite. En effet, nos forces ont réussi à maîtriser la situation et à éliminer l’auteur de l’attaque en l’espace de 112 secondes ».

M. Feki a assuré que le criminel comptait se rendre à la synagogue et à Dar Dhiafa, mais la situation a été entièrement maîtrisée. « La Tunisie est un pays sûr et le restera malgré toutes leurs tentatives désespérées. D’autre part, une information judiciaire est ouverte à ce sujet conformément aux exigences de la loi ».

Le ministre a, par la suite, reconstitué le déroulement de l’attaque : « je vous raconte le déroulement exact de l’opération : l’agresseur a tué son collègue avec préméditation. Il lui a tiré une balle derrière l’oreille. Le premier martyr, âgé de 31 ans et originaire d’El Hencha au gouvernorat de Sfax, est tombé. L’agresseur a pris un quad du poste de la Garde maritime. Il s’est positionné dans le jardin de l’école de Riadh 1, qui est à 200 mètres de la synagogue de la Ghriba. Il a attendu le passage de la voiture des policiers positionnée devant l’école pour faire irruption. Il a commencé à tirer en rafales vers les passagers et les forces de l’ordre. La première victime est tombée à 20h13. Il a visé par la suite les forces de sécurité pour faire le maximum de victimes. Il a été encerclé et éliminé en l’espace de 112 secondes. L’assaillant s’appelle Wissem Khazri ».

 

Revenant sur les blessés et les personnes décédées, le ministre a indiqué : « Il y a trois blessés parmi les sécuritaires : Le premier Atef Nasraoui, est blessé au niveau de la jambe. Il a subi une opération et son état est stationnaire. Le deuxième c’est le colonel major Mohamed Hedi Riahi, il a une blessure au niveau de la cuisse. Il a subi une opération et son état est aussi stationnaire. Le troisième est Youssef Debbech, il a une blessure au niveau du ventre. Il a subi une opération et il a été transféré à l’hôpital militaire. Pour les décédés, ils sont trois. Le premier c’est Kheireddine Ellafi, âgé de 31 ans et célibataire. Maher Noureddine Larbi, marié et père de trois enfants et le troisième c’est Mohamed Abdelmajid Atigue, célibataire.

Pour les personnes civiles blessées, elles sont au nombre de deux. La première personne c’est Slim Fendi. Il a une blessure sur le côté. Il a subi une opération à la clinique Echifa. La deuxième c’est Henda Sahnoun, elle a une hémorragie cérébrale et son état est modéré. Pour les deux personnes décédées, Il s’agit d’Aviel Haddad, Tunisien de confession juive. Il avait 30 ans et sa famille a demandé son inhumation en France. Le deuxième, c’est Ben Yamin Haddad. C’est un juif français et il était âgé de 42 ans ».


Interrogé à propos d'une éventuelle défaillance sécuritaire, notamment au niveau des services de renseignement, le ministre de l’Intérieur, a refusé de répondre, assurant que les enquêtes sont actuellement en cours.

 

S.H

11/05/2023 | 16:35
3 min
Suivez-nous
Commentaires
TAB
Regarder bien ses visages !
a posté le 12-05-2023 à 15:22
Quand les BenouHilel donnent une "conférence de presse"..
Tunisino
112 secondes?!
a posté le 12-05-2023 à 14:02
En analysant ce chiffre, il est bien clair que ce sont des amateurs qui sont derrière. En premier lieu, la réaction ne se mesure pas par le temps mais par les victimes, il faut montrer du respect aux innocents. En deuxième lieu, pourquoi tuer l'assaillant, il suffit de le blesser pour l'utiliser par la suite dans l'enquête, sauf s'il ne doit pas rester en vie pour ne pas bavarder, d'où la réaction de la France, du copier-coller de la réaction de la GB après l'attentat de Sousse! En troisième lieu, comment la valeur de 112 secondes a été mesurée, pourquoi elle n'a pas été convertie en minutes, environ deux minutes, ce qui est plus compréhensible et plus influant? La Tunisie est devenue un pays qui fait rire après 2011, des littéraires et des illettrés se sont jeter sur le pouvoir pour apprendre la coiffure dans les têtes des orphelins, les orphelins vont finir par se soulever une deuxième fois, et que tout traitre ou bête assume pleinement son aveuglement.
HEDI
Quelle compétence !
a posté le 11-05-2023 à 19:31
Une fois, ils nous disent que la victime a été massacrée/égorgée, et une fois qu'elle a été tuée avec une arme à feu?
Une fois que le terrosriste est allé à Algariba dans une Squad, et une autre fois dans une voiture?
A quoi est due cette incohérence dans les informations ?

Le terroriste appartient à la garde nationale, le ministre de l'intérieur est le responsable et il doit quitter son poste.
Discours dégoutant, vide et que des blablabla.

Tout de meme ce qu´on peut retenir de cette "conférence de presse" que les Tunisiens ont au moins appris l'efficacité et la rapidité de nos flics pour tuer : exactement 112 secondes pour abattre le Flic-terroriste !

Et qu´est-ce que va se passer ?
Rien, absolument rien!
veritas
il y'a une extrême urgence.
a posté le 11-05-2023 à 18:44
il faut démanteler toutes les recrutements partisanes d'Ennahba aux ministères de l'intérieur de La Défense de l'agriculture (car il y'a des gardes forestiers nahdaoui nommé par le fameux ben Salem) et dans toutes les administrations de l'état si le démantèlement des recrues islamistes n'est pas appliqué de toute urgence et tarde à été exécuté d'autres opérations terroristes peuvent arriver à tout moment et encore plus graves car ils veulent déstabiliser le pouvoir en place comme ça été le cas avec Ben Ali et bourguiba ;et veulent à tout prix foutre en l'air la saison touristique..donc le démantèlement des recrutements suspectes doivent être une priorité absolue dans les prochaines heures et les jours suivants.
Ancien '?lu de la république française
Mr le ministre de l'intérieur il faut désinfecter le pays, il y'a encore énormément de bombes humaines parmi la population tunisienne
a posté le 11-05-2023 à 18:31
Mr le ministre de l'intérieur il faut désinfecter et nettoyer le pays dans tous les domaines, je vous assure ENNAHDHA a encore énormément de mercenaires partout à l'intérieur comme à l'extérieur de la Tunisie, depuis longtemps je n'ai pas cessé depuis 2019 de demander au président de la république Tunisienne Kaïs Saïed de nettoyer et désinfecter le pays des bombes humaines, Mr le ministre de l'intérieur il y'a encore énormément de fanatiques partout dans la police , l'armée, la justice, surtout dans les administrations
Ahy
Y a pas plus d'informations que FB
a posté le 11-05-2023 à 18:28
La communication est plus que faible, elle est catastrophique.
Tahya tounes
Tunisie pour tous ses enfants
a posté le 11-05-2023 à 16:53
En 118 secondes mais après plus de 20km en traversant les cercles de sécurité
Y a t il complicité ?
Le nombre de protections à été réduit ?