alexametrics
mercredi 21 février 2024
Heure de Tunis : 00:23
Dernières news
Attaque de Djerba : les détails du ministère de l’Intérieur
09/05/2023 | 23:21
1 min
Attaque de Djerba : les détails du ministère de l’Intérieur

 

Le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué dans la soirée du mardi 9 mai 2023 indiquant qu’un agent de la Garde nationale affecté au Poste maritime d’Aghir Djerba avait été tué par son collègue qui s’est emparé de son arme et de ses munitions.

L’auteur de l’attaque a essayé de s’approcher des alentours de la synagogue de la Ghriba. Il a tiré des coups de feu aléatoires vers les unités sécuritaires installées sur les lieux. Toutefois, les unités sécuritaires déployées l’ont empêché d’y parvenir et l’ont éliminé. Un deuxième agent a été tué lors de l'attaque.

Le ministère indique que l’opération a fait six blessés parmi les agents sécuritaires, dont un décédé. Il a ajouté que deux visiteurs sont, également, morts et quatre blessés civils transférés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

Le ministère assure que la synagogue a été encerclée, soulignant que les visiteurs ont été mis en sécurité. Cependant, les enquêtes sont toujours en cours pour connaître les causes de cette attaque lâche.

 

S.H

09/05/2023 | 23:21
1 min
Suivez-nous
Commentaires
AR
@ suite...
a posté le 10-05-2023 à 10:58
On déplore les morts, Allahi Yarhamhom.
Mais on s'interroge , et à chaque acte criminel, si c'était évitable, ou la possibilité de limiter les dégâts, par une réaction plus rapide et une anticipation efficace ?
L'acte criminel a débuté près de la maison des jeunes ( si les informations sont justes ) , puis l'assaillant a eu le temps de se déplacer jusqu'au lieu de pèlerinage, pour commettre l'irréparable !
Et c'est là l'intrigue, comment il n'a pas été neutralisé juste avant l'accès à un lieu supposé super sécurisé ?
Sans mettre en doute les capacités sécuritaires, ni chercher à blâmer personne, mais ce manque de vigilance nous coûte à chaque catastrophe, très cher, terriblement cher.
Tant qu'on est touché par l'ampleur des dégâts humains, encore une et des fois, Allahi Yarhamhom, on s'inquiète aussi pour les répercussions ?
Le moment est tragique et extrêmement douloureux.
Et c'était certainement l'objectif du criminel, faire du mal, le plus possible.
Il a été exécuté, mais sa vie ne vaut rien, devant les dégâts.
Une dernière question, peut-être bête, aucun de son entourage professionnel n'a remarqué chez lui un comportement douteux, ou des signes révélateurs, pour le faire surveiller ?
AR
Une faille dans le système ?
a posté le 10-05-2023 à 10:37
On déplore d'abord les morts, A
Zarbout
Nos condoléances à nos sécuritaires et à nos frères amis de confession juive.
a posté le 10-05-2023 à 10:06
Le Gourou l'avait déjà prédit en disant « il va y avoir une guerre civile » et ses disciples sont passés à l´action. Voilà bien la récolte de l´islam politique en Tunisie : Haine, Division et Corruption.

Il vaut mieux être un hâté athéiste que d´être un fanatique de Dieu.
EL OUAFI
Les infiltrés de la secte
a posté le 10-05-2023 à 07:17
En ces moments où notre pays se débat par tous les moyens pour sortir de cet empetrement dans lequel la troupe du Machiaval ou le Gourou de la secte nous ont conduit, ce malheur presque quotidien.
Il ne faut pas trop se leurrer, Ghannouchi et son état-major ont '?uvré pour le long terme, des plans bien définis, ils ont infiltré tous appareils de l'état, placer les leurs, leurs sympathisants .
Le résultat est sous nos yeux, GHANNOUCHI a bien placé ses hommes partout, dans les points sensibles .
Il est plus que urgent, de faire le ménage, épurer les corps sensibles, et traduire les malfaisants devant la justice, et qu'ils soient punis à la hauteur de leurs crimes.