alexametrics
mardi 05 juillet 2022
Heure de Tunis : 22:15
Dernières news
L’Isie se soumet contre son gré au décret 22
29/04/2022 | 13:14
1 min
L’Isie se soumet contre son gré au décret 22

 

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a annoncé, vendredi 29 avril 2022 dans un communiqué, qu’elle se soumettrait « contre son gré » aux dispositions du décret 22 modifiant la loi organique portant création de l’Isie. 
 
Publié la semaine dernière par le président de la République, Kaïs Saïed, ce décret stipule que les nouveaux membres de l’Isie seront choisis et nommés par le chef de l’Etat lui-même.  
 
 
Qualifiant ce décret d’« inconstitutionnel » et d’ « illégal », l’Isie a avancé qu’elle se réservait « le droit de recourir devant la justice nationale afin de défendre la supériorité et l’indépendance de l’instance ».
 
 
 
L’instance a signalé que ce décret était « une atteinte à sa neutralité » ajoutant qu'il est « non-conforme aux normes internationales les plus élémentaires sur le fond et sur la forme ». Elle a rappelé qu’elle « puise la légitimité et la légalité de son existence de la structure adoptée par les Tunisiens et les Tunisiennes depuis 2011 », en référence à l’Assemblée des représentants du peuple. 
 
Celle-ci a, rappelons-le, été dissoute sur décision du président de la République suite à la plénière exceptionnelle du 30 mars et durant laquelle 121 députés réunis ont voté la fin de la situation exceptionnelle et l’annulation des décisions prises par le chef de l’Etat depuis le 25 juillet 2021. 
 
 

N.J. 

29/04/2022 | 13:14
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Zouari
Objection...votre..
a posté le 30-04-2022 à 12:05
A état d'exception des décisions d'exception. .et ce pour remettre les pendules à l'heure
de la volonté populaire
Ali
L'ISIE.
a posté le 30-04-2022 à 11:11
Bonjour. L'isie en se se référant à son adoption en 2011 , à cette date la il n'y avait pas d'ARP. Elle a été créée par l'instance présidée par Ben Achour qui constituait une sorte de parlement. Quant à ce communiqué publié par ce qui reste de cet instance je le trouve assez en retrait par rapport aux changements opérés depuis 2011. Nous sommes en 2022 et beaucoup d'eau a coule' sous les ponts. L'isie des sa création était sous l'emprise des partis dominant la scène politique et n'était pas en mesure d'honorer convenablement sa mission. Elle était une sorte de témoin qui n'a rien vu. Elle a assisté passivement aux dépassements qui avaient entaché les élections. Elle a fait la sourde oreille aux réclamations de toute part. Sa neutralité est douteuses . Et on est en droit de s'interroger sur cette attitude passive qui frôle la complicité. Les alertes multiples sur la distribution de l'argent pour influencer les votes,la propagande au vu et au su de tous devant les bureaux de vote pour tel ou tel parti,les intimidations voire les agressions à l'encontre de certains activistes témoins de ses dépassements, l'intrusion même d'éléments partisans dans les bureaux de vote etc...Rien n'y fait, tout se passe comme si de rien n'était. Cela se comprend dans la mesure où la désignation de ses membres est faite selon un dosage partisan à partir de la constituante ensuite par la défunte ARP. L'isie est victime d'elle-même par ce qu'elle a failli à sa mission et n'a pas cherche a se remettre en question. Elle échoué ,elle doit rendre le tablier . Ceci ne veut nullement signifier qu'un blanc seign doit être donné à la nouvelle composante de cette instance. Il est impératif que l'on mette sur pied des garde-fous à même de prévenir tout dérapage ou toute sorte de défaillance. Il faut un véritable observatoire de contrôle du travail de cette instance , doté de toutes les prérogatives pour intervenir,corriger et prendre les mesures qui s'imposent dans les cas des défaillances de l'instance qui ne doit plus avoir les mains libres pour agir à sa guise ou selon les préférences partisanes de ses membres. Enfin la nouvelle Isie devra se prémunir de cette malédiction qui a gagné ses rangs et qui a pour nom,bureaucratie avec tout ce que cela engendre comme léthargie voire dilequesence .
Many
A chacun son tour
a posté le 30-04-2022 à 02:42
Une fois n'étant plus au pouvoir, toute personne sera jugée des dépassements et écarts qu'elle a faits. '? la limite l'histoire jugera.
Mourad g.
Le cerveau des opérations depuis 2011 est la via appuyée par le MI6
a posté le 29-04-2022 à 18:50
Arrêtons de nous voiler la face, ce coup d'état fomenté par les usa et leur allié la GB n'a que trop duré.
Un message à leur encontre:on n'a pas le droit de vivre nous ?
Chez nous en plus ?
'?tait il besoin de nous amener vos armes humaines de destruction massive, les islamistes, pour les incruster parmi nous ?
Je vais finir par croire que le covid c'est une de vos inventions tout comme ces nombreuses guerres (220 en tout, on les a comptées oui) qui elles, on n'en doute pas, sont vos créations.
Allez au diable avec vos rats d'égouts les islamistes et laissez nous tranquilles enfin !!!!
N. B le monde entier est du côté de la Russie et non du vôtre et vous savez pourquoi ?. Parceque vous foutez la merde partout là ou vous mettez votre nez.. Allez ouste avec vos sales rats d'islamistes on les hait ici.
BOUSS KHOUK
POUR INFORMATION
a posté le 29-04-2022 à 14:20
suite à votre article : VOTRE ASSEMBLEE DES REPRESENTANTS DU PEUPLE ne me présente nullement et depuis la nouvelle merdolition constitution à la carte , une assembléé de voleurs , profiteurs , incultes , gros cons , trouffions , salops , ordures et j'en passe et VOUS APPELEZ CECI !! REPRESENTANTS DU PEUPLE SANS ETRE GENER ?
Jilani
Isie de baffoun travaille pour les islamistes
a posté le 29-04-2022 à 13:47
On se rappelle de l'ancien président chakckouk ouautre quii a été obligé de démissionner et pleurait à la télé. Les médias tunisiens ont la mémoire courte et oublient vite que cette instance est pourre avec ce baffoun et travaille pour les islamistes.
Virtuel
Bizarre
a posté le 29-04-2022 à 13:29
L isie dissoute, n a pas besoin de reconnaitre qu elle se soumet.