alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 16:57
A la Une
Le pain de Kaïs Saïed mesure vingt centimètres
23/08/2023 | 14:09
5 min
Le pain de Kaïs Saïed mesure vingt centimètres

 

"Un même pain pour un seul peuple", c’est ce qu’avait recommandé fin juillet dernier le chef de l’État. Une chose que n’a pas assimilée le ministère du Commerce, ayant définitivement opté pour des boulangeries de pauvres et des commerces de pain de riches.

 

Le 27 juillet dernier, alors que la crise de pain s’était nettement aggravée et que la colère des Tunisiens grondait, le président de la République Kaïs Saïed s’est réuni avec l’ancienne cheffe du gouvernement Najla Bouden et la ministre des Finances Sihem Nemsia, où il a dénoncé ce qu’il a considéré comme le pain des pauvres et le pain des riches. Il avait assuré à cette occasion que la question du pain est une ligne rouge et que le problème réside dans la classification des boulangeries : « Cela fait qu’il y a du pain pour les riches et un autre pour les pauvres. Il n’y a qu’un seul pain pour tous les Tunisiens. On dirait qu’il s’agit d’une manière détournée pour lever la compensation des céréales. Cette situation ne peut plus durer. Il faut prendre les mesures nécessaires pour mettre un terme à tout cela et arrêter la vente du pain "non classé". Il y a des réseaux de trafic qui opèrent pour profiter de la situation. Les riches trouvent leur pain, tandis que les pauvres ne le trouvent pas. Pourtant, ce sont les pauvres qui payent les impôts pour subventionner le pain des riches ».

Or, la Tunisie a deux catégories de boulangeries : la première bénéficie d’une carte professionnelle lui permettant de bénéficier de la farine et de la semoule compensées à un prix symbolique ainsi qu’une compensation en numéraire ; la seconde est soumise à un cahier des charges et bénéficie d’une farine et semoule relativement compensées.

En décembre 2021, suite à une augmentation des prix des baguettes par les boulangeries modernes après la hausse du prix de la farine par les autorités. Le ministère du Commerce avait apporté certaines précisions sur les deux catégories  :

  • Des boulangeries dites classées, ayant des cartes professionnelles, et qui produisent le pain subventionné : le pain de 400 grammes vendu au prix de 230 millimes l’unité et la baguette de 220 grammes vendue au prix de 190 millimes l’unité. Ces établissement ont chaque mois une part fixe de farine compensée de type PS.
  • Des boulangeries dite modernes, sans catégorie, spécialisées dans la production des pains spéciaux et haut de gamme, et qui s’approvisionnent en farine sans restriction et qui fixent librement les prix de vente selon la qualité, le genre et la composition du pain vendu.

 

Ne pouvant se conformer aux recommandations du chef de l’État, à savoir vendre à perte le pain au prix compensé, les boulangeries modernes ont arrêté l’activité de fabrication de pain. En représailles, le ministère a opéré des descentes pour confisquer la farine et semoule qu’elles détiennent et qu’elles ont acheté conformément aux usages, facture à l’appui, entravant de ce fait toutes leurs activités. En outre, le ministère avait décidé la suspension immédiate de la vente de la farine fine PS-7 et de la semoule aux boulangeries modernes, les obligeants à fermer boutique et à entamer une série de mouvements de protestation devant le ministère (plus de 1.500 boulangeries et 18.000 emplois sont concernées par ces fermetures, ndlr).

Des négociations ont été engagées avec le ministère qui a promis de réapprovisionner les boulangeries en farine pour qu’elles puissent fabriquer les pains haut de gamme et d’étudier le dossier pour trouver une solution radicale qui satisfasse toute le monde. Le réapprovisionnement n’a repris que plus de dix jours après, le 19 août 2023.

Mais en y ajoutant une exigence des plus farfelues : le changement de dénomination "boulangerie", qui induirait, selon le ministère, en erreur les consommateurs. Ce dernier a réclamé également aux établissements d’informer le consommateur sur le type, le poids et le prix du pain vendu, en toute clarté et transparence, et en enlevant toutes les données publicitaires.

Et d'ajouter : « Les commerces non-classés de fabrication de pain sont spécialisés dans la conception de pain de qualité supérieure, dont le poids ne dépasse pas les 150 grammes et qui est différent, au niveau de la forme, de la baguette et du pain traditionnels compensés » alors que « la baguette compensée fait, quant à elle, vingt centimètres de long ».

 

Une situation burlesque car avec cette décision, le ministère instaure définitivement le concept de boulangeries des pauvres et de commerces de pain des riches. Exactement, ce que refusait le chef de l’État.

La décision intensifie le clivage entre les Tunisiens. C’est aussi une incitation tacite contre les boulangeries modernes : avant les Tunisiens ne différenciaient pas entre les deux types de boulangeries. Mais avec la différenciation de dénomination, les commerces de pain risquent d’être boudés. Idem pour leurs clients qui seront pointés en tant que "riches", en faisant abstraction que certaines personnes sont obligées d’acheter des pains particuliers pour des raisons de santé ou à celles qui sont conscientes de la pauvreté nutritionnelle du pain compensé et qui choisissent d’investir dans un pain plus cher et de meilleure qualité nutritionnelles.

Ainsi, au lieu de fournir toutes les boulangeries en farine compensée pour qu’elles puissent fournir à leurs clients, le pain compensé, et de laisser le choix aux clients selon leurs pouvoir d’achat, le ministère a choisi la solution de facilitée. Il faudra aussi relever que bourgades du pays ne disposent pas de boulangeries classées, privant des citoyens de pains compensés.

 

Pain des riches et pain des pauvres, c’est ce que vient d’instaurer le ministère du Commerce, en changeant la dénomination des boulangeries modernes, en omettant les recommandations du chef de l’État et en accentuant le clivage, alors que les problématiques liées au pain demeurent entière, du moins dans plusieurs endroits du pays.

 

Imen NOUIRA

23/08/2023 | 14:09
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Goliadkine
Ein reich, ein wolk, ein baguette! Heil kaysoun!
a posté le 26-08-2023 à 22:16
La braguette à 20 cm, est une manière d'exorciser ce que la nature n'a pas attribué, et de mener tout le monde par la baguette.
Les tunisiens pourront faire les gorges profondes en l'honneur de leur kaiser.
Sdiri
Réclamation
a posté le 25-08-2023 à 10:46
Je ne sais pas si dans la région du kef il y a des autorités qui veille sur les prix en particulier le pain qui fait scandale en ce moment.
Dans le petit village nommé Borj_eifa Commune de bahra 7116 sur la nationale 5. Notre boulangerie a ses propres normes en ce qui concerne le pain :
Baguette mesure 30 à35cm
Poids 140 à160grammes
Prix 300ml.
J'aimerais savoir si cette personne est concernée par la dernière réglementation ou bien elle n a pas été informée ou bien elle est au dessus de la loi?
Merci pour l attention et le sérieux
EL OUAFI
Et la garde Nationale ?
a posté le à 11:33
Adressez vous aux autorités, et si ça ne répond pas, le délégué ainsi de suite au gouverneur.
Qu'est-ce que vous attendez pour museler ces hors la loi.
Tounsi
BenALI
a posté le 24-08-2023 à 21:47
Sahha likom

Allah yarhmek ya BEN ALI
takilas
Cela fait rire hein ?!
a posté le 24-08-2023 à 21:21
Quelle réflexion débile et antipathique pour soi-disant trouver des arguments sue Kais saied ; typiquement ignorance nahdhaoui.
Meskina tounis qu'est-ce qu'elle a traîné et ramenée.
Ibarik fi traîné ya tounis kaddech tkrar nahdhaouine wa tjib.
Malla khroud archaïques.
El chapo
20 cm
a posté le 24-08-2023 à 13:27
Il s'agit de la fameuse 'baguette' magique de kaïs
Carthage Libre
Meskine mridh ; ça y'est, faqou bih la3bed, même ceux qui ont voté pour lui.
a posté le 24-08-2023 à 11:13
Une vache ne s'aperçoit qu'elle est dans la merde que quand on ne lui a pas tiré son lait pendant 48 heures ; elle est en danger de mort.

Idem pour ce peuple de bgars, qui commence à comprendre à qui ils ont à faire : un déluré, déjanté, illuminé, menteur, idéaliste, ioncompétent, bref un type inutile.

Il a PARALYSE le pays, sur TOUS les plans avec son populisme et ses folies.

Au moins, avec les terroristes khwenjias il y'avait une chance de les écarter via des élections ; mais là PLUS RIEN, plus de démocratie élective, plus d'espoir ; un desespoir profond de voir ce type détruire à petit feu ce pays avec son cinéma populiste.

Moi je lui souhaite pas une fin terrible, mais ce type est comme Poutine ; il brûlera le pays s'il le faut pour rester au Pouvoir.

Alors, c'est aux sécuritaires et à l'Armée de perndre leurs responsabilités....Malheureusement.
Vérité
Objection
a posté le à 16:27
'?lections des khwemjia mon '?il tu es un imbécile
ADEL
PETIT PAIN
a posté le 24-08-2023 à 09:39
Hier j'ai voulu acheté de la baguette auprès de la boulangerie de l'aouina, Av khaled ibn walid, sauf qu'il remplace la baguette avec petit pain à 250 millimes.
Hamza Nouira
et bien ...
a posté le 24-08-2023 à 07:11
Imen vous etes une petite coquine?l! Le titre de votre article ne serait pas un peu olé olé ? Lol
S'il a une baguette de cette taille cela m'impressionne.... :))))))
Letaief
Inédit !
a posté le 24-08-2023 à 06:36
C'est d'un ridicule,puis politique d'amateurs don quichottesque....n'importe quoi ce discours populistes qui nous empoisonné l'existence
Tounsia
TRAUMATIS'?
a posté le 24-08-2023 à 04:55
Pays traumatisé par le prix du pain!! Qui paie la bagua 190 Personnes! Depuis des années le prix n'a pas bougé et c'est la le problème. Aujourd'hui des éleveurs achetés le pain bas prix pour alimenter leurs bétails
QUAND VONT-ILS AGIR?
Mettre ça doit les allocations s et on en parle plus. Qu'ils achètent 10 ou 20 deviendra leur problème
Responsabiliser le citoyen au lieu de l'assister comme un DEMEUR'? !
Abidi
Farfelu
a posté le 23-08-2023 à 23:07
C'est quoi ce titre,mesure 20 centimètres, Mme vous qui parlez du pain pour faire diversion et pour passer vos envies de diviser le peuple, d'ailleurs les médias ne ratent jamais une occasion pour le faire,semer la division, Mme le peuple achete les figues a 12 et 15 TND, achète la viande a 45 TND et les crevettes a 150 TND donc un pain vendu a 1 TND et plus que tolérable, autres choses nous n'avons pas de boulangeries nous avons une mafia qui ne respecte rien,des soit disant boulanger achètent des boulangeries qu'ils équipent mais qui nouvre jamais ses portes et ils vendent le cotat de la farine et la semoule subventionnée au marché noir et ils touchent une compensation de l'état et tout cela sans jamais vendre un seul pain et pour finir quel est la taille du pain qui vous va
EL OUAFI
Du pain béni !
a posté le 23-08-2023 à 18:24
Ce pain pour lequel vous faites la queue, autrefois, vous le jetiez à la poubelle, ou pour engraisser les animaux !
'Celui qui crache sur le ciel, son crachat lui retombe sur la figure ! N'est-ce pas mes chers compatriotes ?'
On ne mange pas le pain racie, on ne mange pas la mie, et quoi encore ?
Le temps des vaches maigres est là, terminé le superflu, le gaspillage serrez les ceintures, retrousser les manches, travailler avec conscience, arrêter de lire le journal,ou faire vos courses pendant les heures de travail.
Pour info en France la baguette coûte,prix plancher 1 Euro équivalent à 3 Dinars 30 centimes !
Et si vous faîtes moins de grève, et vous travaillez sérieusement, (non au raclage, et le faire semblant)
Vous arriverez comme tous les autres êtres humains qui veulent réussir.
Dommage ce n'est pas le cas pour cette douzaine de millions !
Ho SEIGNEUR envoyez nous un plat du CIEL, pour qu'on se rassasient !
Ah mes pauvres compatriotes les temps ont changés, il faut se résoudre et le retour vers le rationnel la condition sinequanon pour s'en sortir.
Léon
Verset 112 de la sourate des abeilles
a posté le à 21:29
Aya winek ya Si El Ouafi. Tu disais, il y a douze années, ne pas comprendre pourquoi je citais le verset 112 de la sourate des abeilles

As-tu fini par comprendre ce que Léon avait compris depuis 2011, ou bien veux-tu que je te fasse un dessin?

Salam,

Léon min joundi Tounis al Awfiya,
Résistant ou VISIONNAIRE?

Verset 112 de la sourate des abeilles
EL OUAFI
L'erreur est humaine !
a posté le à 05:32
On,apprend a tout âge Mr Léon !
Si nous sommes dans cette situation, parceque le tunisien était dans un environnement médiocre, malsain,hypocrite où la corruption battait son plein et personne ne disait rien le tunisien s'est accommodé avec cette situation tête baissée, la trouille le hantait, d'être pris dans les filets par la police de ZABA donc il se taisait, pendant que l'entourage de la R'?GENTE DE CARTHAGE consolidait son pouvoir pour une prochaine élection (2014) et nous étions en 2009 .
Les Khouanjia préparaient la succession avec la C.I.A, plans DIABOLIQUE pour déstabiliser le monde Arabe, et le plongerait dans la guerre, (plan réussi) bénéfiques pour l'état hébreu !
Quant à nous on s'est imprégné par la corruption la malversation, qui sont devenus notre culture,notre pratique quotidienne.
Le monde est entré dans une spirale, une mutation, où les deux blocs sont entrés en conflits.
La guerre de l'Ukraine a précipité les plus fragiles dans le désarroi, le cas de notre Tunisie.
** Deux blocs, il y a qui veulent assainir, et ceux qui ne veulent pas perdre pied de leurs privilèges d'où naquit la guerre entre Kais Saïed et les privilégiés de ben Ali, et les Nahdhaoui opportunistes, inféodés à Ordhoghan !
Le verset 112 n'est pas toujours d'actualité !
Il verse pour ceux qui nous ont donné du fil à retordre.
Enfin si nous sommes dans cet état, parceque nous étions des faux jetons, et ont le resterait tant qu'on n'a pas OPT'? pour le RATIONNEL et le droit chemin.
Salem Mr Léon. et à bientôt.
kikou
réponse
a posté le à 09:35
Vous évoquez la corruption lorsque les islamistes gouvernaient ,ce qui est vrai. La question qu'on doit se poser maintenant, est ce que la corruption a diminué ou disparu. La réponse est évidente, la corruption s'est accrue et s'est mem même diversifiée. Parler sans agir, c'est faire du cinéma.
elfribo
quel imbecile!
a posté le 23-08-2023 à 18:22
Il ne sait plus quoi faire pour devenir populaire. Il s'attaque au pain, son prix, sa longueur, ses composants, sachant que pour les imbeciles qui l'ont elu , le pain est une denree veneree.
N'a-t-il pas d'autres casse-tetes plus importants a resoudre?
Il parait que non!
Je demande aux tunisiens, combien de chefs d"etats connaissez vous qui s'interessent d'aussi pres au pain?
Nephentes
Personne n a temarque votre jeu de mot subtil
a posté le 23-08-2023 à 18:13
le contenu de l article vaut beaucoup mieux que son titre
Scribe TN
Il n'y a qu'un seul pain
a posté le 23-08-2023 à 16:50
Juste une petite précision : oui il n'y a qu'un seul pain parce que pour Mr. le président il n'y a qu'un seul peuple et il est pauvre. Je respecte ce point de vue, sauf que l'Histoire a montré qu'une telle vision manichéenne des choses peut entraîner à des troubles majeurs voire à une guerre civile.. en ce qui me concerne je continuerai à acheter du pain de bonne qualité chez les non boulangers w khal y9oulou wech yhem..
Miriam
Commentaire
a posté le 23-08-2023 à 15:59
Une baguette blanche de bonne qualité et pesant 250 gram doit coûter 1 DINAR et le pain 1,5 dn. Comme ça même les pauvres ne entrerons plus rien dans la poubelle
Crow85
un système à la con
a posté le 23-08-2023 à 15:22
il n'y a pas de pain de riches ou de pauvres...il est inconcevable qu'une pâtisserie (ou boulangerie moderne) achète de la farine subventionnée pour fabriquer du pain à 1DT. Malheureusement, tout ce concept des subventions qui a pour conséquence d'attirer les salaires vers le bas et baisser artificiellement le coût de la production est un non sens. Déjà, en constatant la quantité de pain jetée quotidiennement dans les poubelles, il faudrait plus que jamais mettre fin à ce système, par étapes bien sûr.
Hammadi
Vous n avez qu a copie
a posté le 23-08-2023 à 14:34
Vous n avez pas trouve de solution,regardez comment font les etres humains ailleurs et copier les twensa