alexametrics
dimanche 04 décembre 2022
Heure de Tunis : 15:25
Dernières news
Le côté salafiste de Kaïs Saïed
21/06/2022 | 11:03
6 min
Le côté salafiste de Kaïs Saïed

 

Imaginez un instant comment auraient été les réactions de la société civile et des médias si Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha, était allé à l’aéroport Tunis-Carthage saluer les pèlerins et leur dire que la nation tunisienne n’en est pas une, à vrai dire, mais elle est plutôt une composante d’une umma.

 

C’est cette interrogation qu’a posée ce matin mardi 21 juin 2022 Mourad Zeghidi lors de sa quotidienne sur IFM, une heure après la visite du président de la République Kaïs Saïed à l’aéroport pour saluer les pèlerins.

Répondant aux questions des journalistes lors d’un point de presse improvisé, le président a pris tout le monde de court en évoquant la constitution et son fameux article 1 relatif à la religion de l’Etat.

Après avoir répété qu’un Etat ne peut pas avoir de religion, il a indiqué que c’est la umma qui est musulmane ou pas et que c’est cette umma qui sera redevable devant Dieu. « Ce concept sera intégré à la nouvelle république », a précisé le président, affirmant dans la foulée que « L’État doit œuvrer pour l’accomplissement des objectifs de l’Islam et de la "Chariâa" »

 

Concrètement, Kaïs Saïed est en train de réussir tout seul là où les islamistes d’Ennahdha, les islamistes extrémistes de Hizb Ettahrir et les salafistes terroristes d’Ansar Chariâa ont échoué.

La bataille idéologique opposant les laïcs et les islamistes de tous bords était autour de la chariâa et du concept de la nation.

Les républicains laïcs considéraient et considèrent encore la Tunisie comme un Etat-nation, alors que les islamistes de tous bords ne la considèrent que comme une entité d’une large umma islamique s’étendant de l’Atlantique au Pacifique.

Les dénominations changent, mais le principe reste le même. Pour Ennahdha, la Tunisie va œuvrer pour la réinstauration du sixième califat (propos de Hamadi Jebali, chef du gouvernement islamiste 2011-2013) ; pour Ettahrir, ce n’est qu’une wilaya (gouvernorat) alors que pour les salafistes, il est impératif de revenir aux modèles établis à l’époque du prophète.

Ce qu’a dit Kaïs Saïed ce mardi 21 juin 2022 ne diffère en rien, sur le fond, de ce que disent les islamistes qu’ils soient modérés ou extrémistes.

Il balaie d’un revers le concept de citoyenneté pour le remplacer par la umma. Se perdant dans de vagues descriptions linguistiques, il relève que les occidentaux définissent les citoyens par leur nationalité, alors qu’en langue arabe, on les définit par leur genre (jensya). En clair, il remet en question le principe même de citoyenneté et de liberté de conscience puisque, à ses yeux, les Tunisiens font partie de cette umma islamique.

En conclusion les salafistes en ont rêvé, Kaïs Saïed l’a fait.

 

Ce côté salafiste de Kaïs Saïed n’est pas surprenant pour les observateurs avertis. Ils l’ont deviné dès le jour où il s’est prononcé contre l’égalité de l’héritage en affirmant que le texte religieux est clair et sans ambiguïté là-dessus.

A ses premiers jours à la présidence, il multipliait les sorties à la mosquée et les images qui le montraient pieux.

Depuis le 25 juillet et sa soi-disant guerre contre les islamistes d’Ennahdha, plusieurs voix se sont élevées, y compris parmi les intellectuels les plus laïcs, pour dire que Kaïs Saïed est un vrai républicain laïc et qu’il est juste conservateur.

Les voix opposées ont beau signaler que le président n’a rien fait de concret contre les islamistes d’Ennahdha et qu’il est aussi islamiste qu’eux, elles n’étaient pas audibles.

 

Cette sortie du 21 juin devrait lever le doute. Ce que propose Kaïs Saïed ne diffère en rien des objectifs des islamistes, qu’ils soient extrémistes ou modérés.

Se sentant minoritaire, Ennahdha a mis de l’eau dans son vin et a tout fait pour se donner l’image d’un parti civil républicain et démocrate, comparable aux chrétiens-démocrates occidentaux. Le parti islamiste a énormément perdu en adoptant cette politique modérée et il a été rapidement lâché par les islamistes conservateurs et extrémistes. Dès 2013, le parti a accepté que la chariâa ne soit plus évoquée dans la constitution et qu’elle ne soit même pas une source d’inspiration. Grâce à la pression générale et à la défense de ce que l’on appelle le modèle tunisien modéré, Ennahdha a même accepté qu’il soit inscrit, dans la constitution, un article défendant la liberté de conscience.

Les islamistes extrémistes étaient fous de rage, ils ont crié sur tous les toits que les députés d’Ennahdha ont tourné le dos à l’islam, mais le texte est passé quand même.

Les laïcs pouvaient passer à l’étape suivante et tenter, vainement, de passer la loi de l’égalité de l’héritage.

 

Avec la constitution de Kaïs Saïed c’est un véritable retour en arrière que l’on va vraisemblablement enregistrer.

La fuite de ce matin n’a rien d’anodin, elle reflète tout l’état d’esprit du président de la République qui cherche à imposer son texte coûte que coûte.

Laissant très peu de place au débat, il entend dévoiler la constitution le 30 juin et la faire valider le 25 juillet lors d’un référendum. Comment peut-on discuter du texte le plus sacré d’une nation en seulement vingt-cinq jours ? Les citoyens ont-ils un droit de regard et la possibilité de faire modifier des articles ?

Le président balaie d’un trait la question, pour lui le seul texte sacré est le Coran. Quant aux citoyens, ils font partie, malgré eux, d’une umma et cette umma se doit de s’incliner devant les directives de ses dirigeants et de la chariâa.

Peut-on dire que l’on se dirige vers un Etat théocratique ? On pourrait le croire quand on sait que Sadok Belaïd, chargé de rédiger le texte de la Constitution, a dit que le système politique choisi est nouveau et n’existe pas ailleurs. D’ores et déjà, on a supprimé la question de séparation des pouvoirs. Désormais, la justice n’est plus un pouvoir, mais une fonction.

C’est un peu ce qui existait sous le règne des califats. Avec Kaïs Saïed, la Tunisie fait un véritable bond en arrière à l’époque de l’épopée islamique qui conquérait les terres (dont la Tunisie) à tour de bras et islamisait les peuples de gré ou de force.

Ce que nous prépare Kaïs Saïed, visiblement, c’est une islamisation de force, puisque nous allons faire partie d’une umma désormais et non plus d’un Etat-nation.

Quid des Tunisiens qui rejettent l’islam ou qui ne sont pas nés musulmans ou encore ceux qui considèrent que la religion est une affaire personnelle et que l’Etat n’a pas à s’immiscer dedans ?

Force est de reconnaitre que les islamistes d’Ennahdha, qu’on dénigrait matin et soir et qu’on accusait de tous les maux, ne sont pas allés aussi loin que le « calife » salafiste Kaïs Saïed.

 

Raouf Ben Hédi

21/06/2022 | 11:03
6 min
Suivez-nous
Commentaires
Robonot
salafiste est un terme étranger à islam
a posté le 22-06-2022 à 13:38
fallait écrire: son coté MUSULMAN .
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le 22-06-2022 à 11:57
Salut Raouf j'espère que tu vas bien. Bon ton article a des côtés un peu psychotiques. Voir le mal dans chaque étape avant d'avoir lu la constitution c'est mettre la charrue avant les boeufs.

Bon tu dis "affirmant que le texte religieux est clair et sans ambiguïté là-dessus", une femme ne peux épouser un non musulman car le mariage devient caduque et les enfants non légitimes. Et pourtant l'état précédent avec essebsi leur a donné cette liberté. Pourtant il Nya aucune ambiguïté là dessus dans le livre sacré. Donc le raisonnement est bancale.

D'autre part si la nation est musulmane et que l'état est laïc on pourrait croire à une ressemble lors de la création de l'état saoudien.
Les Seoud avaient le pouvoir et le pouvoir militaire. Et l'imam AbdelWahhab avait la religion. L'institution religieuse est indépendante. Cette institution indépendante en Arabie saoudite décide de celui qui dirigera c'est à dire le roi.
On est quand même loin de tout ça.

Il faut prendre en compte que toute chose acquise on ne peut malheureusement y revenir dessus sauf catastrophe.

Donc je ne crois pas a un président salaf. C'est plutôt le contraire.

Mais attendant de lire la constitution.
Daoudaou
De dire à Borhene Bessaiess
a posté le 21-06-2022 à 22:33
Qu'il doit préparer l'émission de l'histoire à Ettassia, ab'vant de venir et puis ne imposer sa mentalité infecte pour attirer des téléspectateurs chauvins et régionalistes.
Non ! Ce n'est pas ainsi qu'on devient journaliste ou chroniqueur.
Est-ce qu'il sait dans quelles circonstances est décédé et Feu Docteur Habib Thameur et avec qui il était accompagné dans l'avion tombé à Karachi le 12 décembre 1949 ?
Pour savoir comment Feu Habib Bourguiba à connu Feue Wassila Ben Ammar, et comment a été préconisé l'indépendance par tous ces patriotes et l'énorme rôle de Bourguiba et Wassila dont cette dernière n'avait pas besoin d'argent et de bijoux vu qu'elle était d'une famille aisée et ne savait pas calculer, tout comme Habib Thameur qui consacré tout l'héritage de sa famille pour la patrie et ses consultations médicales pour les citoyens tunisiens étaient gratuites pour les démunis.
D'ailleurs M. Douggui ne nous encourage pas à lire son livre puisqu'il n'a pas de connaissances véridiques et vraies.
Chanchan
Actuellement sur Attassia M. Noureddine Douggui ne connaiylt pas la réalité
a posté le 21-06-2022 à 21:53
D'abord Feu Bourguiba avait des e'relations étroites avec Feu Habib Thameur, et était l'invité de Feu si Abdelhmid Thameur frère de Habib et ce à Marsa cube (photos à l'appui), et Bourguiba venait souvent à dar Thameur à Marsa cube là où habitait Feue Wassila Ben Ammar puisque la demeure de Ben Ammar était juxtaposée à celle des Thameur.
Donc M. Douggui interprétait tout faussement.
De surcroît les Ben Ammar et les Thameur étaient, entre autres familles, un nationalisme et un patriotisme indéfectibles et ont choyé Bourguiba pour son nationalisme et protégeaient La Tunisie et Bourguiba qui connaît qu'il y'a d'énormes combines.....
Donc M. Douggui a plusieurs lacunes et même de fausses notions et interprétations.
Forza
Il n'est pas salafiste
a posté le 21-06-2022 à 21:51
C'est juste la takia pour avoir les voix des nahdhapuis et des salafistes. Il joue aussi une pièce de théâtre avec Belaid, il envoie ce dernier parler de l'annulation du premier article, pour venir par la suite et se positionner comme le protecteur de l'Islam.
Hamza Nouira,
@Forza...
a posté le à 12:05
Encore un qui ne connait rien des salafistes quietistes.

Ils ne votent pas! Ils reconnaissent l'état et son dirigeant soit, car ils se basent sur le coran qui demande d'obéir à Allah au prophète et au détenteur du pouvoir.

Mais ils ne votent pas car le pays n'est pas un pays de charia. Vous connaissez sûrement le concept de la Choura.... Pas celui de nahdha bien sûr.

Ce n'est pas parce que il y a une loi qui arrangent les hommes de ne pas donner la moitié de leurs bien à leurs femmes ou filles (mysoginie patriarcat etc) que le pays est un pays de sharia!

La religion ce n'est pas a la carte. Donc les salafistes sont neutres sur ce point. Il ne faut pas nous ecrire toutes les bêtises qui sortent de votre bouche.

Vous savez Forza, la culture c'est comme la confiture, moins on en a et plus on l'étale....
Et apperemment vous l'étaler dans tous les article de BN. C'est gonflant. Vraiment
OK
La dernière née d'une longue série...
a posté le 21-06-2022 à 21:01
suffira-t-elle à enfin à discréditer le président Kais Said le tombeur des islamistes freres musulmans salafistes
on en doute, tant la ficelle est grosse
Chevy
zapatat
a posté le 21-06-2022 à 19:55
70 % des votants, c est pas pareil
Hamza Nouira
@Chevy
a posté le à 12:12
70% des votants.... Est ce que votre commentaire veut dire quelques chose ou c'est une charade pour les lecteurs afin que l'on devine?

70% de votants sur combien d'abstentionnistes? De votre blanc?

Allez sur wikipédia si vous avez du mal avec l'information.

35% de personnes inscrite au registre on votés. Il en résulte que 70% de la population tunisienne réelles inscrite et non inscrite n'a pas voté.

Sur les 30%.... 70% d'entre eux ont votés.

En clair les chiffres ne sont pas représentatif du résultat. C'est un tout qu'il faut prendre en compte.

Il suffit de voir aujourd'hui Macron en France avec la claque qu'il a prise au législatives....

Donc renseignez vous avant d'écrire. '?a vous évitera de passer pour un gogogle.
KEF
POURQUOI CE TITRE
a posté le 21-06-2022 à 19:02
A lire cet article de RBH, nous concluons que ce n'est plus de l'acharnement mais belle et bien de l'obsession contre le Président K.S. tout simplement.
On peut être pour ou contre, mais il y'a des limites à tout.
Nous venons de passer onze années de galère, ne sachant pas qui gouverne dans ce pays, avec trois têtes d'executifes où chacun renvoie la responsabilité à l'autre, et pendant ce temps là nous faisons du surplace.
Heureusement le 25 juillet est arrivé, mais bien sûr cela ne convient pas à tous le monde, mais il fallait oser le faire.
Bien entendu nous attendons tous une vue meilleurs une bonne reprise économique et sociale pour ce beau pays, mais ce n'est pas non plus avec une baguette magique que nous allons résoudre onze années de me.....
Il faut laissé le temps au temps, et ce n'est pas non plus avec les délimités de Taboubi et consorts, ni avec ceux qui ont à sac le pays.
A bon entendeur entendu...
Habib
L homme qu il
a posté le 21-06-2022 à 18:10
Le fait que les extremistes autoproclames laics et islamophobes de Hizb Franca , ainsi que les islamistes obscurantistes
d Ennahda, s acharnent, denigrent, insultent et
l accusent de tous les maux, est preuve que Kaeies Saeied est l homme qu il faut pour le pays..
Zapata
Viva!
a posté le 21-06-2022 à 17:37
Vive notre tres bien aime president salafiste, le seul democratiquement elu par 73% des electeurs en 2019 et dont 70 % se disent vouloir voter de nouveau pour lui au mois d avril dernier. Que vive et longue vie a l unique democratie salafiste du monde!
Hurra! Hurra!
Nidhal
Vas ouvrir un dictionnaire
a posté le 21-06-2022 à 17:25
Pour l'auteur de l'article: Comment traduirais tu le mot nation en arabe?
Alya
Oui nidhal
a posté le à 12:10
Le problème pour l auteur a été un problème de traduction de oumma d ou est est parti cet article...oumma n est pas dawla et je pense que ks savait très bien ce qu il Faisait! Politique oblige

Rezgui
Question
a posté le 21-06-2022 à 16:38
Il où le problème Finalement la Tunisie est un pays musulman. Qui représente une entité de l Umma arabe .
Point à la ligne
Tanit
Tu connais pas l'histoire de la Tunisie
a posté le à 21:17
Tu confonds arabophone et arabes.
"Umma arabe" TOZ ! Moi, je crois à une umma tounissya et à l'Afrique du Nord.
L'islam ou une autre religion est une affaire personnelle.

Il faudrait que tu apprennes l'histoire de la Tunisie et surtout, comment les barbares (les Arabes) ont massacré et islamisé les bèrbères que nous sommes.
JAMES -TK
Petit "Kaïs Saïed" Et Grand Malentendu !
a posté le 21-06-2022 à 16:27
Maintenant plus aucun doute ce personnage arrivé à la plus haute fonction de l'état suite à un malentendu est entrain de renvoyer notre pays vers un monde des ténèbres !
Carthage Libre
Je ne comprends pas : l'AFP confirme plutôt "l'abandon" à la référence de l'Islam dans l'article 1 comme "religion d'Etat"
a posté le 21-06-2022 à 15:30
Expliquez moi, j'ai rien compris!

L'AFP dit que c'est une "première historique" dans le monde arabe.

Alors, c'est quoi tout ça? Une entourloupe de Kaies Saied ou c'est vrai?
Nephentes
@Carthage Libre
a posté le 21-06-2022 à 15:29
Il est étonnant de constater a quel point ce type a trompé tout son monde; oui en effet il est très dangereux

'Le mensonge est l'oxygène de l'ambition politique et sociale.'?' Maurice Chapelan, 1937
Léon
Lâchez les baskets
a posté le 21-06-2022 à 15:08
Ce n'est pas moi qui ai voté pour lui et pourtant c'est VOUS qui l'accablez. Moi, en Bon Patriote, et en très mauvais démocrate (contrairement à vous qui êtes des vrais démocrates), je respecte la volonté des 70% de tunisiens qui ont voté pour lui, et le laisse travailler le temps de son mandat. Je peux l'aider par mon silence, et c'est déjà beaucoup. Je ferme mon clapet car je ne suis pas le centre du monde et que j'ai appris qu'il avait sollicité les services compétents.
Moi quand je sais que quelqu'un peut faire le boulot du redressement du pays, je m'efface. Car ce qui compte ce n'est pas moi, mais la Tunisie et les tunisiens.
Vous avez eu 9 années pour faire des choses, et tout ce que vous avez fait, c'est enfoncer le pays. Vous, votre Ugtt, vos opposants, vos "démocrates", vos islamistes, vos gauchos, vos partis, êtes tous; et sans exception, détestez votre pays et n'aimez que vous même.
C'est à partir de ce triste constat, surtout valable pour votre "élite", que j'ai décidé de m'opposer à la vindicte populaire actuelle, et ce lâché de haine contre KS.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant;

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
observator
Sauf qu'il y a un hic
a posté le 21-06-2022 à 14:49
Le projet de la Constitution a été initié par Sadok Belaied qui est tout sauf un " islamiste".
Ou est ce une ruse pour ôter de cette constitution toute référence à l'islam sous prétexte que c'est l'affaire de la Oumma et non de la Tunisie qui n'est qu'une partie de celle-ci.?
C'est le temps de toutes les manoauvres et toutes les manipulation.
Saied est entouré de laïcs et d'antireligieux et l'analyse de RBH ne résiste pas à la critique.
On verra, dans le projet Saied-Belaied, si la Chariaa sera considérée comme source pour légiférer ou non.
Belaied ne maîtrise même pas la langue arabe alors... il a même quelques jours auparavant raconté, avec enthousiasme, à des médias internationaux que sa constitution ne ferait pas référence à l'islam comme religion d'Etat.
C'est dire qu'il s'agit, peut-être, encore une fois, plutôt d'une man'?uvre .
Wait and see.
Carthage Libre
Des gens sont MORTS pour que la Chai3a ne triomphe pas dans notre Constitution....
a posté le 21-06-2022 à 14:24
Et c'est pas toi, Kaies Saied, petit enseignant (et NON Professeur) raté qui va nous l'imposer ici.

Je pense à Chokri Belaid, Brahmi, Naghdh, le Martyr de Gafsa, etc

Ceux qui te soutiennent aujourd'hui ne sont que des hyper conservateurs refoulés et des islamistes.

Le vent tourne et les Vrais Patriotes commencent à comprendre réellement QUI tu es sous tes faux airs de "combat" contre la corruption (mon oeil, car moi aussi j'y croyais).

Ton projet, le VERITABLE projet est autre, il se base sur l'islam salafiste et tu veux faire couler NOTRE pays ; et bin, on te laissera pas faire.

Comme on a combattu Ben Ali, comme on a combattu Ennahdha, on te combattra toi, le nouveau "Troll", insaisisable, mais qui se dévoile petit à petit.

On te combattra jusqu'à ce que la Tunisie retrouve sa SERENITE et son RAYONNEMENT international, en tant que Terre Méditerranéenne occidentale.
Wissem
Occidentale ?
a posté le à 19:48
La Tunisie n'a jamais été occidentale.
Houcine
Systématique.
a posté le 21-06-2022 à 14:21
Tous les procédés systématiques n'apportent rien.
Ils ruinent toute tentative de réflexion, nuisent au débat et pervertissent leur objet.
Que Kais Saied soit islamiste, salafisye ou je ne sais quoi d'autre, n'est pas notre sujet de préoccupation. Car, ils sont nombreux qui labourent le terrain et toujours le même sillon est repris comme si seul devrait le chemin.
Si cet homme sert la population, puisque tel est et devait être son rôle, je le soutiendrai.
J'ai déjà écrit que je peux opiner avec un islamiste s'il me paraît tenir et faire des, choses en faveur des gens sans exclusion et sans distinction
Pour autant, il serait commode et audacieux de me ranger dans les inconditionnels de tel ou tel.
J'observe que le discernement n'est pas de mise, et la probité encore moins, au spectacle des affichages de toutes sortes.
Il y en a qui me rebutent au plus haut point. Surtout, ceux qui poursuivent de leur assiduité, sinon leur haine, quelqu'un des lors qu'il leur apparaît ne pas leur convenir.
Et, ils sont capables de lui faire procès non point sur ce qu'il dit ou fait, mais parce qu'ils ont décidé de le lui entretenir.
Saied musulman, rien qui devrait surprendre.
Il dit qu'il tente de faire vivre les préceptes de cette foi dans les faits, et déclare que ceux qui en usent sans cesse ne l'ont pas honorée, il est aussitôt déclaré salafiste.
Je veux comprendre la logique de cette ligne.
Je suis indifférent aux dires des uns et des autres, et fort loin de prêter crédit aux déclarations d'intention, préférant forger mon idée sur ce qui a lieu, les faits, mais sans préempter la decision.
Alors, Saied refuse de céder aux chantages de ceux qui ont les mains sales, à ce titre il mérite respect.
Il est attendu au coin du bois par une meute d'intêressés chez qui le rapport aux faits, au réel, semblent superfétatoires.
Hier, ils étaient de tel bord, depuis quelques temps, ils se sont unis aux ogres, et en deviennent les francs-tireurs.
Amusant, quand on y pense.
Déplorable et triste pour eux.


Carthage Libre
Si ce type était responsable, il n'irait pas encourager les fuites de milliards des tunisiens vers l'Arabie Saoudite.
a posté le 21-06-2022 à 14:18
Tu parles "d'économie"!

Ce type Salafiste, Kaies Saied, encourage les tunisiens à dépenser des milliards pour les dépenser à l'étranger (Arabie saoudite qui en profite), et va les encourager à l'aéroport en plus!! (une PREMIERE dans notre Histoire, même Ben Ali ne l'a pas fait!)

Brefs, des propos très très graves, irresponsables, en agressant même les tunisiens détenteurs d'autres nationalités ou nés ailleurs et portant la nationalité français ou allemandes, en leur disant "vous n'appartenez pas à ces Nations" ; que vont penser de cela nos partenaires et voisins européens
Carthage Libre
Elu par les nahdhaouis et salafistes et conservateurs en 2019 ; vous vous attendiez à quoi, dites?
a posté le 21-06-2022 à 14:09
Après Ennahdha les Frères musulmans, nous voici aux "bras" de Kaies Saied, le Salafiste islamiste!

Mais c'est pas possible! Le destin s'acharne sur nous et sur la Tunisie!

Vous avez oublié que ce Type a été "élu" grâce aux voix massives des nahdhaouis, des salafistes, des complexés et des hyper conservateurs Nous NON on a pas oublié.

La Chari3a nous poursuit partout depuis plus de 10 ans!

On a combattu pour qu'elle n'existe pas dans la constitution de 2014 et ce type, parcequ'il se dit "populaire" veut la faire revenir par les fenêtres?

NON Monsieur. Comme on a combattu Ennahdha, on te combattra toi, tes salafistes, ton Iran et tes copains religieux, je te le jure.

Je le savais. je vous l'ai dit à plusieurs reprise, alors que je croyais m'être trompé la semaine du 25 juillet dernier ; ce type ne va pas prendre DES cafés avec le salafistes Belhaj comme ça, gratuitement!

Ce type devient un DANGER MORTEL pour notre pays, pour la Tunisie ; il sera définitivement isolé des puissances occidentales mondiales, des bailleurs de fonds, des banques internationales et surtout des investisseurs étrangers qui vont prendre peur ; après Ennahdha les Frères musulmans, nous voici aux "bras" de Kaies Saied, le Salafiste islamiste!

Voilà. Kaies Saied va s'occuper d'islamiser à fonds notre pays, façon salafiste et sa femme va s'occuper à piller le pays, façon Leila Trabelsi ; vous allez voir si ce que je dis là est vrai ou pas : je ne vous ai JAMAIS MENTI ici sur Business News depuis 2011, JAMAIS.

Et pour votre gouverne, le malade mental salafiste Belhaj...porte LUI AUSSI des CRAVATES et costumes, comme Saied ; ne vous y fiez pas!
Dt
@Carthage libre
a posté le à 15:02
Calmos , tu vas te faire péter une carotide à ce rythme là.Saied est taxé de Salafiste puisque sa pensée n'arrange pas tes propres convictions ?. Soit,n'as tu pas salué son 25 Juillet et son 17 Septembre ? Maintenant qu'il a choisi de décider à ta place,tu n'es plus en droit de contester sa constitution.Si elle ne te convient pas :Vote "non' le 25 juillet et fout nous la paix avec tes tergiversations idéologiques
Guide de tourisme
RBH Champion
a posté le 21-06-2022 à 14:07
Bravo, RBH champion de la cohérence. Mais bon, la caravane continue son bon chemin...
SAR
Oh La la ..
a posté le à 15:27
Je n´ai jamais vu un guide de toutrime salafiste !
BABBO DI MINCHIA
As usual
a posté le 21-06-2022 à 13:29
RBH eeeh oui toujours present avec le meme style d'article
Delabarre
Ordure
a posté le 21-06-2022 à 13:15
Salafiste de mèrde pire que des terrorisme on va te butée ordureun jour viendra tu va être détruit
veritas
il se cassera la gueule avec ça '?'
a posté le 21-06-2022 à 13:05
S'il va continuer dans ce sens il explosera en miettes tôt ou tard '?'la fin de quelqu'un qui adopte l'islam est toujours désastreuse '?'tant pis pour lui il paiera trop chère la facture .
Le prochain sondage se diviser par 2 .
cavalero
de la connerie desulama
a posté le 21-06-2022 à 13:04
moi en tant que tunisien je n'ai rien à foutre qu'elle soit musulmane chrétienne ou autre dans cette constitution il y a la liberté le droit d'etre protégé des abus le droit à la santé etc.. islam ou pas islam c'est bidons islam est une conviction personnelle et individuelle
alors en cas de controle d'identité la police ne demande pas si vous etes tunisien il va vous demander si vous etes musulman?
dans ce cas sur la carte d'identité on devait mentionner ton appartenance religieuse
URMAX
... pas bete, purée ...... pas bete du tout ! Je n'y aurais pas pensé ...
a posté le 21-06-2022 à 12:59
Pour contrer un (vilain) malin, il faut une personne qui soit "malin et demi" !
... ingénieux ...
Apres avoir oeuvré a discréditer les "chefs gourous", il s'accaparre maintenant - tres intelligemment - leur électorat.
...
Oui, il peut faire "jouer" l'article 1 en sa faveur ... mais, s'il le fait, ce sera de maniere tres "soft" ... juste "ce qu'il faut.
Don't worry, be happy
We are on the good way ...
...
@ Raouf Ben Hedi : Vous n'etes (encore) pas un bon analyste ; vous etes (encore) trop "catégorique" ...
IL faut voir le coté subtil des choses, pas uniquement "le superficiel" ...
L'analyse objective ... rationnelle ... ultra fine ... caractéristique "sine qua non des vieux "fins limiers" en la matiere ...
Carthage Libre
Quand ça explosera sur ta gueule, viens nous parler de ta "subtilité". Kaies Saied est un hyper consrevateur à tendance salafiste, point barre.
a posté le à 14:38
La Tunisie, déjà isolée, le sera définitivement après cette "nouvelle" "constitution".

Moi aussi je me suis trompé en le soutenant en juillet/aout 2021.

Après j'ai compris : ce Type est tout simplement plus dangereux que TOUS ceux qui ont gouverné la Tunisie depuis le 13eme siècle et les invasions Banou Soleim.

Continue à parler de "subtilité" ; ton réveil sera désastreux.
URMAX
... hé hé hé ...
a posté le à 21:57
... vous, @ C. L., vous n'avez rien pigé ...
Bonne nuit.
URMAX
... cela ne rique pas ...
a posté le à 21:53
... petit effronté maléduqué.
;-))
Tounsi Fakhour
Ne pas confondre
a posté le 21-06-2022 à 12:30
L'islamisme est un courant de pensée musulman, essentiellement politique, apparu au XX e siècle.
Donc, ne pas confondre musulman pratiquant, voire même pieux et islamiste frérot'?'
Agatacriztiz
Encore vos rituels "dérapages"
a posté le 21-06-2022 à 12:20
Vous ne savez plus quel argument fallacieux et mensonger pour dénigrer un homme qui ne fait que prouver chaque jour son intègrité, probité et honnêteté intellectuelle.
Aller rendre visite et souhaiter meilleurs v'?ux à ses concitoyens en partance pour la Mecque effectuer leur "Hadj", n'a jamais fait, ni ne fera de lui un "fanatique" en puissance, c'est franchement ridicule de votre part.
'?a démontre un manque évident de discernement ou une volonté affichée de l'éreinter coûte que coûte, en déformant ses faits et gestes.
Maintenant, insinuer qu'il serait "salafiste", le comparant aux illuminés barbare de sinistre facture, c'est bas, vil et en dessous de tout.
Carthage Libre
Vous disiez la même chose pour Ghannouchi/khriji et Ennahdha en 2011...
a posté le à 14:39
Reste dans ton "rêve" évéillée.

La Tunisie est FOUTUE avec ce type.
Nephentes
Que d'imbeciles heureux dans ce pays
a posté le 21-06-2022 à 12:16
Aux bienheureux débiles supporters inconditionnels de Mr Saed et de la séparation entre Etat et Religion :

votre président est un Salafiste 2.0

Pas un pro-nahdhaoui ; un pro- Hizb Ettahrir, dont Mr Belhaj fut a un moment donné une fréquentation assidue de Mr le Président de la République

Notre nouvelle Constitution - dont l'inspiration divine explique a la fois son caractère novateur et la célérité miraculeuse avec laquelle elle a été élaborée- est donc la meilleure du monde et s'adapte parfaitement a la Oumma 2.0 qui sera enfin la consécration de notre avenir lumineux

République Arabe Populaire et Islamiste de Tunisie :

« Congrès de la Volonté Populaire », destiné à discuter de la classification des « forces laborieuses » de la Tunisie et de l'organisation du pays en structures inspirées du nassérisme et du panarabisme.

Mr Saed va des l'annee prochaine que Dieu lui donne Perseverance et Force organiser et canaliser les débats du Congrès
a partir de 2024 si Dieu le veut la Tunisie sera gouvernee par un Conseil de commandement de la révolution présidé par Mr Saed et conforme a notre nouvelle Constitution, la meilleure du Monde.

Mr Saed que Dieu le protège se distingue d'ores et déjà par sa politique inspirée tout à la fois par sa stricte observance musulmane et par son attachement à un nationalisme arabe radical :
la consommation d'alcool sera interdite, les églises et les boîtes de nuit fermées et l'arabe proclamé comme seule langue autorisée pour les communications officielles.

Le gouvernement prendra le contrôle de la plupart des entreprises étrangères et le secteur touristique sera nationalisé.

Plus aucun parti politique ne sera autorise a partir de 2024 et notre vie politique désormais citée en exemple dans le monde entier se structurera autour de trois slogans :

« Pas de démocratie sans comités populaires ! »,

« Des comités populaires partout ! »

« Celui qui crée un parti trahit ! »4
Wissem
Histoire et idéologie
a posté le à 20:02
Pardon mais il va falloir que tu prenne de cours d'histoire et d'idéologie politique. Le panarabisme et le Nasserisme est en totale opposition avec l'islamisme.
Carthage Libre
Pour une fois, je suis entièrement d'accord avec toi.
a posté le à 14:45
Je partage à 100%.

Même moi je suis tombé dans le "piège" Kaies Saied, costume-cravate ; d'ailleurs son mentle Salafiste Belhaj porte aussi des costumes cravates, et que je l'ai soutenu "aveuglement" en juillet/aout 2021...là je me reveille sur le personnage, mais grave!
el ouaffy y
islamiste
a posté le 21-06-2022 à 11:58
il est né islamiste car il n est pas un ivrogne il but pas de l alcool il est conscient de qu il fait
Mansour Lahyani
Toutes les palabres deviennent superflues...
a posté le 21-06-2022 à 11:50
Raouf Ben Hédi, je présenterais volontiers votre candidature au Prix Nobel de la concision journalistique : vous avez (très bien) résumé la situation en UNE phrase : "Concrètement, Kaïs Saïed est en train de réussir tout seul là où les islamistes d'Ennahdha, les islamistes extrémistes de Hizb Ettahrir et les salafistes terroristes d'Ansar Chariâa ont échoué."
nazou de la chameliere
Si les salafistes
a posté le 21-06-2022 à 11:48
Les vrais salafistes le reconnaissent, comme l'un des leurs.
Moi je bouffe un âne !!!

Le facho est une nouvelle version del baghdadi !!!
Autrement dit, un dajjel, il ne lui manque que la fausse barbe.
Les flics véreux vont bien lui en trouver une à sa taille !!
Welles
Quelle tristesse !
a posté le 21-06-2022 à 11:39
Je l'ai toujours dit ce président est complètement hors sol, il rêve de revenir à la période des khalifats ; la Tunisie ne mérite pas ça.