alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 14:23
A la Une
Kaïs Saïed, plus conservateur qu’un islamiste ?
23/04/2022 | 11:46 , mis à jour à 10:30
6 min
Kaïs Saïed, plus conservateur qu’un islamiste ?


Les mesures annoncées par le président de la République, Kaïs Saïed, avaient bénéficié du soutien d’une grande partie des Tunisiens. Ils avaient, à la date du 25 juillet, exprimé leur joie quant à l’isolation du mouvement Ennahdha, symbole de l’Islam politique. Les Tunisiens en avaient assez de l’exploitation de la religion et de son usage comme argument pour convaincre ou même pour donner un semblant de légitimité à un acte ou à une décision douteuse.

D’un autre côté, le chef de l’Etat a multiplié à l’occasion de ses derniers discours les références religieuses. Le président de la République a de plus en plus tendance à faire référence à des versets coraniques. Les photos publiées par la présidence de la République à la date du 18 avril 2022 ont renforcé le lien entre le président et l’Islam dans la politique. Le palais de Carthage avait été le théâtre d’une cérémonie de remise de prix aux lauréats du concours national de l'apprentissage du Coran. Le chef de l’Etat était aux côtés de petites fillettes voilées. Ces dernières étaient âgées de pas plus de douze ou treize ans. Est-ce à la présidence de la République de tenir ce genre de cérémonie ? Le fait est que ce genre de cérémonie n’avait pas eu lieu au sein du palais de Carthage avant la révolution du 14 janvier 2011. La tenue d’événement à caractère religieux avait commencé à avoir lieu à partir de 2011, en temps de Moncef Marzouki, et en raison de la mainmise d’Ennahdha sur l’Etat et sur ses institutions.


En plus de cela, le président de la République n’avait jamais cessé de nous rappeler qu’il était habité par une mission divine et qu’il était le plus préoccupé par le jour du jugement que par l’opinion des humains. Il avait même usé de cet argument à l'occasion de l’annonce des mesures exceptionnelles du 25 juillet 2022. Il avait affirmé qu’il se devait de procéder à une telle annonce afin d’éviter d’être tenu responsable par le seigneur de la dégradation de la situation en Tunisie. C’est ce qui semblerait motiver notre président et le pousser encore plus à forcer l’application de sa feuille de route et de son programme politique personnel.


Le recours du président de la République à un discours mixant politique et religion ne s’était pas limité à ce niveau-là. Évoquant ses opposants, Kaïs Saïed avait utilisé le mot « ivrogne » et avait insinué qu’il s’agissait de personnes infréquentables passant la majorité de leur journée dans des bars. Après ce jugement de valeur, il a commencé à les considérer comme des traîtres et des complotistes. N’étant pas satisfait de la chose ou cherchant à légitimer encore plus son passage en force, le chef de l’Etat est passé au niveau supérieur : les accusations d’apostasie.

Bien-évidemment, Kaïs Saïed ne s’est pas mis à lancer publiquement et directement ses accusations. Il a opté pour un procédé plus subtil. Le président de la République a choisi de se référer à des versets coraniques dans ses discours transmettant indirectement ce message. C’est ainsi que nous avons été étonnés d’entendre le chef de l’Etat, lors du discours donné à l’occasion de la commémoration du décès du président Habib Bourguiba, user de l’expression : « Comment osent-ils promulguer une loi ? Qui a scellé cette loi alors que Dieu a scellé leurs cœurs !». Il s’était clairement inspiré du verset sept de la sourat d’Al baquara. Ce verset parle des infidèles et de païens. Ils sont incapables de croire au message de Dieu. C’est ainsi que le chef de l’Etat a assimilé ses opposants à des mécréants incapables de croire en sa mission divine. 

Le discours donné le 18 avril 2022 à l’occasion de la fête nationale des forces de l’intérieur s’est, également, construit autour de la même logique. Le chef de l’Etat a, cette fois-ci, opté pour le terme maladies ayant atteint leurs cœurs. Ce terme nous vient du dixième verset de la même sourat. Il fait référence à ceux qui ont douté du prophète Mohamed et de sa mission. Le président s’adresse donc à ceux qui doutent de lui en se présentant comme étant un prophète !


Enfin, le chef de l’Etat s’est complètement lâché lors du la rupture du jeûne en présence des membres du gouvernement et d’ambassadeurs de pays arabes et musulmans. Micro à la main et avec toute l’assurance du monde, Kaïs Saïed a parlé de schisme et de valeurs musulmanes. Il a mis en garde contre la désintégration de l’identité musulmane et arabe. Il a appelé à se méfier des mécréants et de ceux qui s’étaient écartés de la voie divine. Il est même allé jusqu’à dire que le mouvement révolutionnaire en Tunisie résultait des menaces guettant l’identité et la pensée musulmane et arabe.

Le président de la République continue à écrire l’histoire à sa façon. Après avoir désintégré une grande partie des institutions de l’Etat, modifié par décret la date de la Révolution, présumé qu’un million 800 mille tunisiens avaient manifesté leur soutien en octobre 2021, le voici déformant encore une fois la réalité en affirmant que les Tunisiens se sont révolté non-pas contre l’oppression ou la marginalisation, mais afin de préserver l’identité musulmane. Tout au long du processus de mise en place de son projet politique personnel, le président de la République s'est appuyé sur un discours religieux légitimant une quête divine et noble.


Sofiene Ghoubantini

23/04/2022 | 11:46 , mis à jour à 10:30
6 min
Suivez-nous
Commentaires
Chanchan
Vous confondez comme toujours...
a posté le 21-06-2022 à 14:49
Entre un musulman, le vrai, qui s'y connaît en Islam et l'islamiste qui déforme l'islam à ses souhaits et à sa guise.
Grande est la différence pour ne pas dire autre mot.
Houcine
Paralogismes.
a posté le 21-06-2022 à 11:42
Paralogismes et syllogismes boiteux.
Kais Saied évoquant, ou faisant allusion à ceux qui doutaient du Prophète, vous fait tirer une conclusion hasardeuse qu'il se prendrait pour le prophète. Je vous épargne la démonstration.
Nul n'est prophète en son pays, dit l'adage.
Pas moi, ni vous, ni personne.
Il est bien plus utile de raisonner juste, et avec les mots faire sens en les associant de telle sorte qu'ils produisent logiquement leurs effets.
Il y a une lutte d'appropriation de la religion, mythe, idéologie, superstructure ou foi que partageraient les populations de ce pays.
Nul, en conséquence ne peut s'autoriser, ne devrait oser distribuer les points en la matière.
Tout juste peut-on, au regard des faits, juger de leur conformité aux professions de foi, aux requisits.
Je crois avoir compris que Kais Saied voulait dire qu'il n'est pas de place pour des affirmations sans preuve, et qu'à l'aube de ce qui a lieu on doit juger leur performativité.
Je n'ai pas lu qu'il excluait, distribuait les certificats de bonne religiosité, mais soutenait qu'on référé à notre religion pour agir, et c'est au pied du mur qu'on voit le maçon.
On a tant entendu sur l'islam, des prêches, des ukases, des fatwa.
On a déclaré kouffars, juifs, tous feux qui rechigaient à se soumettre, et les moyens les plus radicaux furent utilisés contre eux.
Faire passer le Président pour un sakafuste ou un extrémiste musulman, voilà un procédé un peu court.
Mansour Lahyani
Pourquoi faire, ce point d'inerrogation ?
a posté le 21-06-2022 à 11:34
J'aime beaucoup les points d'interrogation : ils manifestent l'intérêt pour la connaissance, au moins.... Mais je les déteste, lorsqu'ils sont manifestement inutiles !!!
SAEL
Réponse
a posté le 29-04-2022 à 22:08
Je n'étais jamais pour le projet politique de KS. J'étais heureux de voir les tunisiens le 25 juillet dans les rues pour clamer leur colère envers ceux qui ont gouvernés le pays depuis la révolution. J'avais un espoir. Mais au final, il est clair que KS n'est pas du tout ennemi des frères musulmans. Abir Moussi a raison.
Ridha Ajjmi
En bref, vous ne voulez pas de l'Islam?
a posté le 25-04-2022 à 11:34
Vous ne voulez pas de l'islam politique, Ennahda qui gagne démocratiquement à chaque soufrage universel, je comprends, votre peuple est bête et vous savez mieux que lui, vous être son curateur, compris
Vous ne voulez pas que le président invoque des versets coraniques, ni de participer à des évènement à connotation religieuses, car, selon vous, religion et politique sont eau et huile non mélangeables... Religion doit rester comme à la sauce française, toujours à l'écart de la vie publique et sociale... je comprends... vous voulez d'un Macron ou peut être d'une Lepen à nationalité française, à la tête de l'Etat tunisien, ainsi aucun risque que l'Islam reviennent à la vie politique. Compris, mais hélas....
Un discours haineux, islamophobe, dans une société tunisienne conservatrice, historiquement religieuse et convaincue, qu'est ce que vous voulez en juste ? vous devez soigner votre pensée et prendre trois pilules "démocratisa" par jour, peut être vous aurez l'audace un jour de vous corriger et respecter votre peuple.
Mansour Lahyani
Réponse à Ridha Ajjmi, bien qu'un seul j eût suffi...
a posté le à 11:37
Vous avez fini par comprendre ! Tout n'est donc pas perdu...
BI
Ridha Ajjmi: Ce que vous dites est la vérité tunisienne..
a posté le à 12:46
En bref, je peux dire que la haine n´a jamais été un argument politique !
Ridha Ajmi
la haine tue, l'individu son porteur et la politique
a posté le à 15:21
Les écoles de pensées politiques en Tunisien sont malades, traversées par la dépendance idéologique et étrangères. Cela est cependant normal. Après toute révolution, le pays entre dans une phase d'apprentissage politique. Tout et rien du tout doivent se côtoyer . Cela peut durer une décennie comme plusieurs. Fin de compte, la liberté politique et d'opinion permettront au peuple de, à petit feu mais avec grande douleur, de forger ses propres représentants/militants sensibles à sas besoins et son identité religieuse, historique et culturelle. Je ne me fais donc pas de souci pour la Tunisie. Je me fais plutôt des vrais pour les islamophobes de mon pays.
Hani
un brin d hypocrisie
a posté le 25-04-2022 à 09:34
Depuis le coup d Etat du 25/07, vous avez fait preuve de mansuétude envers KS pcq il a fait ce que vous rêviez tous de faire c est à dire "degager" Nahda.
Depuis, KS navigue à vue, son projet Istichara a fait un bide monumental mais les commentateurs n ont pas reagi, il detricote les institutions mais cequi vous fait reagir c est son "islamité"
Vous êtes incroyables, vous êtes complétement hors sol .
KS est un homme dangereux, sans fondation ideologique (on ne gere pas un pays ssur de l anti Nahda primaire). Vous etes pr bcp responsables par votre silence et votre collaboration de la situation actuelle
L islam politique ou le conservatisme religieux aura sa presence ds le pays car il est present ds la ste n en deplaise aux blanbecs, eradicateurs de gauche ou aux tarés du PDL nostalgiques de la torture

PS: Nahda a failli mais de grâce, arrêtez avec islam politique...
Unpopular opinion: la crise catuelle n est que la consequence des 60 ans de dictature et des 10 ans de magouille Ghannouchi/ Sebssi
Morjane
Bipolaire ou marketing politique ?
a posté le 24-04-2022 à 16:56
Cette personne n'a jamais été clair dans ses prises de position. On ne sait pas s'il essaie de récupérer les électeurs d'Ennahdha pour les séduire ou bien il est réellement une personne aux tendances islamo-conservateurs. De toute façon ce type de discours plaît à beaucoup de tunisiens qui sont nombreux à avoir dérivé vers un discours identitaire tantôt arabe tantôt musulman qui leur a fait oublier le patriotisme tunisien. Quand je pense que nous ne sommes pas apprécié dans notre manière de vivre par beaucoup d'arabes, je n'en voit point l' utilité de s'en rapprocher si ce n'est une soumission. Et lorsque j'entends KS ou les nahdhaouis ou les " karamistes " , je fais parti de ces nombreuses personnes qui s'éloignent de la religion et l' arabisme. Ils vous dégoûtent de l'être et pourtant j'y étais très attaché auparavant comme tant d'autres. KS nous lui serons toujours reconnaissant pour le 25 07 mais à quel prix. Si c'est comme un certain 07 novembre, nous n'en avons plus besoin.
Tanit
Ennahdha est une pseudo opposition à KS
a posté le 24-04-2022 à 15:05
KS ménage les islamistes, c'est normal, il en est un, pour preuve, il n'a fait juger personne de cette racaille destructrice.

Seule opposition patriote et crédible dans ce pays, c'est le PDL. Ce parti l'a montré quand Ennahdha était au pouvoir, et maintenant le montre contre l'islamiste KS au pouvoir seul.

Tôt ou tard, Abir Moussi prendra le pouvoir, et là, les Tunisiens retrouveront la joie de vivre.
Abel Chater
Le président Kaïs Saïed est un vrai Musulman pratiquant. Il fait honneur à l'Islam et il vous a dévoilé tous vos mensonges de "islamistes" et de "Islam politique".
a posté le 24-04-2022 à 14:14
Bien que le président Kaïs Saïed, vous dégarnisse de tous vos mensonges de "Islam politique", que vous collez par la pire de la malhonnêteté humaine, au parti politique d'Ennahdha, le plus lâche de la scène politique tunisienne et à son chef le président de l'ARP, Rached Ghannouchi, le plus débile et le plus naïf des politiciens pacifiques religieux du monde, qui veut faire de la politique en jouant à la grenouille, dans un nid de serpents de l'espèce de la Zalèma moussi, vous continuez encore à parler d'un "Islam politique" d'Ennahdha, qu'on n'a jamais vécu en Tunisie.
Un Islam politique où les dépôts de vente d'alcool se sont multipliés en Tunisie par myriade et où la SFBT (achetée par les Français), qui fabrique de la bière, se vante d'une gigantesque hausse de ses rentes en Tunisie. Un Islam politique, où le ministre de la Justice Ghazi Jeribi, ratifie en collaboration avec Ennahdha, l'annulation de la circulaire interdisant aux femmes musulmanes d'épouser des juifs, des chrétiens et des athées, bien qu'il se taise en regardant son homologue Noureddine Bhiri, lynché mensongèrement par les ennemis de l'Islam. Ces ennemis de l'Islam qui transforment un simple avocat, membre d'Ennahdha, Noureddine Bhiri, ayant occupé le poste de Ministre de la Justice entre le 24 décembre 2011 et le 13 mars 2013 (1 an, 2 mois et 17 jours), en le «Superman» qui garde sa mainmise sur le ministère de la Justice durant toute la dernière décennie, bien qu'il y ait eu onze (11) autres ministres de la Justice qui l'ont succédé. Le sommet de la débilité mensongère, qui ne pourra exister que dans les esprits incurablement malades. Des esprits qui semblent même être ancrés dans le journalisme «boudourou» de la Tunisie.
Toutefois, le président Kaïs Saïed vous montre ce que c'est qu'un vrai Islam en Tunisie. Politique ou laïc, il n'y a qu'un seul Islam sur ce globe terrestre. Que vous voudriez refaire le même jeu avec ce terme judaïque de «islamiste», avec le président Kaïs Saïed, aussi, cela ne vous mènera nulle part.
Avec un homme de principe comme Kaïs Saïed, vous vous butez au plus dur rocher du côté de «Dharbèt Essif» ou du (coup d'épée) de la montagne de Boukornine. Si le président Kaïs Saïed se présentait en concurrence avec le parti d'Ennahdha et son chef Rached Ghannouchi, qui ont trahi l'Islam en Tunisie, je voterai sans la moindre hésitation pour Kaïs Saïed.
Vive le vrai protecteur de l'Islam en Tunisie, le président Kaïs Saïed.
SAEL
Réponse
a posté le à 18:41
Il y a plusieurs versions du coran. Il suffit de lire les études scientifiques pour comprendre qu'il n'y a pas de vrai islam. Est-ce que cela veut dire qu'il faut se débarrasser de l'islam? Non, mais l'islam doit être réformer et se mettre à jour au vu des découvertes scientifiques, et du progrès social concernant certains points.
A4
Rappel:
a posté le 24-04-2022 à 12:39
Faut-il vous rappeler que toutes cette racaille a été élue par le GRAND peuple Tunisien ?
Qu'il assume, car on ne peut pas avoir le chocotom et l'argent du chocotom !!!
A4
La totale !
a posté le 24-04-2022 à 10:54
ROBOCOP (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 29 Septembre 2020

Une année après et Robocop radote
Entre infâmes obsessions et idées idiotes

Un an après et Robocop se déchaîne
Les yeux exorbités, nous crachant sa haine

Douze mois après et son programme a buggé
Son soft s'est planté, mécanique déglinguée

Boulons desserrés et visserie rouillée
Contacts mauvais et carte-mère bidouillée

Il s'énerve, s'obstine, s'entremêle les nerfs
Et laisse s'étaler son instinct sanguinaire

Il rêve de signer avec sa rouge plumette
Plein d'autorisations à couper des têtes

Il parle un langage bizarre et malhabile
Mêlant vieux discours et croyances débiles

On l'a pris pour la peste ou le choléra
Il s'avère les deux ... en plus du corona !!!
Forza
Sondage plus crédible que celui de Zargouni
a posté le 24-04-2022 à 07:33
La popularité de Saied n'est qu'a 23%, ce qui explique pourquoi il veut contrôler l'ISIE.

https://twitter.com/InsightsTn/status/1517469416430125057
Rationnel
C'est qui InsightsTn
a posté le à 12:48
N'importe qui peut publier n'importe quoi.
InsightsTn n'a que 223 followers sur Twitter, la majorités sont des 'consultants' payes par les fondations 'open society'. Vu les followers c'est un organe affilié avec les islamistes. On donne zéro crédibilité a ce compte, je pense qu'Insights n'a même pas fait des sondages puisque la courbe de leurs 'sondages' sont trop douces (smooth).
MH
Bonjour Forza
a posté le à 12:15
J'ai vu passer cette info sur le site "Aljazeera.net". Je suis allé faire un tour sur le site InsightsTn, ça a l'air sérieux. Mais à quoi bon, maintenant que l'ISIE est sous le contrôle de Carthage, voter ou pas les résultats sont connus d'avance. Personnellement, je ne voterai pas. Je me contenterai des élections françaises, je viens de le faire ce matin même.
Forza
Bonjour MH absolument
a posté le à 12:46
Je suis aussi pour le boycott du referendum et des élections de Saied pour plusieurs raisons, d'abord ces élections sont illégales et anticonstitutionnelles car résultat d'un putsch et ensuite car les conditions d'élections démocratiques et transparentes ne sont pas garanties. Avec son contrôle de l'ISIE, il fait pratiquement organiser les élections par le MI.

A mon avis, la seule réponse au putsch est le boycott. Un Boycott réussi donnera aussi à penser aux forces sécuritaires et militaires qui le supportent.
takilas
Nahdha n'a qun seul symbole celui de la criminalité.
a posté le 24-04-2022 à 01:26
Nahdha est le symbole de la médiocrité et de la manigance ni plus ni moins.
Cette secte ne connaissant par ailleurs rien de l'islam sauf par des prétentions mensongères pour faire croire qu'ils ont peur de Dieu ni en politique pour gouverner ni dans aucun autre domaine.
Par contre leur spécialité, c'est l'arnaque de l'argent, des postes de gouvernance ou les avantages pour s'enrichir d'une part ou avoir de naïfs votants pour sa secte lors des législatives pour d'autre part.
D'ailleurs, ce ghanouchi a été déjà repéré depuis des années pour ses frasques, ses délits et ses crimes.
Ghazy
Regard effrayant
a posté le 24-04-2022 à 00:25
Kaddafi en colère
okbq
la fourberie
a posté le 23-04-2022 à 23:40
Cela ne doit guère étonner . Il appartient à l'idéologie et à la mouvance islamiste comme son frère, Son seul objectif est d'avoir le fauteuil pour lui tout seul et récupérer les voix des élécteurs d'Ennahdha , utilisant tous les moyens . Donc ni honnêteté ni intégrité intellectuelle ou qutres
Ahmed
On peut logiquement dire que KS est quelque part le produit d'ennahdha.
a posté le 23-04-2022 à 19:15
Y avait KS ou un bain de sang.
Morjane
A Ahmed
a posté le à 22:44
Oui merci à KS pour le 25 juillet. Ce n'est pas une raison pour dériver et tenir de tels propos qui nous font peur.
SAEL
Réponse à l'auteur et aux commentaires
a posté le 23-04-2022 à 18:49
KS joue a un jeu très dangereux. Son ignorance et son idéologie l'aveugle.

Les tunisiens sont pour la plupart mixtes génétiquement parlant, mais avec une prédominance Amazigh. Les tunisiens ont des origines ibérique, européennes, moyen-oriental et sub-saharienne. Lisez les études bon sang! Il y a quelques groupes amazigh en Tunisie, mais ils sont une infime minorité (1% de la population). Le suprémacisme racial Amazigh n'a pas de sens. Il en est de même pour le suprémacisme racial Arabe, puisqu'aucune étude ne démontre la présence d'individus 100% Arabes. Arrêtez de laisser la politique et la religion vous aveugler!

La culture tunisienne est mixte. La plupart des tunisiens sont musulmans, mais certains symboles, idées, mots, et pratiques ne sont pas islamique. Les sondages montrent que plus de 30% de la population tunisienne est non-religieuse. La langue tunisienne est construite sur un substrat amazigh, latin et néo-punique, mais son vocabulaire est principalement dérivé d'une corruption morphologique du vocabulaire arabe, français, turque, italien et espagnol. Encore une fois, arrêtez de laisser la politique et la religion vous aveugler.

Les tunisiens sont Africain tout d'abord, et méditerranéen ensuite!

A ceux qui généralisent les populations européennes, vous n'êtes que des ignorants et des racistes. Pire, vous vous pensez tolérant alors que votre discours est rempli de haine. Faites la différence entre les élites et les peuples. Je suis athée et pourtant je ne suis pas un bobo-gauchiste, un démocrate, un libéral ou un libertaire. Je ne suis pas un communiste ou un pur socialiste, ou un anarchiste. Je suis issue d'une classe moyenne supérieure, et j'adhère au nationalisme sur la question culturelle, et au socialisme sur la question économique. Je respecte et je remercie certains partis politiques français, et quelque part la France, pour ce qu'elle a fait pour son peuple, pour le monde, et pour nous, malgré le protectorat français. A ceux qui passent leur temps à cracher leur haine sur la France et les français, lisez les bouquins d'histoire si vous en avez le courage et la capacité, et demandez-vous si c'était le paradis sous la monarchie. Aussi, vous devriez comprendre comment la Tunisie est devenue une colonie française. Enfin, faites la différence entre les élites traîtres occidentales qui se sont alliés à l'idéologie globaliste, ou plus particulièrement, à l'atlanto-sionisme. Et si ça ne vous suffit pas, lisez un peu sur la traite des esclaves de Barbarie.

Les Tunisiens musulmans forcent tout le monde à respecter la culture arabo-musulmane en Tunisie, et en attendant, ils construisent des mosquées en Occident. Bandes d'hypocrites.
Lenet
@Sael...encore un bougnoul
a posté le à 02:51
Qui se prend pour européen..
Un bledoss qui se veut plus royaliste que le roi...Le pire c'est que même physiquement tu dois ressembler à un pur cramé avec ta face de rat de bougnoul...
Aucune dignité..
Marine va passer et elle va te virer rabsou dans peu de temps.
MH
@lenet
a posté le à 19:50
J'attendais la réaction de SAEL pour réagir. Maintenant que c'est fait, je peux vous dire, et vous l'aviez certainement compris par vous-même, que vous êtes le représentant typique de l'ignorant sur terre, Monsieur qui sait tout.
SAEL
Réponse
a posté le à 18:18
Je suis à moitié tunisien et à moitié européen (je ne dirai pas l'origine/nationalité).

Je suis contre la monarchie.

De part mes origines européenne, je fais moins africain que le tunisien moyen.

Je ne vis pas en France mais en Tunisie.

Quand on est con et ignorant, on se tait, et on apprend des autres qui sont plus intelligent et plus cultivé. Et en plus ça vient donner des leçons de dignité après toutes ces insultes.
Mansour Lahyani
Ah, bravo, pour ce post de grande classe !!
a posté le à 12:51
Bougnoul(e), rat cramé... Et tu oses parler de dignité !!!!! Non, vraiment c'est ta dignité qui en prend un sale coup !! Et si j'étais toi, je n'espèrerais pas ce "rabsou" de Marine : jecrains qu'elle e pense pas suffisamment à t'épargner !!!
Nejah
@SAEL
a posté le à 02:19
Merci beaucoup monsieur, vous avez tout résumé. Pourvu qu'ils comprennent
SAEL
Reponse
a posté le à 18:20
Merci bien. Il est certain qu'une partie ne comprendra pas. S'ils veulent la guerre ou la guerre civile, ils l'auront, et ils perdront. C'est une constance historique.
SAEL
Correction
a posté le à 19:17
constante*
Chanchan
@ SAEL votre histoire est erronée et improvisée par des arnaqueurs et des escrocs. L'histoire erronée est devenue une rengaine habituelle
a posté le à 01:42
D'abord qui sont-ils ces amazigh d'après vous ? Et d'où viennent-ils ?
Est-ce qu'ils étaient dans les grottes des tigres et des lions ?
Aucune histoire n'est déclarée plausible ni juste sauf des bobards.
Si vous aviez dit que ce sont des phéniciens on aurait peut-être été cru à cette improvisation.
L'histoire de la Tunisie est déformée et défigurée pour servir les intrus, les escrocs et imposteurs qui renient exprès l'histoire du Maghreb et son histoire élogieuse qui a provoqué d'immenses jalousies soit en quelques lieux et parmi des gens intervertis.
SAEL
Reponse
a posté le à 18:23
Tout va bien? Vous êtes en plein délire non? Pouvez-vous me citer 'mes' références?
Nino
Pffff
a posté le à 22:26
N'importe quoi
SAEL
Réponse
a posté le à 18:24
Pas d'argument, rien. Bonne chance.
Fares
Toffu Saïed
a posté le 23-04-2022 à 18:47
Je n'ai jamais vu une personne aussi opportuniste et hypocrite que Saïed. Il n'a jamais cessé d' instrumentaliser Allah, la Palestine, la misère du peuple, la mort Shokri Belaid... afin de mettre ses pattes sur tous les pouvoirs en Tunisie.

L'ampleur des dégâts causés par Saïed en 9 mois dépassent ceux qui ont été causés par les khwanjias pendant 10 ans. Un record historique, bravo le bulldozer! Il n'y a plus d'Etat, plus de souveraineté et le pays est maintenant "for grabs".

Espérons que la chute de ce pays ne sera pas trop doulereuse.

MH
Saied le malhonnête
a posté le à 20:33
Beaucoup voient en Saeid l'homme providentiel car il est considéré comme le plus honnête et le plus integre des politiciens. Je ne partage pas ce point de vue car même s'il est désintéressé et incorruptible, il n'en reste pas moins malhonnête et fourbe en confisquant non pas une somme d'argent mais une nation entière et le pouvoir qui va avec. Il a prêté serment de protéger la constitution et il est le premier à la violer. cela en dit long sur ce personnage. Seuls les aveugles ne peuvent voir cette évidence.
Chanchan
@,MH. vos propos sont ridicules et minables
a posté le à 01:57
Donc si l'on comprend bien, il faut laisser nahdha poursuivre son arnaque et son banditisme pour vous faire plaisir et vous donner la possibilité de commettre des irrégularités et des injustices et ce avec l'appui de nahdha, sinon tout ceux qui ne manigancent pas comme nahdha sont déplaisants et ne servent à rien. Et pourtant tout le monde s'est aperçu et s'est rendu compte par des preuves tandibles et évidentes que la secte de nahdha formée à Londres en 2006 est composées de malfrats et d'escrocs qui se sont permis à tout dans un désordre et une gabegie jamais vues en Tunisie.
On a pas compris où pourrait vous votre mentalité saugrenue et hypocrite ? Tout cela pour coloniser Tunis la capitale la devenue tant convoitée et qui doit héberger huit millions d'habitants, vire plus, pour que se réalise la démocratie ou plutôt le massacre au nom de la démocratie ; c'est pour cela que des malfrats pensent souvent à former des '?tats annexes à celui de la Tunisie.
AVERROES (IBN RUSHD)
ABIR MOUSSI POURRAIT SAUVER LA DEMOCRATIE D UN DANGER IMMINENT
a posté le 23-04-2022 à 17:44
K. Saied l'incompris ou K. Saied manipulateur et fourbe, je dit bien les deux. Des politologues aguerris se sont penchés ( qui ne sont pas nahdhaouis) sur le contenu de son discours pour comprendre où le président voudrait conduire son peuple, ils n'ont trouvé que l'incompréhension le flou total. Aucun pays prétendu démocratique ne pourrait survivre sans parlement et sans députés, sauf bien entendu dans les pays où le despotisme est ROI. L'illogisme et le dictat du président met le pays dans les bancs des accusés, les fourberies de Ghannouchi ont eu raison du progrès réalisés jusque là, le locataire de Carthage s'est mêler les pinceaux en confondant l'islamisme politique avec l'islam progressiste réformiste. Cette descente en enfer est une résultante logique d'une décennie calamiteuse du pouvoir politique.
takilas
AVERROES (IBN RUSHD)
a posté le à 02:06
Qui vous dit qu'il n'y a pas accord en cachette avec les escrocs et les massacreurs nahdha ?
Quant à Saied il n'y a rien démontré aucune mauvaise intention comme les arnaques de nahdha.
Et puis de préciser que Abir Moussi quoique pleine d'ambition et de compétence, est censée prouver l'opposition de Saied à son égard et démontrer qu'il approuve l'inclusion de la catastrophique nahdha dans la gouvernance.
Hamza nouira
Mala...
a posté le 23-04-2022 à 17:03
Ce mec a vraiment péter les plombs.
takilas
@ Hamza nouira
a posté le à 02:12
Comment expliquez.
Certains vont directement aux conclusions sans démonstration.
Cela n'existe nulle par ailleurs et dans n'importe quel domaine, sans preuves, sauf pour les lèches-bottes de nahdha lorsqu'ils parlent de Kais Saied.
La seule raison donc c'est d'avoir retiré le tapis et les faveurs d'en dessous des pieds des nahdhaouis pour éradiquer leur banditisme.
Abir
@DIEHK
a posté le 23-04-2022 à 16:17
Oui, vous m'avez bien compris ! Bien à vous
Abir de Gabès
En attendant que Kaïs Saied libère la Palestine !!
a posté le 23-04-2022 à 16:11
Les membres du gouvernement , les ambassadeurs des pays arabes et les chefs des bureaux des organisations arabes accréditées chez nous ont dû attendre longtemps avant de rompre le jeûne. Attendre que le Kaïs Saied aille libérer la Palestine : « Nous soutiendrons nos frères en Palestine jusqu'à ce que Al Qods revienne à la Palestine et à toute la Umma. Nous n'hésiterons pas à accompagner le peuple palestinien dans toutes les démarches qu'il compte entreprendre. »

'?a me rappelle le conte d'Ommi Sissi qui n'en finit jamais'?'
Ne sait-il donc pas que charité bien ordonnée commence par soi-même ?

Qu'il reprenne son 25 juillet ; tôt ou tard , nous serions débarrassés des islamistes terroristes sanguinaires et , pour sa gouverne , nous ne l'avons pas attendu tel le Messie pour nous en » libérer » !

En attendant , il nous use : » J'ai la rate qui se dilate / J'ai le foie qu'est pas droit / J'ai le ventre qui se rentre / J'ai le pylore qui se colore / ('?') Ah , bon Dieu que c'est embêtant d'être toujours patraque » !

9addesh fedda !

Mounira Aouadi

https://www.tunisiefocus.com/politique/en-attendant-que-kais-saied-libere-la-palestine-280174/
takilas
@abir de gabes. Kaskasslou.
a posté le à 02:22
L'histoire et l'expérience récente nous ont appris que les kammajias (nahdha) sortent indignement et à chaque fois par la fenêtre pour revenir par la porte. C'est des sans scrupules qui se tuent pour escroquer l'argent et les gens.
Largent pour eux c'est sacré.
C'est des minables champions seulement en régionalisme.
Forza
@Abir de Gabes - Il ne fait rien pour la Palestine
a posté le à 17:34
C'est juste un fonds de commerce. Ses meilleurs amis Essissi, Zayed et Hamad sont les meilleurs alliés d'Israël. Ils veulent même une politique de défense commune avec elle. Saied fait du commerce pour gagner les voix des simples d'esprit qui applaudissent lorsqu'il parle avec son arabe médiocre.
Khayati
Correction
a posté le 23-04-2022 à 16:10
Al Baqara et non al baquara
Abir de Gabès
En Tunisie, un islamiste peut en cacher un autre
a posté le 23-04-2022 à 16:01
Vive le PDL, seul parti patriote, démocrate et laïque
Abir
Ah bon!
a posté le 23-04-2022 à 15:59
Où vous voyez qu'il est ouvert!?! Il ne vous la pas dit que la décision est unique ! Non , ks utilise Le religion pour récupérer le peuple de Kwanjias tout simplement
Tunisino
Tout à fait!
a posté le à 17:25
Il utilise la religion pour combattre Ghannouchi.
Tunisienne
C'est absurde
a posté le 23-04-2022 à 15:39
Le peuple tunisien n'a pas besoin de toute cette analyse. Les choses sont simples: on a besoin d'une stabilité sans corruption.(point)
Maintenant, le discours de KS est islamique, populiste, communiste... (comme vous voulez) c'est secondaire par rapport à la situation dans laquelle la Tunisie se trouve.
C'est malheureux de voir notre pays se dégrader et se fondre alors qu'on continue toujours d'échanger les accusations
Fares
@Tunisienne
a posté le à 18:59
Bonjour Tunisienne,

Je suis d'accord dans l'ensemble avec vous. Le hic est que Saïed est certainement pas l'homme rassembleur dont notre pays a besoin.

Saïed est un narcissique dont le seul objectif est de régler des comptes avec ses adversaires politiques quitté à utiliser les forces de l'ordre et l'armée. Saïed est un danger pour l'unité de la Tunisie, voire son existence même.
Tunisino
Un oubli!
a posté le à 17:17
Vous avez oublié la compétence! Est-ce que Saied est assez compétent pour sauver la Tunisie, la réponse est: Certainement non! La stabilité politique est certainement importante, mais elle ne vaut rien pour le développement, sans compétence et sans patriotisme.
Mozart
Saied appartient au camp islamo-conservateur, dont le cousinage avec les islamistes est visible dans les rues de Tunisie
a posté le 23-04-2022 à 15:32
Kaïs Saied n'est pas un Frère musulman au sens de la Confrérie internationale représentée par Ennahdha en Tunisie, mais un proche cousin des islamistes, et d'une proximité telle que la différence est mince.

Ce cousinage est d'ailleurs immensément répandu dans le pays, et ça explique dans une large mesure son plébiscite en 2019 acquis notamment grâce aux votes nahdhaouis en sa faveur.
Sensei
La Mecque n est pas Paris..
a posté le 23-04-2022 à 14:41
Le president est un patriote tunisien musulman, qui valorise
l identite arabo musulmane du peuple tunisien. Il est erudit dans l histoire de
l Islam et de la civilisation islamique. Quoi de plus normal qu il se refere en premier lieu au Coran et a la philosophie musulmane, tout en etant ouvert au philosophies et pensees des autres culture, qu il cite de temps en temps. Kaeies pose probleme uniquement a la tres petite minorite
d islamophobes indigenes pour lesquelles la Mecque des musulmans doit etre Paris, ou ils vivent mentalement, alors que pour le peuple tunisien, la Mecque se trouve en Arabie.
Kaeies Saeid derange les islamistes dont l Islam perverti n est qu un fonds de commerce , mais il derange aussi
l infime minorite influente francisee et deracinee de la culture du peuple tunisien, qui enrage de voir ce peuple libere apres plus de 60 ans de dictature, de ses tentatives de le deislamiser afin, de pouvoir perpetuer son hegemonie, economique et culturelle sur la Tunisie profonde qu elle meprise et exploite. Kaeies Saeid est donc coherent avec lui meme et
l histoire de son peuple arabo-musulman, tandis que l infime minorite,
suffoque de voir Kaeies Saeied se comporter en tant que musulman dans un pays musulman.
Welles
@Sensei
a posté le à 16:49
La Mecque dont tu parles n'a même pas existé à l'époque de ton prophète imaginaire. L'archéologie a confirmé depuis les années cinquante que la Mecque n'a vu le jour que deux siècles après la période présupposée de l'existence du soit disant prophète. Mais, bien sûr les crétins comme toi ne s'intéressent pas aux découvertes scientifiques.
Nejah
@sensei
a posté le à 16:19
Je vous remercie d'avoir reconnue que cette minorité antirabique est bien "indigène". Francisée ? Peut-être... Mais vous les indigène arabisée, vous ne reconnaissez même pas vos origines et vous vous limitez l'histoire de votre pays à l'arrivée des occupants musulmans qui de nos jours ne vous reconnaissent même pas et vous traitent de bâtards. Nous sommes amis avec tout le monde dont la France mais nous ne prêtons allégeance qu'à notre nation la Tunisie de 3000 ans d'histoire, bien avant vos seigneurs bergers et chameliers.

PS : La France est l'unique pays au monde avec lequel, malgré la stupidité de nos dirigeants islamo-arabisés, notre balance commerciale est bien positive.

MH
@Nejah
a posté le à 13:19
Bien dit!
Moncef
Absolument d'accord avec vous
a posté le à 15:41
Je partage complètement votre avis sur la question.
Malheureusement certains compatriotes ont le cerveau lobotomise par la propagande des merdias européens qui leurs pourrit l'esprit par des valeurs aux antipodes de nos valeurs civilisationelles arabophone et Islamique.

Parfaitement les valeurs dégénérées et dépravées inculquées par les médias de certains pays corrompent et ont pour vocation à détruire la société dans ses fondements.

Il est je pense naturel que l'état protège la société de ceux qui ont pour projet de la détruire dans ses fondations et qu'évidements le rempart à cette destruction ce sont nos valeurs et notre morale.

La Tunisie est arabophones et de civilisation arabo musulmane. : C'est son fil d'Ariane.
Ceux qui veulent être nos partenaires doivent composer avec cette réalité : Accepter et travailler avec notre langue et accepter notre réalité politique, sociale et religieuse.
cavalero
la civilisation n'est pas de l'histoire
a posté le à 18:11
la civilisation n'est pas une chose constante elle évolu avec l'évolution des peuples dans les différents domaines culturels scientifique et meme économique si vous tenez à votre civilisation arabo-musulmane vous etes dépassé et vous restez immuables et vous vivez dans l'ancien non le monde évolu et vous etes là à rêver sans rien faire exemple Israël à évolué et vous votre président votre Kadafi votre Abennacer ne peuvent rien faire
Mohamed Obey
Trop de religion dans le discours est mauvais augure...
a posté le 23-04-2022 à 14:13
La chose la plus abominable qui fût depuis 2011 est la remise de l'argument religieux dans le discours politique. Kaïs Saïed est en train d'émettre des messages très négatifs (ou peut-être positifs à des gens qui nous sont mystérieux)... Il redeviendra un président porteur d'espoir pour ce pays que quand il ferme la succursale des Ulémas Musulmans... qui est très très sale d'intentions et de pratiques...
Mansour Lahyani
Réponse à Mohamed Obey : Pas fou, KS !
a posté le à 15:09
Ca fait au moins deux ans qu'on espère que KS prenne enfin cette décision, qui semblait dans la poche, au soir du 25 juillet...
Il s'est avéré qu'il ne le fera pas, parce que... ce serait contraire à ses convictions, alimentées notamment par son frangine Nawfel ! S'il faisait, d'un trait de plume comme il en a le droit, disparaître cette officine d'islamistes extrémistes et ultra-salafistes, comment oserait-il se présenter devant les islamistes ses amis, encore plus islamistes que ses antagonistes d'Ennahdha, qui ne sont pas de vrais ennemis ?!!
Abir
Heureusement , je ne l'ai pas voté
a posté le 23-04-2022 à 14:09
Au moins je ne m'en voudrais pas ! C'est une catastrophe grandiose
DIEHK
Vous voulez dire que.....
a posté le à 14:26
Que vous n'avez pas voté pour lui plus exactement ! C + compréhensif non ?
On ne vote pas 1 loi ! Juste pour 1 bonne compréhension de votre com.
Mansour Lahyani
Ca dépend...
a posté le 23-04-2022 à 13:56
Plus conservateur qu'un islamiste ? Ca dépend... Par exemple pas plus conservateur qu'un ayatollah, tout de même !
cavalero
kaskaslou yarjaa lasslou
a posté le 23-04-2022 à 13:27
déçu par ce président qui utilise l'arme des nahdhaoui
une arme de démagogie qui confond morale et politique une arme de persuasion des naifs
une arme d'opium une arme de traitres
Warrior
pays arabo musulman .... faut-il rappeler ? ...................................
a posté le 23-04-2022 à 13:26
KS est arabo musulman, comme le sont 98 % de la population.
quel mal y a t-il à décerner un prix de récitation ?
l'utilisation du français, comporte un danger: copier la France par Franalphabétisme.
la laicité est un concept franco français, et pas clair du tout. Le Pen contre le voile. Macron pour :
https://www.bbc.com/news/world-europe-61166601
on se souvient du doyen de Manouba, qui interdit le hijab .... parce qu'il est interdit en France !!
bel exemple de Franalphabétisme.
la France est JUDEO chrétienne.
la Tunisie arabo musulmane. incomparables !!

WAKE UP !!
Tunisino
Un communiste
a posté le 23-04-2022 à 13:15
Saied n'est qu'un communiste anarchiste, tout comme Kadhafi, il fait la chose et son contraire. Ce qui inquiète est le temps précieux que va perdre la Tunisie, en plus des 10 années des islamistes traîtres, avec les communistes bêtes.
Forza
Il a été élu par les voix des islamistes
a posté le 23-04-2022 à 13:10
Selon Mr. Ben Younes, 2/3 des voix de Saied lors du premier tour venaient des nahdhaouis et des salafistes. C'est d'ailleurs la plus grande faute stratégique de Ghanouhci d'avoir appelé à voter Saied. Ni Ghanouchi et ni Ennahdha ne doivent demander de diriger le pays alors qu'ils ont fait battre la révolution et la démocratie avec les voix de leurs électeurs, ils ne peuvent pas voir plus loin que leurs nez. La Tunisie avec un président Karoui serait aujourd'hui plus apaisée et plus prospère.
Ceci dit, je ne pense pas que Saied est islamiste, il utilise l'Islam comme takia. Tous ses amis avant la présidence étaient du watad et proche du watad. Je pense plutôt qu'il est qawmaji baathiste mais et comme nous avons vu lors de sa visite de Paris sans avoir le nif d'un Guedaffi ou d'un Boumedienne par exemple.
kane
Karoui, dites-vous ?
a posté le à 15:06
Je vous rappelle que le fuyard Karoui était l'allié, et même l'otage des nahdhaouis.
Forza
@Kane - Ennahdha visait Karoui par ses attaques avant les élections
a posté le à 17:29
Vous l'appelez fuyard, que voulez-vous qu'il fasse, attendre que la justice de Saied l'exécute.
MH
Bonjour Forza
a posté le à 13:54
Je pense que KS est à la fois islamiste, conservateur et nationaliste arabe, le dangereux cocktail pour faire un populiste primaire. La preuve à mon avis, c'est qu'il ne combat pas le Nahdha en tant que parti islamiste mais plutôt en tant que parti d'opposition au même titre que le PDL, tous ceux qui n'adhèrent pas à son projet. On ne comprend pas s'il est débile ou malin, en dissimilant ce qu'il est. En tout cas, il utilise sa popularité pour parvenir à ses fins.
Forza
Bonjour MH
a posté le à 17:27
Possible même s'il est difficile de voir des wattadistes extrêmes comme Ridha Lénine faire l'amitié d'un religieux mais en Tunisie, tout est possible.
VRAI
Encore pire: Sous caniveau rouillé ..
a posté le 23-04-2022 à 12:57
Hrabnè min Limtar jinè ta7t Elmisèb ! ou on a fui l´averse pour se protéger par le caniveau..
Beaucoup de Tunisiens, surtout les RCDistes qui le supportent, diront: Hrabnè min Ennahtha, Sobhènè Rabbi, jènè Nahthaoui fondamentaliste révolutionnaire Kaddafiste par la fenêtre.

Ils l´ont aidé à organiser un coup d'état, maintenant ils ne savent pas comment le contrôler et le dompter vraiment: Il y a une immense erreur qui se passe par les Putschistes en arrière-plan.. On dit en Allemand: "Es ist dumm gelaufen!" --> c'est bête comme tout et c'est la bêtise qui a prévalu.

OUI
"La queue remue le chien"
a posté le à 18:07
est un idiome allemand, dans lequel les mauvaises conditions sont exprimées. L'expression est également connue dans une deuxième variante, à savoir "La queue remue le chien". La signification est la même dans les deux cas et fait référence à la situation où le plus petit partenaire domine le plus grand, alors qu'en fait c'est le contraire qui est attendu.
Habituellement, le chien est le grand corps (RCDistes putschistes) et la queue exprime l'émotion (KS). Mais quand la queue domine le corps massif, le monde s'est retourné. L'idiome "la queue remue le chien" est souvent utilisé en politique pour ce raisonnement. Là, le grand est aux commandes et le petit partenaire doit se soumettre. Mais si le plus petit partenaire d'une coalition détient la position de pouvoir, alors la queue remue le chien, de sorte que le parti supposément le plus faible a la position la plus forte.
Moncef
Un président admirable
a posté le 23-04-2022 à 12:52
Malgré les critiques, j'admire et j'adhère totalement aux positions que prends le président de la république.
Je ne comprends pas ce qu'il y a à lui reprocher.
Il représente parfaitement ce qu'on attend d'un président bienveillant, responsable et respectueux des institutions et des fondements de la société tunisienne.
N'en déplaise aux bobos intoxiqués par les idéologies athées et soit disant laïque, qui plaident pour le désordre et l'immoralité sous couvert de liberté et de pseudo démocratie, je suis fière et je soutiens totalement le président Kaies Saied dans ses positions et ses choix.
Oui la Tunisie est une république où la religion est l'islam et qui n'a rien avoir avec l'islamisme et le fanatisme.

Un islam ouvert et tolérant, ce que le président représente parfaitement.
Je dis Oui à la stabilité et a l'ordre en accord avec nos valeurs.

Je pense que chaque Tunisien véritablement patriote et qui aime sincèrement son pays doit soutenir notre président.

C'est dans ce soutien qu'on l'aidera à stabiliser et à développer le pays.
Le democratisme vendu par les forces étrangères ne fera que développer la corruption et le ko.
Le pays a besoin de stabilité pour se developper et attirer les investisseurs et non pas de democratisme qui soutient les corrompus et ceux qui ont détruit l'état depuis déjà 10 ans.
L'islamisme des frérots est une catastrophe et le président doit être un rempart à cela pour protéger l'indépendance et la souveraineté de l'état.
Un passant
solidaire avec une mise au point
a posté le à 09:10
A tous les obtus qui avancent des commentaires basés sur une photo tendancieuse, voilà quelques déclarations du chef de l'?tat qui mettent les points sur les "i":
13/08/20 KS s'est moqué, en présence de RG à l'époque, de l'idée «saugrenue» selon laquelle l'?tat, en tant qu'institutions et lois, a une «religion», en disant « Cela signifie-t-il qu'il y a des pays qui iront en enfer et d'autres au paradis ? », ironisait-il
18/04/22 Au cours de la cérémonie de remise des prix des lauréats de la 53ème édition du concours national de mémorisation du Coran, il enfonce le clou en affirmant haut et fort que «L'Etat n'a pas de religion». Il a rappelé dans le même contexte que la religion musulmane n'a jamais évoqué dans sa littérature la notion d'Etat mais plutôt celle d'une Oumma
Pour le chef de l'Etat, la religion n'est donc pas un sujet à exploiter à des fins politiques. L'idéal serait toutefois de consacrer cette conviction dans la future Constitution et pourquoi pas par un décret présidentiel consacrant une séparation nette et sans équivoques entre le religieux et le politique. S'il arrive à le faire, il aura marqué de son empreinte l'Histoire contemporaine de la Tunisie.
BOUHELA
Saied
a posté le à 15:16
Arrête de dire des bêtises !
Wissem
Non monsieur
a posté le à 13:15
Non monsieur, le mélange d'islam et de politique, c'est justement sa l'islamisme.