alexametrics
jeudi 02 février 2023
Heure de Tunis : 02:15
A la Une
Saïed : l'Etat doit œuvrer pour l’accomplissement des objectifs de l’Islam et de la "Chariâa"
21/06/2022 | 09:25
4 min
Saïed : l'Etat doit œuvrer pour l’accomplissement des objectifs de l’Islam et de la

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a affirmé que l’Etat mettait tout en œuvre pour permettre aux pèlerins tunisiens de se rendre à La Mecque pour accomplir les rites du Hajj. « L’islam doit atteindre ses objectifs. C’est ce qui importe le plus. Nous allons œuvrer pour la consécration de la chose dans la prochaine constitution », a-t-il ajouté.

 

À l’occasion d’une déclaration médiatique accordée le 21 juin 2022 et relayée par plusieurs médias dont Mosaïque FM, le président de la République, a réaffirmé que l’Etat ne pouvait pas avoir une religion en raison de sa nature. « Seules les personnes physiques ont une religion… Sera-t-elle concernée par le jour du jugement ? L’État doit œuvrer pour l’accomplissement des objectifs de l’Islam et de la "Chariâa"… La règle juridique, les procédures de l’accomplissement des rites du Hajj, ainsi que les cultes ont une fin… Ce qui importe le plus est de ne pas associer d'autres entités à Allah. Malheureusement, ceci a lieu au sein des régimes dictatoriaux. Ils créent les idoles et les vénèrent. Il s’agit d’une forme de blasphème ! Ils créent des idoles. Ils créent Al-Lat et Al-Uzza (anciennes divinités de l’époque préislamique) du 21ème siècle puis les vénèrent ! Il s’agit de blasphème… La prochaine constitution parlera d’une nation musulmane ! », a-t-il déclaré.

 

 

Le président de la République a, également, considéré que le monde occidental induisait les gens en erreur. Il a considéré que le terme nationalité découlait du mot "nation". Il est, selon lui, faux de dire que quelqu’un a obtenu la nationalité de tel ou tel pays, car il n’appartient pas à cette nation. Il a adopté la même conclusion au sujet de l’usage du terme naturalisation.

 

Le chef de l’Etat a précisé que la nouvelle constitution serait proposée à la date du 30 juin 2022. Il a affirmé que la nouvelle constitution contribuera à la consécration de l’unité de l’Etat. Il a expliqué qu’il n’y aura que des fonctions et non-pas des pouvoirs. Il a considéré que la théorie de la séparation des pouvoirs était discutable puisque Montesquieu n’était pas un messager de Dieu. Il a rappelé que l’objectif de l’adoption d’une nouvelle constitution était la réalisation des attentes et des revendications socio-économiques.

« Je remercie Dieu pour nous avoir bénis avec l’Islam. Ce qui est accompli de nos jours au nom de l’Islam n’a rien à voir avec cette religion… On promulgue des lois portant sur la réglementation à travers des décrets d’application. Or, ces derniers ne voient jamais le jour. Nous avons besoin de créer de la richesse. L’Homme est une richesse. Nous devons lui fournir les outils nécessaires à la création de richesse. C’est pour cela que nous avons mis en place les sociétés citoyennes. Un groupe d’individus pourra exploiter une terre ou initier un projet afin de créer de la richesse. Pour ce qui des autres textes de loi, nous devons mettre fin à la spéculation et à la hausse des prix. Les prix varient comme à la bourse… La justice ne peut être accomplie qu’à travers une magistrature indépendante », a-t-il déclaré.

 

Le chef de l’Etat a considéré que les constitutions ont échoué dans plusieurs pays à cause de la véritable raison derrière leur promulgation, à savoir la mise en place d’une fausse légitimité pour ceux qui gouvernent. Il a expliqué qu’un juge avait été révoqué pour avoir délaissé 6452 dossiers durant dix ans. Il a, également, considéré que les magistrats avaient le droit de faire appel devant le ministère public et du tribunal administratif. Il a estimé que l’épuration du pays ne pouvait être réalisée qu’à travers l’épuration de la magistrature.

Pour rappel, le président de la commission nationale consultative pour une nouvelle République, Sadok Belaïd avait présenté, le 20 juin 2022, une proposition d'une nouvelle constitution. Celle-ci avait été rédigée durant les trois dernières semaines. Le président de la République étdiera la proposition et publiera la version finale à la date du 30 juin 2022.

 

S.G

 

21/06/2022 | 09:25
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Fatnassi Abdallah
Trops philosophyque!!!
a posté le 22-06-2022 à 07:55
Jusqu'à présent j'étais convaincu de la sincérité du Président. de sa volonté de ne laisser aucun Tunisien sur le bord de la route et puis cette déclaration inquiétante: "l'Etat doit '?uvrer pour l'accomplissement des objectifs de l'Islam et de la "Chariâa"
L'état n'a pas à s'aligner à une religion ou une autre. L'état, à la limite, veille à ce que toute la communauté tunisienne vive, EN PRIV'?E, ce en quoi elle croit et de son propre choix.
Cela revient à dire que les différentes communautés religieuses qui ont toujours existé dans le pays vivent aussi et sans contrainte ni différence de traitement leurs propres religions.
La Tunisie musulmane fera certainement peur à ses citoyens car cela donnera l'occasion à ceux qui n'ont pas compris les propos philosophiques du Président de mettre en avant les textes sacrés et la Chariâa.
el ouaffy y
bravo
a posté le 21-06-2022 à 21:34
l essentiel notre president ne con
somme pas de l alcool ou le vin il est toujours conscient de qu il decide
Loc
Nos vieux démons
a posté le 21-06-2022 à 16:57
C'est toujours comme ça chez les arabes , à chaque fois qu'on croit aller de l'avant , eh bien on fait caca .
je croyais que ce rêve sordide est enterré profondément et à tout jamais ; ( l'Etat doit '?uvrer pour l'accomplissement des objectifs de l'Islam et de la "Chariâa" )
cette phrase, qu'il l'est dite ou pas , qu'il pense la même chose ou non , est assassine et démontre qu'on fini toujours par retomber dans nos vieux travers ceux-là même qui ont fait de nous les derniers parmi les nations .
moi
INCROYABLE PAS DE CHANCE
a posté le 21-06-2022 à 16:31
Quel terrible destin pour la Tunisie ! Les frèros ont été chassés par la porte ils reviennent par la fenêtre avec cet archétype du robocop président. C'est incroyable ce fléau religieux qui détruit a petit feu cette société. Il va falloir combattre ce pauvre type fiévreux et il sera lui aussi chassé comme un certain Ben Ali. Allez la chasse est désormais ouverte.
Morjane
Catastrophe
a posté le 21-06-2022 à 16:21
Autant revenir à la constitution rédigée surtout par Ennahdha. Au moins eux avec de simples paroles et des magouilles, ils nous ont laissé tranquille. Si la charia apparaît dans la constitution je déchire ma carte d'identité, je demanderai officiellement d'être déchu de cette nationalité, et j'irais voir un curé ou rabin pour changer de religion. Peuple d'abruti qui nous a laissé au second tour le choix entre un salafo-islamiteux-,pseudo panarabiste et un mafioso traitre adapté à un peuple de cupides prêt à baisser leur froc pour l'argent et leurs intérêts.
T. Chaibi
PATHETIQUE
a posté le 21-06-2022 à 15:55
.Un chef d'oeuvre d'incohérence.
Passe du coq à l'âne.
La chose est son contraire.
Pauvre Tunisie. Elle est tombée bien bas.
TRE
J´attend le commentaire de @Houcine
a posté le 21-06-2022 à 14:21
Que va-til nous raconter maintenant de son bien-aimé Saiddoun l´islamiste ?
Houcine
Je vais te faire plaisir.
a posté le à 17:01
D'abord, je n'ai jamais écrit des choses définitives sur l'islam en tant que foi.
Mieux: dans ma vie personnelle, j'ai défendu, soutenu à l'université de jeunes filles visées à raison de leur foulard.
Ce n'est point la religion, ni la religiosité de tel qui me fait profondément anti-islamiste, c'est l'usage qu'ils en ont fait et qu'ils en font.
En somme, l'esprit de finesse consiste à observer, rechercher dans les faits ce qui est homogène aux principes.
Par conséquent, et jusqu'à plus ample informé, Kais Saied agit en honnête homme et fait face aux usurpateurs, comploteurs et faiseurs de rois.
S'il s'avère que le même Kais Saied à dans ses projets de nous imposer des pratiques religieuses, de se prendre pour le vicaire de Dieu et faire le partage entre le croyant, l'infidéle ou encore le Dhimmi, je serai du camp de ceux qui s'y opposent.
Pas n'importe lesquels, mais les probes.
Prends du plaisir, islamiste, je ne serai jamais de tes compagnons.
Cependant, je ne décide pas à la place d'autrui ce qu'il convient de croire.
La participation, ici, se limite à débattre.
Il est remarquable qu'il y a fort peu de gens de cette inclination.
Tu sembles en faire partie.
Donc, une frontière nous sépare, celle de la quête de la vérité des faits.
Carthage Libre
Haw tla3 pire que Ennahdha celui là! La Tunisie est damnée. Condamnée.
a posté le 21-06-2022 à 14:07
Après Ennahdha les Frères musulmans, nous voici aux "bras" de Kaies Saied, le Salafiste islamiste!

Mais c'est pas possible! Le destin s'acharne sur nous et sur la Tunisie!

Vous avez oublié que ce Type a été "élu" grâce aux voix massives des nahdhaouis, des salafistes, des complexés et des hyper conservateurs Nous NON on a pas oublié.

La Chari3a nous poursuit partout depuis plus de 10 ans!

On a combattu pour qu'elle n'existe pas dans la constitution de 2014 et ce type, parcequ'il se dit "populaire" veut la faire revenir par les fenêtres?

NON Monsieur. Comme on a combattu Ennahdha, on te combattra toi, tes salafistes, ton Iran et tes copains religieux, je te le jure.

Je le savais. je vous l'ai dit à plusieurs reprise, alors que je croyais m'être trompé la semaine du 25 juillet dernier ; ce type ne va pas prendre DES cafés avec le salafistes Belhaj comme ça, gratuitement!

Ce type devient un DANGER MORTEL pour notre pays, pour la Tunisie ; il sera définitivement isolé des puissances occidentales mondiales, des bailleurs de fonds, des banques internationales et surtout des investisseurs étrangers qui vont prendre peur ; après Ennahdha les Frères musulmans, nous voici aux "bras" de Kaies Saied, le Salafiste islamiste!

Voilà. Kaies Saied va s'occuper d'islamiser à fonds notre pays, façon salafiste et sa femme va s'occuper à piller le pays, façon Leila Trabelsi ; vous allez voir si ce que je dis là est vrai ou pas : je ne vous ai JAMAIS MENTI ici sur Business News depuis 2011, JAMAIS.

Et pour votre gouverne, le malade mental salafiste Belhaj...porte LUI AUSSI des CRAVATES et costumes, comme Saied ; ne vous y fiez pas!
ABA
MAIS..autant de tolérance
a posté le 21-06-2022 à 13:59
il ne s'intéressait pas aux pèlerins juifs de la Ghriba ?
TRE
Regardons bien ce type à sa gauche!
a posté le 21-06-2022 à 13:54
Rabbi Yosternè !
VIO
Enfin on a bien merité notre nouvelle..
a posté le 21-06-2022 à 13:50
République Arabe Populaire et Islamiste de Tunisie

Maborouk 3linè !

Allah Lè Yaer7im Lèhoum Wèldin Ilkoll !
Ammar
N'importe quoi
a posté le 21-06-2022 à 13:23
Un homme qui est surmené. Il n'est pas assez intelligent de diriger un pays. Il délire, il est fiévreux.
Tunisino
Il ne faut surtout pas croire ce qu'il dit!
a posté le 21-06-2022 à 12:46
Il a dit ce qu'il a dit pour mettre les simples tunisiens dans la poche de son referendum. Personne ne doit croire ce psychopathe, incompétent , et anarchiste, il a arnaqué beaucoup de monde, avant et après le 25/07. Durant les présidentielles de 2019, les salafistes islamistes ont publiquement déclaré que Saied était l'un des leurs, ils ont même organisé une compagne culturelle à l'honneur de son élection, accompagné de la vague Halat Waai du prince des LPR! Après le 25/07, ce sont les salafistes communistes qui ont cru que Saied est l'un des leurs, ils ont même pensé qu'il va leur céder le pouvoir! Saied n'est qu'un nouveau Kadhafi, il se croit une tête suprême dont la mission est de sauver les tunisiens, sauf qu'il est dénué de l'intelligence, de la formation, de l'expérience, et de l'équilibre nécessaires pour le faire. Il va juste appauvrir davantage les tunisiens, et affaiblir davantage le pays, jusqu'à une nouvelle révolte.
nazou de la chameliere
Le dajjel dans toute son horreur !!!
a posté le 21-06-2022 à 11:58
Il ne dit pas ,que la justice n'est pas appliquée aux flics véreux !!!
Puisque ces flics ripoux tiennent toute la justice par la menace et le chantage !!!
Les juges ne peuvent absolument pas faire appliquer la loi ,si les flics pourris ,sont eux-mêmes coupables des pires mensonges .
Ce sont ces flics véreux qui veulent soumettre la justice !!!
Et comme le facho c'est un dajjel, il dénonce "l'adoration " ,alors que lui-même a transformé ses adeptes en zombies !!!
DIEHK ,Et ses chansons des îles.....
Quand j'avance, tu recules !!!
a posté le 21-06-2022 à 11:36
Il était 1 fois,
1 Bhimcop
1 Belgacem
Et 1 Belgacem Sadek Ibn Aid el kebir,
Ces tristes sires dont M Begacem "marabout, chamane et Dr en Jihad enikah...Et j'en passe.
Ce Belgacem était atteint de la rage et lors de son contact avec 1 autre Belacem sadek qui voulait devenir Calife et plus gros que le Calif Bhimcop !
ça ne vous rappelle pas 1 fable de J. de La fontaiine où la grenouille voulait se montrer + grosse que la vache et comment ça s'est términé!
Alors, ce qui vous intrigue dans les déclarations d'1 personne "Albinos qui est lunaire, autiste et folle par dessus le marché?
Je m'interroge sur la folie des gens heureux et malade imaginaire ?
franchement, je perturbé par ma folie ordinaire ou simulée et je me dis que : Je suis attirée par ce qui dérape. Dans la vie tout est dérapage. On tente juste de se canaliser pour ne pas tomber dans la folie. Je pense que l'âme humaine est faite de dérapages contenus par des gardes-fous: la politique, la religion...
Je me dis aussi : Qui veut retrouver sa jeunesse, n'a qu'à reprendre ses folies.
La messe est dite et la salate accomplie, il me vient une phrase qui m'a marqué toute mavie :
Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais et qu'Il n'y a point de génie sans un grain de folie et c'est folie d'entreprendre plus qu'on ne peut.
Comme le disait Mme Roland : Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune.
Moi, je vous dis que :L'Albinos politique veut tisser une tapisserie dont il a le carton dans la tête, mais, dès le premier coup d'aiguille, le fil dévie, et à la fin presque rien ne ressemble à ce qu'on avait conçu et qu'en morale comme en politique, les doctrines font plus peur que la violence.
Et que faire de la politique, c'est bien souvent faire beaucoup de bruit pour rien!
Et que la politique est l'art de se servir des gens comme à l'époque de (Bourguiba et Zaba), mains maintenant c'est je sers ma famille et pour le reste je fais comme je fais avec mes chiens quand ils aboient en me voyant me goinfrer, je leur jette les os et le reste des carcasses de poulet. :
Alors les incultes : Tout le monde a compris et je cris "au suivant" et je lui chante : Chanson Tahitienne [Ukulélé] - Chanson polynésienne ( Moi j'avance toi tu recules....)
nazou de la chameliere
Bonjour diehk
a posté le à 12:19
Heeee oui ,et pourtant la diaspora a sa part dans les "poupées russes ".
Chacune d'elle à accomplie sa mission.
Et Chacune d'elle ne savait pas ce que la suivante allait accomplir comme mission.

C'est un piège à cons, qui dure ,qui dure mais qui duuuure !!!
DIEHK
J'ai aimé.......
a posté le à 17:41
J'ai aimé la 4 ème ligne de votre com!!! Doux jésus.
la Dureté de la vie.
La vieille pierre qui dure à cause de sa dureté ?
Albinos est dur avec ( lui, il ou elle, nous, vous, TOUS quoi!)
Allez au suivant(e)........
Amitiés
VIO
Oh la la, l'Islam et la "Chariâa" en plus..
a posté le 21-06-2022 à 11:28
Cela ne plairait pas de tout à ses commanditaires d'Orient, surtout le grand Essafah d´egypte!

Allah Lè yar7im Lèkoum Wéldin !
Mansour Lahyani
Nous y voici : il s'est finalement démasqué !!!
a posté le 21-06-2022 à 11:14
J'ai souvent fait allusion à l'islamisme militant, quoique (mal) masqué de K. Saied, et j'ai essuyé bien des insultes et des critiques acerbes de la part de certaines persones trop myopes pour y voir clair : ni l'influence pas très positive ou très constuctive de son frangin Naoufel, l'alter ego du Goumani d'Ennahdha, ni l'absence de réaction effective contre ce ramassis de zélateurs et de prosélytes engoncés jusqu'au cou dans la propagation la plus aveugle de l'islam politique mode Goumani, ni l'indifférence manifestée par le frangin du frangin à l'égard de tous les extrémistes de cet islam, à l'exemple de tous les Qaradhaoui de la Création, rien de tout cela n's servi à suffisamment dessiller les autres prosélytes, qui se sont contentés jusqu'ici de gober ce qu'on leur administrait de certificats de bonne vie et moeurs de celui qu'on présentait à qui voulait bien l'entendre comme "l'homme aux mains propres", sans se préoccuper de sonder aussi sa "propreté morale et intellectuelle"... Ben, les voilà dument servis, maintenant que le tireur masqué a enfin choisi de tomber le masque, pour apparaître dans sa nature réellement ISLAMISTE, et pas seulement gaucho-islamiste comme l'autre ! Pauvres Amin Mahfoudh et Sadok Belaid que rien dans leur doxa ou dans leur enseignement laissait soupçonner qu'ils pouvaient se laisser berner - et dépasser ! - de la sorte !!!
Nephentes
Salafiste 2.0
a posté le 21-06-2022 à 11:14
Aux bienheureux débiles supporters inconditionnels de Mr Saed et de la séparation entre Etat et Religion :

votre président est un Salafiste 2.0

Pas un pro-nahdhaoui ; un pro- Hizb Ettahrir, dont Mr Belhaj fut a un moment donné une fréquentation assidue de Mr le Président de la République

Notre nouvelle Constitution - dont l'inspiration divine explique a la fois son caractère novateur et la célérité miraculeuse avec laquelle elle a été élaborée- est donc la meilleure du monde et s'adapte parfaitement a la Oumma 2.0 qui sera enfin la consécration de notre avenir lumineux

République Arabe Populaire et Islamiste de Tunisie :

« Congrès de la Volonté Populaire », destiné à discuter de la classification des « forces laborieuses » de la Tunisie et de l'organisation du pays en structures inspirées du nassérisme et du panarabisme.

Mr Saed va des l'annee prochaine que Dieu lui donne Perseverance et Force organiser et canaliser les débats du Congrès
a partir de 2024 si Dieu le veut la Tunisie sera gouvernee par un Conseil de commandement de la révolution présidé par Mr Saed et conforme a notre nouvelle Constitution, la meilleure du Monde.

Mr Saed que Dieu le protège se distingue d'ores et déjà par sa politique inspirée tout à la fois par sa stricte observance musulmane et par son attachement à un nationalisme arabe radical :
la consommation d'alcool sera interdite, les églises et les boîtes de nuit fermées et l'arabe proclamé comme seule langue autorisée pour les communications officielles.

Le gouvernement prendra le contrôle de la plupart des entreprises étrangères et le secteur touristique sera nationalisé.

Plus aucun parti politique ne sera autorise a partir de 2024 et notre vie politique désormais citée en exemple dans le monde entier se structurera autour de trois slogans :

« Pas de démocratie sans comités populaires ! »,

« Des comités populaires partout ! »

« Celui qui crée un parti trahit ! »4
Bizertin
ou est le HACHd mtaa robo
a posté le 21-06-2022 à 11:10
Ils sont devenu muets et aveugles les fans de ayettallah saadoun.
la dictature d'iran en Tunisie graces aux traitres de la nation à commencer par l'armée et les flics.
Bizertin
Sorry
a posté le à 12:06
je veux dire bien entendu quelques chefs tamaa avides de l'armée et flics pas tous.
Othman
De quelle visite s agit il
a posté le 21-06-2022 à 10:59
Le second paragraphe mentionne "cette visite". De quelle visite s agit il ?

B.N : Merci d'avoir attiré notre attention
Loc
Peau de banane
a posté le 21-06-2022 à 10:53
Les objectifs de l'islam et de la chariâa ne sont-ils pas de conquérir le monde et de convertir l'humanité entière à cette religion !
Ouvrez donc les yeux et imaginez ce que serait le monde aujourd'hui si ces objectifs étaient atteints ?!
Le manque de lucidité trahit vos rêves les plus morbides
moufida
Saed est devenu mini Mohamed bin Salman
a posté le à 11:44
Ce Saed est devenu un islamiste populiste !
Hamza Nouira
@Moufida
a posté le à 13:36
Y a rien d'islamique dans ce qu'il dit.

Juste de la philosophie pour embrouiller l'esprit des gens.
Selon lui (et selon BN) une nation n'a pas de religion car elle n'est pas jugé le jour du jugement dernier". Wow.

Donc si je conduis une voiture et que je renverse une personne je ne suis pas responsable car la voiture que je conduis n'a pas de statut juridique puisqu'elle ne peut être jugé et emprisonné..... On s'absous tous....
C'est la même logique que nous retrouvons dans son discours...
Houcine
Rétablir les, choses leur place.
a posté le 21-06-2022 à 10:48
Si j'ai bien compris, l'islam ne doit pas être un slogan, mais voir ses préceptes accomplis dans leurs effets concrets.....
Qu'il n'y aura que des fonctions et pas des pouvoirs. Ce point est d'un grand intérêt.
La dispute autour d'une notion que beaucoup manient sans en comprendre les fondements et croient l'avoir trouvée chez Montesquieu, comme on découvre une règle au hasard de ses recherches.
Notion flottante chez lui qui hésitait entre puissance, pouvoir et parlait de combinaison, de faire que chacun, chacune arrête l'autre.... Bref, freiner l'arbitraire. Ou le pouvoir d'un seul corps, d'une unique puissance.
Reprise sous son appellation déposée en Occident, mais jamais respectée puisque nulle part la magistrature ne jouit d'une totale liberté réglant ses affaires en son sein à l'abri du Pouvoir et encore moins contre lui.
Les approximatifs doivent rapporter leurs arguments.
Frayer une voie originale, définir son identité, se définir son projet non sous le diktat de telle version, puissance invoquées par les suiveurs, mais penser son moment.
Et, surtout, enlever aux charlatans, marchands du Temple détruit par eux, leur principal argument, leur fonds de commerce est, la fou, assez habile. Et probablement juste et vrai.
Quand on singe qu'au nom de la religion, ils ont semé les haines, la terreur, ont imposé leur diktat même en matière d'habillement, on croit rêver.
Kais Saied, ne les laissez pas faire.
Akremi et les coquins le savent.
Leur moment est forclos.
Quant aux agitateurs encore en activité, ils ne perdent rien à attendre.
L'homme a de la mémoire.
Il n'a pas reculé.
Il. maintient le cap.
MFH
Tous les moyens sont bons en politique.
a posté le 21-06-2022 à 10:25
Clin d'?il. C'est clair.
Alya
Oui MFH
a posté le à 14:45
Oui tous les moyens sont bons en politique comme vous dites ? '?tre responsable c est savoir manager.
Gg
Comprenne qui peut!
a posté le 21-06-2022 à 10:12
N'y a t- il pas une contradiction là dedans:
" Le président de la République, a réaffirmé que l'Etat ne pouvait pas avoir une religion en raison de sa nature... L'?tat doit '?uvrer pour l'accomplissement des objectifs de l'Islam et de la "Chariâa"'?'"
Comprenne qui peut!
GZ
On ne se refait pas
a posté le à 19:07
Bonjour.
Chassez le naturel, il revient au galop.
Je pense qu'il ne faut pas chercher plus loin. Ni tortiller du croupion. Le masque est tombé.
Le roi est nu.
Arbitre
Il faut être arabisant
a posté le à 10:37
Ce n'est pas pour toi qui n'est pas arabisant;
Justement tout l'argumentaire de KS,du reste convaincant,repose sur le fait qu'il fait la distinction entre "el Omma" et "el Dèwlè",en citant même un passage du Coran: "Khairou ommèten okhrijet lél nèss" et ce partant on s'achemine petit à petit vers la disparition de la mention "l'Islam est la religion de l'Etat".
SuperMario
Y'en a marre!
a posté le 21-06-2022 à 10:12
Islam Islam Islam... garder vos mythes pour vous!