alexametrics
dimanche 21 avril 2024
Heure de Tunis : 10:07
A la Une
Des étudiants tunisiens en Ukraine lancent des cris de détresse !
25/02/2022 | 12:02
4 min
Des étudiants tunisiens en Ukraine lancent des cris de détresse !

 

Raed Dimassi, un étudiant tunisien installé en Ukraine, a lancé, vendredi 25 février 2022, un appel de détresse aux autorités tunisiennes. Il affirme que la situation est grave et qu'une trentaine de Tunisiens, en majorité des étudiantes, sont barricadés dans une maison dans la ville d’Odessa de peur d’être touchés par des ogives. Mais cette situation est en train d'empirer, a expliqué le jeune étudiant, qui ajoute que les attaques russes s’intensifient et les moyens de quitter le pays se réduisent considérablement.

« Nous sommes terrorisés. Hier, nous avons éteint les lumières et mis des lits sur les fenêtres de peur d’être touchés par des fragments d’ogives russes. Tout est fermé : les banques, les supermarchés, les pharmacies, …. Là, on doit bouger car ils ont annoncé le bombardement d’Odessa », a-t-il témoigné.

 

Au micro de l'émission Shems Maak sur Shems Fm, M. Dimassi a souligné que tous les pays sont en train de rapatrier leurs ressortissants et de trouver des solutions, à l’exception de la Tunisie qui a créé une cellule de crise et est en train de réfléchir à une solution. Et de soutenir que plusieurs pays, dont le Maroc, ont appelé leur ressortissant à quitter l’Ukraine par la frontière avec la Moldavie.

 

Ainsi, le groupe de Tunisiens a décidé de tenter de rejoindre les frontières de la Moldavie par ses propres moyens de, et de là-bas, passer à la Romanie, pour revenir en Tunisie. Ils auront un bus du Centre islamique, mais qui ne sera pas sécurisé et pourra être attaqué par les Russes en route.

 

 

L’étudiant a vivement critiqué le silence et l’attentisme des autorités tunisiennes, faisant remarquer que plusieurs Tunisiens dans d’autres villes ont disparu et que leurs familles n’arrivent pas à les joindre et qu’ils l’ont contacté après son passage radiophonique de la veille, mais que lui n’avait pas les moyens de contacter une centaine de personnes et que c’est à l’Etat tunisien de le faire.

« Lorsqu’on contacte les autorités officielles, elles nous disent que tout va bien, qu’on a une cellule de crise et qu’il faut attendre, mais attendre quoi, qu’on meurt, qu’on soit kidnappé ou disparu ? La diplomatie tunisienne est paralysée, dites-nous quelle voie prendre pour quitter l’Ukraine comme l’a fait le Maroc, par exemple », a-t-il affirmé.

Et d’ajouter qu’il ne veut pas inquiéter les familles et les amis des Tunisiens bloqués en Ukraine mais c’est la réalité du terrain.

 

« Le temps est en train de s'écouler, on doit bouger rapidement. On prendra la route de la Moldavie. Notre message à l’Etat tunisien, est que la diplomatie tunisienne bouge en Moldavie, puis qu’elle n’a rien pu faire en Ukraine, pour nous faire passer en Roumanie et de là-bas nous rapatrier en Tunisie », a-t-il martelé, en notant qu’à tout moment, les communications peuvent être coupées et qu’ils n’auront aucun moyen pour contacter qui que ce soit.

 

 

Le matin même, Yassine Hadidir, un autre étudiant en Ukraine avait témoigné au micro de Jihène Miled dans son émission Ahla Sbeh sur Mosaïque Fm. Il a expliqué son désarroi la situation difficile qu’il vit et le stresse intense qu’il subit à cause de l’intensité des frappes Russe sur Kharkiv. Il a indiqué dans ce cadre qu’il a du se réfugier dans un bunker surpeuplé sans nourriture et sans eau, de 15h la veille à 7h de ce matin et qu’il n’a pas dormi depuis trente heures. Et d’expliquer que dès que ça se calme, il sort pour essayer de se ravitailler, mais tout est fermé et l’eau est coupé. En outre, ils s’attendent à ce que les communications soient coupées dans la journée.

L’étudiant a souligné qu’il n’arrivait pas à joindre les autorités tunisiennes en Ukraine et d’appeler l’Etat à bouger pour les rapatrier comme les autres pays et de préférences avant que les communications soient coupées.

 

Notons que ministre de la Santé public, Ali Mrabet, a assuré, dans une déclaration à Mosaïque Fm, vendredi, qu'un grand nombre de Tunisiens résidants en Ukraine ont été transférés vers la capitale roumaine Bucarest, et qu'un avion a été envoyé pour les rapatrier.

 

I.N

25/02/2022 | 12:02
4 min
Suivez-nous
Commentaires
1/raisonnable
Des responsables fantômes
a posté le 25-02-2022 à 17:18
Nos ressortissants ont depuis dix jours demandé de l'aide de l'Etat tunisien pour se faire rapatrier. Hélas ! Le chef d'Etat, le Pm et de son ministre des affaires étrangères n'ont digérés répondre aux requêtes leur avaient été destinées. Sauf que de consolations psychiques, par la chancellerie viennent les garder à distance. Derrière déclaration du ministre précité, est d'autant plus moqueuse qu'en réalité :" tous les pays ont été surpris par la guerre en Ukraine et leurs ressortissants bloqués...". Tout change à commencer par tout le monde n'a pas vu le danger arrivé, tout sauf les responsables fantômes.
URMAX
... une compagnie aérienne n'est pas un nakel rifi, ya 1/r...
a posté le à 19:43
Une compagnie aérienne a un programme de vols rigoureux et précis, sachant qu'un avion au sol, est un appareil qui perd de l'argent.
Leurs programmes de vols est donc strictement prédéfini.
De meme, si un vol est retardé et / ou annulé, ce dernier étant prévu dans l'aéroport de destinagion, des pénalités financieres sont appliquées.
Il faut donc recourir aux loueurs d'avions (a l'instar des locations de voitures), mais ceci coute aussi tres cher.
Ce n'est pas simple.
C'est toute une logistique et programmation derriere ...
IL faut aussi présenter un plan de vol prédéfini, etc .........
...
Ce n'est pas comme sortir de chez soi, prendre sa voiture et se ballader ...
C'est bien plus complexe.
URMAX
Dégagez vite vers le Sud-Ouest ; meme a pied ! Prenez vos papiers, quelques sous, et partez !
a posté le 25-02-2022 à 15:27
... a 120 km au sud-ouest, vous avez la frontiere avec la Roumanie.
Dégagez vite.
120 km, c'est 2 jours de marche.
Mieux vaut risquer de perdre une année universitaire que de perdre la vie.
Prenez votre courage a deux mains et partez vite.
URMAX
... purée ... je me demande vraiment pourquoi les gens mettent-ils autant nde temps pour réagir ?!?
a posté le 25-02-2022 à 15:01
... cela fait des semaines que l'invasion se préparait avec l'ammoncellement progressif des forces Russes à la frontiere Ukrainienne.
C'était prévisible à 90/100 bon sang !
...
Pourquoi est-ce que nos populations mettent-ils autant de temps pour réagir ?
Ce sont essentiellement des étudiants ?
Mais justement :
Nos jeunes sont "branchés" 24/24 sur leur internet qui - a priori - ne leur sert meme pas a s'informer correctement des infos du jour, voire, a savoir déguerpir au besoin !
...
Heureusement que nos aieuls - ceux ayant participé a la bataille de la libération sous les ordres du Zaim - savaient eux, démarrer au quart de tour, des le moindre mouvement de troupes, sinon, a l'heure actuelle, nous n'aurions jamais pu etre un peuple libre et indépendant.
...
Je suis décu ...
Toute cette jeunesse ... se disant "branchée" ... a la pointe de la technologie ...
pffffff ....... (soupir et déception ...)
Les deglet ennour aussi, sont vendues branchées
...
IL fallait etre réactif, bon sang !
Dégager au plus vite avant le commencement prévisible des hostilités !
...
Nous ne savons pas "PREVENIR" ...
Nos sommes des dépanneurs ; toujours a réparer les dégats !
Jamais capables de les EVITER.
...
Et puis, zut ...
j'm'en fout ...
allez je m'tape une p'tite vodka-orange histoire de me calmer de ces idioties comportementales de nos populations statiques et inertes, qui ne font qu'a me décevoir d'avantage ....
nazou de la chameliere
Mais
a posté le 25-02-2022 à 14:32
Il faut prendre le bus "islamique " !!!
N'attendez surtout pas les débiles à la tête de l'état tunisien !!

Les débiles ont prouvé leur capacité à détruire, mais dans le flou le plus total ,sans rien reconstruire !!
En plus, les débiles attendent un coup de main des pays frères et amis !!!
Et ça fait des mois qu'ils attendent !!!
Alors moi à votre place je prendrai le bus "islamique " .
Ils sont parfaitement organisés !!!
Et les russes ne vont certainement pas les bombarder !!!
DHEJ
Des comiques partout
a posté le à 19:12
Lorsque Volodymyr Zelensky est apparu pour la première fois sur les écrans de télévision comme président de l'Ukraine, il l'a fait en tant qu'ACTEUR dans une série comique populaire.

Quelle jolie ressemblance avec la Tunisie!