alexametrics
mercredi 28 septembre 2022
Heure de Tunis : 19:23
Dernières news
Amen Allah Messaâdi : Vers l’administration d’une troisième dose de vaccin
15/09/2021 | 11:58
2 min
Amen Allah Messaâdi : Vers l’administration d’une troisième dose de vaccin

 

" Une troisième dose de vaccin sera administrée en Tunisie, reste à déterminer la date et les personnes concernées ". C’est ce qu’a indiqué, mercredi 15 septembre 2021, le membre de la commission scientifique et professeur réanimateur, Amen Allah Messaâdi, en notant le consensus scientifique autour de cette question de par le monde.

 

 

Au micro de Amine Gara dans son émission Ahla Sbeh sur Mosaïque FM, Dr Messaâdi a précisé que le comité scientifique a commencé, depuis deux semaines, à discuter du sujet.

« Il y a un consensus au sein du comité quant à l’administration d'une troisième dose de vaccin anti-Covid-19, mais il a fallu d’abord avancer dans le parachèvement de la vaccination d’un maximum de citoyens », a affirmé le professeur réanimateur.

Et de spécifier : « Il ne nous reste plus qu'à nous mettre d’accord sur les priorités, chose qui sera fixée lors de la prochaine réunion du comité. Ceci dit, il y a certaines pistes, concernant deux catégories prioritaires : les personnes âgées ayant des maladies chroniques et le personnel de la santé ».

 

Dr Messaâdi a précisé, en réponse aux interrogations de l’animateur, qu’il faudra au moins six mois entre l’administration de la deuxième et de la troisième dose de vaccin, soulignant que l’administration d’une troisième dose concernera tous les types de vaccins à deux doses et que toutes les études estiment qu’il faudra une deuxième dose pour le vaccin Janssen (présenté comme étant un vaccin unidose).

 

Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, datant  du 13 septembre 2021, 8.406 tests de dépistage ont été effectués.

Avec un taux de 10,39%, 873 des tests se sont révélés positifs. Ainsi, le nombre total des personnes ayant contracté le Coronavirus depuis le début de la pandémie en Tunisie a atteint 696.279 cas.

Le ministère de la Santé a, également, signalé que 14 nouveaux décès ont été enregistrés à la même date. Ainsi, la même source fait état de 24.337 morts depuis le début de la pandémie en Tunisie.

Toutefois, le ministère avait indiqué dans le bilan précédent que le nombre total de décès a atteint 24.274. Ainsi, le décompte réel indique que 63 personnes ont succombé au Coronavirus à la date du 13 septembre 2021.  

Par ailleurs, le ministère a affirmé que 667.538 personnes se sont rétablies du Coronavirus. Néanmoins, le bilan a indiqué que 2.221 résident encore dans les établissements hospitaliers privés et publics. Ce chiffre englobe 425 personnes se trouvant en soins intensifs et 100 placées sous respiration artificielle.

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

I.N

15/09/2021 | 11:58
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
BOBBY
il y a quelques uns de ces médecins qui passent d'un plateau à l'autre pour la propagande pro vaccin..
a posté le 16-09-2021 à 06:59
il y a quelques uns de ces médecins qui passent d'un plateau à l'autre pour la propagande pro vaccin..il ne réclame pas l'amélioration des hôpitaux ou la réforme d système sanitaire, ou le développement d'un protocole de traitement précoce, non!! il sont dans leur obsession de vouloir vacciner (3ème injection,!!! et pourquoi pas 4ème et 5ème?) tout le monde même les enfants, un vaccin expérimental aux effet inconnus à long terme et qui a fait déjà des dégâts de par le monde , sauf en Tunisie!!!?, allez savoir pourquoi (grâce à la transparence de notre système bien sûr) , c'est scandaleux..et cela se dit médecins.. l'histoire et les peuples retiendront tout cela gravé dans le marbre de leur méméoire..et chacun assumera sa responsabilité , loi d'exonération ou pas..
Interloqué
Droite de réponse
a posté le à 12:39
Et il y a de ceux qui critiquent sans connaissance de cause.
Amélioration de nos hôpitaux ?! A ce que je sache, ce ne sont pas les médecins qui budgétisent le portefeuille santé. Si cela est le cas, merci d'éclairer ma lanterne.
"Cela se dit médecin" non Madame ou Monsieur, il s'agit juste d'un ouvrier un peu qualifié prônant la vaccination à tout va.
Si c'est pour écrire des âneries pareilles dans réflexion, il vaut mieux s'abstenir de réfléchir et de pondre ce type de texte.
Ps: je ne connais ni prés ni de loin ce Docteur, mais je suis allergique à la bêtise
Fermlia
Qui croire ?
a posté le 15-09-2021 à 13:41
Le comité scientifique ou l' OMS ?
versus
le mouton suit toujours celui qui le précède
a posté le 15-09-2021 à 13:14
"en notant le consensus scientifique autour de cette question de par le monde', non c'est un consensus politique qui n'a rien de scientifique. Lorsqu'on sait pas, qu'on est incapable ou trop fainéant pour consulter les études faites, on suit bêtement. Peut être bien que lui aussi perçoit une reconnaissance des labos. Au lieu de parler de 3è dose avant d'en arriver à la 47 et ainsi de suite, qu'il argumente. On sait que le variant Delta est plus contagieux mais moins dangereux que le variant anglais ou que le covid à son origine mais on prétendrait qu'il tue plus, il a bon dos le Delta. Mais comment expliquer que les vaccins prometteurs, libérateurs de l'espèce humaine, la plus grande inventions de tous les temps en médecine, surtout celui à l'ARNm, ne soient efficaces ou seulement pour un court terme? Les traitements grippaux, Doliprane par exemple, sont toujours les mêmes et soignent tous les ans des grippes variantes.
Il ferait mieux de dire que les vaccins n'éradiquent pas le virus, que les vaccinés en sont toujours porteur et contagieux et que ce sont eux qui le font circuler car ne respectant plus rien, ni masque, ni gestes barrières, rien attablés à 8 autour d'une table pour 2.
Par ailleurs, qu'il explique les dernières nouvelles arrivant de France, lui le suiveur de la politique totalitaire de ce pays, concernant le nombre croissant de vaccinés en admission réa et en décès. Il pourra toujours argumenter que ces personnes étaient âgées ou qu'elles avaient des comorbidités sévères et ainsi il découvre que la mort fait partie de la vie et que quand c'est l'heure c'est l'heure, vaccin ou pas. D'ailleurs ces nouvelles de la France en suivent d'autres d'ailleurs. Ce vaccin devient comme l'alouche, plus en a mieux c'est. Il serait utile qu'il pense à recommander l'abonnement vaccinal mensuel ou même la transfusion mobile.