alexametrics
jeudi 20 juin 2024
Heure de Tunis : 12:42
Dernières news
Salwa Abbasi : la fraude au bac a touché tous les gouvernorats et des enseignants sont impliqués !
11/06/2024 | 08:48
1 min
Salwa Abbasi : la fraude au bac a touché tous les gouvernorats et des enseignants sont impliqués !

 

La ministre de l'Éducation, Salwa Abbasi, est intervenue, mardi 11 juin 2024, dans la matinale de Jawhara FM.

Elle a indiqué, au micro de Hatem Ben Amara, que 378 cas de fraude ont été recensés au quatrième jour de la session du baccalauréat selon des données préliminaires récoltées avant le début des corrections.  

« Tous les gouvernorats du pays sont désormais concernés et cela devrait nous alerter (…) Sauf pour les dossiers qui relèvent de la justice, je vais rencontrer les élèves fraudeurs et les appeler à s’orienter vers la formation professionnelle qui peut leur ouvrir des horizons au lieu de perdre des années avant de pouvoir repasser le bac (…) Nous avons besoin de la coopération des sociologues pour lire les chiffres, contrer ce phénomène et mener la batille pour sauver le secteur éducatif et le développer » a souligné la ministre.

« On ne peut pas ancrer les valeurs d’intégrité et de rigueur et véhiculer des messages contre la tricherie et la fraude dans des régions rongées par la contrebande où les jeunes ont des contrebandiers pour modèles (…) les enseignants qui participent à ce phénomène sont une honte pour le secteur et ceux qui sont impliqués dans les réseaux de fraude auront à répondre de leurs actes et à assumer leurs responsabilités. Il nous est arrivé de trouver la copie d’un élève dans le sac d’une enseignante afin de l’échanger par une copie qu’elle aurait faite. Ce sont des cas rares mais ils existent, nous y consacrons la plus grande attention et les traiterons avec la plus grande sévérité » a-t-elle conclu.

 

 

 

M.B.Z

11/06/2024 | 08:48
1 min
Suivez-nous
Commentaires
veritas
Tout finira par se savoir '?'
a posté le 11-06-2024 à 10:53
Combien de fois je l'es dit et redit qu'une majorité d'enseignants surtout islamistes sont les premiers responsables de la destruction du système scolaire tunisien et qu'ils '?uvrent a emboîter le pas au gouvernement .
Après leur escroquerie de pauvres parents via les cours particuliers voilà encore une occasion pour presser comme un citron ces mêmes parents au cours des examens du bac et autres .
Le fisc tunisien doit faire son travaille pour récupérer les taxes sur l'argent au noir amasser par ces instits il y'a même du blanchiment la dedans .les syndicats d'enseignants doivent fermer leur sales gueules ils font partie de cette mafia d'enseignants sans scrupules .
Citlyen_H
OUI, VERITAS, ON NE LE REPETERA JAMAIS ASSEZ !!!
a posté le à 14:14
Toutes nos institutions sont infestées par ce genre de vermines.
Ils ont gangrené le système.
K.S doit se secouer un peu.
Il doit se réveiller.
Il faut, à tout prix, éradiquer tous ces parasites.
Go Kaissoune, Go.
Ils ont pourri notre NATION.
Soyez sans pitié, Mr le Président, et ne les graciez pas à la première occasion.



veritas
Ce n'est pas simple .
a posté le à 14:52
La mission est difficile mais n'est pas impossible il suffit que le président s'entoure des gens patriotes et chevronnés tel que Mazri Haddad en vice président et beaucoup d'autres '?'aprés saied ( en lui souhaitant la santé et le courage)C'est Mazri Haddad qui doit prendre les règnes du pays pour rendre aux pays son éclat comme durant la période de Hedi Nouira paix à son âme et même mieux .
Mezri Haddad est une grande pointure et doit contribuer à l'avancement du pays '?'espérons que cela deviendra vérité très prochainement.