alexametrics
mardi 27 septembre 2022
Heure de Tunis : 16:12
Dernières news
Le secrétariat général des forces de sécurité intérieure répond à Kaïs Saïed
11/08/2022 | 07:22
1 min
Le secrétariat général des forces de sécurité intérieure répond à Kaïs Saïed

 

Le secrétariat général des forces de sécurité intérieure a répondu à l'appel du chef de l'Etat hier d'unifier les syndicats sécuritaires. A l'issue d'une réunion tenue hier soir, mercredi 10 août 2022, le SGFSI dit refuser une unification des syndicats sécuritaires alertant contre le danger d'une telle décision.

 

Au micro de Ifm hier, Ezzedine Jebali, secrétaire général du SGFSI a affirmé : "La pluralité des syndicats a plusieurs avantages contrairement à un syndicat unique qui représenterait un véritable danger", ajoutant que ceci pourrait créer "une autorité parallèle armée, susceptible de faire un bras-de-fer avec l'administration et recourir à la désobéissance".

 

Hier, Kaïs Saïed a reçu le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, à Carthage. Une entrevue lors de laquelle il a soutenu le droit syndical des forces de l’ordre, les appelant cependant à unifier les syndicats des forces de sécurité intérieure sur la base d’élections. «  Ce syndicat se chargera de traiter de l’aspect social et rien de plus ».

Le président a rappelé à ce propos, qu’en 2012, il avait proposé d’unifier les syndicats sous le nom : « union générale tunisienne des forces de sécurité intérieure ».

 

R.B.H

11/08/2022 | 07:22
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Réponse
a posté le 12-08-2022 à 19:44
La seule réponse valable c'est Dieux ait l'âme de Ben Ali
Patriote
Quel dictature
a posté le 11-08-2022 à 13:44
@Lahyani & @Carthage
Qui a choisit KS au poste de président ? Deu cas :
-1- les tunisiens
-2- des étrangers
Je pense qu'on bien dans le premier cas et par conséquent nous sommes appeler à assumer notre choix même si ce choix est une erreur et ne pas utiliser les mots du front de sauvetage d'ennakba chebbi jawhar hamma et compagnies
Un président élu avec 3 millions de voix à vu le pays entrain de couler et il a eu l'audace et le courage d'affronter la secte des khouanjias qui ont imposé une dictature entrainant la ruine du pays
Je pense qu'on a une chance de s"en débarrasser des wahabsites
Et sans une année on aura le choix de choisir lors des présidentielles
La bonne chose c'est que lors des prochaines législatives et presidentielles nous serons débarrasser des envahisseurs et de leur regime parlementaire sur mesure (une vraie dictature légale)
La plus part des pays ont régime présidentiel avec plein pouvoir au président
On doit pas avoir peur et écouter les magouilles des khouanjias qui veulent reprendre le pouvoir à n'importe quel prix même l'intrevenion étrangère ou le sang
C est des gens débiles menteurs traitres ne pensent qu'à la OMMA des frères
Même si je suis pas d accord avec la ligne de KS mais je pense que c est la solution la moins mauvaise c est mieux que les envahisseurs d'enakba
Mansour Lahyani
Il y a donc beaucoup de vent dans les branches d'olivier ?!!!
a posté le 11-08-2022 à 12:22
Les juges se rebiffent : 49 dossiers considérés par le Président-Jupiter comme accablants, finalement libérés par les juges, au grand dam du président.. Le secrétariat général des forces de sécurité intérieure a rejeté cette idée : c'est bien plus qu'une réaction, c'est un véritable séisme, qui obligera le Président-Jupiter à revoir sa copie... Ce sont les deux plus graves décisions qui remettent en question l'entêtement de ce Jupiter de seco=nde main !!!
Zhaira
Yè Moufi
a posté le à 13:01
Yè Moufi,cela te laisse perplexe,n'est-ce pas ,toi qui es habitué au régime présidentiel à la Bourguiba et Ben Ali,au point de quitter le pays pour l'Allemagne?
Cela t'en flanque une,hein,un régime présidentiel mais avec une Justice régalienne et indépendante?
Allez,il n'y a plus de raison pour ton exil,retourne,tu as une vieille dette à me régler...
Carthage Libre
URGENT : Kaies Saied a trouvé le "livre des recettes de la Dictature" de Ben Ali...planqué dans les chiottes de Carthage...pendant qu'il était assis sur son "Trône".
a posté le 11-08-2022 à 11:47
L'apprenti petit Dictateur Islamiste avance ses pions.

Petit à petit, il nous montre quelques "parties" de ses multiples "charmes" et facéties ; on me dit qu'il vient de tomber sur le Graal Sacré appelé "Livre des Recettes du Dictateur Ben Ali", planqué dans les chiottes de Carthage.

Le problème c'est qu'il va "interpréter" les recettes Ben-aliennes à sa manière, d'un dangereux touriste sorti de son café de Mnihla.

Espérons que ce grand habitué de "qaryet el Fenjane" (comme la chanson) de son café tous les jours à Mnihla ne lise pas le dernier "chapitre" du Livre des "recettes" de Ben Ali, à la dernière page (chapitre inachevé par ce dernier, car il a pas eu le temps en 2010/2011) appelé "Instauration de la Chari3a Islamique sur conseil de mon Cher Sakhr El Matri"...Va savoir comment il va "interpréter" ça le Saied et surtout...comment il va nous "écrire" ce dernier chapitre!!
Houcine
Le mal est partout.
a posté le 11-08-2022 à 11:29
Les forces de l'ordre, appelées ici de sécurité, doivent obéissance aux ordres reçus, faire respecter la loi, surtout ne point la violer, et encore moins s'instituer juge
et partie.
Qu'elles aient leur représentation syndicale, rien que de normal. Plurielles ou unies, c'est leur affaire.
Devenir enjeu dans des bras de fer politiques, en situation tendue où les islamistes rêvent de reprendre le dessus, et faire régner leur ordre par forces de sécurité interposées, cela est le danger premier.
Si l'on veut parler sérieusement, il n'y a pas si longtemps, tout le ministère de l'Interieur était sous influence islamiste, au point que des cachettes en son sein révélaient des éléments importants, et sans doute même une part des secrets de la fameuse officine parallèle de Ennahdha, et pas beaucoup de monde ne se mobilisait, parmi nos démocrates du moment, pour mettre en cause cela.
En la circonstance, parce qu'il fait toujours rester au plus près des faits, des policiers ont pris sur eux d'interrompre un spectacle d'amuser au motif qu'il leur déplaisait, tenait des propos peu amenés à leur endroit.
Un syndicat s'est ému et soutenant les flics en question, leur emboita le pas.
C'est cela qui d'abord paraît choquant.
On devrait passer en conseil de discipline les flics ayant voulu faire leur loi.
Au lieu de cela, on veut nous parler de pluralisme, parce que le Président appelle le ministre de tutelle à veiller vrelettre de l'ordre dans l'institution, et exprimé le souhait d'unifier lacreoresentztion syndicale des cotis la constituant.
Et, voilà qu'on crie d'avance à toutes sortes de dangers, sans examen préalable de la question.
Ce sont toujours les mêmes qui prennent argument de la démocratie, et les mêmes qui n'en ont cure quand ils ont la main sur l'institution.
Il ne faut pas que ce ministère retombe sous leur influence.
Ce sont des revanchards, des ennemis du droit, des libertés, et du pays.
Les agents du ministère de l'intérieur sont capables, dans leur diversité, de choisir leur organisation.
Mais, dans le respect des règles et de la loi.
Forza
Des forces armées sans contrôle sont encore plus dangereux
a posté le 11-08-2022 à 11:01
Que des forces armées sous les ordres d'un dictateur. Je pense que la gabegie et l'indiscipline des syndicats est un grand problème. Ils veulent aussi faire de la politique, c'est jouer avec le feu. Les sécuritaires sont impliqués déjà aujourd'hui dans la prostitution, la drogue et la contrebande et ces syndicats les protègent et font du corporatisme. Pire ils intimident juges, avocats et journalistes et se cachent derrière les syndics. Je trouve que le putschiste a pour une fois raison.
nazou de la chameliere
Forza
a posté le à 11:35
Vous déraillé en ce moment.
Il y'a des flics ripoux, et il y'a des responsables sécuritaires ,qui passent leur temps à nettoyer la merde des flics ripoux !!!
'?a a été le cas pour l'enlèvement de Bhiri et de Jebali !!
Heureusement que la police républicaine a rattrapée le coup, et les a libéré !!

Lisez et écoutez un monsieur comme MH .
C'est lui qui a raison !!!
Alors que vous, vous faites le jeu des fachos !!
Forza
Nazou - nous n'avons pas de police rpublicaine en Tunisie
a posté le à 12:29
Et même après la révolution, nous n'avions jamais de police republicaine. Le problème commence avec le recrutement, on choisi des personnes qui marchent sur des cadavres et qui vendent leurs grand-meres pour des avantages. C'est voulu par la dictature pour qu'ils tirent sans penser. Il y a peut être 10% de policiers normaux. La police est partout dans le monde problématique. Avant hier ils ont tiré à Dortmund sur un pauvre réfugié sénégalais de 16 ans, 6 cartouches. C'est dans un pays démocratique que dire de leurs dérapages dans une dictature. Ils ont dit au pauvre Amor taalim oui et l'histoire de l'avocate de Mourouj et leur intimidation des juges à Ben Arous. Ils ont le droit à un syndicats mais la gabegie des syndicats infiltrés par des partis doit s'arrêter.
nazou de la chameliere
Forza
a posté le à 13:21
Dans les grandes démocraties ,il y'a le système Hoover PARTOUT !
Croyez-vous que la Tunisie fasse exception.
Ben Ali disait, nous avons des policiers trop zélé.
Il ne pouvait pas dire ,nous avons des policiers enragés !!
(Il arrondissait les angles)
C'est malheureusement un héritage bourguibiste.
Alors que, même bourguiba avait compris, mais trop tard, les méfaits d'une police politique.
D'où son choix pour Ben Ali ,qui était pourtant son opposé idéologique.
C'est Ben Ali ,qui a, a juste raison, laissé Ghannouchi s'enfuir.
Sinon les enragés l'auraient tué !

Nous sommes toujours confronté à ces gens qui n'acceptent pas le changement.
L'appareil secret c'est EUX ,ça n'est pas les islamistes.

N'oubliez pas que le ministre de l'intérieur vient de perdre sa femme.
C'est qui a votre avis les coupables.
Alors que le ministre occupe un logement de fonction !!!
Patriote
Forcing
a posté le 11-08-2022 à 10:39
Moi je respecte bien ces syndicats qui sont au service de l'opinion publique
Tous les jours on voit des communiqués par les syndicats relatant les résultats des travaux des forces de l'ordre pour la sécurité du citoyen
Crimes banditisme accidents etc....
Moi j'avais idée que c 'était le service de communication du ministère de l' interieur car tous les communiqués étaient publiés par les syndicats et non le ministère
D après de le communiqué j'ai compris que c'était pas le service de communication mais vraiment les syndicats de défenses des droits du corps sécuritaire
AMMAR BEZZOUIR
La nevosité est de plus en plus grande!
a posté le 11-08-2022 à 10:12
Jeu de scène : on fait semblant de croire que l'initiative vient de Kaiis Saied ...

Cette idée ne peut venir que de Taoufik Charfeddine et autres putschistes du Sahel !
Ils ont peur d'une rébellion des sécessionnistes securitaires pro americains.

La pression américaine et le mécontentement du Pantagone parviennent aux putschistes: l´intervention militaire américaine est imminente!
MH
Bravo
a posté le 11-08-2022 à 09:14
KS veut unifier les syndicats des forces de sécurité pour mieux les contrôler, les manipuler et les mettre sous sa coupe. C'est un projet d'?tat policier comme au temps de ZABA. Il appartient aux forces de sécurité de tenir bon et de ne pas céder à leurs droits. Cet acquis de la révolution est un totem à sauvegarder jalousement, car on demande aujourd'hui d'unifier les syndicats pour les interdire dans un deuxième temps.