alexametrics
mardi 27 septembre 2022
Heure de Tunis : 16:14
Dernières news
Kaïs Saïed, le Hans Kelsen des temps modernes
18/08/2022 | 10:29
3 min
Kaïs Saïed, le Hans Kelsen des temps modernes

 

Au cours du discours du 17 août 2022 prononcé à l'occasion de la ratification de la nouvelle constitution, le chef de l'Etat Kaïs Saïed n'a pas pu s'empêcher de s'en prendre à ses opposants et de critiquer encore et encore l'attitude des politiciens, mais aussi des magistrats. Fidèle à ses longs discours sans queue ni tête et réinventant encore une fois les règles et principes du droit, Kaïs Saïed a tenu à s'autoproclamer pouvoir constitutif !

 

Le président de la République a évoqué une décision du Tribunal administratif datant de 2013, c'est-à-dire, en temps de l'Assemblée nationale constituante (ANC). Le tribunal avait affirmé, en ce temps-là, que les décisions émanant de l'ANC dans le cadre de son rôle constitutif, législatif ou de contrôle n'étaient pas du ressort du juge administratif. Il s'agit là d'une allusion plus que claire à la récente décision du Tribunal administratif concernant l'affaire de révocation par décret présidentiel de 57 magistrats. 

La cour avait donné raison à 49 magistrats et avait ordonné le sursis d'exécution de la décision de révocation annoncée par Kaïs Saïed. La comparaison entre les deux affaires est non-seulement surprenante, mais aussi impensable. Le chef de l'Etat n'est que l'un des chefs du pouvoir exécutif. Or, l'ANC est la seule entité constituante reconnaissable d'un point de vue juridique mais aussi politique. Le recours au Tribunal administratif, en 2013, portait sur des questions rattachées au rôle législatif et constitutif de l'assemblée. La présidence de la République est loin d'être une entité constituante. Le président de la République devrait penser à réviser ses cours de droit.

D'un autre côté, le recours des magistrats dans l'affaire de révocation porte sur une révocation, soit une décision purement administrative. Toute personne ayant suivi le plus banal des cursus académiques en matière de droit et de sciences juridiques a appris que le Tribunal administratif jugeait les litiges entre les particuliers et les administrations. D'ailleurs, il ne devrait pas exister d'autres structures ayant le même rôle. La décision de révocation est une décision administrative émanant d'une entité administrative au sommet du pouvoir exécutif. La décision concerne des citoyens donc des particuliers ! L'explication est boiteuse et inutile, mais certains, malgré leur expérience et leur "maîtrise" des règles du droit ne sembleraient pas comprendre ces évidences.

 

Le plus hilarant dans tout cela reste la théorie à laquelle le président de la République (ou de ce qui en reste de République) avait fait référence. Il s'agit de la théorie de classement hiérarchique des normes. Celle-ci avait été élaborée par le célèbre juriste Hans Kelsen. Cette théorie explique que les différentes normes et sources de règles juridiques pouvaient être classées sous la forme d'une pyramide. Le classement hiérarchique des normes d'un système juridique et établi en fonction de leur valeur. Hans Kelsen avait posé au sommet de cette pyramide la constitution comme ultime source de normes. A la base, soit tout en bas, se trouve les décrets et les décisions administratives. Le chef de l'Etat a, donc, fait référence à une théorie en opposition avec le processus entamé depuis le 25 juillet 2021.

Il a, rappelons-le, émis un décret pour suspendre une partie de la Constitution de 2014, appeler à un référendum, réviser la loi électorale et poser l'interdiction de recours à l'encontre de ses décisions. Or, selon la même théorie, un décret ne peut pas être supérieur à une loi ou à une constitution. N'est-il pas conscient de l'absurdité de cet argumentaire ou cherche-t-il à duper le peuple et à induire les citoyens en erreur ? Le chef de l'Etat continue à remodeler le droit en sa faveur afin de renforcer son contrôle du pays et de dissuader ses opposants.

 

S.G

18/08/2022 | 10:29
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisien
Il n'y a plus de république, ni d'état bientôt pas de pays
a posté le 20-08-2022 à 08:04
C'est triste !
Le pays va être démembré comme ont été l'état , la république, les institutions.
En effet , avec la régionalisation et le pouvoir décentralisé à maximum , nous allons vivre le démembrement de la Tunisie .
Le départ des jeunes en mer tous les jours est une preuve d'un échec total de la manière dont le pays est gouverné.
C'est triste
Mise au point
Le gentilhomme tunisien à travers l'histoire
a posté le 19-08-2022 à 19:30
Portrait d'Hannibal:
"jamais un même esprit ne fut plus apte aux choses les plus opposées, à obéir et à commander... Il avait le plus d'audace pour affronter les dangers, le plus de sagesse dans les dangers eux-mêmes ; aucun effort ne pouvait fatiguer son corps ou abattre son c'?ur... pour veiller et dormir, il ne distinguait pas entre le jour et la nuit: le temps que lui laissaient les affaires, il le donnait au repos; et pour ce repos, il ne réclamait pas une couche molle ni le silence: beaucoup l'ont vu souvent couvert d'un sayon de soldat couché par terre entre les sentinelles et les postes... Ces vertus si grandes d'Hannibal, des vices énormes les
égalaient... "
Ce" portrait d'Hannibal" correspond exactement ( et non "justement", cet adverbe que s'entiche à utiliser tous les journalistes, les animateurs et les participants dans tous les médias tunisiens:une autre marque déposée du génie tunisien), donc j'ai dit exactement et sans équivoque, c'est le portrait du tunisien: courageux, sans merci, parfois malpropre, grossier, indécent, en un mot d'après le dialect tunisien: mremdi.
'? ce type de gentilhomme à la tunisoise, on ne peut pas offrir un monde aussi beau et d'une esthétique démocratique irréprochable à la mode des "grandes" nations"démocratiques".
D'ailleurs, après la révolution, on a essayé, mais en vain ça a tourné à la pagaille, et même bcp ont regretté l'époque de BenAli, qui leur a manqué tellement les choses se sont empirées dans le pays. Et c'est vrai, à l'époque de BenAli, il y avait un semblant de crasse par-ci, par-là, mais c'était de faux-semblants, dans l'esprit d'être fidèle au portrait du tunisien dont la devise est d'être entreprenant et "mremdi" à l'image de ses aïeux.
'? présent et après dix ans ou plus de galère, une nouvelle opportunité nous est offerte afin de remédier aux torts qu' a subi ce pays et pour relancer le cours de l'histoire et continuer à puiser dans les fins fonds de l'identité du gentilhomme tunisien avec ses gloires et ses échecs et non ses limites.
Mais si quelques uns vont continuer à se la jouer récalcitrants et remparts de la justice et de la soit-dite démocratie, le pays va en baver d'avantage, car pour la Tunisie espérer mieux que ça ne peut exister que dans un '?den. Pour conclure, soyons égaux à nous mêmes et non pas de ces espèces hybrides... '?a se discute ?
Abidi
Hans
a posté le 19-08-2022 à 17:10
Et vous qui êtes vous exactement pour parler avec cette certitude,les magistrats et les politiques dont vous parlez ont traîné le président sur les pages de vos médias et dans vos plateaux en le traitant de tout les noms possible chose que vous dîtes des règles de la démocratie mais quand lui il soulève un sujet cela devient de l'abus et des dépassements,Mr le président de la République et plus haut placé que n'importe quel magistrats ou politiques et il représente l'état donc son image et a respecté pour les patriotes et les honnêtes citoyens bien sûr
Srettop
Le pouvoir au bout du fusil
a posté le 19-08-2022 à 09:06
Ce n'est pas une erreur, c'est de la mauvaise foi, révélatrice de son état d'esprit. Il compte désormais passer en force en s'asseyant sur le droit. Nous sommes dans un état de non droit au sein duquel nul n'est à l'abri. Le pouvoir est au bout du fusil
Houcine
D'autres furent et sont encore soutenus qui ont fait pire.
a posté le à 14:48
Ils ont ignoré les droits des gens, faisaient régner la peur, endoctrinaient, et faisaient tuer si l'on obtempère pas aux menaces.
Ils volaient, se sont fait des fortunes, ont couvert même les pires saloperies comme le viol d'innocents dans une école coranique.
Et qui s'était requis pour prendre la défense des violeurs ? Un fervent islamiste du nom de Makhlouf.
Si voys n'avez pas de respect pour autrui, pas de mémoire ou bien pas de considération pour qui n'est pas islamiste, alors voys êtes en dehors de l'humanité.
Et, vous êtes nombreux, ici, dans ce cas.
Ni logique, ni morale, ni humanité, un condensé de l'islamiste.
C'est face et contre des gens de votre espèce que je soutiens le Président.
Mouf
10 ans
a posté le 19-08-2022 à 06:49
On ne va pas imputer 10 ans de mise à genoux du pays et d'obscurantisme au président de la république qui fait ce qu'il peut pour remonter la pente. Dans un pays où la corruption, le copinage, le bakchich règnent en maître absolu, il faut sévir afin que chacun paye pour ses manquements et pour avoir volé le peuple et le pays. Ca prendra du temps !
Houcine
Le droit est politique.
a posté le 19-08-2022 à 00:53
Et, c'est précisément le mérite de Kelsen que d'avoir ouvert cette voie de distinction entre la connaissance du droit, et le droit dans ses applications.
Il pose en effet que le droit est finalement asservi à des objectifs politiques.
La pyramide des normes, ici rappelée, sert la visée de dénégation de légitimité des décisions du Président.
Prenons en exemple les débats houleux de la Constituante.
Les confrontations relevaient bien de visions et de calculs politiques antagonistes, conflictuels, hétérogènes, opposés....
C'est le parti qui disposait de la puissance la plus forte qui imposa sa vision.
Un autre exemple, lorsqu'un tribunal rend un jugement, le ou les magistrats s'inspirent de la jurisprudence et en même temps prennent en compte ce qu'ils considèrent être la garantie de l'ordre public.
Kais Saied a, selon mon opinion, pris la mesure de ce qui n'était plus soutenable et a décidé d'y mettre un terme. Il rencontrait, ce faisant, l'assentiment de l'opinion dans ses expressions diverses et ses manifestations.
Depuis lors, a été décrèté l'état d'exception. Dont il s'autorise pour légiférer par décrets.
Que ceci soit d'inspiration Kelsenienne ou non, importe peu, il fallait, selon moi, que cela fût fait. Que l'on soit favorable ou non à l'instauration de l'état d'urgence, à Kais Saied ou non. Par ailleurs Président.
Nous sommes sortis de cette grosse ambiguïté consistant en un discours sur la justice, la démocratie, les libertés, face à des pratiques univoques, des ukases, l'asservissement du corps judiciaire instrumentalisé, expurgé, rendu totalement aux ordres d'un parti ou d'une mouvance à tel enseigne que nul de ses agents, membres ne devait être inquièté quelles que seraient ses actes, ses méfaits, et de ce point de vue nous en avons vu à satiété.
Alors, chacun son parti, ou bien parti-pris, mais nous ne sommes pas aux mêmes places, votre rôle, en principe, est bien celui d'informer, le mien est celui du citoyen qui donne son point de vue.
Les responsabilités n'étant pas ni du même registre, ni au même niveau, puisqu'il se pourrait que l'on vous lise comme l'auteur partisan.
En démocratie, cela a son importance, on doit admettre que l'on vous situe et que l'on vous demande compte de vos écrits ou déclarations.
Kelsen montre cela, puisqu'il écrit clairement que le droit obéit à des considérations politiques.
D'autres ont voulu faire croire à l'essence d'un droit au-dessus des contingences, ils ont échoué à le montrer.
Il s'agit juste d'être authentique.
Khalfaoui
Plutot
a posté le 18-08-2022 à 23:33
Je dirais plutot le don quichote des temps modernes :(
Patriote
Illogik
a posté le à 11:42
Suite à la décennie noire de destruction et de faillite de la tunisie KS était le seul à avoir le courage d'affronter la secte des envahisseurs khouanjias et de nous en debarrasser et de rendre la tunisie aux tunisiens
La réalité , la logique et le bon sens disent que tu dois le féliciter et insulter les autres
Daiudaou
Non !
a posté le 18-08-2022 à 22:18
Il est Kais Saied le sauveur du peuple tunisien des griffes de nahdha et ses indignes acolytes.
DHEJ
De Hans KELSEN à KAIES SAIEDEN
a posté le 18-08-2022 à 21:14
Hiérarchie des textes de loi c'est l'énergie Légitielle, c'est la modernisation de la loi!
TRE
Notre dernier avertissement !
a posté le 18-08-2022 à 19:26
Jes suis diplomé depuis 9 ans et je n´ai encore pas de travail..
Assez parlé maintenant M. Kaiis Saied , je dois passer à la pratique...

Dorénavant, je ne me laisserai plus embobiner, même par vous Monsieur le Président : Fini le baratin des littéraires , la théorie des juristes et leur culture médiévale des Ibn Battouta, Ibnou Chakchouka et Om Traki Sakhafouna... Pour moi, la seule chose qui compte c'est d'avoir un travail pour soutenir ma mère et fonder une famille.
Vous avez compris Monsieur le Président ? sinon je suis vite dans la rue pour vous demander et à haute voix de quitter le Palais de Carthage (DEGAGE..) !

Fie9 3lè Rou7ik, Raak Kathart 3lè Mè Wassaouk !
Tunisie libre
@TRES la fainéasse...
a posté le à 23:48
Tu crois que le président avec une baguette magique va te trouver du taff fainéasse
Lève toi tôt et fais ton maximum pour bosser quitte à ramasser des tomates... trouve toi n'importe quel job et bosse honnêtement pour nourrir ta maman....
Si tu veux te venger tu as devant toi toute la racaille qui a pillé et volé le pays et surtout affamé les tunisiens.....kaiess saied n'est pour rien petit....
Chanchan
@ TRE Pourtant
a posté le à 22:23
Tous les lèches-bottes de nahdha ont eu des recrutements et ce en contrepartie de les voter lors des législatives, lesquelles législatives ont été à l'origine des massacres socio-économiques dont vous en faites donc partie.
En conséquence vous êtes victime des banditismes de nahdha.
Patriote
Feneant
a posté le à 20:13
Mon fils a eu son diplôme études supérieures après 6 années et il n'as pas trouvé de job
Il a fait un Master puis doctorat durant 2 an suite à quoi il a trouvé du travai
Les Feneant pensent qu'avec un diplôme les portes vont s'ouvrir devant eux et ils restent dans leurs coins à pleurer et crier
De plus tu as eu ton diplôme durant la période des khouanjias
Bizarre, Je comprends pas pourquoi tu ne les insultes pas et tu insulte celui qui a hérité la situation en etat de faillite
Tunisino
Master et Doctorat?!
a posté le à 22:42
Master et Doctorat durant 2 ans?! Puis, rares sont ceux qui ont les moyens financiers pour plus qu'un diplôme! Ensuite, une règle, plus qu'il y a de diplômes, plus que les chances sont réduites! Patriote, attention au populisme!
takilas
@Patriote vous savez pourquoi ?
a posté le à 22:25
C'est parce qu'il ment et que c'est nahdhaoui.
V
Remarques
a posté le 18-08-2022 à 19:12
L'état d'exception est un état constitutionnel (encadré par une constitution spécifique) ce qui est exceptionnel sont seulement les mesures, et même pour ces dernières le président ne peut choisir que celles qui garantissent "le retour dans les plus brefs délais à un fonctionnement régulier des pouvoirs publics" (article 80). Le referendum est invalide puisque son objectif est de ne jamais retourner à ce fonctionnement régulier. Ce referendum devrait être fait hors de l'état d'exception, avec la participation de tout le monde, et avec plusieurs autres détails

La constitution a été écrite par un président de république qui n'est pas un pouvoir constitutionnel. Le pouvoir constitutionnel est une Assemblée Constituante élu par le peuple. Lui semble avoir choisi d'aller directement au peuple à travers ce qu'il a appelé consultation nationale, avec l'intention de résumer les propositions des gens, etc... mais il n'a rien fait. En tout cas le peuple ne demande pas le changement de la constitution, et le référendum l'a démontré.

Un vrai régime républicain doit obligatoirement donner plus de pouvoirs aux représentants du peuple.
V
Une faute
a posté le à 15:49
Manque de concentration peut être, je voulais dire:
- "n'est pas un pouvoir constitutif"
à la place de :
- "n'est pas un pouvoir constitutionnel"
Patriote
Quel culot
a posté le à 20:27
Comme son nom l'indique l'état d'exception est tributairé de la situation et par conséquent les décisions doivent être prise pour débloquer la situation

De meme, importe qui a écrit la constitution l'important est qu'elle a été validée par 3 millions de tunisiens et c'est ça le but d'un référendum
Les gens non patriotes qui n'ont pas fait le vote doivent la fermer et rentrer chez eux savourant leur défaite
Le président a eu le courage d'affronter les khouanjias pour arrêter la descente au enfer de la tunisie faillite à tous les niveaux
AMMAR BEZZOUIR
Et après, maintenant est l´heure de la vérité !?
a posté le 18-08-2022 à 15:57
Il est maintenant au pied du mur : ses Hafterichs ont besoin du pain, de l'eau, de la dose quotidienne de drogue et sans travailler ! pourra-t-il le faire? la réponse est NON !

pour ses Hafterichs reste uniquement la mer ou tout détruire ce qui reste de l'Etat !
L´heure de la vérité est bien là : DEGAGE, DEGAGE .. PUTSCHISTES à la Boufarda..
Patriote
Meskine
a posté le à 16:34
On peut trouver des excuses pour les non voyant mais pas pour les autres
'? ce point le lavage des cerveaux est réussi pour devenir des marionnettes et répéter leurs langages
Si nous sommes haftarich nous l'acceptons mais tu en fais parti ( car tu n'a pas indiqué SAUF MOI) de notre secte df haftarich
Notre grand maître Président KAIS SAIED edt élu par 3 millions de voix
Le gourou et sa bande khouanjiad n'ont récolté que 561000 voix et ils ont pris le pouvoir pour arriver à la faillite du pays
Chanchan
@Patriote et en plus
a posté le à 22:29
Par la corruption et les faveurs donant-donnant ;des faveurs qu'ils utilisent en leur nom alors qu'elles sont dépendre de l'état et accordées au moins selon des critères et non pas pêle-mêle par hypocrisie.
Sirop
ton despote suprème absolu mérite la peine de mort .
a posté le à 17:12
ton "grand maître Président KAIS SAIED" a craché sur le destour qu'il a juré respecter. crime qui mérite le peine de mort.
Patriote
Meskine
a posté le à 18:35
Le président a juré de respecter la constitution et DE DEFENDRE LES INT'?R'?TS DU PAYS
il a vu que les intérêts du pays sont en danger alors îa respecté son serment et il a dû intetven Irak pouf arrêter la destruction du pays
Sale secte wahabiste sans aucun esprit de patriotisme et d'amourir à la Tunisie
H'?LAS LE F'?TE EST FINI
et prochainement les tribunaux vont commencer les funérailles
Patriote
Meskine
a posté le à 18:14
Il a juré de respecter la constitution et les intérêts de la patrie
Et comme les intérêt du pays sont en grand danger il a dû intervenir pour arrêter le massacre et la destruction de ce qui a été construit depuis l'indépendance
Quel lavage de cerveau de croire tout ce que disent les menteurs pilleurs voleurs ignobles traitres
Patriote
GAME IS OVER
a posté le 18-08-2022 à 14:22
Vraiment bizarre cette force de destruction des médias tunisiens et de penser que les lecteurs sont imbéciles à croire ce qu'ils nous publient
La plus part des articles, comme celui ci de S.G , est contre la réalité en donnant des analyses hors normes et hors sujet avec des arguments médiocres

1-la norme fondamentale dans Kelsénienne (Hans Kelsen ) dans la théorie est ce qui fonde ultimement le droit au droit . Il est dès lors tentant de réunir norme fondamentale et souveraineté, car cette dernière peut aussi se comprendre comme étant ce qui fonde ultimement le droit au droit de l'?tat.
2- Les décisions du TA en 2013 était dans une situation provisoire DE M'?ME les dernières décisions du TA concernant les juges sont bien dans une situation exceptionnelle du 25 juillet 2021

Normalement et dans les situations de crises il faut que les forces d'unissent pour sortir le pays du tunnel resultant de la décennie noire
Les médias doivent appeler le peuple au travail à l'union et la collaboration comme c'était en Allemagne et au japon après la guerre

La réalité est que les kjouanjias c'est de l'histoire ancienne et qu'nouvelle page df la tunisie a commencé
Les voleurs pilleurs ont eu lfur chance df gouverner et ils échoués avec une note inférieure à zéro ALORS SVP ARRETER DE NOUS EN PARLER

Ils sont mort et les funérailles auront lieu prochainement dans les différents tribunaux du pays avec les juges intègres patriotes

Merci KS de débarrasser la tunisie des envahisseurs et on aura les prochaines présidentielles pour te juger
Agatacriztiz
Ce n'est qu'un début, continuons le combat
a posté le 18-08-2022 à 13:44
Estimez vous heureux, vous auriez pu avoir un Kim Jun Un ou un Xi Jinping à sa place (moi, personnellement, j'aurai préféré), vous êtes tous libre de dire ce que vous voulez, même si c'est des conneries inutiles à 99%, faire ce que bon vous semble, c'est à dire pratiquement rien de bon et surtout pas travailler pour réduire les importations et promouvoir les exportations (ex : une pochette de feutres importée de Chine se vend à 15 Dinars sur les grandes surfaces, alors qu'elle coûte moins qu'un euro en Europe, merci pour la rentrée des classes) perdre votre temps au lieu de vous intéresser à des choses sérieuses comme l'environnement en vivant de plus en plus entourés de déchets, détritus et sentir des odeurs nauséabondes sans que ça ne puisse vous gêner outre mesure, tellement vous vous êtes habitués à ce merdier environnant...
Je m'arrête ici, parce qu'il y en aurait pour des kilomètres à dénoncer...
Alors, si cette nouvelle constitution est le premier coup de pied au cul à tout ce bordel et à ceux qui l'ont créé, je suis pour à 200%...
Patriote
Malade
a posté le à 15:35
@Agatacriztiz
Ton langage indiqué que tu fais parti de la bande des khouanjias ou bien tu es malade et non voyant
Le coup de cul on l'a eu des menteurs voleurs
Je te répondes seulement pour une chose à savoir le paque df stylo feuTRE
En tunisie et avant l'arrivee des envahisseurs le paquet coûtait 4 dinars
Avec la mauvaise gestion la faillite et la dévaluation du Dinars tous les produits importés ont un coût fois trois
2012 : 1 Euro = 1 Dinar
2022 : 1Euro = 3,3 Dinars
Tu insulte celui qui a hérité une économie en faillite et tu ne dis rien à celui qui est la cause de la faillite causant l'inflation
Dommage que des gens ne veulent pas voir la réalité et écoutent encore les mensonges des pilleurs
Rabbi maaak
Sache bien la mort des khouanjias a été annoncé hier et que les funérailles auront lieu prochainement dans les tribunaux et les prisons
Pas une seule fois mais plusieurs fois
The Mirror
Pleurez Zéro Virgule, pleurez Khouanji, la Constitution est là
a posté le 18-08-2022 à 11:50
Mabrouk aux tunisiens pour leur nouvelle Constitution. Une Constitution faite par le peuple, pour le peuple, sans intermédiaires.

QUI APPLAUDIT LA CONSTITUTION:
c'est toi Cher Concitoyen, c'est moi-même, ma femme, mes enfants, mes voisins. Ils se sont tous déplacés le 25 juillet 2022 pour dire OUI au référendum. Nous sommes heureux parce que nous avons aidé notre pays à s'en sortir,

QUI PLEURE SON ECHEC
Ce sont les Zéros virgule, les Khouanjia et les médias prépayés. Ceux-là sont inconsolables. Ils ont tout fait pour faire avorter le référendum, et ils ont échoué.

Dans les moments critiques, dans les moments forts, dan les moments de décision historique, les tunisiens étaient, sont et seront toujours là pour imposer la décision du BIEN et faire barrage au MAL.

Où sont donc passés:

Ghannouchi
Nejib Chebbi
Jawher Ben Mbarek
Samir Dilou
Habib Bouajila
Hamma Hammami
Les journalistes prépayés (ils se reconnaîtront, ils sont connus de tous),
Safi Said
Issam Chebbi
Et j'en passe, la liste des traîtres est trop longue.

Aujourd'hui, ils vivent tous sous la haine, le mépris et le dégoût des tunisiens. Ils sont incapables de faire deux pas dans la rue par peur des tunisiens. Ils mènent une vie de merde, car, ils ont mis la Tunisie dans la merde pendant ans.

Bruno
La vérité
a posté le 18-08-2022 à 11:16
Vous devriez revoir vos cours de droit
Mansour Lahyani
Comme ça, la coupe est vraiment pleine !
a posté le 18-08-2022 à 11:04
Ce brave homme avait déjà fait main basse sur TOUS LES POUVOIRS, depuis le législatif jusqu'à l'exécutif, en passant par le judiciaire qu'il s'interdit de reconnaître comme pouvoir, démentant ce qu'il a contribué à enseigner durant des années conformément à ce que lui avaient inculqué ses maîtres... Il ne restait plus que le constitutif : quelle performance, vous voyez bien... Il ne peut y avoir d'expression plus méprisante que celle-ci : comme ça, la coupe (de l'opprobre, de l'indignité... et du mépris civique !) est vraiment pleine ! Ainsi, il ne manquera plus rien à cet ayatollah déguisé en Jupiter...
Fares
@Mansour
a posté le à 18:11
Une chose est sûre, la récréation est finie pour Kaisoallah, à partir d'aujourd'hui tic tic tic, le compte à rebours a commencé. Relance économique, sinon dégage et j'espère qu'il sera jugé comme il se doit. On n'acceptera pas de ghalltouni comme excuse.
Patriote
Quel mensonge
a posté le à 16:12
@Mansour Lahyani
Tu crois encore les mensonges du gourou et sa bande khouanjiad
COUP D '?TAT
DICTATURE
MAIN BASSE TOUT LES POUVOIR
Ils ont gouverné la Tunisie avec 561000 voix aux dernières legislatives
Ils ont volés les voix des autres pour les avoir avec leurs système diabolique des restes
Ils ont mis main basse sur la fonction publique en recrutant 200 000 df leurs idoles
Main basse de bhiri t la judtice avec limogeage de 200 juges
Main basse de laaraied sur ministère de l intérieure avec limogeage de plus df 400 cadres et annulation du département sûreté de l'état
Main mise sur les finances de l état et attribution de milliards de dinars de compensation
Main mise et faillite sur les caisses sociales en donnant des milliers de pensions aux fidèles n'ayant jamais travaillés
Pour l'anectode un ancien collègue après 38 ans de service a une pension inférieur au tiers qu'un fidèle qui a travaillé 6 mois seulement

Excuse moi de te dire la vérité que les méchants veulent cacher et ne veulent accepter qu'ils ont échoués et qu'ils doivent des comptes au peuple pour la faillite du pays
w
Hahahaha
a posté le 18-08-2022 à 10:58
Pour ceux qui ont fait un peu de droit / institutions politiques, le titre est vraiment drole hahaha