alexametrics
dimanche 21 avril 2024
Heure de Tunis : 08:37
Dernières news
Rabeh Khraifi : les candidatures annoncées à la présidentielle sont clownesques
21/02/2024 | 10:35
2 min
Rabeh Khraifi : les candidatures annoncées à la présidentielle sont clownesques

 

Le professeur de droit constitutionnel, Rabeh Khraifi, est revenu, mercredi 21 février 2024, sur l’organisation de l’élection présidentielle estimant que les candidatures annoncées sont clownesques.

Invité de Hatem Ben Amara dans la matinale de Jawhara FM, il a avancé que plusieurs des personnalités qui veulent participer à la course ne remplissaient pas les critères d’éligibilité.

Il a évoqué, dans ce sens, la présidente du parti La troisième république, Olfa Hamdi assurant que celle-ci ne replissait pas l’âge minimum de candidature. Selon la constitution de 2022, le candidat à la présidentielle doit être âgé de quarante ans au moins.

M. Khraifi a cité un autre exemple ; la présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi. Il a affirmé que la candidature de celle-ci serait rejetée car elle devrait présenter son bulletin n°3 avec son dossier de candidature. Un document que le ministère de l’Intérieur ne délivrerait pas, selon M. Khraifi, à ceux qui font l’objet de poursuites judiciaires qu’ils soient en détention ou en liberté.

 

Abir Moussi est, rappelons-le, en détention. Elle est accusée de complot contre l’Etat. Plusieurs autres personnalités, présumées susceptibles de candidater pour la présidentielle, sont également en prison pour les mêmes accusations.

Il a précisé que les candidats devraient à la fois remplir les droits politiques et civils à la fois notant que les candidatures annoncées ont un seul objectif : embarrasser le président de la République et susciter la sympathie de l’opinion publique internationale. D’après M. Khraifi, les candidats actuels savent pertinemment qu’ils ne remplissent pas les critères, mais ont tout de même annoncé leur participation à la présidentielle pour ainsi imputer leur rejet de la course à Kaïs Saïed.

Réagissant au propos de l’avocat Mohamed Abbou qui a affirmé que plusieurs personnalités avaient peur d’annoncer leur candidature à la présidentielle de crainte qu’elles ne se retrouvent en prison sur la base de dossiers fabriqués, Rabeh Khraifi a indiqué que Carthage ne disposait pas de procureur général pour adresser des accusations à qui que ce soit.  

Il a ajouté que si Mohamed Abbou avait refusé de dévoiler les noms objet de négociation pour choisir un candidat à la présidentielle, l’objectif était de protéger ce candidat potentiel contre les critiques.  

 

N.J

21/02/2024 | 10:35
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Léon
Continuons à cultiver le peuple inculte qui applaudi l'injustice
a posté le 22-02-2024 à 10:44
Un pays avec une parodie de "Justice" est un pays qui va à sa perte dans tous les domaines. Sur ce, je vous annonce une bonne nouvelle: Cette perte arrive souvent très rapidement.
Me basant sur l'Histoire de France, ce pays qui de tout temps a fait de Grands Hommes, comme il a su en faire de bien vils, je vous invite à cette parole de De Richelieu au moment où l'état de la Justice (17ème siècle), fit sombrer la France dans de bien profonds abîmes. De Richelieu disait:
"Qu'on me donne six lignes écrites de la main du plus honnête homme, j'y trouverai de quoi le faire pendre".
Cela nous vous rappelle rien? On est en plein dedans. Sauf que, aujourd'hui, c'est un peu plus doux: on met en prison. Mais un seul jour de prison non justifié est un crime d'état.
Mais je vous annonce une seconde bonne nouvelle: Tous les complices de cette mascarade auront fatalement à répondre de leurs actes un jour. C'est la Loi de la vie: Al Haq fini toujours par l'emporter.
Enfin, tant qu'on y est, une troisième bonne nouvelle: D'ici bientôt une coalition internationale (limite dissidente), incluant la Russie et les états Unis (c'est dur à expliquer mais le seul géopoliticien de Tunisie que je suis, je n'a pas le temps), mettra fin à cette escalade militaire atlantiste menant à l'apocalypse. Les donneurs d'ordres atlantistes actuels risquent fort d'être jugés, ou au mieux, d'être méchamment écartés.
Alors, un conseil: ne vous fiez plus à leurs ordres car ils risquent de vous entrainer avec eux. Arrêtez de mettre les innocents qu'ils vous demandent d'arrêter, en prison. Votre injustice se retournera fatalement contre vous car cette échéance, qui sera un vrai tremblement de terre international, arrive à grand pas. Et surtout, sachez que:
"Man i3tazza bighayrillahi thalla biyédi man i3tazza bihi" (le Prophète, SAW).
Et n'ayez crainte, tunisiens: Dieu veille sur vous. Puisqu'aux côtés de Son Prophète, repose l'âme de Ben Ali. La Justice finira par gagner!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant,

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Jean Neymar
Maw hèdhè el Mochkol!
a posté le 22-02-2024 à 10:30
Maw hèdhè el Mochkol,chacun s'estimant expert dans la matière y va de son avis,là où une CC établie selon les règles du destour devait être établie,Jugez-en par vous même:

-Déjà Le Destour de 2014 stipulait qu'une Cour Constitutionnelle devait être établi dans un délai n'excédant pas une année suivant ces élections,aujourd'hui après 9 ans,elle n'a toujours pas été constituée!
Toutes les Dérives qui en ont suivi en sont un simple corollaire:

-Les résultats des législatives sont censés être valables durant 5 ans jusqu'aux prochaines élections,les Députés étant censés conserver l'étiquette sous laquelle ils étaient élus,durant la législature de 5 ans;RG adoube YC en le poussant à la faute Constitutionnelle avec ce schisme (appelé Putch par el marhoum BCE) de NT en deux avec presque la moitié des députés de NT partis sous la nouvelle bannière de TT replaçant par la force des choses Ennahdha en tête des partis à l'ARP: 1ère violation flagrante du destour .

-Face à l'absence de cette CC,le président démocratiquement élu en 2019,constitutionnaliste de son Etat,Juge et partie dans l'affaire,évoque l'article 80* de cette Constitution de 2014,tout en mentionnant au passage l'absence de cette CC pour remodeler le paysage politique dans le sens qu'il est aujourd'hui; remise donc des compteurs à 0 en ce 25 Juillet 2021.
*L'interprétation présidentielle de cet article 80 n'a pas fait l'unanimité parmi les Constitutionnalistes.
-Relitiges au niveau des députés à propos du rôle de l'ISIE à propos de la révocation possible de députés,à propos de la qualification possible ou pas aux prochaines élections présidentielles de prisonniers purement politiques (si Etre opposant à KS est passible de prison,pourquoi organiser des présidentielles à ce moment là? que Mèwlènè el Emir se proclame nouvel Emir de la Régence de Carthage âlè ouéjh ou kfè,à moins que quelque chose à propos de la nature de ces accusations nous échappe,mais même dans ce dernier cas,rien n'excuse l'absence d'une Cour Constitutionnelle pourtant redéfinie durant le Destour de 2022 tant la Collusion entre l'Exécutif,le législatif et le juridique est flagrante!);

Bref et les exemples sont encore nombreux,il est inutile de blablater davantage sur les lois,l'esprit des lois et leur bonne application lorsque tout l'édifice repose sur le Vide.

Lorsque les Anglais ont inventé le Football,ils avaient établi un International Board,et sur le terrain un arbitre aidé de ses deux juges de touche (aujourd'hui même la VAR) étaient chargés d'appliquer et de respecter ces règles,sinon le plus fort sur le terrain ighour âlè khouh;
Je prends cet exemple pédagogique sciemment pour ceux encore bleus dans la Chose politique mais experts dans le domaine du football comme il en existe des masses dans notre beau pays pour mieux comprendre l'importance d'établir dans l'urgence cette CC,en tout cas avant l'automne 2024 à charge pour eux de faire l'analogie:
-International Board= Constitution
-Arbitre,juges de touche,VAR= Cour Constitutionnelle
-Clubs de ligue1,champion sortant compris= Candidats à la Présidentielle,président en exercice inclus.
Abidi
Clown
a posté le 21-02-2024 à 21:41
Mr plus clown que toi tu crèves,je ne sais pas d'où est ce que on nous sort ces soit disant professeur et expert de tout et de partout,ce Mr a été élu dans l'assemblée constitutionnelle et on ne l'a jamais vu parler et puis du jour au lendemain il devient professeur expert et plein d'autres titres, c'est un avocat ordinaire point barre et qui n'a d'expérience en rien sauf les paroles en l'air
Tounsi laken 7or
Ce qui est sure c'est qu'on en manque pas
a posté le 21-02-2024 à 17:44
A vraie dire On vit dans un "one man show" des plus burlesque.
Oui, on peut rire dans la tunisie de kais said, hamdoullah on meurt pas de rire mais la plus part du temps on rit a la mornaguia.
Meme marzouki n'a atteint un tel niveau, au moins a son epoque les vaches de seyyedna youssef Etait toujours 7.
J'oublierais jamais une sequence de la comedie, celle quand said en bon populiste a invité la femme qui vend ettabouna qu'on l'avait condamné pour speculation car elle avait un sac de semoule de 50kg, la femme dans son dialogue avec said lui dit: "nos filles ont fini leurs etudes et son a la maison sans emplois" et said lui repend "je connait des jeunes qui ont participé a la consultation sur la constitution par 100 millimes"
La femme lui dit encore"nos fils sont sorti de l'ecole et sont dans les rues"
Said lui repond :"beaucoup de jeunes se sont reunis pour que la consultation reussissent"
La femme lui parle de la realité triste de ce pays et lui ne pense qu'a ses projects,
'? s'appelle"kothr el ham idha77ek"
Larry
Au point où nous en sommes !...
a posté le 21-02-2024 à 17:09
Votez Abel Chater....
(ou Juan)
:)
Abir
Ne prenez pas les Tunisiens pour des imbéciles
a posté le 21-02-2024 à 17:06
Quand ABIR MOUSSI a failli se faire assassiner en dénonçant le criminel ganouchi et faciliter au pouvoir pour le confisquer, on a dit oui il ya ks qui a pu sortir les kwanjias en oubliant que ks utilise la prison pour se permettre de tout ,alors que ABIR MOUSSI n'a que ses combats pacifiques et aujourd'hui , ils nous disent , il y a que ks qui pourrait passer à l'élection, et ceux la, oublient que ks veut réussir par force et sans les règles de jeu et les règles de la loi
riri
pathétique
a posté le 21-02-2024 à 16:58
Des qu'il partira: on fera des confettis avec cette constitution et on demandera des comptes à pas mal de monde.

en attendant, continuez de mentir et détruire et de faire comme si le peuple tunisien n avais pas désormais peur


ps: un candidat qui ecris la constitution et la loi electoral ca vous parait normal ?


Carthage Libre
Toutes façons la justice sera réformée avec Abir Moussi et la "constitution" de Sidou abolie, dès la première heure
a posté le 21-02-2024 à 15:44
Vol mon oiseau, vol...Y'a oiseau et oiseau : toi tu fais partie des Vautours avec ton Faucon de Maître...Mais la Colombe Abir Moussi vous balaiera ; ne crois pas qu'en étant Rapace, tu as gagné : la victoire de ton Maître aux prochaînes "élections" sera...sa chute...

T'as vu le film "La Chute du Faucon noir" ? ça auraity du t'inspirer.

A ta place NE7CHEM 3ALA ROU7I...qalek "prof de droit" ; mais c'est une HONTE, une HONTE.
Be zen
R I D I C U L E
a posté le 21-02-2024 à 15:38
Beaucoup de patriotes, de résistants, de démocrates ont été emprisonnés injustement par un pouvoir despotique pour les empêcher d'exprimer leurs idées.
Václav Havel a fait de la prison.
Bouguiba aussi a fait de la prison, injustement. Ils sont devenus Présidents de République par la suite.
C'est trop facile. Pour éviter toute concurrence et étouffer toute contestation, un président en place peut mettre tous ses adversaires en prison, créer un climat de panique et de peur et se frayer ainsi un chemin protégé et direct pour sa réélection.
Honteux !
-------------------
Ce professeur est HORS SUJET, il ne mérite pas son titre !
riri
+1
a posté le à 17:00
franchement, on a vu le niveau des juges et des avocats et des profs de droit en Tunisie...

Des comtes et des explication seront nécessaire un jour si on veux vraiment que ce pays se développe enfin

Quelle calamité...
Abir
Voilà wa chahida chahidon men ahlihi
a posté le 21-02-2024 à 15:16
enfourner les opposants en prisons sans motifs ni preuves et leurs coller le bulletin n°3 et le jeu et joué ! Mais likoli dhalimen nihaya ! Tout dictateur aura une fin "désagréable"! ET si, cette personne dont vous parlez ce dernier temps qui est Mondher Znaidi est vraiment watani ne jouera pas dans ce jeu et faire le comparse contre son pays ! Cette personne sait très bien que les destouriens leur seule candidate est la patriote ABIR MOUSSI qui mérite la présidentielle avant qui que soit et mieux qui que soit pour les sacrifice qu'elle fait et la vraie amour pour son pays sans hypocrisie ni intérêt personnel !
Clown
Clown
a posté le 21-02-2024 à 13:57
Yè si Rabeh,ti enti sraft,sraft tu aurais dû ajouter le point 3 après les points 1) et 2)

1) -ägé de + 40 ans
2) - Bulletin n° 3 vierge
3) -N'avoir aucune chance de battre KS,Tout candidat susceptible de battre le président en exercice serait automatiquement accusé de Complot contre l'Etat et cette mention sera portée sur son Bulletin n° 3,le rendant inéligible.

Pour un Constitutionnaliste qui a bien étudié cette Constitution de 2022,c'est curieux que ce point 3 t'ait échappé,pourtant conforme à l'Esprit de cette Constitution....
La Conclusion qui s'impose est que l'on peut s'appeler Rabeh,être Constitutionnaliste et porter au Cou un naqqouz qui fait:"***"!
Un Clown ellii ihéb isakhén blastou dans la future CC....
Abir
Le mot nadhif
a posté le 21-02-2024 à 12:36
Quand on attribue à une personne le mot nadhif, il doit être nadhif dans les mains et dans l'esprit et je crois ks n'est pas nadhif dans l'esprit ! et ses actes les prouvent ! Mettre tous ceux qui ne sont pas dans sa ligne en prison, ça ce n'est pas nadhfa et quand on met une Grande Femme patriote Watania elle applique la loi et parle loi, rien que pour qu'elle ne le concurrente pas, ça ne s'appelle pas nadhafa , ça s'appelle de la triche pour ne pas dire autre chose
SAHLI
Le Présiden Kaiis Saied le no name en politique et sans parti Chekkib 3lihim Ilkol!
a posté le 21-02-2024 à 12:30
J'ai déjà mentionné à plusieurs reprises que les politiciens et les candidats potentiels n'ont pas saisi l'occasion de construire une vraie démocratie, mais se sont contentés de faire semblant de vivre dans une vraie démocratie mûre : Maintenant, la Saldade est parfaite !

Quelle que soit la raison de leur détention, ils sont considérés comme des délinquants et des anciens visiteurs de Boufarda, avec un bulletin numéro 3 du régime, parfaitement maquillés, qu'ils sont officiellement et de facto hors de la course...


La loi c´est la loi, c'est ainsi.. depuis 2011, ils n'ont même pas mis en place une cour constitutionnelle!

De la tromperie bruyante, se sont trompés eux-mêmes : Le meilleur des mérites!

Maintenant, Ma Khass Ilmachnou9 Kèn Mèkilt Il7aloua !
1/3i
il lui reste des traces de cirage sur les mains !!
a posté le 21-02-2024 à 12:08
je cite :
"Abir Moussi. Il a affirmé que la candidature de celle-ci serait rejetée car elle devrait présenter son bulletin n°3 avec son dossier de candidature. Un document que le ministère de l'Intérieur ne délivrerait pas, selon M. Khraifi, à ceux qui font l'objet de poursuites judiciaires qu'ils soient en détention ou en liberté."

CQFD... on met en prison pour un motif quelconque, sans fondements. On ne traite pas le dossier au tribunal. Et voila le tour de passe-passe. Impossible d'être candidat, puisque vous êtes accusé.

De quoi ?
On s'en moque dans la Tunisie de 2024 !
C'est le problème des accusés. Ils doivent savoir, puisqu'ils sont en prison...

Quelle tristesse...
SALIM
OLFA HAMDI EST NEE EN 1989 A GAFSA ET NON EN 1984
a posté le 21-02-2024 à 12:05
'Ce que M. Khraifi semble ignorer est que Olfa Hamdi est née le 10 Juin 1984. En d'autres termes, si elle aura les quarante ans requis en juin.'!!!!!!!!(3ème paragraphe de l'article).

L'article suppose que O.F est née le 10 juin 1984! Et son pere et sa mere se sont mariés en 1989!!!...Et elle a eu son BAC en 2007 soit à 23 ANS!!!!!!.UNE GENIE COMME OLFA a obtenu son Baccalaureat à 23 ANS!!!!.

B.N corriger la date de naissance DE MME OLFA HAMDI SVP.

Ftouf
Zut..Encore un expert
a posté le 21-02-2024 à 11:31
1/ ce monsieur est un professeur ?
2/ combien de professeurs de droit constitutionnel a t-on en Tunisie
Une pléthore....
3/ a quoi sert-il de faire des élections si tout les candidats et candidates sont ou des clowns ou inaptes ?
Allons prenons d' office le gagnant , celui qui ne fait pas rire car c' est pas un clown...cela nous économisera du temps et de l' argent ...et puis on le connait.

Monsieur le professoren dottore Bach mohandes ..quand est ce que vous allez parler et inciter le président et ses parlementaire et bâtir/ ériger et établir la Cour Constitutionnelle.
C'est a cette dernière de dire qui doit candidater ou pas....C'est elle seule qui doit interpréter la loin
riri
si si
a posté le à 17:02
Allons prenons d' office le gagnant , celui qui ne fait pas rire car c' est pas un clown...cela nous économisera du temps et de l' argent ...et puis on le connait.


ca c est vous qui le dite que ce n'est pas un C...

Quand on ne vis pas en Tunisie, on est mort de rire devant les grandes citations de Laurel et Hardi
Perplexe
C'est qui exactement ?
a posté le à 12:31
"...Celui qui ne fait pas rire car c' est pas un clown..."

Malgré mes efforts, je n'arrive honnêtement pas à comprendre à qui vous vous référez. Soyez plus claire, SVP, la prochaine fois.
Abir
Correction
a posté le 21-02-2024 à 11:17
Il faut lire : des éventails. merci
Ftouh
Behi
a posté le à 14:41
..pardi..le président ne fait pas rire ...donc c'est pas un clown. Donc selon ce monsieur il peut se re-presenter.
Pigé ?

1 + 1 = 1. Dans l'ensemble des entiers naturel N.
@Ftouf/Ftouh/Ftou9 ?
Ah mais vous êtes sérieux alors ?
a posté le à 15:15
"...le président ne fait pas rire..."

Le président de quel Etat ? Pas certainement la Tunisie : vous n'êtes probablement pas renseigné a ce sujet, mais on a eu plusieurs cas de personnes décédées à cause du fou rire après 25/7/2021. Avec ces dernières histoires de la piscine du Belvedère et de Dar El Hout, on peut presque parler d'une tentative de génocide...
Ftouh
2nd degré
a posté le à 18:53
Oui c'est pathétique. Et clownesque.
Du coup l'actuel président risque d'être ineligible.
Je m'excuse si me formulations n'étaient pas claires.

...En fait j'ai essayé de titiller le professeur de droit en question...

Je m'étonne qu'il ne se rend pas compte que. KS ne cache pas ni son jeu ni ses subterfuges.

Et puis j'ai voulu souligner la necessité de la Cour Constitutionnelle ..seule autorité habilitée à interpréter la Loi et sa confirmité avec la Constitution.
Abir
ABIR MOUSSI la seule qui combattrait ks
a posté le 21-02-2024 à 10:59
Et si ks a séquestré la patriote AZAIMA ABIR MOUSSI c'est parce qu'il est savait qu'elle le batterait! Donc la PRISON pour ABIR MOUSSI est honneur pour elle et pour son parti et un plus pour sa réussite en présidentielle! Annoncez ce que vous voulez , il ne seront que des ventailles pour ks ! ABIR MOUSSI est séquestrée illégalement donc , son emprisonnement est hors la loi et sa candidature est valable même en prison !