alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 10:35
Dernières news
Pourquoi Kaïs Saïed a choisi le tribunal militaire pour se plaindre de Rached Khiari
23/04/2021 | 10:29
5 min
Pourquoi Kaïs Saïed a choisi le tribunal militaire pour se plaindre de Rached Khiari

 

Islamistes et prétendus révolutionnaires sont vent debout pour défendre le député islamiste radical Rached Khiari et dire que le Tribunal militaire n’est pas compétent pour le juger. 

Samir Ben Amor, Rafik Abdessalem, Seïf Eddine Makhlouf, Abdellatif Aloui et bien d’autres estiment que Rached Khiari est un civil qui ne peut être jugé que par un tribunal civil. Ils accusent Kaïs Saïed d’être un dictateur, inspiré par son nouvel ami le président Abdelfattah Sissi, quand il a saisi le tribunal militaire pour juger Rached Khiari. 

Sur les réseaux sociaux, l’argument est balayé d’un revers par les internautes qui affirment que ce n’est quand même pas le tribunal foncier qui va juger une pareille affaire. 

Loin du capharnaüm facebookien, il est bon de rappeler que les accusations portées par le parquet militaire contre Rached Khiari sont de l’exclusive compétence du tribunal militaire. Il s’agit notamment de l’accusation de complot contre l’Etat. Il y a un précédent à cela, Chafik Jarraya.

Quand Chafik Jarraya a été arrêté, aucun des défenseurs de Rached Khiari n’a dit que le tribunal militaire n’était pas compétent pour le juger. 

Certains parmi ses défenseurs évoquent la liberté d’expression et disent qu’on ne peut pas juger quelqu’un pour ses idées. Ceci est vrai sur le principe. Le décret-loi 115 relatif à la presse n’a rien de liberticide et ne comporte quasiment pas de peines privatives de liberté. Il comporte cependant quelques exceptions dont notamment les publications qui incitent à l’atteinte à l’intégrité physique de l’homme, au viol ou au pillage (article 51) ou encore à la haine entre les races, les religions, ou les populations. Ce sont là les cas où le législateur tunisien prévoit des peines privatives de liberté (art 52). La dernière vidéo de Rached Khiari tombe sans aucun doute sous cet article 52 qui prévoit d’un à trois ans de prison. L’acte d’accusation a anticipé cela et a épinglé Rached Khiari pour incitation à la haine et à pousser la population à s’attaquer mutuellement avec des armes, ce qui le met d’office (pour ce seul acte) sous l’article 52 du code de la presse.

 

Enfin, les défenseurs parlent de vengeance présidentielle et du fait qu’il soit juge et partie puisqu’ils estiment que le parquet militaire est sous les ordres directs du président de la République et chef suprême des armées. Ceci est faux, car le parquet est, certes, hiérarchiquement sous le président de la République, mais il reste (théoriquement) indépendant. En pratique, il sera impossible de démontrer que les magistrats du parquet sont devenus de simples exécutants de Kaïs Saïed.

N’empêche, cela n’a rien d’une première, il y a déjà deux précédents où le parquet militaire a jugé des civils ayant une confrontation directe avec le pouvoir exécutif. 

Il y a le cas d’Ayoub Massoudi, ancien conseiller de Moncef Marzouki quand il était président de la République. Il a été traduit devant le tribunal militaire dans une affaire montée de toutes pièces par son chef. A l’époque, ni Samir Ben Amor, ni Seïf Eddine Makhlouf, ni Abdellatif Aloui, ni Rafik Abdessalem n’avaient ouvert le bec pour défendre Ayoub Massoudi. 

Il y a aussi le cas de Yassine Ayari, condamné à de la prison ferme, suite à une plainte déposée par l’ancien ministre de la Défense Ghazi Jeribi. C’était en 2014 et on était sous la présidence de Moncef Marzouki qui n’a pas bougé le petit doigt pour libérer l’actuel député. Il a fallu attendre l’élection de Béji Caïd Essebsi pour mettre fin à son emprisonnement avec une grâce spéciale. 

Le cas de Rached Khiari est hautement plus grave que ceux d’Ayoub Massoudi et de Yassine Ayari. 

Cela fait des mois que Rached Khiari injurie le président de la République et l’accuse de haute trahison et de soumission à des pays étrangers (Etats-Unis, France, Iran). Cela fait des mois qu’il harcèle, avec des publications et des vidéos, sa cheffe de cabinet Nadia Akacha allant jusqu’à toucher son honneur. La présidence de la République n’est pas la seule à subir les diffamations et les attaques du député islamiste radical, tous les militants laïcs et francophones en ont eu pour leur grade. Les derniers en date sont la chroniqueuse et avocate Maya Ksouri et le député d’Attayar Mohamed Ammar qui a été enregistré à son insu dans son domicile.

La dernière vidéo a dépassé tout entendement puisque Rached Khiari accuse, sans preuves, le président de la République de haute trahison et d’avoir touché des millions de dollars pour sa campagne électorale. Il s’agit là d’une ignominie que le président de la République ne pouvait pas laisser passer, surtout quand il sait que le député n’est qu’une marionnette entre les mains de la partie qui l’alimente en documents et intox.

Kaïs Saïed aurait pu saisir le tribunal civil, certes, mais il se trouve que l’accusation de haute trahison est de la compétence du tribunal militaire. Et puis, comme chacun sait, le tribunal civil a montré ses limites dans les affaires touchant des députés.

Plusieurs parmi les élus du peuple ont refusé de se présenter devant le parquet quand ils ont été convoqués. Rached Khiari fait partie de ces députés qui ont envoyé balader le parquet, sous prétexte d’immunité parlementaire (affaire de Mohamed Ammar), tout comme Seïf Eddine Makhlouf et Abdellatif Aloui (affaire de l’aéroport). 

Face à cet état de faits, Kaïs Saïed n’avait plus que deux choix, soit saisir le tribunal militaire pour obtenir justice, comme l’a fait Moncef Marzouki, soit ne rien faire comme c’était le cas de Béji Caïd Essebsi. Il a fait le premier choix. 

 

R.B.H

23/04/2021 | 10:29
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Gg
Pourquoi?
a posté le 24-04-2021 à 11:01
Parce que la justice civile n'existe plus.
Belaid et Brahmi, vous vous souvenez?
salahtataouine
Content de te lire @Leon
a posté le 24-04-2021 à 09:46
Je te voyais de moins en moins ,hamdoullah tu es là
j ai demandé apres toi et @Ghazi qu on voit plus (j espere qu il va bien)
bien à toi
Rimel
Honteux
a posté le 24-04-2021 à 07:49
Il faut supprimer cette immunité parlementaire qui permet à des malhonnêtes d'être impunis. Dans le cas présent, il faut lever l'immunité de ce pseudo député et le déférer devant la justice comme tout autre citoyen.
Forza
La question des tribunaux militaires pour les civils est problématique
a posté le 24-04-2021 à 06:54
Et depuis les périodes de Bourguiba et Ben Ali. C'était toujours une demande de l'opposition de l'époque d'interdire l'apparition de civils devant la justice militaire.
Maintenant dans la situation actuelle et selon les règles encore en place, je comprends que Khiari doit apparaitre devant la justice militaire pour contact avec des services de renseignement étrangers selon ses propres dires.
La justice militaire cependant ne devrait pas se prononcer sur les accusations à l'envers de Kais Saied car elle n'est pas indépendante de la présidence. C'est la justice civile qui doit juger de la véracité des accusations de Khiari envers le candidat à la présidence Kais Saied et le financement de sa campagne électorale, comme pour le financement des campagnes des autres candidats et partis.
takilas
Ce scénario est prémédité par nahdha.
a posté le 24-04-2021 à 06:30
Tout le monde sait, dont le Président de la République lui-même, que nahdha a payé en dollards, lors des législatives, une société américaine pour financer sa campagne électorale ; même le montant a été révélé au grand public.
Donc, comment voulez-vous que nahdha ne cherche pas à noyer cette grave par des contre-attaques débiles de la sorte.
Est-ce que nahdha est à sa première irrégularité qui est non seulement camouflée, mais qui n'est jamais prise en considération pour prendre les mesures juridiques qui s'imposent à savoir annuler les désignations des députés de nahdha dans l'assemblée avec tout ce qui s'en suit des combines de nahdha pour voter soit les mascarades des enormes et colossales compensations pécuniaires qu'ils ont perçu, et qui se chiffrent en milliers de milliards, ou des multiples et variés avantages qu'ils ont obtenu, toujours par les votes truqués de nahdha dans cette catastropheique assemblée dite des représentants du peuple qui n'a pas cessé un instant, depuis 2011, de solliciter des prêts, à la pelle, auprès des banques mondiales et du FMI et ce et surtout, non pas pour entreprendre et realiser des projets économiques pour la Tunisie, mais pour parvenir à la régularisation des salaires des recrutés pour la forme dans la fonction publique à Tunis de leurs partisans et électeurs, et dont ces recrutés avaient pourtant des emplois et des rentrées d'argent dans leur région originelle du sud.
Mais pour les dépêcher dans la capitale Tunis par cette nahdha, servirait plus efficacement lesdites élections législatives déjà prises en charge par société américaine en question.
Donc la réaction malveillante de la part nahdha envers Kais Saied , n'est qu'un n'est qu'une suite, et une détresse dagonie, à toutes leurs magouilles réalisées lors de ces caricaturales élections qui ont été, en fin de compte, la cause de la dégradation vertigineuse de la situation économique de la Tunisie pendant la dernière décennie pleine dores-et-déjà de barbaries et de badititimes dans tous les domaines et les rouages de l'état tunisien.
mizaaa
L'heure a sonné.
a posté le 24-04-2021 à 00:54
Ce petit malin est certainement poussé par les ces mêmes individus qui semblent prendre sa défense comme Bouchlaka, le gendre d'El Kerrigi (Je préfère l'appeler par son nom réel) et les autres de la même abjecte nature. Il n'y a aucune autre sortie pour le peuple que l'élimination totale de ces agents du Sionisme. Et quand on parle du sionisme, il s'agit du système global avec tous ses instruments criminels qu'on connait parfaitement et qui ne cessent de détruire partout les peuples, la nature, pour tout voler, absolument tout ce qui leur tombe sous la main. Ils ont duré trop longtemps et l'heure a bien sonné pour la liberté, la dignité et la justice. La démocratie ne veut plus rien dire. Ou on est avec le système comme le sont ces individus ou on est contre cette abominable invention criminelle. Sans aller trop loin dans l'histoire, il suffit de voir ce qui reste de la Lybie, de l'Irak, de la Syrie, du Yémen, de tous les pays africains, comme le Tchad par exemple, des pays asiatiques comme l'Afghanistan, des pays d'Amérique Latine comme le Chili etc. Pour les pays européens il n'y a aucun qui ne serait pas sous les mains sionistes. J'espère que l'heure a sonné pour une Tunisie réelle et digne. La tâche n'est pas facile et c'est là où on va découvrir les réelles capacités du président et des peu de personnes qui l'entourent.
bbaya
D'après Mosaïque Khiari a été entendu et relaxé
a posté le 24-04-2021 à 00:30
Pourquoi R.B.H N'a pas publié l'information !
D'après Mosaïque khiari entendu et relaxé par le juge militaire.
KS a fait mêlé la justice militaire dans des règlements de comptes et cela nuirait a la réputation de notre cher armé qui a été toujours à l'écart de cette salade. Laissez notre armé tranquille!

Sinon selon la même logique pourquoi la justice militaire n'a pas bougé quand KS accuse ses adversaires de comploter avec les forces étrangers dans des chambres noirs ... vous voyez les critiques que va subir l'armée! deux poids deux mesures et cela va nuire à sa réputation!
Mêmepaspeur
TMP
a posté le 23-04-2021 à 22:17
"Kaïs Saïed n'avait plus que deux choix, soit saisir le tribunal militaire pour obtenir justice, comme l'a fait Moncef Marzouki, soit ne rien faire comme c'était le cas de Béji Caïd Essebsi. Il a fait le premier choix.3

C'est faux !
KS n'a aucunement saisi le tribunal militaire. . . c'est le parquet militaire qui s'est saisi lui-même de l'affaire. . .
N'oubliez pas que l'appellation exacte du parquet militaire est "Tribunal Militaire Permanent" (TMP).
Et en tant que tel, il a le droit de se saisir de toute affaire et à tout moment en tout lieu sur le territoire national, pour peu que cela touche de près ou de loin, la souveraineté du pays ou le pouvoir régalien qui le gouverne.
Il est donc FAUX de dire comme le dit "R.B.H." que "Kaïs Saïed [. . .] a saisi le tribunal militaire pour juger Rached Khiari."
MPP.
Morjane
Une ordure
a posté le 23-04-2021 à 22:16
Ce type s'est toujours cru au dessus?de la loi et se permet d'inventer, de mentir, d'inciter à la haine la violence et à la limite du meurtre, un daeshien pourri , un danger pour la nation et Monsieur parle toujours en violant les articles que vous avez cité. Il est tombé enfin dans un piège en attendant le prochain Sidou Escheikh et l'avocat des terroristes sont là pour le défendre pour l'instant. Je souhaite le malheur à ceux qui l'ont élu
AA
Les secrets du conflit américano-français en Tunisie et la fin de la gauche tunisienne
a posté le 23-04-2021 à 22:14
https://www.youtube.com/watch?v=cISHaUe2avY
Salah FADHEL
Soutien à K S
a posté le 23-04-2021 à 21:39
Notre soutien sans faille au président de la république K S les juges des tribunaux civils sont des sous marins et ils roulent pour EL Nahdha et le comportement intolérable de ces voyous soit disant députés à des limites protégés et choyés par le gourou se croient au dessus des lois ,il est temps de mettre un coup d'arrêt à leurs ignominies et à leurs mascarades , il est temps d'agir!
Abel Chater
@Salah Fadhel
a posté le à 03:38
Tu as oublié d'ajouter ton adresse et le numéro de ta carte d'identité, afin que Kaïs Saïed, te jette un os pour ton sale caractère de lèche-bottes.
Allah Wahad, Allah Wahad, Kaïs Saïed, mè kifou hadd.
Berrouh, beddèmm nefdik yè Zalèm.
Yè Saïed lassièd, yè habibi yè Kaïs Saïed.
Bendiri yè Bendiri !!!
Léon
Démocratie de Pacotille
a posté le 23-04-2021 à 21:23
Voilà enfin le dernier rempart des traitres (les révolutionnaires) tombé à l'eau. En effet, ces derniers arguaient tout le temps de prétendus acquis démocratiques obtenus par leur trahison à leur pays; trahison qu'ils qualifient de révolution.
En effet, ne pouvant arguer d'acquis économiques, sociaux, financiers ou même moraux, ils n'ont eu de cesse de mettre en avant les acquis démocratiques, confondant ces dernières avec la gabegie d'un peuple indiscipliné dans une cohue médiatique qui pollue nos oreilles depuis voilà dix années. Répétant leur leçon en bons laborieux: "La révolution française a mis deux siècles à aboutir", ignorant qu'une seule année au 21-ème siècle équivaut à trois siècles des temps anciens en termes de course au progrès. Au bout d'une seule décennie, la Tunisie n'existe presque plus et son pauvre peuple, trompé par une bourgeoisie d'eunuques et de juments en chaleur, souffre le martyr au quotidien.
Voilà que dans la démocratie tunisienne (sic!), un député (j'insiste, un élu) se voit traité de traitre et de criminel pour avoir dit (en apportant des preuves à étudier) que KS avait reçu de l'argent pour sa campagne électorale. Un député (élu du grand peuple, sic!, j'insiste encore) dans un pays qui se dit démocratique. Tout cela avec la bénédiction de démocraties traditionnelles comme les états unis et la France. Je rappelle à la France que le jour où Sarkozy a été soupçonné d'avoir usé de l'argent libyen pour sa campagne électorale, ce ne sont pas ses détracteurs qui ont été trainés dans les tribunaux, mais le Sarkozy lui-même.
Le pauvre Khiari s'est rendu compte de l'évidence dix ans plus tard que Léon. L'argent des campagnes électorale émanant de toutes les parties, cet argent sale de provenance étrangère a inondé les partis post-merdolutionnaires (le seul parti propre est le PDL historique).
Le pauvre Khiari ne s'est même pas rendu compte qu'il a jeté une bombe dans la maison "révolution".
Cela lui coûte les tribunaux militaires dans le pays démocratique que nous sommes devenus après le 14 maudit (sic!).
Rien! Plus rien! plus que le néant dans le pays de Bourguiba. Un pays dévasté et appauvri par la nuisance des siens; et des chiens. Nous avons eu de cesse de vous prévenir; mais en vain. Vos ministres ont préféré "jouer" avec les faiseurs de révolution qui vous ont envoyé des snipers pour chasser les sangliers et vous enfoncer dans la dette en vous disant que tout allait bien. Il faut dire que l'on peut largement comparer le peuple de la trahison collective à des sangliers.
Tunisiens, je vous le rappellerai toujours votre trahison du 14 maudit, qui ne cachait que le venin que vous alliez déverser durant toute une décennie et qui ne cachait que la haine, la jalousie et le régionalisme. Vous avez détruit votre propre maison de vos propres mains, prétextant Liberté, Justice sociale et Dignité: Trois acquis de la Tunisie Benalienne complètement perdus de nos jours.
Mais ce n'est pas grave, puisqu'on a un satellite! 3iryène el xxxxx fi sob3ou khatem.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Mêmepaspeur
Pauvre Léon. . .
a posté le à 23:59
"un député (j'insiste, un élu) se voit traité de traitre et de criminel pour avoir dit (en apportant des preuves à étudier) que KS avait reçu de l'argent pour sa campagne électorale."

"En apportant des preuves à étudier", dites-vous . . . mais auxquelles vous croyez d'avance comme étant fortement crédibles !
Je ne peux même pas vous plaindre car l'on ne plaint pas ceux que l'on méprise. . .
MPP.
Verset unique de la sous rate qui se dilate !
Salah FADHEL
Repondre
a posté le à 21:54
U n grand bravo monsieur tout est dit ,il faut lire et comprendre l'essentiel est l'a , il suffis de comprendre ,il faut éclairer une bougie dans l'esprit obscure de nos compatriotes ,éveiller la conscience endolorie et en dormi de ce peuple qui est sous perfusion et hypnotiser par les Islamaux -fréros !
Mouhammadou
KS...
a posté le 23-04-2021 à 21:07
...passe complètement à côté.
Quand il accuse sans preuve,un président est plus dangereux qu'un député.
Dommage pour les gens qui ont cru en lui.
Mêmepaspeur
Mamadou dit des berlusconneries
a posté le à 23:44
"Quand il accuse sans preuve,un président est plus dangereux"

Mais quand c'est un fascislamiste qui accuse sans preuves, on exige de KS qu'il fasse la preuve de son innocence ?
Il me semble que c'est à la justice de séparer le bon grain de l'ivraie et de dire la vérité. . . qui ne plaira ni à vous ni à vos semblables !
MPP.
takilas
Bravo Kais Saied !
a posté le 23-04-2021 à 20:13
Il a choisi le meilleur moyen de sauver la Tunisie pour la remettre sur la bonne voie.
C'est à cause de la présence de ces vermines nahdha que rien ne fonctionne dans ce pays. On ne peut rien entreprendre avec des incultes et des médiocres qui n'ont aucune formation ni compétence, car leur seul souci, depuis 2011, c'est de s'accaparer de l'argent du peuple tunisien; et cest déjà chose faite puisquils sont devenus des milliardaires et de riches propriétaires et ce rien qu'au cours de la derniere décennie.
;-)
Allocation de madame Abbou
a posté le 23-04-2021 à 20:00
Cette allocation de madame Samia Abbou résume toute la situation politique en Tunisie.
https://youtu.be/jd7ux5xh_Bw

Lorsque des députés demandés par la justice continuent à voter, sans que le parlement ait eu une chance de répondre à la justice au sujet de ces députés et ça pour des mois, on pourrait annuler tous les credits et les lois décidés par un tel parlement. Il n'a pas une grande différence entre une dictature achetée et un parlement qui ignore et ne respecte pas les demandes de la Justice de son pays.
La Tunisie n'est plus en mode de révolution et n'est plus en transition démocratique. Elle démarre vers une nouvelle dictature qui ne va pas durer pour être remplacée par l'ancienne grace à Nahdha ou pour une nouvelle transition démocratique grace aux autres. Le RCD est en train de prendre revanche pour Nida Tounes. Le RCD a maintenant plusieurs visages, y compris un nahdhaouiste. Maintenant c'est le RCD qui est en train d'embrasser Nahdha d'une manière (en l'intégrant) et de l'opposer d'une autre. La Tunisie ne peut se stabiliser avant 2032.
Le Numide
@ Abel Chater, "pour museler les jeunes Révolutionnaires"
a posté le 23-04-2021 à 19:29
Tu es vraiment le roi de ce que je pense,

Al Watan Akbar
Ya bghal
Oh La La
Commentaire abject!
a posté le à 20:54
Vous êtes très poli et très civilisé. J'espère que M. A, Chater ne répondra pas à votre "commentaire" ; tout simplement abject !
Chater le minable
Oh La La
a posté le à 22:37
Chater tu es plus qu'abject et minable.
Tu n'assumes même pas ton pseudo et tu te caches derrière oh lala...
okba
c est mérité
a posté le 23-04-2021 à 19:10
Kais Said a raison de faire appel à la justice militaire .les preuves sont accablantes concernant la justice civile
et toi Chater ne te fous pas de la gueule des gens en parlant de jeunes révolutionnaires-lla racaille des extremistes ignorants oui

takilas
C'est bien simple !
a posté le 23-04-2021 à 18:44
C'est parce que c'est ghanou chi qui est président du tribunal depuis 2011 ; inutile de rappeler la mascarade des enquêtes relatives aux assassinats entre autre procès bâclés et orientés vers nahdha qui ont le dernier mot et le véto.
Nazou de la chameliere
Article convaincant
a posté le 23-04-2021 à 16:12
Sauf que les accusations portées contre Khiari ,sont aussi valables contre KS .
Après tout .voilà un président (excusez du peu) qui passe son temps a denigrer a parler de chambre noire de voleurs de complots de corruption de corrupteurs, d'ennemis de l'intérieur DE MILLIARDS volé a ce pauvre peuple.
A ce pauvre peuple qui VEUT.
Quand il denigre les politiciens. Se rend il Compte qu'il porte préjudice a toute la classe politique ?
Y compris les cretins du tayar et d'escroc tounes qui l'ont soutenu?
Se rend il Compte que quand il parle de milliards volé.
Il porte préjudice au moral de la population ?
Se rend il compte que quand il accuse les autres de diffamation.
Il est lui même le champion dans cette catégorie ?
Se rend il Compte, qu'il n'a fait que divisé les tunisiens depuis qu'il a été élu ?
Se rend il Compte qu'il est constamment sur la défensive, comme si tout le monde voulait sa disparition ?
Se rend il Compte qu'il n'est tout simplement pas a la hauteur.
Un président qui parle de conflit au sein d'un seul peuple n'est tout simplement pas a la hauteur !!!
Mêmepaspeur
Prof de droit des chamelles
a posté le à 23:33
"Article convaincant". . . qui n'a convaincu que les cons vaincus !
MPP.
Le chien
@Naz....
a posté le à 22:42
Haou haou haou
Mouhammadou
Ok
a posté le à 20:58
Tout à fait d'accord
BI
@Nazou de la chameliere . Bonsoir
a posté le à 19:37
Tout à fait d´accord avec vous (Allah yar7èm Ouèlidik).
Srettop
Impunité au civil.
a posté le 23-04-2021 à 16:07
La seule raison pour laquelle ce révolutionnaire auto- proclamé et ses sbires, veulent être jugés par la justice civile, est qu'ils s'y sentent invulnérables vu qu'elle est inféodée aux islamistes. Ils peuvent la bafouer sans crainte ainsi que vient de la prouver S. Makhlouf qui n'a même pas daigné répondre à la convocation du tribunal, en totale impunité.


Abel Chater
Pourquoi, sinon par la lâcheté de celui qui n'a pas d'argumentations valables pour se défendre !!!
a posté le 23-04-2021 à 15:08
Faire appel aux militaires, pour museler les jeunes Révolutionnaires, n'est qu'une lâcheté que l'histoire ne pardonnera jamais à Kaïs Saïed.
La parole ne se combat que par la parole. Une preuve pour une contrepreuve. Non pas un jeune démocrate, contre un complexé par sa mainmise sur les forces armées de la Tunisie. Le seul autoproclamé dictateur, dans un régime parlementaire, de par le monde entier.
Ce n'est pas avec la partialité aveugle de notre RBH, contre ses ennemis "islamistes", qu'on va changer de logique humaine. La réalité des choses se déroule par le biais des urnes électorales, non pas par l'intimidation, par le musellement et par l'emprisonnement. D'ailleurs, je n'arrive pas à comprendre, quel Etat-major de notre armée, s'est-il fait prendre par le discours unilatéral du président Kaïs Saïed.
Tous les Observateurs politiques s'attendaient à ce que nos services de renseignements militaires, mettent Kaïs Saïed en sandwich, pour ses relations personnelles douteuses, avec le putschiste genocidaire de son propre peuple égyptien, ennemi numéro un de l'Islam et des Révolutions arabes, le Saffah Sissi. Non pas de se transformer en sa marionnette, qu'il manipule contre ses propres opposants.
Personne ne vaincra plus la démocratie en Tunisie.
VERITE
Tout à fait Mr. Chater !
a posté le à 15:40
-
Curieux
Rendez-nous Koura
a posté le à 16:59
Les @nazouchaterveriteforza ne lui arrivent pas à la cheville ! Ce sont des apprentis qui s'agitent pour rien, nada, welou...

BN, rendez-nous la koura essyassia...il nous manque grave notre sportif national!
Mêmepaspeur
Koura le dégonflé
a posté le à 23:28
Koura ne reviendra plus. . . pour la simple raison qu'il a changé courageusement de pseudo, voyant qu'il était trop marqué dans la catégorie Cons & Cie. . .
Donc, ce Koura est une véritable enflure qui s'est lamentablement dégonflée. . .
MPP.
Yes!
@Curieux
a posté le à 23:00
M'en parle pas ! il était mon looser préféré..ces vieux là sont nuls !
L'islamisme n'a plus de goût après lui.........
Lekkteur
Guerre entre musulmans
a posté le 23-04-2021 à 15:00
A chaque fois que les musulmans se retrouvent militairement affaiblis ils se font une guerre fratricide. Tout pour le pouvoir terrestre ceci est une tradition qui date depuis plus de 1400 ans

L'Honorable Aisha contre l'Honorable Ali bin Abi Talib
Les Omeyyades contre les Abassides
Daesh contre Al-Nusrah
Shiite contre Sunnites
Turquie contre la Tunisie
l'Iran contre l'Arabie Saoudite
L'Egypte contre le Qatar
Emirats Arabes Unis contre le Yémen
Le Maroc contre l'Algerie
Le Hamas contre le Fatah
Les Frères Musulmans contre les Nationalistes Arabes

Instabilité au Liban
Instabilité au Pakistan
Instabilité au Afghanistan
Instabilité au Bangladesh
Instabilité en Azerbaijan

Somalie en ruine
Yemen en ruine
Libye en ruine
Syrie en ruine
Irak en ruine

L'Islam est fait ainsi depuis sa création ils ont commencé divisés, ils sont toujours divisés et seront toujours divisés.

Vos reconnaissez l'arbre par ses fruits. Certains vous diront que c'est de la faute des fruits car ils ont mal compris l'arbre.
BBaya
@BN
a posté le 23-04-2021 à 14:42
Loin de défendre Khiari mais c'est le 11ème article sur cet affaire en seulement 4 jours du jamais vu! tout ces articles sont là pour justifier ce procès! (en dirait que Khiari a touché un fond de commerce ou l'un de vos proches)

Mais avec un peu de recule, imaginez que Rached Ghannouchi était à la place de Kaiss Said et nos journalistes qui ne cessent d'accuser Ghannouchi qu'il reçoit de l'argent des forces étrangers (Qatar et Turquie) acceptez-vous le même sort et la même démarche dans ce cas? (Ghannouchi utilise l'appareil militaire pour vous mettre dans la prison)

Partout dans le monde, la justice militaire ne juge que ses militaires sinon nous sommes dans une dictature! Puisque votre école est la france, Sarkozi n'a pas été jugé par la justice militaire suite a des financements par Guadafi...

Sinon Khiari doit assumer ses responsabilités et délires, c'est une affaire d'état!

Personnellement j'ai toujours douté de l'élection de Kais Said, cela n'entrera jamais dans ma tête!
Lectrice
Oui...
a posté le à 18:31
Et quand il y avait un enregistrement a l'appui pour Maya Ksouri, quasiment pas d'articles. C'est un peu quand ca les arrange, preuves ou pas.
Mêmepaspeur
Lectrice toujours obsédée et complotiste ?
a posté le à 23:16
Vous croyez toujours à l'authenticité de ces pseudo enregistrements qui incriminent Maya Ksouri. . . donc vous croyez à l'authenticité des enregistrements de ce Kharraï qui accuse sans preuves KS. C'est logique !
Vous êtes vraiment à plaindre. . .
En fait non, on ne peut pas plaindre quelqu'un qu'on méprise !
MPP.
In Vino
Sissi ok
a posté le 23-04-2021 à 14:41
Les tunisiens aiment Sissi
NON
Moi je le méprise et je suis Tunisien !
a posté le à 21:02
Cessez de parler au nom des Tunisiens! Ok verstanden ?
Angel
@BN : Félicitations
a posté le 23-04-2021 à 13:12
Bel etat des lieux!
The Mirror
Se plaindre de Bhiri, auprès de la Justice de Bhiri
a posté le 23-04-2021 à 12:35
Noureddine Bhiri, alors ministre de la Justice dans les années 2011-2014, avait crée sa propre justice dans les tribunaux tunisiens. Les spécialistes avaient appelé cela "Justice de Bhiri".
la Justice de Bhiri a une mission très précise: protéger et innocenter les responsables d'Ennahdha, de tous les crimes qu'ils avaient commis, de tous les crimes qu'ils sont en train de commettre, et de tous les crimes qu'ils vont commettre. on

alors, ceci explique cela: toute plainte soumise à la Justice ( de Bhiri) par un citoyen tunisien sera sans suite, même si ce citoyen est Kais Said, le Président de la République tunisienne.
Tunisien
Quelle arrogance...
a posté le 23-04-2021 à 11:28
Il aurait fallu consulter le petit avant de le traduire en justice. Dès lors qu'il semble connaitre les rouages pourquoi se fourre t il le doigt dans le derrière sauf par jouissance...
Qu'il étale ses cartes s'il est sûr de lui, à défaut, il se la ferme et accepte les règles du jeux. L'adage dit qui s'y frotte s'y pique. Quant à khérriji qu'il s'occupe de son cas, devant son créateur, le peuple et la justice, cela vaudra mieux pour lui...