alexametrics
jeudi 20 juin 2024
Heure de Tunis : 13:07
Dernières news
Petrofac s'apprête à quitter la Tunisie !
01/02/2016 | 21:00
2 min
Petrofac s'apprête à quitter la Tunisie !

 

La société pétrolière de prospection et d'exploitation énergétique, Petrofac, s’apprête à quitter la Tunisie. C’est ce qu’a annoncée une source bien informée, ayant requis l’anonymat, dans une déclaration à Business News ce lundi 1er février 2016.

 

On nous informe que la société comptait investir, en 2016, 40 millions de dinars dans le forage de deux nouveaux puits à Kerkennah "Chergui 9" et "Chergui 10". Ces investissements s’ils ne sont pas réalisés la production de la société baissera, ce qui l’obligera de toute façon à quitter le pays.

Ainsi, notre source nous a confié que les Britanniques ne supportent plus ces blocages et qui ne concernent même pas la société. Ils ne comprennent pas que l’Etat tunisien ne parvienne pas à maîtriser une quarantaine de jeunes protestataires, qui viennent quand ça leur chante, plantent leurs tentes et bloquent la production ! L’année dernière à cause de ces blocages à répétition, 37 jours de travail ont été perdus, pour un manque à gagner de l’ordre de 12 millions de dollars.

 

En janvier 2016, la société est déjà à son 15ème jour de blocage. Chaque jour d’arrêt de production de Petrofac sur son site de Kerkennah cause des pertes de l’ordre de 200.000 dollars, sachant que la société produit 12,5% des besoins du pays en gaz, soit environ 1 million de m3 de gaz par jour et que 80% des revenus de Petrofac reviennent à l’Etat tunisien.

 

http://www.businessnews.com.tn/images/album/BN26165Petrofac.gif

 

On rappelle qu’environ 80 chômeurs sont entrés de force dans les locaux de la firme et bloqué la production, le 19 janvier dernier. Ils ont entamé un sit-in et dressé leurs tentes. Ils réclament que la société pétrolière continue à leur verser des allocations de chômage.

En effet, Petrofac a décidé depuis début 2015 de stopper le financement d’un fonds environnemental destiné au gouvernorat de Sfax pour aider les chômeurs, qui initialement était destiné à financer des allocations pour des jeunes à la recherche de travail, s’est transformé en une donation à des personnes qui ne travaillent pas et qui n’ont pas l’intention de travailler ou carrément ont intégré Petrofac ou la fonction publique. En 2015, le financement accordé à ce fonds a été de l’ordre de 1 million de dinars. Cette situation dure depuis 5 ans, avec un coût de 800 mille dinars par an permettant de subvenir aux besoins de 262 personnes.

En avril dernier, et pour lever un sit-in de ces mêmes personnes, il a été décidé la création en début 2016 de la Société de l’environnement de Kerkennah, qui sera financée par l’Entreprise tunisienne d'activités pétrolières (ETAP) via un fonds doté de 1 million de dinars. Les autorités ont également obligé Petrofac à continuer à verser les allocations jusqu’à fin décembre 2015.

Or, la société n’a pas été créée et les chômeurs se sont donc rabattus, sur la société pétrolière, qui se trouve prise en otage dans une affaire qui ne la concerne plus.

 

Imen Nouira

01/02/2016 | 21:00
2 min
Suivez-nous

Commentaires (46)

Commenter

soostich
| 03-02-2016 16:23
feu mon père avait à l'époque écrit au PDG pour dénoncer les nuisances occasionnées par cette plateforme... et voici la lettre qu'il avait enoyée à l'époque et qui est restée sans suite ...
à l'attention de Monsieur le Président Directeur Général de l'O.M.V. tunisien (production et exportation G.M.B.H Tunis)
Monsieur le PDG
Nous ,habitants de la rive nord de Kerkennah(riverains de Sidi Freij) protestons énergiquement contre le bruit occasionné par les moteurs de votre Bateau (bateau de couleur orange) qui fait la navette entre Sidi Frej et les plateformes au large .cette situation perdure malgrè les lettres de plaintes que nous vous avons envoyées . vous n'etes pas sans savoir que la pollution de l'atmosphère est condannable .
ce bateau nous empoisonne la vie . il faut absolument le faire remplacer , faire la sourde oreille à notre requette c'est tout simplement manquer de respect à autrui .
veuillez agréer Monsieur le Président Directeur Géneral l'assurance de notre profond réspect .
(Adresse: 53, Rue du lac de Constance,1053 les berges du lac Tunis )

Mokhtar Kraiem (retraité de 86ans)
16 octobre 2013


Gg
| 03-02-2016 15:59
"J'ai une question à poser à Petrofac:
vous preferez une greve de 37 jours sur l'année ou une société fermé 24h/24h pendant toutes l'année?
si ils partent s'est comme si la grève dure 365 jours sur 365 jours de l'année "

Je ne pense pas me tromper en affirmant que Petrofac préfère une société fermée 365 jours sur 365, c'est-à dire partir, mettre la clé sous la porte.
Parce que 37 jours de grève + 30 jours de ramadan + horaires d'été + congés payés + fêtes diverses... quand travaille t-on, en Tunisie?
Ce n'est pas une entreprise philantropique, c'est une entreprise industrielle. Donc ils veulent pouvoir prévoir un plan de développement, avec un échéancier, et il veulent gagner + qu'ils ne dépensent!
Vraiment, il faut que l'état prenne en main son industrie, nationalise tout, mette des fonctionnaires partout, et si ça ne marche pas, eh bien tant pis!

Mansour Lahyani
| 03-02-2016 10:31
Voyons voir, tâchons de nous frayer un chemin dans ce beau galimatias ! "Le peuple tunisien est souverain" : sans aucun doute. Mais il se trouve que Pétrofac aussi est "souverain" d'accepter ou de refuser que son chantier soit à la merci des travailleurs, pour être fermé 365 jours sur 365, ou même 37 jours "seulement"! Vous avez une conception vraiment originale de la souveraineté, du peuple tunisien qui ne comprend pas que des cons, des tunisiens qui dans leur majorité forment un peuple intelligent et éclairé, mais je trouve que votre raison est quelque peu perturbée' Vous croyez dénoncer le chantage de Pétrofac au peuple tunisien, alors que Pétrofac se fiche éperdument que les Tunisiens aient osé s'exprimer dans la rue ! Si
le peuple tunisien, fièr(e) de ses valeurs, aime vraiment la démocratie, il n'épargnerai aucun effort pour donner à ses cocontractants les moyens de remplir leur part du contrat, non ??

mogas
| 03-02-2016 04:24
J'ai une question à poser à petrofac:
vous preferez une greve de 37 jours sur l'année ou une société fermé 24h/24h pendant toutes l'année?
si ils partent s'est comme si la grève dure 365 jours sur 365 jours de l'année,

enfin arretez de prendre les tunisiens pour des cons les tunisiens
sont un peuple intelligent et eclairé,

si vous pouvez faire face sans problèmes à une fermeture tous les jours de l'année
s'est que votre raison se trouve ailleurs que dans les quelques jours de manifestations,

vous souhaitez faire un chantage au peuple tunisien local pour les punir d'avoir osé s'exprimer dans la rue,
mais le peuple est peuple libre et souverain,

le peuple tunisien aime la democratie et il est fière de ses valeurs,

donc si ils partent je pense qu'il faudra mettre à l'abri des pillars tous le materiels laissés sur place,
les tunisiens connaisseur en la matière pourront redemarrer la machine apres leur depart,

si les anglais veulent saboter l'appareil de production pour la rendre inutilisable et punir les tunisiens,
faudra tous faire pour les empecher car l'etat est aussi proprietaire des lieux,



Vive les tunisiens Vive la tunisie Vive la revolution

Le peuple tunisien est souverain

TeTeM
| 02-02-2016 22:28
Il est possible que cette société cherche une excuse pour trouver une porte de sortie mais nous sommes assez stupides pour la leur fournir... A partir de là....

Gg
| 02-02-2016 19:50
"peux-ton un jour dans ce pays échanger discuter sans insulté l'autre ????
par contre je suis de l'avis de Létranger"

Mais oui mais non, il y vraiment une opposition entre tes deux propositions!

Donc: "peux-ton un jour dans ce pays échanger discuter sans insulté l'autre ?"
Non, tu le sais bien!

"par contre je suis de l'avis de Létranger"
Et là, définitivement non!

MDR.... HHHHHH Bon appétit, camarade!

Casimir
| 02-02-2016 19:29
Douanes.avec .......
Artisanat avec........
Justice avec........

le mal est profond
je suis triste de voir la paresse régner

Les invraisemblables comportements tuent plus que la terreur des terroristes.

FAOUZI38
| 02-02-2016 18:56
peux-ton un jour dans ce pays échanger discuter sans insulté l'autre ????
par contre je suis de l'avis de Létranger

OPERATOR
| 02-02-2016 18:52
alors il ya un probleme au sud ,la guerre s'aproche sur le sol tunisienne la Turquie et autres voisins et L'IS volent le petrole et GAZ d'onc ils n'ont plus besoin la Tunisie ou DZ .

reponse
| 02-02-2016 18:29
qui a raison et qui a tort
la politique de l autruche
qui est a l origne du probleme