alexametrics
dimanche 26 mai 2024
Heure de Tunis : 04:05
Dernières news
Officiel - Composition et biographies du gouvernement Hichem Mechichi
25/08/2020 | 00:06
3 min
Officiel - Composition et biographies du gouvernement Hichem Mechichi

 

Le chargé de la formation du gouvernement, Hichem Mechichi a annoncé, ce lundi 24 août 2020, la composition de sa nouvelle équipe qui se présente comme suit :

 

Chef du gouvernement : Hichem Mechichi

Ministre de la Défense nationale : Brahim Bertégi

Ministre de l’Intérieur : Taoufik Charfeddine

Ministre de la Justice : Mohamed Boussetta

Ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger : Othman Jerandi

Ministre de l’Economie, des Finances et du soutien de l’Investissement : Ali Kooli

Ministre des Technologies de la Communication : Mohamed Fadhel Kraïem

Ministre du Transport et de la Logistique : Moez Chakchouk

Ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Infrastructure : Kamel Doukh

Ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières : Leila Jaffel

Ministre de la SantéFaouzi Mehdi

Ministre des Affaires religieuses : Ahmed Adhoum

Ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche maritime : Akissa Bahri

Ministre de l’Industrie de l’Energie et des Mines : Salwa Essghaier

Ministre des Affaires locales et de l’Environnement : Mustapha Aroui

Ministre de la Femme de la Famille et des Seniors : Imen Houimil

Ministre des Affaires sociales : Mohamed Trabelsi

Ministre de la Jeunesse, du Sport et de l’Intégration professionnelle : Kamel Deguiche

Ministre du Commerce et du Développement des exportations : Mohamed Boussaïd

Ministre des Affaires culturelles : Walid Zidi

Ministre du Tourisme : Habib Ammar

Ministre de l’Education : Fethi Sellaouti

Ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche scientifique : Olfa Ben Ouda

Ministre auprès du chef du Gouvernement chargé des relations avec l’ARP : Ali Hafsi

Ministre auprès du chef du Gouvernement chargé de la Fonction publique : Hasna Ben Slimane

Ministre auprès du chef du Gouvernement chargé des relations avec les instances constitutionnelles et la société civile : Thouraya Jeribi

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du soutien de l’Investissement chargé des Finances publiques et de l’Investissement : Khalil Chtourou

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger : Mohamed Ali Nafti

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Jeunesse, du Sport et de l’Intégration professionnelle : Sihem Ayadi

 

 

 

25/08/2020 | 00:06
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Soltani
Le problème de la Tunisie
a posté le 26-08-2020 à 10:40
En Tunisie tous les gouvernements sont refusés par l'UGTT. C'est dommage! Car en pratique et en réalité c'est presque l'UGTT qui gouverne.Y a t il un pays au monde autre que la Tunisie où on fait des élections passionnantes(peut être il y a quelques défauts mais nous sommes encore nouveau en ère démocratique mais mieux que la soumission qu'on a vécu entre 1957 et 2011) et des gouvernements mais celui qui impose ses prérogatives c'est l'UGTT sinon rien ne marche et tout ce bloque. '? la fin et après quelques mois ce gouvernement aura la même évaluation par le syndicat. J'espère le contraire et que je suis en défaut.La Tunisie a beaucoup de difficultés et d'injustices d'accord mais ceci ne se corrige pas en un clin d'oeil. Prenons un peu de répit et laisser les membres d'un gouvernement (qui conque) travailler pendant au moins cinq années sans perturbations:grèves,blocages des routes,Camour,phosphates Gafsa,...puis on demande l'amélioration de nos situations.Es ce que c'est logique qu'un pays en plein covid-19 et on demande le travail des chomeurs(même ci c'est un droit et c'est vital) en plus des grèves,camour et phosphate Gafsa. La Tunisie a besoin du sacrifice de nous tous.Ce n'est pas un pays riche.Nous sommes dans la même barque.Qu'on se coude les mains pour la sauver.Nous sommes différents mais on peut s'accepter et vivre ensemble dans le respect.Faisons quelques choses de bien.Cordialement.
Forza
@Le Cirque ' Hazgui paye le prix de la cérémonie organisée le 25 juillet au parlement
a posté le 25-08-2020 à 20:25
Kais Saied, n'accepte aucune personne ou institution a côté de lui. Lui et Nadia Akacha n'ont pas aimé que Hazgui ordonnait à l'armée la célébration de la fête de la république au parlement. C'est mon interprétation car Mechichi voulait au début le nommer au ministère de l'intérieur.
Le Cirque
Et Hazgui winou?
a posté le 25-08-2020 à 19:48
Tarou bih
Bul.2r
Incertitude .
a posté le 25-08-2020 à 18:41
Un gouvernement sans parti politique fort pour soutenir ses actions , et un gouvernement affaibli d'emblée ,et ce n'est pas une situation idéale pour engager les réformes douloureuses dont le pays à tant besoin.
Le peuple est donc appelé a soutenir ce gouvernement en espérant qu'il soit à la hauteur .


Bob
@ ourwa
a posté le 25-08-2020 à 17:07
Vous êtes victime d'une homonymie parfaite. Simplement, les 2 Habib Ammar portent le même nom et prénom sans aucune autre relation. D'ailleurs la photo aurait dû vous mettre la puce à l'oreille.
Un Tunisien qui sourit
"Ourwa" se trompe sur Habib Ammar
a posté le 25-08-2020 à 16:59
Le "Habib Ammar" auquel "ourwa" fait référence n'est qu'un homonyme de la personne chargée du portefeuil ministériel du tourisme. Se sont donc deux personnes distinctes. La biographie donnée par BN est correcte.
abouali
@ourwa : il y a erreur sur la personne
a posté le 25-08-2020 à 16:39
Cher ami, à moins qu'elle ne soit voulue, (y a-t-il vraiment confusion ?) il y a à l'évidence erreur sur la personne. Le Habib Ammar dont on parle ici est l'homonyme de celui auquel vous pensez, l'ancien compagnon de Ben Ali, mais bien sûr beaucoup plus jeune. C'est un ancien de l'ONTT dont il a d'ailleurs été le DG pendant une période (4 ans). Il n'a rien à voir avec le Ammar militaire (voir photo).
Bien à vous.
Rationnel
Une equipe decevante. La revanche des rentiers
a posté le 25-08-2020 à 16:32
Le postes les plus importants ou on a besoin de changements et d'innovations sont occupes par des personnes qui ont intérêts a ce que rien ne change. Ils sont investit dans le système économique rentiers qui exclut la majorité. C'est la revanche des rentiers.
Les banques en Tunisie et en premier lieu la banque centrale sont les premiers responsables de la stagnation économique depuis le début des années 2000, la stagnation s'est accéléré en 2008 et a provoque la révolution de 2011.
Les banquiers en Tunisie ne veulent pas prendre le risque préfèrent acheter les dettes de l'état et obtenir un taux d'intérêts très élevé quand les taux d'intérêts a travers le monde sont négatifs. Comme ministre de l'économie on a un banquier.
Comme ministre de l'énergie et des mines ont une bureaucrate qui n'a rien pour TunisAir ou STIR.
Les autres ministères ont une capacité de changement très limite (intérieur, défense, éducation, ..) et ne peuvent pas aider a résoudre les problèmes économiques.
ourwa
Qui est Habib Ammar ?
a posté le 25-08-2020 à 15:10
BN, la " biographie" de Habib Ammar que vous publiez est incomplète, biaisée... Habib Ammar, un vieux de la vieille, à l'histoire sombre et peu reluisante. D'abord il n'est pas âgé de 52 ans comme vous le dites, mais de 84 ans( né en 1936). Il est peut être diplômé de l'Institut de défense nationale tunisien, mais surtout, et il faut le préciser, il est camarde de promotion de Ben Ali, diplômé de l'?cole spéciale militaire de Saint-Cyr ( France) en 1956 et diplômé de l'école militaire ( renseignements) de West Point aux Etats-Unis ( 1969-1970). Il a ensuite parachevé sa formation militaire en Italie ( 1974-1977) Par conséquent, il est inconnu au bataillon des boursiers du programme Hubert Humphrey. Il a été successivement attaché militaire à l'ambassade de Tunisie à Rabat en 1983, puis commandant de la Garde nationale (gendarmerie) de janvier 1984 à novembre 1987. C'est en tant que général de la garde nationale que le 7 novembre 1987, en soutien à son ami de 30 ans, ben ali, qu'il a assiégé le palais de Carthage et participé au coup d'Etat qui a porté au pouvoir ben ali. A la suite du putsch de ben ali, il est promu ministre d'?tat chargé de l'Intérieur, en juillet 1988., puis nommé ambassadeur en Autriche. De 1995 à 1997, il est ministre de la communication...
Ainsi, artisan actif du coup d'Etat de ben ali, l'on peut se demander pourquoi il n'a jamais été inquiété à ce titre par la Justice. La réponse est simple, il a agi en service commandé, par ordre du 1er ministre ben ali, bien que constitutionnellement le chef suprême des forces armées était le président Bourguiba, mais du moment que tout le monde s'est accordé, en Tunisie et ailleurs, que ce coup d'Etat était " médical" et non pas militaire, Habib Ammar est demeuré dans cette affaire un général qui n'a fait qu'obéir aux ordres de sa hiérarchie...En somme, de par sa désignation comme ministre du tourisme - n'était-il pas directeur général de l'office national du tourisme tunisien ,ONTT, de 2010 à 2014 et chef du de cabinet du ministre du tourisme de 2008 à 2010 ?- nous retrouvons dans ce gouvernement Mechichi un ex compagnon de ben ali, un RCD pur jus, un putschiste notoire, lequel, à la tête d'une division blindée de la garde nationale a bloqué toutes les issues du palais de Carthage le 7 novembre 1987 et assuré le "succès" du coup d'Etat militaire de ben ali. On se demande si sa nomination en tant que ministre dans le gouvernement Mechichi va faire plaisir à Abir Moussi ou pas et si cette dame va penser à troquer la photo de Bourguiba sur son pupitre de l'ARP par celle de ben ali et si elle va faire sa déclaration sur cette nomination. On attend d'être éclairé par ses "lumières", inchallah !
Abou Walid
Casier judiciaire vierge et nationalité Tunisienne !
a posté le 25-08-2020 à 14:33
J'espère qu'ils n'ont pas tous des "casseroles" qu'ils traînent et qu'ils n'ont pas également une autre nationalité que celle " Tunisienne" !
RADAR Aerodrome
Regarder bien MECHICI il tremble devant les Micros
a posté le 25-08-2020 à 14:32
Meme le PM Mechichi pas de competence personelle , et il as peur devant les cameras
Fehri
Wrong Team
a posté le 25-08-2020 à 14:21
J'ai deux petites remarques à faire:
1. Pourquoi on donne le ministère de la femme...aux femme. Ou est l'égalité? La femme ne peut pas diriger le ministère du transport!
2. Ces ministres dont over qualified. pourquoi engager une personne avec Bac+12 Comme porteur? Ou mieux encore conduire une Ferrari sur une route bouchée? On cherche juste le luxe ici.
The Mirror
@ Forza: Oui, Ennahdha est foutue, et pour toujours
a posté le 25-08-2020 à 14:17
Je me base sur les derniers sondages, et ils sont nombreux à dire que pour les prochaines législatives, aussi bien anticipées que régulières, le PDL de Abir Moussi sera, de très loin devant les autres, le premier parti.
J'ai aussi la conviction que le PDL n'associera jamais Ennahdha lorsque lui sera confiée la formation du prochain gouvernement.
Conclusion: Ennahdha ne remettra plus jamais les pieds au Pouvoir, tout au moins durant les dix prochaines années. Pendant ce temps, les nahdhaouis seront convoqués à tour de rôle au Palais de la Justice, pour répondre à des questions brûlantes, qui attendent des réponses depuis longtemps.
Tunisino
@Achille
a posté le 25-08-2020 à 13:41
Je partage complètement votre déception, on a été arnaqué au nom de la révolution. La majorité des tunisiens ne mérite vraiment pas cette classe politique médiocre, corrompue, et irresponsable, composée principalement par des traîtres.
observator
Vivement des élections anticipées
a posté le 25-08-2020 à 13:31
Modification de la loi électorale.
Le coût de nouvelles élections est bien moins important que le résultat escompté de ce gouvernemental des indépendants.

Pour travailler , un gouvernement doit avoir au préalable défini un programme global.
Et tous les ministres doivent être prêts pour travailler chacun selon sa fonction pour qu final réaliser ce programme.
Est ce que le gouvernement Mechichi a un programme et une vision et ses membres ont ils déjà démontrés qu'ils avaient auparavant une prédisposition pour le poste proposé ?
Est ce que par exemple, la ministre de l'enseignement Supérieur qui est plutôt une technicienne de la gestion des entreprises est prédisposée à exercer une telle fonction ? A t elle par le passé par exemple publié des articles ou un livre où elle exprime une vision pour réformer l'enseignement Supérieur ? A priori non.
Idem pour plusieurs autres postes. Donc on voit que ce gouvernement sans programme bien fixant des objectifs bien clairs pour le pays a l'horizon du 2024 , va naviguer à vue.
Ce gouvernement est la sommation de plusieurs techniciens pris chacun isolement sans aucun lien entre eux .
Donc aucune synergie condition obligatoire pour sa réussite. C'est clair la navigation a vue risque d'être une catastrophe pour notre pays.
Sincerement la Tunisie a besoin d'hommes type Mekki avec une vision globale des problèmes du pays et les solutions volontaires, prêts à se battre contre les clans mafieux et relever les défis pour faire avancer le pays. Il faut du courage et un amour pour son pays et les tunisiens.
Et pendant le confinement on écoutait Mekki parlait de Corona et souvent tout de suite après il se projetait déjà vers l'après corona avec un regard lointain pourtant il s'adressait aux journalistes présents parce qu'il s'imaginait déjà dans le futur . C'est une des qualités des bons managers
Le type avait déjà une vision pour ce qu' il veut faire après. En plus il a un fler qualité de grands managers.
Voilà ce qu'il faut pour notre pays aujourd'hui des hommes de ce type ( biensure femmes aussi) qui ont déjà une vision de ce qu'ils vont faire. et prêts à scarifier leur vie privée pour voir ce pays s'en sortir. Parce que nous avons le devoir de penser à l'avenir de tous ces enfants de ce pays.

Mr Mechichi n'a présenté aucun programme attend les dernières heures pour nous divulguer la liste de ses techniciens supposés être indépendants. Des ingénieurs des enseignants des avocats et des juristes techniciens dans leurs domaines respectifs certes pris isolément certainement ils ne connaissaient pas entre eux.
Mais aucune synergie entre eux.
Le pays a besoin d'une vision claire un programme incluant les grandes réformes nécessaires
Mais qui sera responsable en 2024 de la gestion du pays durant les 5 ans écoulés ?
Les partis politiques et le parlement ? Le président de la république ?
De plus est ce que ces gens sont réellement indépendants ?
Non, il n y a pas de neutralité.
L'indépendance est un leurre.
Avec ce gouvernement nous risquons gros.
Deja que la situation est préoccupante et avec un tel gouvernement nous prenons le chemin de l'inconnu.
Je parle de tous ces zwawla qui forment l'écrasante majorité de la population de ce pays.
Donc vivement des elections anticipées.
Donnons la parole aux tunisiens.
watani horr
Bon courage !
a posté le 25-08-2020 à 13:14
J'espère que les nabbaras et les partis poubels s'abstiennent et laissent le gouvernement travailler tranquillement. Ce n'est pas évident que ces ministres trouvent l'encouragement des partis en oubliant leurs intérêts personnels et pensent à la patrie d'abord. Ce sont des ministres loins de l'opportunisme et sont compétents dans le domaine technique. Laissons les travailler SVP, la situation économique et sociale est difficile. Prions Dieu pour les aider dans leur mission. La loi doit être appliquée à tous sans exception. BON COURAGE!
Nephentes
Le cauchemar nahdhoui est il en train de s'eloigner
a posté le 25-08-2020 à 12:43
Mon Dieu quel soulagement de ne plus voir ces nahdhaouis de cauchemar ministres

En 10 ans ils ont massacre ce pays bien plus que les 23 annees de zaba

Attention tout de meme aux sous marins deguises en ministre de la justice ( systeme Bhiri)ou en ministre de la technologie ( systeme Bhiri)

Esperons que dans 5 ans cet islamofasciste rendra des comptes pour atteinte a la surete nationale
abouali
Une fusion inopportune
a posté le 25-08-2020 à 12:28
Je connais quelques uns des noms proposés, et je peux attester de leur intégrité et de leur compétence. Les choix semblent donc bien conformes aux critères arrêtés et aux prérequis exigés. Cela nous change un peu des nominations antérieures dans lesquelles les ministres passent directement des plateaux de télévision aux départements ministériels ! Au moins là, nous avons des figures qui ne nous ont pas bassinés pendant des années, très peu connues, en dehors de quelques unes, qui vont constituer je l'espère une heureuse surprise, et contribueront à injecter un sang neuf dans l'action gouvernementale.
Une réserve toutefois : la dissolution du Ministère de la Formation professionnelle et de l'Emploi et l'intégration de ses missions dans d'autres départements, (je suppose : l'Education pour la formation, et la jeunesse pour l'Emploi, mais ce n'est pas encore très clair). Au moment où les problématiques du chômage se posent avec une acuité sans précédent, où son taux avoisine les 20 %, où toutes les politiques et les stratégies dans ce domaine, à la lumière du nouveau contexte économique résultant de la crise sanitaire, sont à repenser totalement, il aurait certainement mieux valu au contraire renforcer, consolider et réactiver les fonctions de cet outil indispensable dans la réalisation des objectifs de croissance et de préservation des équilibres. La séparation entre les deux missions a été bien tentée par le passé sans grand résultat, compte tenu des liens indissociables qui existent entre elles. La Formation Professionnelle est un instrument de régulation du marché du travail et un outil majeur de toute politique active de l'emploi, de même que les activités liées à l'emploi constituent une source d'orientation pour la formation professionnelle. C'est un secteur de production des compétences nécessaires à la reprise des activités de production et à la relance des entreprises. Sur le plan social, la nouvelle donne économique va, en outre, imposer des responsabilités accrues et un effort conséquent en termes de réinsertion, d'adaptation et de reconversion, comme c'est déjà le cas dans de nombreux pays.
Bref, la décision de suppression me semble illogique et complètement inopportune dans la conjoncture actuelle, et pourrait entraîner une incapacité réelle à traiter la demande d'emploi qui gonfle démesurément, et à répondre aux aspirations des jeunes à l'acquisition d'un métier leur permettant une insertion rapide et aisée dans la vie active.
Forza
@TheMirror ' Comment ça pour toujours ?
a posté le 25-08-2020 à 12:03
Vous connaissez déjà les résultats des prochaines élections ?
fati
Hafsi une vraie compétence indépendante
a posté le 25-08-2020 à 11:56
Ali Hafsi d'un parti à l'autre et d'un ministère à l'autre.
Voilà une vraie competence Bac-3 et de plus indépendant.
Pauvre pays
The Mirror
L'événement: Ennahdha OUT
a posté le 25-08-2020 à 11:37
C'est la fête, c'est le soulagement, c'est la victoire: La secte mafieuse d'Ennahdha qui nous a empoisonné la vie depuis 2011 n'est plus au Pouvoir et pour toujours. Les tunisiens n'en demandent pas plus.
Forza
Kooli et Trabelsi des gros calibres
a posté le 25-08-2020 à 11:32
Kraiem me parait aussi quelqu'un qui a travaillé dans un environnement compétitif. Les autres me paraient des fonctionnaires, ils travaillent au rythme de l'administration tunisienne, qui nous savons bien lente, bureaucratique et inerte et loin d'être compétitive lorsqu'on la compare aux administrations du Maroc, Jordanie, Turquie ou pays de l'est, principaux concurrents de la Tunisie.
Trabelsi est un bon choix pour calmer l'UGTT, l'autre vrai problème du payer a cote de l'administration et ses énarques. On verra si Mr. Kooli a la patience de travailler avec une telle équipe avec vitesse de tortue, la tortue tunisienne versus le léopard marocain et la machine turque, dawhi ha mbarka.
Achille
***
a posté le 25-08-2020 à 11:05
Je viens de faire le tour de cette liste de potentiels ministres, mon avis sur ce gouvernement est clair, c'est un gouvernement dépourvu de grandeur, d'envergure international, de puissance du savoir faire et de précision chirurgicale.
Il est vide, il est insipide, il est banal, il ne promet rien de grand, c'est limite si ce n'est pas un gouvernement de troika, c'est juste qu'il n'est pas affilié, en tout cas c'est ce qu'il promet, mais en réalité on en sait absolument rien, tous ces gens sont issus la plus part de l'administration de l'état, mais quel état ? celui qui existe depuis 2011, c'est a dire l'état de non gouvernance, l'état d'échec, l'état du terrorisme, l'état de la médiocrité, l'état de la destruction.
En gros c'est un recyclage de merde avec quelques fleurs ajouté dessus. Bon appétit les tunisiens, voila vous avez viré Ben Ali et la république en donnant feu vert aux terroristes et aux traitres pour tout démolire sous l'excuse qu'on vivait sous dictature ? bah voila la dictature, vous la voyez ? la merde vous la voyez ? la destruction et le crime vous les voyez ? voila l'ANARCHIE que vous avez installer bande de taré d'incultes et d'inconscient doublé de grands hypocrite que vous êtes ? Ben Ali c'était une dictature ? manger a sa faim vivre en sécurité avoir une croissance de 25 % et un dinar équivalent au dollar c'était une dictature ? bah mangez la merde maintenant voila. J'espère juste que moi personnellement ainsi que tous les gens bien et innocent qui n'ont pas pris part a ce crime contre la Tunisie s'en sortent c'est tout.
Nady
Un pays qui reste réfractaire aux grandes compétances
a posté le 25-08-2020 à 11:03
A quelques exceptions près, un gouvernement de gens sans grande envergure, à l'instar de la personne chargée de la recherche scientifique. Mais bon, tant qu'on plait à l'UGTT...
Zohra
Inchallah bitawfik
a posté le 25-08-2020 à 11:02
S'ils vous laissent travailler. Ca serait un miracle

En tout cas une composition très jeune, tant mieux il est temps que la jeunesse prenne le flambeau.

Ils vont vous trouver tous les maux du monde,
Sans expérience par exemple or personne n'était née avec ect...

Les insatisfaits éternels, ils attendent les martiens pour gérer ce foutu pays


Tara
Laissons du temps au temps
a posté le 25-08-2020 à 10:46
'?videment, aucun gouvernement ne fera plaisir à tout le monde, mais personnellement je préfère un gouvernement composé de personnes compétentes, instruites, énarques ou juristes ou que sais-je et qui sépareront, je l'espère, la politique de la religion. Plutôt qu'un gouvernement formé d'imams et d'incompétents, de surcroît obscurantistes, qui profitent du système pour spolier le pays, qui se croient à la mosquée quand ils légifèrent à l'ARP et qui n'ont aucun respect pour les femmes. Via tous ces parasites, car leurs seul objectif sera de mettre les bâtons dans les roues du gouvernement afin qu'il ne réussisse pas.
Ahmed
Pourquoi il y a toujours une majorité de Juristes ?
a posté le 25-08-2020 à 10:18
Ils manquent de rigueur ,parfois.
Bob
@ DIEHK avec mes amitiés
a posté le 25-08-2020 à 09:57
DIEHK vous êtes vraiment très énervé, au point d'écrire ' vous avez oubliez'. Un misérable 'é' à la place de 'ez' aurait fait l'affaire. C'est bien de tirer sur tout ce qui bouge mais il ne faut pas rester à découvert. Vous m'avez fait rigoler de bon matin et je vous en remercie, c'est tellement rare! Amitiés.
Tunisino
40% sont des juristes!
a posté le 25-08-2020 à 09:54
Des juristes qui ont ruiné la Tunisie depuis l'indépendance, par leur légèreté mentale et leur déni du futur. Mabrouk Alina la nouvelle descente vers l'enfer.
Sador
Maintenant au travail. La situation est très grave
a posté le 25-08-2020 à 09:52
Bravo à Si Mechichi. Voilà un gouvernement constitué de grands commis d'Etat pas de commissionnaires.
Les partis doivent oublier leurs petits intérêts à la con et soutenir ce gouvernement pour le bien de tous les tunisiens. Rappelons à ces partis que le peuple tunisien est désormais vigilant et sanctionnera tous les réfractaires.
Abir
Homs wa zbib
a posté le 25-08-2020 à 09:44
En majorité des ministres qui ont accepté ou ont été installé par ennahda au paravent, donc d'office ils sont des ghwasates pour la secte
retraité
un gouvernement indépendant et de compétence
a posté le 25-08-2020 à 09:33
après une dix ans de différents gouvernements des partis politiques depuis la révolution sauf le gouvernement de Mehdi Jomaa de 9 mois crée par le quartet pour préparer les élections législatives et présidentielles selon la nouvelle constitution rédigée par le parti islamique et adoptée par l'assemblée constituante dont il détient lamajorité absolue sans être consultée par le peuple par référendum entre temps on a encouragé à créer des centaines de partis politiques pour un peuple de 12 millions d'habitants et selon la loi électorale à la proportionnelle agrée aussi par la constituante selon le principe de Machiavel diviser pour régner qui ont pour résultat un pays à la faillite économique et sociale ,l'appauvrissement des citoyens et l'absence d'une majorité solide pour gouverner le pays pendant la législature et une opposition structurée qui est pour demander des comptes et surveiller le rendement et la gestion du gouvernement et une cour constitutionnelle pour vérifier si les lois votées par le parlement sont conformes à la constitution devant l'impasse actuelle les différents gouvernements des partis ont failli à leurs missions il est temps de confier la gestion du pays à un gouvernement de compétence et indépendant formé des hauts cadres des différents ministères et des sociétés publiques et qui qu'un objectif redresser le pays dans tous les domaines et remettre les citoyens au travail ses ministres sont apolitiques et une fois leur mission terminée ils peuvent reprendre leurs fonctions antérieures et ils ne sont pas comme ces nouveaux hommes politiques qui veulent se maintenir au pouvoir pour profiter au maximum de leurs fonctions sans soucier du peuple qui lutte pour sa survie depuis la révolution .Si l'assemblée actuelle n'accorde pas sa confiance à ce gouvernement parce que ses députés et leurs partis sont exclus du gâteau alors le Président de la République doit assumer ses responsabilités constitutionnelles pour dissoudre l'assemblée actuelle et appeler à une élection législative anticipée dans trois mois entre temps d il doit nommer une commission d'experts des anciens politiciens encor en vie des constitutionnalistes et des représentants de la société civile pour rédiger un projet des amendements ou changements de certains articles de la constitution et modification de la loi électorale actuelle et de les soumettre par référendum au peuple pour approbation ou refus il faut que le peuple prend son avenir en main s'il fait le bon choix ou le mauvais choix c'est lui le responsable.
mansour
Le gouvernement indépendant de Mr Hichem Mechichi sonne comme un désaveu
a posté le 25-08-2020 à 09:10
à cette classe politique incompétente,corrompue est soumise aux islamistes freres musulmans salafistes d'Ennahdha au pouvoir depuis 2011
Record
Est ce le record absolu ?
a posté le 25-08-2020 à 09:09
Est ce le record absolu en terme de nombre de ministre?
DIEHK : Je tire sur tout ce qui "bouge" ce jour!!!!
Comment voulez vous faire avec ce genre de com si NB
a posté le 25-08-2020 à 08:56
AlMongi| 25-08-2020 08:25
BN vous avez oubliez les biografies,sinon changez votre titre
à mon humble avis M Al menjel:
J'écrira biographie à la place de "biografies"!!!!
Et surtout ne m'énervez pas de bon matin bien que je l'étais depuis ce matin à 0H 02 minutes!!
MDO
Que d'instabilité, charges perturbations
a posté le 25-08-2020 à 08:51
Chaque personne quelque soit son boulot a besoin d'un minimum de temps pour comprendre ses taches, fixer un plan de travail et l'exécuter pour atteindre les résultats escomptés que dire d'un ministre qui lui faut cinq ans pour passer par les étapes citées, alors que contrairement à cela on n' a vu depuis 2011 que des changements fréquents des ministres chose qui ne peut qu'engendrer l'instabilité qui est le plus grand danger qui guette le pays, alourdir les comptes de l'Etat par les charges salariales octroyées aux ministres pendant 6 mois après leur remerciement et surtout les perturbations continues du fonctionnement de l'Administration Publique qui reste sans ligne directrice claire et en attente perpétuelle des réformes qui tardent à venir.
Nephentes
Le role benefique de Kais Saed
a posté le 25-08-2020 à 08:40
Contrairement a certains commentateurs je pense que KS a joue un role tres utile dans la composition de gouvernement ( evidement rien n'est parfait)

Le nombre de juristes et enarques est important : culture de la legalite de l'Etat de Droit maitrise des mecanismes institutionnels ; que du bon en ce contexte de delinquescence; KS a vu juste bravo

Des techniciens au profil international et riches en capital relationnel : Kooli Chakchouk Kraiem Ben Ouda Ayadi Jeribi

Competences et integrite : toutes et tous jouissent d'une tres bonne reputation ca nous change des ministres precedents

Donc bravo Si Saed et Si Mechichi le peuple vous soutient dans sa grande majorite ne le decevez pas
Bourguibiste nationaliste
@ Rachid Barnat | 25-08-2020 07:55
a posté le 25-08-2020 à 08:38
Vous avez raison: il faut étudier très attentivement les CV afin de débusquer les éventuels sous-marins ou traîtres.
Ce travail est indispensable.
The Mirror
un Gouvernement Ennahdha-free est forcément Bon
a posté le 25-08-2020 à 08:38
No comment.
AlMongi
?
a posté le 25-08-2020 à 08:25
BN vous avez oubliez les biografies,sinon changez votre titre

B.N : Bonjour cher lecteur, pour consulter la biographie de chacun des membres du gouvernement il suffit de cliquer sur son nom .
Bonne lecture :)
Tunisino
Gouvernement du chef suprême
a posté le 25-08-2020 à 08:10
De Taoufik Charfeddine on comprend tout. Ce n'est pas un gouvernement de compétences mais de connaissances, du le peuple veut, des soldats de KS, qui pourraient être très dangereux vu le niveau de leur chef suprême. Le gouvernement passerait parce que certains ne veulent pas d'élections, mais comment va t-il continuer? Une faillite totale des politiciens de l'après révolution, du tout à fait normal dans un pays où les médiocres se considèrent des champions, et se permettent d'arnaquer tout un pays, peu importe les conséquences.
takilas
C'est plausible et correct.
a posté le 25-08-2020 à 07:55
On est loin des catastrophes nominations de nahdha pendant dix ans de vache maigre et de médiocrités tragiques.
Rachid Barnat
LES GOUVERNEMENTS DES BRAS-CASS'?S : C'EST FINI !
a posté le 25-08-2020 à 07:53
KS a dénoncé les gouvernements des partis voulus par Ghannouchi le marionnettiste qui tirait les ficelles des ministres et des chefs des partis avec lesquels il s'alliait ... pour le grand bien d'Ennahdha.

KS a désigné Hichem Mechichi, un grand commis de l'Etat, connu pour son intégrité et son patriotisme, produit de l'école républicaine; avec la consigne d'un gouvernement de compétents, dont la Tunisie a grand besoin pour sortir de l'ornière où l'avait conduite intentionnellement, Ghannouchi.

Durant ses concertations avec les responsables politiques, on craignait qu'il cède à leurs pressions et à leurs chantages; particulièrement ceux d'Ennahdha qui voulait avoir quelques postes pour contrôler de l'intérieur l'action du gouvernement Mechichi et veiller qu'aucun dossier qui les concerne, ne soit ouvert !

Mais le nouveau premier ministre avait des visions plus importantes pour le pays que de se laisser emprisonner des contingences de partis tordus !

Bravo : un courage politique bon à signaler et qui présage d'une bonne gouvernance !

PS : Le PDL affinera l'analyse des CV des nouvelles recrues, pour voir s'il n'y figure pas de crypto-islamistes, autrement dit des sous-marins nahdhaouis, comme dirait Abir Moussi.
Nephentes
Un gouvernement de competences
a posté le 25-08-2020 à 07:10
A priori et au vu des biographies c'est une equipe interessante technicienne equilibree du point de vue representativite jeune et surtout non soumise a ces partis de merde quels qu'ils soient

Si ces clowns parasites de l'ARP n'accordent pas leur confiance en ce contexte plein de menaces ils trahiraient ce pays pour preserver leurs interets particuliers dont on se fout eperdument

Point barre
Air
Bon choix
a posté le 25-08-2020 à 02:09
Un tres bon choix que Pr Olfa Ben Ouda (Enseignement superieur et Recherche) dont on souligne les performances à l'Universite de Carthage et Pr Fethi Sellaouti (Education nationale) à l'Université de Tunis El Manar. Deux personnes integres, competentes et fiables. Esperons le vote de confiance.
halasneb
Mauvaises augures
a posté le 25-08-2020 à 00:58
De quoi être frustré, en revoyant un ministre chargé du social à son actif :
-Refus des réevaluations des pensions CNSS pendant 9 mois 2017.
-Des listes erronées des bénéficiaires des aides sociales.
Dommage Si Mechichi, je voterais contre.