alexametrics
Dernières news

Biographie de Walid Zidi, ministre des Affaires culturelles

Temps de lecture : 1 min
Biographie de Walid Zidi, ministre des Affaires culturelles

 

Walid Zidi a été nommé lundi 24 août 2020, au ministère des Affaires culturelles du gouvernement de Hichem Mechichi.

 

Né le 30 avril 1986 au Kef, il est le premier malvoyant qui a décroché un doctorat en lettres à la faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba en 2019. Il a fait ses études à l’école Ennour pour les malvoyants à Bir El-Kasaa (Ben Arous) puis au lycée « Al Kafif » à Sousse.

 

Walid Zidi, 34 ans, est enseignant de traduction et de la rhétorique à l’université de la Manouba et chercheur en sciences rhétoriques et en psychologie du handicap. 

Il est également poète, musicien joueur d’Oud ainsi que responsable animation d’un club à Tajarouine (Kef) dédié aux talents littéraires.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

veritas
| 25-08-2020 20:54
On verra les résultats et on se rappellera de vos diatribes à la con ...ayez le courage de reconnaître ce que vous dites aujourd'hui dans quelques mois .

DHEJ
| 25-08-2020 16:29
Un non-voyant pilote de ligne...

'?tre membre du gouvernement c'est être GOUVERNANT et gouverner nécessite des aptitudes physiques et mentales...

Jayichi est "mahboul "!

CHIRAZ
| 25-08-2020 14:58
un non voyant MINISTRE , pourquoi pas TAHA HUSSEINE l a été , donnons lui une chance , un ministre travaille avec une équipe qui j' espère sera HONN'?TE et Sincère / nous devons sortir de nos préjugés ST'?RILES . / BON VENT MR LE MINISTRE .

Watani
| 25-08-2020 11:43
Cela nous rappelle la désignation du Feu Taha Housseine en qualité de Ministre.

aldo
| 25-08-2020 10:21
DES GRANDS DE CE MONDE étaient et sont non voyants , merci de les respecter et qui sont beaucoup mieux que certains avec leurs yeux bien ouverts et leurs gueules bien ouvertes alors qui sont des grosses merdes .

Achille
| 25-08-2020 10:14
Je suis tout a fait d'accord avec toi, c'est exactement ça, bravo pour ta clairvoyance.

Achille
| 25-08-2020 10:12
Loin de moi l'idée de critiquer ce brave monsieur qui a fait un beau parcours du haut de son handicap majeur, et on lui dit bravo franchement et grand respect je lui tire mon chapeau ! Mais une question se pose ici, il va occuper un poste de ministre, donc avoir une responsabilité vis a vis de l'authentification des documents, les secrets de l'état relatifs a la souveraineté d'un ministère de la Tunisie (si on en a une de souveraineté), la sécurité de l'information en rapport a des projets, des capitaux, des décisions en rapport avec d'autres ministère, avec l'état, des informations circulante sur le pays ?
Je ne peux pas concevoir qu'on ne puisse pas voir de ses propres yeux les documents qui vont circuler sous son nez et qu'il va signer de la de son titre de ministre, toutes les parties malveillante qui ont investit ce pays qu'ils soient tunisiens ou étrangers vont voir le potentiel qu'il y'a via ce ministre, des documents falsifier a signer ? des transfert de fonds ? de materiels illégale, voir d'armement ? des documents dérobés ? etc.. la possibilité de duper le ministre est trop grande, il peuvent même lui foutre un micro sous son bureau, il ne va pas le voir. C'est serte pas le ministère de la défense mais c'est un ministère et tout ministère doit travailler dans la sécurité de l'information, l'authentification.
Sinon le CV de ce potentiel ministre est trop maigre et inadapté, la culture ce n'est pas écrire quelques lignes de poèsie et faire du 3oud, Méchichi tu es un inculte d'avoir mis ce monsieur un ministère qui est en rapport avec la civilisation le developpement et l'économie ! Et sur ce dernier point tout est résumé par le commentaire en bas de GoliadKine.

veritas
| 25-08-2020 08:59
La meilleure solution trouvé c'est de mettre à la tête du ministère quelqu'un en difficulté il faut rajouter à la difficulté de la difficulté pour abattre la culture c'est ça la sauce tunisienne quand on trouve quelqu'un en difficulté il faut l'achever c'est déjà très courant dans la société tunisienne et par derrière on vous parle des slogans trompeurs du fameux (si) l'islam.

Goliadkine
| 25-08-2020 08:06
La culture est le parent pauvre du pays et le choix de nommer un illustre inconnu sans aucune expérience, uniquement pour faire "bien", en est la parfaite illustration. La culture est un secteur qui emploi des dizaines de milliers de personnes, qui génère des centaines de millions de dinars. Certains pans du secteur culturel ont le potentiel de se transformer en industrie, qui peut résorber un nombre important de chômeurs. Et on nomme ce jeune inconnu universitaire sans aucune expérience professionnelle ministre !!! Dans la situation désastreuse dans laquelle on se trouve, la discrimination positive est totalement absurde, il faut des compétences opérationnelles immédiatement, qui ont une vision claire du secteur dans lequel elles opèrent.

Citoyen tunisien
| 25-08-2020 03:29
Bonne Chance Monsieur le Ministre

A lire aussi

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a accordé une interview spéciale, ce dimanche 25

25/10/2020 21:46
1

lui demandant d’abandonner son immunité

25/10/2020 21:23
1

Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les

25/10/2020 20:04
10

es tentatives de manipulation et de banalisation de l’affaire

25/10/2020 19:06
2