alexametrics
mercredi 21 février 2024
Heure de Tunis : 06:24
BN TV
Nabil Ammar : les partenaires de la Tunisie sont aussi responsables de la situation actuelle du pays
26/05/2023 | 21:58
4 min
Nabil Ammar : les partenaires de la Tunisie sont aussi responsables de la situation actuelle du pays

 

Le ministre des Affaires étrangères, Nabil Ammar, a déclaré que les partenaires de la Tunisie dont en partie responsables de la situation actuelle du pays. 

Dans une interview accordée à la chaîne Attessia et diffusée dans la soirée de vendredi 26 mai 2023, il a affirmé que ce qu’il s’est passé en Tunisie après 2011 incombait à la fois aux gouvernements qui se sont succédé et aux partenaires de la Tunisie qui les ont appuyés. 

« L’appui a échoué et le peuple a dit son mot en ce qui concerne ceux qui ont été au pouvoir après 2011. Ils ont échoué et tout le monde le sait », a-t-il déclaré reprochant par la même occasion aux médias d’avoir caché une partie de la vérité sur la situation du pays. « Il n’y a pas de médias qui disent la vérité à 100% », a-t-il avancé notant que les médias servent des agendas en particulier et ont des intérêts à préserver. 

Il a ajouté que la diplomatie tunisienne œuvrait à faire parvenir la voix de la Tunisie auprès de ses partenaires et qu’elle s’efforçait de les convaincre de la réalité des choses dans le pays. 

 

Il a, toutefois, noté que la souveraineté du pays était une évidence et que les pays étrangers se devaient de respecter la Tunisie. « La souveraineté du pays est une évidence. C’est comme les échanges de courtoisie ; avant de se parler, on se salue. Entre pays, il faut la même chose. Nous respectons les pays du monde entier et leurs représentants. Ils nous doivent le même respect. Après, on peut discuter », a-t-il indiqué. 

On rappelle que le 20 mai 2023, au sommet du G7 à Hiroshima, les chefs d’État du G7 ont appelé la Tunisie à parvenir à un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) et à répondre aux aspirations démocratiques du peuple. 

Interpellé sur les campagnes d’arrestations qui ont touché opposants politiques, hommes d’affaires et journalistes…, le ministre des Affaires étrangères s’est dit attristé de voir que certains cherchent un appui à l’étranger pour résoudre les problèmes endogènes. « Si tu es fort dans ton pays et que tu n’as pas de problèmes, il faut résoudre tes problèmes ici. Pourquoi aller à l’étranger pour se plaindre de la situation de ton pays », a-t-il soutenu. 

 

Il a ajouté, par ailleurs, que la Tunisie n’avait pas de « problèmes de libertés au point que les opposants aillent demander l’appui des forces étrangères ». « Nos problèmes, il faut les résoudre en interne entre nous », a-t-il insisté. 

Une série d'arrestations a été opérée sur plusieurs phases depuis février. Plusieurs figures de l'opposition sont en détention dans le cadre de l'affaire dite de complot contre la sûreté de l'État. Ces arrestations ont fait réagi plusieurs pays.


Le chef de la diplomatie tunisienne a, également, signalé que le pays était en phase transitoire et qu’il était, de ce fait, normal que « les appareils de l’État soient sous pression » reprochant à certaines parties – qu’il n’a pas désigné – de mettre les bâtons dans les roues, « car le projet (du président de la République) va à l’encontre de leurs intérêts ». « Bientôt, nous arriverons à une phase ou tout le monde sera en accord », a-t-il ajouté. 

Revenant sur la question des libertés, Nabil Ammar a déclaré qu’il n’y avait pas de libertés absolues. « Chaque liberté est limitée par une autre. C’est ainsi qu’on gère les affaires publiques (…) Si le peuple est satisfait, c’est que cela est ce qui doit se faire », a-t-il précisé. « À l’étranger, ils ne sont point exemplaires. Les démocraties dont on parle sont loin de l’image qu’on véhicule d’elles », a-t-il assuré. 

 

N.J. 
26/05/2023 | 21:58
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Anonyme
Fallag
a posté le 28-05-2023 à 14:38
Fallag croit toujours au père Noël '?'?'? !
FALLAG
Tbarkallah 3lih, un Putschiste par excellence!
a posté le 27-05-2023 à 16:11
Cela veut dire que ce sont les USA et l'Union Européenne (France) qui ont initié et executé le Putsch militaire du 25/7, et pas la junte militaire avec sa marionnette à Carthage !?
FG
Felag ou traître
a posté le à 16:58
Enlève déjà ton pseudo que tu souille, tu sera beaucoup plus crédible que d'insulter les institutions de l'étranger derrière ton clavier pour défendre ta secte de malheur
veritas
Des partenaires qui complotent contre la Tunisie
a posté le 27-05-2023 à 03:18
Des partenaires qui poignardent dans le dos en 1/4 de tour surtout les Mc do qui se soucient du manque de démocratie dans les pays qu'ils cherchent à abattre avec leur mercenaires islamistes et autres '?'le mensonge est flagrant les occidentaux presque tous les mêmes pour leur intérêts ils sont prêts à tuer des millions de gens innocents.