alexametrics
samedi 13 avril 2024
Heure de Tunis : 01:49
Dernières news
L’Union européenne dit suivre avec inquiétude les dernières arrestations en Tunisie
15/02/2023 | 16:58
3 min
L’Union européenne dit suivre avec inquiétude les dernières arrestations en Tunisie

 

Lors d’une plénière du Parlement européen tenue la veille mardi 14 février 2023, la commissaire européenne à l'Égalité Helena Dalli est revenue sur la situation en Tunisie ainsi que sur les dernières arrestations.

 

Mme Dalli a affirmé à cette occasion : « La Tunisie, bien sûr, est un partenaire très important de l'Union européenne, et nous suivons avec attention et inquiétude les dernières arrestations qui ont eu lieu ces derniers jours. Nos valeurs sont claires et nous les avons exprimées avec force. Nous pensons que le respect du droit à un procès équitable et les exigences d'une procédure régulière, y compris la transparence judiciaire, sont fondamentaux ».

Et de rappeler : « Notre partenariat avec la Tunisie est ancré dans les valeurs partagées comme la démocratie, l’État de droit et les Droits humains, y compris les libertés fondamentales ».

 

La commissaire européenne à l'Égalité Helena Dalli a profité de l’occasion pour assurer que l’Union européenne reste déterminée à continuer d'accompagner la population tunisienne dans un contexte socio-économique très difficile, tout en tenant compte de l'évolution de la situation politique dégradée.

Elle a souligné dans ce cadre : « Nous avons échangé avec nos États membres, et nous pensons tous que ce serait une erreur de cesser maintenant notre aide, ce qui imposerait le prix le plus élevé à payer au peuple tunisien. Nous avons maintenu le niveau annuel de l'aide bilatérale et nous l'avons adapté pour proposer des programmes significatifs sur mesure en fonction du contexte actuel.

Nous attendons du nouveau gouvernement tunisien qu'il réponde à ses propres engagements. L'Union européenne se tiendra aux côtés du peuple tunisien et soutiendra les efforts de réforme dans le contexte complexe d'aujourd'hui ».

 

Helena Dalli a ainsi noté que la Tunisie traverse une période de transition délicate, que l’Union européenne a été témoins de nombreux changements dans le pays au cours de la dernière année et demie et qu’elle s'inquiète de certaines des mesures adoptées ces derniers mois.

« Ce qui aujourd'hui s'ajoute à nos inquiétudes, c'est bien la dégradation de la situation économique en Tunisie. Un pays, qui souffrait déjà de fragilités structurelles, a ensuite été davantage touché par les conséquences de la pandémie du Covid-19 et maintenant par l'impact néfaste de l'agression russe contre l'Ukraine ».

La commissaire a rappelé que depuis la révolution de 2011, l'Union européenne a fourni plus de trois milliards d'euros pour soutenir la transition démocratique tunisienne.

« L'Union européenne est bien consciente de la complexité du contexte socio-économique actuel en Tunisie. Les importantes réformes que doit accomplir le pays pour assurer une prospérité à long terme peuvent être douloureuses. C'est pourquoi l'Union européenne se félicite de l'accord conclu au niveau technique entre l'administration tunisienne et le Fonds monétaire international (FMI). Il est maintenant urgent que l'accord soit signé. Nous avons besoin d'un engagement clair du gouvernement tunisien à mener à bien les réformes structurelles qu'il a proposées au Fonds. L'Union européenne reste déterminée à accompagner la Tunisie dans la mise en œuvre de ces importantes mesures », a-t-elle précisé.

 

En outre, Mme Dalli pense que « dans les circonstances politiques actuelles en Tunisie, un dialogue inclusif avec tous les acteurs politiques et de la société civile concernés reste crucial ».

Et de soutenir : « Garantir le plus large consensus possible est fondamental pour assurer des réformes réussies et une croissance durable. C'est un message que nous avons passé ces derniers mois à nos partenaires tunisiens et que nous reconfirmons aujourd'hui ».

 

I.N

 

15/02/2023 | 16:58
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Naim
L'hôpital qui se fout de la charité !
a posté le 16-02-2023 à 10:46
Occupez-vous plutôt de la corruption qui gangrène votre confrérie et essayez plutôt d'éclaircir la disparition d'autant de millions d'?' lors de l'achat de vaccins pour contrer la covid.
Zarzoumia
Souveraineté
a posté le 16-02-2023 à 09:19
On s'offusque de ces déclarations et on crie à l'ingérence alors que les faits crèvent les yeux avec un silence retentissant pour ne pas dire coupable des autorités tunisiennes. Un large pan de la société a dénoncé ses agissements dans des termes plus virulent notamment la déclaration du président de la LTDH. Nul n'est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Ce n'est pas de la sorte qu'on défend notre souveraineté. Notre ministre des affaires étrangères a réagi pour défendre un régime mais il s'est tu sur la situation des tunisiens aux frontières de l'Algérie ou sur les conditions du rapatriement des tunisiens en Italie et les exemples sont nombreux. Pourquoi ils ne dénoncent pas les diplomates qui conspirent contre la sûreté de l'état ? Je renvoie à l'intervention de Bourgiba au palmarium devant Khadhafi. Travaillez et travaillez pour infléchir les rapports de force au lieu de servir des tirades creuses. Défendez des valeurs pour le bien des citoyens au lieu de défendre un régime qui est en train de nous mettre à la marge des nations.
BASSASSE WA 3ZIZ NAFS.
Drira
Reponse
a posté le 16-02-2023 à 09:01
Vous parlez plutôt des droits des terroristes Mme Dalli. Les droits des hommes vous les avez oubliés.
DHEJ
Les limites de l'égalité de cette XXX
a posté le 16-02-2023 à 08:49
Très incapable d'égaliser son devant à son derrière!

C'est philosophique!
INQUIETEZ-VOUS PLUTOT
de l'ampleur de la corruption
a posté le 15-02-2023 à 22:00
et des trafics d'influences, découverts en votre sein, ainsi que les très grosses sommes encaissées par certains de vos parlementaires impliqués. C'est le moment ou jamais de vous mettre à balayer devant votre porte
Vous avez vite fait d'étouffer cette affaire.
Une fois de plus, nous constatons que durant la chaotique et dévastatrice gouvernance de la troika, vous étiez tellement aux "anges", tellement discret, qu'on avait presque oublié que vous existiez !
Votre inquiétude est déplacée et superflue.

Karoui
Europe
a posté le 15-02-2023 à 20:18
Qu'ils s'inquiètent de ce qui se passe chez eux. C'est la ruine. Leurs peuples est a bout de souffle. Il faut pas avoir un exemple de ces gens là, je parle des autorités. Ils doivent s'inquiéter de leur faillite en aidant ces nazis. J'ai passé 45 ans en Belgique. Avant c'était magnifique, je n'ai rien à dire. Maintenant ces pays sont gouverné par de corrompus....
Houcine
L'UE n'a pas de valeurs.
a posté le 15-02-2023 à 19:34
Elle n'a que des intérêts, comme tout pays, et toute organisation rassemblant des '?tats.
La démocratie, l'Etat de droit, les droits de l'homme sont certes souhaitables, et nous serions ravis que la même UE s'en souciât avec la même vigilance partout.
Nous pouvons noter qu'en effet des liens notables existent entre notre pays et L'UE sans que cela autorise à des ingérences. Car, pour que cette intervention soit acceptable, cela commande la réciprocité.
Mais, davantage encore, le constat d'une fidélité de l'intervenant à ces positions quels que soient le pays.
Ce qui reste à démontrer.
Famous Corona
.......
a posté le à 20:00
L'UE a prouvé être à la solde impérialiste US, l'UE a fait son temps, n'a plus rien à offrir, car elle même dans l'impasse, alors il est grand temps d'élargir nos contacts et partenariat à d'autres puissances, potentialités, qui n'attendent que notre initiative pour réagir positivement!!
Letranger
ouaiiis... bien dit...
a posté le à 07:02
Il est grand temps pour les Arabo-Musulmans de toutes nationalités même multiples, de quitter une Europe décadente qui "a fait son temps" et surtout "n'a plus rien à vous offrir" et de ré-émigrer vers "d'autres puissances" qui vous attendent à leur secours avec impatience.
Zarzoumia
Urgent
a posté le 15-02-2023 à 19:21
Il est temps que le gouvernement ou le président parlent aux tunisiens de la substance des réformes qu'ils se sont engagés à appliquer et qui seraient douloureuses selon la commissaire européenne. Il faut qu'ils assument leurs choix économiques et l'expliquent aux tunisiens.
La diversion ne peut plus durer. Je pense que le président ne veut pas assumer le coup politique de ses orientations car ils vont à l'encontre de ses convictions et saperait l'image du protecteur des pauvres qu'il ne cesse de forger. C'est les couches sociales les plus démunies qui vont être les plus touchées, et ça ,il n'arrive pas à l'admettre. Au lieu d'expliquer objectivement la situation et chercher l'adhésion des tunisiens, il se complaît dans le déni. Je pense qu'il a fait le choix d'étouffer avec la repression les éventuelles contestations sociales. Ses rapports conflictuels avec l'UGTT s'inscriveraient dans cette stratégie. Il prépare l'opinion à ce qu'il appelle "guerre de libération " pour se défausser de ses responsabilités en cas de débordements.
Le pays a besoin d'un consensus large, notamment avec l'UGTT pour espérer amortir au mieux des éventuels remous.
URMAX
.. @ U.E. ..
a posté le 15-02-2023 à 19:00
... suspicion de projets d'attentats envers la personne du Chef de l'Etat, ... vous savez ce que cela signifie ... ?
...
"Suivez", si vous voulez ... mais en silence, alors ...
....
Autrement, ce sera "la ferme" et autres "bouclez-la" ...
...
Nous n'acceptons aucune intrusion politique étrangere.
veritas
Tout est clair
a posté le 15-02-2023 à 18:59
l'ONU et l'OTAN défendent leur mercenaires islamistes bec et ongles ils sont décidés à détruire de plus belle le pays par procuration comme au pauvre liban ils ont détruit le Liban pour créer le dubai d'aujourd'hui ils ont détruit la tunisie pour créer le Maroc le dubai bis en cours de construction avec tout les dépassements que connaît ce pays qui inonde l'Europe en drogue sans oublier la prostitution qui existe au Maroc comme à dubai et en prime le blanchiment d'argent et un état autoritaire où il n'y a ni liberté ni démocratie qu'on veut imposer à la tunisie et aux tunisiens'?'le vif du sujet pour l'ONU protéger les mercenaires islamistes et détruire le pays jusqu'au dernier cm .
Famous Corona
.......
a posté le à 19:41
Je voudrais vous rassurer, que le bloc occidental et sa stratégie hégémonique fera très bientôt partie du passé, grâce à l'émergence du nouveau système multipolaire, chapeauté par la Russie, la Chine et l'Inde! Finie l'arrogance occidentale, la maltraitance des demandeurs de visas, faisant la queue sous la pluie et le soleil, se voyant leur dossier rejeté et les frais non remboursés!!! La Tunisie doit absolument diversifier son partenariat, en favorisant l'Afrique et l'Asie, car l'UE est au bout du rouleau, mise à mal par la manipulation diabolique US!!!
Famous Corona
C'est du délire, et puis quoi encore !!?
a posté le 15-02-2023 à 18:34
Nous, citoyens africains, nous inquiétons des décisions désastreuses prises par l'UE dans la gestion des crises COVID et Ukraine, qui a mis leurs citoyens dans une situation inextricable et sans précédent, une inflation souvent à deux chiffres, de pénuries énergétique et alimentaire, faillites de milliers de PME et d'artisans de crops de métiers divers, industries en berne, centrales à charbon remises en service et j'en passe !!! Certains de ses dirigeants subissent déjà des interrogatoires pour corruption, malversation, dilapidation de ressources publiques etc...etc.... Alors, on leur dit: Vous êtes très mal placés pour être des donneurs de leçons !!!
Gg
Oui oui...
a posté le 15-02-2023 à 17:38
L'UE n'émettait aucune remarque lorsque les islamos étaient en train d'installer une dictature islamique.
Comprenne qui peut...
Juan
ton disc rayé fatigant
a posté le à 18:36
ta haine de islam est sans limite.
change de disc.
un ami
bravo juan
a posté le à 10:52
ton amour pour l'islam est évident.
est ce que tu portes une marque sur le front? fais vite, il te faut juste une préparation à base d'ail, c'est efficace.. ton amour pour l'islam est proportionnel aux dimensions de celle ci .
Rationnel
Discours écris differe du discours donné
a posté le 15-02-2023 à 17:26
Le discours de Helena Dalli au parlement européen n'est pas le discours publié sur le site web l'union européenne. Le discours délivré ne parle que de l'économie de la Tunisie, l'accord avec le FMI, les 3 milliards d'euros donnes a la Tunisie (qui ont disparu) ( voir https://audiovisual.ec.europa.eu/en/video/I-236712, le discours commence a la 3eme mn).

C'est intriguant, la pré-occupation de l'Europe est surtout économique, et l'UE veut éviter que la situation économique se dégrade encore et pousse encore plus de tunisiens a rejoindre les cotes italiennes.
Famous Corona
.........
a posté le à 19:52
Qu'ils se rassurent, bientôt on verra un flux migratoire nord-sud, compte tenu de la situation de crises graves dans lesquelles l'impérialisme US les a mis !!! Le flux s'est déjà enclenché avec les retraîtés et augmentera crescendo, suite à l'adoption de la nouvelle loi Macron !!!? Rira bien qui rira le dernier !!!