alexametrics
vendredi 19 août 2022
Heure de Tunis : 06:54
A la Une
Kamel Saad : L’UGTT retire son initiative de dialogue au président de la République
17/06/2021 | 13:44
1 min
Kamel Saad : L’UGTT retire son initiative de dialogue au président de la République

Le secrétaire général-adjoint de l’UGTT, Kamel Saad, a affirmé dans une déclaration accordée à Mosaïque FM, ce jeudi 17 juin 2021, que la centrale syndicale a décidé de retirer son initiative de dialogue national au président de la République.

 

Il a précisé que l’UGTT a finalement opté pour un dialogue qu’elle mènera elle-même comme cela a été le cas en 2013 avec le quartet du dialogue national (UGTT, Utica, LDTH, Onat). Cette décision vient à la suite des récentes délcarations du président de la République qui avait affirmé que le dialogue national (de 2014, ndlr) n'était pas national.

 

Kamel Saad a enfin indiqué que la décision de l’UGTT sera annoncée dans le communiqué qui suivra la réunion de son comité administratif.

 

M.B.Z

17/06/2021 | 13:44
1 min
Suivez-nous
Commentaires
OUSTOFIDA ... cash
ELHIMAR WATANI ?pour Obtenir PRIX DE NOBEL ?
a posté le 17-06-2021 à 20:35
Sayeb Salah , Elaissez les tunisiens sans politiciens , sans Ghannouchi , etsans ces Mkarrchiines de l'UGTT , vivants ensemble sans charia et sans dollar
Le Numide
Un dialogue pourquoi faire
a posté le 17-06-2021 à 18:07
Si ce n'est pour partager les ministères sans résoudre les problèmes posés aux tunisiens, par ces mêmes "politiques" qui demandent ce dialoguiste.

Vous devriez avoir honte bande de RIPOUX !
Tunisino
On n'est pas en 2013
a posté le 17-06-2021 à 17:55
Les dés sont jetés, la fin de la république des traitres a sonné. Ghannouchi maintien sa position traitreuse, Saied maintien sa position folle, Mechichi maintien sa position opportuniste, Taboubi prend une position désespérée, et le reste sont soit des serviteurs soit qu'il attendent un effondrement en espérant avoir un futur morceau de gâteau consistant, les tunisiens et la Tunisie ne valent rien pour tout le monde!
The Mirror
En 2013, c'était pour sauver Ennahdha, en 2021, ce sera pour sauver la Tunisie
a posté le 17-06-2021 à 16:55
Il est clair que la secte Ennahdha voit en ce moment son pronostic vital s'engager. Ghannouchi va déployer tous les gros moyens pour sauver la barque du naufrage.
Hier, c'était un Nejib Chebbi, aujourd'hui, on a commencé par un articledans Business News, puis, c'est au tour de l'UGTT de venir nous faire son cinéma. Attention, personne de ceux que je viens de citer ne parle explicitement de son soutien prépayé à Ennahdha. Ce serait trop nu. Ces vendus tapent sur le Président Kais Said. C'était prévu, c'est la méthode Ghannouchi.
Je précise que le Président n'a absolument rien à foutre avec vos dialogue, et puis, lorsqu'on est élu avec 73 pour cent, on peut prendre le luxe d'envoyer se balader tous les nuisibles du village.

Syndicalement votre
ourwa
@ The Mirror 17-06-2021 à 16:55
a posté le à 21:26
" En 2013, c'était pour sauver Ennahdha, en 2021, ce sera pour sauver la Tunisie" ( sic). Impliquer l'UGTT dans les magouilles de nahdha...et "sauver" celle-ci du naufrage en 2013 n'a jamais fait partie des options politico-sociales de l'UGTT, ni au bénéfice de nahdha, ni au bénéfice de quelque parti politique quel qu'il soit et ce depuis l'indépendance. Si votre ignorance de l'Histoire de la Tunisie, y compris l'Histoire de l'UGTT, avant et après l'Indépendance, va jusque-là, c'est que vous êtes animé d'une mauvaise foi patente, matinée d'une haine envers l'UGTT ( pourquoi? expliquez-vous, mais avec des arguments convaincants, sinon, fermez-la.). En 2013, le dialogue national, INITIE PAR l'UGTT, 2 ans après la Révolution, n'avait de but autre que de sauver une démocratie balbutiante, gravement compromise par les assassinats politiques de Brahmi et Bel-Aïd, après celui de Naght, tous attribués à nahdha, et on attend toujours que la "justice" juge ces attentats terroristes, 7 ans plus tard...Des assassinats politiques, l'UGTT en a subis, celui de Farhat Hachad en 1952 par les autorités coloniales...sans parler des condamnations à la prison ferme par le régime de bourguiba de Habib Achour en 1966 et 1978. Actuellement, en 2021, K.S. semble marcher allègrement sur les pas de ses prédécesseurs, bourguiba et ben ali...tout en prêtant le flanc, mou et gangrené, à son allié islamo-fasciste nahdha, tout comme l'avait fait BCE, sachant que marzouki, faux défenseur des droits de l'homme, vrai mercenaire de nahdha et des Etats voyous comme la Turquie d'erdogan et Qatar, demeure à dénoncer et auquel le CPI doit s'intéresser sérieusement. L'UGTT a lancé il y a quelque temps la solution d'un dialogue national pour contribuer à sortir le pays et l'Etat de ce marasme qui dure, K.S. n'en a pas voulu, car ce génie politico-mafieux ne croit pas, ni au dialogue, ni au respect de la Constitution, lui le PROFESSEUR DE DROIT CONSTITUTIONNEL et GARANT DE LA CONSTITUTION DE 2014 ( article 72). De ce fait, il déclare que "le dialogue de 2013 n'était pas NATIONAL" Ah bon?! mais alors pourquoi avoir attendu si longtemps pour le crier ? pourquoi le fait-il justement maintenant?...serait-ce de sa part une espèce de fuite en avant, au moment où il constate, enfin, qu'il se trouve accablé par un faisceau de critiques concentrées quant à sa gestion calamiteuse des affaires de l'Etat, qu'il préside, ne l'oublions pas, à sa lecture erratique et ambiguë de la constitution, à ses accusations farfelues envers on ne sait quelles forces intérieures et extérieures qui voudraient l'assassiner, à son évident comportement concernant sa paresse de proposer des projets de lois ( article 62); il n'a proposé aucun projet de loi depuis son élection... L'UGTT n'agit aucunement pour ses propres intérêts comme organisation nationale, mais pour l'intérêt national dans l'ensemble, la souveraineté entière du pays et de l'Etat et particulièrement les intrets légitimes de nos catégories sociales précarisées, appauvries, méprisées et au prime abord nos séniors et nos jeunes chômeurs. Ne l'oublions surtout pas, l'UGTT était aux avant-gardes de la Révolution de 2010-2011; les assemblées législatives, les gouvernements, les partis politiques et les présidents de toute sorte passent et politiquement trépassent, mais l'UGTT demeure. N'en déplaisent aux fachos qui polluent ce site. Je m'attendais à ce que l'UGTT claque la porte du dialogue national au nez de K.S. C'est fait. C'est la moindre des choses...car un sourd mentalement dérangé pourrait-il dialoguer ?
cesarios
Le TUNISIEN se trouve dans un isolement.............
a posté le 17-06-2021 à 16:45
Aprés les ZAIM FARHAT HACHED et BOURGUIBA, il n'y aura en TUNISIE jamais un autre zaim pour la simple raison qu'à cette époque tous les TUNISIENS et les TUNISIENNES ont tous un seul et un unique objectif qui est de lutter contre l'occupation et la colonisation de notre chère TUNISIE et d'instaurer ses instances et ses organismes nationaux pour réussir sa gouvernance et combattre les innombrables fléaux dans tous les domaines qui l'ont engloutie, un seul parti qui commande et des vaillants patriotes qui gouvernent et qui bossent ,ils ont tâtonné, et ils ont expérimenté, malheureusement le lion s'affaiblit et les séquelles sanitaires de sa lutte lui ont été défavorables et ne lui ont pas aidé à le laisser poursuivre sa noble mission , les charognards du pouvoir ont tout fait pour accaparer les prestiges et les privilèges du pouvoir, et nous voilà , nous vient une autre ère politique qui s'ouvre et qui s'instaure, prometteuse d'une transition démocratique et de tout ce qui fait le bien - être des citoyens et des citoyennes et surtout pour une jeunesse qui a crue à leurs thèses et à leurs alléchantes promesses ...Un armada de partis est constitué , 217 députés qui représentent presque 12 millions d' habitants de notre nation , qui ne vient pas compter même pas le nombre d'habitants d'une des nombreuses capitales arabes ou africaines, un budget d'une ARP depuis plus d'une décennie qui n'a produit que des fiascos, des querelles interrompues, des scandales que le monde entier les annonce et les publie périodiquement, et enfin une banqueroute qui est en train de se galoper d'une année à une autre ....... Nos politiques sont tous contre tous, et chacun contre chacun , et le pauvre citoyen se trouve dans un isolement complet, dans une jungle politique où il n' a plus reconnaître aucune orientation pour le chemin qui le mène au juste chemin de la délivrance , de la sûreté, et d'un probable avenir somptueux pour ses enfants et éventuellement pour les futures générations
Abir
Dans le malheur, il ya des choix
a posté le 17-06-2021 à 16:05
Il faudra mieux l'UGTT et ses défauts, que les Kwanjias criminels ou kaies le tableau noir
Abir
A bon entendeur
a posté le 17-06-2021 à 16:01
On entend qui nous lance: kaies ne dialogue pas avec les corrompus! Jitkom bjeh Rabi dites moi dans les quatre premiers ministres qu'il a reçu dernièrement , le quel qui n'est pas un corrompu?! Kalou Kaies ne dialogue pas avec les corrompus! Du n'impo quoi
Bouba
Bon débarras
a posté le 17-06-2021 à 16:00
L'UGTT décidé de retirer son initiative, eh bien bon débarras, n'ont-t-ils pas tirés des devidendes de leur "dialogue 2014" entre autre la nomination d'un des leurs comme consul à Annaba, et dire que beaucoup de syndicalistes ont collaboré avec le pouvoir en place(ancien et nouveau) n'est pas fait, ils ont toujours courus derrière les avantages qu', ils peuvent tiré, patriotes ils se disent, allez jeter un coup d'?il pour voir ce qui se passe dans les banques publiques, les offices, les hôpitaux ect...., vous constaterez que les responsables à la tête de la Centrale ferment les yeux sur tous les abus de leurs affiliés
Alors bon débarras et laisser la Tunisie tranquille
takilas
UGTT ? Cest qui ? C'est quoi ?
a posté le 17-06-2021 à 15:47
Les serviteurs de nahdha.
Ceux qui tremblent devant nahdha.
Ceux qui n'ont aucune magnanimité.
Ceux qui hochent la tête au passage et à la rencontre de nahdha.
Ceux qui sont à l'origine du massacre économique de la Tunisie après le cirque de la révolution.
Ceux qui se sont permis toutes sortes de banditisme avant 2011 et depuis pratiquement 1984.
Ceux qui se sont enrichis en un clin d'oeil.
Ceux qui comptent bâtir un siège social , sans aucune utilité, un complexe de sinécure, de confort et de plaisance.
Pauvre Tunisie.
Sahha likom ya.
cavaliero
cette UGTT doit disparaitre
a posté le 17-06-2021 à 15:40
oui c'est un parasite au lieu d'encourager les ouvriers à travailler et produire plus cet organisme les encourage à faire des grèves et des revendications pour augmentation des salaires
Et à quoi sert ce dialogue de sourd puisque les arabes ce sont toujours entendus pour ne jamais s'entendre

travaillez et prenez la peine
rebel
parler Tunisiens
a posté le 17-06-2021 à 15:06
Dites lui svp, de parler le dialecte Tunisien, et qu'il laisse tomber son arabe compliqué et flou.
Faysal
Qu il agisse! t!
a posté le 17-06-2021 à 15:03
Mais qu ils foutent la paix au president! Personne
ne va les empecher de dialoguer tous entre eux et de se mettre d accord sur un programme que le president ne peux ni refuser ni ne pas accepter. Le president ne veut pas
dialoguer avec ceux qu ils considere corrompus et qu il ne veut legitimer!
C est son droit! Qu ils ignorent le president et montrent ce dont ils sont capables!
Angel
HHHHHHHHHH
a posté le 17-06-2021 à 14:46
HHHHHHHHHHHH
Article mensonger!!!!
J'attends de voir le communiqué de l'UGTT qui a couru derrière KS pour qu'il y participe et maintenant se mangerait ses paroles?
Et que vaudrait un dialogue sans la présidence qui ne peut alors que tout bloquer ?
Et que donnera un dialogue national style 2014 dans les conditions actuelles de la Tunisie un Corona et une crise politique sans précédent, 7 ans plus tard ?
BN prend ses désirs pour des réalités?
Chaba7
Le mieux est que l'UGTT prenne le pouvoir!
a posté le 17-06-2021 à 14:37
L'arrogance de l'UGTT n'a pas de limite! Il est vrai que le Président parle plus vite qu'il ne pense'?'puisqu'il passe son temps à construire des expressions d'arable classique les plus alambiquées au lieu de réfléchir à ce qu'il va dire'?'.mais ceci n'autorise pas l'UGTT à le traiter de la sorte. Il reste le Président de la République! Cela dit, puisque l'UGTT a des solutions à tout après avoir mené le pays à la ruine'?'qu'elle prennent le pouvoir et on verra combien de temps ce pays peut survivre!
Agatacriztiz
Continuez à bosser pour le pays...
a posté le 17-06-2021 à 14:26
Voilà une excellente décision. Mettre locataire de Carthage en dehors de tout dialogue et consensus politique, c'est de donner plus de chances aux responsables des instances économiques, politiques et sociales, animés de bonne volonté, d'aboutir à des solutions pérennes pour la nation et son peuple, solutions tant attendues en cette période de crise planétaire.
Les aînés de mêmes acteurs, ont reçu le prix Nobel de la paix pour une même demarche.
Ce n'est pas le genre de consécration qu'obtiendrait Kais Said, car, de part sa rigidité grotesque, le vide qu'il est en train de créer autour de lui et sa négation obsessionnelle des dialogues proposés par la centrale syndicale ou autre entité de poids, ce dernier démontre de plus en plus qu'il n'est pas capable de faire le consensus autour de lui, et de ce fait, qu'il ne sert à pas grand chose...