alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:32
Dernières news
Kamel Deguiche, le ministre béni oui-oui
13/05/2022 | 09:56
3 min
Kamel Deguiche, le ministre béni oui-oui

 

Le président de la République a reçu jeudi 12 mai 2022 le ministre de la Jeunesse et des Sports Kamel Deguiche. A l’ordre du jour, les violences observées la veille à la salle de Radès à l’occasion de la finale de la coupe de Tunisie de handball opposant l’Espérance sportive de Tunis et le Club africain. On a enregistré, dans cette finale, deux blessés. L’incident est regrettable, certes, mais ce genre de faits ont toujours existé dans les stades, aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger.

Sauf que voilà, avec la nouvelle vision et les nouvelles approches de Kaïs Saïed, ce genre de faits ne doit pas exister chez nous ! A l’entendre, ce sont des lobbies qui sont derrière les violences entre les deux équipes. A entendre son gouverneur de Ben Arous, ce sont des députés de l’assemblée. Il les aurait même vus. A entendre le porte-parole du ministère des Sports, les ultras des deux équipes de la capitale sont considérés comme des terroristes dans d’autres pays ! Où ça ? Comment ça ? On n’en sait rien !

 

Pour le président de la République, l’affaire est claire, il s’agit donc de lobbies et si le sport va être un motif de violence, il vaut mieux l’éliminer du paysage ! C’est devant le ministre des Sports qu’il a dit ça et pas qu’une fois.

Sur sa lancée, et dans sa pensée, le sport n’est que de l’éducation physique et il est impératif qu’on ait un esprit sain dans un corps sain. Ces phrases aussi ont été répétées à plusieurs reprises par le président.

Sûr de lui, il a évoqué la nécessité de procéder à la réfection du stade d’El Menzah. Quant au stade Chedly Zouiten, il est impératif de le rouvrir, car il n’a rien !

Pour rappel, les deux stades sont fermés depuis des lustres car leurs gradins ne répondent plus aux critères de sécurité. Leur réfection a un coût élevé, peut-être supérieur à la construction de nouveaux édifices. Mais le président le sait-il ?

 

Kamel Deguiche aurait pu corriger les informations erronées du président, mais il ne l’a pas fait. Il aurait pu lui dire que le sport n’a rien à voir avec l’éducation physique, mais il ne l’a pas fait. Il aurait pu lui rappeler que le sport est devenu une industrie à part entière qui se chiffre en centaines de milliards de dollars dans le monde et en centaines de millions de dinars en Tunisie. Mais il ne l’a pas fait. Il a laissé le président partir dans son délire, sans l’entrecouper. Aucune fois ! Aucune !

La vidéo de la rencontre entre le président et le ministre a duré 8’27’’. A aucun moment, le ministre n’a osé l’entrecouper pour lui rectifier ses informations ou lui dire que le sport en Tunisie, depuis des décennies, est une question de sécurité nationale et qu’il y a eu, de tous temps, des violences que ce soit dans ou en dehors des stades.

Qu’a fait le ministre alors ? Il n’a fait que hocher de la tête. Nous nous sommes amusés à compter le nombre de fois où le ministre a hoché de la tête durant ces 8’27’’ et il y en a eu 32 ! Oui, Kamel Deguiche a hoché trente deux fois de la tête en l’espace de huit minutes et ce dans les seuls plans de coupe montrés par le service de communication de la présidence. C’est-à-dire que le nombre est très probablement supérieur !

Qu’est-ce qui fait qu’un ministre soit aussi aplati devant un président qui dit autant d’inepties ?!

Le cas Kamel Deguiche devrait entrer dans les annales !

 

R.B.H

13/05/2022 | 09:56
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Fares
Il n' y a pas photo
a posté le 13-05-2022 à 13:55
Est-ce Deguishe a eu droit à la photo montrant Bourguiba, Abd Ennasser et Ben Bella assister à un match de l'équipe nationale pendant la coupe du monde de 2006?

Sérieusement, les jeunes étouffent, ils se défoulent maintenant dans les stades et ils finiront par aller se défouler dans la rue, voire même devant le palais de Carthage.

Continuez à ignorer la réalité et à accuser les lobbyistes, les parlementaires, les hackers et les moulins à vent, vous êtes sur la bonne voie.
BOBBY
parler pour ne rien dire...ce ministre est très valable..
a posté le 13-05-2022 à 13:28
parler pour ne rien dire...
ce ministre est très valable.
mais comment gouverner après 10 ans de Chaos..
k.Hamida 7806
statistiques
a posté le 13-05-2022 à 12:55
Pour confirmer le titre, j'ai remarqué que le ministre a pratiquement arrêté de respirer; à peine trois inspirations par minute.
Au repos, un adulte respire en moyenne entre 12 et 20 fois par minute, ce qui correspond à une dizaine de litres d'air
Pendant les 8'27" durée de sa rencontre avec le dictateur, j'ai compté 25 inspirations, la 26ème ayant été effectuée juste devant la porte du bureau présidentiel.
il a cligné des yeux 10 fois pendant toute la rencontre, la fréquence moyenne étant de 15 à 20 clignements par minute;
il s'est frotté le nez trois fois., l'oreille droite une fois.
il a toussoté une seule fois , mais en cachette.

C'est étrange quand même, non!
Abdessalem
Commentaire
a posté le 13-05-2022 à 12:05
Brobbi hedha article d'un journaliste ou d'un Nabbar. S'amuser à compter le nombre de mouvements de tête, de clignements des yeux ou de hochement d'épaule....est ce qu on est payé pour ça?
Mongi
Kamel dguiche
a posté le 13-05-2022 à 11:19
Et le nombre de courbettes que faisait Nizar bahloul à son maître et mécène sakhr El matri , vous les avez comptées? (Lisez lea régente de Carthage de Nicolas beau et vous serez édifiés)
El chapo
De la dequicherie en temps de ikhchidisme
a posté le 13-05-2022 à 09:59
...Et il aurait dit lors de la rencontre : Mashallah !