alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 12:34
BN TV
Jed Henchiri : Nous sommes parfois obligés de laisser les gens mourir !
07/12/2020 | 09:53
3 min
Jed Henchiri : Nous sommes parfois obligés de laisser les gens mourir !

Jed Henchiri, président de l’Organisation tunisienne des jeunes médecins (OTJM), a dressé un sombre tableau de la situation des hôpitaux publics en Tunisie, appelant à la création d’une commission composée de professionnels de la santé afin de travailler sur le sauvetage du secteur en Tunisie et de l’amélioration de la situation des hôpitaux publics.

 

Dans la Matinale de Shems Fm, au micro de Hamza Belloumi, ce matin du 7 décembre 2020, le jeune médecin a souhaité se montrer franc avec les Tunisiens en expliquant qu’à cause du manque de moyens dans les hôpitaux publics « nous nous retrouvons parfois obligés de laisser les gens mourir car nous ne pouvons les admettre et les soigner ». Il explique : « La situation sur terrain est complètement différente de celle dans les administrations [...] Je suis payé par le contribuable afin de trouver des solutions ».

 

Jed Henchiri a d’abord qualifié d’ « impensable »le drame qui a coûté la vie, jeudi dernier à Jendouba, au résident en chirurgie Badreddine Aloui à cause d’une panne d’ascenseur.

« Il est impensable aujourd’hui qu’un médecin, ou patient ou n'importe quel citoyen succombe à une chute d’ascenseur [dans un hôpital] », a-t-il dit, ajoutant : « Sept ascenseurs étaient en panne, le ministre de la Santé était sur place il y a un mois et rien n’a été fait jusqu’au drame ».

 

Jed Henchiri explique avoir lui-même constaté les nombreuses plaintes et réclamations qui ont été faites, précisant qu’en l’espace de seulement quelques heures, ses confrères lui ont transmis quelque 82 réclamations sur des équipements et réparations de nécessité vitale qui n’ont reçu aucune suite. 

Evoquant le service des urgences dans lequel il travaille, il explique que le service SAMU 01 ne compte que deux ambulances pour servir le Grand Tunis alors que le ministère a récemment consacré une nouvelle ambulance pour le Parlement. 

 

Commentant les limogeages décidés par le ministre de la Santé, il a affirmé qu’un seul limogeage aurait eu du sens : celui du ministre de la Santé. « Le ministre était informé des défaillances mais il a choisi de ne pas voir. Il est le premier responsable », a-t-il dit. Le président de l’Organisation tunisienne des jeunes médecins ajoute que deux limogeages seulement sont sérieux, ceux opérés au niveau des directions régionales, ajoutant que « les limogeages n’ont aucun sens si des comptes ne sont pas rendus ».  

 

« Les autorités étaient au courant des défaillances. S’agit-il d’un manque de volonté, d’incompétence ou de laisser-aller ? Si les autorités ont décidé de réduire les dépenses, qu’elles le fassent sur les primes de transport pour ceux qui n’ont en pas besoin, les voitures des fonctionnaires, etc…et non sur les nécessités », ajoute Jed Henchiri pointant du doigt une« mauvaise gestion ».

 

« Nous continuons à travailler car nous n’avons pas d’autre choix. Si nous laissons tomber, qui s’occupera des Tunisiens ? Les charlatans et les imposteurs ? », a déploré le jeune médecin, ajoutant que « nous assistons aujourd’hui à l’effondrement de la définition de l’Etat et de la valeur travail au sein de l'administration tunisienne ».

 

S.T

 

07/12/2020 | 09:53
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Moi
@Mr. Jed Henchiri
a posté le 08-12-2020 à 00:04
tout mon estime pour votre courage et votre engagement!
Alya
Quelques precisions
a posté le 07-12-2020 à 22:15
Je vous précise que ces établissements fonctionnent sous le statut d etablissement public de sante donc avec une grande partie du budget qui est interne. Ceci implique une intendance interne qui nécessite les payements de la cnam,les réparations des équipements défectueux.... j ai l impression que le ministre accepte lui-même d etre traité comme bouc émissaire tout simplement parcequ il ne sait pas ce qu est un EPS. ET BRAVO A JED D AVOIR PARLE DU PRIX DE CES VOITURES ET DE CES BONS D ESSENCE.
takilas
Silence ! Ya nahdhaoui.
a posté le 07-12-2020 à 19:56
Arrêtes de jouer la comédie.
Tu n'es quun p'tit esclave de nahdha.
Donc tu dois savoir que tu es un naif et un antinationalistes.
Anyssa
Situation désastreuse voulue !
a posté le 07-12-2020 à 17:10
Cette situation est voulue afin que tout ce qui touche de loin ou de près au domaine public soit dépecé pour être vendu au privé au centime symbolique...puis viendra le temps où il faudra faire du chiffre coûte que coûte...bon courage, l'hôpital public français est passé par là...c'est une horreur maintenant car derrière les chiffres, il y a la pression et la dépression du corps hospitalier...qu'il est loin et beau le temps où les hôpitaux étaient gérés par les soeurs chrétiennes ( plus de morale et moins de vice ! ).
Khaled
Allah yarham bourguiba
a posté le 07-12-2020 à 15:23
Oui tout ce qui tu as dit est vrai nous saluons ton courage et détermination nous allons tous résister et sauvegarder notre cher pays par le travail et le sérieux et éviter que les islamistes qui sont responsables à la destruction de l'état de mettre la main sur le pays qui a 3000 ans d'histoire ici en Tunisie plusieurs civilisations ont marqué leurs traces nous étions à l'époque de l'indépendance des musulmans des juifs et des chrétiens côte à côte dans le plus strict respect aujourdui les islamistes veulent détruire ce que bourguiba a bâtit donc nous nous donnerons pas l'occasion....
ryadh
le pays en mauvaise posture depuis 10 ans
a posté le à 18:00
oui depuis les frères musulmans le pays est dévasté dans tous les domaines et la destruction du pays ne s'arrete pas tant qu'il n'y aura pas un sursaut national
Citoyen_H
LE JOUR OU LES TUNISIENS
a posté le 07-12-2020 à 13:20
admettront que la troika et l'ugtt, oui je dis bien la troika et l'ugtt, ont mis la nation en faillite en à peine deux toutes petites années, nous franchirons un grand pas.

Depuis leur éparpillement, une hécatombe sans commune mesure, est en train de balayer tout sur son passage.
Les ignares, les simplets incultes, les criminels qui kidnappèrent le pouvoir suite au coup d'état de 2011, pensaient qu'il suffisait d'imprimer des billets de banque, pour qu'un pays devienne aussitôt riche.
Sur le plan analphabétisme, nul n' a pu encore égaler ou dépasser le record établi par ce consortium de crétins .
Je ne sais pas si ce jeune médecin est au courant de l'intensité des pillages opérés par les gangsters affamés d'ennakba, d'ettayar ex-cpr & Co. Ils sont la source de tous les problèmes de trésorerie auxquels furent confrontés, et à ce jour, tous les gouvernements successifs qui héritèrent de la faillite du pays, suite au passage des criquets pèlerins de la maudite troika (khriji, abbou, marzougui,,ben hmidene, ben sedrine, badi, daimi, ben amor, mehrezia, zorghati et tout le reste de la dream team de l'époque) au pouvoir.

Dr Henchiri, les patriotes sont tous tristes pour tous les malheurs qui sont en train de balayer nos institutions. Les bandits ayant promis aux tunisiens bonheur et prospérité nous ont fait faux bond, quant à leurs promesses préélectorales.
Ils se sont accaparés de toutes les liquidités disponibles et se sont tous repliés dans des bunkers.
Imaginez un peu l'état financier d'une nation, quand sa compagnie aérienne ne peut même plus acheter un boulon à crédit chez Airbus ou Boeing !!!!
La faillite va bientôt fêter son dixième anniversaire.
Si on veut que la situation générale du pays s'améliore, faisons en sorte que tous ces gangsters protégés actuellement par toutes les immunités de la planète, rendent l'argent à l'état, de gré ou de force.
Il y aura de quoi bâtir un CHU à chaque coin de rue, et cela à l'échelle de toute la république.



EL OUAFI
Suggestion positives
a posté le 07-12-2020 à 13:00
'Si les autorités ont décidé de réduire les dépenses, qu'elles le fassent sur les primes de transport pour ceux qui n'ont en pas besoin, les voitures des fonctionnaires, etc'?'et non sur les nécessités »,'
Que cessent ces cadeaux donnés à tous ces fonctionnaires, directeurs, et tous ce staff qui n'en a pas besoin, ces voitures et villas, ces bons d'essence, tous ces privilèges à ces messieurs n'est guère utiles de dépenser de l'argent, pendant que le pays patauge dans la misère, nos hôpitaux manquent de tout, maintenance oubliée,équipement vétuste, et matériel obsolète, dans un secteur vital'hôpitaux '
Des suggestions faites par ce jeune médecin, qu'est-ce qu'ils vous empêchent de les étudier et les prendre en considération.
Le pays traverse une période difficile, pourquoi ne pas lui venir en aide en cette période cruciale.
Agissez pour le bon sens, aidez votre pays c'est pour le bien de vos enfants. (Manai)
PS : Ma suggestion à moi : Réduisez les gros salaires des ces messieurs dont le rendement est médiocre et ces députés qui se chamaillent tout le temps !
Sont-ils (elles)payés pour '?a ?
Houcine
A propos du travail.
a posté le 07-12-2020 à 12:53
Le travail n'est pas une valeur. C'est l'activité de l'homme pour concourir à satisfaire ses besoins, pour vivre et persévérer dans son être.
Le travail est aussi l'action des hommes pour transformer leurs conditions d'existence, transformer leur monde.
La proposition valeur travail vient d'un courant du champ politique. Ceux qui la promeuvent sont ceux qui appartiennent à la classe de ceux qui déléguent le travail à d'autres, autrement dit ceux qui tirent bénéfice de l'activité des producteurs.
Pour le reste, je comprends son indignation même si elle n'aura aucune portée. C'est habituel en ce pays de "laisser mourir" les gens qui n'ont pas les moyens de se payer des soins dignes de ce nom.
Même devant la mort, les inégalités sont criantes. On a pour les justifier, ou en dénier l'existence, des formules toutes faites comme " son heure est venue" ou "c'est la volonté de Dieu".
Dieu n'est pas comptable des injustices des hommes. On se sert de lui, plutôt que de le servir.

Natiotunis
Immunité aux drames
a posté le 07-12-2020 à 12:09
Si on continue à cette manière, un drame comme celui de Bairout en Tunisie n'est qu'une histoire de temps. :-(
DHEJ
Mauvais
a posté le 07-12-2020 à 12:01
Un mauvais médecin mauvais futur politicien !

Réparer n'est pas de la médecine mais de l'Ingénierie !
Tunisino
Jeune patriote
a posté le 07-12-2020 à 12:01
J'ai suivi l'interview sur la chaine mentionnée, ce jeune est patriote mais impuissant. Il reflète le sentiment général des tunisiens qui regardent leur pays couler sans pouvoir rien faire. Quelque chose doit se passer pour établir une troisième république basée sur la raison et non sur les fantasmes, en faveur des citoyens et non des politiciens, qui sont généralement incompétents et corrompus.
El Chapo
Je vous ai compris
a posté le 07-12-2020 à 11:11
Ma tristesse....et ma douleur sont grands !! très grands !!

Je vous parle aujourd'hui avec le langage de tous les tunisiens et les tunisiennes... Je vous ai compris et j'ai décidé....