alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 03:33
Dernières news
Hechmi Louzir : le variant BQ 1.1 a été détecté en Tunisie
09/12/2022 | 11:01
3 min
Hechmi Louzir : le variant BQ 1.1 a été détecté en Tunisie


Le directeur général de l'Institut Pasteur et membre du comité scientifique de lutte contre la pandémie de Covid-19, Hechmi Louzir a considéré que les Tunisiens devaient se préparer à une prochaine vague de Coronavirus en cas de hausse du nombre de contaminations en Europe. Il a assuré que les autorités nationales s'étaient préparées à cette hypothèse. Il a affirmé que l'épidémie du Coronavirus a fragilisé l'immunité des Tunisiens. 


Invité le 9 décembre 2022 à l'émission "La Matinale" animée par Myriam Belkadhi et diffusée sur les ondes de la radio Shems Fm, Hechmi Louzir a insisté sur l'importance du renforcement de l'immunité des Tunisiens. Il a appelé, notamment les personnes atteintes de maladies chroniques ou âgées de plus de soixante ans, à se rendre aux centres de vaccination. Il a indiqué que 276 centres étaient mis à disposition des citoyens afin d'assurer leur vaccination. Il a indiqué que le virus BQ 1.1  était un variant du virus B.A.5, un variant non-dangereux mais fortement contagieux.


Hechmi Louzir a indiqué que les virus de la grippe H1N1 et H3N2 étaient présents en Tunisie, en plus du Coronavirus. Il a, également, évoqué la présence de rhinovirus provoquant des maladies ayant des symptômes similaires à la grippe. Il s'agit de maladies pouvant provoquer des complications respiratoires. M. Louzir a appelé au port du masque par les personnes ayant une santé fragile ou ayant développé des symptômes et à respecter les gestes barrières et les mesures d'hygiène. Il a indiqué que le vaccin contre la grippe était disponible, mais qu'il n'était pas gratuit. Des doses ont été fournies aux centres de santé de base et dans les zones intérieures afin de vacciner gratuitement les individus souffrant de maladies chroniques. 


Hechmi louzir a précisé que la bronchiolite n'était pas une grippe et qu'elle touche principalement les nourrissons. Ce virus donne lieu à une toux et à un rhume. La bronchiolite est fortement contagieuse par contact direct, mais il ne s'agit pas d'une nouvelle maladie.  Les adultes peuvent porter le virus sans symptômes et le transmettre sans le savoir, il est donc important de respecter les mesures de distanciation avec les enfants. 


Concernant la crise au niveau du secteur des médicaments, Hechmi Louzir a assuré qu'il s'agissait d'un problème financier et que la CNSS, la CNRPS et la CNAM se devaient de respecter leurs engagements. Ceci permettra à la Pharmacie centrale de Tunisie de respecter, à son tour, ses engagements auprès des fournisseurs de médicaments. 

 

 

S.G

09/12/2022 | 11:01
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Anouar
Ah bon !
a posté le 09-12-2022 à 16:43
Maintenant c"est le covid qui a fragilise l"immunite, mais pas les vaccins qu'on n"a pas prix le temps necessarie pour les tester (7 ans). Normalement quand le corps humain est expose a un virus, il est plus prepare pour l"affronter la prochaine fois.
Cet homme ne m"a jamais inspire confience. En plus il est affilie au fameux institut pasteur francais qui n"a même pas fabrique un vaccin contre le covid. Tout ca est louche.
BIEN
M. Hechmi Louzir : Je vous en prie..
a posté le 09-12-2022 à 14:24
chèr collègue Hechmi Louzir de veiller (avec Ministère de la Santé) à ce que la situation épidémiologique des infections dans le pays ne soit décrite et commentée que par des spécialistes compétents en Microbiologie, Virologie, Epidemiologie ou Immunologie, et non par des anesthésistes, des chirurgiens ou des internistes: Les cliniciens ne peuvent généralement pas faire la différence entre virus et bactérie et n'ont jamais visité l'intérieur d'un laboratoire !

S'il vous plaît, nettoyez vite les talk-shows (plateaux de télevision et radios) de ces Dr. hafterich qui ne pensent qu'à leur propre image..