alexametrics
Dernières news

Covid-19 : la pharmacie centrale lance une consultation pour l’acquisition de tests rapides

Temps de lecture : 1 min
Covid-19 : la pharmacie centrale lance une consultation pour l’acquisition de tests rapides

 

La pharmacie centrale a lancé, ce samedi 28 mars 2020, une consultation pour l’acquisition de tests rapides de détection pour le Covid-19, pour une livraison immédiate.

 

La pharmacie centrale a réagi au lendemain de l’intervention polémique du chirurgien Borhen Belkhiria sur la chaîne Attessia, et compte acquérir 200 000 tests rapides pour la détection de l’antigène et 200 000 tests rapides pour la détection des anticorps IgM et IgG.

 

Tous nos articles sur le Coronavirus (covid-19) en Tunisie

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Le Sphynx
| 29-03-2020 21:30
Ce pays a opté pour une stratégie unique au monde et gagnante à 100 pour cent et que les autorités tunisiennes feraient mieux d'adopter au lieu de ce confinement désastreux pour l'économie et qui va induire un traumatisme psychologique chez la population dont les conséquences risquent d'être dramatiques pour ce peuple.En Corée on a opté pour le confinement individuel par le port du masque blanc FFP2 le seul qui soit efficace,personne ne pouvait sortir de chez lui sans le masque,résultat on a réduit à zéro la contamination par la toux et par les éternuements.Ils ont réussi à dominer l'épidémie.Le confinement à la tunisienne ,aucun commerçant ne porte de masque alors qu'ils en contact avec des centaines de clients ,j'ai vu cela ce matin du 29 mars au quartier Ennasr 2 :boulangerie ,épiciers vendeurs de fruits et de légumes etc je suis obligé ce soir de dire qu'il manque au ministère un virologue expérimenté dont les avis seraient très utiles en cette période critique, dommage pour eux car je ne parle pas correctement l'arabe et encore moins les termes médicaux en arabe.MM Diplômé de virologie médicale Faculté de médecine Paris Sud 1981..

wild bled
| 29-03-2020 20:02
Pourquoi, les sud-coréens ont moins de morts ? On dit qu'ils sont mieux que les chinois dans la façon de gérer la crise.

tounsia2
| 29-03-2020 12:28
Le principe des kits de test rapide est la détection d'anticorps dans le sang humain, ils ne détectent pas le virus. Par conséquent, les patients au stade précoce d'une maladie peuvent être sans anticorps dans leur sang, ceci veut dire qu'un patient peut être porteur du virus covid 19 et donne un résultat négatif avec le test rapide ! En fin de compte, la détection d'anticorps peut être utilisée comme diagnostic AUXILIAIRE mais elle ne peut pas remplacer le test d'acide nucléique ».
S'ajoute à ce problème de manque de fiabilité, le fait que certaines boites chinoises qui vendent le produit ne sont pas toutes accréditées par l'Etat et le taux d'erreur peut parfois atteindre un niveau encore supérieur à 30%, ce qui les rend inutiles, voir dangereux car ils faussent le diagnostic et font perdre un temps précieux au malade.

bechirbo
| 29-03-2020 11:00
J'ai acquis sur le tas et à travers l'internet, une petite expérience en acquisitions et achats. Je pense que ce domaine est assez négligé dans les formations universitaires d'Ingénieurs, Business et autres sauf peut être l'ENA.

Dans le secteur public, le pré-requis est de respecter la réglementation et les procédures.

A mon avis, ce qui est plus fondamental est de garder en tête les objectifs de l'acquisition, en particulier dans le cas d'espèce la livraison la plus rapide que possible des tests.

Or, on demande la livraison immédiate comme ci- les tests pouvaient être acheminés d'une usine pharmaceutique à Tunis. "Personne n'est tenu de réaliser l'impossible"

Plus loin dans l'avis, on parle de coût et frêt, sans demander un délai de livraison dans le dossier technique ni la précision du mode de transport.

Pour conclure, nous avons du retard à rattraper pour la bonne gestion des affaires du pays. Il ne s'agit pas de bonne gouvernance uniquement, la bonne gestion vient bien avant. Il en découle l'obligation de résultats.

La responsabilité n'est pas facile. Ces commentaires ne sont destinés que comme une critique positive pour un changement dont la nécessité est devenue évidente.. Ce changement, au vrai sens du terme, passe par une en question et prise de conscience de nos lacunes et forces qui touche le citoyen et les responsables . Une vraie " 7alat wa3i" dites vous. Elle nécessite une recherche assez profonde de ce que sera le monde après le COVID-2019.

Rabbi Youstour Ettounsa wa al 3alem.







St Just!
| 29-03-2020 09:32
Ils rêvent ces responsables irresponsables. Tout le monde sait que ces tests ne sont pus disponibles. Tous les pays sont prêts à payer très chers ces tests mais impossible de trouver de fournisseurs.
Moral de l'histoire : "Les tests appartiennent à ceux qui se lèvent tôt".
Il fallait anticiper et non attendre le 21 mars!!!

retraité
| 29-03-2020 09:21
C'est une lutte sans merci contre ce coronavirus et notre pharmacie centrale lance une consultation pas une commande urgente et livraison immédiate peut êtrec les responsables de la pharmacie centrale ont une information secrète de notre ennemi juré qu'il va faire une pause humanitaire dans sa campagne de contamination du pauvre peuple tunisien pauvre peuple tunisien .

Moha
| 29-03-2020 08:37
Où ont ils passé la commande
Le premier est en rupture de stock et fabriqué par chaque pays pour son peuple
Le deuxième niveau est pas près d exister
Encore un mensonge qui vient de nulle part à moins que la Palestine terroriste les vend en contrebande à ennadha

Famous Corona
| 29-03-2020 07:45
Les pays civilisés l'utilisent déjà depuis des semaines, la Tunisie toujours à la traîne!!! Même approche pour le traitement (20000 doses dispo.), ça tarde à mettre en '?uvre!

Raspoutine
| 29-03-2020 07:28
Trop tard Balthazar
Continuez votre sieste
Faites de beaux cauchemars

lagon
| 29-03-2020 00:48
A bien regarder les clauses techniques de la consultation la PCT qui exige une offre avant le 31 mars demandé pour les tests rapides , très récents, la certification ISO, Pour les tests sérologiques (anti corps) qui n'existent pas encore sur le marché on demande les certifications ainsi que les pays qui l'utilisent alors que le monde entier les attend.

A lire aussi

Le message dit : « Samedi matin, Facebook va devenir

29/05/2020 21:56
0

Ancien directeur de la Cité nationale

29/05/2020 20:48
0

Si les fêtes doivent avoir durant cette période, le nombre d’invités ne doit pas dépasser les trente

29/05/2020 19:02
2

La directrice de Radio Tunis culturelle, Amel Guetari a présenté, ce vendredi 29 mai 2020, sa

29/05/2020 18:01
5