alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 20:01
A la Une
Ben Ali n’avait pas osé, Kaïs Saïed l’a fait
12/05/2024 | 14:30
5 min
Ben Ali n’avait pas osé, Kaïs Saïed l’a fait

 

Samedi 11 mai. Il est presque 20 heures quand des policiers encagoulés ont fait irruption dans la Maison de l’avocat. Panique à bord, des avocats, des militants et des journalistes sont agressés et Sonia Dahmani arrêtée. Du jamais vu. Toujours dans la soirée de samedi Borhen Bssaies et Mourad Zeghidi sont arrêtés. L’escalade de l’oppression semble aller crescendo sous les applaudissements des soutiens du régime.

 

Soirée chaotique à la Maison de l’avocat, lieu témoin de tous les combats pour les libertés et contre la dictature. Lieu resté jusque-là inviolable, symbole d’une profession qui a résisté et inquiété le pouvoir. Le régime du 25-Juillet a décidé de franchir les lignes rouges que même Ben Ali, au plus fort de sa tyrannie, n’avait pas franchi. Sous Ben Ali, on se contentait d’encercler l’endroit et on n’osait le prendre d’assaut. Les gens se faisaient bien évidemment interpeller à la sortie… Mais, il y avait des limites tacites et une certaine compréhension des risques et des répercussions politiques. Sous Kaïs Saïed, il parait évident que les nouvelles approches dans la gestion des affaires publiques ne prennent en compte aucune conséquence et ne respectent aucune ligne rouge.

 

L’avocate et chroniqueuse, Sonia Dahmani se trouvait à la Maison de l’avocat, entourée de ses collègues, de journalistes et d’activistes. Elle s’y trouvait à la suite de sa convocation express conformément au décret 54 liberticide après une déclaration médiatique.

Sur Carthage+, Sonia Dahmani a réagi aux théories de grand remplacement et de changement de la composition démographique de la Tunisie par des migrants subsahariens qui seraient là pour s’établir selon un plan ourdi par des forces étrangères, aidées par la société civile tunisienne. Face à ces propos, l’avocate avait affirmé qu’il n’y avait pas de complot, que ces gens voulaient juste traverser vers l’Europe et qu’il ne faisait pas bon vivre en Tunisie actuellement. Il n’en fallait pas moins pour qu’une cabale haineuse soit lancée contre la dame sur les réseaux sociaux, suivie par la fameuse convocation.

 

A la Maison de l’avocat, l’ambiance était à l’effervescence. Des centaines de personnes s’y étaient rassemblées depuis vendredi pour exprimer leur soutien et dénoncer les atteintes contre la liberté d’expression. Les avocats de Sonia Dahmani avaient déposé une demande pour retarder l’examen du dossier. Demande refusée et mandat d’amener émis à son encontre, elle s’était donc réfugiée à la Maison de l’avocat pour se concerter avec ses collègues sur la marche à suivre. Un geste qui a été perçu par le régime comme un défi, surtout que cela a tourné au rassemblement contestataire. Un coup de poker.

Dès vendredi, les observateurs de la scène se divisaient en deux groupes. Ceux qui disaient qu’il était impossible que le pouvoir s’introduise dans la Maison de l’avocat et que cela serait une erreur stratégique. Et il y a ceux qui voyaient venir la chose du fait de l’amateurisme impulsif qu’on lui connait. Samedi, la descente musclée est lancée. Le régime, coincé, est tombé tête la première dans un piège.

 

Branle-bas chez les avocats, la confrontation est bel et bien engagée. C’est la section de Tunis de l’Ordre des avocats, la plus importante en nombre, qui a riposté la première. Une conférence de presse est tenue en urgence après la prise d’assaut par la police des locaux. Le ton monte. On annonce l’entame d’une grève générale régionale au niveau du Grand Tunis et l'arrêt des activités dans tous les tribunaux du Grand Tunis à partir du lundi 13 mai 2024.

« Pour la première fois de l’histoire du métier d’avocat, on a enregistré des agressions ciblant les locaux de l’ordre et on y a forcé l'accès dans le cadre d’un acte sans précédent… L’ordre des avocats était un refuge pour les journalistes… De même, les locaux du syndicat des journalistes étaient un refuge pour tout le monde… Aujourd’hui, on ne respecte plus la symbolique d’aucun siège… Aujourd’hui, on ose transgresser le siège de l’ordre des avocats. Demain, on osera la chose pour tout type de locaux... Nous considérons que cette agression cible tous les avocats… », a déclaré le président de la section Laroussi Zguir.

La Ligue tunisienne pour la défense des Droits de l’Homme a aussi haussé le ton, dénonçant un retour de l’État policier et de la tyrannie. Un appel est lancé à une coordination élargie entre toutes les forces vives du pays pour faire face à la répression. Pas d’autres moyens que de resserrer les rangs, auquel cas l’anéantissement sera assuré pour tous.

 

Dans la foulée de l’assaut contre la Maison de l’avocat et de l’interpellation de Sonia Dahmani, les propagandistes proches du pouvoir ont diffusé l’information de l’arrestation des journalistes Borhen Bssaies et Mourad Zeghidi. Ils seront interrogés toute la nuit puis placés en détention au petit matin. Tous deux sont des collègues de Sonia Dahmani dans l’émission avec un Nejib Dziri fervent défenseur du 25-Juillet qui, lui, n’a pas été inquiété.

L’avocat Nizar Ayed a indiqué que Borhen Bssais et Mourad Zeghidi comparaîtront, lundi, devant le procureur de la République près le Tribunal de première instance, qui décidera soit de classer l’affaire, soit de les traduire devant le conseil correctionnel ou d’ouvrir une instruction judiciaire. 

Nizar Ayed a assuré que Borhen Bssais et Mourad Zeghidi ont été interrogés à propos de déclarations médiatiques et de statuts sur les réseaux sociaux, dont certains datent de 2020 et qui porteraient atteinte au président de la République. 

 

La décision de prendre d’assaut la Maison de l’avocat ne peut être que charnière. Charnière du fait que cela annonce une nouvelle phase dans le bras de fer qu’a engagé le pouvoir avec ses opposants ou toute voix critique. Politiquement, il s’agit sans aucun doute d’un tournant qui entraînera des répercussions sur l’ensemble de la scène. Vers quelle direction ? Les jours à venir seront décisifs.

 

Ikhlas Latif

12/05/2024 | 14:30
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Saber
Saied 2024
a posté le 15-05-2024 à 15:28
Saied 2024
Djodjo
@saber et hager, même pas assez intelligent lors qu'il poste des commentaires
a posté le à 20:45
Que kais l'indigne soit dégager en 2024 c'est ce que veut le peuple dans son ensemble sauf pour les moutons cretins qui aiment le berger qui les mènes à l'abattoir.

Vivement des élections libre et juste, que le peuple puisse reprendre les droits qui lui ont été volé et je suis impatient de voir le charlatan lors des débats politique, on va pouvoir juger du vide abyssal du personnage.

Si débat il y a bien sûr.
Chleka
Djéja
a posté le à 23:55
Plus tu mords plus il sera élu, pov' quiche. T'as toujours pas pigé ?
A cause de ta grande gueule on vit comme des chiens en fuite ici alors ferme la !..Planque toi avec nous et marche à l'ombre
Hager
Saied 2024
a posté le 14-05-2024 à 23:40
Said 2024
Carthage Libre
A l'époque de Ben Ali, je me réfugiais à la section Amnesty Internationale sis à place Barcelone, comme la maison de l'Avocat...Ben Ali n'a JAMAIS osé faire entrer le moindre flic dans le bâtiment.
a posté le 14-05-2024 à 16:15
Il n'est plus fou...mais dangereux, très dangereux ce type.

Va falloir mettre fin à cette destruction de la Tunisie.

On a subit Ennahdha et la merde islamiste pendant 10 ans, on ne va pas se coltiner ce type encore 5 ans : YEZZI !!!

PS : Pour ceux qui "l'aiment" : savez vous que même des gens aimaient Hitler et trouvent TOUJOURS des raisons pour le défendre? Que vous pourissez en ENFER inconscients !
Tounsi Tounsi
Tu t'invente une vie
a posté le à 18:42
Tu devrais écrire un roman sur ta vie rêvée et concourir pour le prix Pulitzer.

Tous les opposants à KS sont soudainement devenus des militants de longue date, la défense des droits humains devient subitement leur dada... à d'autres !
A4
Aaaah l'ETAT ...
a posté le 14-05-2024 à 11:24
L'ETAT (5)
Ecrit par A4 - Tunis, le 14 Mai 2024

'?a ne peut être le covid
Ou bien la guerre des étoiles
Qui ont donné des caisses vides
Et presque rien sur nos étals

C'est hélas encore une fois
L'Etat nul qui nous fait des siennes
Qui tâtonne, se trompe de voie
Nous brisant verres et porcelaines

Il nous casse tout sur son chemin
Par bêtise et par ignorance
En ratant tous ses examens
C'est l'Etat de l'incompétence

Il se place au dessus des lois
Qu'il nous pond toutes les semaines
Se comporte comme un hors-la-loi
C'est l'Etat au c'?ur plein de haine

Il se lamente et pleurniche
Personne ne veut lui faire confiance
Veut vous piquer votre bakchich
C'est l'Etat mou de l'impuissance

Il se cache derrière la flicaille
Ne nous sortant que des bêtises
Des complots derrière chaque muraille
C'est l'Etat de la trouillardise

Il est méchant, pervers à mort
Sans jugeote et sans malice
Il vous accuse de tous les torts
C'est l'Etat fou de l'injustice

Il n'y a plus que les girouettes
Qui tournent en rond et qui gambadent
Qui sont contentes, qui font la fête
Sans sentir la prochaine tornade
Tunisino
Déjà vu
a posté le 14-05-2024 à 10:44
La danse du coq égorgé, du déjà vu! Mettre tout le monde en prison pour des raisons banales n'est que l'annonce de l'effondrement d'un régime. Lorsque le régime arrive à sa fin, par sénilité (Bourguiba), par corruption (Ben Ali), par traitrise (Ghannouchi), ou par incompétence (Saied), les erreurs se multiplient pour provoquer un soulèvement ou/et un coup d'Etat. Pauvre Tunisie, le patriotisme a toujours manqué et l'égoïsme l'a toujours emporté.
Les frères Ma9rouna
@Tunisino
a posté le à 11:41
Tu parles ! C'est ce qu'on se dit nous et les copains tartour, sorcière bien aimée, bochra lâcheté, khlifi kalb tounes, junior chaouechi...mais Saied a le peuple avec lui et nous avons la honte avec nous, c'est nous les coqs égorgés plutôt Tunisino.
Rodriguo
Le peuple hahaha
a posté le à 13:38
8% -"11% ha ha ha ha, réveille toi. Ce régime est fini.
pifpaf
Petites questions
a posté le 14-05-2024 à 09:34
La police a-t-elle prévenu qu'elle allait faire une descente à l'ordre des avocats pour arrêter cette femme, et comment ? Comme par hasard, France 24 était déjà sur les lieux ?

Rodriguo
Tu penses
a posté le à 13:42
Tu penses qu'ils sont aussi cons que ça pour prévenir? Peut-être que c'est vrai, et France 24 a dépêché une équipe à Tunis par secoupe volante?
Fares
Je ne suis pas convaincu
a posté le 13-05-2024 à 22:14
J'ai parcouru les commentaires des laudateurs du régime répressif et ils étaient bien nombreux aujourd'hui, le feu est à la baraque. Aucun de ces commentaires ne m'a convaincu, qu'une diarrhée verbale, rien de plus.
Nephentes
Un régime aux abois
a posté le 13-05-2024 à 20:45
Il est utile de rappeler le motif de l'arrestation

Maitre Dahmani s'est questionné en public sur l'attrait de la Tunisie pour nos jeunes. Pas vraiment un crime de haute trahison. A moins de souffrir de déficience mentale.

Réagir de manière aussi disproportionnée et brutale a un propos aussi banal révèle une faiblesse essentielle un déni de réalité oire pire encore d'un délire inquiétant.

Fares
@Nephentes
a posté le à 22:08
J'ai regardé la fameuse séquence vidéo, il n'y a absolument rien qui incrimine Sonia Dahmani, mais absolument rien. Sonia avait répondu à un propagandiste qui a été probablement imposé à IFM. Ce propagandiste débitait des mensonges trempées dans la sauce de la haine raciale. Je me demande qui aurait dû être arrêté après cette émission, sachant que le racisme est criminalisé en Tunisie, probablement le seul lègue positif d'Ennahda.
Be zen
Courrier International
a posté le 13-05-2024 à 20:18
Cet article a été repris et commenté par "Courrier International".
Tounsi Tounsi
Grand bien leur fasse, nous on se moque de leur avis
a posté le à 22:46
Faudrait envisager sérieusement d'arrêter de se soucier de ce que disent des médias détenus par des fortunés. Ce ne sont que des caisses de résonnance de l'opinion du patron, le génocide à Gaza nous a prouvé qu'en France, l'indépendance journalistique n'existe plus.

Vous parlez d'un média d'un pays qui s'illustre par le deux poids deux mesures dans l'application de ses soi-disant valeurs universelles.

Réveillez-vous, le monde change et le poids de ces médias n'est plus le même. Ils ne font plus autorité, leur hypocrisie et leur soumission aux intérêts financiers est clairement visible.

Qu'ils se penchent sur notre pays, grand bien leur fasse. Mais on s'en moque.
@Tounsi Tounsi
Jolie réponse !
a posté le à 10:36
Il n'avait rien compris encore, merci de lui avoir expliqué.
Hamid
Colonisés
a posté le 13-05-2024 à 20:09
Primo, du temps de ben ali personne n ose ouvrir sa bouche 23 ans durant.
Secondo, comment une avocate osé défier l autorité judiciaire et refuse de se présenter à la justice.
Tertio, la maison de l avocat ne doit permettre à l un des leurs de s y réfugier défiant le pouvoir judiciaire
Quattro, comment nos respectables avocats admettent la chaîne France 24 à filmer à partir de leur local, est ce que les avocats français permettent à la watania de filmer une pareille scène de leur local. France 24 est une chaîne porte une haine aux arabes et palestiniens y a qu à regarder les reportages couvrant la guerre depuis le 07 octobre 2023.
MH
Cher Hamid
a posté le à 21:34
Vous voulez dire depuis le massacre terroriste du 07 Octobre ?
Jamil
Massacre
a posté le à 04:07
Le 07 octobre c'est le lancement de la guerre de libération et de lutte contre l'occupant conard
Tounsi Tounsi
@MH : terroriste vous-mêmes
a posté le à 22:51
Condamnez-vous la colonisation sioniste et les crimes terroristes associés dans les territoires palestiniens ?

Condamnez-vous l'apartheid ?

Condamnez-vous les détentions sans motifs de civils palestiniens de tous âges ?

Condamnez-vous les multiples crimes commis sur les palesriniens depuis 1947 par les terroristes sionistes que vous semblez admirer ?

T'es pas en France ici, ni sur CNews. Hypocrite.
MH
@Tounsi Tounsi
a posté le à 09:36
Bien sûr je condamne tous les actes ignobles venant de n'importe quel bord et encore plus d'Israël revancharde. Bien sûr, je soutiens la cause palestinienne et son combat pour sa libération. Mais les méthodes de Hamas ne peuvent être louables et selon moi sont une des causes de malheurs des palestiniens. En s'attaquant à des civils innocents et désarmés n'est pas une fierté et c'est même condamnable par notre religion l'Islam.
EL OUAFI
Vous n'avez retenu que cela?
a posté le à 22:42
Et les autres massacres vous n'en parlez pas ?
Une manière d'occulter la vérité ?
Les massacres perpétrés par le colons,et tous charniers découverts dernièrement, du parti-pris ?
Les Palestiniens subissent quotidiennement les massacres, et pourquoi vous n'en parlez pas ?
YEHUDA
@MH
a posté le à 10:50
Tu nous fais honte, je suis juif anti Sioniste et je le dis haut et fort : Hamas est un enfant de coeur devant les sionistes, et ses méthodes sont la conséquence directe de vos méthodes réduisant au silence le Fatah et les Palestiniens.
Citoyen_H
Y A RIEN à DISCUTER
a posté le 13-05-2024 à 19:17
Cette dame a fauté.
Elle a été convoquée par la justice ;
Elle doit s'y soumettre.
S'il y a quelque chose à constater, son avocat s'en occupera.
Libre à elle, si elle décide de faire une grève de la faim. Nous sommes en démocratie !!
Point final.
On n'est pas chez les papous ou chez les zoulous.
Aller, au suivant ou bien, à la suivante !!!!!


Djodjo
@citoyen-h
a posté le à 23:16
On est pas en démocratie, nous sommes en dictatour.
Jawhar
Retour
a posté le 13-05-2024 à 18:41
Retour à la dictature mais cette fois avec la pauvreté.
Vous avez voté pour la médiocrité vous l'avez ! Félicitations !
Citoyen_H
NON, FAUX, ABSOLUMENT FAUX.
a posté le à 20:38
il faut essayer de voir les choses objectivement. Je sais que c'est très dur pour certains. il faut, sans cesse, persévérer.
La nature est parfaite.
Quand on s'amuse à jouer à l'apprenti sorcier, à un moment ou à un autre, il ne faudra pas s'étonner du résultat : le clash !!!
Ainsi va la vie, dans un monde, constamment à la recherche de la perfection,
Il y a des règles à suivre et à respecter.
Sans celles-ci, nous devenons des sauvages, comme tout ce qui se passa tout au long de la période qui s'étala de 2011, l'avènement des brouettistes bagla-liha, au 25 juillet béni, l'an de grâce 2021.
Les respecter doit faire partie intégrante de notre civisme.
Sans ces règles, le naturel revient au galop !!!!
à bon entendeur, salut




Tounsi Tounsi
Cause toujours @Jawhar
a posté le à 19:51
Bah alors, grand démocrate, tu étais aussi virulent entre 2011 et 2014, quand tous les médias aux ordres des ex-RCD et des bourgeois nostalgiques de l'ancien régime ne cessaient de dénigrer la Troïka ?
Toi aussi tu désignais le président provisoire de Tartour ?

Vous me faites rire à vous la jouer démocrates quand vous-mêmes vous servez de ce système pour piétiner les véritables défenseurs des droits de l'homme.
Vive Kais Said
Bon courage Najib Jaziri
a posté le 13-05-2024 à 18:30
Plusieurs messages haineux circulent sur les réseaux sociaux contre le journaliste patriote Najib Jaziri. J'espère que le MI agira en conséquence et mettra Najib sous protection policière. Les traîtres corrompus risquent de vouloir se venger après l'arrestation des journalistes vendus comme Boughalleb, Dahmani, Bsaies et Zghidi.

Bon courage Najib.
Tounsi Tounsi
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire...
a posté le 13-05-2024 à 17:24
Bientôt ils vont la faire passer pour une opposante militante en exil qui a tout perdu et a vécu sous la menace de la police politique. Quelle blague...
Djodjo
En bougnoulerie
a posté le 13-05-2024 à 17:21
La loi c'est ce que tonton kais a écrit sur un bout de papier.

Le tout sous les applaudissements des moutons cretins et ils sont nombreux en bougnoulerie.

Un peuple heureux/resigné de se coucher devant une dictatour n'a pas d'avenir.



Tounsi Tounsi
Un commentaire digne d'un colonisé
a posté le à 20:00
Le fait d'utiliser des termes racistes pour désigner notre peuple en dit long sur votre pedigree ainsi que sur votre mépris du peuple tunisien.
SI
Une perception retardée
a posté le 13-05-2024 à 15:52
Heureusement que nous pouvons encore compter sur la lucidité de certain, tandis que d'autre eux tente de nous faire croire l'inverse! Merci la Justice de tout faire pour remettre la Tunisie à la place qu'elle doit occuper ! Mr Kaiis Saied vous êtes digne d'un Hannibal. Sans minimiser les fautes du 25/07, vous pouvez avoir la conscience tranquille Mr le Président et tout simplement MERCI à vous.
Charlatanbuster
Stupide
a posté le à 16:40
Expliquez nous Monsieur comment une chroniqueuse comme Madame Sonia Dahmani est devenue un danger public en condamnant, à juste titre, le racisme primaire du régime putschiste et en pointant du doigt la situation économique très mauvaise de la Tunisie? Le Hannibal moderne, rien que ca ? Allez vous coucher, quelle médiocrité. C'est plus schwarrib qui me vient à l'esprit quand je regarde les images de France 24 de l'assult barbare contre la maison de l'avocat. Le nombre des commentaires fascistes sur cet article indique que le régime essaie désespérément de réparer la bavure débile de Samedi, une bavure qui a été relayée par beaucoup de médias internationaux. La boulette, lol.
Tounsi Tounsi
@Charlatanbuster : qui se soucie encore de ce l'opinion publique internationale ?
a posté le à 20:05
Tu penses que le fait que les médias (aux ordres des puissants) relaient cette grotesque propagande occidentale nous touche ?

Notre esprit est libre et indépendant, n'en déplaise aux moutons de votre espèce qui voient en l'Occident décadent l'exemple à suivre. Ils ont eu leur temps certes, désormais c'est fini.

Les bourgeois et autres ayant étudié en France sont persuadés qu'imiter les européens dans ce qu'ils ont de mauvais est une évolution. Si au moins vous les imitez dans l'excellence et dans ce qu'ils font de bien... mais non.
Charlatanbuster
@tounsi
a posté le à 20:55
Oui dis leur ça la prochaine fois que tu leurs fais la manche pour acheter du blé. La fasciste/sioniste Melloni ne sera pas toujours là pour t'aider
@charlatan
KS nous a envoyé balader
a posté le à 11:08
C'est nous qui lui courons après pour lui prêter aujourd'hui, mon pauvre !
CHKOBBA
Enfin !
a posté le 13-05-2024 à 15:32
Merci Mr Kaiis Saied, il faut remettre les pendules à l'heure à ces journaleux/avocats du RCD..
Sam laker
Arrogance
a posté le 13-05-2024 à 15:10
L'arrogance et l'effronterie sont les principales caractéristiques de ces opposants de salon, ces individus doivent savoir qu'ils ne sont nullement aux dessus des Lois et doivent répondre aux injonctions et convocations de la justice, faute de quoi, c'est la sanction immédiate, ils l'apprennent à leurs dépends et d'autres doivent également en tirer les leçons.

Il est évident que le Show bien organisé avec la présence de la Presse étrangère ( France 24) s'inscrit dans le cadre, d'une action savamment menée par une bonne frange des "intellectuels" locaux qui n'arrivent pas à se départir de leur condition et complexes d'anciens colonisés, Les Spahis et les Goumis ont décidément la vie longue ...
Jawhar
@sam laker
a posté le à 18:44
Il'faut vraiement être aveugle pour constater que ces arrestations n'ont rien à avoir avec la loi. C'est de l'intimidation'et méthodes connues. Ouvez les yeux !
Saleslafistes
Honte
a posté le 13-05-2024 à 13:47
Quelle honte pour l'image de la Tunisie.
Quand est-ce que le peuple va sortir dans la rue demander la libération des prisonniers politiques et retrouver leur dignité ? Comment laisser des élections présidentielles se tenir sans Abir Moussi et sans possibilité d'évoquer à la télévision les problèmes du pays ?
Bouchra
Soumission au sionisme et au colonialisme
a posté le 13-05-2024 à 12:52
Courir appeler FR24 dénote d'un colonialisme persistant dans la tête de cette animatrice TV Dahmania.
Encore une hors la loi fuyarde qui n'a toujours pas compris que la tutelle de ses maîtres frenchis est terminée...il lui reste les yeux pour pleurer maintenant.
François
La france est innocente
a posté le à 16:14
C'est la plus grande démocratie de l'humanité entière.
Juan
FR24, CNN, BBC ....
a posté le à 16:06
il faut alerter l'opinion mondiale. où est le problème
Mourad
Malheureusement
a posté le à 15:02
Il faut que tu trouves mieux mec. Dommage que la malhonnêté ne tu pas.
AMMAR BEZZOUIR
Mais pourquoi ce Bordel ?
a posté le 13-05-2024 à 10:24
Tous ceux qui ont été invités par le pouvoir judiciaire doivent accepter et ce n'est pas la fin du monde. Pourquoi ces avocats font-ils tant d'histoires ?
Mourad
Convocation
a posté le à 15:03
Le pouvoir judiciaire? Hahaha.
Mohammed A.
Sûrement qu'ils ont des choses à se reprocher !
a posté le à 12:32
Peu d'entre nous sont vraiment intègres et ne doivent rien à personne.

Ceux qui font des histoires ont des comptes à rendre mais ils veulent être au dessus de la loi...leur cinéma lors de l'arrestation de Saifeddine et de Sonia en est la preuve formelle.
FALLAG
OUI Mohammed A.
a posté le à 18:32
et Il est grand temps que les autorités fiscales - représentées par ceux qui sont encore intègres - posent à ces avocats, enfin la question suivante : Min Einè Lèkè Hèthè ?

On peut être curieux !
Mourad Boubala
Sûrement? C'est léger
a posté le à 18:02
Ah oui, on arrête les citoyens maintenant sur la base de présomption de culpabilité? Sonia Dahmani a toujours démasqué les mensonges du collaborateur Dziri, elle a été arrêté pour ça. Cet idiot ne pouvait pas lui répondre par des arguments bien fondés alors il a appelé ses copains de quartier. Il faut que IFM vire ce traître.
Djodjo
Un sens de la déduction digne de jha
a posté le à 17:24
Leur cinéma est la preuve formelle,

J'en rigole à avoir mal aux joues tellement c'est stupide.

En tout cas merci pour la rigolade.
LE TUNISIEN
Personne n'est au dessus de la loi
a posté le 13-05-2024 à 09:33
Point à la ligne.
Djodjo
@un tunisien de type bougnoule
a posté le à 17:26
De quelle loi tu parles, le truc que tonton kais a écrit un soir tard sur un bout de papier ?

Y'a plus de justice depuis le putsch en Tunisie.
Kane
Chacun son tour....
a posté le 13-05-2024 à 09:23
Quand un dictateur s'attaque à la liberté d'expression, le prétexte invoqué est souvent la lutte contre le terrorisme, la sécurité nationale ou la religion. Après l'opposition, les journalistes, maintenant une avocate...
Le Baron
la roue tourne
a posté le 13-05-2024 à 08:32
Ben Ali faisait plus ce que cela aux partisans d'ennahdha :kidnapping ,torture,viol meurtre sous les applaudissements des franciso gauchistes locaux ,aujourd'hui des agissements d'une intensité minime sont exercés contre ceux même qui ont applaudi le putsch du 25 juillet 2021 et qui applaudissaient ce que faisait Zaba et qu'est ce qu'ils nous sortent ces enfoirés vendus et traitres que meme Ben Ali n'a pas osé les toucher
EL OUAFFY Y
Ce ' est pas vrai
a posté le à 17:42
Par mes respects vous exagérer trop au contraire Ben Al était le meilleur président après Bourguiba c'est compris .
Léon
Ben Ali Sidkom
a posté le 13-05-2024 à 07:05
Introduit par les inconditionnels de la "révolution" qui gouvernent notre Pays depuis le 14 maudit afin de barrer la route à un possible retour de l'état de droit incarné actuellement par Abir Moussi, Kais Saied est un pur fruit de la "révolution" de la brouette.
Le soulèvement de 2011 suit à la lettre une feuille de route atlantiste mise en application par les traitres locaux, n'a apporté que des malheurs, jusqu'au plus symbolique d'entre-eux, à savoir l'effacement du drapeau tunisien en terre de Tunisie, terre où reposent en paix les sept Abdallah (El 3abédila essab3), petits-fils des compagnons de notre Prophète Mohammed (SAW). Ils ont dû se retourner plusieurs fois dans leurs tombes respectives.
Un signe qui sonne le glas des traitres et des dirigeants qu'ils ont voulu imposer aux tunisiens et que certains irréductibles de la brouette continuent à louer. Il faut dire que l'égo du tunisien dépasse toutes les bornes: Il refuse de reconnaitre s'être trompé afin de ne pas courber l'échine devant les rares qui avaient vu juste dès le départ, dont votre dévoué serviteur Léon. Un peuple d'élites, sûr de lui et dominateur disait De Gaulle en parlant des juifs. J'en dirais autant de mes propres compatriotes.
Je ne connais qu'un seul tunisien qui a affirmé s'être trompé. Le seul qui ait fait de la Tunisie un pays respecté, prospère et florissant, à savoir Ben Ali. Tous les responsables qui l'ont suivi, et qui ont détruit notre Pays, ne cessent de se rejeter la faute les uns sur les autres et, à court d'arguments, finissent tous par dire: c'est la faute à Ben Ali. C'est qu'ils sont dépourvus du minimum syndical de "rjoulia", à savoir celle d'assumer leurs erreurs. Mais ils n'ont pas complètement tort, vu sous un autre angle, tout ceci est la faute de Ben Ali, puisqu'il aurait dû les "éclater" avant de quitter le pays afin que les candidats à une autre trahison, réfléchissent par dix fois avant d'agir.
Mais je pense que se profile après 13 ans et demi de détresse quelques signes d'espoir, car j'ai vu la main de Dieu dans les derniers évènements. D'abord le drapeau comme signe indiscutable, mais aussi ce direct de France 24, une chaine pro-révolution qui était passée par là pour tout autre chose (l'appui aux subsahariens) et que de Direct de l'arrestation avait surprise (c'est cela la main de Dieu). Je pense que cela a dû embarrasser l'Elysée et l'UE, qui envoient émissaire sur émissaire, faire la bise à KS contre quelque aumône et quelques accords allant contre l'intérêt de notre pays.
D'ailleurs, bientôt arrivé à terme de son exercice, il est grand temps que KS passe à l'acte et propose le mariage à la fille Von Der Leyen et à la fille Meloni. Pour ce joli ménage à trois, il lui suffit de changer la constitution au profit de la bigamie, exercice auquel il est rompu et qui ne lui coutera rien, sinon un coup de gomme et un bout de crayon, et quelques juristes corrompus à sa merci, et Dieu merci nous n'en manquons pas dans le pays de l'injustice qui use d'articles inappropriés pour détenir sans procès des gens ne présentant aucun danger public en prison, et ce, durant des années (purée, ce que çà va leur coûter cher!).
Mais le peuple vil, haineux, régionaliste, raciste de surcroit, et aussi jaloux jusqu'à la trahir, n'a que ce qu'il mérite.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant,

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
EL OUAFFY Y
Vous aviez oublier quelque chose?
a posté le à 17:10
Un commentaire bien présenter mais mon ami c est trop tard vous aviez réagi au temps opportun Effectivement Ben Ali avait décider de quitter le pouvoir volontairement sans regret de sa part malgré que cette la dite révolution est fondée sur la jalousie dont la cause été Lalla Leilla Trablsya la Libyenne de race ( Ben Ghazzi ) là où une beauté extraordinaire chez les femmes conjointement avec la meute de Dieux ces femmes sont des célèbres leurs relations est basée sur ce que dit notre Profet pas de trahison et les hommes de savoir faire en Egypte les appréciations .Mais l histoire ne pardonne pas quant cité il était une fois un président d un état se mariait avec une belle femme adorable appartenant à une pays voisin plus tard ce président avait rentré en désaccord avec son peuple en conflit et par jalousie malgré que président était au service de son peuple 24sur24 et personne n a reconnu ce qu il avait réalisé pour ce pays .
Bouba
Oser
a posté le 13-05-2024 à 05:54
Bien sûr que c'est osé,le fait d'appliquer la lol pour vous c'est une première depuis2011,vous vous êtes habitudes aux caresses au sens du poil
Pendant la période BCE
Et qui se foutait del'Etat
pourvu qu'il soit au pouvoir et
a envoûté le corporatiste
Mourad
Loi
a posté le à 15:04
La loi des voyous de quartiers. Meskina tounis.
Scribe TN
Lapsus clavis
a posté le à 17:00
il faut lire lol et non loi.

Ils traînent la Tunisie dans la boue et la salissent tout en ayant le culot de prononcer le mot traître.. s'il y a de vrais traîtres complexés ils seront sans doute eux.. ce forum abrite quelques beaux spécimens !
Bouba
C'est osé
a posté le 13-05-2024 à 04:20
Bien des temps ont changé ,c'e
Hager
Said 2024
a posté le 13-05-2024 à 00:29
Car ben Ali est hypocrite la preuve : résultat : révolution
said non, on a fait 25 juillet avec lui
Said 2024
KS
La loi et rien que la loi
a posté le 13-05-2024 à 00:21
La loi doit être respectée et personne n'y est au dessus.
La fameuse maison des avocats ne représente rien absolument rien pour les citoyens tunisiens.
Se réfugier dans cette maison et faisant appel aux journaleux tunisiens et aux merdias oxydentaux et surtout français ne sauvera jamais les harkis tunisiens, les opportunistes gratteurs de thunes auprès des ambassades, aux escrocs.
Cette dame qui représente son ombre et rien que son ombre doit se présenter devant la justice sans chichi aucun...
Le juge appliquera la loi et rien que la loi....
Mourad
SA LOI
a posté le à 15:06
Quelle loi, celle pondue par une seule personne? Réveillez vous, la loi, 7loua hadhi.
Ahmed
@Salim et sa bande
a posté le 12-05-2024 à 19:56
De quel application des lois parlez vous
Quand un pouvoir exploite et crée des lois pour mettre ses opposants dans les prisons on ne parle plus d'application des lois mais d'exploitation des lois!

Sonia a droit de dire que les jeunes tunisiens pensent a quitter leurs pays car ce pays est déprimant!! Où es le problème! Elle peut critiquer et dire ce qu'elle veut! Même avec un sens humoriste et critique!

Yezik mel tatbile! Wetezmir! Bandir man!
Foued
Sonia Dahmani
a posté le 12-05-2024 à 19:19
Je pense qu'elle aurait dû se présenter au juge d instruction comme tout le monde .
A4
Moutons
a posté le 12-05-2024 à 19:16
'? chaque époque ses moutons qui foncent têtes baissées pour défendre l'indéfendable !!!
TAB
Ce que fait M. Kaiis Saied n'est sûrement pas parfait mais..
a posté le 12-05-2024 à 19:10
Le Président Kais Saied a commencé à faire ce qui aurait dû/devrait être fait depuis 2011 : une PURGE en profondeur de tous les RCDistes et PSDistes dans tous les secteurs de l'Etat (justice, sécurité, administration ...) avec un blanchiment multiple.
SALIM
DE L'HYPOCRSIE DE NOS 'DEMOCRATES' ET DE NOS 'JOURNALISTES'
a posté le 12-05-2024 à 17:52
Ils disent qu'ils ont 'milité' contre le DISPOTISME de BOURGUIBA. Et qu'ils ont fait une révolution contre LA DICTATURE DE BEN ALI. Et il y a meme un avocat qui a comparé BEN ALI A SHARON.
Et maintenant ils pleurnichent la démocratie des ERES HEUREUSES AVANT KAIS SAIED.
Et ils ecrivent : DU JAMAIS VU SOUS BEN ALI OU BOURGUIBA. Vous savez pourquoi il n'y a pas eu d'entrée de la police dans DAR EL MOUHAMI du temps de Bourguiba ou de BEN ALI. Tout simplement parce qu'il n'y avait aucun avocat qui s'est refugié dans cette maison. Meme ABBOU ,lorsqu'il a été poursuivi par celui qui a été comparé à SHARON, s'est contenté de COUDRE SA BOUCHE. Meme le défunt Maitre ABDERRAHMEN EL HENI ne s'est pas réfugié dans DAR AL MOUHAMI lorsqu'il a été poursuivi deux fois suite à sa présentation aux présidentielles contre BEN ALI. Avez vous compris?.

DAR AL MOUHAMI N'EST PAS UNE AMBASSADE.NI UNE 'ZONE LIBEREE('MINTAKA MOHARRARA').NI DAR ABI SOFIENE (VOUS DITES SOFIENE).

Elle n'est pas 'MEN DAKHALE DAR ABI SOFIENE FAHWA AAMEN'. Elle n'est pas et ne sera pas UN REFUGE pour les demandé(e)s à la JUSTICE. DAR AL MOUHAMI n'a pas UNE IMMUNITé (HASANE).Elle comme toute DAR. Et vous savez très très bien que QUICONQUE HEBERGE UN DEMANDé à la justice fera l'objet de POURSUITES. Que dire de quelqu'un dont la maison est en face du palais de justice et publie des vidéos de la fete d'accueil d'un demandé à la JUSTICTE et en présence des etrangers à la famille. Que viennent faire HAMEDI, HAZGUI, HAMMA,...........

Encore une fois DAR EL MOUHAMI n'est pas DAR ABI SOFIENE(SOFIENE ENCORE).Ceci est valable aussi à DAR EL ITTIHED.
Rifal
Bien dit
a posté le à 06:48
Oui, bien dit. Et quand on est atteint de sinistrose, Ben Ali devient bienfaiteur de l'humanité.
Ya SALIM
YARHIM FOMMIK
a posté le à 18:24
Les chiens aboient la caravane passe (proverbe)
Abir
C'est trop tard
a posté le 12-05-2024 à 17:37
Si vous avez bougé le jour où la patriote Avocate ABIR MOUSSI se fait ramasser, séquestrer et violement pire que Sonia, on aurait pas arrivé à ce stade, mais toujours dharba mouch fi rasi kainha fi 7it ! Je vous l'avez dit plein des fois : sawfa toukalouna yawma youkalou etawr elabiadh , ABIR MOUSSI , Avocate aussi, défend et défendait la Tunisie et le peuple entier et elle n'a jamais défendu sa personne ou ses intérêts mais on a pas vu une grande mobilisation pour elle sauf son parti et quelques Avocats-tes ! Rabi y9ader elkhir wa ydhaher el7a9 wa kahaw
veritas
incomparable
a posté le 12-05-2024 à 17:19
Ben Ali n'avait pas autant de traîtres contre lui autrement ils les auraient cramer vivant tous et sans exception'?'aujourd'hui il y'a des pays tout entier qui sont entrain de manipuler certains tunisiens naïfs par le pouvoir de l'argent et autres car la Tunisie n'est plus un terrain conquis comme cela été entre 2011 et2021 pour faire passer leur sales plans comme en 2011 '?'malgré qu'il y'a une majorité de Tunisiens qui ont vomis ces pays étrangers ennemis à la Tunisie il reste encore une Frange de la population qui s'en foute royalement de l'unité du pays et préfère jouer les troubles fêtes pour garder certains privilèges et des passes droits '?'tout ce petit monde qui se sent devant certains pays doivent savoir qu'ils ne gagneront rien à la fin car ces traitent temporairement avec les mercenaires et jamais sur le long terme.
BOUSS KHOUK
NETTOYAGE NETTOYAGE ET RENETTOYAGE
a posté le 12-05-2024 à 16:27
oui oui et oui à l'élimination des détritus , ALA BAADHOU .
Ntc
Nul n'est au dessus de la loi ni au dessus de l'état..
a posté le 12-05-2024 à 16:19
Ben Ali (était un escroc et un voleur) , ce qui n'est pas le cas de Mr l'actuel président KS. Bravo Mr le président et nous sommes avec vous..
Chtourou Sihem
A chacun son jugement
a posté le 12-05-2024 à 15:53
D'abord qui est Ben Ali? Que représente -t-il en militantisme, en politique... Son successeur fut qualifié de "tartour", lui il était tout bêtement un bougre.
Qu'on veuille le glorifier et dégrader KS, c'est une façon comme d'autres pour se positionner dans la scène actuelle, une forme d'opportunisme au cas où ça pourrait aboutir.
Si un chef d'?tat se laisse faire on le jugerait d' incapable, d'inefficacité, etc, s'il réagit à l'encontre du désordre on va lui dresser une liste de qualificatifs synonymes de dictateur, de tyran etc.
Notre pays avouons-le a besoin d'un grand ménage, dans le sens du nettoyage des "caries" sans arrière pensée pour poser des prothèses ou des dentiers car c'est nécessaire pour l'organisme qui est le pays.
Et là KS fait un boulot dur, qui a su rassurer plusieurs tunisiens.
The Mirror
Ben Ali versus Said
a posté le 12-05-2024 à 15:52
C'est toujours difficile de dresser le profil d'un président en deux mots. Pour faire court, je dirais ceci:

LE président BEN ALI

Ben Ali est arrivé au Pouvoir en 1987 par un coup d'Etat. Il est devenu un véritable Chef d'Etat par l'exercice du Pouvoir. Ceci, c'est la face de la médaille, mais hélas, il est devenu un redoutable dictateur, un corrompu, c'est le revers de la médaille.

LE président SAID

Said a accédé au Pouvoir en 2019, au terme d'une présidentielle qu'il a remportée avec 73% des voix. Il s'est imposé en Chef d'Etat, intègre, déterminé et incorruptible. Said est intraitable lorsqu'il s'agit de la souveraineté nationale et de la supériorité de la loi.
Juan
miroir déformé
a posté le à 18:44
KS, un despote qui aura des comptes à rendre.
Les frères Ma9rouna
@Juan
a posté le à 12:47
C'est ce qu'on se dit nous et les autres : tartour, sorcière bien aimée, bouchra lâcheté, khlifi kalb tounes, junior chaouechi...mais il a le peuple avec lui et nous avons la honte avec nous.
Alors planque toi avec nous ici mais ferme là, Juan !
@The Mirror
Oh que c'est bien dit !
a posté le à 18:32
On ne peut plus clair, bravo !
Nephentes
Basculement vers l'horreur
a posté le 12-05-2024 à 15:42
Un professeur de droit faisant fi de toute exigence légale et constitutionnelle. Voilà ce qu'a élu le bon peuple de Tunisie.

Un peuple entier est désormais enfermé dans la maison de l'horreur. A la différence de benali saed n'a pas la capacité d'analyse et lucidité nécessaires pour pérenniser sa dictature. La crise économique et sociale ne fera qu'empirer; les dégâts seront tels que la situation deviendra rapidement ingérable.

En tout cas on est mal barrés.
Vladimir Guez
La suite logique voudrait
a posté le 12-05-2024 à 15:39
qu'on emprisonne, pour propagation de fausse nouvelle, le président de Sigma , l'institut de sondage qui avait révélé que 75% des jeunes tunisiens souhaitaient si ils le pouvaient quitter ce pays de merde.
Et que l'on refasse un véritable sondage patriotique.
Pour l'anecdote, j'ai passé cinq a Tanger cette semaine et y ai croisé trois couples de franco tunisiens récemment installé là bas parce que fatigués de l'islamophobie ambiante en France. A la question de savoir pourquoi ils n'avaient pas envisagé de s'installer en Tunisie, ils ont répondu après un moment de gene "on y retourne déjà tous les cinq ans pour voir la famille, ça nous suffit pour en être dégoûté !!"
NAD
OU VA CE PAYS ? TRES INQUIETANT
a posté le 12-05-2024 à 15:34
Au lendemain du 14 janvier et pendant la décennie noire, nous descendions dans la rue à la moindre atteinte des gouvernants en place à la liberté d'expression ou à la liberté tout court , aujourd'hui , peu de gens osent s'exprimer sous peine d'être jeté en prison ! Ceux qui osent , journalistes, avocats, responsables d'associations, blogueurs ou simple citoyens sont trainés dans la boue ! Jamais nous n'avions pensé, même le 25 juillet, que "notre révolution" prendrait cette tournure là !! Etions-nous naïfs ?Où nous mène-t-on ? Où va ce pays Où va ce peuple ?
SAM53
2 POIDS 2 MESURES.
a posté le 12-05-2024 à 15:29
Pour Abir Moussi avocate aussi vous n'avez pas fait autant de grabuge....
Vieux Routier
Mutisme
a posté le 12-05-2024 à 15:22
J'attends avec impatience la réaction du bâtonnier de l'Ordre National des Avocats.
elfribo
Mussolini, ou Mugabe?
a posté le 12-05-2024 à 14:58
Le Choix est simple...Les 2.
Le temps est venu de regarder la réalité en face et de nommer les choses telles qu'elles sont. Au fil des mois, le pays a été témoin de dérives alarmantes de la part du gouvernement actuel. Les emprisonnements arbitraires d'opposants politiques, le contrôle étroit des médias indépendants, et même l'utilisation des forces militaires pour juger des civils sont des signes inquiétants d'une dérive autoritaire.

L'utilisation du terme "putschiste" pour décrire ce régime n'est plus suffisante. Il est temps d'appeler un chat un chat. Les caractéristiques de ce gouvernement correspondent plus étroitement à celles d'une dictature, voire même à un régime fasciste.

La répression croissante de toute forme de dissidence politique ou d'expression libre, la concentration excessive de pouvoir entre les mains d'une élite restreinte, et le mépris flagrant pour les principes démocratiques fondamentaux sont des éléments qui rappellent les pires heures de l'histoire.

Face à cette réalité, il est impératif pour chacun d'entre nous de prendre position. En refusant de reconnaître la gravité de la situation, nous nous rendons complices de l'oppression qui se déroule sous nos yeux. Nous devons parler haut et fort contre ces atteintes aux droits de l'homme et à la liberté, et exiger un changement immédiat.

Nous ne devons pas craindre d'utiliser des termes forts lorsque la situation l'exige. Nommer ce régime pour ce qu'il est réellement est le premier pas vers la résistance et la restauration de la démocratie. La complaisance ou le silence ne sont plus des options.
Kayd
Le problème
a posté le 12-05-2024 à 14:57
Le problème avec ce genre d'évènement c'est qu'alors que les yeux du monde sont braqués sur le jeu de massacres qui se déroule à Gaza par le plus grand ennemi contemporain du Peuple juif et d'Israël (Mileikowsky dit Netanyahu) , cette séquence va amener l'opinion internationale et les associations à se focaliser sur la Tunisie et son régime.

Ne pouvait-on pas éviter une telle manière d'agir?

Qui est le chef de police à avoir décidé cette façon de faire?

Nous n'avons pas besoin de ce genre de publicité.

Le mouvement d'opposition va s'intensifier et le soutien implicite étranger s'amoindrir...

Il vaudrait mieux commencer à libérer progressivement les gens, y compris les opposants et organiser les élections afin de repartir sur des bases saines.

Et si le Président est réélu il doit absolument mieux s'entourer, mettre de l'eau dans son vin et utiliser ses larges pouvoirs pour mettre le pays au travail et attirer les investissements.


TAHYA TOUNES
Fethia
Bizarre
a posté le 12-05-2024 à 14:54
L'auteure de l'article décrit la maison de l'avocat comme étant un lieu sacré. Se basant sur ça, toutes les maisons devraient être sacrées : on ne doit pas entrer dans aucune d'entre elles pour arrêter quelqu'un demandé par la loi. On ne devrait pas arrêter un citoyen dans sa maison pour son intégrité . On doit attendre qu'il soit dans la rue pour le faire. Tout ça est ridicule et la loi doit être appliquée sur tout le monde de la même manière. Appeler France 24 dans les locaux pour faire du directe dénote d'une attitude de vouloir attiser l'ambiance. En tant qu'avocate qui connaît la loi, elle aurait dû repondre à la demande de la justice et ne pas faire toute cette pièce de théâtre pour condamner le régime.
Bouchra
Bravo Fethia
a posté le à 18:45
C'est exactement mon avis : courir appeler FR24 dénote d'un colonialisme persistant dans la tête de cette animatrice TV Dahmania.
Encore une hors la loi fuyarde qui n'a toujours pas compris que la tutelle de ses maîtres frenchis est terminée...il lui reste les yeux pour pleurer maintenant.