alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 20:19
Dernières news
Assaut contre la Maison de l’avocat : la LTDH dénonce un retour de l’État policier
12/05/2024 | 10:23
2 min
Assaut contre la Maison de l’avocat : la LTDH dénonce un retour de l’État policier

 

La Ligue tunisienne pour la défense des Droits de l’Homme (LTDH) a dénoncé, dans un communiqué, l’attaque contre les avocats effectuée par des policiers dans la soirée de samedi 11 mai 2024,

« Dans un dangereux précédent que la Tunisie n’avait jamais connu, même lors des périodes les plus sombres de la tyrannie, des agents de sécurité en civil et cagoulés ont pris d’assaut la Maison de l’avocat et ont interpellé Sonia Dahmani à la suite d’un mandat d’amener arbitraire émis à son encontre sur fond de déclaration médiatique… L’assaut s’est accompagné d’agressions contre un certain nombre d’avocats, de journalistes et de militants présents sur les lieux… », a relevé la LTDH.

La ligue a dit suivre « avec une grande préoccupation » l’escalade de la répression et des restrictions des droits et libertés, ainsi que les arrestations et procès d’activistes de la société civile et des défenseurs des droits humains.

De ce fait, la LTDH a dénoncé une attaque « honteuse » contre les avocats et exige que les personnes impliquées (les donneurs d’ordre et les exécutants) soient tenues pour responsables.

La ligue a par ailleurs souligné rejeter fermement le retour de l’Etat policier et l’instrumentalisation du pouvoir judiciaire pour éliminer les voix critiques et les opposants du pouvoir.

« Nous renouvelons notre solidarité avec Sonia Dahmani et toutes les personnes arrêtées et emprisonnées pour la liberté d’expression et leur droit de critiquer ce qui est advenu de l’état des droits et libertés dans le pays et exigeons leur libération et l’arrêt des poursuites à leur encontre », a déclaré l’organisation tout expirant sa solidarité avec les avocats « pour garantir des procès équitables ».

La Ligue tunisienne pour la défense des Droits de l’Homme (LTDH) a enfin appelé ses structures à coordonner avec toutes les forces de défense des droits et libertés afin de faire face « aux violations et à la tyrannie visant toutes les forces vives du pays ».

 

I.L

12/05/2024 | 10:23
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Jilani
Rétablir l'ordre, une demande des tunisiens
a posté le 12-05-2024 à 13:22
La décennie noire a été marquée par l'anarchie et les disputes inutiles.Comment expliquer que des personnes comme bsaies, karoui, heni boughalleb et les soi-disants avocats comme belhaj Chebbi dilou chaouachi redeviennent des stars dans les médias et des défenseurs des droits de l'homme alors que la majorité des tunisiens les considèrent des voyous et ne veulent plus les voir et les entendre. La démocratie dans la bonne foi et l'amour de ce pays ne sert à rien. Les tunisiens ont demandé un homme fort, intégré et qui fait rétablir l'ordre et le respect de l'Etat, beaucoup reste à faire jusqu'à ce que ces personnes disparaissent des médias et de la sphère politique.
Léon
Retour?
a posté le 12-05-2024 à 12:39
Pourquoi parlez-vous de retour? Ne guérirez-vous jamais de votre haine envers les beaux jours de Ben Ali. Des jours que vous n'êtes pas prêts de revoir. Ne vous excuserez-vous jamais du mal que vous avez fait à votre pays, prétextant les droits de l'homme et les Libertes? KS n'est-il pas le fruit de votre révolution? Celle des atlantistes qui vous l'avaient concoctée et auxquels en bons traitres, vous avez répondu "présents".
Ben Ali git aux côtés de la Mosquée du Prophète. Ayez l'obligeance de lui foutre la paix!

Vous avez émis un faux postulat et vous vous y accrochez car vous ne voulez pas voir l'évidence: vous êtes à l'origine de tous les maux. Ben Ali a-t-il apposé son effigie sur une pièce de monnaie, donné son nom à une rue, érigé une statue
La seule chose qu'il ait faite est de profiter de la moitié de son prénom (les prieurs) pour appeler une mosquée qu'il avait ordonné de construire "la mosquée des prieurs", ce qui en soi, est un pléonasme.
Tant que vous ne lui rendez pas Justice pour son oeuvre, tant que vous trainerez dans la boue, peuple de traitres!

Léon, min joundi Tounis al Awfiya,
Résistant,
Verset 112 de la sourate des abeilles
Wolf
La LTDH oublié sa propre histoire
a posté le 12-05-2024 à 10:58
Sans précédent, c'est comme cela que la Ligue des droits de l'homme qualifié l'arrestation musclée de Sonia Dahmani à l'intérieur de la Maison de l'avocat.
C'est oublier ce que la Ligue a elle-même subi sous l'ancien régime Ben Ali...
Certes, il n'y avait pas eu d'arrestations dans ses propres locaux à l'époque. Mais c'est tout simplement parce que son siège était vidée par une présence policière qui empêchait quiconque d'y accéder. Autre temps, autre répression...
The Mirror
Assaut contre l'Ambassade des Avocats tunisiens à Tunis
a posté le 12-05-2024 à 10:48
Oh mon Dieu, les gens de mon pays ont perdu la tête.

Le corporatisme impose sa loi.