alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 20:15
Dernières news
Arrestation de Sonia Dahmani : les avocats du Grand Tunis en grève à partir du 13 mai
11/05/2024 | 23:15
4 min
Arrestation de Sonia Dahmani : les avocats du Grand Tunis en grève à partir du 13 mai

 

L'avocat et président du conseil régional des avocats de Tunis relevant de l’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat), Laroussi Zguir a présidé, ce soir 11 mai 2024, une conférence de presse tenue en urgence après la prise d’assaut par la police des locaux de l’ordre et l’interpellation de l’avocate et chroniqueuse, Sonia Dahmani qui s’y était réfugiée depuis deux jours.

S’exprimant lors de cet événement, Laroussi Zguir a annoncé l’entame d’une grève générale régionale au niveau du Grand Tunis et l'arrêt des activités dans tous les tribunaux du Grand Tunis à partir du lundi 13 mai 2024. Le conseil régional a, aussi, demandé la libération inconditionnelle et immédiate de l'avocate Sonia Dahmani à qui il a exprimé son soutien inconditionnel. Il a appelé l'intégralité des forces vives du pays à se mobiliser et à s'unir afin de défendre la dignité des citoyens et leurs libertés.

Laroussi Zguir a rappelé que l’ordre a été informé des poursuites et de la tenue d’une date d’audition de l’avocate Sonia Dahmani à la date du 9 mai 2024. Le président du conseil régional des avocats de Tunis a affirmé avoir contacté la juge d’instruction chargée de l’affaire afin d’expliquer que Sonia Dahmani devait recevoir les convocations liées aux procédures judiciaires à l’adresse de sa résidence et non à l’adresse des locaux du conseil régional.

« Nous avons demandé à ce que la convocation en question ne soit pas considérée comme valide, ainsi que le report de l’audition… Elle (la juge d’instruction) a indiqué qu’elle fixera le lundi 13 mai une nouvelle date… Malheureusement, nous avons été surpris de découvrir qu’un mandat d’amener a été émis dans le cadre de cette affaire… L’ordre des avocats est le refuge de l’avocat et de celui qui n’est pas avocat, mais fait l’objet d’une injustice… L’ordre des avocats est ouvert à tout le monde… C’est le domicile de tout le monde… L’ordre ne fermera jamais ses portes devant ceux qui cherchent refuge…

J’ai constaté plusieurs atteintes durant la période passée… Depuis deux jours, l’ordre des avocats est encerclé par des agents de police ne portant pas l’uniforme réglementaire… Ceci a eu lieu pendant plus de 24 heures… Ceci signifie que les moyens de l’État ont été mobilisés pour un dossier ne méritant pas tous ces efforts… Nous avons été surpris, aujourd’hui vers 19h45… La scène a été diffusée en direct sur une chaîne étrangère… Des personnes ou des agents ou ce que nous pouvons utiliser d’autres comme termes, cagoulés se sont introduits à l’intérieur de l’ordre… La porte a été forcée… Les traces sont visibles… Il y a eu une violence verbale… Il y a, également, eu de la violence physique visant des avocats… Des agressions ont eu lieu à l’encontre de journalistes qui ont été arrêtés et sortis par la force de l’ordre des avocats… On a confisqué leur matériel puis on l’a restitué…

Sonia Dahmani a été kidnappée et conduite vers un lieu non communiqué… Nous avons contacté les autorités judiciaires afin d’avoir des informations à ce sujet… On n’a pas répondu au téléphone bien que nos numéros soient connus… Ceci est un acte dangereux… Il s’agit d’un acte violant et barbare visant une femme… Pour la première fois de l’histoire du métier d’avocat, on a enregistré des agressions ciblant les locaux de l’ordre et on y a forcé l'accès dans le cadre d’un acte sans précédent… L’ordre des avocats était un refuge pour les journalistes… De même, les locaux du syndicat des journalistes étaient un refuge pour tout le monde… Aujourd’hui, on ne respecte plus la dignité d’aucun siège… Aujourd’hui, on ose transgresser le siège de l’ordre des avocats. Demain, on osera la chose pour tout type de locaux.

Nous considérons que cette agression cible tous les avocats… Nous avons contacté le doyen (Hatem Mziou, président de l’Onat)… Au niveau du conseil régional, nous avons pris une série de mesures… Il s’agit du minimum de décisions à envisager… L’attaque ne peut pas passer inaperçue », a-t-il dit.

 

 

Pour rappel, les forces de l’ordre ont pris d’assaut, ce soir 11 mai 2024, les locaux de la Maison de l'avocat de Tunis où s’était réfugiée l'avocate et chroniqueuse Sonia Dahmani après avoir fait l'objet d'un mandat d'amener. D’après la vidéo publiée par l’activiste et militante Asrar Ben Jouira présente sur les lieux, les policiers se sont introduits une première fois à l’intérieur des locaux de l’Ordre des avocats afin d’embarquer Sonia Dahmani.

Les policiers, en tenue civile, portaient des cagoules comme s'ils s'apprêtaient à arrêter un dangereux criminel. Un deuxième groupe est revenu par la suite au même endroit afin d’arracher aux journalistes leurs équipements. Lors de ce deuxième assaut, les policiers ont arraché le matériel de la chaîne France 24 et embarqué le caméraman Hamdi Tlili. Il a été relâché par la suite, mais son matériel a été totalement saccagé.

 

 S.G

11/05/2024 | 23:15
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Hedi
Delire d avocats!
a posté le 12-05-2024 à 13:29
La maison des avocats
s autoproclame donc etre un santuaire-etat, un etat dans l etat, qui accorde l asile a tous ce que
l etat tunisien veut" kidnapper". Que tous ceux qui veulent echapper a la justice du pays savent ou aller! Un tel delire merite la dissolution de
l ordre des avocats..
The Mirror
Chez l'Ambassade des Avocats en Tunisie
a posté le 12-05-2024 à 10:02
L'avocate Sonia Dahmani a trouvé refuge auprès de l'ambassade de son pays, la République des Avocats.
Nephentes
Peut etre le début du sursaut
a posté le 12-05-2024 à 09:46
les dérives de ce régime ubuesque psychopathes représentent un danger pour la sécurité et l'avenir de tous les citoyens tunisiens.

A la limite il ne s'agit même pas de lutte politique mais de défense de notre dignité et de l'avenir de nos enfants.

Les avocats tunisiens ont toujours représenté la colonne vertébrale de la résistance contre toute forme de répression en Tunisie. Ce mouvement doit autre suivi par tous les autres corps de métiers.
SALIM
DAR AL MOUHAMI N'EST PAS UNE AMBASSADE.NI UNE 'ZONE LIBEREE('MINTAKA MOHARRARA').NI DAR ABI SOFIENE (VOUS DITES SOFIENE).
a posté le 12-05-2024 à 09:41
Elle n'est pas 'MEN DAKHALE DAR ABI SOFIENE FAHWA AAMEN'. Elle n'est pas et ne sera pas UN REFUGE pour les demandé(e)s à la JUSTICE. DAR AL MOUHAMI n'a pas UNE IMMUNITé (HASANE).Elle comme toute DAR. Et vous savez très très bien que QUICONQUE HEBERGE UN DEMANDé à la justice fera l'objet de POURSUITES. Que dire de quelqu'un dont la maison est en face du palais de justice et publie des vidéos de la fete d'accueil d'un demandé à la JUSTICTE et en présence des etrangers à la famille. Que viennent faire HAMEDI, HAZGUI, HAMMA,...........

Encore une fois DAR EL MOUHAMI n'est pas DAR ABI SOFIENE(SOFIENE ENCORE).Ceci est valable aussi à DAR EL ITTIHED.
Zend
Touz
a posté le 12-05-2024 à 08:33
Grève pour combien de temps. 2 heures ? 1 jour ? 2 jours.
Et tous reviennent au "bercail"
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
Je n'ai pas compris cette arrestation orchestrée
a posté le 12-05-2024 à 08:06
J'ai entendu un avocat, il disait pendant son discours, il y'avait des journalistes étrangers pendant l'arrestation de madame Sonia DAhmani, j'ai trouvé cela bizarre qu'il avait des journalistes étrangers au moment de l'arrestation, BIZARRE BIZARRE ? est-ce que les journalistes étrangers étaient avertis pour l'arrestation de madame l'avocate SONIA DAHMANI, franchement je n'ai pas bien compris cette arrestation orchestrée planifiée pour la présence des médias étrangers
veritas
Précision
a posté le à 10:05
il y'a les journalistes et les caméras de france (qui déteste à mort la tunisie et les tunisiens)24.
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF
BIZARRE BIZARRE
a posté le à 12:13
Merci verita pour l'info, il est important de savoir la vérité, je vous remercie de fond de c'?ur BIZARRE BIZARRE ?
Un lecteur
Et après ?
a posté le 12-05-2024 à 02:51
On va arrêter tout ceux qui font le même constat du pays depuis cette merdolution qui n'en fini pas de dégringoler
Hager
Corporatisme
a posté le 12-05-2024 à 02:05
Corporatisme aveugle
MH
Trop tard
a posté le 12-05-2024 à 01:47
Elle aurait dû être le lendemain du putschs, le 26/07. Maintenant rien n'arrêtera la machine, bien huilée, bien lancée. étiez-vous parmi les danseurs de cette fameux soir? Je ne l'exclurais pas.