alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 21:30
Dernières news
Abderrazek Kilani écope d’un mois de prison avec sursis
19/05/2022 | 19:19
1 min
Abderrazek Kilani écope d’un mois de prison avec sursis

 

Le député et avocat Samir Dilou a annoncé, ce jeudi 19 mai 2022, que le tribunal militaire de première instance a condamné l’ancien bâtonnier, Abderrazek Kilani à un mois de prison avec sursis.

 

Samir Dilou indique que l’ancien bâtonnier a été condamné pour avoir pris part à un attroupement de nature à troubler la paix publique et dont l'objet est de commettre une infraction ou de s'opposer à l'exécution d'une loi, d'une contrainte ou d'un jugement, commis un outrage à un fonctionnaire public dans l'exercice de ses fonctions, à travers des paroles et des menaces, et, mais aussi pour avoir tenté de provoquer une cessation individuelle ou collective de travail, par menaces ou manœuvres frauduleuses.

 

Des dizaines d’avocats tunisiens ont assisté aux plaidoyers ainsi que des représentants du barreau français et de l’Union des avocats arabes.

 
L’ancien bâtonnier fait partie du comité de défense du dirigeant nahdhaoui Noureddine Bhiri. Il était présent lorsque ce dernier a été transféré à l’hôpital Habib Bougatfa au gouvernorat de Bizerte. Il avait eu une altercation avec les forces de l’ordre les appelant à respecter les droits de l’Homme et les libertés des citoyens en refusant de se conformer aux ordres.


S.H

19/05/2022 | 19:19
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Ils y sont habitués.
a posté le 19-05-2022 à 23:10
L'ex-bâtonnier et le retour de bâton.
En principe, lorsqu'on se targue du titre de bâtonnier pour exercer des pressions ou menacer des fonctionnaires, cela montre que ce monsieur a une perception de son statut, d'alors, et de soi représentatif de ces gens institués en caste, en classe ou groupe à qui les lois ne s'appliquent pas.
Ils se prennent pour la norme, la référence, et se conduisent en barons dans leur fief.
Puisque l'ami Kilani nous présentait de lui l'image de l'homme important, pourquoi s'est-il donné, ou vendu aux fripons islamistes ?
Et si monsieur porte un grand intérêt aux libertés, il y en a une plus grande encore, c'est le droit de vivre. Or, il se trouve qu'en ce pays, plusieurs en ont été privés, et parmi eux des opposants aux islamistes assassinés et dont l'enquête a subi des outrages de la part d'un personnage sans scrupule et sans vertu, et reste jusqu'à ce jour en souffrance.
Il y a beaucoup de petits, de minuscules bipèdes tel ce monsieur qui prétendent à des égards, mais n'ont aucun égard ni pour les lois, ni pour les gens et par conséquent pour l'ordre public.
Tout cela est vilain.
Et sont vilains tous ces gus.
Que faudrait-il faire ?
Quoi faire avec eux ?
Il faut leur appliquer les lois avec célérité et sérieux.
Si je m'aventyrais à le menacer, il serait capable d'en appeler à la justice, et il y a fort à parier que la sentence serait adéquate.
L'autre exemple, et pas banal, c'est de lire ici que Ennahdha compte poursuivre toute personne qui par ses critiques ferait de l'ombrage, ou dénonce les pratiques mafieuses de la boutique.
C'est hilarant.
Le voyou qui en appelle à la loi et à la retenue.
On croit rêver.
Non ! C'est un cauchemar.
TRA
La vengeance contre Mr. Abderrazak Kilani est claire ..
a posté le 19-05-2022 à 20:26
Car cette entrée comme antécédent juridique dans son dossier judiciaire et son Bulletin 3, qui ne sont plus vierges.
Cela peut devenir un obstacle pour lui lors de chaque élection, si son bulletin est muni d'une telle note negative... : une sanction est une sanction juridique, même si elle est avec sursis..

Peut-être qu'un avocat pourra mieux nous expliquer cela ?
veritas
Pas assez '?'c'est faible '?'
a posté le 19-05-2022 à 20:20
il lui faut 2 ans ferme au minimum comme ça il apprendra à défendre les destructeurs du pays les criminels islamistes.
Citoyen_H
POURQUOI AVEC SURSIS
a posté le 19-05-2022 à 19:50
Quel pingouin, ce mec !!!
Depuis quand, défendre une crapule, est valorisant

Il aurait dû faire partie du comité de défense de nos hôtes étrangers qui furent assassinés le 18 mars 2015, lors de leur visite au musée du Bardo.
Vous souvenez-vous encore de l'épisode des touristes étrangers qui s'étaient faits abattre comme des chiens, sans pitié aucune, lors de la gouvernance de ces mêmes terroristes qu'il défend « fièrement »
Quel plouc, ce gars.
Et dire qu'il s'en vante !!

éttfou8 3ala él rassa él kélba de ces chléyék sans foi ni loi !!!
" L'ancien bâtonnier fait partie du comité de défense du dirigeant nahdhaoui Noureddine Bhiri. "



DHEJ
Ah avec sursis...
a posté le 19-05-2022 à 19:25
Un mois est-ce suffisant pour lire le code pénal qui ne laisse pasbeaucoup de liberté au citoyen lambda.

Il a commis l'acte et il est puni.