alexametrics
mardi 19 octobre 2021
Heure de Tunis : 12:27
SUR LE FIL
Remaniement : Les onze nouveaux ministres au gouvernement Mechichi
16/01/2021 | 17:10
3 min
Remaniement : Les onze nouveaux ministres au gouvernement Mechichi
Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a révélé, samedi 16 janvier 2021, les noms des ministres concernés par le remaniement tant attendu.

Le locataire de la Kasbah a rempli les postes vacants et remplacé certains des ministres nommés en août 2020. 

 

 

Voici la liste des nouveaux ministres du gouvernement Mechichi. 

Hichem Mechichi a également annoncé la suppression du secrétariat d'Etat au ministère des Finances, posté occupé par Khalil Chtourou. Il a également supprimé le ministère chargé des Relations avec les instances constitutionnelles et la société civile, poste occupé par Thouraya Jeribi. Les fonctions de ce ministère seront rattachées aux services de la présidence du gouvernement.

 

 

Il convient de rappeler que ce remaniement avait été décidé par les deux premières forces du Parlement – Ennahdha et Qalb Tounes – dès l’annonce de la composition du cabinet de Hichem Mechichi. Les deux partis avaient, alors, accordé leur confiance à l’équipe de technocrates concoctée par M. Mechichi – pour ainsi écarter la possibilité de dissolution du Parlement – tout en espérant procéder à un remaniement à la première occasion.

 

A peine un mois après l’obtention de la confiance du Parlement, le chef du gouvernement a écarté son ministre de la Culture – Walid Zidi –, puis en janvier 2021 celui de l’Intérieur – Taoufik Charfeddine.

Le premier a été limogé pour avoir exprimé son opposition à la décision du chef du gouvernement de suspendre les manifestations culturelles compte tenu de la recrudescence de la pandémie. Le second a, lui, été écarté pour avoir procédé à de nouvelles nominations à la tête de plusieurs directions de la sûreté nationale sans consulter Hichem Mechichi.

 

Dans les heures qui ont suivi le limogeage de Taoufik Charfeddine, des voix se sont, à nouveau, élevées appelant à un remaniement ministériel. Rached Ghannouchi, chef du parti Ennahdha et président du Parlement, a évoqué la question soulignant la nécessité de remplir les postes vacants et de remplacer certains ministres pour améliorer la performance du cabinet Mechichi. Hichem Mechichi avait, notons-le, au départ, sélectionné des universitaires, des hommes de droits et des fonctionnaires en majorité, totalement, méconnus du grand public.

N.J. 

16/01/2021 | 17:10
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Momo
T
a posté le 17-01-2021 à 13:15
Lui-même n'est pas du tout compétent
takilas
Alors ?
a posté le 17-01-2021 à 11:08
Il vous à contacté ghanouchi piur vous féliciter de l'avoir sastifait ?
Pour qu'il poursuive ses manigances.
Mais Dieu sauvera le peuple tunisien de tous ces arrangements sous table.
CHDOULA
OK POUR LES 11 SELECTIONNES MAIS .....
a posté le 17-01-2021 à 10:07
Il faut nous communiquer les 11 remplaçants du mois de Mai 2021 !
Morjane
Esclavage
a posté le 17-01-2021 à 05:20
Puisqu'il n'y a pas de femmes et en plus des proches d'Ennahdha au moins il aurait fallu nommer une de ce parti ministre et à vous d'adhérer au parti au lieu de préserver votre hypocrisie. Mendiant lors du voyage en France et aujourd'hui servile et esclave.
Fares
Patinage et magouilles
a posté le 17-01-2021 à 00:49
Ce connard de Khrigi n'arrête pas de changer les ministres. Allah yehklek ya ghannouchi. Et après ce connard gesticule que dix ans est une période très courte pour réaliser tout développement économique en Tunisie. Si tu débarrasses le plancher, le pays commencera à respirer et à avancer.
mansour
Hichem Mechichi se laisse manipuler comme une marionnette
a posté le 16-01-2021 à 19:58
entre les mains de l'islamiste frere musulman salafiste Rached Ghannouchi
Nephentes
Au service de l'oligarchie
a posté le 16-01-2021 à 19:50
Tous des larbins des mafieux islamistes et des 36 voleurs

Un gouvernement de laquais

KS doit agir
The Mirror
Maintenant, Nabil Karoui peut sortir de prison
a posté le 16-01-2021 à 19:43
- Le nouveau ministre de la Justice libère Nabil Karoui,
- Le nouveau ministre de l'intérieur raccompagne Nabil Karoui chez lui, avec tous les honneurs, exactement comme l'a dit Rached Guannouchi le 14 janvier 2021.
AVERROES
Mme ABIR MOUSSI INCARNE LES CALITES REQUISES POUR LE POSTE SUPREME
a posté le 16-01-2021 à 19:01
Le peuple prend acte. Toute cette agitation médiatico/politique orchestrée par les uns et les autres finirait par rentrer dans les rangs du cercle des bals des derviches tourneurs. Une fois l'ivresse de l'extase passée MECHICHI va se confronter à la réalpolitique qui est têtue et obstinée. le problème du blocage économique et social du pays ce n'est pas une question de ministres inter changeables il est politique. Il faut soigner la pathologie par une thérapie radicale, en quelque sorte il faut s'attaquer à l'origine du mal . Le coupable est diagnostiqué et connu c'est le système politique tel qu'il fonctionne aujourd'hui qui dérange, un système imposé par une majorité relative et faible( 19%) qui pose problème. Il faudrait dégager le parlementarisme et le remplacer par un système présidentiel bien encadré et réécrire cette constitution subjective.
Slim Baklouti
et la place des femmes dans ce gouvernement?
a posté le 16-01-2021 à 18:40
aucune femme
Nouveau monde
Top chef
a posté le 16-01-2021 à 18:38
Remaniement ministériel :
Devinette. :
- MR et MME L'airbon ont un garçon , comment l'ont ils appelle ?
- OUSSSAMA. ! OUSSAMA L'AIRBON. !!
Ben
on change pas un borgne contre un aveugle
a posté le 16-01-2021 à 18:21
Changer pour changer de la haine , ce soir on peut dire que vous êtes le pigeon de Nahdha .
La roue tourne un jour c'est toi qui débarrasse le planché .
Vous êtes fait pigeonner par ta ceinture politique ils vous utilisent comme une cigarette ils vous fume et vous jette
A4
Chanson
a posté le à 18:52
Faut-il lui chanter: "hez 7zamek ta7 t5abbel" de cheikh el ifrit ?
Air
Où sont les femmes ?
a posté le 16-01-2021 à 18:14
Aucune nomination de femmes. Toujours aucune femme competente en vue ? Malgré que nos bancs universitaires sont remplis à 80% de filles, toutes sections confondues. Ah ! La politique ! Une affaire entre hommes ?
The Mirror
Ils sont avertis: obéissance totale à Guannouchi
a posté le 16-01-2021 à 18:05
Sincèrement, ils font pitié ces ministres, qu'on nomme pour leur « compétence », et qu'on balaye au bout de trois mois, parce que ils n'ont pas su satisfaire le BIG BOSS, le Chef Suprême, le propriétaire de la République tunisienne.
Je réécrirai ce même post dans trois mois, date du prochain remaniement.
Et le cirque continue.
Abir
Quelle contradiction chez mechichi
a posté le 16-01-2021 à 17:48
Il dit: je remercie les ministres sortants, qui ont travaillé avec leurs c'?urs, avec une volonté, avec sincérité! Question: puisqu'ils ont toute ces qualités,pourquoi tu les Limoges?! Aah pour satisfaire ton sale patron criminel Kiriji ! Tu n'es pas un responsable, tu es un opportuniste et une marionnette, tu es finis
Fares
Le ghanouchimètre
a posté le 16-01-2021 à 17:37
Espérons que leur performance soit bonne selon le nouvel indice de performance. Pauvre pays, il ressemble plus à un cirque vu le nombre de clowns qui le gouvernent.
saz
Mysogynie?
a posté le 16-01-2021 à 17:32
Où sont les femmes?
Soussi
Les nouveaux
a posté le 16-01-2021 à 17:26
J espere que les nouveaux ministres vont travailler pour les Tunisiens et la patrie et non pour les poches de certains partis
Que dieu vous aide
A4
Bof !
a posté le à 18:22
Moi, au bout de 10 ans j'ai cessé d'espérer ...
SAM53
HELAS
a posté le à 19:58
Vous n'êtes pas le seul