alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 23:01
Dernières news
Belhadj appelle Saïed à présenter des explications sur la polémique de la viande
26/09/2022 | 12:41
3 min
Belhadj appelle Saïed à présenter des explications sur la polémique de la viande

 

Interrogé sur la question de l'achat d'une grande quantité de viande rouge par les services de la présidence de la République, l'avocat, ancien chef du cabinet présidentiel et leader du Front de salut national, Ridha Belhadj a considéré que l'absence de communication et les discours populistes du président de la République, Kaïs Saïed, basé sur la discrimination entre les Tunisiens ont poussé vers la création d'un climat encourageant les polémiques et les crises.

 

Invité le 26 septembre 2022 par Borhen Bssais sur les ondes de la radio IFMRidha Belhadj a expliqué que l'appel d'offres publié concernait une certaine durée et l'ensemble de la présidence. Il a appelé le chef de l'Etat à présenter les explications nécessaires afin de mettre fin à cette polémique. Il a considéré que la focalisation de l'opinion publique sur ce sujet était un conflit entre deux approches populistes et que Kaïs Saïed en était la cause.

« J'ai représenté Rached Ghannouchi dans le cadre de l'enquête de déportation de Tunisiens vers les zones de conflits... Le dossier est vide ! Il se base sur de simples déclarations... Sur le plan pénal, notamment la loi de lutte contre le terrorisme, il n'existe aucun élément pouvant conduire à une inculpation pour un crime terroriste... Dans la loi de lutte contre le terrorisme, il n'y a pas de crime de déportation vers les zones de conflits... Le dossier est vide et ne contient pas de preuves ! », a-t-il insisté.


Interrogé sur son alliance avec le mouvement Ennahdha dans le cadre du Front de salut national, Ridha Belhadj a expliqué qu'il s'agissait d'une simple alliance et qu'il n'avait aucun lien avec ce parti. Il a tenu à rappeler qu'il croyait en la démocratie et au transfert pacifique des pouvoirs. Il a, selon lui, milité contre le mouvement Ennahdha lorsqu'il faisait partie de Nidaa Tounes. Belhadj a estimé que la Tunisie traversait actuellement une phase de lutte contre un coup d'Etat.

Ridha Belhadj a déploré l'ouverture d'enquête et l'audition de politiciens en raison de publications Facebook comportant des accusations à leur encontre sans fondements. Il a précisé que le Front de salut national comportait plusieurs autres structures que le parti Ennahdha. Il a évoqué la présence de Ahmed Néjib Chebbi qui était connu pour son opposition au mouvement Ennahdha depuis la révolution de 2022. Il a insisté sur la lutte contre le coup d'Etat entamé par le chef de l'Etat, Kaïs Saïed. Il a affirmé avoir crié au coup d'Etat avant le mouvement Ennahdha. 


S.G

26/09/2022 | 12:41
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
C'est cela le populisme.
a posté le 26-09-2022 à 21:39
C'est ainsi que les tribuns fascistes procédaient.
Ils visent toujours en dessous de la ceinture, tentent de faire croire que l'autre, les autres sont des pourris. Et, dès qu'ils ont la place, ils font pire que ceux qu'ils dénonçaient.
Ce monsieur, ex de Nidaa, ex-conseiller, ex je ne sais quoi, est le prototype du bourgeois qui veut faire peuple.
C'est dégoulinant de "bons sentiments" aussi faux que lles propos de notre homme.
Hier, opposant à Ennahdha, aurait "crié au coup d'Etat avant" eux.
Ainsi, l'homme à la trajectoire aussi biscornu que ses paroles, serait un visionnaire, un démocrate, ce qui explique son ralliement aux "démocrates".
De quoi gerber....
AMMAR BEZZOUIR
Tout s´explique !?
a posté le 26-09-2022 à 17:37
Nous savons maintenant pourquoi les présidents à Carthage, à cause de la trop bonne nourriture et surtout le Michouis quotidiens, quittent leur poste à contrec'?ur.
Grace à la forte cholestérinemie (LDL supérieur à 200 mg/dl) et une athérosclérose avancée et irréversible finissent avec des AVC et la maladie d'Alzheimer...

Ils adorent la viande même s'ils sont presque édentés, voyez et adminrez la belle et forte denture de Kaisollah d'aujourd'hui..
Sniper
vraiment !!
a posté le 26-09-2022 à 16:17
Ce belhadj veut encore quelque chose !
Anwar
Deux visages
a posté le 26-09-2022 à 16:04
Ce type a retourné sa veste, il est devenu un énième pare-choc d ennahdha, pauvre type
Bouba
Imbicilite
a posté le 26-09-2022 à 16:03
Me Bel Haj, seul feu BCE aurait pu vous répondre n'avait il pas pleurer en entendant une vielle dame déclarer ne pas avoir consommer de viande depuis 1 an
BOUSS KHOUK
HAJHOUJ ! DE QUELLE VIANDE TU PARLES ?
a posté le 26-09-2022 à 15:48
Est ce , celle avariée dont tu en fais partie !! ou la vraie viande laquelle , tes semblables , amis et KNATTRIYIA , vous avez mis en place LE STRATAGEME !!! == khazzouk ilimkoum == bande de voyous !.
Alex
Foutaise
a posté le 26-09-2022 à 14:45
Est ce que vous pensez sérieusement que le Président de la République consomme de la viande surgelée achetée auprès de LAABIDI VIANDES? Il s'agit, tout simplement d'un Appel d'Offres lancé par la Présidence de la République pour se fournir en viandes rouges pour l'ensemble de son personnel (garde présidentielle, fonctionnaires, commis, ouvriers, etc.) estimé à 3000 personnes . Arrêtons de prendre les gens pour des cons.
???
excuses moi ,tu es un con
a posté le à 16:40
3000 personnes pourquoi faire?
tant pis pour le peuple qu'il crève !!!!
Et pour ça que je suis personnellement pour le système parlementaire tout court ,un premier ministre nommé et surveillé par un parlement.
Taieb
Pas seulement !
a posté le 26-09-2022 à 13:08
Il faut aussi des explications sur les quantités faramineuses de sucre, de farine d'huile et de lait commandées par la Présidence qui fait semblant de combattre le monopole t le stockage des denrées de base.
En politique
se sont les déclarations..
a posté le 26-09-2022 à 13:01
En matière de droit, les déclarations officielles d'un homme politique sont les premiers griefs sur lesquels se base la justice pour le poursuivre. Bref, vous avez donné le plus mauvais exemple et choisi le client le plus fragilisé et le plus soupçonné..! Tant pis pour vous, Mr Belhaj!
,