alexametrics
Dernières news

Abdellatif Mekki cautionne le fonds zakat de Fathi Laâyouni

Temps de lecture : 1 min
Abdellatif Mekki cautionne le fonds zakat de Fathi Laâyouni

« Créer un fonds zakat est du droit de la municipalité ». C’est ainsi que le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a répondu dimanche 17 mai 2020 lors d’une interview diffusée sur Hannibal Tv, aux détracteurs  du maire du Kram, Fathi Laâyouni et son initiative « islamiste ».  

Fathi Laâyouni a inauguré, samedi 16 mai, le tout premier fonds d’aumône islamique en Tunisie. La création de ce fonds a été largement critiquée, notamment, par l’Observatoire national de la défense du caractère civil de l’Etat (ONDCCE) et la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH). 

« Il n’a pas le droit d’imposer son idéologie à un maire élu », a soutenu Abdellatif Mekki en réaction à la position du président de l’ONDCCE, Mounir Chaarfi. « S’il est convaincu de sa position, il n’a qu’à porter plainte auprès du Tribunal administratif », a ajouté le ministre de la Santé. 

Rappelant qu'une initiative similaire a été rejetée par l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), l'ONDCCE a estimé que la création du fonds zakat dénotait un manque de respect envers les institutions de l'Etat. 

 

N.J 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (56)

Commenter

Démocrate
| 20-05-2020 00:42
Je suis sportif et bien monté comme un AMAZIGH de pure race TUNISIENNE, sale con, il te paye combien gannouch pour tes commentaires sale vendu

Abel Chater
| 19-05-2020 15:26
Ce sont des fautes de frappe qui trahissent le vrai sens du mot:
Je voulais dire "une mutation démographique", non pas "une mutation démocratique".
Je voulais dire "l'article premier de toutes nos Constitutions", non pas "de toutes nos Consultations".
PS: amusez-vous bien par les multicomptes des mouches électroniques ennemies de l'Islam @Carthage| 18-05-2020 22:41 et @Sirine| 18-05-2020 22:48, alors que la modération de BN a bel et bien fermé à 22 heures.
Il suffit de comprendre leurs méthodes de hyènes et de chacals inhumains, pour bien comprendre leur nullité et l'absence totale de leur influence sur l'opinion publique en Tunisie. Ils ne font que s'auto-escroquer entre eux.
Allahou Akbar.

GZ
| 19-05-2020 11:14
Bonjour A4.
Je dirais plutôt au signe près - le plus petit en l'occurrence - le point . Transcrivez phonétiquement racket du français vers l'arabe et le tour est joué .
Une dernière pour la route piquée à l'inégalable Boris Vian . "Enlevez son " q "
à coquille et vous avez une couille ."
Double en l'occurrence . Il n'y a là rien d'anormal ; ces petites bêtes vont souvent par paire .
En attendant une fois de plus nous n'avons pas fini de nous faire couillonner
par le gourou et sa secte .
Bien à vous .

St Just
| 19-05-2020 08:18
Laayouni, Mekki, Zitouni..... tous sont d'accord. Nous y sommes. Ghannouchi l'avait dit. Il faut intégrer et dominer tous les rouages de l'administration et de la société.
La Tunisie ne stagne pas. Elle vient de faire un nouveau bond en arrière. Bond après bond le pays sera vendu au plus offrant.

Tunisien
| 19-05-2020 08:18
Monsieur le Ministre de la santé,
Je vous vois mieux dans votre blouse blanche. Vous avez fait du bon boulot et il est apprécié par tous. Préservez le capital estime qu'on vous porte et ne vous mêlez pas à des idioties d'un raté qui a de tout temps baigné dans l'eau trouble. Que dire dans une fausse sceptique...

aldo
| 19-05-2020 00:18
et moi juste en face de ta sale gueule

Abel Chater
| 18-05-2020 23:17
Al-Watan pour nous les vrais Tunisiens, c'est de la Mauritanie à l'Indonésie, en passant bien sûr par la Palestine libérée du dernier juif. Toutes les frontière tracées par les colonisateurs du siècle dernier, ne sont pour nous que des frontières régionales imaginaires. Je me sens chez moi dans chaque pays arabe ou musulman. J'étais tenir une prière à la grande mosquée de Pékin en Chine. Je me suis senti comme chez moi en Tunisie.
Trois fois :Allahou Akbar. Allahou Akbar. Allahou Akbar.

Dihya (Kahina pour les colonisateurs Arabes)
| 18-05-2020 22:56
Abel Chater est:
les Africains du Nord sont des berbères et les Arabes sont des barbares.
J'espère que cette fois-ci est claire pour toi, Abdallah Chatré

Sirine
| 18-05-2020 22:48
"en Afrique du Nord, des Berbères que les Français appellent des Barbares" C'est faux.
Dans l'histoire, le terme barbare est relatif à toutes les personnes qui n'étaient pas grecques ou romaines.

Carthage
| 18-05-2020 22:41
"en Afrique du Nord, des Berbères que les Français appellent des Barbares," C'est faux
Le terme Barbare dans l'histoire que tu ignores est :
Relatif à toutes les personnes qui n'étaient pas grecques ou romaines.

A lire aussi

La députée du bloc de la Réforme nationale, Nesrine Laâmari a publié un statut, ce vendredi 3

03/07/2020 22:56
3

L'Ecole Canadienne de Tunis était à la fête

03/07/2020 21:55
0

Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh a reçu, ce vendredi 3 juillet 2020, es présidents des partis

03/07/2020 21:34
4