alexametrics
mercredi 17 août 2022
Heure de Tunis : 06:09
BN TV
Winstar arrête sa production pétrolière à Tataouine
11/01/2017 | 18:36
1 min
Winstar arrête sa production pétrolière à Tataouine

Le secrétaire général adjoint de l’Union régionale du travail de Tataouine, Salem Bounhass a affirmé dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm, que la société pétrolière canadienne, Winstar a arrêtée sa production, hier, mardi 10 janvier 2017, sans préavis. Il s'agit, selon lui, d'une décision prise " de manière unilatérale".

 

Il a affirmé qu’une telle décision peut avoir des répercussions négatives sur toute la région, notamment, suite au licenciement de 15 agents travaillant dans ladite société.

 

11/01/2017 | 18:36
1 min
Suivez-nous

Commentaires (3)

Commenter

Mansour Lahyani
| 13-01-2017 17:47
Quinze agents mis au chômage ? Ce M. Bounhass avait engagé le fer avec cette compagnie pétrolière alors qu'il n'avait que quinze fantassins à défendre et pour se défendre ?? L'UGTT n'a vraiment pas de quoi être fière de ses caporaux ! L'exemple de Petrofac n'aura donc servi à rien !! Les batailles UGTT v. pétroliers ne sont déterminantes que lorsqu'on peut se prévaloir d'un nombre conséquent de victimes probables, et encore ! L'exemple de Petrofac devrait servir à comprendre que, tant qu'on ne peut pas démontrer que les victimes ne se comptent pas par centaines, avec pour conséquence collatérale, et pourtant bien réelle la fermeture de toute une région, il est inutile de se lancer dans l'aventure...
Mais il est vrai que ce M. Bounhass a pu se sentir encouragé à tenter le coup : après tout, il ne risquait "que" de mettre sur le carreau quinze pauvres foyers, une paille par comparaison avec son homologue de Kerkennah !

Bigbrother
| 11-01-2017 19:04
Le Boss est une très mauvaise personne qui cherche juste à se mettre de l'argent dans sa poche sur le dos des pauvres tunisiens. Bienfait...

Sylvain des limetiers
| 11-01-2017 18:56
Son nom aurait dû inquiéter notre administration.
La vie d'une star est aléatoire , elle ne dure que le temps d'une saison.
En plus elle veut être une star qui gagne , double risque de disparaître au moindre doute, à la faveur de quelque difficulté .

Je ne connais pas le dossier , mais l'instrumentalisation des entreprises publiques , comme privées par les politiques et les syndicats n'incitent pas d'autres à investir chez nous.

L'UTICA sera aux abonnés absents préférant gérer ses rentes de situation, notamment dans le domaine des franchises étrangères au détriment des producteurs et des consommateurs .
L'ÉTAT fera une déclaration de pure forme et continuera à gérer ses propres intérêts obscures , loin des attentes des citoyens
L'UGTT évoquera une trahison des salariés par un pouvoir financier international sourd aux revendications légitimes des ouvriers