alexametrics
mardi 28 juin 2022
Heure de Tunis : 19:32
A la Une
Taoufik Charfeddine : L'affaire Noureddine Bhiri revêt un caractère terroriste
03/01/2022 | 20:14
4 min
Taoufik Charfeddine : L'affaire Noureddine Bhiri revêt un caractère terroriste


Le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine a tenu un point de presse, ce lundi 3 janvier 2022, pour revenir sur l’assignation à résidence de Noureddine Bhiri. Il a assuré que la conférence de presse devait se tenir dans quelques jours, mais qu’elle avait été avancée à la suite du développement des événements et les tentatives d’impliquer l’institution sécuritaire dans les tiraillements politiques.


Dans un premier temps, le ministre de l’Intérieur a indiqué qu’aucune tolérance ne serait permise avec ceux qui essayent de faire revenir le ministère de l’Intérieur aux anciennes pratiques. “Maintenant, en ce qui concerne les décisions d’assignation à résidence, je veux préciser qu’elles ont été prises le 30 décembre 2021, et elles ont été appliquées le lendemain. Et comme vous le savez, l’assignation à résidence peut être décidée même pour des suspicions, que dire si elles sont basées sur des procès verbaux ?”.


Le ministre de l’Intérieur ajoute : “L’affaire concerne l’octroi de passeports et de certificats de nationalité de manière illégale pour des personnes que je ne qualifierai pas. Je laisserai les enquêtes judiciaires révéler leurs identités et leurs relations familiales, et j’assure qu’il y aura beaucoup de surprises”.


Taoufik Charfeddine assure que certificats de nationalité ont été accordés de manière illégale, soit à une date précédant l’obtention d’un extrait de naissance. “L’extrait de naissance avait été attribué un an plus tard à la suite d’une décision de justice. Un autre certificat de nationalité avait été attribué de manière illégale, à une fille de parents de nationalité syrienne”.

Et de poursuivre : “Selon l’officier de la police judiciaire, le dossier revêt un caractère terroriste. Ainsi, tenant compte des dispositions de la la loi antiterroriste et des différents mouvements de protestations, et par peur d’une réaction, nous avons décidé d’agir d’une manière préventive, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme”.


Le ministre indique, dans ce contexte, que l’assignation à résidence est une décision administrative et que les voies de recours sont possibles condamnant “le comportement de certaines personnes qui devraient donner l’exemple, alors qu’elles ont appelé à la désobéissance civile”. Dans ce cadre, il a indiqué qu’une personne ayant occupé des hauts postes - en référence à l’ancien bâtonnier Abderrazek Kilani sans le citer nommément - sera poursuivie en justice et devrait répondre à ces actes touchant le prestige de l’Etat et les forces de sécurité, devant la justice militaire.

 

Taoufik Charfeddine a assuré qu’il avait donné lui-même des consignes pour que Noureddine Bhiri bénéficie d’un traitement digne et respectable, pour qu’on mette à sa disposition tous les moyens de prise en charge. “J’ai appelé le bâtonnier et j’ai coordonné avec lui pour qu’il puisse rendre visite à Noureddine Bhiri. J’ai aussi pris contact avec son épouse. Nous l’avons autorisée à le voir, ainsi que son fils. Nous lui avons proposé de ramener avec elle le bâtonnier des avocats ou le président de la section régionale de l’ordre des avocats à Bizerte. Nous lui avons, également, proposé de renforcer son équipe médicale avec le médecin de son choix. Après avoir rempli toutes les conditions, elle a inventé un prétexte, pour ne pas le voir. Cela reste aussi son droit”. Au final, le ministre a indiqué qu'il est possible que le dossier soit déféré devant la justice.


Cette conférence de presse a été organisée à l’issue de la réunion tenue à Carthage et présidée par le président de la République, Kaïs Saïed, en présence de la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, de la ministre de la Justice, Leila Jaffel, du ministre de la Défense nationale, Imed Memiche et du ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine.

 

L’ancien ministre de la Justice et député islamiste Noureddine Bhiri a été arrêté le 31 décembre dernier sur instructions du ministre de l’Intérieur et a été placé en résidence surveillée dans un lieu encore inconnu, avant d'être transporté, par la suite, à l’hôpital Habib Bougatfa au gouvernorat de Bizerte. 



S.H

03/01/2022 | 20:14
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Abir
Elhamdou lellah kif fe9tou
a posté le 04-01-2022 à 13:35
10 and de terrorisme 10 ans les vendus protégeaient ces criminels terroristes 10 ans la justice dormait sur ses oreilles 10 ans des victimes 10ans de destruction totale et même aujourd'hui , vous continuez à leur caresser au sens de poil pour ne pas trop les déranger et au lieu d'arrêter le quarante voleurs et leur chef , non , vous prenez un seul et vous lui offrez un emplacement à cinq étoiles ! Vous manquez du sérieux franchement
Rayma
Devant ces affaires de terrorismes et de ventes de passeports
a posté le 04-01-2022 à 13:25
J'aimerais bien savoir la position des Hazgui Ben mbarek Nejib Chebbi et compagnie... sont-ils devenus eux aussi terroristes à l'image de ces contrebandiers ?
'?lu de la république française
Bravo Mr le ministre la Tunisie a besoin des hommes comme vous ainsi le président de la république Tunisienne
a posté le 04-01-2022 à 11:43
Bravo Mr le ministre c'est l'attente du peuple tunisien, pendant mon séjour en Tunisie au mois de décembre , la majorité du peuple tunisien veut que les traîtres soient punis surtout la tête du couleuvre ( ghannouchi) ils m'ont dit il faut aller vite, je leurs dis il faut patienter rien ne sera perdu
Bourguibiste nationaliste
MERCI MONSIEUR LE MINISTRE POUR CES PRECISIONS
a posté le 04-01-2022 à 10:52
Un grand merci pour ces précisions qui interviennent à temps et coupe ainsi court à toutes rumeurs et les fausses accusations des Khweanjias et leurs suppos. Vous nous avez expliqué clairement que M. Bhiri a peut-être des choses à expliquer à la justice et qu'il a probablement pris des décisions ou agi de manière illégale. C'est donc à la justice de faire son travail. Ce Monsieur n'a pas été interpellé et arrêté pour rien. Tout ce qui a été fait, l'a été dans le cadre réglementaire et dans le respect de la loi. C'est cela qu'on appelle un ETAT DE DROIT qui est quelque chose de bien plus important que la démocratie.
mansour
On se demande toujours dans quel péril la pays s'enfonce si le 25 Juillet n'était pas là
a posté le 04-01-2022 à 10:35
Le Président Kais Said- Mr Taoufik Charfeddine commence juste à dévoiler une petite partie immergée de l'iceberg des 11 années de destruction-corruption et abus du pouvoir islamiste des freres musulmans salafistes Rached Ghannouchi-Nourredine Bhiri-Ennahdha et alliés pourris
Bbaya
Fausses papiers = danger sur la sécurité nationale.
a posté le 04-01-2022 à 10:03
La sécurité nationale est si fragile que ça ?

L'état a passé 9ans pour identifier qu'un acte de naissance a été falsifié

Puis la nationalité est délivré par le chef d'état à ma connaissance
Citoyen_H
NUANCE
a posté le à 10:21
"L'état a passé 9ans pour identifier qu'un acte de naissance a été falsifié "


L'affaire a été dissimulé et étouffé, neuf années durant ............................................
Les coupables vont en baver.
Ils vont tomber comme des mouches !!!!!!!!!


tounsihorr2
Malla conférence ce presse du MI
a posté le 04-01-2022 à 09:28
Dans sa conférence de presse, monsieur le Ministre de l'intérieur a été clair sur l'affaire du criminel de BHIRI, Cela augure un bel avenir pour la Tunisie qu'on aime. Merci monsieur le Ministère d'avoir fait votre travail d'une manière professionnelle. Vous êtes un vrai patriote et l'histoire de la Tunisie va être une belle histoire, car vous devendez l'intérêt national, Dieu vous protège contre ces criminels. Faites attention à vous et ouvrez bien les yeux de ceux qui vous entourent, des infiltrés sont partout, même s'ils sont rares. Le choix duPrésident de la République KS pour avoir vous nommé à ce poste est est un chois judiceux, merci Président, vous êtes sur le bon chemin, ne faites pas attention aux critiques destructives y compris celles soit disant l'organisation des droits de l'homme, la notion des "droits de l'home" est utilisée pour se cacher et atteindre leurs objectifs que vous connaissez. La secte ténèbre dont fait parti le mauvais DILOU et Ben Mbarek,.....et certains avocats vendus "la dine olla mella" qui ont susé le sang du peuple et qui ne paient pas leurs impôt comme les autres disposant de biens non estimables acquis par vol et mensonge et traffic doivent être suivis par la justice en leur posant la simple expression "Min Ayna laka Hatha ?
Encore merci moniseur le ministre de l'intérieur ainsi que pour toute l'équipe de votre ministère , courage et Professionnalisme. Bonne année 2022.
GZ
@K.Hamida 7806
a posté le 04-01-2022 à 08:46
Bonjour mon ami.
Aux gazelles effarouchées, à celles et ceux qui poussent des cris d'orfraie excipant de l'innocence du loup, les pattes de l'agneau dépassant de la gueule, voici que commence l'étalage du linge sale tout de sang souillé.
Du "khonnar" sans fin.
Que justice soit enfin rendue.
Buvons du petit lait.
Je vous ai adressé ma réponse sous l'article " Abdellatif Mekki : "Noureddine Bhiri a été kidnappé et conduit à Menzel Jemil".
J'aimerais avoir l'assurance que vous en avez pris connaissance.
L'année commence sous de bons auspices.
Bien à vous.
k.Hamida 7806
Bonjour GZ
a posté le à 16:15
Merciiii. oui j'ai eu le plaisir de lire votre message et ça m'a énormément émerveillé.
Oui la nouvelle année commence bien inchallah.
Normal, les poires véreuses finissent par tomber
cordialement
retraité
la loi est au dessus
a posté le 04-01-2022 à 08:38
quelque soit le rang du citoyen la loi doit être appliquée le temps est fini pour les gens au dessus de la loi . la justice doit faire son boulet en toute honnêteté et rigueur il y a des milliers des citoyens lambda qui sont en détention provisoire sans que la presse en parle .
Un citoyen
L'heure des comptes a sonnée
a posté le 04-01-2022 à 00:13
Terminus tout le monde descend et après vous je vous prie car ça va barder mieux vaut tard que je jamais et ce n'est plus les ONG qui les sauveront ces traîtres et terroristes quelque soit leur soutient et leur argent pourri pour étouffer la presse !!!
Alya
Oui les avocats tunisiens ont tranche
a posté le 04-01-2022 à 00:07
La maison de l avocat ne sera pas souillée par .........
Alya
Reponse a Abel Chater
a posté le 04-01-2022 à 00:02
Comme vous l avez prédit, les avocats tunisiens, collègues du ministre du MI sont réunis ce soir devant la maison des avocats. Mais leur but n est pas de soutenir Mme Bhiri mais de demander à la justice de faire son devoir. Leur message est clair
Ahmed
Monsieur le Ministre, Tenez Bon
a posté le 03-01-2022 à 23:23
Merci , nous croyons dans la sincérité de vos propos.
takilas
Nahdha est partisane du terrorisme et apprécié le terrorisme.
a posté le 03-01-2022 à 22:55
Cette secte pense qu'avec le terrorisme elle serait imperturbable et garderait le pouvoir indéfiniment et que la Tunisie deviendrait sa propriété privée certifiée.
Mais leurs calculs se sont révélés archifaux et caduques
Bruno
La vérité
a posté le 03-01-2022 à 22:33
Du professionnalisme et de la doigté de la part des hommes de sûreté. Une inculpation en béton et je dois ajouter que ce bhiri ne quittera jamais la prison puisque d'autres dossiers de crimes,trafique de drogue et de corruption vont suivre. Ennahdha va essayer d'éliminer cette perle rare qui constitue l'archive des dossiers de terrorisme des islamistes et autres crimes. Dilou ne dort plus. Et Ghannouchi ses jours sont comptés.
Carthage Libre
Le ministre parle de "très grosses et graves surprises" à venir pour les dossiers de Terrorisme des Nahdhaouis.
a posté le 03-01-2022 à 22:19
Je suis avec Kaies Saied qui enfin bouge son cul.

Je suis bien évidemment un sympatisant de la Patriote Abir Moussi, mais Kaies Saied pointe enfin du nez et ce Charfedine a tenu une vraie, je dis bien une vraie conférence de presse, claire, nette et précise.

Il dit que cette "affaire" Bhiri n'est même pas un iceberg émergé....car Les "dossiers" de Terrorisme vont révéler de très graves "choses" sur ce qu'ont fait les Nahdhaouis contre notre pays, contre la Tunisie depuis 10 ans (au moins).

Voilà.

On a sué sang et larmes depuis 10 ans ici sur Buisiness News pour voir ce jour, car on savait très très bien les graves affaires de complots contre la Tunisie, vols, réorientations "religieuses" de type wahhabites de la Tunisie, et Terrorisme au sens propre du terme des Nahdhaouis.

L'heure qu'on attendait toutes et tous, mes amis, commence à sonner.

C'est un soulagement.

J'espère que la machine judiciaire sera débarassé de ces "magistrats pro-nahdhaouis" installés depuis 10 ans, comme le dit textuellement Charfedine (il dit partisane), et que le retour du bâton châtie ces salopards de khommejs islamistes.

Amen.
Fares
Clair et net
a posté le 03-01-2022 à 22:01
Le Ministère de l'intérieur a bien exposé les motifs de l'arrestation de Noura. Terrorisme et sûreté nationale, dilou et ses potes peuvent aller propager leurs mensages ailleurs jusqu'au jour où la vague des arrestations les atteignent. Pourriture de nahdaouis.
Alya
Enfin
a posté le 03-01-2022 à 21:54
Clair et transparent. Salir Dilou et Mme bhiri n ont fait que mentir depuis hier? Avec transitoire, refus d administration de traitement a un diabetique etc. Quant à cette grave histoire de fausses nationalité et de faux passeport, nous étions tous au courant et depuis 2 ans.
AR
@ bien placé le prénom Me Alya
a posté le à 22:57
Non seulement il est " Salir " mais en plus " Dil...ou " bien assorti !
Mes compliments !
Alya
Reponse AR
a posté le à 15:06
C est le smart qui a décidé que Semir devait s appeler.....
AR
Tout ça pour ça !?
a posté le 03-01-2022 à 21:44
C'était juste une petite affaire banale de faux documents et de terrorisme !
Rien que ça !
Et ça valait la peine de déranger la tranquillité d'un honorable citoyen, débuté de marque protégé par une grosse immunité et ex ministre de la justice ?
Et B.N qui s'inquiétait pour la légalité de l'attestation ?
Et la pauvre épouse dans tous ses états !
Je pense que Nour Chiba a fait mieux, là au moins c'était du sérieux, épatant !
J'espère que la suite du feuilleton sera plus palpitante.
takilas
@ AR, sauf
a posté le à 22:58
Sauf qu'il s'agit "tout simplement" d'une haute trahison passible de..... continuez par vous-mêmes !
AR
@ Mr takilas, faites l'effort
a posté le à 12:51
De bien comprendre le sens de mon com, svp, c'était de l'ironie et rien d'autre.
Cette grave affaire ne relève pas des faits divers, il s'agit de la sûreté de l'état.
Bien à vous Mr takilas.
Abel Chater
Depuis le 25 juillet, le ministre de l'Intérieur Taoufik Charfeddine se trouve sur les nuages. Il devient plus royaliste que le roi.
a posté le 03-01-2022 à 21:33
Oh, yéyé ya Toto!!! Oh yè yé ya Tofik !!!
Personne ne souhaite être à ta place, lorsque la "Sikra" de cet abus de pouvoir s'envolera avec la perte de l'actuel pouvoir et que les "Mdèyniya" tes collègues les avocats, renverseront les rôles.
Allah yostir Tounes.
Ibn KHALDOUN
OUTRECUIDANCE DES ISLAMISTES
a posté le 03-01-2022 à 21:25
Le ministre de l'intérieur, Taoufik Charfeddine, a annoncé, ce soir, qu'il a accordé à l'épouse de Noureddine Bhiri l'autorisation de lui rendre visite, et qu'elle pouvait ramener avec elle ses enfants, si elle le désirait, et qu'elle pouvait se faire accompagner par le bâtonnier, et d'un médecin de son choix'?'

Mais, a-t-il ajouté, après avoir concédé à toutes ses requête, la femme de Bhiri a refusé de le rencontrer !
k.Hamida 7806
Les portes de l'enfer commencent à s'ouvrir
a posté le 03-01-2022 à 21:25
En cas de diarrhée, il faut privilégier les féculents comme le riz, la semoule ou les pâtes ainsi que la pomme cuite...
Ne pas oublier de se prémunir de couches -Culotte 2 en 1 , Incontinence + diarrhée , ajustables, en tissus de préférence , lavables et réutilisables.

Message à l'adresse de ceux qui, ce soir vont nous surprendre par leur fuite.
ils se reconnaitront, sûr.
nazou de la chameliere
C'est l'histoire
a posté le 03-01-2022 à 21:15
Du trou qui se répète !!!
Le charfeddine le facho et la plante verte, ne sont que des faire-valoir !!!

Depuis quand les terroristes ont besoin d'être naturalisés pour commettre des actes terroristes !!!
Alya
Reponse a Nazou
a posté le à 15:13
Pardon Nazou, etes vous une personne réelle? Ou simplement une invention virtuelle pour épicer le forum
Carthage Libre
T'as rien compris ya ***? Charfedine qalek Ennahdha a donné la nationalité à des étrangers...
a posté le à 22:57
...pour entrer en toute "légalité" sur notre territoire et commettre des attentats, faire passer de l'argent aux "frères" terroristes de Ch3ambi, de Bardo et Sousse.

Mizel mizel. Ou wa7da wa7da lil finale (fin physique des khommejs khwenjias, tes potes).
Houcine
Bhiri l'innocent et les suppôts indignes.
a posté le 03-01-2022 à 21:00
Il était de notoriété publique que Bhiri et d'autres pratiquent dans l'illégalisme faisant de l'Etat et ses institutions leur bien propre.
Nonobstant les magouilles au sein de l'institution judiciaire qui aboutit à en faire une place forte aux mains des islamistes, des magistrats ont dû subir les outrages....
Désormais, on parle de faux et usages de faux en délivrance de titres et documents officiels et, plus intéressant encore, de faits liés au terrorisme.
Ces éléments que l'enquête éclaircira viennent confirmer que l'Etat fut capté et servit aux opérations conformes aux plans de la secte.
Il s'agit de faits très graves qui relèvent du forfait lorsque le mis en cause les accomplit de sa place de ministre ou de haut fonctionnaire.
Il faudrait que nos oies blanches nous expliquent les motifs de leurs protestations et leurs plaidoyers contris en faveur de tel personnage.
Nous attendrons.
Merci aux hommes qui ont en charge de barrer la route aux comploteurs et aux traîtres et criminels.
Ahmed
Merci si Houcine
a posté le à 08:22
Pour votre clarté.
BOUSS KHOUK
PHASE 1 DU KHONNAR ) Le bhiron DISTRIBUE
a posté le 03-01-2022 à 20:48
des ci , passeports tunisiens et même certificat de nationalité , et apparemment nous allons être surpris des noms des personnes devenues tunisiens , et il y a d'autres casseroles qui attendent leurs Tours .
Raa
Sur RDV9 Dilou panique ( HS)
a posté le 03-01-2022 à 20:34
Un khweiji reste et restera toujours khwenji. Diction tunisien : dhil el kelb hattouh fil gasba 40 youm khraj awej.
Ibn KHALDOUN
Bhiri : LE B'?TONNIER BOUDERBALA PRECISE
a posté le 03-01-2022 à 20:25
D'?CLARATION DU B'?TONNIER BOUDERBALA
JE n'ai pas contacté la ministre de la Justice, c'est le ministre de l'Intérieur qui m'a appelé pour m'informer de la situation et lorsque je lui ai demandé de rendre visite à Bhiri, il m'a répondu positivement et je me suis donc rendu à Bizerte, où j'ai été reçu par de hauts cadres sécuritaires de la garde nationale qui m'ont emmené à la résidence» a-t-il ajouté dans une déclaration, ce lundi 3 janvier 2021, à Radio Med, en affirmant s'être entretenu, seul, avec Bhiri durant plus d'une demi-heure.
On ne m'a jamais bandé les yeux sur le chemin'?'C'est du pur mensonge, de la calomnie'?' ! Dire cela c'est même honteux et dégradant ! Vous imaginez que le bâtonnier des avocats aurait accepté cela? J'ai par ailleurs été reçu dans le respect pour ma personne et pour celle de la profession d'avocats», a-t-il ajouté, démentant ainsi ce qui a été annoncé le soir même par l'épouse de Bhiri, qui comme tout islamiste qui se respecte et qui affectionne la posture de victime, a, dans sa version, recouru à la stratégie de victimisation.